AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Fyrh - Cours n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 16:44

Je vais procéder de la manière suivante : 1 je vais attendre que mon adversaire m'attaque pour riposter car si je commence à attaquer il retournera peut être mes coups contre moi. 2 Je vais me contenter d'esquiver jusqu'à ce qu'il présente une faille ne serait elle que minime. Et 3 enfin je lui assénerai un coup qui le mettra hors combat. Mais je me déplacerais comme un feu follet pour qu'il ne réussisse pas à me donner de coup en fait au lieu de combattre je danserai et je jouerai avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 16:53

- Les mots sont des cadeaux, Sasuke, les mots sont des armes. Tu dois les manier avec plus d'efficacité, et plus de douceur en même temps... ^^

J'aime particulièrement la fin de ton programme. Je crois que c'est tout ce qu'il y a à faire. Jouer, danser, avec son adversaire... Mesurer ses gestes, se fondre en lui, lui voler sa force, prendre son centre, le respecter aussi. Tout est une question d'équilibre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 08 Sep 2010, 18:25

Donc nous n'allons pas partir sans que je n'aurais pas effectué de combat ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 09 Sep 2010, 18:06

- Tu n'es pas très clair. Mais si tu voulais demander si tu allais combattre avant que l'on parte... J'aimerai oui. Mais c'est à toi de me dire. Je ne vais pas de l'imposer, si tu n'en vois pas l'utilité. Même si je suis persuadé que cela t'aidera à comprendre tout le reste, et à mettre en application une leçon que tu as comprise de toi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 09 Sep 2010, 19:03

D'accord. Et merci pour cette conversation. Au fait je vais combattre encore faudrait il trouver un adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Lun 13 Sep 2010, 13:20



- Quelqu'un veut se mesurer à toi. Il est venu me voir tout à l'heure. L'apprenti, je ne sais pas qui il est ni à quoi il ressemble, c'est son formateur qui m'a demandé. Mais si tu veux changer, n'hésite pas à me le dire, et je décommande...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Lun 13 Sep 2010, 18:45

Non je ne souhaite pas changé d'avis, je le mettrai hors combat le plus rapidement possible tout dépendra de son expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 15 Sep 2010, 20:36

    Lohan hocha doucement la tête. Il était fier de son apprenti. Si cette conversation pouvait avoir changer certaines choses, c'était tant mieux, mais il faudrait dorénavant qu'il pensât un peu moins à lui et plus à Sasuke, il le savait. Le jeune apprenti comprenait-il les aveux que le loup lançait à la Lune, les soirs où les étoiles surplombaient le monde ? Admettait-il que le vent pouvait chanter et murmurer à son oreille, même s'il ne le comprenait pas ? S'ouvrait-il au monde pour voir toutes ses splendeurs, de tous les jours ? Certes, l'émerveillement était un sentiment tout destiné à l'enfant, mais on pouvait même avec l'âge continuer à s'émerveiller devant tout et rien, c'était une âme d'enfant que l'on gardait en soi... Etait-ce une bonne ou une nouvelle chose ? Pouvait-on réellement penser adulte en ayant des sensations enfantines ? Lohan pensait que oui, mais ce qu'il pensait n'était pas forcément la stricte vérité et réalité, il le savait bien. Sans doute la vision des choses de son apprenti était-elle différente de la sienne... Et c'était tant mieux ! Ainsi il comprenait que Lohan n'avait pas toujours raison, et ce qu'il venait de se passer en démontrait encore... Un soupir passa les lèvres du Maître Marchombre, qui baissa les yeux sur ses mains. Il avait les mains ouvertes vers le haut, paume offertes au ciel. Souriant à ce constat, il fit un petit mouvement de la tête pour repousser ses cheveux en arrière, car ils lui tombaient dans les yeux. Se redressant doucement, il se leva donc et invita son apprenti à le suivre, donc.

    Ils arpentèrent les couloirs un long moment. Ces derniers, tous faits de pierre, étaient plutôt larges et les murs étaient bien ajustés, au niveau des pavés qui les composaient. La douce couleur, presque ocre, oscillant entre le beige et le gris, donnait une impression de fierté et d'autorité, impression qui émanait du bâtiment-même, et aussi de chaque Frontalier expérimenté. Où Lohan menait-il Sasuke ? A dire vrai, il ne le savait pas lui-même. Il se laissait guider par son instinct, et par cette brise à peine perceptible qui rôdait dans les couloirs larges et impérieux. Il se laisser aller, adressant de fréquents regards et sourires à son apprenti. Quelque chose en lui venait de s'envoler, un poids qu'il n'avait pourtant jamais senti, mais qui était bel et bien sur ses épaules depuis plusieurs mois déjà, sans doute. Il soupira à cette pensée. Prenant une grande inspiration, il ferma les yeux pendant quelques minutes, ses pas le guidant à eux seuls au travers des couloirs, les sens à l'affut de tout. Il savait où se trouvaient les murs, autour de lui, et il savait aussi où ils tournaient, il bifurquait instinctivement, sans même ouvrir les yeux. Un sourire s'était accroché sur ses lèvres, il était juste bien, et se sentait libéré. Se mordillant la lèvre inférieure, il s'arrêta soudain, avant d'ouvrir les paupières, avec lenteur. Un sourire accroché à ses lèvres, ainsi qu'à son regard, il bondit en avant vers une nouvelle arche, qu'il passa d'un mouvement souple, et tourna directement à gauche derrière...

    L'étendue du ciel s'offrit alors à lui, et à Sasuke. Immensité d'un noir d'encre, piquetée d'étoiles d'une lueur brillante émouvante, avec la beauté argentée de la lune... La voie lactée passait juste au dessus d'eux, par delà les toits de la cité des Frontaliers et l'immense tour qu'était la Citadelle, et elle semblait vouloir dispenser sérénité et pérénité à la terre entière, s'adressant aux pauvres mortels qui y vivaient... Un murmure passa sur les lèvres de Lohan, qui l'offrit à la lune. Qu'avait-il dit ? Lui-même ne le savait pas. Une impulsion, une envie, un désir, fort, un basculement, une étrangeté. Le vent était sans doute de mèche avec la lune, admirant lui aussi sa beauté, la tutoyant ouvertement. Deux entités si magnifiques ne pouvaient après tout que s'entendre... Les dents du Marchombre apparurent derrière ses lèvres étirées, dévoilant leur blancheur alors que les étoiles s'y reflétaient. Se tournant, dans un mouvement empreint de grâce et de douceur, Lohan tendit sa main vers son apprenti, l'invitant à s'avancer. Continuant de contempler les étoiles, et la douce lueur argentée qu'elles distillaient sur le paysage, il ferma les yeux pour laisser son imagination reprendre le dessus. Retourner dans son for intérieur. Voir à nouveau ses personnages. C'était cela, qu'il était. Un rêveur. Et si enseigner l'avait fait plus mûrir qu'il ne le pensait, on ne peut pas changer la nature des gens. Il était un rêveur, même s'il était Marchombre. Ou plutôt, il était Marchombre, donc c'était un rêveur. Les deux fonctionnaient...




Elle était plutôt petite, avec une bouille de gamine, toute ronde, jolie comme un coeur. Ses joues, remontées et rebondies, donnaient envie de les pincer juste pour le plaisir, alors que sa bouche, petite et aux lèvres légèrement charnues et courtes, abordait toujours une moue espiègle. Son regard, d'un marron curieux, semblait sans cesse sonder tout ce qu'il se passait autour d'elle, et ses tâches de rousseur ajoutaient à la facétie de son visage. Ses longs cheveux blonds, presque crantés, encadraient son visage de manière assez triangulaire, et montraient ses épaules rondes où une fine couche de graisse reposait délicatement, lui donnant l'air d'une poupée...

Elle volait. Bondissait, se rattrapait, elle s'amusait dans les arbres. Elle profitait du soleil sur sa peau. Oui, elle était nue, et elle gambadait sans relâche, sans pudeur, dans les plaines. Où était-elle exactement ? Sans doute dans un royaume imaginaire, aux herbes jaunes mais douces et ondulantes sous un vent chaud et tendre...

Le rêve recommençait.
Notre Lohan est de retour...





    Il secoua doucement la tête, revenant de lui-même à la réalité. Un pas en avant. Parce qu'auparavant, c'était toujours un élément extérieur qui le ramenait dans le monde réel, et non pas une impulsion de lui-même. Un sourire passa encore sur ses lèvres, alors qu'il secouait doucement la tête, se tournant vers son apprenti, lui offrant ce sourire. Prenant une longue inspiration, Lohan laissa ses mains monter. Ouverture, paumes vers le haut. Ses mains redescendirent. Ouverture sur soi, paumes vers son centre. La Gestuelle vint tout simplement le cueillir, et il s'immergea en elle, comme dans les bras d'une mère qui lui avait trop longtemps manqué. La nuit l'enveloppa, protectrice, et il s'abandonna à son cocon bienveillant, au rythme de la respiration de la Terre, de la Nature, de la Lune et des Etoiles. Son coeur ralentit encore, se calquant sur le monde entier, s'ouvrant sur tout ce qui l'entourait, jusqu'à entendre même le coeur de Sasuke qui battait dans sa poitrine. Sur ce petit balcon, tout n'était plus que sérénité, pour Lohan, qui s'y adonnait avec un baume épanouissant sur le coeur, un sourire aux lèvres, les yeux fermés, tendu vers l'extérieur, vers l'Harmonie du Monde. Juste bien. Ouvert. Accordé. Et lorsque enfin ses mains s'arrêtèrent sur ses flancs, il avait l'impression de voler. Mais pas en apparence... Dans son coeur. Il flottait dans un état de béatitude indescriptible...


Au creux des étoiles
L'Harmonie vit
Tutoyant la Lune

    Le Marchombre avait sorti son poignard de sa ceinture en une demie-seconde, à peine, ne faisant même pas scuinter la lame contre le fourreau, et venait de graver cela sur le garde-fou du balcon, devant lui, laissant son apprenti venir lire, s'il le souhaitait. La poésie Marchombre ne se lisait pas à haute voix, cela gâchait sa pureté, et pour le signifier à Sasuke, le jeune homme posa un index sur ses lèvres, un sourire toujours béat sur son visage. Fermant encore les paupières, il inspira longuement l'air de la nuit. Juste bien. Puis, il désigna le contre-bas du balcon, derrière le garde-fou. La paroi les appelait. Adressant un regard et un sourire entendus à Sasuke, Lohan sauta par dessus la balustrade avec souplesse et grâce, laissant ses doigts agriper le côté de la pierre pour entamer la descente. Le vent, frais mais pas trop fort, les accompagnait dans cette désescalade un peu risquée... Les blocs étaient bien ajutés, mais Lohan ne doutait pas. Juste bien. Il dévalait simplement le mur, sans s'en rendre compte. La pierre appelait ses mains, ses pieds, qui s'empressaient de lui répondre, de la caresser alors qu'elle les entourait de tendresse...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Sam 18 Sep 2010, 13:55

Une fois leur conversation terminée Lohan et Sasuke se levèrent avant d'entrer dans un couloir puis en traverser un autre et encore un autres, c'était un enchaînement de couloirs qui défilaient, ceux ci étaient identiques : en pierre, une couleur entre le marron et l' ocre. Sasuke se demanda si Lohan savait où il allait, quel question idiote, bien sur qu'il savait où il allait quoique un doute vint s'installer dans un coin de la tête de Sasuke, Lohan le regardait fréquemment comme pour lui dire nous arriverons bientôt ou une autre chose que Sasuke ne comprenait pas. Ce doute ne resta pas longtemps car Lohan sauta d'un coup, bifurca sur la gauche et Sasuke le suivit. Quelques mètres plus loi au bout du couloir provenait un courant d'air frais qui ravi Sasuke, Lohan se tenait sous la voûte céleste qu'est le ciel et ses étoiles qui brillent si fort que l'on dirait qu'elle veulent nous éclairer, nous montrer le chemin, nous parler. Sasuke regarda les étoile pendant quelques minutes avant de se faire envoûter par celles ci et d’exécuter la gestuelle tout comme son maître. Pendant un quart d'heure ils s'accordèrent à la nuit, aux étoiles et au silence. Lorsque Lohan eut terminé il sortit son poignard sans même que l'on puisse entendre le chuintement qu'il émet lorsqu'il sort de son fourreau. Lohan écrivit une poésie tout en indiquant à Sasuke de ne pas l'énoncée, mais cela Sasuke l'avait déjà comprit car si il avait voulu la dire il l'aurait fait en même temps qu'en l'écrivant. Ces mots était beaucoup moins expressif que ce que ressentait Lohan en ce moment, Sasuke le vit dans ses yeux. Lorsque Lohan s'accrocha à la parois près du rebord Sasuke devina qu'ils allaient descendre de ce balcon assez en hauteur : non pas par des escaliers comme tout le monde mais par le mur.

Sasuke observa Lohan descendre tranquillement sans se poser de problèmes. Le jeune apprentis analysa la paroi celle ci proposait quelques prises, mais si elles allaient jusqu'en bas Sasuke n'en avait aucune idée. Et sans trop se poser de questions il suivit Lohan dans sa descente. Celle ci était dur mais Sasuke avait compris avait l'exercice du plongeon qu'il ne tomberait pas si il s'ouvrait à la pierre, si il ne faisait plus qu'un avec elle, si tout simplement, il la comprenait. Sasuke s'ouvrit à la pierre se laissa imprégner de sa matière avant de se laisser glisser sur la paroi qui le tenait comme une sécurité comme une amie. Il se présenta une image dans sa tête : cette muraille c'était la voie mais en horizontale et que Sasuke avançait sur celle ci sauf que la voie n'a pas de fin, elle est infinie. Il ne se rendit même pas compte qu'il était en bas et que Lohan le regardait d'un regard indéchiffrable. Sasuke plongea son regard dans celui de son maître, lui montrant ainsi le respect qu'il témoignait à son guide, à son maître : à Lohan.

[Pardon pour ce rp assez court. Je me rattraperais sur le prochain.]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 22 Sep 2010, 15:12

    La roche... La roche chantait pour lui, il entendant sa litanie douce et incessante dans son esprit. La roche dansait sous lui, pour lui, sous ses doigts qui s'accrochaient à ses formes voluptueuses. La roche était vivante, pour Lohan, elle parlait, elle murmurait, elle consolait et elle berçait. Comme une mère... Un sourire sur le visage, le jeune homme se laissait seulement conduire par cette dernière, doucement, et lorsque ses pieds touchèrent le sol, un baiser d'adieux, sur le bout de ses doigts, firent perler quelques larmes à ses yeux, qu'il ne cacha pas, même s'il savait que personne ne pouvait les voir. Alors, il se souvent que Sasuke était aussi derrière lui, à descendre de la roche, et il lui sourit doucement, alors qu'il continuait à descendre. Le regard dans le vague, et pourtant qui observait son apprenti, il hocha tendrement la tête lorsque le jeune homme arriva à sa hauteur, et pencha cette dernière sur le côté pour le regarder d'un peu plus près. Il n'était plus le jeune homme en devenir dont se souvenait le Maître Marchombre. Ses muscles s'étaient développés sous sa peau plutôt claire, devenus plus forts et plus résistants, plus polyvalents. Sa carrure s'était un peu élargie, bien qu'il ne fût pas trop baraqué, mais simplement parce que cela n'était pas dans sa morphologie. Son regard avait pris une profondeur toute nouvelle et intrigante, et malgré lui, Lohan se dit qu'il devait plaire à beaucoup de jeunes filles. Secouant la tête pour s'ôter cette mauvaise idée de la tête, il tourna le regard vers la plaine tranquillement. Le soleil était loin de se lever, la nuit était à peine commencée, à dire vrai. Se tournant alors vers Sasuke, il lui murmura doucement, composant sa voix des arpèges du vent :


- Allez Sasuke, vas dormir, tu as besoin de repos maintenant. Demain est un nouveau jour qui se lève...


    Laissant son apprenti faire ce qu'il souhaitait donc, Lohan le regarda encore quelques secondes, avant de se diriger vers les écuries. Il voulait voir Babylone et s'occuper de lui. Alors, il poussa la lourde porte en bois du bâtiments où somnolaient les chevaux et trouva rapidement son propre étalon. Non pas qu'il l'appelât dès qu'il le sentît, même si cela pouvait l'aider, mais son odeur était particulière, et le Marchombre l'aurait reconnue entre mille. Un sourire sur le visage, il entra dans le box de son équidé, qui ronfla doucement pour lui signifier qu'il était content de le voir. Lui adressant un sourire, Lohan passa sa main sur sa belle robe, laissant ses doigts s'amuser avec les muscles pauciers de l'animal, le long de son dos et de sa colonne vertébrale. Allant chercher tout un arsenal pour s'occuper de Babylone, Lohan s'installa dans son box et le pansa jusqu'à ce qu'il ne restât plus un seul grain de poussière sur sa robe dorée. S'en donnant à coeur joie, il savait que le cheval adorait cela, et prenait tout son temps. Lorsqu'il eut terminé, il ramena toutes les brosses et les autres outils à leur place d'origine et revint dans le box de Babylone. Se couchant sur le flanc, il se cala contre l'encolure de son cheval, qui s'était lui aussi couché pour la nuit. Le sourire aux lèvres, les doigts caressant la robe lustrée et dorée de son cheval, Lohan s'endormit tranquillement, d'un sommeil paisible et ponctué de doux hennissements...

    Le lendemain matin, il fut réveillé par Babylone lui le poussait du bout du nez. Riant allègrement, le Marchombre se releva, laissant son cheval faire de même. Le flattant de caresses abondantes, il sortit cependant bien vite du box pour retrouver son apprenti et le Frontalier qui voulait faire se mesurer son apprenti à Sasuke. Ce dernier se trouvait à l'entrée de la Citadelle, et semblait l'attendre. Un sourire passa sur les lèvres du jeune Marchombre, tandis qu'il s'avançait tranquillement vers le guerrier, et arrivait à sa hauteur.


- Bien le bonjour ! C'est une belle journée, n'est-ce pas ?

- En effet, une belle journée pour un beau combat, qu'en penses-tu ?

- Sans doute, sans doute...


    Lui adressant un autre sourire chaleureux, il leva la main et ouvrit sa paume. Le salut Frontalier. L'autre sembla surpris un instant, mais se reprit bien vite et c'est avec application et respect qu'il lui répondit en posant sa propre paume sur celle de Lohan. Ce dernier hochant la tête, avant de laisser retomber sa main en même temps que son interlocuteur, et d'un même mouvement, ils se tournèrent vers l'entrée de la Citadelle. Deux pas bien distincts venaient d'arriver. Lohan avait reconnu celui de son apprenti, presque imperceptible mais au rythme reconnaissable, et l'autre il ne le connaissait pas, mais ne doutait pas que c'était l'apprenti du Frontalier. C'était encore une jeune fille... Absolument magnifique. Lohan ne put s'empêcher de l'admirer en silence, les yeux à demi-fermés. Pas très grande sans être petite, elle arborait de courts cheveux d'un châtain flamboyant, coupés au carré juste au dessous de la ligne de la mâchoire. Son visage était d'une finesse étonnante, avec son petit nez pointus et ses immenses yeux d'un bleu turquoise impénétrable, et sa musculature fine en disait long sur ses aptitudes physiques. Tentant de ravaler sa salive, Lohan ne montra pourtant pas l'effet que la jeune fille avait produit sur lui, même s'il se doutait que Sasuke, qui le connaissait bien, aurait vu quelque chose. Secouant la tête pour remettre ses idées en place, il tourna son visage vers son apprenti et lui sourit tranquillement.

    Dès lors, ils se mirent en marche, revenant sur les pas de Lohan, qui sortait des écuries. Sans doute sentait-il le cheval, mais il s'en fichait, il adorait cette odeur, et se sentait chez lui près des chevaux. Babylone avait longtemps été son seul compagnon, et le lien qui les unissait était inébranlable. Un sourire sur les lèvres, Lohan suivait toujours le Frontalier, jetant de fréquents coups d'oeil à la jeune apprentie Frontalière, sans se faire remarquer pour autant. Lorsqu'ils s'arrêtèrent, le Frontalier se tourna vers Lohan, échangeant un regard avec lui, avant de s'adresser à Sasuke et à son apprentie directement :


- Ici commence le combat. Allez-y


    Lohan, attentif, regardait donc son apprenti faire. Un sourire sur les lèvres, il ne pouvait pourtant pas empêcher son regard de glisser vers la silhouette gracile de la jeune fille...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Dim 26 Sep 2010, 13:58

Alors que Lohan et Sasuke étaient descendu du balcon où ils se tenaient il y a quelques minutes. Sasuke detourna son regard de celui de son maître, pour regardeerr au - dessus de lui : les étoiles brillaient encore plus intensément anonçant une journée ensoleillée pour le lendemain. Lohan lui demanda d'aller se coucher, Sasuke adressa un sourire à son maître avant d'aller à environ un kilomètre plus loin que la Citadelle car il voulait absolument s'entrainer au combat au corps à corps et à se déplacer silencieusement comme le faisait Lohan. Pendant une demis heure il s'entraina avant de revenir à la Citadelle en trotinnant. Il s'endormie à l'entrée adossé contre le mur. Le lendemain, Sasuke se réveilla au aurores et comme il n'y avait personne aux écuries il entreprit de passer dire un petit bonjour à Rêve qui émit un hennissement prouvant la joie qu'il éprouvait en voyant son maître. Un quart d'heure plus tard il se rendit à l'exterieur des écuries et vit Lohan au loin avec un homme et une jeune fille tout à fait ravissante. Sasuke pensa : "Encore une fille ! Mais il n'y a pas un seul apprentis masculin ici ou quoi pourtant j'en est vu plein lors du banquet.". Sasuke avança silencieusement jusqu'au niveau de Lohan, du frontalier et de son apprentie. Le frontalier les guida jusqu'a une cour, celle ci se trouvait derrière les écuries. Sasuke s'avança, se mit en garde, l'apprentie frontalière fit deux même et enfin le frontalier anonça le début du combat.

Sasuke bougea, enfin, c'est ce dont il eut l'impression car il avait bougé a une vitesse phénoménale et lui même en fut surpris. Il donna un coup à la frontalière, celle ci le para, lui en envoyant un que Sasuke esquiva avec peine et lorsque une faille se présenta à lui, c'est à dire deux minutes plus tard, il réagit avec la vivacité d'un serpent, il frappa trois fois une fois au niveau des jambes une autre fois au niveau du visage et une dernière fois à la nuque. Son tranchant de la main s'abattit sur la nuque de l'apprentie frontalière qui tituba un peu avant de tomber à terre. Le combat avait durer cinq minutes. Sasuke essuya sa joue qui avait une petite ligne de sang, celle ci devait être dût aux ongles de son adversaire. Satisfait de lui il alla prendre l'apprentie frontalière, lui repoussa ses cheveux avant de la déposer délicatement dans les bras du frontalier qui avait regarder le combat impassible tout comme Lohan qui avait également regarder le combat mais aussi les courbes de la jeune fille. Sasuke se retourna vers Lohan lui adressa un sourire avant de le regarder droit dans les yeux. Ceux du jeune apprentis marchombre disaient : "Lohan j'ai faim et je n'ai pas tapé trop fort, enfin j'espère." . Sasuke regarda ensuite le frontalier et lui dit :

-Merci pour se combat.

Sasuke avait parlé d'un ton calme sans arrogance mais il était content, content de savoir que son entrainement avec les garde au village, celui de la veille et le combat avec Lohan même si celui ci n'avait pas vraiment été un combat mais plutôt un exercice comme les autres, ceux ci avaient porter leurs fruits. Une fois qu'il eut terminé il se détourna de son interlocuteur pour aller au côtés de Lohan qui s'était tourner vers le frontalier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Lun 27 Sep 2010, 09:02

    A peine le Frontalier avait-il lancé le combat que les deux adversaires se fondaient l'un sur l'autre. Mais à cette épreuve, Sasuke fut le plus rapide, et se déplaça à une vitesse phénoménale, ce qui lui permit de frapper le premier. La Frontalière réussit à parer son coup de justesse, ripostant immédiatement, et alors les rôles furent inversés durant un court instant. Si l'apprentie Frontalière était très bien entraînée et comme Sasuke touchait à la fin de sa formation, si sans doute elle avait appris la notion du temps de l'adversaire, elle devait avoir sous-estimé le jeune apprenti Marchombre, car elle laissa une légère ouverture dans sa garde pour secouer ses cheveux qui lui tombaient sur les yeux, et ce dernier en profita pour entrer dans la brèche. Un sourire étira les lèvres de Lohan lorsqu'il vit les quatre coups rapides et d'une précision étonnante de son apprenti. Il n'avait pas laissé passé sa chance, et avait mis tout ce qu'il pouvait de son côté pour mettre fin à ce combat rapidement. Hochant doucement la tête, le Marchombre laissa Sasuke prendre la fille dans ses bras pour la ramener au Frontalier, qui passa une main sur son front et une autre dans son cou pour mesurer son pouls. Satisfait, il donna une petite claque à l'apprentie, qui ouvrit doucement les paupières. Papillonant du regard, elle observa le visage de Sasuke et fronça les sourcils, avant de rayonner d'un immense sourire.


- Merci !


    Mais Lohan n'avait pas oublié le regard de son apprenti, qui lui demandait s'il avait bien fait. Hochant encore une fois la tête, il salua donc le Frontalier, lui expliquant qu'il était désormais temps pour eux de partir. Ce dernier approuva cette initiative et les laissa repartir. Ainsi, le Marchombre se dirigea vers les écuries, à quelques mètres de là, où Babylone l'accueillit avec un hennissement de joie. Oubliant soudain où il était, Lohan sautilla jusqu'à la porte du box du cheval, et lui caressa doucement le chanfrein en lui parlant doucement. Mais les mouvements de son apprenti attirèrent son regard, ainsi il repartit prendre des brosses pour panser sa monture et la harnacher. Lorsqu'il fut prêt, il fit sortir Babylone des écuries et attendit quelques minutes que Sasuke eût terminé aussi, avant d'enfourcher son cheval palomino et de le mettre au pas. Se tournant alors vers son apprenti, il lui adressa un large sourire. Son combat avait été très bon, et il fallait tout de même le souligner.


- Tu as fait un très bon combat, Sasuke. Tu n'as pas exagéré, tu es resté simple et efficace, et tu n'as pas laissé le temps altérer tes capacités physiques. Et surtout, n'hésite jamais à frapper, même fort. Tu connais les points névralgiques du corps humain, frapper dessus ne sert à rien, une caresse, bien placée, suffit. Mais si tu veux désarçonner ton adversaire, il ne faut pas t'en contenter, parfois.


    Ils chevauchèrent encore en silence, avant que Lohan ne fît passer Babylone au trot. Ils trottèrent une bonne heure, mais Lohan et Sasuke avaient tous les deux l'estomac dans les talons, et le Maître Marchombre décida qu'ils allaient chasser. Le paysage avait beau être magnifique, quand on avait faim, on ne savait plus apprécier de telles choses à leur juste valeur, c'était le cas de le dire. En plus, il faisait de plus en plus froid, parce que l'hivers arrivait dans les Marches du Nord, et il grelottait légèrement. Il réussit à enfiler tout de même une peau d'animal sur le dos pour se tenir chaud, en proposa une à son apprenti, alors qu'ils n'avaient pas ralenti. Ainsi, alors qu'ils étaient au trot, il se tourna sur sa selle pour lancer à son apprenti :


- Je sais que tu as fait... Que dirais-tu d'une partie de chasse à cheval ? Ca t'aidera à comprendre le mécanisme de ta monture, et en plus, cela éprouvera ta maîtrise de l'arc... La cible bouge, et tu bouges... Un bon exercice oui.

    A ce moment-là, un lièvre passa à toute vitesse devant les chevaux, et Lohan sentit Babylone qui était surpris, sous lui. Un sourire sur les lèvres, il lança rapidement un signe du menton à son apprenti pour qu'il pût partir derrière le lièvre sans le perdre de vue. Un sourire étira ses lèvres, alors qu'il se souvenait de la première partie de chasse qu'il avait eue, dans ces conditions, avec son propre Maître. Cela avait été une réelle catastrophe, il n'y avait pas d'autre mot. Mais lui-même n'avait pas la maîtrise, à ce moment-là, de l'arc comme l'avait Sasuke, et il avait bon espoir que son apprenti pût attraper le lièvre. En plus, il semblait assez gros, cela ferait beaucoup de nourriture, cela serait encore mieux, ils pourraient se faire déborder l'estomac... Lohan passé en mode ventre à pattes, c'était vraiment étrange à regarder, de l'intérieur comme de l'extérieur. Se passant un doigt sur les lèvres, il fit tourner Babylone du côté où son apprenti était parti derrière le lièvre au pas, repérant la trace de Rêve parmi les branchages qui s'étiraient et qui était brisés. Conscient qu'ils pouvaient déjà être loin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 01 Oct 2010, 20:23

Le frontalier donna une tape dans le dos de son apprentie qui ouvrit les yeux, adressa un sourire immense à Sasuke qui le lui rendit. Celle ci le remercia pour se combat avant d'imiter son maître qui saluait Lohan et Sasuke de la main. Lohan expliqua qu'il était temps pour lui et son apprentis de partir. Le frontalier acquiesça et les laissa se dirigés vers les écuries d'où provenaient les hennissements de Rêve et de Babylone le cheval de Lohan. Sasuke se dirigea vers Rêve le brossa, le sella et enfin le sortit de son box et alla vers Lohan. Celui ci enfourcha son cheval, Sasuke fit de même, ils mirent leurs montures au pas avant de quitter la citadelle qui disparaissait derrière eux. Lohan dit à Sasuke d'un ton teinté de fierté :

- Tu as fait un très bon combat, Sasuke. Tu n'as pas exagéré, tu es resté simple et efficace, et tu n'as pas laissé le temps altérer tes capacités physiques. Et surtout, n'hésite jamais à frapper, même fort. Tu connais les points névralgiques du corps humain, frapper dessus ne sert à rien, une caresse, bien placée, suffit. Mais si tu veux désarçonner ton adversaire, il ne faut pas t'en contenter, parfois.

Sasuke inscrit les paroles de son maître dans un coin de sa tête et repensa à l'avant dernière phrase de Lohan, il faudrait que le jeune homme fasse plus attention à la précision de ses coups. Lohan et Sasuke avançait silencieusement sur la route et d'un coup Lohan fit passer son cheval au trot, Sasuke l'imita et son estomac émit un gargouillement : c'est vrai que Sasuke avait faim et celui ci pensa que Lohan devait être dans le même état que lui. Sasuke observa le paysage, il était beau mais le jeune apprenti espérait voir un coureur ou un animal qu'il pourrait chasser. Sasuke commençait à avoir froid, Lohan lui proposa une peau d'animal pour lui tenir chaud et il accepta volontiers cette proposition. tout en revêtant la peau que Lohan lui avait remis Sasuke vit Lohan se retourner sur son cheval et lui proposa :

- Je sais que tu as fait... Que dirais-tu d'une partie de chasse à cheval ? Ca t'aidera à comprendre le mécanisme de ta monture, et en plus, cela éprouvera ta maîtrise de l'arc... La cible bouge, et tu bouges... Un bon exercice oui.

C'est à ce moment là qu'un lièvre passa comme une flèche devant les chevaux qui eurent un temps de surprise mais ils retrouvèrent vite leur esprits. Sasuke adressa un sourire à Lohan avant de s'élancer à la poursuite du lièvre et de prendre son arc. Le lièvre était petit mais assez enrobé ce qui le fit fatiguer au bout de quelques minutes de course poursuite entre lui et Sasuke. Sasuke banda son arc alors que Rêve était descendu au trot par rapport au minutes précédentes. Sasuke banda son arc établit un fil qui reliait le lièvre à la trajectoire de sa flèche. Il lâcha la corde, la flèche toucha le lièvre qui s’arrêta net. Sasuke descendit de cheval avant d'avancer jusqu'au lièvre et le prendre par les oreilles. Sasuke retira la flèche du cadavre de l'animal avant de remonter sur Rêve et de retourner sur ses pas à l'aide des traces laisser par sa monture. Enfin il finit trouver Lohan qui arrivait au trot. Sasuke lui montra le lièvre et attendit les prochaines instructions de celui ci l'air satisfait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Dim 03 Oct 2010, 23:11

    Lohan laissa son apprenti prendre le galop devant lui pour rattraper le lièvre, et jugea rapidement de sa position et de son assiette, ainsi que de son aisance pour donner des instructions à sa monture. Rêve était attentif à son cavalier, et s’élança immédiatement dans la direction que lui indiquait Sasuke, semblant y prendre plaisir aussi. Le Marchombre n’eut même pas à toucher les rênes pour que Babylone restât au pas derrière, tranquille, sans demander son reste. Il ne fallut pas longtemps à l’apprenti pour réussir à planter sa flèche dans le lièvre, et il réussit d’ailleurs du premier coup, d’après l’oeil avisé de Lohan, qui était très fier de lui. Un sourire passa sur les lèvres du Marchombre, alors qu’il arrivait tranquillement vers son apprenti, et lui adressa ce sourire serein. Son ventre gargouillait, et il rit aux éclats lorsque son gargouillement se fit entendre.


- Il semblerait que nos estomacs soient tous les deux d’accord : ils sont un peu trop vides. Arrêtons-nous quelques heures pour manger.


    Lui adressant un sourire rayonnant, il amena Babylone un peu plus loin pour trouver un endroit qui n’était pas à couvert des arbres : sinon, le feu aurait pu faire quelques dégats. Ainsi, il descendit du dos de sa monture, pour faire un nid avec de grosses pierres, et ramasser des brindilles à l’aide de son apprenti pour les faire flamber. Lorsque le feu eût pris, Lohan le laissa se consumer un minimum pour prendre le temps de dépecer le lapin, et ensuite l’embrocher pour en faire un bon petit déjeuner, pour les deux Marchombres. Un sourire passa sur son visage alors que la douce odeur de la nourriture montait dans l’air. Sans doute quelques animaux, prédateurs, le sentiraient, mais il savait qu’ils ne risquaient rien si près de la Citadelle : les loups ne s’y aventuraient pas.

    Lorsqu’ils eurent terminé de manger, le jeune Marchombre se leva pour exécuter de lents et amples mouvement d’assouplissement et d’étirement. Prenant tout son temps, il fit étirer et contracter chacun des muscles de son corps, les superficiels comme les plus profonds, par des postures parfois bien étranges. Il avait besoin de sentir ses muscles lui répondre vivement et s’accorder immédiatement à tout ce qu’il entreprenait. Ainsi, ce ne fut qu’une heure plus tard qu’ils repartirent, alors que Lohan éteignait le feu en écrasant les dernières cendres du talon. Montant souplement à cheval, le jeune homme mit sa monture au trot, pour slalomer entre les troncs longilignes de la forêt. Ils trottèrent ainsi deux bonnes heures, alors que le soleil commençait sa course descendante vers l’horizon.

    Pourtant, le Marchombre n’arrêta les montures que lorsque la nuit était complètement tombée. Il commençait à faire plus froid, et la nuit était tombée tôt, les jours se racourcissaient alors que l’hivers arrivait avec son manteau blanc. Dans les régions du Nord, le manteau blanc en question était beaucoup plus prématuré que dans le reste de l’empire, et Lohan n’aurait pas été surpris que le lendemain une fine couche de neige recouvrît le sol dur et froid qui les entourait. Installant un autre feu, Lohan se réchauffa les mains en les approchant de l’âtre. Une peau de bête épaisse sur les épaules, il réussit à ne plus avoir froid rapidement, ayant donné la même chose à son apprenti. Peut-être que Sasuke était moins frileux que lui, cependant.

    Il faut bien avouer que Lohan n’avait jamais vraiment aimé le froid. La fraîcheur, il aimait cela, cela vivifiait le corps, mais le froid l’engourdissait et le rendait plus vulnérable. La chaleur étouffait. Pour le Marchombre, le juste milieu était le mieux. Il savait que suivant les personnes, cela pouvait tout à fait changer, et il ne savait pas si son apprenti préférait le chaud, au froid ou à une tiédeur tranquille...

    Laissant Sasuke faire ce qu’il souhaitait, encore une fois, pour la soirée, Lohan s’enroula dans sa peau de bête pour l’observer, laissant ses yeux vagabonder sur les gestes de son apprenti. Il était prêt, il le sentait. Après, seul le destin déciderait de ce qui allait se passer. Mais les épreuves de l’Ahn-Ju, ou plutôt de l’Oulan-Kil, étaient là pour tester les limites des apprentis qui les passaient. Les tester, et voir comment ils se débrouillaient pour passer au delà, voir comment ils réagissaient alors qu’ils étaient confrontés à des difficultés. Jauger de leurs capacités physiques et de leur manière d’assimiler les leçons...

    Un léger noeud se forma dans le ventre de Lohan. Non pas qu’il n’avait pas confiance en son apprenti. Mais il ne pouvait s’empêcher de se sentir légèrement angoissé. Chassant la tension dans ses muscles, il laissa son coeur se calmer et ferma les yeux, pour s’endormir profondément...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 27 Oct 2010, 18:56

Lohan sourit lorsqu'il vit Sasuke venir vers lui avec un de quoi manger, le ventre de Lohan gargouilla ce qui fit rire celui ci et Sasuke ce joignis au rire de son maître. Lohan dit :

- Il semblerait que nos estomacs soient tous les deux d’accord : ils sont un peu trop vides. Arrêtons-nous quelques heures pour manger.

Sasuke aquiesca et suivit Lohan dans un endroit dégager car le feu aurait pu se propager à toute la forêt et aux bois environnants, Sasuke n'y avait pas penser jusqu’à maintenant mais à chaque fois que lui et Lohan avait fait un feu c'était près d'arbres morts ou dans des plaines. Lohan prit des pierres et construit un foyer pour le feu avant de le laisser prendre un peu d'importance et d'embrocher le lapin et le faire rôtir. A bout de quelques minute une odeur appétissante commença à se dégager du lapin, Sasuke en eu l'eau à la bouche car il avait une faim de loup surement tout comme son maître qui regardait également l'animal en train de cuire.

Lorsque celui ci fut enfin cuit, Lohan et Sasuke se nourrirent de la bonne et tendre chair du lapin. Une fois qu'ils eurent terminés de manger Lohan se leva et commença à s'étirer lentement, Sasuke qui le regardait, se leva et entama la gestuelle, celle ci avait pour but de tout lui faire oublier pour s'accorder avec ce qu'il l'entoure. Dix minutes plus tard Lohan et Sasuke reprennèrent leur route en prenant soins avant d'éteindre le feu : enfin ce qu'il en restait. Sasuke monta sur le dos de Rêve avant de suivre Lohan qui slalomait entre les arbres, Sasuke remarqua que certain arbres comportaient des trous assez grand pour laisser y entrer un écureuil ou un autre animal. C'est ainsi que Lohan et Sasuke continuèrent pendant de bonnes heures. Il faisait de plus en plus froid mais cela n'eu pour effet sur Sasuke que de lui


Le soleil commençait à disparaître à l’horizon lorsqu'ils s’arrêtèrent enfin. Ils montèrent le camps et Lohan laissa Sasuke faire un exercice de son choix comme la majorité des soirs depuis quelques temps. Sasuke s’entraîna cette fois à grimper sur les arbres et sur des rochers élevés situé à proximités tendit que Lohan se couchait sur sa peau de bête. Une heure plus tard Sasuke revint vers celui ci et se coucha sur la peau de bête que Lohan lui avait donner un peu plus tôt dans la journée. Le lendemain Sasuke prépara le petit déjeuner avec les reste du lapin de la veille. C'est alors que Lohan ouvrit une paupière et Sasuke lui adressa un grand sourire avant d'attendre la prochaine action de son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 04 Nov 2010, 12:02

    La veille, Sasuke était allé s'entraîner à escalader toutes sortes de parois, même des arbres, et à dire vrai, Lohan en avait agréablement surpris. Son apprenti commençait à comprendre qu'il ne devait des choses qu'à lui-même, et qu'il ne fallait pas suivre son Maître aveuglément. Il commençait réellement à devenir indépendant, et cela emplissait le jeune homme de gaieté à l'idée de tout le chemin qu'il avait parcouru. Il se souvenait aussi de leur première rencontre, dans le camp d'entraînement, avec les autres apprenties. Apprenties qui étaient parties bien vite, et ils avaient au final fait énormément de chemin rien que tous les deux...

    Au début, Sasuke avait tendance à croire qu'il pouvait tout faire correctement du premier coup. Il ne s'intéressait que très relativement à son environnement et à lui-même, réellement. Il ne faisait les choses que parce que Lohan les lui demandait, et cela n'était pas vraiment l'effet recherché, c'est un fait. Soupirant doucement, le jeune Marchombre remonta dans ses souvenirs. Sasuke avait vraiment eu un temps de compréhension, vis-à-vis de cela. Il avait toujours tendance à ne faire que ce que Lohan demandait, sans vouloir forcément aller plus loin, en tout cas au début. Avec le temps, il s'était déridé, il s'était ouvert. Et même si Lohan était persuadé qu'il pouvait encore bien mieux faire, s'il acceptait de voir à l'intérieur, réellement, de lui-même, il savait qu'il s'était bien développé, avait grandi dans son corps et dans son esprit.

    Une fois la nuit passée, et lorsque Lohan s'éveilla, Sasuke était déjà debout à avoir préparer les restes de lapin. Un large sourire sur les lèvres, comme un gamin que l'on met devant un immense jouet, Lohan se redressa doucement pour prendre à manger et croquer dans la viande avec un appétit mordant. Lorsqu'ils eurent terminé de déjeuner, le jeune Marchombre se leva tout à fait et sourit à son apprenti. Ils se rapprochaient inexorablement de l'Académie, et ce cours, plutôt long d'ailleurs, c'était une réalité, allait prendre fin. Sasuke allait bientôt passer l'Oulan-Kil. Mais d'abord, ils devaient en parler.

    Pourtant, cela ne fut pas à cela que s'astreint immédiatement le Marchombre. Il alla voir Babylone, le pansa avec amour, pour ensuite monter dessus. Ils parleraient, mais en avançant, évidemment. Un sourire passa sur son visage. Lorsque Sasuke fut prêt et en selle, le jeune homme mit sa propre monture au pas et se plaça au flanc de Rêve, le cheval de son apprenti.


- Nous serons bientôt de retour à l'Académie, Sasuke.


    Il fit une légère pause, cherchant ses mots, avant de reprendre :


- Une fois que nous serons rentrés, si tu le souhaites, tu pourras passer un examen que l'on nomme Oulan-Kil.

C'est un examen qui détermine si tu pourras enseigner la Voie à ton tour, lorsque tu auras fini ton apprentissage et que tu seras prêt. Si tu réussi à l'avoir, tu pourras devenir Maître. Sinon, tu ne le seras jamais.

Ce n'est pas moi qui te ferai passer cet examen, mais trois autres Maîtres Marchombres. Les épreuves sont difficiles, et chaque année des apprentis y laissent la vie... On peut néanmoins abandonner avant la fin des épreuves, mais cela sera alors à jamais inaccessible à l'apprenti qui a renoncé.

Mais ce n'est pas tout. Si tu réussis les épreuves de l'Oulan-Kil, tu auras le droit de prétendre à la greffe...


    Une autre pause, plus significative.


- Sais-tu ce qu'est la greffe, Sasuke ?


    Un sourire passa sur le visage du Marchombre, alors que ses yeux venaient happer ceux de Sasuke...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 05 Nov 2010, 19:17

Une fois réveillé Lohan pris quelques morceaux de lapin cuit et mangea en compagnie de Sasuke qui mangeait son propre morceau tendre, bien cuit et avec un léger goût de sel. Lorsqu'ils eurent finis, Lohan sourit à Sasuke qui lui rendit son sourire, celui ci vit Lohan se diriger, pensif vers Babylone. Sasuke, quant à lui alla éteindre le feu puis préparer Rêve à partir, vit Lohan monter à cheval, il l'imita et mit Rêve au pas pour rejoindre son maître plusieurs mètres plus loin. Puis, Lohan vint au côtés du cheval de son apprentis, surement pour lui parler de quelques chose qui devait le tracasser plusieurs minutes plutôt ou d'autre chose. Finalement Lohan expliqua à son apprentis :

-Une fois que nous serons rentrés, si tu le souhaites, tu pourras passer un examen que l'on nomme Oulan-Kil.

C'est un examen qui détermine si tu pourras enseigner la Voie à ton tour, lorsque tu auras fini ton apprentissage et que tu seras prêt. Si tu réussi à l'avoir, tu pourras devenir Maître. Sinon, tu ne le seras jamais.

Ce n'est pas moi qui te ferai passer cet examen, mais trois autres Maîtres Marchombres. Les épreuves sont difficiles, et chaque année des apprentis y laissent la vie... On peut néanmoins abandonner avant la fin des épreuves, mais cela sera alors à jamais inaccessible à l'apprenti qui a renoncé.

Mais ce n'est pas tout. Si tu réussis les épreuves de l'Oulan-Kil, tu auras le droit de prétendre à la greffe...


Sasuke se demanda si il était près à passer un autre examen, il pensa qu'il attendrait quelques jours pour se décider puis lorsqu'il sera près il retrouvera Lohan dans un lieu précis pour lui donner sa décision. Enfin Lohan prit une pause comme si il allait poser une question à Sasuke, et c'est ce qui ce passa :

- Sais-tu ce qu'est la greffe, Sasuke ?

Sasuke croisa encore le regard de son maître avant de sombrer dans ses pensées. Il en avait entendu parler par son père mais il ne s'y était jamais véritablement intéressé et n'avait donc pas compris avec quoi cela pouvait bien avoir un rapport. Et maintenant presque à la fin de sa formation on lui remettait ça sur la table. Sasuke était assez content de savoir que son maître puisse lui donner quelques informations à propos de cette greffe. Mais alors que Sasuke était perdue dans ses pensées il revint à lui lorsque le chant des oiseaux atteignit son oreille. Sasuke expliqua à Lohan qu'il ne savait pas de quoi il s'agissait, et qu'il aurait besoin de deux jours une fois rentrer à l'Académie pour lui donner sa réponse et que si il acceptait d'y participer, qu'il échoue ou pas il continuerait sur la Voie.

Sur ce, il donna un petit coup de talon à Rêve pour passez du pas au trot pour prendre un peu d'avance, laisser Lohan réfléchir à ce que son apprentis venait de dire et sentir le vent sur son visage. Enfin dix minutes plus tard, il remarqua qu'il était presque midi à en juger par la position du soleil et revint aux cotés de Lohan pour entendre ce que c'était que la greffe et ce qu'elle représente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 10 Nov 2010, 19:38

- Alors, Sasuke, que sais-tu de la greffe...?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Mer 10 Nov 2010, 20:41

[b]-Je sais que la greffe ne n’empêchera pas d'avancer sur la voie, qu'elle est unique pour chacun d'entre nous et que je ne peux l'obtenir que si je réussi l'Oulankil. Voilà c'est tout ce que je sais sur la greffe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 11 Nov 2010, 11:13

- Je n'ai pas compris pourquoi tu disais qu'elle ne t'empêchera pas d'avancer sue la Voie... C'est plutôt son absence qui ne le fera pas, normalement...

En effet, la Greffe est unique. Tu peux l'obtenir si tu réussis l'Oulan-Kil, mais ce n'est pas parce que tu réussis cet examen que tu l'auras... Tu as juste le droit d'y prétendre.

On ne fait pas de différence entre les Marchombres qui n'ont pas eu la Greffe et ceux qui l'ont eue.... Surtout.

Mais dis-moi Sasuke, pourquoi aurais-tu besoin d'autant de temps pour te décider à passer cet examen ? N'as-tu pas confiance en toi ? Ne te sens-tu pas prêt ? Ce ne sont pas deux jours d'entraînement ou de réflexion qui changeront quoi que ce soit..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 11 Nov 2010, 11:27

Je me sens prêt mais je suis aussi un peu stressé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Jeu 11 Nov 2010, 12:42

    Lohan hocha légèrement la tête, un sourire passa sur son visage. Il comprenait, après tout, que son apprenti pouvait être stressé. C'était sans doute pour cela que, des années plus tôt, son propre Maître ne lui en avait parlé qu'un jour avant l'épreuve, d'ailleurs. Lui-même avait été assez angoissé, mais rêveur comme il l'avait toujours été, il n'avait pas plus réfléchi que cela. Et c'était pour cela d'ailleurs qu'il l'avait passé sans trop d'encombre. Un bras cassé, cela n'était pas grand chose comparé à d'autres apprentis qu'il avait aperçus... Un avait la jambe complètement broyée, et un autre... n'était jamais revenu.

    Son ventre se serra à cette pensée. Mais il sentait que Sasuke était prêt. C'était ainsi qu'il fallait procéder. Ne pas se laisser berner par ce que l'apprenti pensait de lui-même : souvent ils pouvaient être trop sûrs, trop peu sûrs, ne pas s'en faire du tout ou au contraire être stressés. Lohan sentait que son apprenti avait acquis les leçons qu'il avait tenté de lui inculquer. Bientôt il n'aurait plus rien à lui apprendre, et le jeune homme devrait comprendre que son caractère, il devait y faire attention de lui-même, et que Lohan ne serait plus là pour trop le canaliser ou l'expandre suivant les situations.


- Il n'y a pas de raison d'être angoissé, Sasuke. Ce n'est qu'un jalon sur la Voie... Une simple marche d'escalier.


    Lui adressant un sourire, il l'intima de continuer à avancer. Le paysage se faisait plus familier pour le Marchombre, il savait qu'ils approchaient inexorablement de l'Académie. Encore une demie-journée, et ils y seraient, après ce long voyage. Combien de temps avait-ce duré ? Deux semaines ? Un mois ? Lohan penchait plus vers le mois. Ils avaient pris leur temps, après tout. Souriant doucement, le jeune homme descendit souplement de Babylone et invita Sasuke à le faire à son tour. Ils allaient finir par courir un peu, pour ne pas perdre les capacités pulmonaires que l'apprenti avait pu acquérir - même s'il ne pouvait pas non plus les perdre comme ça, d'un coup...

    Un sourire sur les lèvres, Lohan lâcha les rênes de Babylone et commença donc à courir, plein Sud. A pieds, ils y seraient encore dans trois ou quatre heures. Et le Maître ne comptait pas s'arrêter d'ici là ! Son apprenti était désormais capable de courir des kilomètres et des kilomètres sans avoir trop de mal avec sa respiration et son endurance physique, il fallait en profiter...

    Le vent venait parfois s'amuser dans leurs cheveux, courrait sous leurs vêtements, tourbillonnait autour d'eux. Tantôt face à eux, tantôt dans leur dos, il semblait s'amuser de leurs corps, ce qui rendait Lohan tout à fait heureux. Parfaitement heureux. Bondissant en avant, il s'amusait comme un petit fou. Babylone secouait la tête quand il voyait son cavalier s'amuser seul, et Lohan éclatait alors de rire. Il aimait tellement ce cheval... C'était son meilleur ami, son confident, et ils étaient liés si profondément que parfois cela le surprenait lui-même...

    Le sentir sur lequel s'engagea Lohan, dans la forêt qui se dressait devant eux, était régulièrement fréquenté. Plus que quelques minutes avant d'arriver aux écuries. Déjà, Babylone hennit fortement, et accéléra son allure, passant au galop et zigzaguant entre les arbres pour rejoindre sans doute les femelles en chaleur qui l'appelaient elles aussi. L'étalon faisait son beau, mais Lohan savait qu'il ne tenterait rien tant que des barrières le séparerait des juments en questions.

    Et en effet, ils débouchèrent sur la cours des écuries. Se tournant doucement vers son apprenti, Lohan lui adressa un large sourire. Ce cours était désormais terminé... Et il attendrait donc la réponse de son apprenti durant deux jours, s'il souhaitait toujours procéder ainsi. Cependant, il ne se contenterait pas d'attendre comme cela, les bras balants. Lui adressant un clin d'oeil, il lui dit.


- Tu sais Sasuke, l'hésitation peut coûter une vie. Une fraction de seconde peut être définitive... Et le doute doit te pousser en avant, tu le sais...


    Un sourire, et Lohan se tourna vers Babylone et commença à le déharnacher, lui ôtant son filet de la bouche et la selle dans un même mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Ven 12 Nov 2010, 21:11

Lohan hocha la tête, le signe de la conclusion de cette discussion sur la greffe mais il donna une dernière indication à Sasuke :

- Il n'y a pas de raison d'être angoissé, Sasuke. Ce n'est qu'un jalon sur la Voie... Une simple marche d'escalier.

Une simple marche d'escalier, une marche que Sasuke doit passée ou essayer de passée. Lohan fit signe à Sasuke de continuer à avancer, l'apprentis s'exécuta. Le chemin devenait bien plus clair que d'habitude : c'était le chemin qui menait à l'académie et où Sasuke donnera son accord à Lohan pour passer l'Oulankil. Sasuke pensa qu'ils atteindrai l'académie le lendemain au midi le plus tard et ce soir même au plus court, de toute façon ils y arriveraient un jour ou l'autre. Soudain Lohan descendit de cheval, Sasuke l'imita puis ils se mirent à courir vers le sud en direction de l'académie, ils coururent pendant deux ou quatre heures où le vent jouait avec leurs cheveux ou les chevaux passaient devant et derrière Lohan et Sasuke, cependant il ne firent pas de pause : cela devait surement pour que Sasuke continue à rester en bonne forme physique. Pendant ces quatre heures, Sasuke eut l'impression de se revoir en étant au début de son cours. Il devait s’arrêter fréquemment alors que ses deux camarade était plus endurantes que lui. Finalement elles sont parties l'une après l'autre : Taki d’abords et puis Mika.

Lohan et Sasuke empreintèrent le sentier passant par la forêt avant d'entendre Babylone henir fortement et partire en zigzag entre les troncs d'arbres. Enfin Lohan et Sasuke arrivèrent aux écuries, Sasuke vit Lohan déharnacher son cheval, Sasuke l'imita et Lohan lui dit :

- Tu sais Sasuke, l'hésitation peut coûter une vie. Une fraction de seconde peut être définitive... Et le doute doit te pousser en avant, tu le sais...

Pendant les deux jours qui allaient suivre Sasuke avait déjà planifier ses deux journée qu'il avait demandées à Lohan : la première journée il iraient aux alentours de l'académie pour s’entraîner à mieux se concentrer et la deuxième il réfléchirait plus précisément à l'Oulankil. C'est comme cela que Sasuke partit dans la forêt et une fois au centre de celle ci, il entama la gestuelle. Lorsqu'il eut terminé, Sasuke ferma les yeux, fit le vide et lorsque la nuit commença a tombée, il alla sur une branche et s'endormit. Le lendemain matin Sasuke retourna dans tous les sens la question de comment pourrait être l'Oulankil : il sera difficile mais lors de ses précédents examens il n'était pas aussi stressé donc il devrait aborder cet examen comme tous les autres. Sasuke retourna alors à l'académie avant d'attendre Lohan et lui dire : Je suis prêt.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Fyrh - Cours n°3   Lun 15 Nov 2010, 16:52

Parfait. Je viendrai te chercher le jour venu...
Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe Fyrh - Cours n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Chaîne du Poll-
Sauter vers: