AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur


Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 18 Aoû 2011, 10:49

- Comment s'appelait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Lun 22 Aoû 2011, 12:01

- Nuance.

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Lun 22 Aoû 2011, 16:18

- Syndrell...





[ Lui prend les mains sur la table Wink ]

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Mar 23 Aoû 2011, 11:31

Durant quelques secondes Syndrell s’abandonna à la légère étreinte des mains de Dolce. Les siennes, minces et blanches, disparaissaient dans sa large poigne et par ce simple geste, il parvenait à exprimer ce que les mots ne suffisent pas à dire. Compréhension. Partage. Tendresse.

… Tendresse ?

Elle se raidit soudain sur sa chaise et dégagea ses mains un peu trop vite. Gêne. Doute. Un doute qui s’était fait latent et qu’elle était parvenue à endormir sous les traits d’un jeu mais qui revenait à la charge, à présent que son masque était tombé. Cet homme qu’elle ne connaissait pas et qui lui inspirait une drôle de méfiance… Elle lui avait offert son nom et sa souffrance. Qu’attendait-il d’elle, exactement ? Que pouvait-elle bien lui offrir de plus ?


- Ecoute, je…

Difficile, à présent, de rester sur ses gardes tout en discutant avec lui. Ce n’était que la deuxième fois qu’ils se rencontraient mais il y avait cette curiosité partagée, ce mystère entourant l’un et l’autre et qui instaurait une méfiance fantôme ; une illusion étrange, celle de deux personnes qui se découvrent mais qui n’osent pas brûler les étapes…

Syndrell était une solitaire dans l’âme. Depuis son arrivée à l’Académie, elle s’était épanouie et comptait désormais quelques amis, si proches qu’ils n’hésiteraient pas à donner leur vie pour elle. Exactement ce dont elle redoutait le plus. Mais c’était un risque à encourir, et malgré tout ce risque était beau. Et Syndrell n’avait plus peur de s’attacher à une personne. Dolce excepté.

Il l’impressionnait. Il l’intriguait.
Elle hésitait.


- Oublie cette histoire. Je ne sais même pas pourquoi je t’en parle, c’est du passé et moi je continue d’avancer.

Terminant son verre, Syndrell s’étira puis balaya les environs du regard. Il n’y avait pas que Dolce qui la mettait mal à l’aise. Pauvre Dolce… il n’imaginait sans doute pas qu’elle avait une poignée d’assassins à ses trousses ! Elle le savait capable de se défendre mais elle redoutait de l’entraîner dans une sale affaire, comme elle avait entraîné Ciel et toute sa famille malgré elle.

Son regard revint sur le jeune homme, capta un reflet dans ses cheveux.
Flamboya.


- D’où te vient le vert de tes cheveux, compagnon ?

La question était sans appel ni détour ; elle voulait savoir, et elle saurait. Cet indice que représentait peut-être Dolce dans sa quête de la vérité était trop important pour qu’elle le manque.


[Court, trop court... je ferais mieux la prochaine fois, c'est promis !]

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Mar 23 Aoû 2011, 14:08

Dolce sentit que Syndrell se détendait, et en sourit intérieurement. Pourtant, elle se raidit très vite, et dégagea d’un coup ses mains, en tout cas assez rapidement pour que le jeune homme devine qu’il y avait dans ce geste quelque chose qui la gênait. Alors, il continua de l’observer. Elle sembla vouloir lui dire quelque chose, se ravisa. Le jeune homme ne bougeait pas, il attendait, tranquillement, dégageant toujours cette sérénité qu’il ressentait.

Il avait été énervé ; il avait été en colère, puis triste ; à cause d’elle. Mais il sentait que cette tranquillité qu’il dégageait faisait du bien à la Marchombre, et qu’elle s’y ancrait petit à petit… Peut-être. Il n’avait pas envie de savoir, pas immédiatement.

Il savait que c’était une Marchombre. Tout en elle le clamait, sans doute possible. Sa façon de se tenir, de regarder, de répliquer, de parler même. La manière dont ses yeux se posaient sur chaque chose. Le ton de sa voix, le mouvement de ses lèvres, la grâce de chacun de ses gestes… Dolce secoua doucement la tête, et il crut qu’il était en train de la perdre – sa tête. Après tout, il avait deviné bien des choses sur elle, cette appartenance à la Guilde Marchombre aurait dû l’éloigner d’elle. Pourtant, au contraire, elle l’en avait rapproché. Il était fasciné par la jeune femme.

En réponse à sa tirade sur son passé, il ne lui offrit que son sourire. A quoi bon dire quelque chose : la force de ses mots montrait qu’elle ne voulait pas en parler, et que c’était encore douloureux, dans sa poitrine. Il se laissa aller contre le dossier de sa chaise, son regard posé tranquillement sur le visage de Syndrell. Sa question le surprit, et étira ses lèvres en un large sourire ; il se doutait que cela viendrait un jour ou l’autre. Même si ses cheveux étaient coupés courts – et encore, ils étaient plus longs que d’habitude – quelques reflets pouvaient être trompeurs. Plantant son regard dans l’or de celui de la Marchombre, il continua de sourire.

- Ma famille se trouve sur une île que l’on appelle l’Île des Femmes. Là-bas, chaque famille a un clan, et chaque clan a une matrone, qui est la chef incontestée de la maisonnée.

Dans cet îlot de paix où ce sont les femmes qui ont le pouvoir, les couleurs de cheveux vives sont plutôt monnaie courante. La plupart de mes sœurs ont les cheveux de la même couleur que moi – cela se voit plus sur des cheveux longs – mais une en particulier, la plus jeune, a la chevelure d’un vert pomme étonnant. C’est un gêne familial, je pense.

Une légende veut qu’un jour, le Dragon voulût cacher toutes les Sphères Graphes du monde, dans les Archipels Alines. On dit qu’il est passé au dessus de notre île, et que les rayons du soleil, en traversant le cristal des Sphères Graphe et s’alimentant de la puissance du Dragon, auraient acquis des propriétés étonnantes et se serait répandu sur les quelques habitants qui étaient dehors, leur conférant une chevelure colorée…


Il agrémenta son récit d’un sourire énigmatique, avant de se redresser lentement.

- Je n’ai croisé personne qui soit totalement humain avec une chevelure colorée depuis que je suis parti…

Cette dernière affirmation avait été faite sur le ton de la confidence, et Dolce adressa un clin d’œil à la jeune femme. Il ne posa pas de question, connaissant sans doute déjà la réponse : Syndrell devait être à la recherche de ses origines, sans doute. Un léger sourire sur les lèvres, Dolce termina sa bière en prenant son temps, attendant une réaction de la part de la Marchombre.

Et il avait de plus en plus envie de se mettre à jour.

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Dim 28 Aoû 2011, 00:17

- Donc selon toi, je ne suis pas uniquement humaine ?

(regard flamboyant)

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 01 Sep 2011, 19:07

- Avec ta beauté et ton intelligence, la question n'est pas anodine !



(clin d'oeil accrocheur)

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Sam 03 Sep 2011, 08:58

- Mais la réponse est un peu exagérée, non ? Belle, intelligente... J'imagine que tu t'adresse ainsi à peu près à toutes les femmes qui croisent ta route.Enfin, pour ce qui est de l'intelligence, tu n'es pas tombé loin !

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Sam 03 Sep 2011, 09:09

- Faux. Je ne dis pas ça à toutes les femmes que je rencontre. Parce que moi, je ne dis que la vérité !


Dans tous les cas, être humain ne change rien. La couleur de tes cheveux me fait penser à mes origines... Si tu es à la recherche de réponses, je pourrais t'y conduire !




( grand sourire )

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Sam 10 Sep 2011, 08:37

A nouveau, Syndrell se tendit.
D’excitation.

D’aussi loin que remontaient ses souvenirs, elle s’était toujours posée des questions auxquelles nul ne pouvait apporter de réponse. Il ne lui restait absolument rien de son passé, pas un souvenir ni même un filament de rêve, un fragment d’amour ou encore un bref éclat quelque part, tout au fond de sa mémoire ; le bleu de ses cheveux restait le seul témoignage d’un héritage peu commun.

Un héritage dont elle ignorait tout.
Un héritage que cet homme était prêt à lui faire découvrir.
Pour peu qu’il s’agisse bien du sien…

Posant les mains à plat sur la table, elle prit une profonde inspiration puis planta son regard dans le sien.
Déterminée.


- Très bien, Dolce. Tu n’imagines pas à quel point ta proposition peut avoir de valeur à mes yeux mais je suis de nature prudente ; si je prends des risques, je veux toujours avoir le contrôle de mes actions. Quoi qu’il arrive. Donc…

Elle laissa planer un infime silence – le temps de reprendre son souffle et de réfréner les battements frénétiques de son cœur.

- … il est temps de jouer cartes sur table.

Toujours ce jeu. Il était au cœur de cette étonnante rencontre, de cette stupéfiante relation entre deux opposés – car Syndrell n’avait plus aucun doute quant à la nature de l’homme assis en face d’elle. Ils ne se connaissaient que depuis peu mais pendant tout ce temps, elle l’avait observé. Etudié, analysé comme l’on analyse une empreinte afin de pister une proie. Elle était chasseuse de vérité et elle avait fini par la trouver.

Croisant les bras, elle se renversa sur le dossier de sa chaise, un soupçon de sourire sur les lèvres.


- Tu sais qui je suis, n’est-ce pas ?

Cela ne changeait rien, bien sûr. Que leur nature soit établie n’empêcherait pas Syndrell de le suivre ; rien ne pouvait la détourner de sa quête. Elle était bien trop près d’une nouvelle piste pour abandonner au nom de principes qui la dépassaient.

Mais il y avait une différence énorme entre l’apprentie effrontée qui s’était introduite dans le Domaine et la jeune femme qui avait marchait désormais aux côtés de sa mort. Elle était toujours aussi curieuse – Miss n’était pas le meilleur exemple en matière de prudence – et cependant, elle avait changé. Grandi. Mûri…

Syndrell se laissait volontiers porter par le hasard. Mais rien, de ses gestes ou de ses actions, n’était dû au hasard ; elle avait soigneusement inspecté les lieux du regard avant que la discussion ne prenne un ton plus sérieux. S’il lui fallait combattre, elle voulait s’assurer de ne toucher aucun innocent et surtout, de ne pas se trouver acculer.
Elle ne l’était pas.

Et elle avait toujours la main.
A Dolce de jouer… ou bien d’abandonner.


__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Dim 11 Sep 2011, 20:43

- Je ne sais pas qui tu es, non, Syndrell. Tu es trop profonde et complexe pour que quiconque se targue de savoir qui tu es, peu importe combien de temps il t'a côtoyée.

En revanche, je sais ce que tu es, et tout en toit le calme, jeune demoiselle.
Si tu veux jouer carte sur table, je ne suis pas contre, au contraire.
Et si tu poses cette question, c'est nécessairement que tu as une idée de ce que je peux être aussi. Alors, moi, je vais te le dire, car je n'attendais que cela : Mercenaire du Chaos. Envoleur. Maître Envoleur.

A toi de me dire ce que tu préfères comme appellation. Mais je reste moi. Je reste humain. Et je reste un homme... Comme, en étant Marchombre, tu reste une femme... et tu restes toi.




[ Regard appuyé, franc ]

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Lun 12 Sep 2011, 12:58

- On ne dit pas "chasseur de Marchombres", chez vous ?

Ecoute, personnellement je n'ai rien contre toi. Je ne te connais pas mais ce dont je suis sûre, là, maintenant, c'est que tu es honnête et que tu n'es pas de ceux qui font passer les idéaux d'une génération avant leurs propres principes. Ca me plait.

Je voulais simplement que les choses soient claires... et à présent qu'elles le sont, dis-moi un peu ce que tu comptes faire de ton après-midi.

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Mer 14 Sep 2011, 17:06

- Pour l'instant, je n'avais pas prévu grand chose. J'ai Loyale et Fu qui m'attendent dans les écuries, mais après...

Aurais-tu un programme à me proposer ?

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Mer 21 Sep 2011, 21:56

- Et bien... Allons d'abord voir Loyale et Boule de Poil. J'ai envie de connaître ta jument. Ensuite...

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 22 Sep 2011, 12:46

Ensuite… Dolce adressa un sourire lumineux à Syndrell, en hochant doucement la tête. Il posa deux pièces de bronze sur la table, et se leva souplement, tendant sa main à la jeune femme qui se levait à son tour. Le regard brillant, il ne put s’empêcher de lancer :

- Et bien, allons-y alors !

Evitant habilement les tables et s’engouffrant sans difficulté dans les rues d’Al-Jeit, il prit immédiatement la direction des écuries. Présenter Loyale à Syndrell lui faisait un effet bizarre, en un sens : Loyale l’avait accompagnée une grande majorité de sa vie, ils se connaissaient par cœur, et savaient s’interpréter. La jument avait beau avoir une constitution fragile, elle se remettait toujours des entorses ou tendinites qui l’embêtaient régulièrement. Avec les soins pleins d’amour de Dolce, cela ne pouvait que marcher, après tout… Quatorze ans qu’il faisait attention à elle, et qu’elle lui accordait sa pleine confiance.

Se secouant, Dolce sentit un nouveau sourire poindre sur ses lèvres, et tourna la tête vers Syndrell qui avançait souplement et toute en légèreté elle aussi, si proche de lui… Si lointaine. Il ne put s’empêcher de lâcher un petit soupir. Tout, dans sa démarche, clamait de son appartenance à la guilde Marchombre ; la souplesse de son pas, l’harmonie délicate mais indéniable qu’elle dégageait, l’efficacité dans chacun de ses gestes, dans chacun de ses regards. Cette attention qui était tantôt globale, tantôt concentrée sur un détail… Et puis cette aura autour d’elle qui, même si elle avait changé, affirmait qu’elle avait trouvé sa Voie, son chemin à elle, et qu’elle était épanouie.

- Mon pauvre Fu, il va encore se voir appeler Boule de Poils…

Un sourire taquin sur les lèvres, il poussa enfin la porte de l’entrée aux écuries du plat de la main, et s’engagea entre les boxes. Beaucoup était remplis, et très peu encore vides, ou alors on voyait que des chevaux venaient d’en sortir peu de temps auparavant. Un hennissement retentit dans le bâtiment, et Dolce ne put s’empêcher de sourire et de répondre au hennissement comme il le faisait à chaque fois : trois claquements de langue, avant de lancer « Loyaaaale ! » sur un ton plus aigu que le ton de sa voix habituel.

Il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil à Syndrell quand il s’en rendit compte.

Malgré cela, il pressa le pas jusqu’au box dans lequel il avait laissé sa jument, et l’appela encore d’un claquement de langue inutile : elle était déjà contre sa porte, à agiter la tête dans tous les sens de joie de le voir. Pourtant, il ne l’y avait pas laissée longtemps, mais il savait qu’elle n’appréciait pas particulièrement les écuries populaires des villes. Ouvrant avec dextérité le box, Dolce entra dans ce dernier et sourit en découvrant que Fu était enroulé sur lui-même… sur la croupe de Loyale !

Invitant Syndrell à entrer dans le petit habitacle, il lui sourit tranquillement. Désignant Loyale, il lui flatta l’encolure et cette dernière l’étendit, confiante. Elle posa néanmoins un regard curieux ainsi que ses deux oreilles vers la jeune femme qui était là.

Loyale était une jument à la robe très particulière. Pie, elle avait de larges tâches blanches sur un fond de noir, et un de ses sabots était clair, et ces tâches avaient des formes très spécifiques. Les délimitations entre le noir et le blanc changeaient à chaque tâche : ici, c’était net, ici il y avait un liseré avec les deux couleurs mélangées, ici c’était plutôt moucheté, et là comme si elle avait été éclaboussée ! Mais ce qui avait tendance à faire un peu peur aux gens en général, c’étaient ses deux yeux vairons – les deux yeux d’un bleu limpide, avec sa pupille horizontale. Un sourire sur le visage, Dolce fit donc les présentations.

- Syndrell, voici donc Loyale.

Lui flâtant encore l’encolure quelques secondes, il continua.

- Et Loyale, voici Syndrell. Tu verras, elle est bizarre mais pas méchante pour un sou !

Il parlait à Loyale comme à un humain normal… Cela pouvait sembler stupide, mais il était convaincu, avec toutes les années pendant lesquelles il avait côtoyé Loyale, que cette dernière comprenait tout, et enregistrait tout. Elle avait son petit caractère, mais était en général assez timide avec les inconnus, et plutôt méfiante : elle sentait bien qu’elle était fragile et faisait attention.

La jument tendit des naseaux frémissants vers Syndrell. Et Fu choisit ce moment-là pour sortir la tête, encore ensommeillé, de sa couverture de fourrure…

__________________________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 22 Sep 2011, 15:10

Syndrell suivit l’envoleur sans hésiter. Il était rare qu’elle reste longtemps sans bouger et ces derniers temps, elle avait l’impression de stagner. De piétiner.
De reculer.

C’était pourtant nécessaire ; si par mégarde elle faisait trop de bruit, Vanora pouvait la repérer. Or la félonne avait suffisamment prouvé de quoi elle était capable. Qu’elle soit aveugle ou non ne changeait strictement rien à l’affaire. Syndrell jeta un coup d’œil à Dolce et se mordit la lèvre inférieure. Si grand, si bien bâti… elle songea qu’elle donnerait beaucoup pour se sentir protéger par lui, pour se sentir en sécurité entre ses bras.

Mais les choses étaient plus compliquées. Ce n’était pas elle qui avait besoin de protection mais des innocents. Ciel, sa famille… Vanora s’en était prise à de simples rêveurs qui n’avaient fait que les héberger et les soigner, elle n’hésiterait pas à attaquer quiconque l’empêcherait d’atteindre son but et cela, Syndrell ne pouvait pas le permettre. Un triste sourire flotta sur ses lèvres, elle soupira.
C’était elle, la protectrice…

Dolce dit quelque chose à propos de Fu et Syndrell cligna des yeux. Perdue dans ses pensées, elle ne s’était pas rendue compte qu’ils étaient arrivés et sa bouche s’arrondit de surprise lorsqu’elle reconnut l’écurie d’Eli. Occupé à curer le sabot d’un puissant étalon, ce dernier ne prit pas la peine de lever la tête vers eux – il ne comptait plus le nombre de clients entrant et sortant de son établissement et se reposait volontiers sur l’aide de ses apprentis pour accueillir les visiteurs. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il sentit une main se poser sur son épaule !


- Qu’est-ce que… Syndrell ! Nom d’un bouc, je ne t’ai pas entendue approcher !
- Tu étais bien trop concentré sur ton travail pour m’entendre,
sourit la jeune femme avant de le serrer dans ses bras.
- Je suis content de te voir, ma belle. Que fais-tu ici ?


Syndrell se dégagea de son étreinte et désigna Dolce d’un signe de tête.

- Je suis venue voir la jument d’un ami.
- Fais donc. Au fait, si tu cherches Ciel, je ne saurais pas te répondre, cette fois-ci ; voilà bien dix jours que je ne l’ai pas vu.


L’inquiétude se lisait dans le regard du jeune palefrenier et Syndrell décida de lui fournir un bout de réponse.

- Il va bien. J’étais avec lui ces dix derniers jours.
- Ah…


Il n’y avait rien à ajouter et Eli se rendit bien compte que Syndrell ne comptait pas en dire davantage. Il garda donc ses questions pour lui et jeta un coup d’œil en direction de l’homme qui accompagnait la jeune femme aux cheveux bleus. Il se souvenait de lui, il était là lorsque le plus jeune de ses apprentis avait pris en charge la jument de ce nouveau client. D’un hochement de tête en direction des boxes, Eli les invita à entrer et Syndrell le remercia d’un clin d’œil qui lui redonna immédiatement le sourire.

- Viens me voir quand tu auras fini de discuter avec tous les chevaux de l’écurie, dit-il en reportant son attention sur le sabot de l’étalon. J’ai quelque chose pour toi.

La marchombre acquiesça et suivit Dolce dans l’allée principale. L’air sentait bon le cheval et le foin dont quelques brins s’éparpillaient sur le sol ; ça et là, une petite tête curieuse se redressait pour accueillir les nouveaux-venus et quelques hennissements retentirent. Syndrell tourna la tête vers Dolce lorsque celui appela sa jument et haussa un sourcil amusé au ton qu’il avait emprunté, mais choisit de garder le silence devant la mine presque gênée qu’il afficha et le suivit jusqu’au box de sa jument.

Celle-ci ne tenait plus en place. Piaffant d’impatience, elle dansait sur ses sabots et ne se calma que lorsque les mains de son cavalier se posèrent sur son encolure. Syndrell se décida alors à entrer, les yeux rivés sur Loyale. Elle était magnifique. Haute et fière, la robe constellée d’étoiles, elle avait un regard à la fois doux et espiègle qui arrêta la marchombre dans son élan.

Ce regard…
Celui de Nuance.
Loyale n’avait pourtant rien à voir avec la courageuse petite jument. Alors que Nuance était petite et râblée, Loyale semblait taillée pour la vitesse et plus nerveuse. Même ses yeux étaient différents. Alors pourquoi cette sensation familière ? Pourquoi cette impression de se retrouver en face de Nuance alors que celle-ci était morte et enterrée dans un bois près du Gour ?

Syndrell comprit lorsque Dolce fit les présentations. Ce n’était pas tant la malice qui brillait dans le regard de la jument qui lui faisait penser à Nuance, mais plutôt la manière dont ses oreilles s’agitèrent au son de sa voix. Dolce s’adressait à elle exactement comme elle le faisait autrefois avec Nuance. Il lui parlait, elle écoutait. Comprenait-elle ? Syndrell le croyait. Et Dolce aussi.

Elle tendait la main vers Loyale lorsque les paroles de ce dernier trouvèrent enfin tout leur sens et Syndrell leva vers l’envoleur un regard flamboyant.


- Ecoute, je suis un peu étrange, c’est vrai, mais…

Mais quoi ? Elle l’avait bien cherché, avec ses questions sans queue ni tête et ce jeu aussi dangereux que puéril. Et pourtant Syndrell n’avait pas envie que Dolce la tienne pour folle, ou bizarre, ou tout autre chose qu’elle n’était pas.
Pas vraiment…


- Bonjour, jolie Loyale.

Sa main était restée en suspend alors qu’elle cherchait quoi répondre à Dolce, et Loyale avait fait le reste du chemin elle-même en avançant d’un pas pour appuyer ses naseaux contre sa paume. Syndrell s’approcha également, glissant son autre main dans la crinière folle de la jument pour flatter son encolure. Celle de Dolce étant restée à sa place, elle la frôla du bout des doigts et croisa le regard de l’envoleur.
Une seconde.

Puis elle retira sa main et la tendit à Fu, qui s’éveillait tout juste et la regardait en agitant comiquement son petit museau.


- Salut, Boule de Poils ! Comment ça va ?

Le furet la connaissait, désormais, et cette fois-ci sa méfiance dura une poignée de secondes. Celles-ci passées, il suivit le bras tendu de la marchombre et s’installa sur son épaule, lui tirant un bref éclat de rire lorsque ses poils lui chatouillèrent la peau au passage.

- Est-ce que Loyale le laisse toujours dormir sur son dos ? demanda-t-elle tout en caressant à la fois la jument et le furet.




__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 22 Sep 2011, 17:15

- Ecoute, je suis un peu étrange, c’est vrai, mais…

Mais… Mais quoi ? Mais elle était elle-même. Mais cela ne faisait qu’accentuer l’attirance que Dolce avait pour elle. Mais cela la rendait si unique, si mystérieuse, si pleine de secrets et pourtant comme l’éclat d’une étoile en plein jour… Il n’y avait pas de mais. Elle était étrange, peut-être, cela n’avait pas d’importance. L’étrangeté, la bizarrerie, l’unicité, la particularité, tout cela constituait chaque être vivant, parce que sans cela, tous auraient été les mêmes, et qu’est-ce que cela aurait été ennuyeux !

Dolce avait envie de crier cela à Syndrell.
Ne fit que croiser son regard lorsqu’elle flatta doucement l’encolure de Loyale et effleura sa propre main. Que pouvait-il dire ? Que cela changerait-il s’il le disait ? Absolument rien. Ou peut-être trop de choses. Pas pour lui, mais pour elle. Il se contenta de sourire, une seconde.

La jument approcha ses naseaux de la seconde main de la jeune femme pour sentir le bout de ses doigts, et soupira en voyant qu’elle était vide. Tournant la tête vers un cheval qui s’agitait au loin, elle détourna son attention des deux personnes, mais Dolce savait qu’elle les voyait parfaitement, et qu’elle ressentait bien différemment d’eux la distance qui les séparait. Par contre, sur sa croupe, Fu se réveillait doucement, et son petit museau pointa hors de sa fourrure quelques secondes, se secouant pour gagner en vivacité. Il sembla tiquer en entendant la voix de Syndrell, et finit par s’étirer sur le dos de Loyale avant de s’approcher de sa main… Tiens, il la connaissait celle-là ! Ni d’une ni de deux, il grimpa sur son épaule et vint se caler dans le creux de son cou.

- Il sait toujours où mettre son nez celui-là !

Dolce désignait Fu qui semblait en effet tout à fait à son aise au milieu de l’odeur de la jeune femme. L’homme se demanda un instant si le petit animal n’avait tout simplement pas sentit quelque chose qu’il s’efforçait justement de refouler, et son regard brillait doucement, en se posant sur la Marchombre.

- Tu connais le palefrenier à ce que je vois ?

Un nouveau sourire, toujours aussi engageant. Cet homme savait s’occuper des chevaux, et Dolce n’avait pas hésité en le voyant tout crotté, à lui donner sa jument pour qu’il s’en occupât : un homme de cheval, cela se reconnait au premier coup d’œil ! Attrapant nonchalamment le bridon posé sur le rebord du box, il le passa à Loyale qui tendit même la tête pour aider son cavalier. L’ennasure lui tomba directement sur le nez, et les branches de l’hackamore s’orientèrent correctement. Oui, Dolce montait Loyale sans mors, parce que les deux premières années où il avait pu la monter et la débourrer, il s’était rendu compte que le mors venait soit taper contre son palais, soit la blessait au niveau de la commissure des lèvres, il en avait donc changé à ce moment-là. Sa selle était restée au Domaine : il préférait monter à cru, surtout qu’il avait tout son temps, actuellement : ses apprenties attendaient pour leur examen, mais leurs blessures devaient d’abord guérir avant qu’il ne leur demandât d’efforts particuliers.

Il leva donc les yeux vers Syndrell, plantant son regard dans le sien quelques secondes.

- Voilà, et maintenant, demoiselle ? J’attends la suite du programme !

Il lui adressa un léger clin d’œil, et vit que le palefrenier passait près du boxe en essayant de les observer discrètement. Il lui fit un signe de la main pour lui donner deux pièces d’or en le remerciant, attendant la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndrell Ellasian
Admin
avatar

Nombre de messages : 4383
Citation : Verba volant, scripta manent : les paroles s'envolent, les écrits restent...
Date d'inscription : 05/04/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Lame qui sort de chaque avant-bras
Signe particulier: Syndrell sait lire sur les lèvres

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Jeu 22 Sep 2011, 22:51

- Eli et moi avons été présentés par un ami commun. C’est un homme exceptionnel en plus d’être un palefrenier hors-pair ; quand on le connaît, on aimerait bien être un cheval pour être à ses petits soins…

Syndrell sourit tout en caressant distraitement Fu. Elle ne voyait pas Eli de là où elle se tenait mais elle ne doutait pas que le jeune palefrenier ait entendu ses dernières paroles, prononcées avec suffisamment de clarté pour parvenir à ses oreilles qui, elle en mettrait ses deux mains à couper, devaient être cramoisies.

Presque instinctivement, les pensées de la marchombre se tournèrent vers Ciel. Que faisait-il en cet instant précis ? En tant normal, il serait là, dans un coin de l’écurie, un bloc de feuille posé sur les genoux, en train d’esquisser un croquis tandis qu’au-dessus de sa tête, un cheval un peu trop curieux lui soufflerait dans les cheveux… Eli passerait dans l’allée et Ciel lèverait le nez de son travail le temps d’échanger quelques mots avec lui, puis il se laisserait convaincre de lui montrer son dessin et rougirait à son tour sous les compliments de son ami…

Mais Ciel n’était pas là. Et Syndrell était inquiète. Depuis qu’ils étaient revenus de Fériane, il ne se passait pas une seule minute sans qu’elle ne s’inquiète pour lui. Elle savait qu’en cas d’extrême urgence il se débrouillerait pour la contacter mentalement, mais c’était insuffisant. Sans parler du manque ! Après tout ce qu’ils avaient vécus ces derniers jours, elle supportait difficilement son absence.

Surtout maintenant, alors qu’elle s’apprêtait à prendre une décision cruciale.

Non.

La décision était prise.
Il ne lui manquait plus qu’une petite dose de courage et…


- Voilà, et maintenant, demoiselle ? J’attends la suite du programme !

Syndrell sursauta et se tourna vers Dolce. Il avait préparé Loyale pour une petite sortie, sans mors ni selle ; dans d’autres circonstances, Syndrell aurait sourit de ce penchant qu’ils partageaient pour la monte à cru. Mais le sourire qu’elle renvoya à l’envoleur était tout sauf sincère. Il ne s’agissait que d’un masque derrière lequel elle dissimulait toute la tension que lui imposait sa décision.

Elle n’avait que très peu de temps pour agir, la nature de Dolce rendant sa marge de manœuvre infiniment plus mince que s’il c’était agit d’un simple humain.
Dolce n’était pas un simple humain.

Syndrell non plus.


- Je suis désolée chéri, mais dans la suite du programme, je fais cavalier seul…

Elle bougea si vite que son geste sembla fou, imaginaire.
Inexistant.

La ligne de sang que dessina sa lame sur l’abdomen de Dolce était pourtant tout ce qu’il y avait de plus réel. Profitant de sa surprise totale, Syndrell le frappa assez durement à la mâchoire pour s’assurer qu’il reste sonné au moins une minute. Juste le temps qu’il lui fallait pour filer d’ici. Fu avait bondit sur le dos de Loyale lorsqu’elle s’était jetée sur Dolce et l’animal poussait à présent de petits cris stridents tandis que la jument reculait au fond du box, effrayée.

La marchombre s’était déjà engouffrée dans l’allée. Avisant l’étalon qu’Eli avait laissé seul le temps d’aller chercher d’autres outils, elle courut vers lui, posa les mains à plat sur sa croupe et se hissa d’un bond sur son dos. Tout l’enseignement de Miss quant à la monte prit son importance en cet instant durant lequel elle s’empara des guides et exerça une pression des jambes solides sur les flancs de l’animal. Ce dernier s’agita, aussi nerveux que surpris, mais lorsque Syndrell trancha le lien qui le retenait au mur, l’étalon s’élança au galop dans la direction qu’elle lui enjoignait de prendre.

Eli eut tout juste le temps de se plaquer contre la porte d’un box pour éviter de se faire renverser et le cri qu’il poussa ne parvint pas à arrêter la jeune femme. Dans la rue, les passants s’écartèrent de son chemin en pestant contre son manque d’éducation mais Syndrell n’en avait cure ; elle s’enfuyait.

Loin d’Al-Jeit.
Loin de Dolce.

C’était un choix qu’elle avait fait dès lors que leurs regards s’étaient croisés, un peu plus tôt. Chaque parole, chaque sourire qui avait suivi cet échange tacite entre deux âmes que le hasard avait placé sur la même route pour la seconde fois, n’étaient que simagrées. Une mise en scène parfaite, une comédie talentueuse.
Une trahison totale.

Mais la prudence l’emportait sur l’honneur et d’honneur, dans les plans de Vanora, il n’y en avait pas. Combien d’alliances, combien de contrats l’espionne avait-elle conclu pour mettre la main sur Ciel et elle ? Combien de Mentaïs, combien de mercenaires ? Dolce servait le Chaos. Il pouvait très bien jouer de ses charmes pour l’attirer dans ses filets et c’était un risque que Syndrell ne pouvait pas se permettre de courir.

Elle avait agit pour protéger Ciel et sa famille.
Pour se protéger, elle.
Elle avait bien fait.

Alors pourquoi cette pluie dans ses yeux ? Pourquoi ces larmes silencieuses sur ses joues ? Passant les portes de la cité au grand galop, la marchombre essuya ses yeux d’un revers de manche rageur et mit le cap sur le nord.

Al-Jeit était déjà loin dans son dos lorsqu’elle se rendit compte qu’elle n’avait même pas rétracté ses lames. Elles disparurent dans les bras de Syndrell en même temps que la tristesse dans ses yeux.

Mais le regard de Dolce, au moment où sa greffe avait déchiré sa peau, allait la hanter encore longtemps.


[Gniaaah, pauvre Dolce ! C'est vraiment méchant... mais il va s'en remettre, c'est un dur à cuire. Préviens-moi si quelque chose te dérange. La blessure de Dolce n'est pas grave, une estafilade tout au plus - en revanche, il peut avoir un joli bleu sur le menton, avec le gnon qu'elle lui a donné ! Je te laisse répondre une dernière fois...]

__________________________________________

Marchombre. Un souffle, un geste, un élan de vie. Un formidable amalgame entre liberté et harmonie.

Vous. Moi…


[Absente du 20/10 au 03/11]
Spoiler:
 

(Wëlle, merci... tout simplement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolce Ysil
Maître Envoleur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 550
Date d'inscription : 12/03/2011

Feuille de personnage
Age: 39 ans
Greffe: Disque de métal tranchant autour du bassin
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]   Ven 23 Sep 2011, 08:36

Ainsi, ils avaient un ami commun… Un sourire étira les lèvres de Dolce lorsque la jeune femme lança un compliment au palefrenier tout ce qu’il y avait de plus ambigu, mais s’étonna de ne pas ressentir une pointe de jalousie : sans doute le ton de Syndrell montrait qu’il n’y avait absolument rien entre les deux personnages.

Par contre, le sourire qu’elle lui adressa par la suite n’avait rien de naturel. Des lèvres tirées vers le haut, des yeux grands ouverts avec les pupilles dilatées et pas du tout plissés, le visage figé… Quelque chose n’allait pas.
Alors qu’il se faisait cette réflexion, Louve lui adressa une phrase sans détours. Sans aucun détour. Il était prêt à réagir, avait compris ce qu’elle allait faire, bondit vers elle alors qu’elle n’avait pas fini de parler…
Le geste de Syndrell fut tout aussi rapide. Mais offensif, lui. Qui prit – presque – Dolce au dépourvu. Le disque de métal que lui-même avait dans le bassin voulu en sortir, buta contre une lame. Ou plutôt, la lame buta contre lui. L’homme fronça les sourcils : même si les gestes de Syndrell étaient flous tant ils étaient rapides, il n’avait pas vu de mouvement qui dégainait une quelconque lame.

Son poing fit cependant mouche. Et l’éclat métallique sur son bras eut tout juste le temps d’être vue par Dolce avant qu’il ne s’effondre sur le sol. Fu criait, Loyale piétinait sur place, mais il n’en avait plus conscience.
Noir.
Syndrell.

**


Flattant l’encolure de Loyale, l’Envoleur se massa doucement la mâchoire. C’était qu’elle avait frappé fort, la bougre ! Mais elle avait parfaitement dosé sa force : la mâchoire n’était pas brisée, et elle l’avait bien assommé. C’était Eli qui s’était précipité vers le box en voyant que Loyale commençait à paniquer en labourant le sol, et que Fu continuait de crier. Il lui avait passé de l’eau froide sur le visage, et… avait eu une peur bleue : il était vraiment possible de se relever en moins d’une demi-seconde ? Dolce avait froncé les sourcils, avant de s’exclamer : « Ha, ces femmes… toujours aussi effrontées hein ? », et il n’avait pu qu’acquiescer, du départ de Syndrell qu’il avait vu…

L’Envoleur secoua la tête.
Pourquoi en était-elle arrivée à de telles extrémités ? Il était certain qu’elle savait qu’il lui suffisait de lui dire qu’elle voulait être seule pour qu’il la laissât. Si elle avait fait cela, c’était pour d’autres raisons. Des raisons dont il percevait certaines ombres dans son regard, dans son attitude, mais qu’il ne pouvait deviner.

Il s’étonna lui-même de voir qu’il ne lui en voulait pas. Enfin, juste un peu, parce qu’il était blessé dans son amour propre de voir qu’elle l’avait fui sans rien lui dire. Mais il avait grandi au milieu des femmes, de leurs sautes d’humeurs, de leurs raisons qui n’en étaient qu’à moitié, de leurs points de vue qui étaient tellement à l’opposé du sien. Il ne se vexait pas pour si peu, sinon il aurait été devenu fou durant son enfance…

Mais une chose était sûre.
Il allait la retrouver.
Il avait l’intime conviction qu’elle l’attendait déjà…






[ Un peu court, désolée, mais une belle fin ! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vol ou offre d'un coeur...? [ PV Syndrell ][TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Je vous offre mon coeur...
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Jeit-
Sauter vers: