AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Sous la voute étoilée. PV Ellenya .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sous la voute étoilée. PV Ellenya .    Sam 28 Avr 2012, 22:57



Le vent me cinglait le visage, j'en avais besoin . D'un rappel . Oui le vent me cinglait le visage, me faisait mal même . Et le paysage s'étirait sous mes yeux . Les bras tendus, en équilibre au-dessus du monde j'attendais . Le vide était là, il m'appelait comme toujours et répondre à son appel était plus que jamais tentant . Pas maintenant .
Efface tes peurs .


Avance sans crainte sur le chemin que tu t'es fixé
Tu veux te retourner . Que crois-tu ?
Cette époque est finie accepte le ou crève
Parce que c'est ce qui va t'arriver si tu arrêtes d'avancer
Ne fais pas semblant de l'ignorer
Avance


Le jeu et le mensonge n'ont pas leurs places en ces lieux . Seul reste la solitude isolée des âmes qui cherche leur chemin . Le silence ici ne représente plus seulement l'absence de bruit, il est une épreuve . Les jours passent et deviennent des semaines, tout en étant des nuits . Ici rien n'est plus pareil, la différence en est effrayante, paralysante . Le temps n'existe plus, seuls les grains roux restent à defier tout ce qui les entoure . Et pourtant, est-il possible d'être heureux ? La fôret s'étend jusqu'à rejoindre le ciel, la lune balaie mon visage de ses rayons . Est-il possible d'être heureux ? Dans le silence, l'isolement . Ici, je crois que oui .

J'inspire, j'expire . Laisse tomber mes bras, me laisse tomber avec .

Le vent cingle mon visage au point de m'en faire mal * je tombe * . Les mèches et les bouts de tissus volent autour de moi en un balet aérien . Dépourvu de toutes mes peurs je peux voler . J'en suis sur . Entre ciel et terre , je regarde le sol qui se rapproche au fil des secondes . Peut -on voler ? Encaper, je laisse mon destin être, je laisse la possibilité de l'imprévu exister . Plus que le sol se rapprochant je regarde la paroi défiler, à un mètre à peine je pourrais la toucher si je tendais le bras . Peut-on voler ? Ça y est le sol est là ... Je volerais ...

Le sol se rapproche encore c'est maintenant ou jamais ...


La paroi est à côté de moi, c'est maintenant ou jamais ...


Maintenant que je vis, mes poignards trouvent la roche et s'y accrochent. Un jour je volerais . Mes coudes s'enfoncent dans la pierre et j'ai l'impression de sentir mes bras céder . Ma course se continue dans la poussière, ma vitesse diminue . Je touche le sol . Décroche mes poignards . Rigole, mes bras sont quasiment en sang mais ça en valait le coup . La vue était imprenable .

Élan éternel
gravé à jamais
Essentiel .


Marchombre et unique . Les mots sont aussi coupants qu'une lame aussi glissante et fluide que l'eau . À celui qui les connaît de s'en servir comme il le souhaite . nous sommes marchombre, nous sommes libres et c'est à nous que nous le devons . Je baisse la tête sur mes blessures, pas beau à voir, la liberté peut faire des dégâts . Je marche jusqu'à Estivale, sort de ma selle des bandages . Regarde autour de moi, le point d'eau que j'avais remarqué juste avant été là à m'attendre . Sans hésitation je m'approche pour nettoyer mes éraflures . Une fois ma tâche accomplie je les bande .

Le jour se levait déjà et les ombre quitteraient bientôt les cimes pour revenir se coucher près de la terre . Le feu que j'avais allumé brillait toujours et brillera encore lorsque le soleil l'aura éclipsée . Assit je laisse aller mon esprit . Que le temps est passé ...

Est-ce que tu te souviens petit ? Est-ce que tu te souviens où tu étais il y a encore quelques années ? Le palais, les grands jardin la cour et l'empereur . La chute, la décadence et la peur . Puis s la voie, l'ouverture . Marchombres . Maître, et libre . Oui, je m'en souvenais parce qu'il y a quelques années, c'était hier . Parce que tout c'est passé beaucoup trop vite . Et ça fait mal, parce que se souvenir met en relief le reste . Ce dont je ne me souviens pas . Ça faisait longtemps que je ne mettais pas assit pour y repenser . Les souvenirs sont nuages, ils restent inatteignable . Une image, de la lumière le reste est devenue ténèbres avec le temps .

Et maintenant ? Le voyage peut s'arrêter là , comme il peut continuer . Rentrer . Repartir . Les frontières de glace ne sont pas loin et ... Les Faël avec elles . Une pointe se forme dans ma poitrine . Retourné là-bas après tant d'années . Tentant mais au fond je sais que même ça ne m'aidera pas à me souvenir . Il faut attendre . Personne ne m'y connaît et la seule chose que je sais d'eux c'est qu'ils ont voulu se débarrasser de moi . Pas vraiment le genre de chose dont l'on veut se souvenir . Et pourtant moi si, je le voulais sans doute parce que cette ignorance laissait une place à cet espoir que nourrissait une partie de moi . L'espoir que l'on n'est pas voulu se débarrasser de moi, que le destin fut cruel envers moi .

Un espoir ridicule . Mais après tant d'années cela a-t-il vraiment de l'importance ? Un craquement retentit, à peine audible pour un homme, un cri pour un Marchombres . Je regardais au loin , Estivale broutait tranquillement ce n'était assurément pas elle . Je récupérais mon poignard qui trainait à coter de moi et sans esquisser le moindre geste me tenait prêt . Je n'étais plus seul , mes interrogations devrais être remise à plus tard .


{Pas terrible j'ai eu du mal a retrouvé le perso è_è }
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sous la voute étoilée. PV Ellenya .    Ven 11 Mai 2012, 23:00

Un oiseau passa dans le ciel, sous les yeux d'Ellenya. Un oiseau majestueux, signe de liberté et de légèreté. Un oiseau. La jeune femme sourit en soupirant légèrement. Tournant la tête vers l'horizon, son regard frola alors une toute nouvelle nuée d'oiseaux qui ne tarda pas à disparaitre dans l'infini du ciel, d'un bleu rayonnnant ce jour là. Oui, le temps avait été favorable, et c'était d'ailleurs une bonne chose pour le cours voyage d'Ellenya. Qu'est-ce qu'elle allait y faire ? Elle-même ne le savait même pas. Au fur et à mesure que ses découvertes et ses voyages s'allongeaient, elle avait de plus en plus envie de découvrir de nouveaux endroits. Comme dirait-on, la faim vient en mangeant. Pour son cas-la, ce n'était pas totalement exact étant donné qu'elle devait enchainer les cours, et donc elle n'avait pas vraiment de temps pour découvrir le monde. Néanmoins, elle appréciait tout de même ces courtes escapades, hors du temps, hors des entrainements, hors de tout... Seule, libre, heureuse. C'était à ces moments la qu'elle n'avait plus envie de partir. Mais il ne fallait pas oublier qu'elle avait ses cours, qui étaient essentiels, et dont elle ne se serait jamais abstenue. Déjà, elle était tellement engagé dans la Voie des Marchombres, tête levée, buste droit et bras ouverts, que pour rien au monde elle n'aurait arrêté. Et puis, c'était aussi un énorme plaisir, et une découverte de soi. S'appercevoir des capacités, toujours aller plus loin, toujours découvrir plus. Sans mentir, c'était comme cela qu'elle se sentait vraiment libre. Les cours, les voyages, les rencontres... Parce que oui, elle avait fait des rencontres, avec des personnes tellement différentes, qu'en quelques mois elle avait l'impression d'avoir vécu une année entière. Et parce que c'était ces personnages, quelque soit leurs caractères, l'entente avec Ellenya, ou leur personnalité, qui forgeait ses propres expériences à la jeune marchombre. C'était ces expériences, si différentes soit-elle, qui traçait son parcours sur la Voie, qui la rendait plus forte et qui lui apprenait des choses qu'elle n'aurait pas cru découvrir en si peu de temps. Une longue Voie, pleines de rebondissements, d'obstacles, de virages, de surprises et de paysage. Une longue Voie, infinie. Une Voie. La Voie des Marchombres. Sa Voie.

Tandis que l'oiseau disparaissait dans le ciel rayonnant, Ellenya leva la tête et découvrit alors un point au loin. Ou du moins une forme, qui semblait se rapprocher. Elle haussa les épaules et détourna la tête. Ce devait être un autre oiseau. Rien de plus. Touchant de ses mains la roche sous ses pieds, la jeune fille sourit. Il était déjà la fin de l'après-midi, et Ellenya ne tarderait pas à redescendre pour monter un camp. Elle repartirait sans doute le lendemain. Elle n'avait pas encore établi un trajet complet, mais elle savait qu'elle enchaînerait les cours avec ce court voyage. Un petit programme, mais du moins idéal pour sa détente. Et puis, c'était toujours bien de profiter des moments de solitude, d'évasion. Et puis, elle n'oublierait pas d'aller chercher la monture qu'elle avait laissé à une écurie près d'Al-Vor. De toute façon, elle avait le temps, du moins pour l'instant. Elle avait plutôt bien planifié son voyage, et la suite. De toute manière, elle n'avait pas besoin de s'occuper de celà, le temps viendrait, les cours, les voyages, et il fallait parfois laisser faire le destin. Elle n'aimait pas toujours tout planifier à l'avence, penser à ce qu'il pourrait arriver ou encore appréhender ce qu'il allait se passer. A vrai dire, elle fonçait pratiquement toujours tête baissée. Elle partait assez souvent du principe qu'il fallait tenter, aller de l'avant et ne pas laisser tomber les choses du moment on ou a commencé. Toujours continuer. Avancer. Quoi qu'il se passe.

Soupirant légèrement, Ellenya remarqua alors un détail étrange. L'oiseau. Etait-il possible que ce ne soit pas un oiseau...? Elle secoua la tête, repoussant cette idée dans son esprit. Mais malgré ça. l'"oiseau" attirait son attention, l'intriguait au plus profond même.
Elle haussa un sourcil. Un oiseau sans ailes ? Au fur et à mesure qu'il s'avançait dans le ciel, elle pouvait distinguer une silhouette. Mais une silhouette totalement contraire à celle de l'animal. Elle remarqua alors que l'"animal" n'avait pas d'ailes. Pas de plumes. Pas un quelconque bec. Mais pourtant, des bras. Des jambes. Un corps. Un corps humain.

Un corps humain. Un humain. En chute libre. Dans le ciel. Qui va retomber dans la plaine, juste en dessous. Un homme qui semble voler. Un homme qui vole.

Marchombre. Marchombre...?

Ellenya se pencha au dessus de la courte falaise. L'homme-oiseau était retombé. Etait-il possible qu'un Marchombre traine dans les environs ? Il était extrèmement rare qu'une personne se jette pour plonger dans le vide et atterir alors dans une plaine. La situation intriga Ellenya, qui commença à descendre de la falaise. Elle parcourut celle-ci jusqu'en bas, toujours légère, sans trop se presser, mais ses mouvements restaient tout de même fluides. Elle arriva bientôt en bas, en passant au final par un petit chemin qui longeait la colline. Tout ceci l'intéressait. Ce n'était pas habituelle que quelqu'un tombe dans les airs, semblant "voler". A part si la personne en question avait une autre raison de se jeter dans le vide... Elle secoua légèrement la tête. Elle verrait bien cela quand elle y serait. Si elle avait une piste, elle serait normalement dans la capacité de deviner si c'était un Marchombre... Ou pas.

Le feu brillait. L'homme à côté ne semblait pas remarquer sa présence. Si il était un Marchombre, il ne tarderait pas à le découvrir. Le Marchombre arrive à percevoir juste un craquement, un son, un soufflement... Un homme. Ou un Marchombre. Svelte, une chevelure noire en dégradée, il semblait pensif. Perdu dans ses pensées. Elle s'approcha. Craquement. Elle ne tarderait pas à être découverte. Elle ne dit rien tandis que le regard de l'homme qui semblait en effet avoir rapport avec les Marchombres se tournait pour observer les environs. Puis, geste habituel qu'elle prévoyait bien, il posa la main sur son poignard. Ellenya resta confiante, tout en l'observant. Oui. Marchombre. Tout ceci l'intéressait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sous la voute étoilée. PV Ellenya .    Mer 30 Mai 2012, 18:48



Voutée étoilée a l'infinie . Le métal de mon poignard froid dans la paume de ma main . Inutile . Un sourire étire mes lèvres . Parce que le Marchombre, tout comme un frontalier est une arme . Sans aucune prétention je ne pense pas qu'il y est un quelconque adversaire dans cette forêt qui puisse représenter pour moi un danger réel . Je n'aurais aucun mal a m'en défaire et mon acier m'est pour sa totalement inutile . Je lâchais donc le manche d'argent qui se posait délicatement sur la mousse du tronc en dessous de moi . M'ouvrait .

Apprends qui tu es et qui ils sont .
Comprend l'ennemi inconnu de ton environnement
Il veut te plier à sa volonté
Parle le lui et plie l'a la tienne .


Battement d'un coeur . Estival au loin . Ouvres-toi, incarne sa volonté ? Second battement d'un coeur . Different, calme et agité . Humain, une respiration pas plus que sa .
Il est là à présent
C'est ton ami ou ton ennemi
Tes ténèbres sont sa cachette
Ton univers se modifie sous ses pas
Montre-lui ta volonté .

Mes yeux se rouvrent . Les flammes crépitent toujours et l'aube plus encore . Le temps défile, les secondes sont des jours . Je sais où il est . Souriant aux étoiles je me redresse, me retourne . Sous la fraîcheur des bois, la lune qui nous éclaire et cette froideur qui mord ma peau . Pas il, elle . Une jeune femme .

Pas plus de questions ne se bousculent dans ma tête . Inutile car je l'ai déjà compris . Marchombre . Je sais qui elle est . Marchombre . Je la connais comme on connaît une amie . nous sommes pareils . Tous deux Marchombres . Elle moins discrète et furtive . Apprentie oui je la connais parce que son histoire est la mienne au chapitre précédent et surtout parce que je suis la sienne au chapitre suivant . Que fait elle ici ? Pas même besoin d'un regard autour de moi pour achever de comprendre . La réponse est naturelle . Solitude, simplicité, la raison mille fois suffisante . Une rencontre intéressante et surtout inattendue .

L'empire a beau s'étendre d'est en ouest et notre confrérie avec . Notre nombre dérisoire interdit que l'on puisse se croiser à chaque coin de rue Les voies sont nombreuses tant elles sont différentes . Une rencontre réellement inattendue . Le Marchombre a beau être un solitaire il n'en apprécie pas moins la compagnie d'un des siens . Je me retournais et me rasseyait tout en l'invitant à me rejoindre d'un regard . Pas une parole n'avait été échangée , encore une fois, inutile .

Nous sommes des êtres à part, il serait idiot d'essayer de nous comprendre . Et quel en serait l'intérêt ? Personnellement je ne le vois pas . Ne serait-ce pas comme en détruire notre beauté ? Chaque Marchombre est ainsi sauvage mais chacun d'entre nous appartient ainsi également à une confrérie . Et dans nos différences d'âme nous sommes les mêmes . Son nom ? Peu importe . Un nom ne veut rien dire, pour en tout cas je sais que le mien ne veut rien dire . Il me reste tout de même une légère interrogation . 2 en vérité . Noran n'est pas là, elle aurait dû faire partie de ce voyage si elle n'avait pas été malade . Et quoi qu'il en soit je l'emmènerais ici un jour, qu'elle goûte à la froide liberté des marches du nord . Mon regard se pose sur le sien mon apprenti est absente mais toi ...

" Où est ton maître ? "

Ma voie resonne dans la clairière et se perd dans les feuillages . Inattendue . Marchombres .

{Désolée c'est la folie des exams en ce moment xO }
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous la voute étoilée. PV Ellenya .    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la voute étoilée. PV Ellenya .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion tranquille sous le firmament étoilé.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Les Marches du Nord-
Sauter vers: