AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Ven 07 Oct 2011, 22:02

- Je ne prends pas la mouche. Je dis juste que c'est tant pis pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Sam 08 Oct 2011, 11:06

- Tant pis ou tant mieux ? Parce qu'entre nous, cette nuit a beau me laisser une foule d'incroyables images en tête, elle me laisse aussi perclus de courbatures !

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 18 Oct 2011, 22:56

- Ca, ce n'est pas à moi de le dire ! A toi de savoir si le jeu en valait la chandelle...!
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Sam 29 Oct 2011, 18:50

Svanja choisit cet instant précis pour leur apporter les plats, sauvant du même coup Gil d’une réponse trop rapide. Depuis qu’il avait quitté l’auberge en compagnie d’Anee, l’envoleur avait l’impression de marcher sur des œufs. Chacun de ses mots était pesé et mesuré, chacun de ses geste réfléchi avant d’être exécuté ; c’était un calcul minutieux tel qu’il n’en avait mené depuis son apprentissage aux côtés de Seren. Quelque part, c’était amusant. Cette drôle de femme était une cassure dans son quotidien rôdé par l’habitude et la routine, et si elle l’avait prodigieusement agacé au départ, son irruption dans sa vie rendait celle-ci étrangement neuve. Mais il y avait quelque chose, au fond de ses yeux, qui le maintenant en état d’alerte perpétuelle. Un danger encore inconnu du bataillon et qu’il comptait bien démasquer avant qu’il ne soit trop tard – pour lui autant que pour elle.Si le jeu en vaut la chandelle ?

- Merci.

Svanja rougit en déposant l’assiette devant Gil et s’enfuit plus qu’elle ne s’éloigna de leur table afin de se réfugier derrière le comptoir, renversée par le regard bicolore de cet homme. Ce dernier donna le coup d’envoi d’un bon coup de fourchette dans la cuisse de siffleur farcie qui fumait agréablement sous son nez et savoura quelques bouchées en silence, se donnant plus encore le temps de la réflexion. Heureusement pour lui, il semblait qu’il soit tombé sur une personne au moins aussi patiente que lui : alors que d’autres l’auraient tanné jusqu’à obtenir une réponse, elle se contentait de passer à la suite sans rien attendre de précis. Pourtant elle avait quelque chose en tête, malgré la manière anodine dont elle lui avait annoncé cette « rencontre » au bureau des Mentaïs.

Gil n’avait réellement aucun souvenir de cette femme, de ce jour, de sa greffe. C’était un épisode qu’il avait tendant à oublier, comme tout le reste ; une étape peu agréable, un changement dont il se serait bien passé – une nouveauté qui attestait son appartenance à quelque chose qu’il n’aimait pas particulièrement. Lui qui se défiait de tout lien avec le Domaine, l’Académie ou toute autre école du genre, il avait été marqué dans sa chair par un élément étranger et peu désiré. Bon, il n’avait pas mis très longtemps à s’habituer à cette nouvelle arme intégrée et bien pratique, malgré tout. Mais cette histoire lui était restée en travers de la gorge et probablement qu’une nuit passée avec Anee, à cette époque, n’aurait pas eu les mêmes résultats qu’à présent. La chandelle n’aurait pas été faite de la même matière…

- Comment ça s’est passé pour toi ? Cette rencontre avec un Mentaï ?

D’accord, il ne répondait pas du tout à sa question. Pire, il lui répondait par une autre question – et il était le premier à dire que c’était très lâche. Mais pour savoir si je jeu en valait véritablement la chandelle, il lui fallait un peu plus d’éléments. Cette fille sortait de la même école que lui – et sans doute du même moule, bien que Gil ne se conforme absolument pas à l’image du parfait petit envoleur, serviteur du Chaos et chasseur de marchombres. C’était même tout le contraire, si l’on considérait son parcours tortueux. Cabochard un jour, cabochard toujours…



[Ouch... un peu court, mais j'ai pas envie de tomber dans du blabla inutile !]

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mer 02 Nov 2011, 21:22

Anee retint un soupir d’agacement quand la gamine – la serveuse – arriva pour leur donner leur plat. Non pas qu’elle était arrivée au mauvais moment : elle ne pouvait pas savoir. Mais rougir de la sorte, comme une ingénue au cœur d’artichaut, cela avait le don de l’exaspérer. Avoir un peu de retenue, de classe, de fierté, c’était si compliqué que cela ? Elle qui contrôlait chaque parcelle de son corps à tout instant avait bien du mal à saisir pourquoi les gens se complaisaient dans les signaux inutiles et stupides.

Haussant toute seule les épaules, Nee vit que Gil entamait sa viande d’un bon coup de fourchette, et l’accompagna immédiatement. Elle avait une faim de loup, c’était le cas de le dire ! Se forçant à manger lentement, à mâcher plusieurs fois avant d’avaler en prenant son temps, elle se rempli doucement mais sûrement l’estomac, qui fut bientôt plein. Ce fut par pure gourmandise qu’elle termina bientôt son assiette : elle n’avait pas faim, mais ce ragoût était vraiment un délice, c’était le cas de le dire ! S’essuyant délicatement la commissure des lèvres, Nee lâcha un léger soupir, posant ses mains devant elle, sur la table, proches de son assiette désormais vide.

Elle sourit en coin quand il lui rendit une nouvelle question en guise de réponse.
Signe qu’il n’avait pas envie de répondre.
D’approfondir ce point en particulier.

Nullement vexée, Anee prit toutefois son temps avant de répondre à cette question. Sa greffe ne changeait pas grand-chose à sa condition. Rien n’avait été réellement ajouté à son corps, simplement son corps pouvait réagir d’une certaine manière si elle le jugeait utile lors de situations bien particulières. Elle n’avait compris qu’avec plusieurs semaines de recul à quel point cette capacité pouvait s’avérer utile. Et, même si elle avait entendu parler de ces greffes d’armes – des boules d’énergie jaillissantes, des lames cachées, des attributs plus efficaces – et qu’elles étaient, objectivement, bien plus pratiques et offensives que sa propre greffe, elle n’avait jamais considéré cette greffe comme quelque chose d’ajouté à elle. C’était une continuité d’elle-même, désormais. Et même dès le début.

L’Imagination avait bien parlé ce jour-là.
C’était en particulier depuis cet instant qu’Anee la respectait bien plus.

Passant une petite mèche derrière son oreille, elle planta son regard dans celui de Giliwyn. Un léger sourire sur les lèvres, elle inspira doucement, avant de répondre d’une voix chantante.


- Ca coulait de source. Habituellement, j’aime tout contrôler ce qu’il se passe autour de moi et sur moi. Cette fois-là, je m’en suis simplement remise à « l’Imagination ». En y pensant, peut-être que le Mentaï avait des vues sur moi pour savoir ce qui pourrait me correspondre.

Elle passa sa langue sur ses lèvres, et se reposa contre le dossier de sa chaise. Ses doigts pianotèrent un instant sur la table, alors qu’elle observait Gil, ne sachant si elle voulait en dire plus ou pas.

- En sortant, j’ai entendu un nom. Giliwyn.

Un sourire, un regard.

- C’est étrange comme correspondance, n’est-ce pas ? Giliwyn. Gil. Mais…

Elle passa son poing fermé sous son menton, continuant de le fixer sans ciller.

- Je me souviens d’un œil bleu… d’un œil marron…

Elle laissa sa phrase en suspens. Attendant de voir la réaction de Gil, de savoir s’il complèterait sa phrase, ses dires, s’il pouvait lui offrir un indice.





[Un brin court aussi ! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 10:34

- Ce qui est différent, on ne l'oublie jamais...

... Dois-je en conclure que tu me laisses deviner ta greffe ?



[Toutes mes excuses pour ce temps de réponse !!]

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 13:00

- Chaque chose est différente pour chacun. Et des choses banales peuvent être différentes pour d'autres...

(éclat de rire)

Tu peux essayer, après tout ! Je me fiche des conséquences d'un tel savoir pour mes potentiels ennemis. Ils n'en sont que plus méfiants, et cela peut être un avantage pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 21:58

- Je ne suis pas ton ennemi.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 22:37

- D'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 22:59

- Très bien, alors je me lance. Hmm. Etant donné tes aptitudes en ce qui concerne le... corps à corps... il ne s'agit pas d'une greffe de jet. Est-ce que ça affecte tes yeux ? Je te verrais bien paralyser tes assaillants d'un seul regard...

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 23:03

- Non, pas les yeux. Ca, c'est un don... que j'ai aussi travaillé !
( éclat de rire, avec un sourire charmeur )
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 23:11

- Tu te transforme. Ta peau devient aussi dure que le métal. Tes sens sont décuplés. Tu peux respirer sous l'eau ?

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]


Dernière édition par Giliwyn SangreLune le Mar 08 Nov 2011, 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 23:12

- Allez, je suis sûre que tu peux faire mieux que ça !
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 08 Nov 2011, 23:18

- Tu peux charmer les animaux les plus féroces. J'en suis la preuve vivante.

(Léger sourire)

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mer 09 Nov 2011, 18:50

( éclate de rire )

- Malheureusement, je n'ai pas autant de succès avec tous les animaux ! Seuls les plus féroces sont à ma merci !
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Sam 12 Nov 2011, 18:08

- Tes mains. Quoi que cela puisse être, cela touche tes mains.

(Soudain sérieux...)

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Dim 13 Nov 2011, 17:25

( un sourire serein )

- Bon, on se rapproche. Après, ça sera à mon tour, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Lun 14 Nov 2011, 10:16

- Parlons des intérêts, alors. Si je devine ta greffe, je veux une nuit supplémentaire pour te prouver à quel point je suis... indomptable.... et si tu devines la mienne, je t'accorde une faveur. N'importe laquelle. A toi de choisir...

(Sourire PLUS serein encore. Na !)

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mer 16 Nov 2011, 10:58

( grand sourire, yeux pétillants)

- Faisons comme ça, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Lun 21 Nov 2011, 18:39

- Tes mains deviennent se recouvrent d'une fine couche de métal incassable.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Lun 09 Jan 2012, 21:16

- Non, toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 10 Jan 2012, 20:39

Gil sourit.
Il n’avait jamais souri autant que ce jour-là. L’on aurait d’ailleurs peine à le reconnaître, assis à une table de cette gargote et partageant son repas avec une superbe créature. Seren lui-même aurait été franchement surpris de voir son apprenti en si bonne compagnie, lui qui avait davantage pour habitude de fuir celle des hommes à la manière d’un animal errant… Anee l’avait apprivoisé avec une telle facilité que l’on pouvait cependant douter de ce dédain dont l’Envoleur se parait si souvent. Lui-même commençait à se poser des questions, alors qu’il baissait les yeux sur les mains de la jeune femme. Enfer, quelles mains ! Fines et légères, il avait pourtant eu l’expérience de leur force durant leurs ébats nocturnes et ne doutait pas un seul instant que sa greffe se trouvait précisément à cet endroit de son corps.

Reposant ses couverts, il en saisit une entre les siennes et la retourna pour effleurer du bout des doigts la courbe sensible du poignet. Un éclat malicieux dans le regard, il poursuivit sa lente exploration tout en surveillant la réaction d’Anee. Il bouillonnait de la sentir frémir à son contact. Sa peau était aussi douce que de la soie. Que pouvait-elle donc dissimuler ? De la lumière ? De la chaleur ? De la chaleur… Gil perdit contenance, un court instant, et leva les yeux vers elle. Sans prévenir, le désir mordit violemment ses tripes, à tel point qu’il sursauta de surprise. Bon sang ! Il perdait complètement pied…

… lâchant la main d’Anee, il repoussa sa chaise et quitta l’auberge à grandes enjambées, non sans avoir au passage fourré sa bourse entre les mains de la jeune serveuse – c’était bien plus que le prix de leurs deux assiettes, mais il n’avait pas le temps de compter sa monnaie. Qu’elle garde le reste ! Elle semblait en avoir davantage besoin que lui. Tout ce qu’il lui fallait, dans l’immédiat, c’était une bonne goulée d’air frais, à défaut d’un coup de poing en pleine figure. Le jeune homme ouvrit la porte à la volée et fit quelques pas dans la rue pour être aussitôt happé par la foule des passants. Sonné, il se laissa emporter par cette marée humaine, incapable de revenir en arrière, même s’il le voulait. Il réussit à se faufiler dans une étroite ruelle, enjamba le mendiant qui somnolait en plein milieu du chemin, trébucha sur un amas de vieilles planches et se retint au mur, contre lequel il se laissa finalement glisser jusqu’à s’asseoir à même le sol.

Et merde. Et merde ! Il avait dérapé – ce n’était que la seconde fois mais il se sentait aussi coupable qu’après la première. A la différence que personne n’était mort, cette fois. Quoi que… Il n’avait pas l’impression de se sentir terriblement vivant, en cet instant. Un étonnant paradoxe, alors que son cœur battait à tout rompre, cognant contre ses côtes, résonnant dans tout son corps comme s’il venait de réaliser un effort titanesque. Tu parles d’un effort… Il n’avait fait qu’abandonner une femme à son assiette, rien de plus.
Et rien de moins.

- Je ne me savais pas aussi lâche…

Son murmure se transforma en un sourire amer, puis un ricanement nerveux qui devint fou rire presque hystérique. Tiré de sa sieste par ce rire pour le moins incongru, le mendiant se redressa sur son séant et considéra un instant cet étrange personnage assis près de lui.

- Qu’est-ce qui t’fait rire, l’ami ?
- Moi…
- T’as un drôle d’humour, tu sais ?
- Je n’en ai jamais eu.


Gil finit toutefois par se calmer. Il respira un grand coup, se passa les doigts dans les cheveux puis se leva souplement, toute fluidité retrouvée. Son cœur avait retrouvé un rythme normal, quoi que la lueur sauvage brillant au fond de ses yeux trahisse encore son angoisse. Se tournant vers le mendiant, il lui tendit une main amicale :

- C’est tout ce qui me reste de cette aventure. Pour le repas, je te conseille La Table de Latath…

Il quitta la ruelle et disparu au milieu de la foule. Resté seul, le clochard ouvrit sa main sale et fixa en silence la pièce d’or qui trônait au creux de sa paume.

- Ben ça alors, pour un drôle de type... !


* * *


Gil avançait au hasard dans les rues d’Al-Far. Il n’avait aucune idée précise en tête ; il n’avait plus d’argent, plus de destination, plus de dignité.
Plus de compagnie.

Une fois de plus, il tournait le dos à ses responsabilités, préférant retourner à la solitude plutôt que de les affronter avec panache. Il s’en allait avec l’illusion de toujours maîtriser le moindre de ses pas, persuadé qu’avec Anee, il aurait été amené à faire un choix. Inévitablement. Un choix qu’il ne se sentait pas prêt à prendre, encore moins à assumer… Le regard sombre mais néanmoins déterminé, Gil s’apprêtait à quitter la ville. Il se trouvait à présent dans un quartier moins fréquenté et plus sombre.

Voilà pourquoi il se laissa surprendre par une main énergique qui se posa sur son épaule. Se retournant d’un bond, il leva les poings, prêt à en découdre avec le malheureux qui avait commis la folie de le tirer de ses pensées.
Son souffle se bloqua dans sa poitrine.

Anee…

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Jeu 19 Jan 2012, 13:40

Le pari était donc tombé à l’eau.
Ce fut la première pensée qui traversa l’esprit de Nee quand elle vit Gil fuir presque à toutes jambes l’auberge et donc, bien plus spécifiquement, sa propre présence.
Un léger sourire étira ses lèvres.
Elle devait avouer qu’elle était frustrée.
Faisant cependant comme si de rien n’était, elle lança un regard impérial à la petite serveuse pour la faire taire, et finit tranquillement son plat, tandis que son cerveau essayait de comprendre. Vainement. Dans le regard de Gil, juste avant qu’il ne se levât, elle avait perçu du désir. Que fuyait-il exactement ? Mordant dans sa dernière fourchette, elle repoussa ses questions.

Il était parti ?
Tant pis pour lui.

Quittant sa table rapidement après avoir terminé son repas, elle sortit de sa démarche féline de l’établissement pour se couler dans les rues, dans la masse de gens qui se déplaçaient à une allure non constante. Se faire passer ses idées saugrenues ainsi ne lui posa pas de problème, et bientôt elle ne pensa même plus à l’homme qui avait partagé sa nuit, ainsi qu’une bonne partie de sa journée, avec elle.

Elle déambula quelques temps, avant d’avoir envie d’air. De vrai air, pas celui que l’on trouvait en ville. Filant donc vers l’entrée – ou la sortie – de la ville, l’Envoleuse se glissait allègrement entre les passants sans aucun effort. Malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de penser de temps à autre à Gil, c’était un fait.
Et cela l’exaspérait profondément.
Pourquoi pensait-elle à lui ?
Après tout, il avait fait son œuvre, l’avait distraite durant la nuit, même si elle ne s’en souvenait pas ; l’avait distraite durant une bonne partie de la matinée, dans le lit.
Sans doute – sans
aucun doute – était-ce la manière dont il l’avait laissée seule. Oh, cela lui était déjà arrivé, des hommes qui filaient sans demander leur reste. Au milieu d’un repas, c’était d’habitude plutôt à elle de disparaître sans prévenir. C’était sans doute cela qui l’agaçait le plus.
Ce n’était pas possible.
Elle devait arrêter de penser à lui.

La porte d’Al-Vor se profilait devant elle, et son regard balayait son champ de vision régulièrement. Un geste un peu trop brusque attira son attention à sa gauche, et elle vit une énorme masse – le dos d’un homme apparemment – s’avancer avec puissance et confiance vers une silhouette plus petite. Haussant un sourcil, elle s’arrêta une seconde pour savoir ce qui allait se passait, et la masse abattit sa main sur l’épaule qui semblait menue ainsi.
L’homme à qui appartenait la fine silhouette se retourna pour comprendre ce qu’il se passait, visiblement terriblement agacé par l’intrusion de l’autre sur son épaule.

Gil.
Anee n’écarquilla pas les yeux.
Ne bougea pas.
Son regard trouva, un instant, celui de Gil.
Son visage était parfaitement serein.

Une seconde ?
A peine.
Elle se retourna, lentement, et avança d’un pas.
Sans marquer la moindre gêne. La moindre émotion.
Indifférente...
Pour se fondre dans la foule.

Laissant Gil seul… avec lui-même.







[ Encore désolée pour cette réponse tardive ! Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 24 Jan 2012, 11:53

Anee…

Il avait aperçu brièvement son regard, au beau milieu de la foule, et ce regard-là avait eu le pouvoir de retenir son attention le temps d’une seconde. Le temps d’un battement de cils, le temps d’un battement de cœur… ou d’un coup de poing en pleine figure. En fait, c’est justement parce que son esprit était fort occupé pendant cette seconde-là que le poing serré du colosse s’écrasa sur le côté droit de sa mâchoire. Gil sentit ses dents s’entrechoquer, mais il pouvait s’estimer que sa mâchoire ne se soit pas purement et simplement déboîtée sous le choc ; l’homme qui lui faisait face était une véritable armoire à glace – sans glace. Et il avait un regard noir qui n’augurait rien de bon. Le deuxième coup qu’il porta eut moins de succès, cette fois ; l’Envoleur bloqua son poing et prit une profonde inspiration.

- D’accord, je l’ai sans doute mérité, dit-il en essayant de se souvenir de ce visage buriné, marqué par une cicatrice en travers de la joue gauche. Tu peux me rappeler pourquoi ?
- Il me semble que tu me dois de l’argent, gamin, grogna le colosse en dégageant son poing.

Voilà, c’était le problème de vivre comme un loup solitaire : s’il n’arrivait pas à louer ses qualités de mercenaire, il endossait la peau du voleur et gagnait sa vie comme un rôdeur. Généralement, il employait la ruse pour signer de faux contrats ou emprunter de l’argent qu’il ne rendait jamais, mais des fois, il arrivait que les ennuis le rattrapent plus vite que prévu. C’était le cas. Et comme d’habitude, ça tombait au plus mauvais moment qui soit. Gêné par la solide carrure de l’armoire à la cicatrice, Gil se dressa sur la pointe des pieds et sonda la foule par-dessus son épaule, cherchant Anee des yeux.

- Une dette ? Tu confonds sûrement avec quelqu’un d’autre…
- Un œil bleu et un œil marron, ça ne s’oublie pas, gamin.


Continue de m’appeler comme ça et je broie toutes tes phalanges.

- On en reparle tout à l’heure ? Je suis un petit peu occupé, là…
- Maintenant, gamin. Tu as exactement deux minutes pour me rembourser, sinon j’utilise la troisième minute pour te refaire le portrait.
- Super ! Borgne et édenté, je serais probablement plus disposé pour te rendre ton argent.
- Cinquante secondes.
- Enfer…


Les yeux bicolores de Gil s’arrêtèrent sur des cheveux noirs de jais. Dans le même temps, son talon gauche remua légèrement sur le pavé inégal de la ruelle, confirmant un appui stable et solide.

- Je vais te faire gagner deux minutes, dit-il en reportant son attention sur le colosse qui égrainait toujours les secondes.

L’instant d’après, sa main se refermait sur la partie la plus sensible de l’anatomie de l’armoire à la cicatrice. Violemment. L’homme eut un hoquet de surprise, d’abord, puis la douleur le submergea à tel point que son visage changea de couleur, passant du rouge au blanc, puis du blanc au rouge. Il avait les yeux écarquillé, exorbités même, et sa bouche ouverte en « O » ne laissait échapper qu’un infime sifflement.

- Voilà. Et pour l’argent, on se tient au courant, d’accord ?

Gil libéra les bijoux de famille qui ne laissait plus grand espoir quant à la prospérité de la lignée des armoires à glace et fila sans demander son reste, disparaissant dans la foule tandis que l’homme tombait à genoux, la bouche toujours ouverte en « O ». L’Envoleur l’avait déjà oublié alors qu’il tournait au coin de la rue. Son attention était aimantée à une seule et unique personne, qu’il rejoignit en quelques enjambées.

- Anee.

Posant une main sur son épaule, il la fit pivoter vers lui. Le simple fait de lui courir après avait réveillé son désir, mais lorsqu’il croisa à nouveau le regard de cristal, il retint un gémissement. Et surtout, il se retint de fuir. Pas question de lui tourner le dos, cette fois ; il répugnait à l’admettre, mais s’excuser en la regardant droit dans les yeux était bel et bien un choix qu’il avait fait, lui, Giliwyn SangreLune, l’homme qui s’en remettait toujours au hasard, quoi qu’il se passe, pour éviter d’avoir à prendre des décisions. Il n’aimait pas ça. Il n’aimait pas ça du tout…

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Mar 24 Jan 2012, 20:17

Il était aux prises avec un homme des plus larges et baraqués.
* Et alors ? *
Ce gars avait réussi à lui lancer un poing dans la figure, le maquillant d’un bel hématome.
* Et alors ? *
C’était à cause d’elle qui était maintenant maquillé.
* Qu’est-ce que cela peut bien me faire ? *
Et puis, son regard, quand il était tombé sur elle, avait eu un éclat étrange.
* Je me fiche de cela, il m’a humiliée. Je me fiche de lui. *

Anee avait filé, aussi suave que le vent, dans la foule, s’y confondant pour s’éloigner de Gil. Elle tentait tant bien que mal de ne pas faire demi-tour pour savoir comment il pouvait se sortir de la poigne de l’autre.
Elle ne voulait pas le savoir. Elle se fichait de lui, après tout.
Pourquoi y pensait-elle encore, d’ailleurs ?
Il n’avait strictement aucune importance. Aucune. Il l’avait juste distraite pendant un certain temps, et elle avait bien aimé cela.
Mais il l’avait humiliée, même si elle n’en avait rien montré.
Et cela, c’était juste inacceptable. Elle ne pouvait pas le tolérer.
Non ?

Il y avait malgré tout une petite voix dans sa tête, peut-être aussi une petite boule dans sa gorge. Elle s’efforçait pourtant de les ignorer, et continuait d’avancer tranquillement. Presque tranquillement. Un soupir franchit ses lèvres, alors qu’elle tournait pour s’engouffrer dans une ruelle. Au bout de quelques pas, elle s’arrêta, se reposant contre un mur, la tête entre les mains.

Elle tremblait.
Se maudissant elle-même, elle redressa la tête pour laisser pendre ses bras. Respirer lentement, profondément, se vider la tête, penser à autre chose. Se mordillant les lèvres, Anee décida de continuer à marcher pour se changer les idées. Ses pieds glissaient sur le dallage froid et pas vraiment propre de la rue, et elle atteignit bientôt le bout de cette dernière, pour s’engager dans une autre.

Un souffle, dans son dos, ainsi que des pas précipités, détournèrent son attention.
Une seconde.
Le temps que la main attrapât son épaule et la retournât entre la brusquerie et la rusticité.
Serrant les lèvres, Nee se retourna lentement.
Planta son regard dans celui qui venait de l’arrêter.

Gil.


- J’espère pour toi que tu as une bonne raison de m’attraper comme ça.

Son ton était sec, sa voix glaciale – et ses yeux deux icebergs ; pouvait-elle accepter d’être ainsi éconduite, sans un mot ? Et il allait venir s’excuser, en plus. Lamentable. Elle n’avait qu’une envie, lui lancer une claque à la figure, pour s’être comporté ainsi.

Elle ne le connaissait pas.
Elle ne se doutait même pas qu’il s’efforçait de ne pas suivre. Enfin, si. Un peu.
Mais elle restait en colère. Et peut-être en détresse, même.
Même si cela, elle ne se l’avouerait pas…








[ Désolée, trop court à mon goût... ]
Revenir en haut Aller en bas
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]   Ven 27 Jan 2012, 00:57

- J'en ai plusieurs, oui, et bien qu'elles ne tiennent pas la route, je vais te les donner quand même. Je te demande de m'écouter sans m'interrompre ; après ça, si l'envie te brûle toujours de m'en coller une, je n'esquiverai pas, cette fois. Promis juré.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quelques notes de mélancolie [PV Giliwyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques notes dans les escaliers... [FINISH]
» Quelques souvenirs de fête ...
» Quelques compliments et une question.
» Des manières quelques peu cavalières. [Libre]
» quelques (nombreux) mois plus tard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Al-Far-
Sauter vers: