AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Zurch Cours N°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Groupe Zurch Cours N°2   Mar 22 Fév 2011, 10:04

    Nuit.

    Un vent glacial vient soudain balayer l’horizon. Au loin, une fine silhouette frisonne. Une cape sombre recouvre entièrement son corps, dissimulant totalement ses formes à toutes âmes extérieures. Le lourd tissu danse paresseusement avec le souffle céleste tandis que son propriétaire se redresse avec agilité. Son regard de brume parcourt pendant un instant la forêt avant de s’arrêter sur une lumière. Doucement, le domaine se dessine devant elle.

    Pendant un instant, son cœur se gonfle d’une fierté nouvelle. C’est ensuite un sourire qui se dessine sur ses lèvres puis une flamme s’allumant au creux de ses pupilles.

    Domaine.
    Chaos.
    Elle.

    Lacrya soupire doucement en voyant les premiers rayons du soleil chasser l’obscurité de la nuit. Le matin est là.

    Telle une écharpe de brume, l’envoleuse se glisse dans l’espace, rejoignant silencieusement les écuries du domaine où elle a donné rendez-vous à son élève pour son second cours. Elle arrive rapidement au niveau de la rempart qu’elle escalade avec grâce avant de retomber souplement de l’autre côté. D’un geste de la main, elle ouvre gracieusement les lourdes portes de bois qui retiennent prisonniers les cheveux. Elle en saisit deux par la bride et ressort.

    Silencieuse.

    Elle fait tout son possible pour éviter de trop s’attarder en ces lieux. Les images des deux marchombres n’ayant toujours pas quitté son esprit. Lacrya craignait que sa rage resurgisse. Non, pas maintenant. Car la colère fausse bien des jugements. Jugements qu’elle va solliciter tout le long de ce cours.

    Lentement, elle mène les deux chevaux jusqu’à la porte du domaine. C’est là qu’elle a donné rendez-vous à son élève.

    Aris Roders.

    Son visage s’impose à mon esprit. Je ferme un instant les yeux et me remémore ses traits. Un soupir se glisse entre mes lèvres et s’échappe dans le vent. Jusqu’à quand va-t-elle tenir ? Elle aussi va m’abandonner ? Car ce n’est jamais le maître qui lâche ses élèves. Mais toujours les élèves qui laisse tomber leur formation. Un envoleur ne laissera jamais ses apprenties. Sauf si la mort l’emporte. C’est tout du moins ce dont est persuadée la jeune femme.

    Un nouveau soupir s’échappe de ses lèvres. Elle pose ensuite son regard sur les deux chevaux qui me regarde innocemment. L’un a une robe d’un noir profond tandis que l’autre, plus pâle, est tacheté de marron. Le premier sera le sien. Le second pour son élève.

    Lacrya baisse doucement les yeux. Elle veut aujourd’hui apprendre rapidement les bases de l’équitation à son élève. De toute manière, elle sait qu’elle ne peut faire mieux, n’y connaissant pas grand-chose. Et puis qui sait, peut-être qu’Aris en connait plus qu’elle… Elle verrait bien. Pour le moment, il ne lui reste plus qu’à attendre que son élève daigne se présenter à elle.

    Une dizaine de minute plus tard, une silhouette se fraye enfin un passage dans sa vision.

    Aris est là.

    Lacrya l’accueil d’un petit sourire. Sourire bien vite emporté par l’obscurité formée par la capuche de sa cape, rabattue sur son visage. Sa voix s’élève alors, douce mais légèrement froide.

    Habituelle.


    - Aujourd’hui, ton cours se déroulera sur trois jours. Nous allons aller à Al-Far et il nous faudra une journée de cheval pour y parvenir. Tu n’a besoin de rien. Sauf les poids que je t’ai donné la dernière fois mais j’ose espérer qu’ils sont toujours attachés à tes poignées.

    Elle lui lance un petit regard froid avant de se tourner vers les deux montures. Elle lui montre ensuite la petite jument tachetée avant monter avec souplesse sur la selle de l’étalon noir.

    - Bon, je voulais savoir, es-tu déjà montée à cheval ?


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Mar 08 Mar 2011, 00:01

Cela fait quelques jours que le cours est terminé, Depuis, chaque matin, tu t'entraînes, comme tu étais censée le faire. Tu pratiques premièrement ton endurance en courant dans le Domaine. Une journée, c'est encore dans les cachots, une autre c'est près de la rivière Ombre. Ensuite, après avoir couru, tu fais les exercices qu'elle t'a montrés, en essayant des les reproduire sans trop d'erreurs, mais, après tout, c'était seulement la deuxième ou troisième fois que tu les effectuais, alors ils ne pouvaient pas être parfaits. Et puis, après, tu tentes de trouver un moyen de te pratiquer au combat. La première chose qui ME vient en tête ( qu'est-ce que tu ferais sans moi, Aris, hein ? ), c'est que tu pourrais aller chasser, comme ça, tu ferais deux d'un coup : tu seras capable de te nourrir toi-même et tu te pratiquerais en même temps pour le combat et la perception du déplacement de la cible, ou de l'ennemi, si tu préfères. D'accord, la première journée, je dois dire que t'étais pas extra, et j'ai dû tout faire pour que tu ailles manger au réfectoire parce que, te connaissant, tu aurais très bien pu te laisser crever de faim. Par contre, le second jour, tu te débrouillais déjà un peu mieux, et tu n'as pas eu besoin d'aller au réfectoire afin de te remplir l'estomac. Tu as fait quelques progrès, certes, mais se sont tout de même des progrès. Et le lendemain de cette partie de chasse, tu as vu un message sur le panneau d'affichage qui t'était destin. ; tu avais un cours la journée même, et il débutait dans pas très longtemps, tu pouvais juste aller prendre ton petit-déjeuné, aller courir un peu histoire de dégourdir un peu tes jambes et de faire les exercices afin de dégourdir ton corps, ensuite, tu devrais te rendre aux portes du Domaine, lieu de ton rendez-vous. Vous alliez sortir aujourd'hui, c'était clair, mais je me demande bien ou. Allez, direction l'entrée du Domaine si on veut le savoir bientôt !

Lacrya t'attends avec deux chevaux ; un à la robe noire profonde et un autre à la robe plus claire, tachetée de marron. C'est bizarre, habituellement, elle aurait dû prendre un cheval pour elle et Kyuril, non ? À moins que ... tu aies oublié d'inscrire ton cheval à ceux du Domaine. Tu n'y a pas vraiment pensé, alors quand ton maître a voulu aller chercher vos montures, elle a vu que tu n'en avais pas alors elle en a pris un qui appartient au Domaine. Franchement, bravo ! Enfin bref, c'est pas si grave, non ? Et bah, si oui, c'est ton problème, pas le mien !


- Aujourd’hui, ton cours se déroulera sur trois jours. Nous allons aller à Al-Far et il nous faudra une journée de cheval pour y parvenir. Tu n’a besoin de rien. Sauf les poids que je t’ai donné la dernière fois mais j’ose espérer qu’ils sont toujours attachés à tes poignées.

Tu la regardes avec un petit sourire, puis tu lèves tes poignets devant elle, pour lui montrer qu'il y avait encore les poids, qui ne t'avaient pas quitté depuis qu'elle te les avait donnés, sauf pour dormir.

Elle te montre la petite jument tachetée de marron, puis elle grimpe avec agilité sur la selle de son étalon noir. Tu en viens donc à la conclusion que tu dois faire comme elle et monter sur ta monture, ce que tu effectuais.


- Bon, je voulais savoir, es-tu déjà montée à cheval ?

Tu lui offres un nouveau sourire et tu lui réponds.

- Oui, je suis déjà montée, j'ai même un cheval, mais je crois avoir oublier de l'inscrire dans les chevaux du Domaine, dis-tu en te frottant l'arrière de la tête avec ta paume de main, sauf que ce n'est pas bien grave.

Tu aurais vraiment dû vous voir, toutes les deux ! Toi, avec ton sourire sur le visage, tes yeux plissés, et elle, avec son air froide et son visage dénudé d'émotions ... Beau contraste ! Je le sais, je le sens, ça va être marrant en ville.

[ Pardon du léger retard et de la taille de mon post, je me rattrape dès ma prochaine réponse ^^ ]


Dernière édition par Voelia S. Roders le Mer 24 Aoû 2011, 05:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Dim 13 Mar 2011, 11:21

    Aurore.

    Les fin rayons du soleil percèrent lentement la douce obscurité de la nuit. Les étoiles furent vite chassées du ciel par une multitude de couleurs vives colorant les bandes de nuages solitaires. Le ciel se teinta rapidement d’un bleu azure, promesse d’une belle journée. Lentement, Phébus entama sa course à travers les cieux.

    Aris était toujours là, un brin de lumière caressant son visage.

    Le futur était-il aussi lumineux ou allait-t-elle s’estomper dans la nature comme tant d’autre ?

    Lacrya soupira doucement, chassant la question de son esprit. Autant ne pas penser à ça maintenant et continuer son cours. Après tout ce n’était que sont deuxième est il était trop tôt pour dire si la jeune femme est faites ou non pour la voie du Chaos. Le premier examen sera le plus révélateur. Examen qui se déroulera à l’issus de ce cours.

    Un regard neutre se posa alors sur Aris. L’envoleuse attendait toujours sa réponse tandis que son cheval s’ébouait avec force sous elle. Un long frisson parcouru le dos de la jeune femme. Elle n’aimait pas monter à cheval. Lacrya avait toujours préféré la course au milieu de la forêt à une longue chevauché le long des chemins. Ce lien étroit qu’elle avait avec la Nature disparaissait dés qu’elle se trouvait sur le dos d’un fichu canasson. Pourtant, aujourd’hui, elle n’avait pas de temps à perdre et leur destination était à une journée de cheval. Il lui fallait donc supporter cette chevauché.

    La voix d’Aris la tira alors de sa rêverie. Un mince sourire se dessina lentement sur les lèvres de l’envoleuse devant la mine légèrement gênée de son élève. Elle en aurait presque rit.

    Presque.

    Son visage redevint rapidement froid. C’est dans sa nature, elle n’y pouvait rien. Peut-être que le lien entre maître et élève arriverait à casser cette glace qui recouvre son cœur. Cela faciliterait bien les choses…

    De la profondeur de sa capuche, la voix de Lacrya s’éleva une nouvelle fois.

    Amusée.


    - Un cheval dis-tu ? Alors je t’en pris, va le chercher et raccompagne l’autre son box.

    Tandis que son élève partit en direction de l’écurie, un rayon de soleil accrocha les poids attachés à ses poignets. Un sourire satisfait et invisible se dessina sur le visage de Lacrya.

    Une élève sérieuse.
    Bien…

    Alors que la jeune femme revint avec sa propre monture, Lacrya abaissa son capuchon, révélant sa chevelure blanche au monde. Elle fit ensuite bref signe à élève l’intimant de monter sur sa monture. La voyant s’exécuter avec grâce et rapidité, elle ne put retenir un petit rire moqueur.


    - Bon... Je vois que tu es plus douée que moi dans le domaine de l’équitation. On va donc laisser cela de côté.

    Elle lui lança ensuite un petit regard amusé avant de se concentrer sur sa propre monture. Les deux jeunes femmes partirent toute deux en direction des portes du domaine. Une fois celles-ci franchis, Lacrya sollicita sa monture et elle s’élança sur une vielle piste au galop. La monture D’Aris suivit.

    ~

    Après deux longues heures de course à travers les bois, Lacrya fit ralentir son cheval et vint se placer à la hauteur de son élève. Elle avait déjà les reins douloureux et ralentit lui fit du bien.

    Le soleil illuminait maintenant la totalité du monde. Cependant, le lourd feuillage d’Ombreuse conservait les deux cavalières de la lumière et de la chaleur, les gardant dans une bulle d’ombre et de fraicheur.

    Lâchant un instant les rênes de son cheval, Lacrya étira les muscles douloureux de son dos. Elle tourna ensuite un regard neutre, presque froid vers son élève. Puis sa voix s’éleva.

    Neutre.
    Profonde.
    Directe


    - Dis-moi Aris… Qu’est-ce qui t’a fait comprendre que cette Voie ne t’apporterait pas la vengeance que tu cherches ?

    Lacrya ne voulait pas y aller par quatre chemins. Elle voulait savoir.

    Comprendre.
    Apprendre.

    Si elle devait enseigner la Voie à cette jeune femme, elle devait la connaitre. Savoir ce qu’elle attendait d’elle. Ce qu’elle désirait.

    Aris n’était pas une adolescente comme ses autres élèves. Lacrya devait en prendre conscience.


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Dim 03 Avr 2011, 05:43

Elle te regarde et elle t'écoute. Un léger sourire apparaît doucement sur son visage, le rendant un peu moins froid. Un peu. Puis, à peine quelques instants plus tard, il redevenait glacé. Il fallait croire que c'était naturel chez elle, mais, après tout, pouvait-on vraiment lui reprocher ? Tu avais été ainsi, pendant deux ou trois années. Après, ça c'était replacé, petit à petit. Un sourire, parfois, des larmes et de la colère, souvent. Sauf que ton visage n'était jamais dénudé d'émotions. Au contraire. Il te trahissait souvent ...

La voix de Lacrya résonne dans tes oreilles :


- Un cheval dis-tu ? Alors je t’en pris, va le chercher et raccompagne l’autre son box.

Je te dis, t'en as de la chance ma chère, parce que je sais qu'il existe des gens qui ne t'auraient pas dit d'aller le chercher. Mais bon, tu es tombée sur une qui ne fait pas parti de cette catégorie, heureusement pour toi !

C'est en lui adressant un nouveau sourire que tu tournes les pieds, accompagnée de la petite jument. Tu arrives après quelques instants de marche dans l'entrée de l'écurie. Il y a, près de là, sur le mur, le registre des chevaux. D'un simple geste de main, tu y inscris Kyuril. La prochaine fois, s'il y en a une, tu ne t'y ferais pas reprendre. Tant mieux ... Tu emmènes la petite jument dans son box, puis tu te diriges vers celui du cheval dont tu es tombée sous le charme quelques années auparavant ton entrée au Domaine. Un sourire s'affiche, plus grand que celui d'il y a quelques minutes, sur ton visage. Tu avais observé si longtemps ce cheval à la robe presqu'aussi blanche que la neige et aux yeux aussi bleus qu'un ciel d'été dépourvu de nuages, avant de finir par le voler. Cela n'avait pas été très difficile, le propriétaire ne s'en souciait pas vraiment, tu en es même venue à douter que la disparition de ce cheval l'ai affecté.

Bon, allez, c'est bien beau repenser à tout ça, mais je il est bien temps de retourner auprès de Lacrya, car il vous faut bien partir si vous voulez vous rendre à Al-Far ! Tu t'approches donc de Kyuril, tout en lui parlant.


- Mon beau, aujourd'hui, on part ! Et, tu pourrais, s'il-te-plaît, cette fois, ne pas faire de caprices si on tombe sur une rivière ? J'ai pas encore envie de me retrouver sur le sol parce que tu as peur de l'eau !

Tu éclates de rire et tu te diriges vers la sortie d'un pas léger mais déterminé. Tu reviens donc vers Lacrya, qui t'attends. Elle abaisse sa capuche, laissant à l'air libre ses cheveux de neige. D'un simple signe, elle te fait comprendre que tu dois monter sur ton cheval, ce que tu exécutais immédiatement. Doucement, un rire arrive dans tes oreilles. Lacrya n'était peut-être pas aussi froide que la glace, non plus ...

- Bon... Je vois que tu es plus douée que moi dans le domaine de l’équitation. On va donc laisser cela de côté.

Elle te lance un regard amusé que tu lui rends, puis Lacrya fait avancer sa monture, alors tu l'imites. Il finit par ne plus vous rester que quelques pas avant de franchir les portes du Domaine. Vous finissez par les franchir, et ton maître passe au galop, suivie de toi. Le doux son du vent s'approche de tes oreilles, et ta voix se mêle à lui.

- C'est parti, Kyuril !

*

Deux heures s'écoulent avant que Lacrya ralentisse et qu'elle se place à tes côtés, et non pas à l'avant. Le soleil est maintenant bien haut et brille de tous ses éclats, mais, heureusement, il ne fait pas trop chaud puisque les arbres de la forêt Ombreuse vous cache un peu de la chaleur et de la lumière des rayons du soleil.

Elle porte sur toi un regard presque froid. Avais-tu fais quelque chose, par hasard ? Quoi ? C'est possible, fais pas cet air !


- Dis-moi Aris… Qu’est-ce qui t’a fait comprendre que cette Voie ne t’apporterait pas la vengeance que tu cherches ?

Cette question a été suivie de quelques instants de silence, dans lequel tu étais plongée dans une grande réflexion. C'est vrai, tu avais compris, peu de temps après ton arrivée au Domaine, que le Chaos ne t'apporterais jamais la vengeance que tu as tant recherchée. Ton frère s'était trompé sur toute la ligne. Sauf que c'est bien beau dire tout ça, mais, comment ça se fait que tu aies pigé ça comme ça ? C'est exactement la question qu'elle te pose.


- Ce n'est pas cette Voie que j'ai choisie qui va m'apporter la vengeance que j'ai tant recherchée. Même si j'attendrais des années et des années, cette chose que j'attends ne viendra pas, pour la simple et unique raison que, selon moi, cette Voie m'aidera à faire tomber le sang comme je le veux tant, mais je suis la seule et unique personne qui peut faire en sorte que ces vies s'éteignent. Le Chaos pourra toujours me guider, mais il ne tuera jamais des gens, puisqu'il ne peut pas. Mais moi, en apprenant plus profondément à être avec ce Chaos, je pourrais tous les tuer. Enfin ...

Au fond, je crois que c'est pour cette raison que je suis venue à la recherche du Domaine.


Et le silence se glisse à nouveau dans le feuillage des arbres d'Ombreuse ...


Dernière édition par Voelia S. Roders le Mer 24 Aoû 2011, 05:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Dim 03 Avr 2011, 11:44

    - Tu dis que le Chaos ne tuera jamais à ta place. Mais dis-moi donc. Au moment où tu t’es engagée dans cette voie, n’as-tu pas sentit le Chaos t’effleurer ? Ne l’as-tu pas perçût en train d’investir lentement ton âme ? Car c’est ce qu’il fait. Il nous englobe, nous protège et nous transmet sa force. Durant toute ta formation, tu apprendras à sentir sa caresse. A le percevoir. A l’accepter. Puis tu deviendras lui. Il deviendra toi. Tu ne fais plus qu’un avec lui.

    Tu es Chaos.
    Tu tues au nom du Chaos.
    Tu respire au nom du Chaos.
    Tous tes gestes, tes actions, sont menés par le Chaos.

    Tu es encore trop peu avancée sur la Voie pour ressentir tout cela mais bientôt tu découvriras ce que c’est. Alors quand tu me dis que la Chaos ne tuera pas à ta place, c’est faux. C’est lui qui te donnera la force de la faire. Lui qui t’offrira la puissance. Et surtout lui qui guidera ton geste. Je ne te dis pas là qu’il te mènera à la vengeance. Mais si c’est ce que tu veux, ne vas pas croire que tu seras seule. Si tu es là, c’est que le Chaos t’a touché. Il est en toi. Depuis toujours et pour toujours.

    Si tu veux te venger, le Chaos t’aidera. Tu n’es plus seule. La notion de solitude n’existe plus.

    Et pour ce qui est de ta vengeance, je ne te dirais pas de ne pas le faire. Tu n’es pas la seule à t’être engagée dans la voie du Chaos pour te venger. Mais tu veux que je te dise pourquoi beaucoup on renoncé ? Parce qu’il on comprit que la voie du Chaos n’était pas seulement la voie de la vengeance mais qu’elle peut apporter bien plus.

    Elle nous apporte la puissance. La force. Le pouvoir.
    Elle nous apporte la possibilité de changer le monde.

    Alors qu’est-ce qu’une vengeance à côté de ça ? Un acte dérisoire et inutile que beaucoup abandonne avec le temps. J’espère que je vais réussir à te faire abandonner ton projet. Cela signifiera pour moi que j’ai réussie à te faire comprendre la voie. A te faire avancer. Cependant, si c’est vraiment ce que tu souhaite faire, je ne t’en empêcherais pas.

    Sinon, sais-tu ce qu’est le vrai but des mercenaires du Chaos ?


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Dim 03 Avr 2011, 18:30

- Tu dis que le Chaos ne tuera jamais à ta place. Mais dis-moi donc. Au moment où tu t’es engagée dans cette voie, n’as-tu pas sentit le Chaos t’effleurer ? Ne l’as-tu pas perçût en train d’investir lentement ton âme ? Car c’est ce qu’il fait. Il nous englobe, nous protège et nous transmet sa force. Durant toute ta formation, tu apprendras à sentir sa caresse. A le percevoir. A l’accepter. Puis tu deviendras lui. Il deviendra toi. Tu ne fais plus qu’un avec lui.

Ton engagement dans la Voie. Cette journée-là, tu étais en train de chercher le Domaine depuis longtemps. Quand tu avais enfin franchis les portes de cette nouvelle vie, tu n'avais pas ressenti ce dont elle te parlait. Le Chaos n'avait pas investi ton âme, comme elle le disait. Il ne t'avait pas protéger. Il t'avait détruite. Si tu es ici aujourd'hui, c'est parce que tu voulais apprendre à vivre avec ce Chaos. Parce que tu savais que, bientôt, la vengeance ne te suffirait plus pour survivre.

- Tu es Chaos.
Tu tues au nom du Chaos.
Tu respire au nom du Chaos.
Tous tes gestes, tes actions, sont menés par le Chaos.

Ce n'est pas toi. Dans ces mots, dans ces paroles, dans lesquels tu serais censée te reconnaître, tu n'y vois rien. Peut-être étais tu le Chaos. Sauf que le reste, tu n'y comprends rien. Et tu ne veux rien y comprendre. Ce que tu penses comprendre, c'est que le Chaos mène ta vie. Mais ce n'est pas vrai. Tu ne laisses personne mener ta vie. Tu ne laisserais pas le Chaos te faire respirer. Te faire tuer. Te faire bouger. Tu agis parce que tu le veux, et non pas parce que le Chaos le veut.

- Tu es encore trop peu avancée sur la Voie pour ressentir tout cela mais bientôt tu découvriras ce que c’est. Alors quand tu me dis que la Chaos ne tuera pas à ta place, c’est faux. C’est lui qui te donnera la force de la faire. Lui qui t’offrira la puissance. Et surtout lui qui guidera ton geste. Je ne te dis pas là qu’il te mènera à la vengeance. Mais si c’est ce que tu veux, ne vas pas croire que tu seras seule. Si tu es là, c’est que le Chaos t’a touché. Il est en toi. Depuis toujours et pour toujours.

Si le Chaos est en toi depuis toujours et qu'il est censé te protéger, pourquoi alors ta vie est devenue enfer ? Ce n'est pas lui qui t'a donné la force d'avancer, de te lever chaque jour, de voler, de venir dans cet Domaine. La seule raison pour laquelle tu avances et tu avanceras toujours, c'est que tu as une vengeance à avoir. Et puis, après tu veux la mort. C'est tout ce qui te manque. Tu n'es qu'à quelques pas de les rejoindre. C'est tout ce qu'il te faut ...

- Si tu veux te venger, le Chaos t’aidera. Tu n’es plus seule. La notion de solitude n’existe plus.

Et pour ce qui est de ta vengeance, je ne te dirais pas de ne pas le faire. Tu n’es pas la seule à t’être engagée dans la voie du Chaos pour te venger. Mais tu veux que je te dise pourquoi beaucoup on renoncé ? Parce qu’il on comprit que la voie du Chaos n’était pas seulement la voie de la vengeance mais qu’elle peut apporter bien plus.


Tant mieux si le Chaos t'aide, ce seras déjà un allié de plus. Sauf qu'encore là, tu ne te reconnais pas. La notion de solitude n'a jamais existé pour toi. Parce qu'il y a toujours eu moi.

- Elle nous apporte la puissance. La force. Le pouvoir.
Elle nous apporte la possibilité de changer le monde.


La puissance est belle. La force aussi. Le pouvoir encore plus. Changer le monde aussi, c'est beau, mais ça ne te convient pas. La puissance, la force, le pouvoir, ce n'est pas ton but. Ton seul et unique but est la vengeance. Et après ? Après, peut-être que la puissance te suffira. Peut-être que la force te suffira, tout comme le pouvoir et la possibilité de changer le monde. Mais là, tout de suite, tu t'en fous. Carrément.


- Alors qu’est-ce qu’une vengeance à côté de ça ? Un acte dérisoire et inutile que beaucoup abandonne avec le temps. J’espère que je vais réussir à te faire abandonner ton projet. Cela signifiera pour moi que j’ai réussie à te faire comprendre la voie. A te faire avancer. Cependant, si c’est vraiment ce que tu souhaite faire, je ne t’en empêcherais pas.


Elle ne pourra pas. Elle ne pourra jamais te faire oublier ton but, te faire passer à côté de lui. Si beaucoup ont abandonnés la vengeance, c'est qu'il ne la voulait pas tant que ça. Mais toi, tu vis pour elle. Tu a vécu, tu vis et tu vivras pour cette vengeance. Tant qu'elle n'est pas accomplie, tu ne peux pas mourir. Tant qu'elle n'est pas accomplie, le reste ne compte pas. Le reste ne comptera pas, parce qu'il n'est pas ce que tu veux ... tu veux ta sœur, ton père. Tu veux ces longues soirées de bataille, ces éclats de rire, ces moqueries entre triplets. Tu veux cette complicité qui s'est éteinte avec le temps. Même si tu sais qu'elle ne reviendra jamais, tu veux faire souffrir ceux qui te l'ont arrachée si précipitamment, sans crier gare. Tant pis si tu y restes. Tu ne seras pas la seule à être morte afin d'avoir voulu protéger quelque chose. C'est juste que cette chose est différence. Ton père est mort pour son village et ses enfants. Ta sœur est morte pour ton père. Toi, tu seras morte pour sauvegarder le souvenir des beaux jours ...

- Pardon, mais tu ne pourras pas me faire oublier cette vengeance. Voilà dix ans, bientôt onze, que je vis uniquement pour elle. J'ai toujours tout fait pour elle, j'ai vécu, j'ai volé, j'ai tué, j'ai hurlé, j'ai pleuré pour elle. Si je suis ici présentement, c'est parce que la vengeance m'a gardée en vie. Sinon, il y a longtemps que je serais morte. Tant que je n'aurais pas cette vengeance, le pouvoir, la puissance, la force, la possibilité de changer le monde ne m'intéresse pas. Je ne veux pas vivre si tous ceux qui m'ont arraché un part de moi-même vivent encore et continuent de salir le souvenir des beaux jours.

Après, après que j'aurais eu cette vengeance, j'accepterais la puissance, j'accepterais la force, le pouvoir, la possibilité de changer le monde. Je laisserais le Chaos prendre le contrôle sur moi et ne faire qu'un avec moi. Mais tant que je n'ai pas atteint mon but, rien ne comptera et j'agirais toujours par moi-même, pas parce que le Chaos m'y mène.

- Sais-tu ce qu’est le vrai but des mercenaires du Chaos ?

Le silence revient doucement, te laissant dans une réflexion.

- Le vrai but des mercenaires du Chaos ? Ça veut dire qu'ils ont le même ? Je m'excuse, Lacrya, mais je trouve ça stupide. Si tous les mercenaires n'ont qu'un vrai but, ils seront semblablement les mêmes et seront plus faciles à vaincre, non ? Si chacun vit pour un but différent, chacun aura une particularité, une façon de vivre différente. Ils pourront alors puiser dans cette originalité, les combinées toutes ensembles et devenir une arme dangereuse, non ? En tout cas, c'est mon opinion.

Sinon, pour leur but, je ne sais pas. Le mien est la vengeance. Le leur, le pouvoir, la puissance, la force ultime ? Être en parfaite harmonie avec le Chaos qui les habite ?



Dernière édition par Voelia S. Roders le Mer 24 Aoû 2011, 05:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Mar 19 Avr 2011, 12:46

    - C’est ton choix. Peut-être l’abandonneras-tu un jour où peut-être iras-tu au bout de ce que tu veux. Cela ne va dépendre que de toi. Vu ta détermination, je crois en effet que je n’arriverai jamais à te faire oublier cette vengeance. J’aimerai juste que tu arrive à t’en détacher car la haine à vite fait d’aveugler son porteur. Souviens-toi s’en. Le mieux serait que tu arrive à puiser la force de cette haine qui te nourrit depuis tant de temps pour accroitre ta puissance et éviter qu’elle ne te détruise comme elle l’a fait pour tant d’autre. Mais je dois avouer que si tu as réussit à survivre si longtemps au nom de cette vengeance, alors je t’en sais capable.

    Pour ce qui est des mercenaires, disons qu’ils œuvrent tous pour atteindre un objectif commun. Tu sais, toute communauté à une idéologie commune. Sinon pourquoi se réunir ? La voie du Chaos est là pour tous. Tous mercenaires l’arpentent. De façon différente, certes, mais elle est bien là. Tout cela est né d’un livre : Le Livre du Chaos. Celui-ci fut découvert prés d’un naufragé il y a de nombreuses années. Nous œuvrons tous pour un même objectif : que la prophétie s’y trouvant se réalise et qu’elle nous confère les pleins pouvoirs sur ce monde. Nous cherchons la puissance et la force. C’est ça être mercenaire. Après, ce sont les raisons qui nous pousse vers ce but qui sont différents. Celle qui t’a poussé à venir parmi nous est la vengeance. Le mienne est différente comme le sera celle d’un autre. C’est cela qui crée notre force : la détermination que nous mettons pour atteindre ce but. De plus, cela n’est qu’un but principal. Ma vie est également construite autour de d’autres objectifs plus personnels. Cela fait aussi notre diversité.

    D’ailleurs, comment as-tu su que les mercenaire existaient et comment t’ais-tu rendu jusqu’à nous ?


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Mer 20 Avr 2011, 18:09

- Demain, ça fera onze ans. Onze que mon village a été détruit. Onze ans que je vis pour ma vengeance. Durant toutes ces années, j'ai vécu séparément de mon frère, parce qu'on voulait se refaire une vie et remonter la pente chacun de notre côté. Nous nous étions dit que nous nous rejoindrions là ou on nous avait soigné. Si l'autre ne revenait pas, c'est qu'il était mort. Tout au long de ces onze ans, j'ai appris diverses chose ; à voler, à mentir, à ne jamais me plaindre. Simplement reprocher au destin les mauvais événements. Mais pendant ce temps, mon frère, lui, a rencontré une femme. Une Mercenaire du Chaos accomplie, qui lui a proposé de rejoindre leurs rangs. Il a refusé. Il devait m'attendre.

Quand le temps de séparation que nous nous étions fixé s'est enfin terminé, je suis retournée au fameux endroit. Mon frère est également venu. Et il m'a parlé de vous, les Mercenaires. Il m'a parlé de cette vengeance que je pourrais accomplir. J'ai foncé droit. Sans lui. J'ai arpenté Gwendalavir des mois, jusqu'à en arriver à la rivière Ombre. J'ai rencontré deux personnes là-bas, Anaelle, une Mercenaire, et Syndrell. Une Marchombre. J'ai appris que ces deux-là n'étaient pas en très bons termes, et ne pourraient jamais l'être. J'imagine qu'ils sont ennemis, c'est ça ?

Mais enfin. J'ai demandé à Anaelle de m'emmener à ce fameux Domaine. Elle n'était pas tout à fait d'accord, mais elle l'a tout de même fait. Et je suis enfin arrivée à destination ...


Dernière édition par Voelia S. Roders le Mer 24 Aoû 2011, 05:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Zurch Cours N°2   Ven 22 Avr 2011, 18:11

    Lumière et chaleur.

    Les deux montaient lentement en cette magnifique matinée, accordée avec l’ascension silencieuse du soleil. Un vent tranquille vint doucement jouer entre les feuilles nouvelles fraichement née du nouveau printemps. L’ombre produite par ce brave feuillage abritait deux cavalières plongé dans une conversation que la brise emportait au loin.

    Lacrya regardait droit devant elle, une expression sérieuse peinte sur son visage glacé. Son attention était toute tournée vers son élève. Elève qui semblait enfin se décider à s’ouvrir à elle. La voix d’Aris coulait dans le vent, apportant révélations à l’esprit de son maître.

    La jeune femme résuma rapidement sa vie. Lacrya l’a laissa parlé en toute liberté. N’intervenant à aucun instant. Ne prenant même pas la peine de tourner son visage vers elle de peur de la voir s’arrêter. Elle était sur le point de connaitre enfin sa vie.

    Une partie de sa vie.

    Et cette connaissance pouvait être essentielle pour un maître.

    Aris aborda alors la rencontre qui l’a mena au domaine. Lacrya ne put s’empêcher de laisser échapper un sourire au nom d’Anaëlle, celle qui aurait du faire partie de ce groupe et dont le regard l’avait fort intrigué. Mais depuis, la jeune envoleuse n’en avait plus entendu parler et elle s’était résigné à faire taire la curiosité qui était née en elle face à cette jeune femme.

    Puis Aris évoqua une seconde personne.

    Syndrell
    Tout le corps de l’envoleuse se crispa.

    Syndrell

    Ses pupilles de brumes se teintèrent de rouge.

    Syndrell

    La rage monta soudain en elle. Ses poings se crispèrent. Sa respiration s’accéléra.

    Syndrell.

    Sa vu se brouilla. Une immense colère s’empara de son cœur. Une flamme de rage s’alluma dans son regard. C’est dans un incroyable effort qu’elle garda le contrôle, son corps parcourut de longs frissons. Un nom sortit tout de même de ses lèvres. Sifflé, presque inaudible.

    Promesse de douleur et de mort.


    - Syndrell…

    Elle reprit peu à peu pied avec la réalité. Sa rage s’atténua sans pour autant disparaitre. Voyant que le silence se prolonge autour des deux jeunes femmes, Lacrya répondit à la question de son élève avec une voix aussi neutre que pouvait lui prodiguer son état. La colère la faisait légèrement trembler.

    - Les marchombres et les mercenaires sont ennemis de nature. Rien ne pourra y changer

    Elle se mura ensuite dans le silence, le front plissé. Elle essayait de se calmer. D’apaiser cette rage qui était en elle. Cela ne devait pas lui arriver pendant un cours. Pas maintenant. Un long soupir s’échappa de ses lèvres. Elle fit finalement signe à son élève de s’arrêter et elle descendit de son cheval. Elle massa un moment ses reins douloureux et fit quelques étirements rapides. Elle alla chercher ensuite dans l’une de ses sacoches trois grelots attachés à un ruban bleu.

    - Bon, il est tant de faire un peu d’exercice. Je vais aller attacher ces trois rubans dans un rayon de 500 mètres. Tu devras aller les chercher. Cela va t’aider à développer ton ouïe et crois moi, c’est très pratique. Essaies d’entendre le tintement de ces clochettes. De sentir le vent et de trouver où il porte les sons. C’est grâce à ça que tu les retrouveras. Attends-moi ici. Je vais aller les placer. En hauteur ou à terre. A toi de les entendre. De les percevoir.

    Elle partit ensuite, telle une ombre se glissant dans le feuillage. Elle alla placer un grelot à la cime d’un pin de petite taille, un autre au centre d’un buisson et laissa le dernier accroché à une branche basse. Elle revient ensuite prés de son lève et l’invita à se mettre en route.


[désolée de la qualité et de la longueur...]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Groupe Zurch Cours N°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» cours de latin
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Al-Far-
Sauter vers: