AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Lieu de souvenirs. [PV Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Lieu de souvenirs. [PV Libre]   Dim 05 Fév 2012, 19:12

    Une branche me fouette le visage. Une autre trace un trait de feu sur mon bras droit, dénudé. Je continue pourtant à courir comme une folle, ne prétends aucune attention à la douleur et au froid cinglant giflant ma peau à moitié nue. Mon souffle est court. Je ne sais pas vraiment depuis combien de temps je cours ainsi, à en perdre haleine. J’en ressens juste le besoin. Un besoin si intense que je n’arrive à m’en défaire.

    Alors je continue à courir.

    En fait je pense savoir pourquoi je m’épuise ainsi. Pour me purifier.

    De ma Colère.
    De ma Haine.
    De Mon Amour.
    De ma Faiblesse.

    Cela va bientôt faire un an que j’ai L’ai rencontré. Celui qui est à l’origine des meilleurs moments de mon existence comme des pires.

    Nuhadu Darkmoon.

    Ce nom me tire un frisson. Je ferme les yeux, essayant de chasser le visage qui apparait dans mon esprit. Je dois me détacher de son influence. Arrêter de constamment penser à Lui. A Son odeur. Sa voix.

    Le sifflement d’une branche à mon oreille me ramène à la réalité, j’évite de justesse un tronc semblant s’être littéralement dressé devant moi. Me voila une fois de plus distraite par de futile penser. D’inutiles souvenirs.

    J’accélère.

    Je sens mon corps protester, mes muscles commençant à se fatiguer. Je continue cependant, la douleur emplissant mon esprit et chassant toutes autres pensé.

    J’évolue enfin libre dans un univers de souffrance.

    Je ne sais combien de temps dure ma course au sein d’Ombreuse. Mais je me sens peu à peu nettoyée. Je ressens de nouveau la puissance brute de mes muscles. La force de mon esprit. Le Chaos recommence à couler en moi comme il l’a toujours fait. Un mince sourire commence à se dessiner sur mon visage tandis qu’une branche ouvre une nouvelle blessure sur ma joue droite.

    Heureux.

    J’accélère encore, heureuse de ressentir mes muscles me répondre et suivre mon mouvement. Autour de moi tout devient flou, je ne fais plus que slalomer au hasard entres les troncs sombres d’Ombreuse, sans savoir où cela me mènera. A vrai dire je m’en fiche. Ma seule envie est de courir. Eternellement.

    ~

    Toutes les bonnes choses ont une fin.

    Cette phrase ne me parut jamais aussi vraie qu’au moment où les arbres d’Ombreuse s’ouvrirent devant moi, me forçant à stopper ma course. Le Lac Chen s’étendait à présent devant moi.

    Immense.
    Magnifique.
    Majestueux.

    Le souffle court, je m’effondre à moitié de fatigue contre un rocher à côté de la berge. Mon regard se pose alors sur l’immense étendue d’eau. Le reflet du soleil mourant colore la surface d’un rouge sang des plus merveilleux. J’ai toujours adoré cette couleur. Maintenant, elle fait naitre un souvenir en moi.

    Rubis.

    Un affrontement sanglant. Pensive, je passe mes doigts sur l’immonde cicatrice qui entour mon poignée, souvenir d’un ses crocs.

    Poussant un long soupir, je me redresse et m’avance vers l’eau. Le froid m’entour mais je n’y prête pas la moindre attention. A vrai dire, je ne le ressens même pas. Un mystérieux sourire sur les lèvres, je laisse tomber mes vêtements trempés de sueur sur le sol et, lentement, entre au sein du lac Chen. Le froid est comme des milliers d’aiguilles s’enfonçant dans ma peau. Serrant les dents, je me force à continuer à avancer jusqu’à ce que l’eau arrive à ma taille.

    L’obscurité s’épaissie autour de moi. Le soleil lui comment à disparaitre derrière la cime des arbres, emportant avec lui les écharpes de couleur qu’il avait fait naitre dans le ciel.

    Prenant une grande inspiration, je me prépare à plonger. D’une gracieuse détente, je m’élance vers l’eau, y rentrant sans la moindre éclaboussure. C’est comme un étau se refermant sur ma poitrine, la vidant. Suffocante, je m’empresse de revenir à la surface rechercher de l’air. Celui qui s’engouffre dans mes poumons est glacé.

    Mon corps commence cependant à s’adapter à la température de l’eau.

    Après avoir réitéré plusieurs fois cette opération, je retourne vers la berge, gardant cependant mon bassin entièrement immergé. Le reflet d’un galet dans l’eau attire mon attention. Me baissant, je le ramasse avec délicatesse et l’observe à la lumière mourante du jour. Un lointain souvenir ressurgit alors en moi.

    Miyuko.
    Ricochet.
    Marchombre.

    Je ne peux retenir un petit sourire en repensant à cette rencontre. Cette jeune apprentie Marchombre que j’ai essayé d’attirer dans mes filets sans avoir le temps d’y parvenir. La fuite… Une solution de facilité à laquelle elle s’était essayée. Etrangement, je n’avais pas cherché à la poursuivre. J’étais jeune à cette époque, à peine sortie de formation et un brin d’Harmonie vibrant encore en moi.

    Poussant un léger soupir de nostalgie, je fléchis ma jambe droite, me préparant à lancer mon galet. Un bruit attire cependant mon attention et, sans une once d’hésitation, je fais volte face et lance le caillou en direction du son. Un mince sourire sur les lèvres, je scrute l’obscurité grandissante.


    - Savez-vous qu’il est mal d’épier une jeune femme nue contre son gré ?

    Les muscles tendus, j’attends la réaction du nouveau venu. Non sans une certaine pointe d’excitation.


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lieu de souvenirs. [PV Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs tortueux [Libre][Clos]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Le seul lieu réconfortant [ Libre ]
» [LIBRE] Souvenirs lointains
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Lac Chen-
Sauter vers: