AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Rêveur invéterré [PV Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rêveur invéterré [PV Arya]   Lun 25 Jan 2010, 21:04

Cela faisait un jour et demi que les deux jumelles chevauchaient. Elles avaient décidé de faire une petite excursion après le premier cours dispensé, pour pouvoir faire le point sur elles-mêmes et sur les élèves qu'elles avaient pu avoir. Elles devaient réfléchir, et pour cela, elles ne pouvaient être que deux. Toutes les deux. Il n'y avait pas d'autres solutions. C'était ainsi qu'elles avaient pu tout à fait faire le deuil de leurs deux soeurs décédées, et désormais elles savaient que ces instants de solitude étaient à chérir plus que tout, et surtout à chercher, car ce n'était pas commce cela que l'on pouvait être seul.

Depuis quelques trente-six heures, elles n'avaient rencontré personne, ce qui leur avait fait un bien fou. En effet, au Domaine, il y avait des gens de partout, et dans la forêt aussi, même si ce n'était pas aussi dense. Kiba et Naki étaient passées loin des routes et chemins et se dirigeaient vers le Sud depuis tout ce temps. Elles savaient que maintenant, elles se dirigeaient pile vers Ondiane, car la silhouette de la confrérie se découpait très légèrement sur l'horizon. Se lançant un regard entendu, les deux soeurs éclatèrent de rire et serrèrent leur mollet. Les chevaux partirent en trombe dans un galop effréné tout droit vers la confrérie des Rêveurs... Peut-être pourraient-elles s'amuser aussi avec eux, après tout ?

A une cinquantaine de mètres de la bâtisse, les deux jumelles arrêtèrent leur monture respective et descendirent souplement de leurs chevaux. Les amenant près d'un arbre auquel elles les attachèrent avec du mou pour les laisser brouter tranquillement, elle se regardèrent un instant et sourirent. Oui, elles avaient bien envie de s'amuser !

Kiba s'avança vers son étalon et prit une des poches attachées à la selle. Puis, elle la lança la sacoche à sa soeur, qui la réceptionna avec vivacité. Puis, elle en sortit deux morceaux de tissu, et en tendit un à sa jumelle. Les deux femmes se retrouvèrent ainsi en moins de deux en longues robes moulantes et rirent ensemble. Puis, elle s'avancèrent ainsi vers la confrérie et entrèrent sans complexe dans la grande cours du bâtiment. Un jeune homme passa à côté d'elle et faillit tomber en se prenant une marche, ce qui les fit à nouveau beaucoup rire. Mais elles ne se faisaient pas non plus trop remarquer, car leur but était d'atteindre la salle aux archives.


- Dis Kiba, à ton avis, ils ont mis où ces fichues archives ?

- Mmm... Si j'étais un gros bêta en pijama, où je les mettrais ?

- Dans mon bureau !

- Y'a plus qu'à trouver le trou à rat du sixième cercle...


Se souriant, les deux filles entrèrent dans l'aile droite de la batisse et se coulèrent dans les couloirs. Elles se cachaient facilement, ou alors se montraient carrément pour finalement arriver devant la porte qu'elles cherchaient. Kiba s'avança et couvrit sa soeur, qui fit cliqueter la serrure en une petite minute. Puis, les deux femmes entrèrent discrètement dans le bureau et cherchèrent rapidement et efficacement les documents qu'elles cherchaient. Lorsqu'elles les trouvèrent, elles les roulèrent et Naki les glissa dans sa mains, et elles sortirent par la fenêtre.

Riant aux éclats, elles dévalèrent la légère pente du terrain avant de sentir une présence, un peu plus loin. Décidant de faire comme si de rien n'était, Naki ouvrit les parchemins et les parcourut un instant. Elle doutait que les informations écrites là seraient utiles aux Mentaïs, finalement. Soupirant, elle les lança en arrière et quatre yeux tombèrent sur une silhouette, un peu en contrebas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Mer 27 Jan 2010, 13:26

Quatre yeux étaient rivés vers le lointain, en direction du sud. Un loup et une humaine couraient à un rythme soutenu à travers une plaine immense. Bien que le loup se déplaçait en foulées souples et puissantes, faisant fonctionner tous ses muscles impressionnants, la jeune fille ne se laissait pas distancer pour autant. La vie lui avait appris à se surpasser. Toujours. Repousser les limites de l'impossible toujours plus loin. Elle était louve à sa façon. Sa longue chevelure virevoltant derrière sa frêle silhouette, elle ressemblait d'avantage à un oiseau prêt à prendre son essor qu'à une simple humaine. Malgré son visage rougi par l'effort que demandait sa course effrénée, Arya ne faisait pas mine de ralentir. Elle échangea un regard complice avec Ombre et agrandit ses foulées. Le grand loup gris poussa un grognement et fit de même. Ils atteignaient leurs limites mais n'osaient pas le montrer à l'autre. Serrant tout les deux les dents, ils sentaient leur corps céder à la fatigue et leur souffle se faisait plus irrégulier. Ralentissant en même temps, ils se mirent à trottiner, puis à marcher, mettant fin à leur course infernale. Une fois arrêtés, ils se laissèrent tomber sur le sol, le souffle court et la gorge sèche mais satisfaits. Ils échangèrent un regard et s'allongèrent sur l'herbe gelée, les yeux levés vers le ciel, leurs poumons aspirant et recrachant l'air glacial qui les alimentaient.

Le jour touchant à sa fin, Ombre et Arya décidèrent de s'installer dans les plaines, incapables d'aller plus loin. Ils se dénichèrent donc un petit coin qui avait l'air plus confortable que les autres, les herbes étaient aplaties et le sol était encore un peu chaud. Un animal énorme avait dû dormir ici peu de temps auparavant. Échangeant un regard inquiets, le frère et la sœur finirent par hausser les épaules et ils s'installèrent tranquillement. Après avoir grignoté un morceau de viande séchée, ils sombrèrent dans un sommeil réparateur, lovés l'un contre l'autre pour se tenir chaud.

Quand le soleil franchit l'horizon, la future marchombre et le loup était déjà levés. Ils s'étirèrent longuement, les membres engourdis par le froid et encore douloureux de la course de la veille. Après quelques minutes, ils se remirent en route au hasard, marchant lentement et échangeant quelques paroles anodines. Ils se sentaient heureux, libre et en pleine forme. Arya observait le paysage, un grand sourire illuminant son visage. Ce lieu avait quelque chose de fascinant. Toutes ces plaines désertes qui s'enchaînaient, comme si Dame Nature était fatiguée de faire des forêts luxuriantes et qu'elle avait décidé de faire simple pour cette partie de Gwendalavir. De l'herbe. Et rien d'autre. Ou peut être... La jeune fille plissa les yeux. Dans le lointain, elle aperçut la silhouette d'une bâtisse immense qui ressemblait d'avantage à un mirage dans ce lieu si vide. Ombre la vit à son tour et regarda sa sœur l'air de dire "on fait quoi?". Arya fit un petit signe de tête et elle et le grand loup marchèrent dans cette direction... avant de courir de nouveau, leur curiosité grandissant à chaque nouvelle foulée. Quel était cet endroit planté ainsi au milieu de nulle part?

Arrivés à proximité, ils s'arrêtèrent brutalement. Deux chevaux étaient là, broutant paisiblement l'herbe au pied d'un arbre solitaire. Haussant un sourcil, Arya fit signe à son frère de ne pas s'arrêter et ils arrivèrent tous les deux à proximité du bâtiment. Ils en firent le tour, observant avec intention chaque parcelle du lieu et retenant chaque odeur. Il y avait ici des gens... étranges. Cela sentait une sorte de magie que certaine personne savait utiliser mais elle avait quand même quelque chose de différent. Ombre s'arrêta un instant pour flairer un petit buisson qui se tenait collé au bâtiment. Arya continua son chemin, tâchant d'identifier parfaitement l'odeur de ces lieux. Soudain, elle repéra une nouvelle odeur. Elle avait quelque chose de familier... Deux silhouette bondir de nulle part et atterrir devant la jeune fille qui écarquilla les yeux. Elle avait trouvé. Des mercenaires. Les mercenaires qui avait laissé deux chevaux un peu plus loin.

Poussant un juron, l'enfant louve sortit son poignard de sa ceinture et se mit en garde tandis que des rouleau un papier tombaient près d'elle. Les deux jeunes femmes face à elle se retournèrent. Arya poussa une exclamation de surprise. Deux humaines parfaitement identiques se tenaient là. Leur chevelure blonde scintillaient doucement autour d'un visage au trait fin mais ayant quelque chose de dur. Mais ce qui fascinait le plus la future marchombre, c'était leurs yeux. L'un vert et l'autre bleu. Des yeux magnifiques et exceptionnels pour l'enfant louve. Malgré tout, elle ne baissa pas sa garde et poussa un demi hurlement pour appeler Ombre à la rescousse.

Le grand loup gris redressa la tête et bondit en avant pour retrouver sa sœur, quelques mètres plus loin, face à deux humaines qui sentaient la mort. Se plaçant légèrement en diagonal de Arya, Ombre montra les crocs et se prépara à bondir. De son côté, la jeune fille cracha à l'intention des deux femmes:


-Qui êtes vous?


Elle parvenait à peine à maîtriser les tremblements dans sa voix. Sa terreur réveilla la bête qui dormait en elle et son regard s'assombrit tandis qu'un grognement sourd s'échappait de sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Mer 27 Jan 2010, 14:04

Oh, en effet, c'étaient des silhouettes. Deux, en fait, si l'on considérait le loup qui se prostrait à côté de la silhouette humaine. C'était en effet une jeune humaine, sans doute pas très âgée, autour de dix-huit ans d'après ce que pouvaient juger les deux jumelles. Elles la détaillèrent simplement, sans aggressivité, car pour l'instant, il n'y avait lieu d'être ainsi. Elle était plutôt de taille normale, avec une sacrée masse chevelue noire de jai, et deux yeux ambrés, comme ceux des chats... ou des loups, en y regardant bien, car le loup sauvage qui se postait à côté d'elle avait ces yeux, justement. Naki et Kiba penchèrent la tête chacune d'un côté, pour plus détailler cela. Il se dégageait quelque chose de la fille, comme une aura qu'elles connaissaient bien, toutes les deux. Apprentie Marchombre, sans doute. Mais il n'y avait pas d'autre présence, donc son Maître n'était pas là. Qui était fou au point de laisser une apprentie Marchombre dans la nature, à la merci de Mercenaires comme elles ?

Puis, leurs quatre yeux se tournèrent vers le loup. Il était assez impressionnant, en soi, car son garrot devait s'élever à un bon mètre du sol, d'après ce qu'elles pouvaient en juger. Lui, par contre, était explicitement sur ses gardes et agressif, ce qui fit rire les deux jumelles, qui se consultèrent un instant du regard. Finalement, Naki hocha la tête et s'approcha un peu plus des deux personnages étranges. Cela ne la surprenait pas plus que cela que le loup n'attaquât pas la jeune fille, car durant leurs périples dans Gwendalavir, elles avaient pu croiser des enfants-animaux. Mais là, ce n'était pas tout à fait pareil, à savoir qu'elle semblait tout de même un minimum civilisée, puisqu'elle était habillée normalement et que... elle savait parler normalement !

A dire vrai, la question qu'elle lâcha, la voix tremblante de colère, surprit les deux femmes, qui se consultèrent du regard un instant. Kiba s'avança pour se mettre à la hauteur de Naki, et adressa un sourire légèrement forcé à la jeune fille qui se trouvait là. Elle était donc aveugle ? Ne voyait-elle pas qu'elle n'avait aucune chance contre elles deux ? Encore deux autres Mercenaires, elle ne disait pas, car deux Mercenaires étaient rarement totalement en phase, mais les jumelles l'étaient totalement et leur stratégie ne vallait d'aucune faille perceptible par des personnes qui n'avaient pas de jumeaux. Un autre sourire naquis sur les lèvres de Naki, un peu plus moqueur cette fois-ci. Elle sentait la tension qui se dégageait des deux êtres, certes, mais elle ne doutait pas de les mettre au tapis bien vite. Elles n'étaient pas Maîtres Envoleuses pour rien, après tout. Soupirant légèrement, elle fit un mouvement de négligence avec le poignet, avant de se détourner et de s'approcher des chevaux. Sur elles, elles n'avaient qu'un poignard au niveau de leur cuisse, mais la robe dans laquelle elles étaient toutes les deux n'étaient pas très pratiques pour le saisir, alors elle allait chercher quelque chose, tout de même. Même si elle savait que c'était inutile.

Finalement, Kiba redressa la tête et sourit presque tendrement à la jeune fille. S'approchant plus près de cette dernière, elle répondit dans un murmure sussureux :


- Oh, mais la petite apprentie Marchombre ne l'a pas encore deviné ? C'est bizarre ça !

Naki arrivant juste derrière, elle passa sa main sur l'épaule de Kiba, et l'étoile de jet, invisible, glissa dans la robe de cette dernière, sans un bruit, imperceptible. En rajoutant à son tour, elle lança :

- Et tiens ton toutou sage si tu veux le retrouver entier...

En effet, le loup avait grogné. La fille aussi, c'était un fait, mais elles s'en fichaient. Elles étaient sûres d'elles, mais pas assez bêtes pour oublier de ne pas sous-estimer leur adversaire. Elles restaient prêtes à toute éventualité, de la part du canidé ou de l'humaine, et aussi à toute vitesse. Le loup devait être rapide, c'était un fait, c'était un prédateur sauvage. Mais la fille, si elle avait été élevée par les loups et étaient une enfant-animal, devait avoir acquis les mêmes capacités. Les deux jumelles riaient seules, regardant presque de haut, et pourtant avec douceur et tendresse, les deux êtres devant elles hérisser le poils et grogner comme des bébés...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Mer 27 Jan 2010, 18:00

Les deux jeunes femmes aux yeux si étranges regardaient Ombre et Arya avec un mélange de tendresse et d'amusement qui déplurent fortement à la future marchombre. Les loups ont leur fierté! Montrant ses crocs anormalement longues pour une humaine, elle leva son poignard. Le grand loup gris de son côté avait la queue battante et l'œil fixé sur la jugulaire d'une des jumelles. Le pouls régulier l'excitait et il avait un mal fou à se contenir pour ne pas bondir et donner un coup mortel. Le sang. Poussant un second grondement, il attendit le signal de sa sœur pour accomplir son œuvre de mort. Mais avant qu'Arya n'ait pu faire quoi que se soit, une des jeunes femmes s'approcha d'elle avec un sourire et murmura:

- Oh, mais la petite apprentie Marchombre ne l'a pas encore deviné ? C'est bizarre ça !

L'enfant louve se retint de cracher au visage de cette mercenaire qui osait la prendre pour une idiote. C'était des noms qu'elle voulait! Poussant un feulement de rage, Arya sentit la puissance de la bête s'insinuer dans chaque fibre de son corps. "Non!" hurla-t-elle mentalement. Si elle perdait le contrôle, la louve attaquerait et ils allaient mourir Ombre et elle. Se mordant la lèvre pour rester concentrée. Son démon se faisait de plus en plus rusé pour posséder son enveloppe charnelle aussi devait-elle faire des efforts de plus en plus grand pour rester elle-même. Un mouvement attira alors son attention. La seconde jeune femme était passée derrière celle qui avait parlé et avait posé sa main sur l'épaule de la première. Fronçant les sourcils, Arya attendit la suite, prête à se défendre et attaquer au moindre geste agressif de la part des deux jumelles. La deuxième lança à son tour:

- Et tiens ton toutou sage si tu veux le retrouver entier...


La future marchombre comprit alors quelle était réellement la situation. Elle était en mauvaise posture. Très mauvaise même. Deux mercenaires voir peut être même des maitres envoleuses se tenaient face à elle et Ombre. Leurs chances de s'en sortir entiers étaient maigres... non, elles étaient nulles. Ils allaient mourir. Poussant un soupir excédé, Arya se tourna vers son frère et grogna:

-Ombre, ne tente rien de... stupide. Ces deux têtes de raïs sont des mercenaires du chaos. Tu t'souviens? Les ennemis des marchombres... Et puis manque de bol, tu sais quelle voie est la mienne.

Se mordant la lèvres pour ne pas hurler le signal de l'assaut, la jeune fille jeta un regard implorant à son frère. Celui-ci grogna de mécontentement et fusilla les jumelles du regard. Il avait une envie folle de les tuer toutes les deux mais si sa sœur disait que c'était trop dangereux, alors il attendrait. Mais il ne resterait certainement pas sans rien faire, patientant sagement pendant que ces deux folles furieuses les ridiculiseraient. Conservant sa position agressive, il claqua des mâchoires. Arya n'y fit pas attention et cracha en direction des deux femmes:


-De un ce n'est pas mon toutou mais un loup alors si t'as d'la bouse de raïs dans les yeux je ne suis pas responsable et de deux, il bougera s'il en a envie!


Elle se retint de justesse de ne pas rajouter quelques insultes bien senties tant la colère qu'elle éprouvait était puissante. Un calme glacial l'envahit. Le calme de celui qui sait que sa fin est proche. Le calme de celui qui se battra jusqu'au bout puisque son avenir est écrit noir sur blanc dans les lignes du temps. La mort ne lui faisait pas peur. Et puis il lui restait encore un atout qui pourrait servir à couvrir la fuite de son frère. La louve qui guettait les évènements dans son être. Son regard d'ambre devint noir mais Arya maitrisait encore son corps. Elle serra son poignard dans sa patte, enfonçant ses griffes dans sa paume. Elle était prête.

[désoler j'arrive pas à faire les verts que tu utilises pour les paroles de Naki et Kiba =S]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Jeu 28 Jan 2010, 19:46

[T'inquiètes pas pour les nuances de vert ! ^^]

Kiba regardait attentivement le loup, et Naki la jeune fille. Ils semblaient très proches, comme elles s'en étaient douté, en les voyant arriver et surtout en notant que l'animal n'était pas agressif envers elle. Soupirant légèrement, elles entendirent les grognements de la fille, qui devait sans doute parler avec son petit louveteau. Oui, un louveteau, même énorme, restait un louveteau : il ne savait pas mesurer l'ampleur de la force de son adversaire, et se risquait à attaquer des ennemis bien plus forts que lui, au risque d'y laisser la vie. C'était impressionnant comme parfois, quand même, les animaux n'étaient pas très clairvoyants et naïfs. C'était lorsqu'ils n'avaient pas grandi dans un environnement propice au développement de tous les instincts, de survie y compris, et non pas que de chasse et de développement du physique. C'était pathétique.

Puis, la fille s'adressa à elle d'une voix agressive, ce qui fit à nouveau presque rire les deux jumelles. Ce n'était pas une gamine qui allait les battre ou les vexer, loin de là. Elles n'étaient pas stupides, et surtout elles savaient que la jeune fille cherchait certainement à les mettre hors d'elle. Mais ce n'était pas terrible pour elle-même. Soupirant, presque excédée, Kiba s'avança d'un pas, tandis que l'étoile de sa soeur glissait dans sa robe, et venait tomber dans sa manche, invisible, toujours. S'approchant de la jeune fille, elle lui sourit tendrement, tranquillement et se baissa légèrement pour se mettre à sa hauteur, avant de lui murmurer :


- Oh, mais tu es sûre de ce que tu avances ? Pourtant, ne pas se contrôler comme ça, c'est une attitude soit de louveteau, soit de chien. A toi de voir. Et à lui d'assumer.

- Et c'est bien simple. Il peut tout à fait nous comprendre...


Naki s'avança, elle, vers le loup et se baissa, les muscles tendus tout de même au cas où, prête à toute éventualité. Plantant ses yeux bicolores dans ceux ambrés de l'animal, elle lui fit un sourire entendu, gentil et tendre. Après tout, elle aimait les animaux, elles aimaient les animaux, et n'avait aucune raison de vouloir leur faire la peau. Ils étaient tellement plus justes et naturels que les hommes, aucune hypocrisie ne venait entraver leur jugement, aucun but malsain ne venait bouger leur vie, ils ne faisaient que la suivre, comme un cycle, le cyle simple de la vie, où l'on vit pour survivre, où l'on survivre pour vivre, pour manger... Les animaux étaient simples, et ne voulaient contrôler personne. En étant humain, on devait toujours soit obéir soit être contrôlé par quelqu'un ou quelque chose.

C'était en grande partie pour cela que les jumelles étaient devenues Envoleuses. D'une part, parce qu'à cette époque-là, elles ne connaissaient pas les Marchombres. D'autre part simplement parce qu'elles savaient que les Marchombres, pour survivre, pour vivre, devaient demander travaux aux riches personnes et exécuter quelques missions de bien, et donc être contrôlés, même lorsqu'ils étaient les plus grands et illustres de leur guilde. Ce qui est triste, dans une société humaine, c'est le dilemme qu'elle oblige : être dirigé ou diriger. La force des choses voulait que les deux jumelles ne voulaient en aucun cas être contrôlées, donc elles se devaient de diriger pour être libres. C'était ainsi.

Naki, dans son sourire tendre, posa délicatement sa main sur la fourrure du loup. Si elles se moquaient, toutes les deux, de l'apprentie Marchombre, c'était simplement parce que cela était trop tentant, et dans leur caractère. Mais en aucun cas elles étaient du genre à recruter une apprentie Marchombre ou à la tuer si elle ne voulait pas. Chacun sa Voie, elles avaient trouvé la leur, et les autres avaient le droit d'en avoir des divergentes. Elles connaissaient cela, avec Oda et Many, qui n'avaient pas les mêmes Voies alors qu'elles étaient identiques... La force de la Nature, là encore.


- Nous n'avons aucune raison de vous faire quelque chose. Pourquoi est-ce que vous nous agressez ? En plus, je veux pas dire, mais c'est vous qui avez commencé, nous, on n'a rien fait de spécial !

Kiba soupira. Parfois, elle trouvait Naki étrange. Là, un peu. Certes, elle savait que cela aurait pu les calmer, ces deux personnages... Aurait pu. Mais elle-même ne pensait pas qu'elle l'aurait fait, de toute manière. Cela lui semblait ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Ven 29 Jan 2010, 19:37

Une des mercenaires du chaos s'approcha d'Arya et se baissa vers son visage avec un sourire tendre en murmurant:

- Oh, mais tu es sûre de ce que tu avances ? Pourtant, ne pas se contrôler comme ça, c'est une attitude soit de louveteau, soit de chien. A toi de voir. Et à lui d'assumer.

- Et c'est bien simple. Il peut tout à fait nous comprendre...


Arya n'en pouvait plus. Ces deux femmes étaient décidément insupportables! La jeune fille en avait par-dessus la tête d'être ainsi ridiculiser. Mais d'un autre côté, peut être avaient-elles raison. La future marchombre réagissait brutalement depuis le début, comme une gamine butée et pénible qui ne réfléchit pas avant d'agir. Il allait falloir qu'elle mette son amour propre de côté pour reprendre une attitude "civilisée" comme tous les gens "normaux". Poussant un soupir agacé, l'enfant louve allait de baisser sa garde quand l'une des jumelles aux yeux vairons s'approcha négligemment de Ombre qui n'avait pas bougé d'un poil.

Le grand loup gris sentit un frisson d'appréhension lui rebrousser le poil tandis qu'une des humaines "mercenaire" venait vers lui et le contemplait avec gentillesse. Incertain de la conduite à prendre, le prédateur se contenta de planter ses yeux d'ambres dans ceux, si étranges et fascinants de la femme. Un de ses yeux était bleu comme le lac Chen qu'il avait un jour contemplé avec sa sœur. Une couleur magnifique et envoutante. Fraiche et mystérieuse. Quand à l'autre, il arborait la couleur du feuillage des arbres à la fin du printemps. Un vert profond et lumineux à la fois. Ombre ne pu s'empêcher de se détendre devant un tel regard. La femme, méchante ou non, n'avait pas l'air de leur vouloir du mal. Jetant un coup d'œil à Arya qui avait toujours son instrument pointu comme un croc à la patte, il pencha la tête sur le côté pour lui donner son point de vue sur la situation. Pas de danger en apparence. Reportant son regard sur la femme aux cheveux de blé, il la vit approcher sa main et la glisser dans son épaisse fourrure grise. Il se détendit instantanément à ce contact. Il était à présent intimement convaincu qu'ils ne couraient aucun risque avec ces deux humaines. Les querelles des bipèdes étaient trop compliquées pour lui et sa logique. Lui ne se battait que si sa vie ou, plus important à ses yeux, celle de sa sœur était en danger. Si ça l'avait été, cela n'était plus le cas. Fermant les paupières, il se laissa faire sous les caresses de la femmes aux yeux si mystérieux.

Arya haussa les épaules. Elle s'était sûrement trompée sur le compte des deux mercenaires du chaos mais pas sur toute la ligne, elle en était certaine. Premièrement, elles avaient volé des bouts de papier dans le grand bâtiment en fuyant par la fenêtre. Les documents volés ne devaient pas être si important que cela puisqu'elles les avaient jetés sur le sol.Deuxièmement, elles avaient une attitude bizarre, trop étrange pour être innocente. Elles prenaient peut être l'enfant louve pour une idiote mais il ne fallait pas exagérer quand même. L'instinct. Quelque chose lui disait qu'il y avait du louche dans leur comportement, même pour des mercenaires, et cela l'inquiétait.

Les mercenaires ne lui laissèrent pas le temps de cogiter d'avantage car déjà l'une d'elles lui dit:


- Nous n'avons aucune raison de vous faire quelque chose. Pourquoi est-ce que vous nous agressez ? En plus, je veux pas dire, mais c'est vous qui avez commencé, nous, on n'a rien fait de spécial !


Arya Baissa instantanément sa garde et fit disparaitre son poignard dans sa manche. Elle prit un air boudeur et marmonna:

-Si vous avez fait quelque chose de spécial... vous avez menacé Ombre...

Ne se souvenant pas des paroles exacte que les deux femmes semblables avaient prononcé et redoutant de se rendre encore plus ridicule, l'enfant louve se tut. La mauvaise foi était un vilain défaut qu'elle n'avait pas réussi à gommer en grandissant. Croisant les bras d'un air embarrassé, Arya reporta son attention sur son frère qui se faisait câliner. Il était décidément très nul dans le rôle du complice. Il l'avait abandonné pour se laissant dorloter par le clan adverse. Se rendant compte que toutes ses bouderies ne la mèneraient à rien, la future marchombre adressa un grand sourire aux deux mercenaires pour se rattraper, le bout des doigts tout de même posé sur le manche de son arme. Mieux vaut rire de ses erreurs plutôt qu'en pleurer... Pour se racheter, elle fit les présentation, reprenant tout du début, regardant ses pieds comme un enfant gêné:

-Bonjour, je m'appelle Arya et lui c'est Ombre, mon frère. Et vous c'est quoi vos noms?

L'enfant louve pria pour qu'elles répondent à la question. Après une humiliation cuisante, un vent lui massacrerait le moral à coup sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Ven 05 Fév 2010, 11:16

- Nous n'avons pas menacé "Ombre", puisque cela semble être le nom du loup, mais c'est toi qui nous as agressé en nous demandant qui on était... Comme si on était obligées de répondre ! On n'est pas des petits chiots obéissants non plus, hein.

- Enfin, maintenant c'est bon, n'est-ce pas Kiba ?

- Ouais, on va dire ça...

- Bon... Donc moi, mon prénom est Naki, et ma soeur, c'est Kiba. On ne va pas donner non plus le nom des chevaux, cela n'a aucun intérêt...

- Moi j'aurais juste une question : pourquoi nous aborder ainsi, d'abord ? Et puis, tu faisais quoi au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Ven 05 Fév 2010, 20:09

- Nous n'avons pas menacé "Ombre", puisque cela semble être le nom du loup, mais c'est toi qui nous as agressé en nous demandant qui on était... Comme si on était obligées de répondre ! On n'est pas des petits chiots obéissants non plus, hein.

- Enfin, maintenant c'est bon, n'est-ce pas Kiba ?


- Ouais, on va dire ça...


- Bon... Donc moi, mon prénom est Naki, et ma soeur, c'est Kiba. On ne va pas donner non plus le nom des chevaux, cela n'a aucun intérêt...

Arya ne fit pas attention aux premières phrases et se concentra plutôt sur les noms. Kiba et Naki. Sœurs, ça elle l'avait deviné. Elles avaient la même odeur. Non, "presque" la même odeur. Chaque individu à une particularité qui lui ait propre. L'enfant louve regarda tour à tour les deux femmes. Kiba et Naki. Naki et Kiba. On aurait dit une seule personne et son reflet dans un miroir. Et puis pour le caractère c'était pareil. Le même pour les deux. La jeune fille esquissa un sourire. Ce devait être amusant d'avoir un double comme ça... Une des jumelles demanda:

- Moi j'aurais juste une question : pourquoi nous aborder ainsi, d'abord ? Et puis, tu faisais quoi au juste ?


Arya soupira. C'était vrai, elle se posait la même question. Pourquoi avoir réagi si violemment? La peur pouvait peut être expliquer son réflex. Quand un animal se sens menacé, son instinct lui fait sortir les griffes, montrer les crocs et hérisser la fourrure. Cela fait parti des règle de la Nature. Se montrer intimidant pour vaincre sa peur. Se rassurer soi-même en s'abandonnant totalement à la colère et l'envie de tuer. Cacher sa peur derrière un masque de violence. Une attitude des plus ridicule pour des gens civilisés. Mais seulement voilà, Arya n'était pas "vraiment" civilisée. Mais elle apprenait. Elle découvrait peu à peu comment s'exprimaient les humains, comment ils pensaient, grandissaient... en bref, elle apprenaient leur façon de vivre, tentant de faire de même. Mais elle avait vécut louve jusqu'ici sans se poser de question et le monde sait que l'on ne se refait pas. Elle était née une première fois humaine mais ce bébé pleurant dans le froid était mort à l'instant ou un louveteaux naissait, dérobant le corps au nourrisson. A présent, l'enfant louve devait comprendre. Elle devait non pas changer mais renaitre une troisième fois. Marchombre. Elle suivrait la voie de l'Harmonie pour devenir une parole dans le vent, un chant dans les étoiles, une perle d'espoir dans un océan noir. Quelqu'un.

Arya releva les yeux pour répondre:


-J'apprends. J'ai été agressive car mon être était dominé par la peur. J'ai senti l'odeur de la mort et mon esprit s'est emballé. J'apprends. Je ne suis ni animale ni humaine. Je m'excuse pour mon attitude car ce n'était pas digne d'agir de la sorte pour une... Une quoi? Une qui? J'apprends. Je suis ici pour découvrir le monde dans lequel j'ai vu le jour et pour en savoir plus. Mais je vous retourne la question. Pourquoi êtes vous ici et... Qu'est-ce que c'est cet "ici"?


L'enfant louve rangea son poignard pour montrer qu'elle n'avait pas l'intention de se battre. Elle avait compris la leçon. Kiba et Naki étaient des mercenaires du chaos, et alors? Chacun a une voie qui lui ait propre. Elle avait choisi la sienne, elles avaient choisi la leur.

[J'ai (enfin) compris pour les nuances de vert!! (la Rameuse porte bien son surnom --') Mais je sais pas lesquelles tu as utilisées =P]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Mer 10 Fév 2010, 13:18

Les deux jumelles continuaient d'observer avec minutie les deux personnages qu'elles avaient devant elle. Kiba laissa ses yeux glisser sur les morceaux de papier sur le sol, se demandant un instant si la fille les avait vues sortir de l'abbaye. Non, il n'y avait aucune chance qu'elle les eût vues... Mais par contre, elle devait s'en douter, apparemment. Soupirant, elle remarqua aussi que cette jeune fille, Arya puisque c'était son prénom, semblait réfléchir avant de leur parler. Ne maniait-elle pas très bien les mots ? C'était étrange, en soi, en réalité. Mais pas tant que cela, en considérant qu'elle était avec ce loup, et que ce dernier ne montrait aucune agressivité envers elle... D'un autre côté, Naki s'était approchée de lui et il n'avait rien fait, restant innofensif, donc ce n'était pas tant un argument convaincant. Mais autre chose, il semblait la suivre, puisque l'on était loin des grandes forêts dans lesquels les meutes vivaient habituellement. Etrange, comme jeune fille...

Naki leva les yeux vers la fille, qui répondit aux questions qu'elle avait posées, la surprenant quelque peu. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle cherchât une excuse, c'était juste ainsi, mais non. Ainsi, elle apprit rapidement plusieurs choses sur la jeune fille, par sa façon de s'exprimer, les mimiques qui passaient sur son visage et les mots qu'elle utilisait. Déjà, elle se fiait à l'extérieur des gens. Elle devait avoir un odorat développé pour sentir l'odeur de la mort. Les yeux bicolores de la jeune femme glissèrent jusqu'au loup, associant tout dans son esprit. Cette jeune fille devait ainsi avoir été élevée avec les loups. Elle ne savait pas qui elle était réellement, elle se cherchait sans doute. Mais elle était du côté des Marchombres, et elle ne semblait pas du tout intéressée par la Voie du Chaos au sens propre, c'est-à-dire puissance et force extrêmes, en plus de la liberté.

Elle sentait la liberté sauvage, celle des animaux. Mais pas la liberté totale. Souriant, Naki abandonna l'idée qui lui était passée par la tête, à savoir de la rameuter chez les Mercenaires. Cela était inutile, elle le savait, et elle ne ferait que perdre son temps. Elle disait aussi toujours qu'elle apprenait. Comme si elle essayait de s'en convaincre, ce qui était étrange en soi. N'était-elle pas assez sûre d'elle pour comprendre que l'on apprenait tout le temps, jusqu'à notre mort en général ? Soupirant légèrement, Kiba avança d'un pas pour répondre à la question de la jeune fille...


- Nous sommes ici pour nous amuser. Nous pensions trouver des choses intéressantes, mais cela s'est plutôt avéré inutile. Enfin...

- Sinon, nous sommes à Ondiane, une confrérie de Rêveurs. Tu ne dois pas savoir ce que sont les Rêveurs, n'est-ce pas ?

- Les Rêveurs sont des personnes utilisant un pan de l'Imagination - la dimension qui permet de faire apparaître n'importe quoi qu'on imagine - pour aider et soigner les gens. Ils font beaucoup de recherches sur le corps humain et dans la médecine.

- Voilà, c'est ça !


Naki se mit à la hauteur de sa soeur et sourit à la jeune fille et au loup. Puis, en ayant marre de rester debout, elle s'assit dans l'herbe, en tailleur, et regarda les deux jeunes femmes. Kiba l'imita, et bientôt les deux jeunes soeurs furent assises l'une à côté de l'autre, tranquilles. Finalement, c'est Naki qui reprit la parole :

- Sinon, tu viens d'où ? Où est votre meute ?

Elle s'intéressait vraiment à la jeune fille. Elles avaient si peu d'occasion de converser avec des Marchombres - même apprentis - que cela pouvait se révéler très intéressant. Et elles pouvaient aussi apprendre des choses, se cultiver en quelques sortes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rêveur invéterré [PV Arya]   Jeu 11 Fév 2010, 12:08

Arya vit l'une des mercenaires du Chaos s'avancer vers elle et elle mit un moment à savoir que c'était Kiba. La ressemblance des deux jumelles étaient impressionnante, même pour leurs odeurs... La jeune femme aux cheveux éclatants comme des rayons de soleil répondit:

- Nous sommes ici pour nous amuser. Nous pensions trouver des choses intéressantes, mais cela s'est plutôt avéré inutile. Enfin...

Naki poursuivit la phrase de sa sœur, sur le même ton, avec la même expression de visage. Troublant...

- Sinon, nous sommes à Ondiane, une confrérie de Rêveurs. Tu ne dois pas savoir ce que sont les Rêveurs, n'est-ce pas ?


Arya n'eut même pas le temps de hocher la tête que déjà Kiba expliquait:


- Les Rêveurs sont des personnes utilisant un pan de l'Imagination - la dimension qui permet de faire apparaître n'importe quoi qu'on imagine - pour aider et soigner les gens. Ils font beaucoup de recherches sur le corps humain et dans la médecine.


La deuxième jeune femme acquiesça:

- Voilà, c'est ça !


Pour un peu, l'enfant louve en serait tomber par terre. Les deux jumelles avaient la même voix, le même visage, la même façon de se tenir et en plus de tout cela, elles parlaient comme si elles n'étaient qu'une seule et même personne. Il y avait de quoi perdre la tête! Arya refit le point dans les information qu'elle venait de recevoir, tâchant d'y voir plus clair. Elle et Ombre étaient donc arrivés chez une sorte de "meute" de magicien guérisseurs qui vivaient dans une tanière en pierre au milieu de nulle part. Intéressant. Et ces gens s'appelaient les Rêveurs? Joli nom... Des guérisseurs? Peut être pourraient-ils extraire la louve de l'esprit d'Arya, la libérant ainsi de sa malédiction! La future marchombre sourit, ravie. Son cauchemar allait enfin prendre fin! Depuis le temps qu'elle attendait ce jour!

Le démon dû lire dans ses pensées car il poussa un grognement méprisant et montra les crocs. La jeune fille sentit la peur de la créature et ressentit de la pitié pour elle. Après tout, elle était prisonnière dans un corps humain, partageant la conscience d'une enfant louve mal dans sa peau qui ne savait plus dans quelle direction se tourner. Elle avait peut être trouvé la voie de l'Harmonie pour enfin trouver sa place dans le monde, le chemin à parcourir pour obtenir la paix en elle était long. Oui, ce ne devait pas être une "vie" agréable pour la louve... Arya hocha la tête pour elle-même et se promit de faire des efforts pour permettre à sa "colocataire" de se sentir mieux. Après tout, elles étaient condamnées à passer leurs vies entières ensembles!

Les jumelles s'essayèrent dans l'herbe pour pouvoir discuter plus confortablement et la jeune fille fit de même, souriant à Ombre et lui faisant signe de s'installer à ses côtés. Le grand loup gris sourit et s'allongea près de sa sœur, sa grosse tête reposant sur ses pattes, ses pupilles ambrées rivées sur le visage de la jeune fille. Il avait perçut sa joie puis sa résignation et il avait hâte de savoir de quoi il en retournait. Mais l'enfant louve avait d'autre projets en tête. Elle voulait bavarder avec Kiba et Naki. Les deux mercenaires du Chaos la fascinaient au plus haut point. Elle n'avait encore jamais vu de jumelles chez les humains, aussi en avait elle déduit que les portées de plusieurs bébés n'existaient pas chez ces bipèdes étranges. Chez les loups, les petits arrivaient en général par trois, quatre parfois même six ou sept! Cela avait donc profondément perturbé l'enfant louve quand elle avait découvert que les femmes de sa race avait en général un seul petit être qui se développait dans leur ventre.

Arya fut tirée de ses pensées par les questions de... Naki?


- Sinon, tu viens d'où ? Où est votre meute ?

La jeune fille esquissa un sourire. Cela faisait remonter de vieux souvenirs dans sa mémoire. Sa meute. Sa forêt. Son territoire. Son chez-elle. L'enfant louve ramena ses jambes contre sa poitrine, les enlaça de ses bras et posa sa tête sur ses genoux, le regard dans le vague. D'où elle venait? D'un monde merveilleux... Les grands arbres, les proies, la tanière, le lac, la clairière, la plaine... sa mère, sa famille. Arya sentit la mélancolie de sa vie d'avant la prendre à la gorge. Cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait pas joint son hurlement à ceux de ses frères et sœurs, tous dédiés à la lune, œil étincelant dans le ciel sombre. La jeune fille poussa un soupir avant de sourire tristement. Pour se consoler, elle glissa sa main dans le pelage de son frère qui lui lécha le bout des doigts pour la réconforter. La future marchombre finit par répondre en un murmure:

-Je viens d'une forêt très très loin d'ici par là
-elle indiqua le nord d'un mouvement vague de la main- là bas y a ma meute, ma famille et ma mère... C'est près d'un lac très grand et très profond Chen je crois... Je me perds un peu dans les noms humains...

Arya rit doucement. Elle se sentait complètement idiote et ignorante. Pour relancer la conversation, elle demanda:


-Et vous? Votre tanière elle est où?
Revenir en haut Aller en bas
 
Rêveur invéterré [PV Arya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arya//Elfe [Libre]
» Arya Ombrelune
» Arya Black
» Arya's World Creations
» + Arya Hampton+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Ondiane-
Sauter vers: