AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nuhadu Darkmoon
Marchombre


Nombre de messages : 1567
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Sam 09 Avr 2011, 13:09

Explosion de sensation ?
Le monde n'a plus d’existence, plus de couleurs.
Il ne fait plus attention à ce qu'il se passe autour d'eux, il est entièrement concentré sur leur baiser, sur sa caresse.
Son audace l'a poussé à laisser glisser ses doigts sur la peau de cette magnifique jeune femme ! D'abord la joue. Ce n'était pas si terrible. Mais elle était si douce cette peau, qu'il n'avait pu s'arrêter là. Tout ce qui faisais sa réserves habituelle, sa timidité... tout disparaissait.

Une bête.
C'est parce qu'au fond de lui il se savait bestiale qu'il avait changé de vie.
Il ne l'avait plus sentit en lui de puis longtemps.. Cette sauvagerie. Il l'avait canalisée dans ses lames. Le sang avait ce don d'apaiser son cœur durant de longues périodes.
Mais il y avait d'autres faims pour le réveiller.
Cette jeune femme était un met de choix.. Cet avis il le partageai avec ce monstre devenu désir. Mais la façon de la déguster les départageaient.

Pourtant sa main glissa bel et bien sur le coup de sa nymphe, caressant sa gorge, glissant sur son épaule. Il était entièrement pris par la découverte tactile de ce corps...

Ce qu'elle fut grande sa surprise quand elle le rejeta soudain. Se séparant de lui, le privant de ce nouveau mets qui lui plaisait tant !
Oh oui, il fut surpris ! Un instant désemparé aussi ! Un instant en colère surtout. En colère car son désir se voyait freiné, car il se laissait posséder par cette sensation si ardente.
Mais un instant seulement.

Elle a l'air si choquée. Si gênée... Il l'a brusquée.
Tout s'éteint. Son esprit revoit clair. Presque. Il voit juste qu'il lui fait du mal. Il voit juste qu'elle est trop belle pour qu'il continue ainsi.

Elle a l'air si fragile quand elle se serre dans ses propres bras ainsi. Il voudrait la prendre dans les siens pour la rassurer, mais il n'ose plus la toucher. Il ne veut plus la blesser. Il a l'impression que toute les souffrances qu'il lui inflige sont autant de coups de couteaux qui lui transpercent le cœur.

Elle le regarde, mais ses yeux n'ont plus leur éclat. Ils n'ont plus cette lueur de moquerie. Ils sont effroyablement tristes. Beaucoup trop pour quiconque à gouté à leur beauté !

Et puis sa voix. Son rire. Tout cela aussi a disparut. En un baiser, il lui a volé tout son charme. Il a brisé le rêve et avec sa nymphe. Elle n'arrive plus à lui parler, elle fuis même son regard maintenant ! Il a même peur qu'elle ne décide de disparaître et de ne plus le revoir.. Et il sait parfaitement qu'il ne la retrouverait pas. Il n'est même pas parvenue à la sentir quand elle se cachait parmi les arbres.
Elle se détourne de lui.. Il lève son bras pour l'arrêter, mais c'est son geste qui finalement s’interrompt. Elle ne s'en va pas... Elle se ferme juste à lui. C'est déjà beaucoup trop, c'est déjà bien douloureux.


*Qu'ais-je fais ?
L'abrutit comme toujours..
J'ai suivi mon désir.
Je l'ai blessé.

Je suis un monstre. Une bête sans cœur..
C'est mon cœur qui me pousse a cela.
Un cœur n'est qu'un tas de chair.

Y a-t-il une chose de fixé en moi ?
Elle m'attire.
Je la désir.
Elle m'illumine.

Je l'aime ?

Trop tôt pour juger..
Trop tôt pour s'enchaîner.
Trop peur pour y penser..*

La vie est longue... faut-il qu'il sacrifie ce qu'il lui en reste ? L'amour ultime était-il là sous ses yeux ?

Un sacrifice ? Elle est accroupie devant le ruisseau.. ne bouge pas.. Mais toujours belle malgré l'aura de tristesse qu'elle dégage.
Belle, et peut-être encore plus désirable.

Il s'approche doucement et s’assoit prés d'elle. Il n'ose pas la toucher, il ne veut plus la brusquer. Il regarde le ruisseau.


*Il serait peut être temps de grandir Nuhadu. Temps de briser ton cocon. Temps de réclamer tes ailes. Oui je suis jeune, oui la vie s'étale à l'infini sous mes pas. Mais non. Je ne suis pas fait pour insouciance, je ne suis pas fait pour la naïveté. Je suis fait pour courir, pas pour marcher. Je t'abandonne jeunesse, désormais, je veux être homme*

Ses yeux de nuit s'étendent sur le calme ruisseau. Il quitte enfin le temps pour vivre son Temps, sa Voie.


-Excuse-moi aussi, mais je ne me souviens plus d'où tu viens. Pourrais-tu me rafraîchir la mémoire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Mar 19 Avr 2011, 13:17

    Le temps s’est arrêté.

    Définitivement.

    Autour de moi tout semble s’être figé. Les doux sifflements des oiseaux ne m’atteignent plus. Le bruissement des feuilles bousculées par la brise légère a disparu. Même la caresse du vent m’est inconnu.

    Tout s’efface devant le silence. Cette bulle qui m’entour, m’emprisonne.

    Un soupir infini s’échappe de mes lèvres. Mes yeux se perdent dans le vague. Je regarde l’eau s’écouler devant moi sans la voir.

    Sans la percevoir.

    Je ne sais même pas qu’elle existe.

    Seule ma stupidité est encore là. Toujours présente. Trop présente.

    Et cette même phrase. Pourquoi ais-je fais ça ?

    Je ferme les yeux. L’image du jeune homme se dessine dans le noir. Je reste un long moment ainsi à la contempler. Sa peau d’ébène m’attirant tandis qu’un souffle chaud passe sur mes lèvres.

    Souvenir d’un baiser.

    Mon corps se met à frissonner. Je sens ses doigts caresser ma peau. Sa main contre ma nuque. Son corps contre le sien. Et le désir, toujours plus ardent. Pourtant je me suis écartée. Maintenant je sais pourquoi.

    J’ai peur.

    Peur que ça recommence.
    Peur de perdre de nouveau un être cher.
    Peur qu’il disparaisse.

    Comme lui.

    Je ne me suis laissé allé qu’une seule fois. Et cet homme a ensuite disparu. Me laissant seule. Terriblement seule.

    J’ai peur.

    Je rouvre doucement les yeux et laisse pendant un instant le Chaos m’entourer. Sa chaleur rassurante m’envahis et je reprends doucement le contrôle de moi-même. Un mouvement sur le coté me rappel soudain la présence de Nuhadu. Précipitamment, je referme mon aura chaotique en moi. Il ne doit pas savoir. Car il va me fuir. Je le sais.

    Je le sens qui s’assoit à mes côtés. Je constate avec un léger regard triste qu’il prend ses distances. Rien de plus normal après mon geste.

    Hésitante, je viens également m’assoir, soulagent mes genoux. Sa voix s’élève alors. Douce, rassurante. Un petit sourire arrive finalement à se frayer un chemin jusqu’à mes lèvres.


    - De loin. De très loin. En tout cas pas d’un endroit aussi beau et aussi bien peuplé qu’ici.

    Doucement, je reprends confiance en moi. Ma peur s’évapore lentement et mon naturel revient au galop. Je viens finalement poser ma tête sur son épaule, mon corps me poussant au contact. Un geste simple et pourtant si réconfortant.

    Il est là.


    - Et toi donc ? Je crois que tu n’as jamais répondu à cette question…

    Je ferme un instant mes yeux de brume, mes narines s’emplissant du délicieux parfum de Nuhadu.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:42

-Je viens pas de si loin que ça, même si les routes ont creusé une certaine distance. Mais en vérité, je crois que je suis toujours dans ce monde qui m'a vu naître.. enfin, pour l'instant je crois que j'habite celui du rêve.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:47

- Ce monde qui t'a vu naître? Pourrais-tu être plus précis?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."


Dernière édition par Lacrya Sil' Morna le Ven 22 Avr 2011, 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:49

-La rêverie et la bêtise!

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:51

- Tient donc... J'aurai ajouté quelque traits plus valorisant à ce monde qui t'a vu naître.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:54

-Quelques? Je dirai que tu es source de sa beauté si je n'avais pas peur de rougir. Mais justement je n'en ai pas peur!

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 17:59

- La source de sa beauté dis-tu? Mais très cher, je n'étais pas là le jour de votre naissance.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."


Dernière édition par Lacrya Sil' Morna le Mer 27 Avr 2011, 09:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Ven 22 Avr 2011, 18:02

-C'est sans doute pourquoi il m'a parut aussi vide jusqu'à aujourd'hui. Pour une fois que je rencontre une digne rivale de la lune incarnée sur terre, je me permet de vous complimenter sans retenu.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Mer 27 Avr 2011, 09:40

    Rire.

    Je ne peux m’empêcher de le laisser sortir. Puissant et envouteur.

    Rire.

    Avec lui c’est tout une tension qui s’échappe de mon être.

    Rire.

    Je me laisse doucement emporter par ce son. Inconsciemment, je passe mon bras autour de lui du jeune homme, me serrant un peu plus contre lui.

    Libre.

    Je me sens si libre à ses côtés. Pourtant, un malaise subsiste. Comme si le Chaos au fond de mon être s’agité à ce contact. Mais j’ai envie d’oublier. Laissez-moi libre un instant…

    Je soupir finalement, mon rire mourant dans ce souffle. Rivale de la Lune dit-il. Un sourire se dessine sur mes lèvres. Les gens ont de l’humour. Je lève doucement mon regard vers le ciel d’un bleu éclatant. La chaleur est écrasante. Lourde. Soudain, mon regard est attiré par une forme noire se déplaçant entre les feuilles.

    Nuages.

    Un orage approche.

    Mon cœur se gonfle soudain de joie. J’adore les orages. Les éclairs déchirant le ciel. Le roulement du tonnerre écartant le silence. Et la pluie battante tombant au sol, rythmant mon sommeil.

    Le ciel se couvre rapidement. La première goutte roule sur une feuille puis tout ce déchaine. La voute céleste éclate et des trombes d’eau se déversent sur les deux jeune gens. Mon rire reprend. Plus fort encore. Me relevant avec souplesse, je tire Nuhadu à moi et part en courant à travers la forêt à la recherche d’un abri, ne lui lâchant pas la main.

    L’eau me fouette le visage. Tout autour de moi s’écroule sous l’averse. Mais mon rire demeure.

    Nous arrivons rapidement prés de la cascade et je m’engouffre dans une petite caverne se trouvant contre le flan de la falaise. Je m’affale ensuite sur le sol, les bras en croix, dégoulinant de toute par. Mes cheveux sont plaqués contre mon visage, rideau de pureté tombant sur mes traits. Je me relève ensuite, un immense sourire sur les lèvres. Tranquillement, j’enlève une nouvelle fois mes vêtements, me retrouvant une fois de plus en petite tenue. Sans aucun gêne, je les essors lentement et les mets à sécher sur l’un des parois.

    M’étirant, je viens me placer aux côtés du jeune homme et le regarde d’un air moqueur.


    - Le ciel vient de te punir pour tes paroles. Rien n’est plus beau que la Lune.

    Un petit clin d’œil m’échappe tandis que mon sourire s’étend un peu plus.

    - La prochaine fois fais attention à qui tu me compare. Tout cela est certes flatteur mais bien irréelle. Je crois que tu avais raison en disant être née sous le signe de la rêverie. Mais je dois avouer que cela te va bien.

    Je m’allonge ensuite, fermant les yeux pour savourer pleinement ce moment.


[Désolée, court et de mauvaise qualité --' J'ai du mal en ce moment...]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 11:33

La joie l'envahit alors que s'élèvent les éclats de rires de sa compagne. Voilà que la vie l'a totalement reprise. Il s'étonne tout de même de la facilité qu'on ses émotions à passer de la joie à la tristesse. Il est tombé sur un drôle de phénomène, mais en même temps, lui même n'est pas un cas que l'on puisse considérer de normal. Les coup de chaud lui monte très vite, et parfois il est d'un calme si inébranlable qu'il en devient inquiétant. Mais là, il est juste attentif. Très attentif à cette jeune femme qui s'est déjà logée dans sa tête et se crée une place dans son cœur. C'est pourtant quelque chose de bien trop rapide pour qu'il puisse vraiment y croire. Il redoute que ce ne soit qu'un de ces coups de foudre qui passent mais ne s'attardent pas.

Nuhadu Darkmoon.
Il s'est lui même baptisé la lune sombre quand il a quitté sa maison. C'est ridicule, mais au fond il est persuadé que la belle argenté veille sur lui. Plus encore ! Il pense que sa rencontre avec la meute de loup est un signe. Un signe d'elle, qui la haut lui a montré sa Voie. La lune sombre. Parce qu'il reste en adoration devant les yeux de ces magnifiques bêtes. Devant le reflet qui s'y niche avec tant de passion. Des yeux si sombre qui hébergent pourtant la plus pure des lumières. Et ses yeux sombre, il les possède. C'est la lumière qui lui manque. La lumière qu'il cherche encore.

La lumière qu'il tient entre ses bras. Elle est belle, splendide. Et en réalité, c'est elle qui le tient. C'est encore plus beau à ses yeux ! Il aimerait beaucoup, mais le simple rire, et sa présence contre lui, lui procure la plus grande des satisfactions ! Il ne peut que se réjouir de lui tirer de tel rire. Et profiter de l'instant. Instant qui semble ralentir le temps.

Elle. Lui. Le vent.

Il sent ce dernier jouer avec ses tresses tandis qu'il contemple encore les beaux yeux d'Aïnomora.
Le vent.. Il n'y en avait pourtant pas quand il est arrivé.
Il lève les yeux vers le ciel, sentant l'air fouetter son visage avec une force qu'il n'attendait pas. La forêt leur avait-elle caché la puissance du vent ? Le ciel se noirci a vu d’œil. D'où sortent ces nuages qu'il n'avait pas aperçut tantôt ? Le calme avant la tempête ? La tempête promet d'être féroce. Magnifique.

Rapidement, son ombre vient s'étendre sur leur forêt tant aimé. Il l'aime, l'ombre. Il l'aime.

Le décors lui rappelle soudain une forêt bien lugubre qu'il n'a plus visité depuis un moment. Et pourtant la plupart des souvenir qu'il y a laissé sont bon. En faite, il n'oubliera jamais la seule fois qu'il s'est rendue dans Ombreuse. Il a bien faillit y laisser sa vie. Mais là, il n'avait pas le temps de réfléchir. Sa belle le tire par le bras pour l'entraîner dans une folle course entre les arbres et les gouttes de pluies. Une course folle alors que leurs cœurs battent au rythmes des grondements du tonnerre.

Violence. Tout ici, en ce moment même ! Tout lui rappelait cette nuit étrange. Cette nuit au cœur d'Ombreuse. Cette nuit où il avait rencontré une envoleuse. Tout.

Ils courent jusqu'à cette cascade qui a perdu sa sérénité. Elle lutte maintenant avec ce ciel qu'elle voulait tant narguer. Finit l'éclat. Ils luttent sur les bases de la puissance. Pour une fois, la cascade n'est pas sûre de l'emporter. Mais leur refuge se trouve tout près d'elle dans une caverne toute proche. Rien a faire. Le destin semblait vouloir lui rappeler cette femme remarquable qu'il avait croisé, et peut être bien sauvé. Anaëlle, l'ange du chaos. Il remercie encore le ciel de l'avoir séparer d'elle. Il aurait pu sombré dans la folie à son contact. Perdre sa Voie. Quelle circonstance que ce nom lui revienne alors qu'une nouvelle personne s'emparait de son cœur et de ses sens ! Et aucune chance pour qu'Aïnomora ne l'entraîne dans la noirceur du chaos !

Ils pénètrent donc cette grotte et profitent de son couvert pour se cacher à la pluie. C'était dommage dans un sens. Nuhadu adore la pluie. Mais il doit bien reconnaître que le froid s'insinue en lui avec la douce promesse de le terrasser d'une violente maladie. Il se dépêche donc de retirer sa tunique trempée qui ne peut désormais plus le réchauffer. Il n'ose pas en enlever plus, de peur de gêné son amie. Mais il se rappelle soudain a qui il a affaire quand elle se dévêtit à son tour. N'hésitant plus, il garde le strict nécessaire pour ne pas tirer à la jeune femme les mêmes sourires que devant la cascade. Encore que le sourire est déjà présent sur ses lèvres quand elle vient poser poser ses vêtements sur une pierre a peu près plate.

Pour éviter de se laisser aller à la regarder dans tout les détails, comme le désirent ses yeux, il préfère s'intéresser a la pluie, qui a l'extérieur s'en donne à cœur joie. Mais voilà qu'une moquerie le ramène à elle. Décidément, il n'aura aucun répit.
Il lui sourit de toute ses dents en se retournant vers elle et vient s'asseoir à côté d'elle qui s'est allongé sans plus de détails, ne se doutant sûrement pas de la torture qu'elle inflige à son compagnon en exposant ainsi sa peau.


-Faire attention ? Je doute que la Lune se venge. C'est grâce à elle que je me retrouve avec une magnifique jeune femme dans une grotte minuscule, habillé d'un rien.

Il exagère les dimensions de la grotte bien sûr. Elle n'est pas si minuscule qu'il le prétend. Loin de là. Mais il en profite tout de même pour être près d'elle. Diable ! Que son esprit peut être gamin parfois ! Dire qu'il y a peu, il se promettait d'être plus mature. Mais cette femme est une invitation à jouer. Il ne sait pas pourquoi, mais elle est comme ça.

Il s'en fiche, il est heureux. Et il ferme les yeux pour se laisser bercer par le délicieux chant de la pluie qui se mêle au grondement de la cascade. Encore que... La pluie peut-elle provenir d'une immense cascade ?

Sous le chant de la Cascade.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:18

- Peut-être ne vois-tu pas cela comme une vengeance mais je peux me révélée très dangereuse pour un jeune homme aussi inoffensive, crois moi. Surtout quand l’espace est aussi réduit. Et puis si tu trouve que ma tenue est trop légère, je peux facilement arranger cela.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:21

-Je prenais plutôt ça pour une récompense... tu ne voudrais tout de même pas m'en priver.. si?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:27

- Hum... J'hésite encore. Quels sont tes arguments pour m'en empêcher?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:30

-Juste l'éclat que tu fais naître dans mes yeux. Ou alors juste dans mon esprit... mais je pense que c'est suffisant! Et puis sinon je me rhabille moi aussi! Encore que nos vêtements doivent encore être bien humides.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:46

- Oh mais serais-je tombé sur un grand romantique? Je commençais à m'en douter mais tu viens de valider ton statut très cher. Quand à te rhabiller, voila bien une action regrettable. irais-tu faire du tord à mes beaux yeux?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:52

-Me voilà cerné. C'est bien injuste de profiter ainsi de mes faiblesses!

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 18:55

- Tes faiblesses? Qui a dit que cela faisait partie des faiblesses? J'aurai plus dit..; Charme mais c'est toi qui vois..

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Dim 01 Mai 2011, 19:33

-Les déesses ont toujours raisons. Je me range de ton avis.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Mar 03 Mai 2011, 08:24

- Lune... Déesse... Tu vas bientôt tomber dans l'excés. Fait attention! Je n'ai pas envie de finir ma vie sous un tas de pierre parce que les dieux voudraient se venger.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Sam 07 Mai 2011, 13:00

Bientôt tomber dans l'excès? Voilà une personne qui z une haute estime d'elle! Et Nuhadu n'est pas près de lui donner tort, car même pour lui qui côtoie ces êtres exceptionnels que sont les Marchombres, il se trouvait affreusement balourd à côté d'elle, et pourtant les marques laissées par les montagnes qu'il avait défié il y a plusieurs jours n'en sont pas les seules causes. Après, il a très bien conscience que son esprit à tendance à tourner dans l'exagération, alors pourquoi ne pas s'imaginer que la plus belle fille du monde danse quand elle marche devant près de lui? Rivale de la Lune, oui! Car l'astre argenté n'est plus le seul à briller dans ses yeux et obnubiler son esprit, c'est limite s'il ne quitte pas totalement ses pensées quand il observe cette magnifique jeune femme.

Il frissonne. Le regard de la belle n'y est certes pas pour rien, mais il sait pertinemment que le principal responsable est le froid. Il ne le déteste pas ce froid, mais il sait aussi qu'à une certaine dose il peut devenir ennemi, et les frissons sont là pour avertir qu'il devient trop présent. Il l'imprègne, le pénètre, s'étend en lui le possède. Il s'impose en conquérant invincible pour le paralyser, jusqu'à ce qu'une autre secousse ne parcourt le jeune homme pour le repousser. Un peu. Pas assez loin. Il sait bien que son corps ne gagnera pas seul. Alors il invite ses muscles à se bander. Quand on fait appel à un muscle, il se dégage une certaine chaleur, pas énorme, mais suffisante pour qu'il ne frissonne plus, donc pour échapper au froid. Il croise alors les bras sur sa poitrine pour les serrer avec force. Il sent sous doigt les muscles grossir, et en son corps la chaleur se répandre et, fatalement, se confronter à la vague paralysante. Un terrible combat s'engage en lui, mais il garde l'esprit en dehors de tout ça. Il y a encore cette magnifique demoiselle qui est avec lui. Il ne peut pas la laisser de côté! Ah ça non jamais!


-Je ne pense pas que les dieux voudraient se venger, au risque de perdre la seule chose qu'ils puissent admirer en ce monde.

Sourire.
Il avait l'habitude de sourire pour tout avant. Depuis quelques temps il oubliait trop le pouvoir d'un sourire, pouvoir qui lui revenait depuis qu'elle est là, avec lui. Il est si facile d'oublier la joie, on ne s'en rend pas compte, mais de la retrouver est toujours surprenant!

Frisson. Encore?
Il luttait pourtant contre... Mais voilà! Les gouttes qui s'écoulent dans son dos sont de trop! Fichus tresses qui ont servi d'éponges! Voilà qu'elles dégoulinent sur lui avec l'immense joie de le faire frémir.

Rien a faire. Il a froid.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Mer 29 Juin 2011, 19:51

    Frissons.

    Je vois ses poils se hérisser sur sa peau. Une fine chair de poule recouvre lentement son corps.

    Froid ?
    Désir ?

    Je n’en sais rien mais bizarrement, cela me fait doucement sourire. Mon regard glisse une nouvelle fois sur sa peau métisse, survolant la courbe légère de ses muscles, parcourant ses épaules, grimpant le long de son cou avant de caresser la silhouette de sa mâchoire pour finir par me plonger dans le noir de ses yeux. Quelque chose au fond de mes entrailles se noua. Je détourne le regard, sentant un frisson me parcourir.

    Mes paupières se ferment. Un soupir franchit doucement mes lèvres tandis que j’essai d’échapper à l’envie qui m’envahit. Et surtout à cet étrange sentiment qui tente de me submerger.

    Amour ?
    Impossible.

    La source de mon trouble se remit à parler. Un pâle sourire s’installa sur mes lèvres sans que l’envie de répondre ne me vienne. Je reste allongé en silence, la bonne humeur flottant sur mon visage.

    Mes dents se mettent doucement à claquer. J’ai froid. La pluie continue à tomber violement, nos vêtements refusant de sécher à cause de l’humidité ambiante. La température baisse doucement à l’arrivé de la nuit. Je me relève, frottant vigoureusement mes avant-bras. Rien n’y fait. Le froid reste encré en moi.

    Je m’assoie, regardant autour de moi. Une seule source de chaleur se présentait à moi, frissonnante elle aussi. Je m’approche doucement. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai peur qu’il s’enfuit.

    Ou pire, qu’il refuse.

    N’est-ce pas moi qui l’ai rejeté ? Un mince soupire s’échappe une nouvelle fois de mes lèvres, puis je me lance. Je me plonge une nouvelle fois dans cette mer de ténèbres qui m’a tant attiré. Un petit sourire s’empare de mes lèvres. Toujours le même, imperturbable à chaque fois que je pose mon regard sur lui.

    - Tu semble avoir froid… Tes bras seraient-ils ouverts pour accepter une source de chaleur potentielle ?

    Je le regarde toujours, un sourire mi-figue mi- raison aux lèvres.

    J’ai froid. Lui aussi.
    J’ai besoin de lui pour me réchauffer. Et lui de même.
    Je veux être contre lui. Lui aussi ?

    Je n’arrive plus à me voiler la face. Il est là, et je le veux. Pas totalement, juste prés de moi. Sentir sa présence à mes côtés.

    Au fond de moi quelque chose se brise. Et une autre née, bien plus forte.

    Amour.


[désolée, c'est court, en retard et... pitoyable --'. Laisse moi le temps de me remettre dans le bain.]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Sam 02 Juil 2011, 14:37

Le temps ne semble pas vouloir se réchauffer, cette pluie que Nuhadu avait commencé à apprécier, est en train de menacer sa vie.. De l'éxagération ? Encore ? Ah non ! Vraiment.. il n'e supporte plus de frissonner comme une feuille, de trembler comme si la nuit lui faisait peur. Et il est à deux doigts de s'arracher les tresses pour qu'elle cessent de mouiller son dos ! Assez à la fin ! Quel est donc cet acharnement du sort qui fait qu'une si belle journée finisse en un cauchemars des plus grotesques. Être ainsi, ridiculisé et paralysé par une puissance tellement immense qu'elle n'a même conscience de son existence. Il est bien utile là l'entrainement de Marchombre ! Raven n'a jamais parlé de lutter contre le froid ou ce genre de sensation.. Il est à la merci de sa faiblesse, de celles de son corps à vrai dire.. A la merci des faiblesses humaines. C'est sans doute sa seule consolation, tout le monde aurait froid, si peu vêtu dans cette grotte, sous cette pluie qui les a balayé tantôt..

Non, il en a une autre de consolation, même mieux que ça. C'est une sensation brulante qui se faufile sur sa peau. La sensation d'un regard qui fixe trop intensément. Les yeux d'Aïnomora ne cessent de le parcourir, il le sent, le voit du coin de l'oeil. Il ne sait si la curiosité en est la seule raison, ou si elle apprécie ce qu'elle voit.. La deuxième solution, particulièrement flatteuse lui plairait beaucoup, mais il en doute. Et comme à son habitude, la gène l'empêche de parcourir la délicieuse peau de sa nymphe avec plus que des regards lancés à la dérobée. Rien n'y fait.. Il ne comprend vraiment pas pourquoi, c'est une réaction instinctive mais stupide.. Qui n'arrive qu'avec les femmes. Il se ficherait bien qu'un homme soit nu.. Serait-ce de la peur ?

Oui, sans aucun doute. Il a peur. Il n'aime pas ce sentiment, il l'a toujours repoussé, mais ici c'est une découverte. Il a peur, peur qu'on perçoive son désir dans les yeux, peur que la bête ne résiste pas aux mets appétissants qu'on lui offre. Il a peur, parce qu'il ne sait pas s'il saura se maîtriser, s'il arrivera à se concentrer sur autre chose.. Il doute de ses capacités. Donc il a peur.

Pourquoi sourit-elle ? La jeune dame qu'il a rencontré en cette magnifique journée, elle se tient devant lui, vêtu si peu qu'il en ressent le trouble décrit précédemment. Ce qu'elle est belle pense-t-il entre ses frissons, pour le peu qu'il se permet de regarder... Sinon il reste les souvenirs. De quand elle nageait, et qu'il la contemplait sans retenue.. Il en rougirait presque de honte de l'avoir épiée à ce moment là. Mais après tout, ce n'est qu'une juste vengeance. Elle se le permet bien elle.

Et puis ces yeux.. Ses yeux qui croisent les siens. Il les cherche encore et encore parce que ce sont les seuls merveilles de la jeune femme qui ne le mettent pas mal à l'aise. Cet étrange univers l'attire. Mais les frissons sont toujours là, et ils ne le laissent pas en paix..

Le silence s'étend. Elle a accueilli d'un faible sourire ses mots, mais un faible sourire d'une si belle dame réchauffe. Le cœur, si ce n'est le corps. Le silence s'étend, mais il goûte la joie.

Jusqu'à ce qu'il soit rompue.
Il a beau la considérer comme une merveille tout droit sortie d'une légende, Aïnomora n'en reste pas moins sensible aussi au froid. Et son cœur se serre en entendant ses dents claquer. Elle se lève alors, sans doute a la recherche d'un peu de chaleur. Elle ne dû rien trouver de suffisant car elle revint s'asseoir peu après, cherchant encore. Puis elle se penche sur lui, lui qui n'a d'yeux que pour elle et qui se sent défaillir devant son magnifique sourire. La demande qui s'échappe alors des jolies lèvres le surprend.. Mais il n'a pas le temps de réfléchir que ses bras s'écartent, l'invitant à le rejoindre avec le plus beau des sourires. Il n'a pas de question à se poser pour savoir qu'il dira oui.. Il a trop envie de la sentir contre lui.

Et s'il fallait une excuse, elle est simple. Il a froid.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Lun 04 Juil 2011, 19:42


    Le silence. Encore une fois entre nous. Cependant, il n’est oppressant.

    Tranquille
    Serein.

    Un petit sourire taquin au coin des lèvres, je laisse mon regard vagabonder à sa guise sur le jeune homme. Lui n’ose pas. Cela se voit dans sa manière de fixer ses yeux sur mon visage. Cela me rappel notre rencontre, quelques heures plus tôt. Lui nu, moi le décrivant sans aucune honte. Mon sourire s’élargit en repensant au rouge qui lui était si vite monté aux joues. Cela le rendez encore plus adorable.

    En y réfléchissant, il n’avait jamais osé laisser glisser son regard sur mon corps, même une fois nue. Cette restriction très galante me fit rire. D’un côté, c’était vraiment étrange. Généralement, les hommes n’étaient pas connus pour éviter de telles visions. Ce Nuhadu avait quelque chose de différent. Dans un sens, il était trop gentil.

    L’opposé de ma personne.

    Je le fixe un moment. Il est si différent. Galant, gentil, flatteur. Fait-il croire que j’essaie de rapprocher de ce que je ne pourrais jamais avoir ? Je veux qu’il m’appartienne. Mais cela n’est-il pas seulement pour combler mes propres faiblesses ? Un léger soupir s’échappe de mes lèvres.

    Je ferme les yeux comme pour échapper à mon triste égoïsme quand un geste me retient. Nuhadu, un éclatant sourire fendant son visage, ouvre tendrement ses bras. J’oublie rapidement mes noires pensées mais ne bouge pas pour autant. Je le regarde, penchant légèrement la tête sur la côté. Tout m’attire vers lui.

    Presque tout.

    Une force au fond de moi me retient. Puissante et pourtant si faible face aux battements acharnés de mon cœur et au sang brûlant parcourant mes veines. Mais c’est suffisant.

    Je ne comprends pas.

    J’essais de me concentrer. D’y voir un peu plus clair. Rien à faire. C’est en plongeant mon regard dans le sien que je comprends que l’envie de me sentir contre lui l’emportera. Sentir sa respiration sur ma peau, son cœur contre le mien.

    Lentement, je m’avance, repoussant la raison qui me retint loin de lui au fond de moi. Je me glisse doucement entre ses bras, posant délicatement ma tête contre son épaule. Je ferme finalement les yeux, poussant un léger soupir d’aise. Je sens rapidement la chaleur de son corps me gagner, chassant progressivement le froid du mien.

    Au lointain, j’entends son cœur battre profondément. Je me blottis un peu plus contre lui, essayant de trouver la paix.

    Echec.

    Un malaise monte dans ma poitrine. Plus grand chaque seconde. Je sais que tout est lié à lui. Plus je l’approche, plus il grandit. Je frissonne, fermant mes paupières de toutes mes forces pour essayer de le chasser. Mais rien n’y fait. Pourquoi ? Pourquoi, alors que j’ai enfin trouvé un être que j’aurais put aimer, faut-il que je le repousse ainsi ?

    N’y tenant plus, je m’écarte une nouvelle fois de lui. Je me glisse ors de ses bras et me lève, n’osant plus lui faire face. Une larme roule sur ma joue. Rapidement, je décroche mes vêtements encore humides et les enfile maladroitement. Puis, après un nouveau silence, je me retourne enfin. Le fixe de nouveau mon regard dans le sien avant de le détourner rapidement.

    Je ne peux pas. Pas maintenant.


    - Excuse-moi.

    Puis, fuyant la réalité, je m’enfonce dans la pluie encore battante, ne lâchant qu’une dernière phrase dans mon sillon.

    - Attends-moi. Je te reviendrai.


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   Mar 05 Juil 2011, 01:13

Il a ouvert ses bras, croyant que l'espoir n'avait plus de raison d'être, puisque tout ce qu'il pouvait vouloir ou avoir besoin est là, devant ses yeux ébahis. Une femme aussi délicieuse à regarder qu'extraordinaire à côtoyer, pour ce qu'il en savait. Il a ouvert ses bras, comme une porte donnant directement sur son cœur. Mais voyant qu'elle ne s'y élance pas directement, il commence a espérer. Espérer qu'elle ne change pas d'avis, espérer qu'elle veuille le rejoindre. Espérer que le rêve n'est pas en train de s'achever. Elle le fait attendre, avec un si beau sourire qu'il ne peut pas se permettre de douter ! Elle viendra. Attendre et espérer.

Attendre, et espérer. Avant de douter.
Lui ou elle ? Les deux sans doute ! Mais lui surtout. Il ne sait plus que faire ses bras l'appelle avec ferveur, mais ils restent désespérément vides. Pourquoi ne vient-elle pas ? Elle l'observe, encore. Il pourrait penser que son corps lui suscite quelque intérêt. Mais il ne peut que douter.. Se rend-t-elle compte qu'il ne la vaut pas ? Serrement de cœur.. Ne pas penser ça, il vaut ce qu'il souhaite valoir, et s'il doit faire ses preuves, il les fera pour ces beaux yeux. Et même le doute ne peut lui retirer le souvenir d'un sourire devant une cascade. Un sourire et un regard qui l'ont embarrassé, mais pas causé de honte. Elle ne peut pas vouloir le repousser... Il est persuadé que ce n'est pas ça.

Il la sent hésiter, et il en sent un serrement. N'était-ce pas elle qui venait de lui proposer de se réchauffer l'un dans les bras de l'autre ? Peut-être était-ce trop vite, comme précédemment. Devant le petit ruisseau, quand il l'a embrassée.. Elle s'est dérobée à lui, mais ce n'était peut être pas à cause de son empressement à la découvrir. Et si c'était simplement elle, qui ne pouvait pas le découvrir. Si, pour un raison ou pour une autre, il l'a repoussait autant qu'il avait l'impression de l'attirer ?..

Sombre crétin qui se permet de rejeter ses erreurs sur d'autres. C'est lui, qui depuis le début est le problème, il en est sûr... Pour exemple, il reste là assis alors qu'il pourrait aller à elle, la prendre dans ses bras et lui montrer qu'elle n'a aucune peur à avoir !

Mais déjà, elle s'est décidé. Et son cœur s'emballe quand elle s'approche doucement de lui, quand elle vient se cacher dans ses bras, et communiquer sa chaleur. Il a l'impression qu'un ardent soleil les observe a ce moment là. Chaque parcelle de sa peau contre celle d'Aïnomora est électrisante.. surprenante. Et plus que tout, il adore plonger le nez dans ses cheveux d'une blancheur stupéfiante. En humer le parfum, et sombrer dans d'étrange rêveries. Il aime le souffle qui balaye sa nuque. Il aime cette nymphe qui se serre contre lui.

Il l'aurait volontiers dit. Si seulement ça avait duré.

Il ne comprend pas. Elle s'échappe de ses bras d'un seul coups. Il hésite une seconde, se demandant ce qui lui arrive... Et là, il la vois enfiler ses vêtements encore trempés.. Pourquoi ? La réponse saute aux yeux. Elle sort.

Il se lève, pour l'arrêter, ou l'accompagner.. la garder près de lui.. Un regard l'arrête. Une larme le brise.


- Excuse-moi.

Il ne sait que dire. Que faire... Excuser quoi ? Il ne sait même pas ce qu'elle a ! Pourquoi ces larmes.. pourquoi s'enfuit-elle. Il aurait voulu tellement plus.. Elle a attrapé son cœur, et maintenant elle le laisse tomber.. En a-t-elle seulement conscience ?

Il s'emballe. Il ne peut pas vouloir s'offrir si vite, c'est impossible ! Et pourtant, alors qu'elle lui tourne le dos, il ne se sent trahi, détruit.. vide ?


- Attends-moi. Je te reviendrai.

Une promesse qu'il sent vaine.. Comment le retrouvera-t-elle ? Mais une lueur d'espoir.. Et son cœur l'accepte pour battre encore. Il a peur, parce qu'il sent qu'il n'y a plus que cet espoir qui le fait tenir. Il a peur, parce que ce vide l'a tétanisé... Plus jamais... plus le vide..

-N'oublie pas ta promesse...

Puisse le vent porté ce message... Puisse-t-elle ne pas l'oublier..

Une nuit. Demain, ce sera le soleil. Demain, il rentre à l'Académie... Il doit finir son deuil ce soir.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Sous le chant de la cascade. [PV Lacrya]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Plateaux et montagnes de l'est-
Sauter vers: