AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Certains membres prennent un an !

Pour voir si votre personnage est concerné,
merci de consulter ce sujet !

Si d'ici deux semaines, vous n'avez pas ajouté l'année à votre personnage,
vous serez sorti de votre groupe.
Si d'ici un mois cela n'est toujours pas fait, cela sera un avertissement !

Partagez | 
 

 Dans le noir [ Mirage ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dans le noir [ Mirage ]   Mar 24 Nov 2009, 20:53

Al-Jeit. La capitale de Gwendalavir. Depuis combien de temps marchais-je ? Je ne savais pas. A quoi bon compter les jours ? La vie est bien trop longue. Trop d'heures, trop de jours....
J'avais besoin de voyager. Je ne restais pas en place. Toujours besoin de bouger, d'avancer, d'apprendre, de découvrir. Et la, pour la première fois, je voyais Al-jeit. J'étais affreusement déçu. Certes, la ville était grande et belle avec ces grandes tours mais... Mais quoi ? J'avais toujours envie de plus.
J'étais directement entrée. Il y avait le marché ce jour la donc bien plus de monde que d'habitude. Tant mieux.
Depuis une journée au moins, je me retenais. C'était comme le besoin de manger ou d'aller au toilette...
Je ne pouvais pas m'en empêcher. Je DEVAIS tuer...
Je me fondais dans la masse. Les gens étaient tellement serré que les rares personnes qui me remarquaient étaient emportés loin de moi par la foule. Je n'aimais pas qu'on me touche mais la, ça ne me gênais pas. Tous le monde étaient dans la même situation, coincé. Ils ne le faisaient pas exprès. Je n'aimais pas qu'on me touche lorsque c'était volontaire...

Je me figeais. Il était la. Pourquoi lui ? Parce que mon intuition me disait que le temps était venu pour lui, qu'il le méritait plus que les autres. Pourtant, il ne devait pas avoir plus de trente ans.
J'avais de la chance. La masse m'emportait droit sur lui. Lorsque j'arrivais à sa hauteur, aussi vite que l'éclair, je tirais le poignard de mon père et le plantais. Une fois. Entre les deux omoplates.
Le cri de l'homme dut étouffé par le bruit. Je lui soufflait à l'oreille :

- J'espère que la mort sera mieux que la vie, pour toi.

Il s'écroula. Je rangeais mon poignard pendant que la masse compacte de la foule piétinait le gars.
Je réussis à grand peine à pénétrer dans une autre rue. Le sourire aux lèvres, comme toujours, je n'avais qu'un envie. Aller loin du bruit. Je marchais pendant un long moment. Puis, je m'arrêtais. Une toute petite fenêtre à la hauteur du sol me disais que je serais tranquille, la.
Je vérifiais qu'il n'y avait personne dans la rue, me couchais par terre et me laissais glisser dans la cave.
Oui, c'était une cave. Il faisait sombre mais mon visage était éclairé par le soleil qui passait par la petite fenêtre. Il n'y avait pas grand chose dans la salle. Des outils, des babioles inutiles, des étagères vide, plein de poussière. Il y avait une forte odeur d'humidité. Ca me ramena quelques années auparavant. Lorsque trois hommes, trois ivrognes étaient tombés sur moi et mon frère, dans une petite rue. Ils m'avaient regardé, j'avais tout de suite deviné leurs intentions. Mon frère m'avait sourit. Et comme chaque fois qu'on avait des ennuis, il avait fait diversion. Je me cachait pendant qu'il courrait. Il venait me chercher après. Il était capable de courir très vite et longtemps. Cette fois, je m'étais caché dans une cave. Dans une cave semblable à celle ci avec cette même odeur d'humidité...

Je fut tiré de ma rêverie par quelqu'un qui traversait la rue. A part s'il me cherchait, il n'aurait pas pu me voir.
Le soleil me réchauffait le visage. Je me recroquevillais sur moi même et me laisser submerger par la vague de souvenir qui déferlaient sur moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Sam 12 Déc 2009, 21:59

[Je suis vraiment désolé de ne pas avoir répondu plus tôt... Excuse moi !]

Mirage approchait de la ville tant attendue, Al-Jeit. Elle avait pris Brume, jument fine et élancée, de l'Académie. La jeune femme avait tissé un véritable lien d'amitié avec celle-ci. Elles ne pouvaient plus se quitter.

La femme-renarde s'arrêta soudain, net, en haut d'une colline. Ses yeux étaient rivés sur un point en face d'elle. Ce point, c'était Al-Jeit, capitale de Gwendalavir.

Mirage avait entendu parler de la beauté de cette ville mais elle en eut le souffle coupé.

Des cristaux sortant majestueusement du sol montaient droit vers le ciel azur. Ils entouraient une porte géante et toute en Améthyste. Toutes les couleurs se reflétaient sur les pierres translucides, créant des millions d'arcs-en-ciel.

La jeune femme n'aurait pu en dériver son regard si Brume ne l'avait poussé, impatiente de repartir.


- Allez Mirage, j'ai envie de m'approcher ! s'exclama la jument.

- Mais oui, ma chérie, on y va.

Oui, Mirage comprenait les animaux. Ainsi elle repartie. Mais dès qu'elle releva la tête, elle continua de regarder la ville. Toutes sortes d'émotions passaient en elle.

Elle arriva enfin à la porte d'améthyste. Voulant voir à l'intérieur, elle se mit en équilibre sur ses étriers.


- Yahoo ! Ne put elle s'empêcher de dire.

- Tu l'a dit ! Lui fit remarquer un passant.

Mirage lui sourit. Elle se tourna ensuite vers l'intérieur d'Al-Jeit et sourit une deuxième fois. Vraiment, cette ville recelait des tas de merveilles.

Elle y voyait des maisons de chaque côté d'un large rue dallée, traversée par de nombreuses personnes, à cheval ou à pied. Continuant à avancer, Mirage entendu soudain un cri infime, presque inaudible. Mais ses oreilles de renard habituées à son entrainement de marchombre le lui fit entendre.


- Brume, à droite.

- D'accord, lui répondit sa jument.

Brume se mit à galoper tout évitant chaque piéton. La jeune femme, elle, était aux aguets.

Elle arriva là d'où venait le cri. Sautant de sa selle, elle se pencha sur l'homme allongé par terre. Prenant son pouls, elle comprit qu'il était mort.

Mort.

Mirage, se releva, en colère. Quelle idée de tuer un homme !
Elle vit une jeune femme partir furtivement dans une ruelle. La suivant, la femme-renarde la vit entrer dans une cave. Une cave sombre avec un seul rayon de lumière.
Se penchant, Mirage se retrouva non loin de cette jeune femme. Elle la regarda dans les yeux. Des yeux noisettes, remplient d'une grande mélancolie. Mirage eut soudain de la compassion pour cette jeune femme à la peau chocolat. La femme-renarde rentra dans la cave et se mit debout en face de cette autre personne.


- Pourquoi l'as tu tué ? Lui demanda-t-elle, en penchant la tête de côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Lun 14 Déc 2009, 20:43

J'avais fermé les yeux. Je respirait l'odeur de cette cave qui m'avait rapportée tant de souvenir oublié. Un bruit au dessus de moi me fit tressaillir. Qui pouvais bien venir troubler ainsi mon moment à moi ? Le seul moment ou je me sentait vraiment seule ? Pourtant, je l'étais tout le temps.
C'était une jeune femme, plutôt jolie qui me regardait, par la petite fenêtre, d'abord avec colère, puis avec... Compassion ! J'en eu presque envie de vomir.
Je m'écartais un peu, gardait mes distances... Elle se laissa glisser par la fenêtre et atterrit, en douceur, près de moi.
Elle planta ses yeux dans les miens. J'aimais que les gens fassent cela... J'avais toujours eu ce don qui ressemblait presque à un pouvoir, d'obtenir une réponse en regardant. C'était une de mes spécialité et, à ce moment, elle me regardait droit dans les yeux. La sagesse aurait voulu qu'elle détourne les yeux. Mais elle n'en fit rien. Elle semblait trop sur d'elle. Et ça question me le prouva :

- Pourquoi l'as tu tué ?


Elle m'avait donc vu ! Malgré la foule ! Il n'y ait qu'une réponse à la question qui venait de prendre forme en moi.
Marchombre.
Une de ces personnes capable de tuer un frère que j'aurais pensé immortel.
Marchombre.
Cette personne qui avait tué MON frère.
La haine monta en moi et ma voix lorsque je lui répondit n'était que colère et haine. Si je ne m'était pas retenue, je lui aurait sauté au cou. Mais quelqu'un comme elle avait réussi à tué mon frère et je me savait plus vulnérable que lui.

- Qui es tu pour me poser une question pareil ? Une marchombre ? Cet être puéril, bête et méchant ? Tu ne mérites pas que je te répondes. Un marchombre a tué mon frère. J'aurais pu lui poser la même question, mais je ne l'ai pas fait parce qu'il est parti avant que je n'arrive ! Qui me dit que ce n'est pas toi ? Je sais que si je t'attaque, tu me tuerais sans problème. Après tout, je ne suis qu'une apprentie. Mais je n'ai pas peur de la mort. Je tenterais bien de te tuer... Ca me divertirais. Sauf que la, vois tu, je viens de tuer... C'est comme manger, il ne faut pas trop forcer la dose, sinon, on tombe malade. Bon... Maintenant que j'ai dis ce que j'avais à dire, je vais te répondre. Je l'ai tué parce que j'en avais besoin. J'y est prit gout... Ca te vas comme réponse ?

Accroupis, dans un coin, j'attendais qu'elle réagisse. Mais j'étais persuadée qu'elle ne bougerait pas. Je sourit.
Maintenant, elle allait répondre à toutes mes questions parce que je le lui avait demandé et que mes yeux étaient fixé droit dans les siens !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Lun 04 Jan 2010, 19:43

La jeune fille assise en face de Mirage fut pris d’un soudain accès de fureur.

- Qui es tu pour me poser une question pareil ? Une marchombre ? Cet être puéril, bête et méchant ? Tu ne mérites pas que je te répondes. Un marchombre a tué mon frère. J'aurais pu lui poser la même question, mais je ne l'ai pas fait parce qu'il est parti avant que je n'arrive ! Qui me dit que ce n'est pas toi ? Je sais que si je t'attaque, tu me tuerais sans problème. Après tout, je ne suis qu'une apprentie. Mais je n'ai pas peur de la mort. Je tenterais bien de te tuer... Ca me divertirais. Sauf que la, vois tu, je viens de tuer... C'est comme manger, il ne faut pas trop forcer la dose, sinon, on tombe malade. Bon... Maintenant que j'ai dis ce que j'avais à dire, je vais te répondre. Je l'ai tué parce que j'en avais besoin. J'y est prit gout... Ca te vas comme réponse ?

Mirage la regardait dans les yeux et sentait que quelque chose voulait la forcer à répondre. Quelque chose de profond. Mirage baissa les yeux quelques secondes le temps de réfléchir puis les remonta assez vite pour surprendre la jeune fille au teint chocolat. Mais cette fois elle soutint ce regard sans ciller.

Son frère avait donc été tué par un marchombre… Aucun marchombre n’est capable de tuer sans raison valable.
Les yeux de la jeune fille n’avait aucun état sur le ressenti de Mirage mais elle se décida à répondre tout de même.


- Oui, je suis une marchombre. Mais tu te trompe à mon sujet. Je n’ai jamais tué personne. Je ne veux tuer personne, car cela ne sert à rien… Si une personne veut me tuer, je la combattrais mais je m’arrêterais avant de la tuer. Si c’est possible… Et puis moi aussi, j’ai perdu un membre de ma famille. J’ai perdu toute ma famille. J’ai grandi dans la forêt en compagnie des animaux.

Mirage arrêta de parler et s’assit. Comme ça, elle serait de force égale avec la jeune fille.

- Je suis de même une apprentie marchombre.

Mirage sourit, pour montrer qu’elle allait se confier à la fille à la peau mate.

- Je m’appelle Mirage. Et toi ?

*Quel est ce marchombre qui, de sang-froid, à tué un homme ?* se demanda la fille-renarde intérieurement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Ven 08 Jan 2010, 22:02

- Oui, je suis une marchombre. Mais tu te trompe à mon sujet. Je n’ai jamais tué personne. Je ne veux tuer personne, car cela ne sert à rien… Si une personne veut me tuer, je la combattrais mais je m’arrêterais avant de la tuer. Si c’est possible… Et puis moi aussi, j’ai perdu un membre de ma famille. J’ai perdu toute ma famille. J’ai grandi dans la forêt en compagnie des animaux.

La jeune fille s'assit en face de moi. Je la regardais, sans vraiment la prendre au sérieux...

- Je suis de même une apprentie marchombre.


Pourtant, j'aurais pariée qu'elle était une marchombre tout à fait accompli.
Elle me sourit et je ne pu m'empêcher de sourire à mon tour.

- Je m’appelle Mirage. Et toi ?

Je la regardais un instant sans répondre, me demandant si je voulais rester à être aussi méprisante ou si je voulais répondre à cette fille. Puis, je me décidais :

- Je m'appelle Jennyssie. Mais personne ne m'appelle ainsi. Appelle moi Jenny ou bien Nyssie...

Je scrutais son joli minois avant de demander :

- Pourquoi m'as tu suivis ? Moi qui pensais pouvoir être enfin tranquille...


Malgré ma phrase peu engageante, je lui souris gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Sam 16 Jan 2010, 10:41

Mirage regardait autour d'elle. La cave était vide, excepté de quelques bouteilles de vin, oubliées depuis un moment. La jeune fille à la peau chocolat se trouvait dans le rayon de lumière, ce qui faisait que la femme-renarde la voyait entièrement. Sa peau chocolat était plus claire sous le rayon de soleil et brillait. Elle lui sourit.

- Je m'appelle Jennyssie. Mais personne ne m'appelle ainsi. Appelle moi Jenny ou bien Nyssie...

- C'est pourtant joli ! Mais c'est d'accord, je t'appellerais Jenny !


Mirage lui fit un clin-d'oeil et lui demanda, voulant en savoir plus sur cette jeune fille :

- Depuis combien de temps es-tu apprentie Mercenaire ? Moi ça fait maintenant deux ans que je suis apprentie Marchombre.

Jenny ne lui répondit pas tout de suite, lui posant elle aussi une question tout en souriant gentiment :

- Pourquoi m'as-tu suivis ? Moi qui pensait être enfin tranquille...

Mirage fut déconcertée par cette question. Elle l'avait suivi pour en savoir plus sur elle. Ce n'était que le hasard. Le hasard de l'amitié. Elle n'y pouvait rien c'était comme ça. Et c'est ce qu'elle lui répondit. Elle aurait aimé ce rapprocher encore de cette jeune fille. Mais ne voulant la forcer à l'accueillir ici, avec elle, Mirage pensa qu'il serait mieux de s'en aller. Elle se tourna donc vers la porte tout en disant.

- Bon ben, je m'en vais alors... Au revoir !

Et elle partit, après avoir regardé une dernière fois la jeune fille à la peau chocolat dans les yeux. Elle se retourna, sortit de la cave et disparut du chant de vision de Jenny. Elle grimpa sur le toit et marcha là-haut, au dessus de tout. Elle voyait l'entrée de la cave et espérait que Jennyssie allait en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   Sam 16 Jan 2010, 22:22

- Bon ben, je m'en vais alors... Au revoir !

Je ne comprenais pas. Je ne la comprenais pas. Elle se tourna vers la porte et après m'avoir regardé une dernière fois dans les yeux, elle sortie. Alors qu'au début, j'aurais voulu lui sauter au cou, la, cette fille m'intriguait... J'avais envie de tout savoir sur elle, j'avais envie de savoir ce qui l'avait poussé vers les marchombres, pourquoi elle ne voulait pas devenir mercenaire, je voulais avoir ce qui lui était arrivé, quel était son passé pour pouvoir comprendre. Je voulais savoir qui étaient les marchombres, je voulais comprendre pourquoi mon frère était mort ce jour la, pourquoi le ou la marchombre l'avait tué. Je voulais qu'elle m'explique tout ce qu'elle savait sur les marchombre et sur celui qui avait tué mon frère en particulier si elle le connaissait. Je me relevais et la suivit. Il n'y avait plus personne dans la rue. Pourtant, je n'eus qu'à lever les yeux pour l'apercevoir à nouveau...
Je m'agrippais à une gouttière et me hissais sur le toit. Je lui souris...

- Explique moi qui sont les marchombres. Dit moi pourquoi on voudrait tuer mon frère, si c'était volontaire et si tu le sais, qui l'a tué.

J'avais parlé comme si je lui ordonnais de dire toute ces choses mais mon ton prouvait que c'était bien une question...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le noir [ Mirage ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le noir [ Mirage ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torse-nu dans le noir... [PV Haley]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Je quitte le Clan, je quitte la forêt. (libre)
» Nirn
» Sans espoir, perdus dans le noir ouwoho ! - le 16.05 à 20h02

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Jeit-
Sauter vers: