AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Vifé - Cours n°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice


Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Mer 31 Oct 2012, 22:40

- Pas du tout. Au contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Mer 31 Oct 2012, 22:51

-... Je ne comprends pas le but de l'exercice.. Mais si tu me dis que ces chaînes sont nécessaires, alors je les prendrais. Cependant.. je n'en veux pas...

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Mer 31 Oct 2012, 23:21

- Ca je m'en doute que tu n'en veux pas, mais elles sont nécessaires, oui. Alors alors ! Toc, tu les mets.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Mer 31 Oct 2012, 23:58

Aucune explication, pas même incompréhensible. Une exigence, un ordre.

Une journée qui se commençait si bien, quel dommage qu'elle se gâche par une gorge serrée et un ressentiment. Bien sûr, c'est son maître, son guide. Il veut la suivre sur cette Voie qu'elle parcourt. Et jusqu'à présent, il n'a pas eut à s'en plaindre, il savait où il allai, elle lui faisait comprendre ce qu'elle cherchait à obtenir de lui. Écoute, Immobilité et Jaillissement, Union et Harmonie. Mais là.. Quelle Harmonie va-t-il obtenir de ces chaîne qu'elle passe autour de ses mains, puis de ses pieds, le tout bien cadenassé. Si serré, si … entravant. Est-ce seulement en Harmonie avec sa Voie ? Se transformer en toutou, en singe de foire.. Fallait-il qu'ils en arrivent là pour suivre un but qu'il ne trouve nul part dans tout ça. La liberté.. dans les chaînes et la contrariété. Non vraiment, ça pêche quelque part... La définition a-t-elle changée ? Harmonie a-t-elle perdu son sens ? Sa beauté ? La lune sera-t-elle terne un jour ?

La lune brille encore et son éclat trouve toujours réponse dans les yeux de l'apprenti.

Il a donné sa parole qu'il porterait ces chaînes si Libertée les jugées nécessaires. C'est un défi, une bien mauvaise blague, mais il le relèvera, comme tout les autres. Quoi qu'elle lui impose, il aura la tête haute. Il réussira si bien et facilement qu'elle en regrettera d'avoir cru pouvoir le mettre en difficulté ! Non, ce n'est pas lui qui s'effondrera sous le poids des chaînes.

Les yeux de l'apprenti brillent d'une détermination farouche, se fichant dans ceux de son maître en réponse au défi que son sourire lui lançait.

Et pourtant, dans son cœur. Une pointe de déception perce le mal-être provoqué par les chaînes sur sa peau.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Jeu 01 Nov 2012, 12:46

Un léger sourire étira les lèvres de Libertée.
Elle se retrouvait propulsée des années en arrière, alors qu’elle-même passait cette épreuve. Avec bien moins de brio que Nuhadu, il fallait bien l’avouer.

Eprise de liberté, bien décidée à ne pas accepter ces fichues chaînes que son maître lui avait aussi demandé de porter, elle n’avait pas cédé à son chantage affectif. Les ordres, elle y avait toujours été allergique, et encore plus quand ils n’avaient pas d’explication.
Avec lui, elle en était venue aux mains. Littéralement. Elle s’était battue, débattue, comme une pouliche sauvage à qui on voulait mettre une selle, sauf que la selle en question était ces chaînes et ces verrous. Le combat l’avait rendue exténuée avant même de commencer l’ascension, et il ne s’en était fallu d’un cheveux – littéralement aussi – pour qu’elle ne parvienne à avoir état de cause et remporte son combat contre l’homme qui l’avait guidée jusque là.
Même sa détermination froide n’avait eu aucun effet sur la jeune femme enragée, à ce moment-là.

Un soupir franchit ses lèvres, et elle finit par hocher la tête.
Le sourire en coin éclairait toujours légèrement son visage, remontant sa pommette droite. Son regard brillait doucement, d’une flamme qu’elle ne pensait pas être si forte : de la tendresse. De la tendresse, et surtout de la fierté vis-à-vis de Nuhadu.

Evidemment qu’elle perçut sa déception.
Evidemment qu’elle reçut sa détresse, en tentant de ne pas s’en imprégner. Etre la plus naturelle possible, recevoir mais ne pas garder pour soi. Il allait comprendre très vite.
Parce qu’il ne tomberait pas.

Une fois que les anneaux de métal furent fermés autour des poignets et des chevilles du jeune homme, Libertée se recula d’un pas. Elle avait envie de tracer un poème, mais se contenta de le laisser transparaître dans son regard.

Enchaîné ou attaché
Un loup reste un loup
Sauvage et libre…

Ils commencèrent à monter.


__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Jeu 01 Nov 2012, 15:30

Comment peut-elle sourire, quand son apprenti se retrouve victime de ses idées les plus stupides et blessantes. Y a-t-il seulement une raison pour qu'il accepte cela ? Plus que cette vulgaire obligation de la suivre ? Aucune qu'elle n'ait pris la peine de lui offrir, aucune qu'il ne pourrait comprendre de toute façon. Elle était censé le libérer de toutes les entraves, pas lui en imposer.. pas risquer sa vie dans une entreprise aussi stupide.

Il ne proteste plus, il lui a déjà dit ce qu'il en était pour sa part. Il sait qu'elle ne reviendra pas sur sa décision.. mais elle, elle grimpe sans entraves, quand lui perd son allonge, sa légèreté et son calme.. Elle le rejette au sol après lui avoir promis des ailes.

Traîtresse.

Il a envie de le hurler, de se vider les poumons de toute cette rancœur qui s'accumule. Il n'a pas attrapé une prise que déjà son pouls s'emballe. Un tel ressentiment.. pour quelques chaînes. Il ne se retrouve plus dans tout ça.. Il doit grimper, la rattraper, lui montrer qu'il n'a peur de rien, que son épreuve n'est rien..
Mais rattaché ainsi au monde, il ne sait plus.. Est-il capable de gravir ce sablier ? Sans ailes ? Il lui paraît bien haut soudain, bien difficile.. surtout cette deuxième partie qui l'attend, la promesse du vide sous lui..

*Ravale tes craintes. Tu dois le faire.*

Il serre les dents, Libertée à déjà commencé à grimper, il ne peut pas la laisser prendre trop d'avance ! N'est-ce pas à lui de lui montrer ce qu'il sait faire ? Il peut grimper avec l'armure complète d'un chevalier sur le dos s'il le faut ! Même avec un ours-élastique tient ! Cependant, il ne peut pas tendre la main tout la-haut, attraper cette prise qui brille juste au dessus de lui, à porter de ses mains.. pas à celui des chaînes... Il grogne et se rabat sur une prise bien plus basse. Ses pieds non plus ne peuvent pas trop s'écarter.. En fait, il n'est plus lui.. Elle l'a enfermé dans un nouveau corps. Un nouvel être désespérément limité. Et ça l'énerve !

Le tintement même des chaînes l'énerve, comme un rappel de sa nouvelle condition.. Pas si nouvelle maintenant qu'il y pense. Être tenu en laisse, forcé, obligé, esclave du devoir.. il a vécu de nombreuses fois..

Une progression si lente, si mal-habile.. moins d'amplitude, il faut plus de gestes, moins de souplesse il faut plus d'effort. Il n'a pas fait le quart du chemin qu'il halète frustré. Il l'a perdu, le souffle, le rythme. Il s'échappe de lui avec la rage qui entre.

...Incapable de dessiner, incapable de répondre aux ambitions de son père, le voilà destiné au commerce, aux leçons, a l'hypocrisie et la tromperie. On lui apprend que l'argent fait loi quand on ne possède pas le pouvoir.. et il n'y a pas cru, il n'a pas voulu. Il s'est évadé...

La chaîne rappelle sa main, elle s'était lancée à l'assaut d'un appui prometteur, mais il en a oublié que ses droits se sont sévèrement réduits. Un marchombre enfermé par une telle quincaillerie.. ah non c'est vrai.. il n'est pas marchombre.. sinon, jamais il n'aurait accepté ces chaînes.. Jamais Libertée ne les aurait acceptée.. jamais il n'aurait du le faire.

...Le désert des Murmures, pas si lointain souvenir, plein de surprises, de déceptions et de colère. Des cordes en guises de chaînes, des coups en guise de verrou. Ça ne sombrera pas dans l'oubli, ce qu'il a vu là-bas. Cette Isil ne perd rien pour attendre, s'il la retrouve, il lui fera payer de l'avoir vendu à cette tribu.. comme la tribu a payé pour l'avoir sous-estimé.

Mais.. là qui doit payer ?

Libertée ?

Après tout ce qu'elle lui a offert.. Pourquoi faut-il qu'il se charge de haine contre elle ? Elle lui simplement imposé des chaînes, ça ne mérite pas toute cette rancune.. Mais le contexte ? Cette difficulté croissante qui l'attire vers le bas, le pousse à l'erreur, l'invite à la chute. Pourrait-elle désirer qu'il tombe ? Réellement ?

Nuhadu se retient de crier. Il y en a trop.. trop d'émotions contraires qui tourbillonnent, trop de contraintes.. son souffle.. il faut qu'il le retrouve.

Immobilisé au tiers de sa progression, l'apprenti s'accroche à la pierre, de toute ses forces, de tout son esprit. Où est sa puissance ? Sa force tranquille qui le portait avant.

Il étouffe.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Jeu 01 Nov 2012, 20:29

♥ ♥ ♥


- Allez jeune apprentie, donne-moi tes mains.

Fronçant légèrement ses sourcils blonds, Libertée observe un instant Thaom, la tête légèrement penchée sur le côté. Puis, son regard rose se pose sur les chaînes que tient l’homme, et elle recule d’un pas. Son visage s’est crispé en un masque de dégoût très convaincant.

- Non ! Je ne te laisserai pas me mettre ces trucs.

- Détrompe-toi jeune fille, tu vas le faire, et tout de suite.

- Jamais !

- Tu sais que je te les mettrai de force, de toute façon.

- Je m’en fou ! Je ne te laisserai pas me mettre ces trucs ! C’est hors de question.


Le menton relevé, Libertée défiait son maître de sa petite taille. Ni les remontrances, ni le ton sec et glacial, ni le regard noir ne changèrent quoi que ce soit à sa résolution : elle ne se laisserait pas enchaîner, un point c’est tout ! Jamais de la vie !
Serrant les dents, l’apprentie voulut planter son regard dans celui de son maître, lui montrer sa propre détermination… Elle n’en eut pas l’occasion. Thaom s’était élancé vers elle à une vitesse tout bonnement hallucinante, et elle n’esquiva ses mains que parce que la chaîne cliquetait et qu’elle avait désormais des réflexes à l’aune des siens.
S’ensuivit une lutte éprouvante, où Libertée voulait fuir et en même temps où elle ne pouvait pas. Elle esquivait les attaques fulgurantes de son maître, et pourtant ne parvenait pas à s’en éloigner, car il était largement assez adroit pour l’obliger à rester près de lui. La seule solution revenait donc à le vaincre, non ?

Quand la conclusion éclata dans son esprit, c’était trop tard. Profitant de la demie-seconde de réflexion, Thaom s’était précipité dans la brèche et avait réussi à emprisonner un poignet dans les menottes de la chaîne. Rageuse, Libertée voulut se dégager, mais tout fut beaucoup plus simple avec une prise aussi flagrante sur la jeune fille, et en moins de dix minutes, elle fut alourdie de ces chaînes horribles.

Elle bouillait de rage.

- Je te déteste ! Tu n’es pas un maître, mais un tortionnaire ! Un tyran !!

Thaom s’était contenté de sourire tranquillement, ce qui avait eu pour effet de gonfler le brasier de sa rage et de sa haine.

- Allez Lib, on grimpe.

- Grmmfff !


Mais elle était grimpée.


♥ ♥ ♥



Une évidence.
Une évidence, un point de rupture… pour mieux s’envoler. Comprendre que l’envol ne tient qu’à lui. Comprendre qu’il est lui dans toutes les situations.
Marchombre, loup, Nuhadu.

Un nouveau sourire se glisse sur les lèvres de Libertée.
Elle a l’impression de lire dans ses pensées. Tout son être fulmine, et il ne sait pas contre quoi, contre qui, épancher sa colère. Elle le comprend. Par Merwyn, qu’est-ce qu’elle le comprend ! Elle devait être pire que lui, même, sur ce sablier. Bien bien pire.
Et que Thaom rie la faisait encore plus enrager, elle ne comprenait rien, était seulement dans le reproche et la colère.
C’était ce qui avait fait tout sortir.

Un nouveau sourire étira ses lèvres.


__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Ven 02 Nov 2012, 11:22

*
- Oh, mais escalader simplement ce sablier est trop… à la portée de tous. On corsera un peu ça !

A la portée de tous..
L'aurais-je si facilement gravi sans ses chaînes ?
Aucun doute. Trop de prises, trop simple. Ça aurait été si simple. Libertée ne doit même pas éprouver la moindre difficulté. Aucun Marchombre, même apprenti ne doit y trouver une difficulté.. Pourtant..

-Et j’ai découvert mes cheveux le jour où on est monté sur le haut sablier d’Al-Jeit, avec mon maître : ils m’ont sauvé la vie et montré que j’étais complètement libre…

Libertée a faillit mourir, sur ce sablier. Après le Rentaï, alors qu'elle était déjà si loin sur la Voie.
*

Nuhadu lève les yeux sur la femme aux cheveux blonds. Elle sourit toujours, comme si elle se moquait de lui.. Mais il le sait maintenant, elle était à sa place avant. Son maître aussi devait sourire, la narguer de haut, lui montrer comme il est facile de grimper cette parois.. Pour lui, qui a les mains libres.
Et maintenant, c'est elle qui est libre.
Et plus tard..

Le cœur de Nuhadu se calme, des images merveilleuses traversent son esprit, comme la promesse de nombreuses aventures, toutes plus extraordinaires, certaines plus touchantes d'autre gênantes.. mais toute merveilleuses. Parce qu'il sait qu'il pourra s'envoler grâce à Libertée, parce qu'il sait que le début de tout ça, ce sera lui, devenu marchombre.

Le marchombre se suffit à lui même.. Il n'a pas besoin d'armes ou d'outils.. il est l'arme, il est l'outil.
Le marchombre se suffit à lui même.. Il ne dépend pas.. du monde.

Le marchombre ne dépend pas des chaînes.

Nuhadu sourit à son tour et pose son visage contre la roche. La tension s'évade, par ses yeux, sous la forme de larmes joyeuses et brillantes. L'a-t-on jamais remarqué ? Les pleurs rythmes notre souffle en plus d'apaiser nos cœurs. Il suffit ensuite de le reprendre en main.. de se reprendre en main.

Sans doute, était-il plus facile de grimper avec des cheveux musclés comme ceux de Libertée.. Il aurait pu remplacer ses membres entravés ! Mais il doute que même elle se fut prêter à ce détournement. C'est un défi qu'elle lui offre, le même défi qu'elle a du surmonter. Montrer qu'il est libre malgré les chaînes. Montrer qu'il est digne qu'on l'appelle un jour marchombre.

L'apprenti grimpe, les joues brillantes de joies
L'apprenti grimpe, les yeux brûlants de détermination

Il n'a plus son allonge, alors il n'a qu'à s'y faire, petit à petit, il progresse. Sûrement. Il ne laisse plus le rythme lui échapper, chaque souffle compte désormais. La deuxième partie de la monter s'offre à lui et il la redoute presque. Les chaînes se sont fondu avec lui. Une partie de son poids, une partie de son corps. Il grimpe avec, s’accroche à la pierre avec un soupçon de regret. Il aimerait danser à sa surface, comme Libertée.. mais il ne peut que se lier à elle et quérir son soutien. Après tout.. un faux pas et c'est la chute..

Heureusement qu'il a le pied sûr.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Ven 02 Nov 2012, 12:13

Libertée sourit.
Elle sourit, car elle sent les émotions de son apprenti tourbillonner. Elle pourrait presque suivre leur cours en s’arrêtant pour l’observer plus longuement. Irrémédiablement, ses souvenirs affleurent, tournent sous son crâne, lui rappellent qu’elle a été à sa place, et qu’elle était beaucoup moins dévouée, si on pouvait appeler cela ainsi.

Elle sourit.
Elle sourit, parce qu’elle sent le changement dans l’attitude de Nuhadu. Elle le voit, alors qu’il posa son front contre la pierre. Une bouffée de fierté, de douce chaleur, l’emplit, et son sourire s’étire encore.
Nuhadu n’est plus un apprenti.

Il est marchombre.



♥ ♥ ♥


Se hissant une dernière fois, Libertée sautilla sur le rebord du sablier quelques secondes. Et se tourna finalement vers le jeune homme qui arrivait à son tour. Elle le regarda se traîner sur le sol, épuisé mais heureux.
Un bonheur qu’elle partageait.

Dans un soupir, elle se coula à côté de lui, pour s’accroupir.
Et défaire les chaînes.
Elle relève le regard, et croise celui du jeune homme. Son cœur enfle dans sa poitrine, et elle est terriblement heureuse pour lui. Elle ne se doutait même pas qu’elle ressentirait cela un jour, que cet attachement avec son apprenti serait si fort, et si dénué d’intérêt pourtant. Une sensation nouvelle, et la fin d’un apprentissage, tout simplement.


- Et voilà. Nuhadu, tu es libre.

Un sourire, sincère, la prenant dans le fond de son âme pour s’exprimer sur son visage, étira ses traits.
Un léger pincement lui piqua le cœur et le ventre. L’estomac.
Tristesse et bonheur.


__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Ven 02 Nov 2012, 12:55

Un dernier geste..
Sa main est comme guidée par l'éclat d'un soleil tout juste levant. C'est comme si le ciel avait pris sa souffrance alors qu'il progressait. Rouge comme jamais le sang ne sera, beau comme jamais aucun un autre jour ne saura.
Le jour où la capitale et le monde salut son nouveau pas sur la Voie.

Surmontée, les chaînes qui le liait et le ramenait sans cesse au sol.
Finit les chutes, finit les échecs.
Son rire s'élève vers le ciel, lui partage sa joie, immense joie d'avoir réussi, immense joie de mériter les sourires que son maître lui lançait.

Pourquoi avoir douté ? Elle sait très bien ce qu'elle fait et il n'imagine personne d'autre lui montrer la Voie à suivre. Quel arrogant garnement il fait, persuadé que cette leçon n'avait rien à lui apprendre.
Un abrutis, voilà ce qu'il est ! Et pourtant, quelle joie..

Les chaînes tombent autour de lui et son corps se gonfle de cette sensation de légèreté qui l'avait abandonné tout en bas de cette tour. Libre en tout en occasions.. mais il préfère tout de même ne pas sentir ses choses sur lui. Les seuls poids qu'il apprécie son ses armes et au pire ses vêtements! Mais il comprend qu'il n'a plus de limites à craindre maintenant.

*Vois ce que tu as accomplis quand tu te pensais privé de ton corps. Imagine un peu.. ce que tu peux.*

Sans doute peut-il voler ! Il se jetterait volontiers du haut du sablier pour vérifier, mais ce serait bête d'en finir maintenant ! Non, il a encore beaucoup à faire et remercier Libertée n'est pas la moindre des choses ! Même si elle a réussit à le faire pleurer, à pousser ses nerfs à bout, il lui doit quand même un nouvel instant merveilleux..

Peut-elle lire toute sa gratitude dans son regard ? Ou va-t-il être obligé de la lui dire, au risque que sa voix défaille sous l'émotion ?

- Et voilà. Nuhadu, tu es libre.
-J'espère que tu ne prévois pas d'autres exercices comme celui-là.. C'était vraiment épuisant.

Il ne comprend pas pourquoi Libertée semble aussi tendre. Ne devrait-elle pas sauter de joie, se moquer de lui ou même le féliciter chaleureusement pour la réussite de cette épreuve ? Elle semble.. presque d'un calme religieux.


-Tu vas bien, dis ?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 722
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Ven 02 Nov 2012, 15:40

Un léger soupir franchit les lèvres de Libertée.
Il ne réalisait pas.

Il ne réalisait pas, et cela ne l’étonnait même pas, en fait.
Il avait ce regard, d’attente de quelque chose, un nouvel exercice, un nouveau défi, et elle ne put s’empêcher de sourire.


- -Tu vas bien, dis ?

Elle ne sait pas quoi répondre.
Que oui, elle va bien ? Qu’elle est heureuse ?
Que non, elle ne va pas bien ? Qu’elle est triste ?
Et pourquoi dépendre de mots, qui expriment si peu de choses, qui sont si restreints à leur utilisation et interprétation ?


Au-delà de l’horizon
Le loup s’envole
Marchombre.

Quelques mots, tracés dans la poussière en haut de ce toit, de ce sablier de pierre.
Evidence absolue.

Il ne se passe qu’une poignée de secondes avant que Libertée ne lâche enfin la gangue au fond de son ventre. Elle s’approche de Nuhadu, pour l’enlacer, tendrement. Fortement. Puissamment. Dans cette étreinte, aucun mot n’est nécessaire : il va lui manquer.
Et il ne peut que comprendre…


__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Groupe Vifé - Cours n°4   Ven 02 Nov 2012, 16:07

Au-delà de l'horizon
Le loup s'envole
Marchombre.

Il est..

Danse-lune, chante-lune.
Seigneur des ombres..
Les chaînes tombent,
Tes chaînes sombrent.

Hurle-rêve,
Prend tes ailes
Attrape le ciel
Ton apprentissage s'achève..

Il est vraiment libre..

Il n'osait la quêter, mais l'étreinte de son maître le réconforte. Al-Jeit, l'aura vu pleurer bien souvent et nulle pluie ne vint le couvrir, l'accompagner ni même l'accompagner. Ce n'est pas un jour à être triste. Lui qui haïssait tant les chaînes, il découvre qu'il en aimait une bien plus que de raison. Il est si dur de la briser, de s'en détacher ! Même si, le maître à lâcher son côté, même si le monde l'appelle.

Pourtant..
Le monde l'appelle.

Si vaste, si grand, si beau..
Infinie et inconnu.
Aventure

Il voudrait lui demander s'il la reverra, si elle compte disparaître. Mais il ne le peut, il ne peut pas créer une nouvelle chaîne quand elle le libère enfin.
Le loup glisse une main délicate dans les cheveux de son maître et tire légèrement une mèche. Un adieu et en même temps, il prend son indépendance par ce geste.

Léger comme jamais il ne l'a été, il fuit les lieux.
Le sablier qui lui semblait impossible d'escalader fut encore plus difficile à abandonner, plus blessant aussi, son pauvre cœur mettra du temps à s'en remettre.

Mais c'est le sourire sur ses tristes lèvres que commence sa nouvelle route.
Qu'il découvre sa Voie, à tâtons.
Le soleil s'est à peine montré qu'il quitte Al-Jeit, s'enfuit de la tristesse et de la tentation de retrouver son maître.

Une nouvelle aventure.
Une première aventure.
Le loup s'envole.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Groupe Vifé - Cours n°4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Jeit-
Sauter vers: