AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Fyrh - Cours n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 02 Avr 2010, 12:56

    Le chant. Il y avait un chant, qui glissait dans le monde, dans le temps, et qui arrivait jusqu'à l'oreille de ceux qui savaient vraiment écouter, qui étaient ouverts sur tout ce qui les entourait, qui étaient en harmonie avec leur environnement et tout le reste. Avec les personnes qui voulaient l'entendre, qui s'offraient plutôt que de prendre les choses, qui suivaient le vent et dansaient avec la pluie. Il y avait un chant, qui atteignait l'oreille de ces gens, si étranges, si singuliers. Un chant magnifique, le chant de la Vie, le chant de la Terre, le chant du Monde entier. Le chant de l'Harmonie.

    C'était en haut d'un arbre, que Lohan entendait pour la première fois ce chant, qui s'élevait tout autour de lui, offert aux sens et à la vie entière, la vie de n'importe qui, et pourtant n'importe qui n'était pas à même de l'entendre. C'était un chant aux consonnances allègres, éphémères et aigües, continues et graves. C'était un chant, doux chant, qui ne pouvait que plaire se tordant et se distordant suivant les envies, et les goûts de ceux qui l'écoutaient, qui l'entendaient. Le jeune homme était émerveillé par tout cela. Une connivence particulière avec la dénommée Wanya, rencontrée à l'Oeil d'Otolep, s'était développée durant les quelques jours qu'il avait passés avec elle, mais désormais il se méfiait de tout cela. Pouvait-il seulement aimer, après tout ? N'était-il pas à même de désirer seulement ? Pouvait-il s'offrir à un humain alors qu'il s'offrait déjà entièrement à la nature et à l'environnement, à la Vie et au Monde ? Il ne savait pas. Il fallait qu'il réfléchît...

    Attendant encore un peu, savourant les caresses du vent sur son visage, le jeune Marchombre sourit, et se glissa le long du tronc de l'arbre pour descendre tout à fait, et atteindre le par-terre d'herbe toute neuve, herbe du printemps. Babylone attendait toujours, sagement, près du tronc de l'arbre, que son cavalier lui donnât un quelconque avis, une quelconque remarque. Mais Lohan avait décidé de marcher, pour rejoindre son apprenti. Débuterait ce jour-là une nouvelle aventure, car ils partaient tous deux vers le Nord pour quelques jours, voire quelques semaines. Lohan avait décidé de cela pour permettre à son apprenti de comprendre totalement tout ce qui faisait d'une personne un Marchombre. On ne devient pas Marchombre, on naît ainsi, bien des fois il avait entendu cette phrase. Il se demandait juste si c'était bien vrai, parce que jusqu'alors, il n'avait vu jamais aucun Maître proposer à un enfant de moins de dix ans de suivre son apprentissage. D'un côté, il y avait d'autres raisons à cela, car un enfant n'a pas fini sa croissance, et les différents exercices n'étaient pas bon pour le développement de son corps. Mais surtout, c'était la maturité que l'on cherchait. La maturité nécessaire pour comprendre que la Voie n'était pas unique, et que chacun avait en soi une Voie bien différente de celle des autres, mais que tout cela importait peu. C'était un état d'esprit, qu'un enfant ne pouvait pas réellement comprendre. Juste sentir, confusément, sans doute.

    Soupirant, Lohan se dirigea en courant vers les écuries. Levant la tête, Babylone fixa son cavalier qui partait d'un trot régulier vers les bâtisses de pierre. S'ébrouant quelque peu, il semblait réfléchir encore un peu, avant de partir à sa suite, mais en restant au pas. Il n'était pas pressé, et savait que Lohan de toute manière ne partirait pas sans lui. Renâclant légèrement, il ne lui fallut que dix petites minutes de marche pour retrouver le Marchombre, qui était juste debout sur la dalle proche des écuries, et qui semblait réfléchir. Puis, d'un coup, il se tourna de cette grâce et de cette rapidité que Babylone n'avait jamais comprises, et lui adressa un sourire. Relâchant ses oreilles, l'animal s'avança encore d'un pas et posa son chanfrein contre le dos de son cavalier, qui lui flatta tendrement l'encolure.

    Lorsque Sasuke arriva, Lohan lui adressa un sourire et commença à lui expliquer le programme qu'il lui avait concocté :


- Bonjour Sasuke !

Aujourd'hui et demain, nous allons courir. Ne prends pas de cheval, Babylone nous suivra sans difficulté. Nous allons aller dans le Nord, mais avant de partir totalement dans cette direction, je voudrais que tu trouves le cheval qui sera le tien. Nous allons donc commencer à rejoindre un élevage, avant de s'aventurer vers la chaîne du Poll.


    Lui adressant un sourire, le Marchombre l'invita donc d'un signe de la tête à courir. Il savait que son apprenti avait dû s'entraîner, et donc il garda un bon rythme pendant plusieurs heures, pour vérifier cela. Puis, lorsqu'il eût éprouver un peu plus les capacités du jeune homme, il courut régulièrement, en ralentissant par moments pour que Sasuke reprît son souffle. Pas une fois il ne le laissa marcher, parce qu'il devait courir, même s'il n'allait pas plus vite que lorsqu'il marchait : cela lui permettrait de bien prendre le souffle qu'il fallait, et de travailler son cardio. Ainsi, ils coururent toute la matinée, s'arrêtèrent à peine pour manger, et repartirent l'après-midi, toujours en courant. Vers la fin de l'après-midi, lorsque le soleil commençait tout juste à glisser derrière l'horizon, Lohan accepta enfin de marcher. Il n'était pas essoufflé, mais un peu fatigué, tout de même. Courir ainsi toute une journée, il n'en avait plus l'habitude, c'était un fait. Et il se rendait compte qu'il avait un peu perdu, par cela. Ils marchèrent encore un long moment, jusqu'à ce que le soleil eût complètement passé l'horizon, et alors Lohan commença à monter un campement, en s'éloignant du chemin qui partait vers l'Est.

    Il fit un petit feu, et commença sortir des racines de niam qu'il avait dans un sac à dos, attaché à son cheval, comme sur un âne de bât. Se tournant vers Sasuke, il lui sourit un instant avant de lui lancer :


- Nous avons besoin de viande pour reprendre des forces...

    Et, appuyant dans le regard de son apprenti de ses yeux gris, il lui fit comprendre qu'il attendait de lui qu'il lui ramenât de la viande, qu'il allât chasser et rapporter son tribu. Lorsque le jeune homme revint, il fit donc cuire la viande tranquillement, et la distribua, avant de se lever et de faire le tour du campement. Souriant en trouvant ce qu'il cherchait, il désigna un tallu de mousse distant du feu d'une cinquantaine de mètres et se tourna vers Sasuke :


- Comme la dernière fois tu as lancé à cheval, même si c'était un peu difficile sur des allures plus soutenues, tu peux commencer à lancer des armes toi-même étant en mouvement. Tu vas donc courir, et en courant lancer un poignard, qui devra se planter dans la mousse. Je ne t'autoriserai pas à aller te coucher tant que tu n'auras pas réussir à planter ton arme dix fois de suite, sans avoir loupé un seul lancer...


    Lui adressant un sourire, le jeune Marchombre alla s'asseoir près du feu et observa son apprenti. Les flammes, irrégulières, créaient des ombres dansantes et changeantes sur le tallu en question, ce qui rendait l'exercice que plus difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 09 Avr 2010, 17:26

A la suite de son examen de Flen til, Sasuke était partit se coucher. Quelques jours plus tards, il se leva pris ses poignards, son arc et ses flèches avec l'intention d'aller faire une balade endehors de L'académie. Mais lorsque celui ci se rendit aux écuries il aperçu que son prochain cours aurait lieu à la chaine du Poll et le départ le jour même. Sasuke avait rendez vous aux écuries, il alla puis une fois sur place, celui ci vit Lohan et Babylone qui l'attendaient. Lohan portait un sac de couleur noir. Lohan expliqua le programme à Sasuke :

- Bonjour Sasuke !
Aujourd'hui et demain, nous allons courir. Ne prends pas de cheval, Babylone nous suivra sans difficulté. Nous allons aller dans le Nord, mais avant de partir totalement dans cette direction, je voudrais que tu trouves le cheval qui sera le tien. Nous allons donc commencer à rejoindre un élevage, avant de s'aventurer vers la chaîne du Poll.


Sasuke acquiesca, Lohan lui fit un signe de tête qu'il lui demandait de courir à sa suite. Lohan et Sasuke courèrent Babylone sur leurs talons. Ils courèrent ainsi pendant plusieurs heures durant lesquelles Sasuke avait remarqué de grand arbres et entendu les oiseaux qui commençait à chanter après l'hiver. Au bout de quelques heures Sasuke montra des signes de fatigue et Lohan ralenti sans pour autant laisser marcher Sasuke qui reprenait son souffle en ralentissant mais non en marchant. En fin de matinée, alors que le soleil était haut dans le ciel, Lohan et Sasuke firent une petite pause. Cette petite entracte dura quelques minuute le temps de menger un peu de viande puis ils repartirent toujours en courant. Alors que le soleil commençait à descendre à l'horizon, Lohan se mit à marcher et Sasuke fut soulagé intérieurement car ses poumons étaient en feu et réclamaient une pause. Lohan et Sasuke marchèrent sur un sentier qui se dirigeait vers l'est. Une fois le soleil couché, Lohan commença à faire du feu et l'alimenta grâce à des branche deniam qu'il alla chercher dans le sac à dos attaché à son cheval. Une fois le feu bien alimenté, Lohan dit à Sasuke avec ses yeux l'incitant à bien l'écouter :

- Nous avons besoin de viande pour reprendre des forces...

C'est paroles firent comprendre à Sasuke qu'il devait aller chercher de la nourriture. Lohan avait quitté délibérément le sentier pour s'engager sur la lisière de cette forêt pour récupérer de la viande. Sasuke se leva pris son arc et ses flèches puis s'enfonça un peu plus dans la forêt. Il grimpa dans un arbre pour être sur de surprendre et repérer plus facilement un lièvre ou un autre animal. Sasuke trouva un lièvre cinq minutes plus tard, celui ci était de taille et de corpulence normale. Sasuke bandat son arc et lacha la corde, un trait fila vers le lièvre et se planta dans son abdomène. Sasuke descendit de l'arbre, coupa la tête du lièvre à l'aide de son poignard et retourna vers le camps où se trouvait Lohan. Lorsque Sasuke arriva, il donna le lapin à Lohan qui l'embrocha et le mit sur le feu. Puis lorsque le lapin fut grillé, Lohan le distribua à Sasuke et en prit également une part. Soudain Lohan se leva et s'eloigna du camps, celui ci revint quelques minutes plus tard alors que Sasuke venait de terminer son repas. Lohan lui donna la onsigne du prochain exercice :

- Comme la dernière fois tu as lancé à cheval, même si c'était un peu difficile sur des allures plus soutenues, tu peux commencer à lancer des armes toi-même étant en mouvement. Tu vas donc courir, et en courant lancer un poignard, qui devra se planter dans la mousse. Je ne t'autoriserai pas à aller te coucher tant que tu n'auras pas réussir à planter ton arme dix fois de suite, sans avoir loupé un seul lancer...

Sasuke aquiesca d'un mouvement de la tête, se leva et tourna au tour de l'arbre que désignait Lohan. Il s'arrêta, sorti son premier poignard et se mit à courir autour du tronc recouvert de la mousse verdâtre. Sasuke lança son poignards qui alla se planter dans l'herbe quelques mètres avant le tronc. Sasuke alla le chercher en pensant à une nouvelle tactique pour qu'il se plante dans le tronc. Il recommença et cette fois ci son tir se planta dans le tronc, il recommença à nouveau avec son deuxième poignard. Celui ci se planta également dans le tronc. Sasuke alla chercher ses deux poignards et se remit en position. Il recommença à tourner autour de l'arbre en lançant un poignard qui se planta dans le tronc de celui ci. Son deuxième poignard s'y planta également. Malheureusement Sasuke rata son cinquième lancé et recommença depuis le début. Il recommença environs dix fois, chaque fois ses lancers s'amélioraient mais Sasuke ressentait la fatigue. Pour le moment Sasuke réussi son neuvième lancé et se prépara au dernier si il ne le ratait pas. Sasuke lia l'arbre son corps son poignard tout en fermant les yeux pour mieux se concentrer sur sa cible. Durant un souffle, une expiration, Sasuke lança son poignard, n'ouvrant ses yeux qu'au dernier moment. Il entendis un bruit, celui qui annonça la fin de cette exercice. Sasuke alla récupérer ses poignard avec la joie de savoir qu'il allait pouvoir dormir. Une fois son poignard reprit Sasuke salua Lohan, grimpa dans un arbre, s'installa confortablement sur celles ci et s'endormit dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Lun 12 Avr 2010, 12:59

    La journée précédent avait été rude pour son apprenti, Lohan le savait. Ils avaient couru toute la journée, et le soir il avait dû se surpasser avant d'aller se coucher, ce qui était difficile pour lui et pour son corps, puisqu'il n'y était pas réellement adapté, et que ses capacités physiques ne croitraient pas s'il ne donnait pas de lui-même dans toutes les activités qu'il faisait. Mais après tout, le Maître et l'élève n'avaient pas passé énormément de temps plusieurs jours d'affilée ensemble, même si lors du dernier cours, deux ou trois jours s'étaient écoulés. Lohan savait que ce cours, et le prochain de la même manière, permettrait à lui et à son apprenti de développer les capacités de ce dernier à un point de tangence particulier, jusqu'à ce que ce dernier pût tout donner et en même temps garder un peu d'énergie en plus. Ils allaient passé près de quinze jours ensemble, et Lohan ne comptait pas laisser son apprenti se reposer, et au contraire, les exercices ne s'en feraient que plus compliqués et précis.

    Soupirant, le jeune homme se réveilla avec les premiers rayons du soleil qui pointaient le bout de leur nez par delà l'horizon. Se levant souplement, il observa son apprenti qui dormait encore, dans les bras de morphée, et sourit. Il espérait pouvoir donner à Sasuke tout ce qu'il souhaitait, et toutes les réponses aux questions qu'il pouvait se poser. Il voulait juste que son apprenti continuât inlassablement sur la Voie, et que jamais il ne tentât de retourner en arrière, toujours vers l'avant et vers le futur, en prenant pied dans le présent et en tirant des leçons de son passé. Après quelques secondes, passées à écouter le souffle de Sasuke, Lohan sourit et s'éloigna du campement pour aller chasser quelque chose à manger. Il trouva quelques racines de niam, et pu aisément attraper un faisan qui s'éveillait aussi. Revenant au campement, il commença à faire cuire son butin, se délectant de l'odeur de viande tout juste grillée qui se dégageait des mets.

    Lorsqu'ils eurent déjeuner, Lohan d'un signe de tête, invita à nouveau Sasuke à le suivre en courant. De toute manière, il n'allait pas le faire monter, alors qu'ils n'avaient qu'un seul cheval pour deux, c'était complètement stupide. Ils coururent encore donc toute la matinée, ne s'arrêtant pas à midi : Lohan voulait atteindre l'élevage, et là-bas ils mangeraient. Ils se mouvèrent ainsi donc jusqu'à deux heures de l'après-midi, environs, avant de voir les barrières de l'élevage de chevaux se dessiner devant eux, sur les plaines et les plateaux. Adressant un encouragement à son apprenti, le Marchombre continua jusqu'à arriver à la hauteur des premières barrières et alors il ralentit jusqu'à marcher. Souriant à Sasuke, il marcha encore pendant cinq minutes, le temps que ce dernier reprît son souffle, et s'arrêta pour manger de la viande séchée sur un talu, sous un arbre. En donnant à Sasuke, leur petite pause dura une bonne demie-heure, près des enclos où quelques chevaux gambadaient gaiement.

    Se levant lorsqu'ils eurent termié, le Marchombre se dirigea, Babylone toujours sur ses talons, vers l'entrée de l'élevage et salua le propriétaire d'un signe de la main. Ce dernier vint immédiatement à leur rencontre avec un immense sourire, et dit bonjour à sa manière aux deux voyageurs :


- Bonjour Lohan, bonjour petit ! Et bien, je vois que ce petit poulain a bien grandi, c'est un beau cheval maintenant !


    Il dit cela en soupesant Babylone du regard, puis se tourna à nouveau vers les deux venus, et lança :


- Qu'est-ce qui vous amène, alors ? Un cheval pour le gamin ?


    Lohan souriait, devant la manière de parler de l'éleveur. Le gamin, comme il disait, n'était pas si gamin que cela, puisqu'il n'avait sans doute pas plus de cinq ans d'écart avec Lohan. Soupirant, ce dernier hocha néanmoins la tête, expliquant au cavalier qu'il souhaitait un cheval bien dans sa tête et confiant pour le jeune homme, mais avec un peu de sang tout de même. Eclatant d'un rire tonitruant, le bonhomme leur fit signe de le suivre, et le Marchombre marcha à sa suite. Ils passèrent près d'écuries où les hennissements s'amplifiaient, se répondaient, près d'un tas de fumier odorant, sur les dalles plates et propres des stalles de douches, jusqu'à arriver près d'un immense près dans lequel s'ébattait un groupe d'une dizaine de jeunes chevaux. Un sifflement de l'homme d'écurie, et tous les chevaux levèrent la tête, pour arriver au petit trot, intéressés. Lohan sourit devant l'attitude des poulains, qui avaient entre quatre et six ans, et qui semblaient être vraiment bien manipulés. Se tournant vers Sasuke, il lui sourit avant de lui dire :


- Fais ton choix, Sasuke !

    Confiant, Lohan continuait à observer les jeunes poulains. Il se souvenait de la première fois qu'il était allé jusque là, pour voir les chevaux. Il faisait confiance à cet éleveur, et si ses produits étaient chers, ils le valaient bien, parce que l'entretient des lieux et de maniement des chevaux étaient parfaits. Hochant simplement la tête, le Marchombre attendit donc la décision de son apprenti, croisant les bras sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Sam 17 Avr 2010, 14:50

Le lendemain, Sasuke se réveilla avec une odeure de petit déjeuner qui vint lui chatouiller les narines. Sasuke ouvrit les yeux et vit Lohan en train de faire cuire leur petit déjeuner. Il faisait beau, les oiseaux chantaient puis Sasuke s'assit tout en regardant Lohan qui lui souriait. Sasuke prit un un peu de racines de niam avec du faisant bien cuit. Pour lui se fut un repas succulent dont il se souviendrait longtemps. Lohan et Sasuke éteignirent les braises encore chaudes et rougeoyantes. Puis Lohan fit un signe de la tête à l'attention de Sasuke pour lui dire de le suivre en courant. Sasuke le suivit sans se plaindre, Babylone sur ses talons, Sasuke savait que lui même avait progressé dans le domaine de l'endurance mais il lui reste encore tout à apprendre. Il repensa qu'au début de sa formation ils n'arrivaient guère à suivre Lohan sans s'arrêter plusieurs fois maitenant il le suivait en ne s'arrêtant que lorsque Lohan lui en donnait l'autorisation ou alors rarement lorsqu'il était complètement épuisé et il ralentissait mais sans marcher. Sasuke se rendit compte que midi était passé et que Lohan et lui continuait de courir donc il avait surement l'intention d'atteindre un lieu précis avant de manger. Quelques heures plus tard Lohan et Sasuke sortirent du bois et atteignirent le lieu dont pensait Sasuke, c'était un élevage, surement de chevaux puisque l'on en voyaient gambadés dans l'enclos pour ne pas dire clairrière tellement c'était vaste. Soudain Lohan se mit à ralentir jusqu'à marcher complètement cela fit comprendre à Sasuke qu'ils étaient arrivés. Et ils marchèrent ainsi pendant cinq minutes, Sasuke reprit son souffle et Lohan s'arrêtta sous un arbre. Il sortit de la viande sêché et en donna à Sasuke qui s'assit, la prit en remerciant Lohan et la mangea dans la minute. Après ce repas Sasuke éxécuta la gestuelle durant dix minutes. Cela lui permettait d'oublier ses problème et la fatigue. Cette pause dura une demis heure, après quoi Lohan et Sasuke se levèrent et partir en direction des enclos. Une fois devant l'entrée, Lohan adressa un signe de la main à un homme, celui ci était bien bâtit et portait un tablier. C'est surement le propriétaire, il vint à la rencontre de Lohan et Sasuke et dit d'une voix légèrement grave et accueillante :

- Bonjour Lohan, bonjour petit ! Et bien, je vois que ce petit poulain a bien grandi, c'est un beau cheval maintenant !

A première vue Lohan connaissait cet homme, et il lui avait acheter Babylone. Sasuke salua le propriétaire qui était en admiration devant Babylone. Celui ci était imposant mais obéissant puisque Lohan ne le tenait pas par les rennes ou la longe lorsqu'il courait avec Sasuke. Le propriétaire leur demanda une chose à Lohan ce qui tira Sasuke de sa rêverie :

- Qu'est-ce qui vous amène, alors ? Un cheval pour le gamin ?

Sasuke vit Lohan aquiéscer et le propriétaire éclata d'un rire tonitruant que l'on pouvait surment entendre dans un rayon d'un kilomètre autour de l'élevage. Puis Lohan et Sasuke suivirent l'homme jusqu'à l'entrée d'un enclos en passant devant des écuries d'òu provenait des hénissements et une odeur de crotin. Sasuke vit également tout un matériel pour seller les chevaux. LorsquE Lohan, Sasuke et l'éleveur arrivèrent à l'entrée de l'enclos l'éleveur siffla et les chevaux vinrent vers eux. Sasuke fut étonné de voir autant de chevaux se rassemblés à un seul et unique sifflement, ce qui prouve qu'ils sont bien dressés. Lohan dit à Sasuke :

- Fais ton choix, Sasuke !

Sasuke s'avança vers les chevaux, les observa attentivement, il y en avait de toute taille et de toute races ce qui rendrait son choix difficile. Et quelques minutes plus tard il se décida et alla vers un beau poulain de couleur marron avec une crinière et une queue de la même couleur. Il avait également une petite balzane blanche sur le front qui se prolongeait jusqu'au dessus des nasaux. Au fond de lui Sasuke préssentait que ce cheval l'appelait comme tout les autres chevaux de cet enclos mais lui un peu plus voir beaucoup plus. Sasuke lui caressa l'encolure et le cheval lui montra ses nasaux comme si il voulait que Sasuke les lui carresse. C'est ce qu'il fit. Puis il revint vers Lohan et l'éleveur. Il leur désigna le cheval qu'il avait choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Dim 25 Avr 2010, 20:35

Etrange cette sensation qui m'étreignait le coeur... Pas de l'angoisse, pas de la colère, pas non plus de la haine... Plutôt une forme de soulagement. Peut-être la méthode de Bella n'était-elle pas adaptée à mon être ? Où peut-être n'étais-je pas fait pour sa manière d'enseigner ?
Enfin bref, la raison n'avait pas d'importance, ce qui importait, c'était que Forecast galopait vers l'académie... ou pas ? Je ne reconnaissais pas le chemin, et cela me sembla étrange. Cela ne faisait pas si longtemps que je chevauchais pourtant. Enfin, chevauchait... Que je me laissai porter plutôt. D'ailleurs, peut être Bella m'avait-elle envoyé vers un autre groupe, un autre maitre. Ou peut être me faisais-je juste des idées. Dans les deux cas de toute façon je poursuivais mon enseignement et c'était ce qui importait le plus.
Le paysage continua à défiler, le vent à siffler, le soleil à rayonner doucement sur ma nuque. Au bout d'un certain temps, en me rendant compte que ma jument était au bord de l'épuisement, je tirai doucement sur les rênes pour prendre un peu de repos, d'ailleurs le soleil commençai, comme pour approuver mes pensées, à descendre doucement sur l'horizon, salué par des trilles d'oiseaux.

Je voulu attacher Forecast à un arbre mais me ravisai en voyant son regard. Un sourire étira mes lèvres, au moins je n'étais pas seul. Je puisai dans les rations que je trimballai un peu partout au cas où -on était jamais trop prudent après tout- et mangeai en regardant le coucher de soleil et pendant que la jument broutait l'herbe alentour. J'ignorai dans quelle région j'étais, ce qui était assez ennuyeux du point de vue de ma survie car je n'avais pas vraiment envie de tomber sur une grosse bêbête agressive, ni que ELLE me tombe dessus.
Je pris tout de même le risque de me reposer, pour moi et pour Forecast qui avait, elle, vraiment besoin de dormir un peu.

Heureusement pour moi, aucun incident ne vint troubler la nuit et je me réveillai en pleine forme, sans me souvenir du moment où je m'étais assoupi. Ma jument piaffait d'impatience, surement pressée d'arriver à destination. Je mangeai donc en vitesse une lanière de siffleur séché et me remit en route, plus doucement que la veille mais à une allure convenable tout de même. Par la même occasion, je fis connaissance plus amplement avec ma jument. Un lien se créa au fil du voyage, de plus en plus fort au fur et à mesure que les mètres défilaient. Enfin, elle se mit à ralentir pour finalement se mettre au pas. Des hennissements emplissaient l'air et je me demandai pourquoi diable je me trouvais ici.
Arrivé devant une bâtisse ressemblant par beaucoup de côtés à des écuries je mis pied à terre. D'une caresse je fis signe à Forecast de m'attendre ici et elle se mit à brouter tranquillement. Puis je poussai la porte et entrait.

Trois personnes étaient à l'intérieur. L'un à peu près de mon age, était face à un cheval et prononça quelques paroles que je ne pu saisir à l'intention du second, un peu plus âgé. Le troisième semblait être le propriétaire des lieux, de par son accoutrement et de son allure générale. Je su presque instantanément que le destinataire des mots du plus jeune était marchombre, ses mouvements étaient grâce et souplesse et son visage arborait les habituelles ressemblances avec ceux qui parcouraient la voie, des choses que l'on ne pouvait voir mais que l'on sentait au plus profond de son être. C'était certainement la raison de ma venue ici, je poussai donc un timide :

-Hum... bonjour ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 30 Avr 2010, 18:04

    Lohan observait son apprenti faire un choix. Il se demandait toujours comment les gens autour de lui pouvaient choisir un animal qui leur convenait. Il avait vu bien des personnes, évidemment, qui choisissaient cela par rapport aux proportions, à l'apparence-même de l'animal, aux capacités qu'il pouvait avoir, mais jamais ou presque il n'avait vu quelqu'un choisir un animal en fonction de sa personnalité, ou parce qu'il le ressentait ainsi, sauf pour les enfants, même si ces derniers le faisaient de manière un peu trop inconsidérée à son goût. Toujours était-il que Sasuke était en train de faire son choix, lorsque Babylone renâcla légèrement à côté de Lohan, qui leva les yeux, pour découvrir un cavalier qui venait jusque là. Il semblait avoir pour destination l'élevage, et cela devait être un visiteur... Ha moins que... Il avait entendu, en rentrant à l'Académie, qu'un apprenti était tombé malade durant un cours, et qu'il avait été ramené jusqu'à la bâtisse. Il ne doutait pas, désormais, en le voyant de plus près, que c'était cet apprenti en question. Souriant, il songea que finalement, s'il avait été malade - et il portait une sorte d'aura pesante montrant qu'il n'était toujours pas au mieux de sa forme - il ne l'était plus vraiment, et que donc sans doute il avait été mené jusqu'à lui. Oui, parce que Bella venait de mettre Wanya dans les prochains Ahn-Ju, et que cela allait commencer très bientôt, dès qu'il serait rentré. Soupirant, il hocha légèrement la tête, et tourna le regard sur le cheval que Sasuke venait de choisir.

    Il n'était ni grand, ni petit, ni chétif ni baraqué. C'était un poulain tranquille, qui dégageait une assurance nonchalante, qui plut énormément à Lohan. Adressant un sourire à son apprenti, il détailla un peu plus l'animal, qui le suivait jusqu'aux poteaux en bois qui délimitaient l'enclos de ces poulains. Il avait une délicate robe alezan, cuivré même, sans balzanes mais avec un petit en-tête d'un blanc pur, et non moucheté, sur le front, en une légère forme ovaloïde. Ses naseaux, plus clairs, semblaient chercher la compagnie des mains de Sasuke, et Lohan fut fier de son apprenti, avant de se tourner vers l'éleveur et de lui dire :


Il me semble que le choix est fait...

    L'homme en question adressa un large sourire aux deux personnes, lança un rapide coup d'oeil à celui qui venait d'arriver, et alla chercher un licol, un peu plus loin, pour prendre le poulain. Alors, Lohan s'éloigna un peu de l'enclos et s'avança vers le nouveau venu, qui venait de bredouiller un bonjour peu confiant. Lui adressant un sourire encourageant, il s'adressa à lui d'un ton calme et serein.


- Bonjour à toi. Tu dois être Elicro ? Tu te sens mieux désormais ?


    S'avançant vers le cheval, une jument en l'occurance, Lohan lui caressa doucement la ganache, avant de s'éloigner d'elle et d'inviter par là Elicro à descendre de cheval pour les rejoindre. Lorsque ce fut fait, le palefrenier arriva avec le licol et prit le poulain avec douceur mais fermeté, pour le mener sur la dalle, le temps de le panser. Lohan fit un signe pour dire que c'était à Sasuke de s'occuper de ce qui était désormais son cheval, et alla un peu plus loin, pendant ce temps, avec l'homme en question pour lui remettre les quelques pièces d'or que vallait le cheval, ainsi que ce que valait la selle et le filet neufs qui seraient à Sasuke. Lorsque le jeune homme eut terminé de brosser sa monture, Lohan lui demanda de le harnacher, pour repartir. Adressant des remerciements au propriétaire de l'élevage, le Marchombre sauta sur le dos de Babylone, qui lâcha un soupir entendu. Le menant en fine cordelette, et à cru, le jeune homme n'utilisait plus de selle ni de filet depuis bien longtemps maintenant.

    Invitant ses apprentis à faire de même, ils repartirent donc à cheval. La jument d'Elicro semblait avoir un peu forcé, et donc Lohan s'accorda à rester dans un petit trot pour avancer plus vite qu'au pas, mais de manière à ne pas épuiser les chevaux, et repartit vers le Nord, puisque c'était sa destination. Ils chevauchèrent à cette allure de longues heures, traversèrent une ou deux collines de l'Est dans l'après-midi, avant que le Marchombre décidât de faire une pause, pour le soir, alors que le soleil se couchait à l'horizon. Lorsqu'ils se furent posés, que les chevaux furent désharnachés et que le camp fut monté, et alors que le feu crépitait après qu'ils eurent mangé, Lohan se leva et commença à se dire que finalement, il pouvait présenter les deux jeunes gens, même s'il aurait dû le faire plus tôt. Soupirant de sa propre berlue, il annonça :


- Sasuke, voici donc Elicro. Il nous a rejoint après être tombé malade, puisque l'autre cours devait passer de longues journées dans le froid. Maintenant, il sera avec nous.

Comme vous êtes deux, j'aimerais vous voir à l'oeuvre, d'ailleurs... A mains nues, je précise. Acceptez-vous de vous mesurer l'un à l'autre ? Je précise que ce n'est pas une question de gagner ou de perdre, mais j'aimerais voire face à quelqu'un vos vraies tactiques, la fluidité de vos mouvements, votre stratégie générale. N'hésitez pas, frappez, et au pire je vous arrêterai !


    Et sur ce, le jeune homme se recula lentement jusqu'au feu, laissant ceux qui étaient ses apprenties désormais se mesurer l'un à l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Dim 02 Mai 2010, 12:19

A la suite de son choix Sasuke, se retourna en direction de son maître qui dévisageait le cheval que Sasuke avait sélectioné. Lohan se retourna car celui ci avait entendu des bruits de sabots, de l'endroit où se trouvait Lohan on pouvait distinguer la silhouette d'un cavalier venant dans la direction de l'élevage. Lohan tourna vers l'éleveur et dit :

Il me semble que le choix est fait...

Celui ci parti chercher un licol pour le cheval qu'avait choisis Sasuke, laissant Lohan et Sasuke avec le jeune homme qui venait d'arrivé et était un tout petit peu plus âgé que Sasuke. Sasuke l'observa en détails : il était de taille moyenne, les yeux orangés, les cheveux courts et noir comme la nuit contrairement à sa peau qui était entre le blanc et le beige très clair, sa carrure faisait pensée à un athlète en très bonne condition physique. Celui ci bredouilla un bonjour presque inaudible, Sasuke se mit à réfléchir au nom qui va donner à son cheval, même si il en avait déjà une petite idée : " Rêve ". Lohan s'éloigna de l'enclos Sasuke et le jeune homme le suivirent. Lohan dit au jeune homme :

- Bonjour à toi. Tu dois être Elicro ? Tu te sens mieux désormais ?

Lohan s'approcha du cheval d'Elicro, qui était à en juger par l'absence de pénis, une femelle. Un palfrenier revint avec le cheval de Sasuke avec un licol et tous les outils pour seller le cheval, ce que Sasuke s'empressa de faire après l'avoir brossé correctement avec le sourire tendis que Lohan remettait une grosse somme d'argent à l'éleveur pour payer le cheval et son équipement. Lohan adressa des remerciements à l'éleveur avant de partir avec Elicro et Sasuke vers le nord au trot pour ne pas fatiguer les chevaux sans aller trop vite. Durant le trajet ils parlèrent peu et rencontrèrent de rares passants. Le trajet dura plusieurs heures, Sasuke observa des arbres dans lesquels se trouvaient des oiseaux et quelques écureuils dont il entendit des cris. Lorsque le soir arriva et que la nuit tomba, Lohan, Elicro et Sasuke montèrent le camps puis allumèrent un feu. Ils mangèrent de la viande séchée que Lohan avait soigneusement gardé dans son sac, la viande avait moins de goût, surement parce qu'elle datait de deux jours. Lohan se leva, se tourna vers ses apprentis et leur dit :

- Sasuke, voici donc Elicro. Il nous a rejoint après être tombé malade, puisque l'autre cours devait passer de longues journées dans le froid. Maintenant, il sera avec nous.


Sasuke fut ravi d'entendre qu'Elicro resterait avec Lohan et lui, aussi il lui adressa un sourire. Lohan continua puis donna les explications du prochain exercice qui sera sûrement difficile tout comme les précédents :

Comme vous êtes deux, j'aimerais vous voir à l'oeuvre, d'ailleurs... A mains nues, je précise. Acceptez-vous de vous mesurer l'un à l'autre ? Je précise que ce n'est pas une question de gagner ou de perdre, mais j'aimerais voire face à quelqu'un vos vraies tactiques, la fluidité de vos mouvements, votre stratégie générale. N'hésitez pas, frappez, et au pire je vous arrêterai !

Sasuke aquiesca, se leva tandis que Lohan s'éloignait du feu pour laisser une zone de combat pour ses deux apprentis. Sasuke ne voulait pas attaquer mais laisser attaquer Elicro pour trouver une faille dans son attaque ou sa garde puis l'exploiter. Sasuke laissa donc Elicro se lever puis il se mit à marcher autour d'Elicro tout en restant sur ses gardes. Sasuke pensa : " La patience est une vertue ". Sasuke redirigea ses yeux sur Elicro. Sasuke devait absolument, rester concentré et sur ses gardes mais également anticiper les attaques d'Elicro même si il devait prendre des coups. Ce qui arrivra à coup sur c'est que Sasuke et Elicro trouveront chacun une faiblesse dans la garde de l'autre et l'utiliseront. Et dans le pire des cas Lohan était là pour les arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mar 25 Mai 2010, 12:53

- Bon, et bien il semble que sitôt arrivé, sitôt reparti...

Sasuke, tu vas donc essayer de me toucher moi. Je tiens à préciser que je n'ai pas le droit de t'attaquer, mais seulement de te parer, et de riposter, d'accord ? Toujours à mains nues !




[On continue sans Elicro, puisqu'il n'a pas répondu depuis presque un mois... Et désolée de l'attente, je voulais m'assurer qu'il ne répondrait pas. ^^' Bref, on continue ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 10 Juin 2010, 17:15

Sasuke restait en garde mais Elicro ne bougeait pas. Soudain celui ci s'en alla et Lohan et Sasuke rèstèrent bouche closes avec un très gros étonnement qui se lut dans leurs yeux. Lohan se reprit rapidement et annonça à Sasuke que puisqu'Elicro était partit se serai à lui que Sasuke se mesurera. Sasuke devina tout de suite qu'il aurait beaucoup de mal à le toucher où que ce soit.

Sasuke se mit en garde tandis que Lohan se levait puis s'avança vers Sasuke. Sasuke commença à attaquer, ses gestes n'atteignaient pas Lohan qui ripostait. Sasuke évita un coup mais n' évita pas le deuxième qui le cueillit dans la poitrine. Il recula d'un pas et recommença à attaquer, cette fois il regardait aussi bien ses geste et ceux de Lohan pour y adapter une stratégie. Après une demis heure d'attaques et de ripostes Sasuke trouva une faille qui dura quelques secondes et il l'utilisa pour porter un coup au visage de Lohan : sur la joue droite. Sasuke regarda Lohan avec un léger sourire que Lohan lui rendit et ils se remirent en garde car leur combat n'était pas terminé pour autant. Sasuke et Lohan combatirent pendant environ une heure, après quoi : ils mangèrent un peu de viande sèchée autour du feu qui crépitait encore et s'endormirent alors que celui ci devenait plus que des braises fumantes. Pour Sasuke ce combat a été une occasion de se mesurer à Lohan et de lui montrer ce dont il est capable. A vrai dire Sasuke était assez content de lui.

Durant son sommeil Sasuke rêvat qu'il se trouvait à Al Jeit en compagnie de Lohan, de son père et de sa mère qui leur préparait des provisions car Lohan et Sasuke devait partir pour un lieu qui se trouvait assez loin. Soudain Sasuke vit un corps apparaître à la place de l'instant qu'il vivait avec Lohan et ses proches : celui d'un homme habillé en noir avec une capuche rabattue qui lui couvrait le visage. Sasuke se réveilla en sursaut, il faisait nuit, on entendait aucun bruit. Sasuke pensait encore au corps qu'il a vu en rêve lorsqu'il se redormit dans un sommeil profond. Quand Sasuke se réveilla le soleil était levé tout comme Lohan, les oiseaux chantaient et Sasuke s'asseya et vit quelques pommes devant lui. Il en prit une, la mangea, se leva, executa la gestuelle, se rassit et attendit les consignes que Lohan lui donnerait.

[Désolé pour ce rp cours mais je n'avais pas beaucoup de temps]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Sam 03 Juil 2010, 09:15

    Sasuke se débrouillait de mieux en mieux, c’était un fait. Ses gestes se faisaient plus fluides, et s’il réfléchissait au combat, il tentait de prendre garde de ne pas donner d’indices trop poussés sur sa réflexion. Il mesurait chacun de ses gestes, chacune des attitudes de Lohan, et ce dernier était assuré quand à l’avenir de son apprenti. Evidemment, il faudrait plus que cela, il faudrait qu’il fît toujours plus et mieux, pour avancer toujours plus loin sur la Voie, et cela n’était en aucun cas de tout repos… Soupirant, Lohan se coula le long d’une attaque de son apprenti, comme un courant d’air. Un sourire illumina son visage, tandis que son apprenti s’adaptait à ce mouvement pour en tirer profit. Il devenait plus rapide et plus précis au fur et à mesure que le temps passait, et que l’exercice se corsait. Lohan voyait cette évolution dans ses mouvements : il faisait plus attention, tentait de ne pas trop donner d’indices sur sa réflexion, tout en en donnant tout de même un peu, mais tentant aussi d’être imprévisible… Son apprenti profitait de toutes les leçons qu’il avait pu lui donner pour réussir à le toucher… D’ailleurs, ce fut presque le cas, tandis que Lohan était encore et toujours dans la lune, à son habitude, évidemment : Sasuke avait trouvé une brèche dans la défense de son Maître et avait lancé son attaque vers son visage, le frappant presque, l’effleurant en tout cas, car le jeune homme avait réussi à esquiver au dernier moment, inopinément. Ils s’affrontèrent ainsi une bonne heure, avant que Lohan ne dît à Sasuke que c’était terminé pour ce soir-là, le laissant aller se coucher.

    Le regard perdu dans les étoiles, le Marchombre n’arrivait pourtant pas à trouver le sommeil. Il ne comprenait pas réellement pourquoi, et cela lui importait pour l’instant. Il savait que cela allait venir. Il savait que son esprit devait se libérer de ses angoisses, alors que lui-même ne s’en rendait pas compte. C’était son inconscient. Il était souvent comme cela, c’était en rapport avec son naturel tête en l’air, et toujours ailleurs. Il était dans un autre monde… Alors, son esprit osa enfin s’accrocher à ce qui le turlupinait, et l’image d’Elicro s’imposa à lui. Réellement, il se fichait bien de la Voie qu’avait prise l’apprenti. Ou plutôt l’ex-apprenti. Parce que la Voie des Marchombre était loin d’être facile à arpenter : c’était des efforts quotidiens, physiques et psychologiques, parce que se surpasser constamment n’était pas une mince affaire, et on pouvait en perdre le goût, malgré tout. Mais au fond de lui, Lohan était persuadé qu’on naissait Marchombre, et qu’on ne le devenait pas. On était juste à même de développer cette capacité naturelle en soi, pour faire brûler la flamme, en faire un brasier. Mais si on n’avait pas cette flamme, on ne pouvait pas devenir un Marchombre, on ne pouvait pas aller jusqu’au Rentaï. Le Marchombre soupira, et ses paupières se fermèrent, tandis que le sommeil venait l’englober pour la nuit. Tendre comme une mère…

    Durant la nuit, Lohan fut réveillé par l’agitation de son apprenti, mais se rendormit bien vite lorsqu’il vit qu’il n’avait fait qu’un cauchemar. Après tout, lui aussi en faisait… Bien souvent, c’était avec une mise en scène autour de sa mère, les cauchemars. C’était bien étrange, mais Lohan en lui-même était une personne très étrange, alors il ne faut pas poser trop de questions là-dessus. Soupirant, il se tourna à son tour pour se rendormir sur ses deux oreilles. Le lendemain, il se leva en même temps que le soleil et alla chercher quelques fruits pour les porter à son apprenti, qu’il réveilla. Une fois que ce dernier eut déjeuné, Lohan lui proposa de monter à cheval, et ils s’occupèrent chacun de leur monture, avant de les enfourcher pour chevaucher toute la journée. Ils ne s’arrêtèrent qu’une petite demi-heure pour manger, alors que le soleil en était à son zénith, avant de repartir, toujours sur le dos de leur monture. Ils chevauchèrent toute la journée, alternant les périodes de pas, de trot et de galop. Ils trottèrent beaucoup, ainsi l’assiette de Sasuke se développait plus facilement, et surtout c’était une bonne allure de transport, pour couvrir un maximum de kilomètres sans épuiser les chevaux.

    Le soir, lorsque Lohan décréta qu'ils pouvaient monter le camp, le soleil avait déjà disparu de l'horizon depuis quelques heures. Il laissa son apprenti manger tranquillement, puis lui demanda de s'entraîner à tirer à l'arc, sur sa monture, mais à cru. C'était un très bon exercice d'équilibre. Il avait d'ailleurs déjà fait cet exercice, mais il avait été loin d'être acquis, car il n'était pas vraiment accordé à sa monture à ce moment-là. Or, Lohan lui avait offert un cheval de son choix justement pour qu'il acquérît confiance en sa monture, et qu'ainsi il pût tout donner, à son arme, car il savait le faire, et à son cheval, parce qu'il en avait envie. Il ne lui donna pas, cette fois-ci, de limite de tirs, Sasuke tirerait jusqu'à ce qu'il fût satisfait de lui, et n'irait se coucher qu'à ce moment-là. Pourtant, lorsqu'il eut terminé, Lohan changea d'avis et lui fit faire quelques exercices d'assouplissement pour entretenir son corps, ainsi que quelques exercices de musculation, jusqu'à ce que son apprenti fût épuisé et pût dormir d'un sommeil profond.

    Au lever du jour, ils déjeunèrent rapidement, puis commencèrent à courir. Lohan accélérait chaque jour un peu plus l'allure, pour que les capacités de Sasuke ne diminuassent pas, au contraire. Fort de cette décision, il évita même de s'arrêter à midi, pour tester la résistance à la faim et à la fatigue de son apprenti. Cependant, lorsque le soleil démontrait qu'il était environ quatre heures de l'après-midi, il s'arrêta, voyant que Sasuke n'en pouvait plus. Alors, il lui donna une large bande de viande sèche, et ils repartirent. Finalement, ils arrivèrent près d'un village, comme ils en avaient déjà traversés. Tranquillement, Lohan descendit de Babylone et le laissa à l'écart, se tournant vers son apprenti pour qu'il fît de même avec sa monture. Puis, il emmena le jeune homme dans le village, évidemment. Il aimait bien ces petits faubourgs, ils permettaient de faire acquérir aux apprentis des capacités dont ils n'avaient pas forcément besoin dans la nature. Se glissant dans les rues, aussi discret qu'un courant d'air, Lohan se dirigea dans le village sans réel but. Mais il trouva rapidement ce qu'il cherchait : une serrure digne de ce nom. Se tournant vers Sasuke, il lui expliqua :


- Cet endroit est assez fréquenté, il va falloir faire vite. Et pour cela, il faut voir les détails et s'en servir. Les détails sont le raccourcis du Marchombre. Ils peuvent aller jusqu'à lui sauver la vie...


    Lui adressant un sourire, il l'encouragea donc à le faire, surveillant les alentours, se glissant dans une ombre pour être invisible. Au bout de la ruelle, il voyait des gardes qui patrouillaient, mais qui ne s'intéressaient pas à ce qu'il se passait... Enfin, pas encore...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 08 Juil 2010, 19:59

Sasuke se leva et monta en selle en même temps que Lohan. Lohan et Sasuke chevauchèrent toute la journée, croisant de rares passants ou animaux sauvages à la lisière de la forêt. Ils ne s'arrettèrent que pour manger, cette pause dura une demis heure environ. A la suite de ce repas Lohan et Sasuke se mettèrent au pas, puis au trôt, puis galop. Ils altèrnèrent ce rythme jusqu'à ce que Lohan décide de monter le camps pour dîner. Après le repas Lohan demanda à Sasuke de s'entrainer à tirer à l'arc sur son cheval et à cru. Au début Sasuke glissa et commença à s'habituer enfin il s'arrèta de tirer sur l'arbre au bout de deux heures : il avait réussi à planter cinq flèches la suite. Il alla récupérées celle ci, les rangea et retourna vers le camps. Sur place Lohan et Sasuke firent plusieurs exercices d'assouplissement et de musculation à l'aide de bouts de bois ou tout autre objet susceptible d'être utile pour ce genre d'exercices. Enfin, lorsque Sasuke fût complètement exténué, Lohan l'autorisa à aller se coucher. Cette nuit Sasuke ne fit aucun rêve mais réfléchis à ce que Lohan lui demanderait de faire demain. Le lendemain matin après le petit déjeuner Lohan et Sasuke reprirent la route en courant les chevaux à leurs côtés, ils ne s'arrètèrent pas le midi pour manger et vers quatres heures lorsque Sasuke dit à Lohan qu'il n'en pouvait plus ils s'arrètèrent. Chaque jour passant, Lohan accélairait. Deux jours plus tards Lohan et Sasuke arrivèrent près d'un village, Sasuke regarda les yeux de son maître, il y lut beaucoup de bonheur ce qui à l'avis de Sasuke que Lohan aime les petits villages. Sasuke fut tiré de sa rêverie lorsque son maître l'invita à laisser son cheval à l'entrée du village.

Ils entrèrent dans celui ci, en firent un peu le tour et Lohan s'arrèta devant une serrure, surement plus difficile que la précédente et comme le pensait Sasuke Lohan lui dit :

- Cet endroit est assez fréquenté, il va falloir faire vite. Et pour cela, il faut voir les détails et s'en servir. Les détails sont le raccourcis du Marchombre. Ils peuvent aller jusqu'à lui sauver la vie...

Lorsque Sasuke regarda autour de lui il se rendit compte à quel point elle était fréquentée : des marchand criaient pour vendre leurs produits et la foule marchait dans tout les sens et deux hommes qui jettaient de bref coups d'oeil à droite et à gauche. Tout indiquait qu'ils appartenaient à la garde qui fait respecter les lois. Sasuke attendit qu'ils soit partient et qu'ils reviennent pour savoir l'intervalles de temps que ces gardes mettraient à revenir vers lui. Ainsi, ils revinrent quinzes minutes plus tard et repartirent. Sasuke utilisa le laps de temps pour examiner la serrure et crocheté les quatres premiers crans tout en sachant qu'en tout, il y en avait une vingtaine. Entre temps les crans se sont remis en place, ce qui veut dire que Sasuke doit crocheter la serrure pendant que les gardes passent. Alors Sasuke imagina un stratagème pour tromper les gardes. Sasuke commença à crocheter la serrure, à la fin du quart d'heure il réussi à crocheter un quart des crans de la serrure. Pendant ce temps l'un des garde s'approchaient de Sasuke pour observer ce qu'il faisait, lorsque celui ci se releva il tomba nez à nez avec le garde qui lui dit, l'air suspect:

Que fait tu là ?

Sasuke l'observat et vut comment il le regardait,Sasuke devina que ce garde avec une aussi grande fierté dans ses yeux venait juste d'être promu ce qui veut dire qu'il serait peut être susceptible d'être tromper mais il faudra faire vite, très très vite avant qu'il ne s'en rende compte. Sasuke lui répondit calmement :

Je recherche un moyen de rentrer chez mes parents sauf que là j'ai perdue mes clés et vous : vous avez perdue votre bourse c'est l'homme au bout de la rue qui vous la piqué.

Alors le garde se retourna, inspecta sa ceinture et vit que sa bourse y était toujours alors il se tourna vers Sasuke : le garçon était partit se cacher dans la foule. Le garde se jeta dans celle ci furieux de s'être fait berner par un garçon. Alors que le garde cherchait Sasuke, celui ci se faufilait adroitement entre les personne puis il déposa son manteau au coin de la rue avant de revenir devant la porte et la serrure qu'il devait forcer. Il força la serrure le plus rapidement possible car les gardes rappliqueront juste après avoir diffusé le signalement de Sasuke. L'adolescent mit environs trois quart d'heure à déverrouller la serrure et regarda autour de lui avant de se rendre compte que les gardes étaient encore en train de le rechercher car il n'avait vu Sasuke qu'avec son manteau et pas avec son maillot noir. Il y avait une grande différence ente Sasuke vu de face et de dos avec son maillot parce qu'il faisait plus vieux, les cheveux plus courts. Ainsi Sasuke fit attention aux gardes en restant le plus discret possible et alla reprendre son manteau. Enfin il revint vers l'endroit où se tenait Lohan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 15 Juil 2010, 13:42

- J'ai bien aimé ta répartie, mais Sasuke... Ils arrivent. Et ils ne vont pas hésiter à se battre, cette fois-ci...

N'utilise pas d'arme, tu es une arme. Un Marchombre n'a pas besoin d'arme, parce qu'il en est une, entièrement.

Tu as déjà percu le temps... Mais sache que ce n'était que le premier pas. Pour entamer le pas suivant : utiliser le temps. Utilise le temps, vole-le à tes adversaires... Vis le combat. Toujours...




[Désolée pour le retard, je ne savais pas trop comment aborder la chose, et en plus avec mon boulot, cela a été difficile de me connecter ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Dim 18 Juil 2010, 17:43

Sasuke s'approcha de Lohan qui le félicita et le prévint que les gardes arrivaient avec l'intention de se battre :

- J'ai bien aimé ta répartie, mais Sasuke... Ils arrivent. Et ils ne vont pas hésiter à se battre, cette fois-ci...

N'utilise pas d'arme, tu es une arme. Un Marchombre n'a pas besoin d'arme, parce qu'il en est une, entièrement.

Tu as déjà percu le temps... Mais sache que ce n'était que le premier pas. Pour entamer le pas suivant : utiliser le temps. Utilise le temps, vole-le à tes adversaires... Vis le combat. Toujours...


Sasuke repensa au garde qu'il avait trompé plusieurs minutes plutôt, celui ci serait ravis de donner une correction au jeune homme. Sasuke observa les gardes qui arrivaient dans sa direction : ils sont au nombre de deux dont l'un avec un visage tordus par le rictus de la colère. Lorsque ceux ci arrivèrent à deux mètres de Sasuke l'un des gardes demanda à son compagnon de rester à l'écart car il avait un compte à règler, mais celui ci refusa en expliquant qu'il n'interviendrait que lorsque son amis en aurait besoin où autres raisons. Il aquiesca puis cria à l'intention de Sasuke :

- On vas voir si tu es aussi habile avec les mots qu'avec les poings !!

Sasuke et les gardes furent bientôt entourés de toutes part par la foule scandant la victoires des gardes sur Sasuke. Le jeune apprentis se mit en garde analysant la posture et les gestes des deux gardes. L'un d'entre eux se jeta sur Sasuke qui contra ses coups, mais un réussit à percer sa défense et à le cueillir sur la joue. " Utilise le temps lui avait dit Lohan. " Les paroles de Lohan se forgèrent dans l'esprit de Sasuke et prirent tout leurs sens. Sasuke ferma les yeux les rouvrit, maintenant il devait voir, percevoir, comprendre et s'accorder avec le temps. Sasuke commença à attaquer le garde à l'aide de geste bien calculés. Alors que le garde commis une erreur qui laissa à Sasuke l'opportunité de le frapper du pied l'autre garde l'arretta. D'un seul coup d'oeil le garde remercia son compagnon d'arme.

Pendant un peu plus d'un quart d'heure Sasuke et les gardes enchainaient coups et parades. A la fin de ce quart d'heure Sasuke commença à laisser des ouvertures à un des gardes qui l'utilisa mais Sasuke avait été plus rapide et l'esquiva en se baissant, laissant le poing foncé dans la tête de l'autre garde qui tituba légèrement. Une demis haure plus tard Sasuke réussi à mettre le premier gares hors combat grâce à un enchainement placé au bon moment : un coup de poing fusa vers le ventre de son opposant qui se plia en deux et un double coups des deux tranchants des deux mains. Laissant le garde à terre évanouie, Sasuke se retourna et se prit le poing de l'autre garde dans le ventre, il se plia en deux et un autre coup de pied dans la tête l'ejecta plusieurs mètres plus loin. Sasuke se releva tant bien que mal et se remit en garde. Il souffrait beaucoup du coup de pied à la tête et cela le motiva encore plus pour finir rapidement ce combat. Sasuke attendit que le garde se jette sur lui pour placer trois coups. Inarrettables. Le garde regarda Sasuke dans les yeux avant de comprendre qu'il avait été touché à la tête, au ventre et à la nuque. Il s'éffondra, provoquant de l'admiration, de la méprise et de la peur parmis la foule qui observait incrédule, Sasuke encore debout face au deux gardes au sol. Sasuke s'essuya son visage avec un bout de tissus s'avança jusqu'à Lohan et lui dit le sourire aux lèvres :

- On fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 03 Sep 2010, 15:06

Lohan observait son apprenti. Il lui avait fallu un peu de temps pour ouvrir la serrure qu'il lui avait présentée, mais en réalité cela n'était pas grand chose tant cette dernière était compliquée. Il se débrouillait bien, faisait attention à son environnement, et lorsque les gardes étaient passés, il avait trouvé une bonne répartie. Lohan s'était évanoui dans l'ombre de la rue, et laissait son apprentis se dégager de la serrure, ce qu'il parvint à faire au bout d'une petite heure. C'était vraiment bien, surtout qu'avec les personnes qui étaient dans la rue, la tension arrivait vite à son paroxysme. Soupirant, Lohan vit alors que les gardes revenaient pour affermir leur vengeance auprès du jeune homme. Lui donnant quelques indices, le Marchombre le laissa se débrouiller seul. Le combat s'éternisant un peu, Lohan se surprit même à bailler plusieurs fois, avant de se reprendre en secouant rapidement la tête... C'était quand même son apprenti qui se battait ! Certes, il ne se faisait aucun soucis pour lui, mais tout de même, il devait étudier ses mouvements pour pouvoir lui dire ce qu'il n'allait pas après, non ?

Lorsque les deux gardes furent mis hors de combat par des mouvements rapides de Sasuke, Lohan hocha doucement la tête. Il ne savait pas trop quoi dire pour l'instant, mais la question du jeune homme le fit sourire. Son regard passa sur la foule un instant, et il vit qu'elle était méfiante vis-à-vis de son apprenti. Soupirant doucement, il sortit de l'ombre, traversa la rue rapidement, créant un courant d'air. Les regards se détournèrent de Sasuke pour suivre sa silhouette. Un sourire aux lèvres, il s'engouffra dans une maison... La porte était comme ouverte. Non. Il venait de la forcer, de forcer sa serrure. Une personne cria : " On me cambriole ! " un peu plus loin. Dans la petite maisonnée, Lohan sourit, se glissa au premier étage pour sortir par la fenêtre et rejoindre Sasuke immédiatement dans la rue, alors que les habitants étaient encore en train de s'engouffrer dans la porte. Se penchant sur son apprenti, il sourit distraitement avant de lui murmurer :

    - Et bien, il semble que cela soit le moment de s'en aller...


Lui adressant un regard et un sourire complices, le Marchombre disparut dans la ruelle, suivi immédiatement de son apprenti. Ils filèrent immédiatement jusqu'aux chevaux pour les harnacher rapidement et partirent au galop en direction du Nord. Les chevaux galopèrent un long moment, jusqu'à ce que leur souffle ne fût plus régulier et qu'ils eussent besoin de s'arrêter pour reprendre des forces. Il faisait alors nuit. Comme ils s'étaient arrêtés vers six heures de l'après-midi dans le village, la nuit était tombée quelques heures plus tard, et ils avaient filé du faubourg alors que le soleil se couchait à l'horizon. Lorsque la nuit fût complètement tombée, Lohan descendit de cheval, s'en occupa avec amour. Babylone adorait les pansages que lui prodiguait son cavalier, et le jeune homme ne l'en privait jamais, lui aussi aimant cela. Puis, ils s'assirent autour du feu, et Lohan adressa un petit sourire à son apprenti. Décidé à lui parler de ce qu'il s'était passé dans le village, il passa ses mains au dessus du foyer de la flamme qui s'élevait dans les airs et lui dit :

    - Tu as bien combattu, tout à l'heure, Sasuke. Mais laisser les autres s'intéresser à toi était une erreur. Tu aurais dû pouvoir les mettre bien plus rapidement hors de combat, sans créer d'émeute. Un Marchombre se doit d'être invisible, il est la discrétion-même. Pourtant, tu avais fait attention, en ouvrant la serrure... Le regard des autres est pareil à un piège... Un Marchombre ne se tombe pas dans un piège. Ni ne se laisse piéger par un regard. Il avance, et fait son chemin. Personne ne le remarque... Souviens-t'en !


Lui adressant un sourire, il lui demanda de s'exercer à ce qu'il souhaitait. Ne lui imposant rien, il ne lui dit même pas de prendre une arme. Il pouvait décider de s'assouplir, de renforcer ses muscles ou de travailler sa précision avec le poignard ou l'arc, cela importait peu à Lohan. Il voulait juste qu'il travaillât. Le Marchombre sentait que son apprenti aurait bientôt plus besoin de lui, malgré la leçon qu'il lui avait offerte ce soir. Parce qu'il s'en était très bien sorti, et que le reste, il devrait l'apprendre par lui-même. Soupirant doucement, il s'endormit lorsque son apprenti eut terminé de s'entraîner... Le lendemain, il se réveilla tôt et réveilla aussi Sasuke pour lui donner un peu de viande séchée et repartir à cheval. Ils avaient couru pendant longtemps les jours précédents, et le Marchombre ne voulait pas que Sasuke eût des courbatures seulement aux endroits sollicités par la course... mais aussi avec l'équitation ! Ils chevauchèrent toute la journée vers le Nord, et bientôt le bruit d'une puissante rivière monta à leurs oreilles...

Lohan sourit, une idée pointant immédiatement le bout de son nez. Dirigeant Babylone vers l'affluent, il vit alors que cela n'était qu'un affluent du Pollimage, même s'il était très houleux et puissant. Doucement, il arrêta sa monture près du point d'eau et descendit de ce dernier. Se tournant vers Sasuke, il lui adressa un sourire, avant de se tourner pour se déshabiller doucement. Puis, il s'avança vers la rivière et posa un pied à l'intérieur. D'un bond, il plongea dans les remous puissants et le courant fort de la rivière, pour ressortir immédiatement la tête et s'adresser à son apprenti. Il avait déjà commencé cette leçon, et sans doute son inconscient avait fini par l'accepter et la comprendre. Il fallait qu'il s'en rendît compte.

    - Le pirate utilise les courants dans l'eau pour faire avancer efficacement son navire. Le meunier l'utilise pour faire tourner son moulin. Mais seul le Marchombre écoute l'eau. Il écoute l'eau, et l'eau lui parle. Viens sentir ses murmures sur ta peau...


Prenant le plaisir de s'immerger encore totalement dans la rivière, Lohan remonta en lançant sa tête en arrière, prenant un grand souffle. L'eau était froide, mais il aimait son contact puissant et vivifiant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Sam 04 Sep 2010, 14:32

Après son combat contre les deux gardes, Sasuke vit Lohan sortir de l'ombre de la ruelle et se diriger vers lui rapidement se qui créa un courant d'air. Les regards emplis de méfiance s'étaient détourner de Sasuke pour aller vers Lohan qui entra dans une maison et en ressortit tendit qu'un homme hurlait : -On me cambriole !!! Le maître Marchombre adressa un sourire et un clin d'oeil complice à son apprentis et lui dit :

- Et bien, il semble que cela soit le moment de s'en aller...

Alors Lohan courus à travers la foule sans toucher un seul passants, Sasuke le suivit de près, faisant attention à ne pas se faire attraper par un garde au passage. Une fois un garde passa son bras pour essayer d'attraper Sasuke mais celui ci effectua un glissade qui l'empêcha de se faire happer. Lorsque Lohan et Sasuke atteignirent la sortie du village, ils harnachèrent leurs chevaux et partirent au galop vers le nord sans s'arrêter. Pendant environ deux et demis des paysage défilèrent devant eux : ces paysage variaient d'apparence une fois c'était un e forêt ou un bois et l'autre fois ce fut un lac où miroitaient les rayons du soleil. Lohan et Sasuke se stoppèrent alors que la nuit était tombé. Il montèrent camps provisoire et s'assirent près du feu que Lohan avait allumé. Lohan adressa un sourire à Sasuke avant de passer ses main au dessus du foyer de la flamme et de lui exposer ses remarque sur l'exercice effectué quelque heures plutôt :

- Tu as bien combattu, tout à l'heure, Sasuke. Mais laisser les autres s'intéresser à toi était une erreur. Tu aurais dû pouvoir les mettre bien plus rapidement hors de combat, sans créer d'émeute. Un Marchombre se doit d'être invisible, il est la discrétion-même. Pourtant, tu avais fait attention, en ouvrant la serrure... Le regard des autres est pareil à un piège... Un Marchombre ne se tombe pas dans un piège. Ni ne se laisse piéger par un regard. Il avance, et fait son chemin. Personne ne le remarque... Souviens-t'en !

Sasuke montra sons assentiment d'un acquiescement de la tête. Lohan demanda ensuite à son élève de s'entrainer à se qu'il voulait mais il devait travailler. Sasuke choisit d'exécuter la gestuelle : il fit le vide dans sa tête, ne pensa à rien, il s'ouvrit à son environnement. Dix minutes plus tard il fit des exercices d'assouplissement, et s'entraina au lancer de poignard et au tir à l'arc. Une fois tout cela terminé il décida de faire le tour du campement au pas puis au trot et au galop pour finir. Enfin il alla se coucher et Lohan fit de même. Cette nuit fut sans rêve mais sereine. Sasuke fut réveiller par Lohan qui l'invita à manger des bandes de viande sécher et à repartir à cheval vers le nord une nouvelle fois. Lohan et Sasuke s'arrêtèrent lorsqu'ils entendirent un cours d'eau. En effet s'était bien un cours d'eau mais il était déchaîné : son courant était fort à vue d'oeil et lorsque Sasuke descendit de Rêve il eut mal au fesses. Lohan descendit de son cheval avant de se déshabiller doucement sans précipitation, de mettre ses deux pied dans l'eau et de sauter dans la rivière puis il dit à Sasuke :

- Le pirate utilise les courants dans l'eau pour faire avancer efficacement son navire. Le meunier l'utilise pour faire tourner son moulin. Mais seul le Marchombre écoute l'eau. Il écoute l'eau, et l'eau lui parle. Viens sentir ses murmures sur ta peau...

Sasuke devina à l'attitude de son maître qu'il devait imiter son maître, Sasuke essaya d'abord d'entrer dans l'eau sans sauter et de ne pas se faire emporter. Cette eau était quand même froide mais Sasuke devrait se réchauffer lorsqu'il tiendra sur ses jambes et qu'il bougera un peu. Il réussi à tenir quelques secondes puis il trébucha et fut emporter heureusement il attrapa une branche et sortit de l'eau. Sasuke remonta une dizaine de mètre et réessaya. Il ferma les yeux entra dans l'eau utilisa les remous pour ne pas se faire emporter comme lorsqu'il avait demandé à traverser la rivière près du camps d'entrainement. Ils restèrent dans l'eau jusqu'à ce que Lohan sorte. Durant les minutes où Sasuke resta dans l'eau il exécuta la gestuelle en harmonie avec l'eau celle ci l'accompagnait dans ses mouvements, si on veut savoir pourquoi, c'est car l'eau et Sasuke ne font plus qu'un à ce moment : elle le réchauffai et lui en retour il jouait avec elle. Enfin il sortit de l'eau en même temps que Lohan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mar 07 Sep 2010, 11:38

    Sasuke avait vraiment fait des progrès, d'énormes progrès. En effet, Lohan se souvenait encore du jeune adolescent qu'il avait commencé à former avec deux autres apprenties. Des apprenties qui n'étaient pas restées, sans doute appelées autre part, sur une autre Voie, dans un autre monde, pour elles-mêmes. Il se souvenait de la difficulté de son apprenti à comprendre les forces de la nature, et que la nature avait une réelle force. Il ne pensait que par l'efficacité, mais en était parfois très loin. Il n'observait pas assez ce qu'il se passait autour de lui, négligeait ce qui aurait dû être une évidence pour certains autres. Mais jamais Lohan n'avait abandonné, simplement parce qu'il croyait en lui. Cela avait été difficile pour son apprenti, mais l'entraînement qu'il avait suivi et qu'il lui avait fait suivre faisait désormais réellement ses preuves. Ainsi, lorsque Sasuke entra dans l'eau doucement, se retenant à une branche, Lohan sourit doucement, tranquillement. Sasuke ne tomberait plus. Il fallait qu'il continuât à s'appliquer, certes, mais il avançait sans cesse, et sans doute que bientôt, il pourrait passer son Ahn-Ju. Ou plutôt Oulan-Kil, au sein de l'Académie, même si c'était très proche de ce dernier, dans les sous-sols d'Al-Jeit. Pour l'avoir fait passé à Inwëlle et Wanya, Lohan savait que cela était somme toute assez similaire. Et il savait aussi qu'il soumettrait Sasuke à cet examen à la fin de ce cours, de cette escapade, de ce voyage.

    Lorsque son apprenti revint dans l'eau, Lohan tendit les mains vers lui, sans l'inviter à les prendre pour autant, mais pour lui montrer le chemin. Et Sasuke comprit bien le message, réussissant à se fondre dans les remous, à les suivre et les esquiver, à jouer avec eux. Il restait concentré, certes, mais c'était aussi normal, il fallait prendre son temps, et apprendre de soi-même. Il fallait que l'apprenti le vît de lui-même, cet effort qu'il faisait n'était pas nécessaire, il suffisait de s'ouvrir plutôt que de vouloir se concentrer uniquement sur l'eau. Mais cela viendrait, il le savait. Sasuke devait aussi travailler seul, c'était une évidence, parce qu'il ne serait pas toujours là pour parvenir à tout lui faire comprendre. Il n'allait pas non plus lui mâcher le travail !

    Les pensées du Marchombre se dissipèrent dans les volutes du temps, dans ses souvenirs, alors qu'il était lui aussi un apprenti. L'entraînement que son Maître lui imposait était très difficile, pourtant, lui si fainéant, n'avait jamais renoncé. C'était comme si la Voie l'appelait continuellement pour qu'il ne la quittât jamais, absolument jamais. Dans un soupir, il se souvint de son propre Ahn-Ju, épreuve ultime, où il s’était cassé un bras. Il n’avait pas été gâté, mais après tout, ce n’était pas lui qui avait été dans le pire état, de tous ceux qui l’avaient passé en même temps que lui. Il se souvenait particulièrement de cette jeune fille dont le côté droit de la tête était totalement ensanglanté parce qu’elle s’était faite déchirer l’oreille par il ne savait quoi… Un peu flippant. Terrifiant même. ET il n’avait pas à se plaindre, avec son bras cassé, un Rêveur lui avait tout de suite remis en place, et il avait pu continuer à vivre normalement. Cette fille, avait-elle définitivement perdu son oreille ? Il doutait que les Rêveurs pussent faire repousser des membres, c’était même un peu étrange de penser que leur art pouvait faire cela. Il devait donc lui manquer une oreille… Beurk.

    Soufflant doucement pour revenir à la réalité, Lohan adressa un large sourire à son apprenti, avant de sortir de l’eau pour se laisser sécher sous les rayons du soleil. Lorsqu’il fut à peu près sec, il renfila ses vêtements et revint près de Babylone, laissant Sasuke le rejoindre sur son propre cheval, avant de mettre sa monture au trot. Allure rapide et pas très fatigante pour les chevaux, le trot faisait gagner beaucoup de temps, et Lohan voulait arriver où il le souhaitait avant la fin de la prochaine journée. Ainsi, ils trottèrent longtemps, toute la journée, se mettant juste au pas pour manger, jusqu’au coucher du soleil, et encore quelques heures après, avant de monter un camp. Comme la veille, Sasuke fut libre de faire ce qu’il souhaitait en exercices, et Lohan l’observa un moment, un sourire mystérieux sur les lèvres. Lorsque l’apprenti eut terminé de s’exercer, ils dormirent tranquillement, avant de repartir le lendemain. Ils coururent toute la matinée, avant de chevaucher l’après-midi, alternant trot et galop seulement. A l’horizon, bientôt, se dressa la longiligne silhouette de la Citadelle des Frontaliers, et un large sourire vint se poser sur le visage du Marchombre, qui accéléra la cadence du trot sans passer au galop. Ainsi, ils furent arrivés au pied de l’immense bâtiment alors que le soleil touchait tout juste l’horizon, et laissèrent leurs chevaux aux écuries. Toquant à la porte avec force, Lohan fut tout de suite accueilli par un Frontalier, qui sourit en reconnaissant son visage et ce qu’il était.


- Et bien, je vois que finalement, tu n’as pas trop traîné !

- Je suis venu, comme promis. Ce soir, pourrait-ce être possible ?

- Nous avons prévu un petit banquet en votre honneur. Après manger, cela vous irait ?


    L’homme s’était tourné vers Sasuke, mais Lohan hocha la tête en guise de réponse. Sans doute son apprenti avait compris un minimum de ce qui allait se passer, mais il voulait le garder tranquille jusqu’à la fin. Ainsi, ils suivirent le Frontalier dans la Citadelle et débouchèrent bientôt dans une grande salle chichement décorée, où étaient assis une douzaine d’autres Frontaliers, plus ou moins jeunes, plus ou moins expérimentés, qui les accueillirent avec joie. Le banquet était somptueux et très bon, mais pas trop abondant. Les combattants faisaient attention à cela, voulant toujours être prêts à sortir en trombe pour défendre l’Empire au cas où une horde de Raï décidât de venir passer les Frontières de Glace. Et lorsque le banquet fut terminé, le Frontalier qui était venu les accueillir se leva et lança à l’assemblée :


- Que les jeux soient lancés !

    Lohan hocha la tête, et quelques cris de joie furent lancés au travers de la salle. Adressant un sourire confiant à Sasuke, Lohan hocha doucement la tête, tranquille. Il savait ce qui allait se passer, il l’avait organisé avec le Frontalier. Ils sortirent tous de la salle pour aller se rendre sur les balcons, dans une sorte d’arène où le sable jonchait le sol. Une jeune femme s’avança dans l’arène, la tête haute, les yeux aux pupilles déterminées. Elle était belle, avec sa longue tresse châtain et ses petites lèvres pulpeuses en cœur, mais son attitude ne disait plus qu’une seule chose : danger ! Pourtant, Lohan n’avait pas peur pour son apprenti. Il savait comment finirait ce combat, finalement, d’un regard il avait jaugé l’apprentie Frontalière. Le combat pourrait être rude, certes. Mais il connaissait aussi les capacités de Sasuke. Le doute n’était pas permi. Sauf s’il s’emportait, ou s’il se laissait distraire, personne n’est à l’abri de cela… Effleurant le dos de son apprenti, Lohan lui murmura, avant qu’il ne soit dans l’arène :


- A toi de jouer. Et n’oublie aucune leçon…


    Un sourire étira ses lèvres. Confiant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mar 07 Sep 2010, 19:37

A la suite de son petit bain dans la rivière et ses remous, Sasuke se laissa sécher au soleil tout comme Lohan qui sortit quelques minutes plus tard. Une fois sec Sasuke se rhabilla, ses vêtement étaient tous chaud car il avaient garder la chaleur du soleil. Lorsque Sasuke vit Lohan se tourner et aller vers sa jument, l'apprenti se douta qu'ils allait lever le camps pour aller on ne sait où mais il le découvrirai bien assez tôt. Sasuke alla rejoindre Rêve qui se trouvait un peu plus loin, celui poussa un hennissement de joie lorsqu'il vit son maître arriver. Sasuke harnacha son cheval, puis retourna vers Lohan qui s'occupait du sien. Une fois le maître et l'élève près, ceux ci partirent vers l'est au trot ce qui n'étonna pas Sasuke car Lohan utilisait souvent cette allure pour de long trajet ou tout simplement pour s'échauffer une fois sur son cheval. Lorsque la nuit commença à tombée, ils s'arrêtèrent pour se reposer et comme la veille Sasuke s'entraina à un exercice de son choix ce soir il décida de s'entrainer au combat au corps à corps puisque c'était la seule discipline qu'il n'avait pas revue depuis sa rencontre mouvementée avec les deux gardes dans le village. dormir une bonne nuit. Le lendemain matin Sasuke se réveilla en douceur mangea un petit quelque chose et se mit à courir en compagnie de Lohan toute la matinée. Sasuke restait à la hauteur de Lohan se n'était pas comme au début de sa formation : il peinait à suivre et à ne pas faire de pose. Lorsque la matinée fut terminée Lohan et Sasuke montèrent sur leurs montures alternant trot et galop au heures de la journée. En fin de soirée ils arrivèrent à l'entrée de la citadelle des frontaliers, celle ci était massivement imposante et dégageait une grande prestance, ils déposèrent leurs chevaux aux écuries avant d'aller à la porte d'enter. Lohan toqua à la porte et attendit quelques secondes avant qu'un frontalier de taille moyenne viennent leur ouvrir. Celui ci réagit comme si il connaissait Lohan depuis pas mal d'années. Enfin il porta son regard sur Sasuke avant d'adresser la parole à Lohan qui lui répondit aussitôt :

- Et bien, je vois que finalement, tu n’as pas trop traîné !

- Je suis venu, comme promis. Ce soir, pourrait-ce être possible ?

- Nous avons prévu un petit banquet en votre honneur. Après manger, cela vous irait ?

Lohan lui donna sa réponse d'un regard avant de s'engager dans les longs couloirs à la suite du frontalier qui leur avait ouverts quelques minutes plutôt. Sasuke pensa comprendre ce qui allait se passer, ce n'était pas pour rien que Lohan l'avait emmené ici a à vrai dire cela paraissait évident : les frontaliers avait pour réputation d'être des guerrier hors pair mais qui n'aurait comme le pensa Sasuke aucune chance contre Lohan. Au bout de quelques minutes ils atteignirent une grande salle dans laquelle de nombreux frontaliers aussi jeunes qu'âgés leurs firent un chaleureux accueil. La table était garnie de victuailles aussi appétissantes les une que les autres mais pas de trop non plus, assez pour que chacun mange à sa faim. Sasuke ne mangea pas beaucoup car il savait que si Lohan l'avait amené ici se n'était pas par pur hasard et parce qu'il n'avait pas faim. A la fin du repas un frontaliers se leva et dit :

- Que les jeux soient lancés !

Toutes les personnes présente ou presque allèrent dans ce qui ressemblai grandement à une arène. Une fois sur place Lohan regarda Sasuke lui indiquant que c'était à lui d'y aller et qu'il devait se souvenir de toutes ses leçons précédentes. Sasuke pensa : " Oh ça craint si je dois affronter un frontalier expérimenté ". Sasuke descendit donc jusqu'en bas de l'arène et vit une femme sortir de l'ombre et s'avancer. Celle ci était belle et séduisante mais pas assez pour que Sasuke soit déstabilisé pour autant car cette arène lui rappelai avant tout qu'il était là pour combattre et non pour admirer les fines courbes gracieuse de ce qui sera surement son adversaire. Sasuke se mit en garde car cette fille dégageait une une aura de puissance assez inquiétante mais si Lohan l'avait amener ici c'était qu'il pouvait le faire. Soudain elle passa à l'attaque, Sasuke évita son coup de justesse, essaya de le lui rendre mais elle contra le coup et envoya son poing dans la figure de Sasuke qui tomba à terre et se releva assez rapidement pour esquiver le coup de son adversaire et de lui donner un coup de pied dans le ventre qui ne la fit pas vaciller d'un poil. Déjà elle retourna à l'attaque Sasuke et la jeune fille surement un apprentie car un véritable frontalier l'aurai mit hors combat en un rien de temps s'échangèrent des coups et en encaissèrent aussi pas mal, continuèrent ainsi durant une heure avant que Sasuke le visage en sang ne prenne le dessus grâce à sa détermination : il esquiva un coup de pied de son adversaire avant de la frappée au niveau du plexus solaire. Sasuke et la jeune fille reculèrent l'un de l'autre avant de se foncer dessus et de se donner un coup unique qui mettrait fin à se combat. Sasuke réussit à atteindre la nuque alors que la fille l'avait atteint au niveau de la joue car Sasuke avait réussi à effectuer une glissade pour passer derrière son adversaire et lui porter son coup. Mais elle s'était retourner juste après l'impact le temps pour Sasuke de se retourner et de se prendre un gros coup dans la joue. Sasuke et la fille tombèrent sur le dos l'un et l'autre, personne ne bougea attendant de voir qui se relèvera., après cinq minutes Sasuke rampa jusqu'au bord pour s'aider à se remettre debout et de montrer son poing en l'air. Il alla vers la jeune fille, utilisa ses dernières force pour l'amener à un homme qui se tenait debout dans la zone d'ombre où était entrée la jeune fille. Il la lui donna avant de tomber par terre à bout de forces. Enfin sa vue se brouilla avant de tomber dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 13:47

    Le combat qui se déroulait dans l'arène avait tout pour ravir Lohan, même s'il constata que Sasuke ne tentait pas d'écourter le combat, ce qu'il aurait dû faire, après les remarques qu'il lui avait faites quelques jours auparavant. Il semblait ne pas comprendre qu'un jour où l'autre, il tomberait sur quelqu'un de bien plus endurant que lui, et que la stratégie de cet adversaire là pourrait bien le réduire à néant. Soupirant doucement, Lohan trouva tout de même que son apprenti se débrouillait plutôt bien. Et même vraiment bien. L'apprentie Frontalière était rapide et efficace, mais Sasuke aussi, et il avait l'avantage, selon Lohan, s'il se mettait à réfléchir pour lui-même. Les coups s'enchaînaient et pleuvaient, certains atteignant leur cible et les autres non. Lohan fronça les sourcils. Dans l'absolu, Sasuke était capable de faire bien mieux que cela, il le savait pour l'avoir vu. Soupirant légèrement, il approuva la dernière manoeuvre de ce dernier d'un hochement de tête, alors que les deux apprentis s'effondraient tous les deux au sol. Le jeune homme réussit néanmoins, avec beaucoup de mal, à se redresser, montrant par là sa victoire, en quelques sortes. Un brouhaha s'éleva des bancs, et bientôt pas mal de Frontaliers furent dans l'arène pour féliciter Sasuke et prendre la jeune fille pour la soigner, invitant le jeune homme à les suivre aussi pour se faire panser. Lohan hocha la tête pour dire à Sasuke de les suivre, le temps qu'ils s'occupent de ses plaies et de ses blessures.

    Mais le Marchombre devait réfléchir, et être seul. Adressant un léger sourire au Frontalier qui avait formé la jeune fille, il s'en détourna en fronçant les sourcils. Quelque chose clochait. Il ne parvenait pas à savoir quoi, mais quelque chose clochait, dans ce qu'il demandait à Sasuke, et dans la manière de ce dernier de répondre. Non. Ce n'était pas la faute de Sasuke. C'était lui qui se faisait mal comprendre, dont les leçons étaient bancales, il en avait bien l'impression, et cela n'était pas dans son genre de remettre ses propres fautes sur le dos des autres. Marchant dans la plaine glacée, il s'enfonça dans un bosquet et grimpa dans un arbre souplement, toujours dans ses pensées. S'asseyant sur la branche, bien calé, il se gratta le menton pour continuer à réfléchir. Qu'est-ce qui n'allait pas ? Il n'était pas assez clair ? Peut-être passait-il trop peu de temps à faire comprendre ses leçons, c'était tout à fait probable. Même c'était certainement cela. Alors, il allait faire attention. Mais le temps ne voulait pas tout dire non plus. Il fallait être clair, et sans doute ne l'était-il pas encore assez, dans ses démarches. Il ne montrait pas assez les choses, sans doute. Il n'y passait pas assez souvent. Son Maître n'avait cessé de lui répéter les leçons qu'il devait acquérir. Toujours, dès que l'occasion se présentait, et même encore, quand il s'activait, il entendait sa voix dans son esprit. Il n'insistait pas assez. Si Sasuke avait les capacités physiques, sans doute n'avait-il pas assez explicité toute la manière d'être du Marchombre. La Voie n'était pas qu'un dépassement des limites physiques. C'était aussi un envol, un envol de l'esprit, qui s'ouvrait au monde, une vision des choses particulière.

    Lohan ne voulait en aucun cas forcer Sasuke a avoir sa vision des choses, cela n'était pas le but de l'enseignement Marchombre. Mais il semblait passer à côté de la beauté de la Voie, depuis quelques temps, et Lohan se rendait compte que c'était entièrement de sa faute. Il le faisait beaucoup travailler sur ses capacités physiques, mais jamais ils ne parlaient du reste. De tout le reste. Et il était temps qu'ils eussent une longue, très longue conversation... Ce fut sur cette pensée que le Marchombre sauta lestement de sa branche et se faufila dans les fourrés sans en faire frémir un seul, les traits de son visage figés dans une mine décidée. Il remonta le long de la plaine, et passa par l'entrée principale de la Citadelle pour rejoindre ce qui était dénommé le centre de soin à l'intérieur du grand bâtiment. Glissant sur les pierres au sol, sans un bruit, se mouvant dans les ombres et s'affichant à la lumière, Lohan rejoignit donc la salle en saluant plusieurs Frontaliers qui en revenaient. Le regard de l'un d'entre eux semblait l'appeler, et il s'arrêta un instant pour savoir pourquoi. L'homme comprenant qu'il avait été mis à jour, s'arrêta à son tour pour s'adresser à Lohan :


- J'ai aussi un apprenti. J'aimerais voir comment il se débrouille face au tien. Quand partez-vous ?

- Je comptais partir demain matin, mais rien n'est jamais prévisible. J'ai décidé de rester quelques jours de plus, pour donner une des leçons les plus importantes à Sasuke... Dans deux jours, il pourra t'accorder son temps.

- Dans deux jours, alors. A l'aube, près des écuries.

- Nous y serons.


    Lui adressant un sourire, le Marchombre hocha la tête avant de repartir dans les couloirs. Il monta quelques escaliers, passa sous une large arche avant d'arriver dans la salle dans laquelle se trouvait Sasuke, qui semblait aller beaucoup mieux. Il s'était évanoui à la fin du combat, et si Lohan avait été là lorsque les Frontaliers l'avaient soulevé et qu'il avait à peine repris connaissance, il ne l'avait pas suivi, et sans doute son apprenti aurait du mal à comprendre pourquoi. Mais il avait eu besoin de se retrouver, et il n'y avait pas d'autres explications envisageables, ou possibles. Soupirant doucement, le jeune homme entra dans la pièce pour aller trouver son apprenti, sur un lit dans un coin de la salle. Lui adressant un sourire, il hocha doucement la tête. Il devait lui parler, mais ce n'était sans doute pas le bon endroit. Lui demandant de le suivre, maintenant qu'il allait mieux, Lohan ressortit de la Citadelle pour se diriger dans le bosquet dans lequel il s'était tenu plus tôt. Alors, il grimpa dans un arbre avec lenteur et douceur, peut-être même avec une grâce palpable. Et alors qu'il arrivait dans les branches les plus fines, le jeune Marchombre s'assit doucement sur l'une d'elle, avant de s'adresser à son apprenti :


- Sasuke, nous devons parler. Il semble que j'ai failli à mon devoir de Maître, en voulant à tout prix que tu apprennes à te débrouiller seul...
J'ai l'impression que tu ne vois pas la beauté de la Voie, mais juste ce qu'elle apporte physique.

Arrête-moi si je me trompe.

De plus en plus, je passe vite sur les leçons que tu devrais connaître, apprendre, et je me rends compte que ce n'est pas comme ça qu'il faut que je procède. Tu es trop livré à toi-même, alors que tu devrais plus pouvoir t'appuyer sur moi. Me poser des questions...
As-tu l'impression que je te suis inaccessible ? Dis-moi, Sasuke, lorsqu'une question te traverse la tête, pourquoi ne la poses-tu pas ?


    Tout cela n'était pas des reproches, et les questions que Lohan posait n'étaient pas là pour juger Sasuke, mais pour que le jeune Maître comprît ses erreurs et sût en tirer ses propres leçons. Il avait l'impression de se perdre... Drôle de chose, pour un Marchombre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 14:47

-Pour ce qui est des leçons, je veux bien admettre que vous les sautées mais je ne trouve pas que vous soyez inaccessible pour autant, enfin pour les questions que j'aimerais posées je trouve la réponse tout seul au coeur des exercices et je pense que vous ne serez pas tout le temps là pour m'aider lorsque je serai en difficulté. Enfin c'est ma vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 14:58

- Je n'ai pas dit que je sautais les leçons, jeune apprenti...

Tu sais que je ne serai pas toujours là pour t'aider, mais il faudrait que tu comprennes que lorsque je suis là, tu peux me poser les questions que tu souhaites. Toutes les questions. Une observation, même. Tout a un intérêt. Chacune de tes pensées. Quand tu ne comprends pas, demande. Si j'estime que tu peux comprendre par toi-même, je te le dirai, comme je l'ai toujours fait. Mais si la leçon a un réel intérêt à un moment précis, je te répondrai.

Je ne serai peut-être pas là physiquement pour t'aider dans toutes les situations. Mais comme je sens mon propre Maître dans mon coeur ou que j'entends ses leçons dans mon esprit, je serai là pour toi...

Dis-moi, Sasuke, qu'as-tu appris durant ce combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 15:04

-J'ai appris que si je tombai un jour sur un adversaire plus endurant que moi il n'aurait aucune difficulté à me vaincre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 15:14

- Et donc ? Qu'est-ce qu'il te faut faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 15:17

-Le mettre hors d'état de nuire le plus rapidement possible. Ce que je ferais lors d'un prochain combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 15:36

- Sois plus explicite, Sasuke. Ne te contente pas du minimum. Explique-moi donc comment tu comptes procéder. Ce que tu fais durant le combat, de toi-même. Pourquoi tu n'avais pas compris qu'il fallait faire cela avant. Ne te ferme pas... Au contraire. Pense ouverture.

Je ne te fais pas des reproches, Sasuke. Je veux t'aider, j'ai toujours voulu t'aider. Je lui là pour toi, ne l'oublie pas...

J'ai des doutes, c'est normal, l'erreur est humaine tu ne crois pas ? Toi aussi tu as des doutes, et tu en auras toute ta vie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 16:44

Je vais procéder de la manière suivante : 1 je vais attendre que mon adversaire m'attaque pour riposter car si je commence à attaquer il retournera peut être mes coups contre moi. 2 Je vais me contenter d'esquiver jusqu'à ce qu'il présente une faille ne serait elle que minime. Et 3 enfin je lui assénerai un coup qui le mettra hors combat. Mais je me déplacerais comme un feu follet pour qu'il ne réussisse pas à me donner de coup en fait au lieu de combattre je danserai et je jouerai avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe Fyrh - Cours n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Chaîne du Poll-
Sauter vers: