AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Seigneur des Murmures, voici l'ombre qui danse sous la Lune. [Sollicitation Greffe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Seigneur des Murmures, voici l'ombre qui danse sous la Lune. [Sollicitation Greffe]   Jeu 26 Juil 2012, 03:36

Les rues d'Al-Jeit sont bondées, comme à leur habitude.
Kishi repose dans une écuries, bien traitée, livrée aux bons soins d'un brave garçon. On peut bien lui laisser un heureux moment de repos avant la difficile entreprise que lui a prévu Nuha. Il a laissé deux semaines filer dans son détour et ses errements. L'étape s'imposait d'elle même, aucune chance qu'il puisse renouveler ses vivres au milieu du désert. Alors il a fouillé les ruelles pour trouver son bonheur et une tente en plus. Habituellement il s'en passe bien, mais sa destination n'est pas spécialement adaptée à ses habitudes. Le sable ne l'attire vraiment pas..

Pas d'ombres, pas de cachettes. Il a déjà compris qu'évoluer de jour serait s'infliger plus de peine, notamment avec les hommes de sables dont lui a parlé son maître. La nuit est clairement plus adaptée. Et lui convient d'autant plus !
Mais alors qu'il se renseignait à son fournisseur, celui qui lui proposait une tente et semblait posséder tout le nécessaire du petit aventurier, il apprit que le désert est à double tranchant. La nuit, il y fait très froid ! Et bonne chance pour y faire un feu quand on est pas dessinateur.

Le Rentaï n'est-il pas une fable pour pousser les apprentis grande gueule au suicide ?

Il du se rendre à l'évidence que ses vêtements n'étaient pas adaptés à son entreprise. Il fit l'acquisition d'une cape de voyage. Il avait toujours aimait les voyageurs mystérieux qui se cachaient dessous et pour se protéger du vent ou du sable ou du soleil, ben il ne pouvait espérer mieux ! Ainsi donc, il se contenta de cela sentant sa bourse s'alléger de beaucoup.
La vie de Marchombre est sympathique, mais il va devoir accompagne Roy de nouveau pour refaire le plein. Il l'a pourtant pas mal fait durer sa bourse... Ah, les semaines à Al-Poll l'ont vidé de la plupart de son contenue. Forcément, il ne pouvait pas inviter sa belle à dormir sur un toit..

Lacrya.
Nuhadu se demande encore si partir sans l'avoir revue est une bonne idée. Le Rentaï va avoir devant lui un homme qui doute de l'existence de son amour.. le tourbillon de pensées que provoque ce nom, le souvenir de cette femme, chamboule l'homme et le défait de toute idée cohérente. Il meurt d'envie de lui courir après, de la retrouver et de s'expliquer, s'excuser et se rassurer.
Croit-elle encore en lui après ce qu'il lui a dit ?
Même un rocher aura du mal à le discerner malgré tout ça..

Pourtant, l'Ombreuse l'a envoyé à ce Rocher sans qu'il ne put retrouver cette Envoleuse. Cette forêt est spéciale, il le sait, il le sent. Elle est en parfaite harmonie avec lui. Elle lui a offert une nouvelle jeune femme à sauver. Étrangement, son trouble s'en est allé le temps qu'il s'est occupée d'elle. L'aider à se relever lui a vidé l'esprit un temps. Suffisamment pour le convaincre qu'il n'a pas besoin d'elle pour être complet, pour se présenter au Rentaï et se soumettre à son jugement.
Et il peut faire confiance à l'Ombreuse. Il est un peu un reflet d'elle..
Et un reflet de la lune.

Peut-être qu'il s'attache à trop de choses..



Un hennissement de protestation dans son dos lui fait tourner la tête. Il tire Kishi par la bride depuis qu'ils sont partis. Pas particulièrement pressé, il avance au pas. Il y a aussi que le canasson s'est vu affublé d'une charge d'eau supplémentaire qu'il n'apprécie guère. Lui grimper sur le dos en plus risquait de le pousser à se rebiffer. Docile mais faut pas le chercher le Kishi.
Pourquoi faut-il qu'il découvre le caractère du bestiaux pendant son voyage le plus important ? Et puis ça ne peut pas peser aussi lourd que lui ces grosses gourdes !
Enfin bon, même si ça faisait son poids, il ne s'imagine pas le porter.. encore moins tout le long d'une journée. Comme dirait Libertée : ''On est pas pressée ! Si tu pars tout à l'heure ça devrait être bon !''

Une pause pour que Kishi puisse reposer son dos ne sera pas de trop. Nuhadu le libère de ses poids et le cheval s'en va profiter de sa liberté récente pour brouter.

Paresseux et gourmand. Il ne change donc pas.

C'est un beau soleil aujourd'hui.. magnifique pour une petite sieste.


Ce soleil là est d'une lourde et brûlante beauté. Le genre de soleil qu'il est heureux de fuir sous sa tente. Par égard pour son compagnon, il a laissé sa couverture sur le dos de Kishi. La brave bête ne se l'ait pas fait dire deux fois pour s'allonger et attendre sous sa maigre protection que le temps passe. Dès que le soleil se montrait trop haut et vorace, ils se cachaient ainsi de lui. Régulièrement, Nuhadu sortait pour donner à boire à son cheval qui ne se plaignait plus de porter les réserves d'eau. Il faut croire qu'il commence à prendre conscience de l'importance de sa tâche.. a moins que le poids ne se fasse moins important au fil du temps.

Il progressait surtout de nuit, courant presque aux côté de son compagnon pour profiter pleinement de l'ombre glaciale. Il priait aussi qu'aucun apprenti n'en vienne à remettre en doute l'importance de la course pour un marchombre. Il serait sans doute mort de froid s'il ne pouvait pas courir tout au long de la nuit, s'il n'avait pas su régler ses foulés pour les rendre presque éternelles.
Pourtant, risque-t-il vraiment quelque chose sous cet immense regard argenté ?
Chaque nuit, il s'offre à elle. Chaque pas est une nouvelle promesse qu'il grimpera jusqu'à elle.
Chaque hurlement qui perce la nuit, vide ses poumons et le laisse à bout de souffle..
Sont pour elle.

Lignes passionnées.
Échec, toujours.
Soufflé par le vent.
D'après ses calculs, il lui faudrait huit jours pour atteindre le Rentaï, en suivant les indications laissé par son maître. Il en mis dix.
Pour apercevoir.

Il semblait si prôche qu'il se défia du soleil montant pour poursuivre son avancé, persuadé qu'il y serait bientôt. Bientôt devint quelques heures lorsqu'enfin il fut au pied de la montagne.

Il se sentit minuscule.. et petit.

Caillou.
Rocher.
Pierre..

Montagne.

Il ne s'attendait pas à quelque chose de si énorme. Il avait bien sûr imaginé toutes sorte de formes particulière.. mais non. C'était une montagne de roc, qui s’élevait en point culminant du désert. Régnant sur les dunes, portant la vie et l'eau qui manque terriblement à cet immense désert.

Le Rentaï..
Le roi des Murmures.

Nuhadu s'en sentit terriblement effrayé. A ce qu'il n'a cessé de s'imaginer, la montagne va finir par fouiller ses pensées.. et elle va découvrir à quel point il l'a sous-estimée, rabaissée..
Alors que maintenant, il l'admire. Ne pouvant s'arrêter de parcourir ses flancs, voyant déjà comment il allait pouvoir monter, se hisser de plus en plus haut pour venir chatouiller l'immense oreille du géant de ses mots.. de ses pensées et de sa vie. Il vibre, il brûle. L'envie de se présenter au Rentaï, de se dresser devant lui et de s'offrir à son regard. Il prend la première prise dans sa main, plongé dans ce monde..

Jusqu'à ce qu'un coup de boule dans l'épaule ne le fasse se retourner. Kishi en a assez d'attendre.
Plus loin que ça.. il a vu la verdure qui recouvre les lieux.

-Pardon mon gros, je t'installe ! Attend un peu.. Tiens! Y a plein d'eau et de plantes là bas, tu vas pouvoir t'exploser le bide.

Il tourne une grimace d'excuse à la puissante montagne, comme pour lui demander d'attendre un peu. Puis la fatigue et la chaleur prennent possession de lui. Il dépose ses affaire à l'ombre d'immenses blocs de pierres, câline son gros paresseux de cheval comme Raven lui a appris à le faire et s'allonge sur le sol pour souffler un peu..
S'endormir longtemps.

Lorsqu'il ouvre les yeux, le monde a changé.
Froid et ombreux.

Un sourire étirant ses lèvres, il se redresse. Heureux d'avoir attendu.
La nuit est son monde, son royaume. Aussi vrai que le désert est le royaume de la montagne.

Il n'a pas besoin de Lacrya pour se présenter, puisque sa promise l'observe, tellement plus haute qu'une montagne. Si belle. C'est donc cela qu'Ombreuse voulait lui montrer. Plus que les bras d'une femme, sa vie appartient aux bras de la nuit. Au voile de la lune.

Il s'approche respectueusement de l'objet de sa venue. Impressionnante et si calme.
Calme.
Ou Harmonieuse ?

Il ne peut semer le chaos sur cette montagne, n'a pas le droit de le porter. Elle conserve le plus beau secret des marchombres, aussi il se doit de venir en elle comme s'il s'offrait au regard d'un marchombre.

Le marchombre n'a pas besoin d'armes, pas plus qu'il n'a besoin de beaucoup de choses..
De rien.

Il hésite un instant.. Libertée ne l'aurait pas fait. Miss non plus. Erwan ne cache pas ses muscles non plus..
Pourquoi lui aurait besoin de vêtements alors ?

C'est nu qu'un marchombre de plus gravit la montagne. Livré au seul regard de la lune, au seul jugement du Rentaï. Il se glisse contre la pierre, répondant à un chant plus pur que celui de ses épées. Un chant qui dépasse sa compréhension mais qui résonne en lui.. l'attire. Et sans craintes, le jeune homme lui répond.

Le marchombre s'offre.
Et ses gestes ne lui appartiennent plus, répondant au chant plus puissant, plus vibrant. Une part de lui veut protester, hurler qu'il est le seul maître!
Cette part se tait, charmée par un reflet argenté, enveloppé dans son manteau de nuit. Avant qu'il ne pénètre de plus sombres ténèbres, une grotte, un passage étroit. Un passage.. le marchombre n'a pas besoin de plus pour s'y glisser.

Et pour disparaître..

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rentaï
Non validé
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Seigneur des Murmures, voici l'ombre qui danse sous la Lune. [Sollicitation Greffe]   Mar 31 Juil 2012, 14:38

Danse avec le vent. S'élance dans le ciel. Ondule dans la terre…
Le Murmure se glisse, se hisse, soupire tendrement. Il s'enroule et déroule sa musique.
Offert, il effleure une peau noire, un sourire paisible, des cheveux entremêlés.
Se coulant dans une respiration, il vit.
Il vibre.

La roche est son amie. Le vent son amant.
Il ondule le long des rocs, s'insinue sous une pierre, caresse une branche.
S'engouffre dans une cuvette, puis tourbillonne. Joyeux.

Ecoute-moi… Danse avec moi…

Il le conduit, lui indique cette route à suivre.
Sa route.
Et dans une impulsion du vent, pénètre ses poumons.
Devient lui.
Souriant.

Il caresse. Il profite. Il ondule.
Il réconforte. Il écoute. Il entend.
Défait, refait, fait. Construit.

Le Murmure chante et danse.
Le Murmure bourdonne, ronronne.
Le Murmure se tait, et claironne.

Vision de brume, vision diurne
Ténèbres et lumières…
Vision de brume, vision diurne
Ténèbres de lumière.


La douleur, qui comme un carreau, transperce ses yeux.
Cette sensation de ne rien voir, de ne rien percevoir. Le vide.
Et puis la lumière…

Vision de brume, vision diurne
Ténèbres et lumières…
Vision de brume, vision diurne
Ténèbres de lumière








( La greffe qui t'a été attribuée est la suivante :
Citation :
Nuhadu voit parfaitement dans le noir, comme en plein jour.
Merci de ta compréhension, et félicitations ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Seigneur des Murmures, voici l'ombre qui danse sous la Lune. [Sollicitation Greffe]   Mar 28 Aoû 2012, 10:45

Souffrance.
Sont-ce ses cris qui s'échappent et rebondissent inlassablement ?
Il a mal, si mal..

Vision de brume, vision diurne
Ténèbres et lumières…
Vision de brume, vision diurne
Ténèbres de lumière.

Ce n'est pas un cri qui s'engouffre dans ses oreilles, qui résonne si fort en lui.
Accompagne la souffrance.
Mais qui parle ? Qui s'amuse à le torturer ainsi.
Le plonge dans les ténèbres..


Nuhadu se redresse vivement, affolé souffrant..
La lumière du soleil l'éblouit, sa course l'a mené à mi course de son zénith.. Combien de temps a-t-il dormi ?
Au milieu du sable.
Nu.

Il se redresse, repérant le Rentaï derrière lui et une petite source d'eau coulant dans une cuvette de roche à côté de lui. N'était-il pas censé se trouver là haut ? N'a-t-il pas passé la nuit en son sein ?
Souvenirs.
La douleur était si atroce. Ses yeux, s'était ses yeux qui le torturaient ainsi, comme si on les lui brûlaient ! Était-ce la punition du Rentaï pour avoir osé monter si haut ? Pour s'être cru capable de recevoir la greffe ?

Pourtant. Le vent était si accueillant, la nuit si parfaite. N'était-ce pas la volonté du Rentaï qui le guidait ainsi ? Qui l'invitait chantonnant.. est-il assez égocentrique pour l'avoir créé de toutes pièces ?
Et maintenant ? S'il a été refusé, ne doit-il pas se relancer à son ascension ? Va-t-il vraiment laisser un rocher lui interdire le secret le mieux gardé des marchombres ? Son maître lui a bien dit qu'il pourrait ne pas recevoir de greffe.. mais il espérait vraiment qu'il en existe une pour lui..
Marchombre.. sans greffe. Pourquoi certains en ont et d'autres non ?

Question stupide !
La vérité, la seule l'unique, c'est qu'il n'a pas besoin de greffes. Il a passé l'Ahn-ju sans ! Une montagne n'est rien comparé à ça ! Libertée était fière de lui, pourquoi ne le serait-elle plus pour cette petite chose ? Il n'a pas besoin de cheveux qui s'agitent pour être marchombre, pas plus qu'il n'a besoin de Lacrya pour être lui !

La vérité, la seule et l'unique dont il ait besoin, c'est qu'il est trop parfait pour une greffe, voilà tout !

Sourire.
Pas suffisant, ni arrogant.
Confiant.

Que ce soit vrai ou non, le choix de la montagne n'a plus d'importance. Il veut juste rentrer à l'Académie, peut-être même retrouver Lacrya. Ce désert a perdu tout son intérêt maintenant qu'il en a percé le mystère du Rentaï. Il doit juste aller retrouver ses affaires et galoper jusqu'aux contrées bien plus accueillantes de l'Empire.

Le sable s’effondre d'une dune, bruyant et étonnant. Pourtant, il n'y a pas assez de vent pour bouger tant de sable.
Curieux, le marchombre s'en va quérir une explication auprès du tas de sable effondré. C'est bien la première fois qu'il voit ça depuis qu'il est dans ce désert. Il était pourtant persuadé que les dunes étaient stables. Mais peut-être le vent est-il plus fort qu'il ne le pense, puisque des grains s'envolent maintenant.. tourbillonnent. Trois.. non cinq tourbillons prennent forme devant lui.

Il ouvre de grand yeux étonnés, contemplant les micro-tornades qui se dressent et se condensent.. Bon sang, il aurait du y penser plus tôt, Libertée lui en a pourtant parlé ! Créatures de sable qui se forment dans le désert, monstres incroyables qui attaquent les voyageurs tant que le soleil les guides.

Le soleil.. Fichu assassin de lunes qui trouble son royaume et sa vie. Ainsi donc, il en a assez de voir le champion de sa rivale céleste se dresser sur terre ?

Les Ijakhis.

Même sans le chant des lames, la rage déborde dans le corps du marchombre. Il n'a peut-être pas eut de greffes, mais le Rentaïlui offre de quoi se défouler un peu ! Il est temps de voir à quel point ces choses sont dangereuses !

Les silhouettes sont à peine formées que l'une d'entre elle écope du pied vengeur d'un apprenti marchombre énervé. Idée stupide.
Son pied rencontre un torse aussi dur que de la pierre et les autres créatures ne mettent pas un instant de plus pour se ruer sur lui. Et aussi arme que soit un marchombre, il n'y a aucune arme qui semble pouvoir les vaincre.. aucune a part l'eau.
Le bassin.. derrière les multiples coups que lui prodiguent les créatures de sable. En se jetant dans la gueule du loup, il a ruiné sa seule chance.. Et il va peut-être mourir à cause de cette bêtise aussi.



Nouveau réveil. Mouvementé.
Il n'avait jamais essayé de monter Kishi sur le ventre et en travers.. sans doute parce que ce n'est absolument pas confortable ! Encore moins avec les mains attachées dans le dos.. Et les douleurs qui parsèment son corps par-ci par là. Quoi encore...
Il a du perdre connaissance.. C'est sans doute pour ça qu'il ne se souvient pas de touts les bleus qui parcourent son corps. Vêtu de nouveau note-t-il.
C'est plutôt bon signe, une personne intelligente l'a donc tiré des coups des Ijakhils. Mais bon, il reste quand même attaché.. et ça c'est loin d'être rassurant.

Soupir.
Désespoir
Abandonné au vent.

Pour une fois qu'un poème correcte lui vient à l'esprit.. Il est incapable de le graver quelque part. Triste situation. Il tourne ses yeux devant le cheval et en découvre un autre, monté par une silhouette cachée par une large cape.. non sa cape en fait..
Lui, il se fait frapper de plein fouet par le soleil.

Et il se laisse porter, sans protester. Kishi est là, ses armes ne doivent pas être loin.. Autant se laisser faire. Pour le moment.
En fait, greffe ou pas, il n'a jamais le temps de se reposer!


[ Merci beaucoup pour cette greffe! X) ]

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Seigneur des Murmures, voici l'ombre qui danse sous la Lune. [Sollicitation Greffe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cynthia
» Danse sous le Crépuscule | Jayla Talaeny
» Le Seigneur de l'Ombre
» Roi Sorcier sur Ombre Aîlée.
» le livre : Une Ombre à l'Est

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Désert des Murmures :: Le Rentaï-
Sauter vers: