AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 01 Nov 2012, 14:19

Il était une fois, dans la lointaine Jungle d'Hulm, un jeune homme fort, beau, vaillant et tressé au milieu des lianes, des branches et des moustiques. Le jeune homme était de nature guillerette, ou tout du moins souvent guilleret et il était courant de garder de lui le souvenir d'un sourire. Pourtant, en ce jour particulier où il alla se perdre à la découverte de l'inconnu, on pouvait l'entendre jurer sur la tignasse de Merwyn que la forêt risquait fort de prendre feu si un seul autre moustique s'amusait à piquer sa peau chocolaté. Évidemment, il n'eut pas gain de cause et ses menaces en l'air se perdirent dans la jungle.

Qu'importe ! La chasse à l'Ours-élastique pouvait commencer !

Ha ! Il est temps de prendre sa revanche sur les immenses boules de poils qui l'ont torturé il y a si longtemps. Pas question de se faire avoir cette fois ! Il ne peut plus tomber, puisqu'il n'a plus peur de rien ! Même un Dragon pourrait se poser devant lui qu'il n'aurait d'autres idées que celle de grimper sur sa tête pour voir jusqu'où s'étend le monde ! Y a-t-il encore des terre qui n'attende que lui pour être foulée, découverte ! Ah mieux ! Il faut qu'il traverse les océans ! Pourquoi ne pas rendre visite aux pirates Alines ? Comme il serait amusant de défier le vent sur l'un de ces grand bateau qu'il aperçut à quai une fois où son père l'avait emmené en voyage. Bon sang ça remonte ! Il n'était qu'un bon petit garçon dans la lune... qui a trouvé le moyen de se perdre dans les ruelles. Comment avait bien pu finir cette histoire déjà ? Ça remonte à bien trop loin.. mais il y avait eut de sévères fessée après tout ça.. Aouch.. changeons d'histoire !

Le jeune homme a su oublier les moustiques pour une fois, il faudra bien s'en accommoder parfois et la chasse n'autorise de pester contre la nature. Il faut savoir s'y faire, c'est tout. Nuhadu n'a jamais pisté d'Ours-élastique, il n'est même pas sûr que quelqu'un s'y soit jamais attelé auparavant !

Il saute de branche en branche, pas plus bruyant qu'un écureuil, pas plus troublant qu'une goutte d'un océan. Il a la joie de se fondre dans l'environnement et de sentir la vie de la forêt partout autour de lui, dans les gazouillement comme dans les bruissements ou les cris lointains des singes. Pourtant, il serait bien amusé de découvrir un loup par ici ! Il doit bien être le seul.. Encore que, c'est ici que l'on trouve ces plantes chasseuse d'insecte ! Les enjôleuse.. Si proche de son autre but.. mais si loin de l'aider à l'atteindre.
Il faudra qu'il en prenne une avec lui, ça pourrait faire un beau cadeau.. pour qui ? Bah ! Il ne manque pas de personnes à remercier, il aura tout le loisir de choisir plus tard !

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 06 Nov 2012, 14:24

Maëlle poussa un juron quand elle se prit une énième fois le pied dans des branches tapissées au sol et qu'elle faillit une énième fois s'étaler de tout son long. Faillit seulement. Comme il était trop ardu de marcher sans trébucher, elle décida alors de passer par la voie des airs. Elle grimpa dans un bouleau et sauta de branche en branche, d'arbre en arbre. Cela devait faire une heure qu'elle était dans cette maudite jungle. Sûrement qu'elle devait tourner en rond. Maëlle se remémora comment elle avait finit dans cette stupide jungle. Son maître lui avait annoncé que son prochain cours ne se passerait pas avant un mois. Alors elle en profita pour découvrir ce qui se trouvait derrière les montagnes de l'Est. Elle en profita pour passer une journée avec son oncle et sa tante puis partit avec Clair-de-Lune en laissant cette dernière chez son cousin bûcheron. Ensuite elle avait escalader la montagne et était descendu de l'autre côté en arrivant de l'autre côté de la Voleuse. Elle remonta à pied quelques jours et tomba sur la jungle. Comme elle avait faim , elle entreprit de chasser. Très vite, elle repéra des traces de siffleur mais celui-ci , qui connaissait mieux la jungle qu'elle, l'avait semé, la laissant toute seule au beau milieu de la jungle. Perdue dans ses pensées, elle loupa une branche, se sentit basculer dans le vide, en attrapa une autre in extremis avant de s'écraser au sol. Elle s'arrêta, repris son souffle, calma les battements de son coeur en inspirant profondément et repris de l'altitude jusqu'à atteindre la cime de l'arbre Ce dernier était plus haut que les autres alors elle regarda autour d'elle. Tout était vert à des lieues à la ronde. Bleu du ciel, vert de la terre. Ensemble hétérogène mais pourtant qui ne forme qu'un. Maëlle sauta dans le vide, se rattrapa à bout de bras à une branche, effectua un salto pour atterrir sur une branche d'un arbuste qui menaça de se craquer sous son poids mais elle n'était déjà plus dessus. Elle avait bondit sur un autre arbre quelques mètres plus loin. Elle paraissait être insaisissable. Comme si elle volait à plusieurs mètres d'altitude.

Voler, comme elle aimerait voler. Tel un oiseau. Elle était sûre que dans une autre vie, elle avait été un aigle royale. Grand et majestueux, qui volerait par dessus les plus hauts pics, qui se jouerait de la pesanteur , qui tutoierait les nuages, la lune et les étoiles, qui traverserait les océans et qui découvrirait de nouvelles terres. Son rêve de petite fille. Non. Son rêve.

Un bruit sourd la tira de ses pensées. Maëlle s'arrêta net de cabrioler. Tout ses sens en éveil, elle regarda autour d'elle pour déterminer l'origine de ce craquement. Ses yeux tombèrent sur un buisson à une dizaine de mètre de là. Elle sortit son poignard prête à agir et commença de s'éloigner. Un autre bruit se fit entendre, plus fort, elle se retourna sur le qui-vive et vit le buisson se déchirer. Une bête énorme en sortit en poussant un grognement. C'était un ours élastique. Particulièrement gros. Il était haut de trois mètre et large de deux. Cependant, ce qui attira le plus Maëlle, ce sont ses petits yeux rouges où brillait un éclat malsain ainsi que sa gueule remplit de crocs, long comme la main et affûtés comme des poignards. Maëlle prit la fuite, affronter une bête comme ça toute seule était impensable. Elle sauta d'arbre en arbre à une vitesse incroyable. Elle pensait l'avoir semé et ralentit l'allure, puis s'arrêta pour reprendre son souffle. Elle poussa un cri lorsque l'arbre sur lequel elle se trouvait se mit à bouger. L'ours secouait l'arbre pour l'y déloger. Voyant que sa proie n'avait pas l'intention de descendre, il commença à grimper. Maëlle poussa un cri horrifié. Elle devait fuir à tout prix. Elle se remit à bondir de plus en plus vite à une vitesse hallucinante. L'ours la suivait , lui aussi aller à une vitesse incroyable. Il allait la rattraper et la dévorer. Alors c'est comme ça qu'elle devait mourir ? Dans la gueule d'un ours ? Sans que son maître le sache ? Alors qu'elle commençait à peine d'arpenter la Voie ?
Revenir en haut Aller en bas
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 08 Nov 2012, 18:50

    Chaleur oppressante.
    Air chargé d’humidité.
    Corps couvert de sueur.

    Le visage fermé, les poings serrés, je me faufile tant bien que mal entre les immenses lianes tombant en rideaux devant moi. Foutue jungle. Foutue envie. Depuis la matinée, je tentais de sortir de cette épaisse et grasse forêt sans véritablement de résultat. Au contraire, j’ai l’impression que plus j’avance, plus je m’englue dans son air.

    Le front ruisselant de sueur, j’ai depuis longtemps abandonné ma tunique, ne portant en haut qu’une simple bande entourée autour de ma mince poitrine. Je ressemblerai presque à une amazone. Cette idée me fait légèrement sourire malgré la situation. M’arrêtant finalement, je reprends mon souffle coupé par la chaleur intense.

    Et je calme les battements quelques peu désordonnés de mon cœur. Me passant une main sur le visage, j’en retire superficiellement la sueur et lève les yeux vers les hauteurs.

    Attirantes.

    Me redressant, je saute, crochetant une branche basse et commence à me hisser avec aisance entre lianes et branches tortueuses. Plus je monte, plus je sens le poids de la jungle s’amoindrir sur mes épaules. Et peu à peu, je retrouve un semblant de sérénité. Ma respiration se fait plus régulière. La chaleur diminue.

    Et je crève finalement les feuilles, m’offrant au ciel.
    Soulagement.

    Accroupie sur la cime de l’arbre, je laisse mon regard glisser sur l’étendue vaste et dense de la jungle.

    Immense.

    Et bah… Je suis pas encore sortie. Me reposant quelques instants, je laisse mon corps profiter de la douce caresse du vent. De la lumière pure du soleil. Avant de replonger dans ce demi-enfer. Bien décidée à en sortir avant la nuit. Je ne rejoins cependant pas le sol, préférant rester en hauteur, circulant parmi les branches.

    Bruit.
    Cris.
    Puissant.

    Me stoppant net, je lève la tête en direction du bruit. Je ne suis qu’à deux ou trois mètres du sol quand les bruissons se déchirent dans un bruit effroyable. Une jeune fille apparait. Paniquée. Effrayée. Suivit d’une chose bien plus énorme.

    Ours élastique.

    Et celui-ci ne marche pas au sol… Mais fonce droit sur moi ! Sautant à terre, je roule pour amortir ma chute et me relève rapidement. Juste assez vite pour voir la bête fondre sur sa nouvelle proie.

    Moi.

    Effectuant un pas sur le côté, j’arrive in extrémis à l’éviter et saute en arrière pour me mettre hors de portée. Ah ouais, il veut jouer à ça ? Dégainant un poignard, je me jette sur son dos avant qu’il n’arrive à arrêter complétement sa course pour changer de direction. Ruant, il tente de me faire tomber.

    Mais je sais m’accrocher.

    Une main fermement accroché à son poil, les jambes enserrant son cou, je tiens bon et, quand l’occasion se présente, j’enfonce ma lame dans son cou à plusieurs reprises, jusqu’à ce qu’il s’écroule, agonisant et se vidant lentement de son sang.

    Un sourire mauvais se dessine sur mon visage tandis que je lève mon regard sur l’inconnue.

    Léchant avec délice le sang coulant le long de mes doigts, je m’approche lentement, lame toujours sortie.


    - Alors, un petit lapin se perd dans la forêt ?

    Murmure susurré au vent. Mauvais.

    Ce petit exercice vient de réveiller mon appétit. Et cette gamine transpire quelque chose que je n’aime pas. Que je déteste même. Une impression. Un malaise. Pourquoi ne pas tout simplement le faire disparaitre ?


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 08 Nov 2012, 19:24

Le loup se fige soudain. Un frisson d'excitation s'empare de tout son être alors qu'il tend l'oreille vers se rugissement qui doit faire trembler toute la jungle. Aura-t-on jamais vu ses yeux briller autant ? Ils reflètent les éclats du futurs, l'annonce du combat qu'il se prépare depuis une journée entière à engager. Le loup a faim.. ou du moins, son cœur et ses lames ont faims. Sang et Vengeance ? Épreuve et Envol ! Elles veulent voler, siffler et frapper ! Elles veulent briller au monde, danser avec le vent et montrer à leur propriétaire comme elles sont belles tâchées de sang. Il veut se libérer d'une peur qui l'a tourmenté pendant des lustres, une crainte frôlant la paranoïa pendant un temps. Il veut vivre et grandir, libre et sans peurs. Nuhadu a le profond désir de redevenir insouciant, de pouvoir à nouveau poursuivre un écureuil dans un arbre sans craindre les griffes acérés d'une autre boule de poil. C'est simple, la vengeance n'est qu'un pas sur sa voie, la peur est un mur sur sa Voie.
Et le loup n'a plus peur de rien.

Sourire cruel
Rivaux éternel
Instant éphémère.

Son adversaire l'appel, il le sent au fond de lui et son cœur en tambourine d'impatience ! Il veut l'affronter et il veut le terrasser. Il n'a plus aucun doute, il sait qu'il peut dominer cette bête sauvage. Il sait qu'il le doit aussi, tout comme il doit beaucoup de choses. Chaque chose en son temps ! Terrasser la bête pour devenir la bête, trouver la belle ensuite.. Mais au fond de lui, il se doute que c'est elle qui le trouvera.

Ironie.

Le marchombre vole. Ses pieds se posent bien sur les branches, ses bras aussi s'agrippent à elles, mais pas une ne bronche. Elles sont ses piliers, ses tremplins ses prises. L'arbre n'est pas différent d'une falaise, le bois pas différent de la pierre. Le tout, c'est qu'il faut les écouter.
La pierre ne veut pas bouger, mais elle veut porter.
Le bois ne veut pas porter, mais il aime bouger.
Les branches frémissent, reprennent leurs positions, les branche supportent en silence, les branches se laissent transformer en pierre. Le fauve traverse les branchent, se faufile dans un monde qui n'est que nuances de verts filant vers le passé quand lui même temps à retrouver son présent, celui de ces rugissements qui se renforcent, celui de ses muscles qui se bandent d'impatience.
Pourtant, ce n'est pas aujourd'hui qu'il aura sa revanche. Alors qu'il arrive enfin à la bête, c'est pour l'entendre se taire, sentir la forêt frémir quand une de ses forces tombe. Il le sait avant de le voir, il enrage avant de savoir, mais la bête à péri. Il se doutait bien que de tels exclamations n'étaient pas juste un appel pour lui, il savait bien que la bête s'agitait pour une raison ou une autre, mais alors qu'il se laisse couler sur une branche élevée et écartes la végétation touffue de devant son regard, il découvre que son rival est tombé. L'instant n'a pas duré aussi longtemps que le poème le lui promettait. La forêt lui refuse sa revanche et il s'en sent indigné !

Étalé, affalé, mort, abandonné.. L'Ours n'a plus aucune dignité et pas plus d'utilité que de gorger la terre du sang qui s'échappe de son col. Son pelage taché comme son honneur a été piétiné. Nuhadu le prend en pitié. Sa crainte d'antan n'a pas eut droit au moindre respect pour sa puissance terrifiante. L'infortuné a croisé bien plus fort que lui et le marchombre en perd tout son rythme cardiaque quand il découvre son assassin. Une petite fille.. ou deux ? Non, une seule est tâchée de sang, pas le sien heureusement, mais ce n'est pas une petite fille. C'est une fragile déesse au sourire sanglant. Elle est belle, elle splendide, même ainsi sadique et auréolé de son aura chaotique ! Elle est reine d'un cœur qui s'emballe et tambourine pour s'échapper de la poitrine trop serré de son maître déboussolé. Et l'autre petite fille n'est rien de plus qu'une future victime, il le sait.. et il se demande s'il doit l'accepter.

Non. Il ne connaît pas cette fille et la sauver n'est pas son soucis. Il attendait cette créature depuis trop longtemps pour laisser une fillette goûter ses attentions avant lui ! Même l'Ours l'a prit de vitesse à ce sujet ! Non, il ne la laissera pas lui passer devant !
Il n'avait pas finit de penser qu'il se découvre l'arc en main et en train de tirer une flèche à l'empennage rougit par la facétie de son fabricant. Elle ne va que mieux avec les décorations qui ornent l'instrument Faëlle et les facéties sont aussi les envies du loup sombre. Il se souvient au dernier instant qu'il ne veut pas tuer, et dévie le tir peu avant que les doigts s'ouvrent et que le trait ne siffle. Agir sans réfléchir n'est pourtant pas sa nature, mais revoir la créature aux allures d'anges on fait pousser en lui les sombres ailes de la folie.. Foncer, c'est tout ce qu'il souhaite ! Et quel effet lorsque la flèche siffle devant le visage de la fillette pour traverser d'autres feuillages et frapper il ne sait quoi au loin.. Il s'en fiche, l'important, c'est que l'une prend peur et que cette dernière s'accumule à la terreur que provoquait la sanguinaire Envoleuse. Le déclic se fait dans son esprit et elle se détourne pour filer à une vitesse étonnante à travers les arbres et les ombres.

Faut-il gaspiller une autre flèche ?
Non. Il a bien mieux..
Pourquoi n'y a-t-il pas pensé plus tôt ?

Les bottes du marchombres agitent la branche où il se trouvait et déjà il se faufile entre d'autres feuillages, son arc abandonné à une branche et son carquois à une autre. Par ci, par là, les feuilles s'agitent, les branches craquent, à intervalles irréguliers, à des lieux opposés, à des lieux inattendus.. il dansent entre les branche, et il le fait partout. Son pas est alerte et son déplacement furtif, mais il impose ses bruits pour attirer l'attention de la belle. Tel un aigle, il virevolte au-dessus de sa proie, magnifique créature aux allures délicieuses.. il aimerait se jeter sur elle et lui arracher milles baisers ! Mais d'autres détails sont à régler.

Il sait que Liberté l'a recroisée et que ni l'une ni l'autre n'ont voulu s'entre-tuer. Nuhadu en tire à la fois un grand plaisir et un certain malaise.

Un bout d'étoffe tombe d'entre les branches, le marchombre qui se faufilait par là tantôt porte désormais son contenu si précieux. Ses doigts sanglent un bracelet de cuir autour de son avant-bras, tandis qu'il est déjà ailleurs, gardant la créature de vue et continuant de laisser sa piste à grand renfort de bruissements. Elle le retrouvera, même sans ça elle l'aurait fait. Au fond de lui, il est sûr que c'est elle qui le retrouvera.

Un malaise, un profond malaise en fait. Libertée semblait soudain éprouver bien du respect pour l'envoleuse.. Et il se doute qu'elle ne le ferait pas sans raison. Ainsi, son maître a su obtenir ce que lui même n'a pas encore su réclamer. Lacrya ne l'a jamais dominé ouvertement, ni même volontairement pense-t-il. Mais il sait qu'elle le peut et il sait qu'il ne peut en rester ainsi. S'il doute de lui, il finira par douter d'elle. S'il doute d'elle, il ne la mérite pas. Il ne doute plus, il est temps de le prouver.

Les doigts sombres glissent sur le bracelet de cuir. Huits étincelles d'aciers y brillent en traversant une trouée dans le toit d'Hulm, il en attrape une et la tire de son logement. Une lame étincelante, à peu moins longue que son doigt, à peine moins large, parfaitement aiguisée, parfaitement équilibrée. Plus lourde que son apparence ne le laisse entendre, elle vole sans se faire prier quand la main fouette l'air. Elle transperce une feuille et l'instant d'après émet le doux sifflement de la mort que l'on attend d'elle.

Le sifflement pointe le doigt osseux vers l'ange que cible le marchombre. Il joue dans les ombres avec amusement et il laisse son rire s'échapper alors qu'il sait pertinemment qu'on le laisse jouer.

On le laisse gentiment présenter le présent qu'il prépare à la déesse de son cœur, à son amante. A la Lacrya dont-il rêve depuis si longtemps.

Il rit, mais le cœur n'y est pas. Ce n'est pas pour la joie, c'est juste pour évacuer la tension. Il s'apprête à danser pour gagner un cœur, normal qu'il est besoin de se laisser aller. Un peu.



[Désolé d'avoir dirigé ton personnage Maëlle, mais ça permettra de poursuivre ce rp Wink .]

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 06 Déc 2012, 21:36

    Désir.
    Celui de tuer.
    Encore.

    Le sang maculant mon corps se mêle à ma sueur. Grasse. La peau nue de mon torse poisse. Colle. Une sensation des plus désagréables. Mais que ma soif de sang me fait vite disparaitre. Les yeux toujours rivés sur la jeune fille, je m’approche lentement, ma lame rougeâtre captant quelques étincelles de soleil.

    Soulagement.
    C’est le premier sentiment qui traverse le regard de l’inconnue. Celui d’être débarrassé d’un ennemi.
    Puis le doute.
    Face à mon approche étrange…
    Et enfin la peur.
    Comprenant que son ennemi vient à peine de changer de visage. Et de devenir plus dangereux. Beaucoup plus dangereux.

    Un sourire mauvais illumine mon visage tandis que celui de l’adolescente se décompose. Je fais lentement tourner mon arme entre mes doigts, tournant autour de ma proie comme un fauve prêt à bondir. La voyant reculer, je prends un malin plaisir à la faire avancer vers le large tronc d’un arbre, lui bloquant toutes issues.

    Le jeu peut commencer.

    J’approche lentement mon visage du sien, me plongeant avec malice dans ses prunelles d‘un bleu-gris amusant. J’ai le plaisir de la sentir trembler sous mon regard acéré, profond. Joueur. Ma lame glisse sur son ventre, effleurant à peine sa peau. La petite est paralysée par la peur.

    Celle de mourir.
    Et elle a bien raison.
    Car c’est le seul avenir qui lui reste.

    Alors que je m’apprête à enfoncer doucement ma lame dans sa chair si tendre, le claquement d’une corde éveille mon instinct, et, avec une rapidité vertigineuse, je saute en arrière, sentant une flèche siffler à mon oreille.


    - Non de…

    Sans prêter attention à mon proie détalant maintenant comme un lapin entre les troncs visqueux de la jungle, je me jette sur la droite, crochetant rapidement une branche pour me hisser jusqu’à l’endroit où se tient le tireur -ou tireuse-.

    Se tenait.

    Je pousse un profond juron en apercevant un arc pendu là, et quelques flèches abandonnées ici. Et une odeur. Subtile. Mais assez présente pour me déstabiliser, mon corps réagissant étrangement à cette douce senteur. J’essaie de me souv…

    Crac.

    Je me retourne vivement, prête à m’élancer dans la direction de ce petit bruit. Quand un autre résonne derrière moi. Puis à ma droite. A ma gauche. Au-dessus. Il est rapide. Très rapide… L’odeur disparaissant totalement de mon esprit, je ferme les yeux, me concentrant.

    Avant de m’élancer.
    Vive.

    Je suis le bruit de ses pas. Me faufile dans son sillon, sentant doucement que je le rattrape. Un sourire se dessine sur mes lèvres. Je viens de trouver une autre proie. Beaucoup plus intéressante !

    Sifflement.
    Mortel.

    Je change brusquement de direction, le projectile passant à un bon mètre de moi. Soit il ne sait pas viser soit… Un second. Crochetant une branche, je m’élève, ramassant au passage un petit bout d’étoffe abandonné là.

    Etrange.
    Qui laisserait ainsi sa piste ?

    Serrant le poing, j’accélère, restant bien en hauteur. Et parfaitement silencieuse. Quand enfin je l’aperçois, ombre noir parmi les arbres. Sans prendre vraiment le temps de réfléchir, je m’élance, faisant un bon prodigieux pour retomber sur son dos. Nous dégringolons tous les deux. Violement. Mes bras se referment sur ma cible pour ne pas la laisser filer.

    Choc.
    Brutal.

    L’arrivé sur le sol, bien qu’amorti par un tapis de feuille morte, est violent. Mais je ne laisse pas le temps à l’inconnu de se redresser, me plaçant au-dessus de lui, assise sur son torse, appuyant un poignard sur sa gorge.

    Tout s’immobilise enfin.
    Ma vision danse un instant avant de reprendre sa netteté. Et là, tout autour de moi s’arrête. Tout en moi s’arrête. Le souffle coupé, je reste ébahie devant le visage qui s’offre à moi.

    Nuhadu.

    De surprise, je me redresse et fais plusieurs pas en arrière, chancelant presque.

    Comment…
    Pourquoi…
    Comment…

    Trop de question. Et si peu de réponse. Pourquoi lui ici ? Alors que mon errance avait enfin finie par effacer son visage de mes entrailles. J’avais retrouvé la partie de mon âme que j’avais perdue. Et il faut qu’il la vole de nouveau.

    Par un simple regard.

    Reprenant rapidement, contenance, je ferme mon visage, un regard dur se posant sur lui, le poing serré autour de mon arme. Au ceux de mon ventre nait une étrange chaleur. Mêlée d’envie. De désir. De plaisir. De bonheur. Je la réprime brutalement, mes yeux devenus froids et distants.


    - Qu’est-ce que tu fais ici ?

    Voix glaciale et directe. Après tout… Ce n’est pas lui qui vient d’essayer de me tuer ? Je devrais peut-être faire pareil…

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Sam 08 Déc 2012, 00:28

Les doigts agiles du Marchombre viennent saisir une troisième lame à son avant bras, il a conscience que ses premiers tirs manquaient cruellement de précision, mais la maligne envoleuse était plus dure à suivre dans les feuillages. Suivre tout en fuyant. Il ne veut pas la perdre de vue, pourtant il ne veut pas se faire rattraper, pas encore... il lève la lame, quêtant le moment propice et aussi le bon axe. Ces lames sont des dons, il serait mal venu d'en perdre une dans cette dense et encombrante végétation. Et puis, il est tellement plus drôle d'agir ainsi ! Déjà deux des lames se sont plantées dans le même arbre. Arrivera-t-il à tenir son adversaire en respect tout en jouant ce petit jeu ? Il se plaît à croire que c'est faisable, pour peu qu'il fasse un peu plus attention aux déplacement de son adversaire. Il n'a plus aucune idée de sa position alors que sa course prend fin sur une branche particulièrement chargée d'ombres et de feuilles. Il s'y accroupit silencieusement, quêtant un signe de la présence ennemie.

Ennemie, ce mot il l'a toujours pensé avec beaucoup de révérence et de respect. On ne juge jamais un ennemi à la légère ! C'est forcément quelqu'un de dangereux qui nécessite que l'on donne toutes nos force pour être vaincu.. Mais l'utiliser ainsi sur Lacrya, c'est une toute nouvelle chose. Il aurait même pensé que Syndrell serait plus à même de porter ce nom que la dame qu'il sait aimer plus que sa vie, plus que ses tresses, plus que ses lames plus que.. mais quel est cet ordre bizarre ! Aime-t-il ses tresses plus que sa vie ? Hey ! Pourquoi ne trouve-t-il pas d'être humains comparable à Lacrya ?

Un violent choc le saisit alors au dos, le propulsant droit vers le sol ! Ce n'est pourtant pas ce qui l'inquiète en premier lieux ! La petite lame qu'il tenait entre ses doigts fait mine de vouloir lui échapper pour se perdre dans la jungle.. il la serre dans son poing, s'assurant de la garder, se coupant certainement à en saigner, mais il aura le temps de voir ça plus tard, des bras l'entourent tandis que la chute semble prête à l'accueillir. Sans se poids sur lui, il saurait l'amortir, mais là il n'a plus qu'à l'accepter et l'accueillir. Il pourrait aussi tenter de faire passer la dame sous lui.. mais il ne veut pas la blesser.. il tombe nez le premiers dans un tapis à peine moelleux de feuilles. Sous le choc le poids sur son dos s'envole plus loin. Il faut qu'il saisisse sa chance..

A-t-il seulement encore une main ? Il est si sonné qu'il ne sait plus ce qui l'entoure ni même ce qui le compose.. Et il sourit bêtement, conscient qu'elle le surpasse encore de loin.. et qu'il ne peut pourtant pas baisser les bras à cette constatation. Il n'est ni lâche ni pessimiste. Il doit lui montrer !

Un immense effort de volonté le ramène à son corps et lui fait sentir que la lame est très très bien aiguisée, il a du s'entailler profondément la paume en voulant la garder en main.. c'était sans doute mieux que de s’empaler dessus quand même. Ses bras, étrangement les partis les moins douloureuses de son corps, tentent de le relever, mais sa tête tourne et et un goût poisseux se glisse à sa bouche. Ne serait-ce pas du sans qui coule de son nez ? Mince, il est bien pitoyable pour ces premières retrouvailles depuis bien des mois ! Le fait est qu'il n'arrive pas à plus que se retourner. Il secoue doucement la tête retrouvant petit à petit ses esprits.. Mais il ne sait si cela vaut le coup, quelqu'un s'est installé sur lui et une lame menace sa gorge. Comment lui en vouloir de le tuer maintenant ? Elle aurait bien du mal à voir un marchombre dans un tel état..

Mais.. c'est lui pourtant ! Il ne peut pas la laisser croire ainsi à sa victoire ! Il faut qu'il se redresse.. Comme en réponse à se prière, elle s'éloigne de lui, sans un mot. Elle compte donc lui offrir une mort honorable ? Ou peut-être a-t-elle enfin reconnu son amant d'antan ? Il ne saurait le dire, sa vue est trouble.. Quelle chute il a fait !

- Qu’est-ce que tu fais ici ?

Même dans son état il note le ton et surtout le langage choisis. Ils sont bien loin de leur mielleuses phrases respectueuses qu'ils s'échangeaient avant.. et il ne peut lui en vouloir ! Il ne compte pas reproduire les mêmes erreurs. Il ne veut plus qu'elle se permette de le considérer comme insignifiant. Il est lui, aussi bien qu'il est marchombre et s'il doit envisager une relation avec cette envoleuse, il faut qu'elle comprenne que ce n'est pas elle contre tout les autres marchombres que les choses se jouent. Que ce soi Syndrell, que ce soi Libertée ou tout autre, il doit lui montrer qu'il est capable de l'accompagner dans chacun de ses combats, qu'elle ne peut pas négliger son appui. Il ne restera jamais assis bêtement à se demander si elle s'en sortira.. et jusqu'à présent elle a semblé penser le contraire à chaque fois.

-Je récupère mon cœur..

Sa vue se reprend et sa tête arrête enfin de sonner bêtement. Il n'est pas au mieux de sa forme, mais il peut au moins poser son regard sur celle qui lui fait face. Par toutes les Dames, ce qu'elle est belle ! Si seulement il pouvait laisser juste un peu de cette tendresse la caresser, malgré le sang, malgré la colère qu'il lit sur son visage, il a envie de lui dire qu'il ne l'a pas oubliée.. Stupide naïf.

Elle ne comprend que dans le sang et les coups, il faut qu'il lui parle dans ce langage.

-Parce qu'il n'y a qu'en te frappant que je saurais que tu peux frapper.. T'as raison Roy, il n'y a qu'une langue universelle.

Il murmure, pour lui même, pour ses souvenirs.
Et puis, il se reprend.

Le corps souple du marchombre roule en arrière pour se poser à quatre pattes.
Deux gouttes sanglantes viennent perler les feuille dorées qui recouvrent la terre. Sa main blessée est encore valide et un poing vient glisser sous son nez, effaçant inefficacement le filet de sang qui s'y est installé. Cinq éclat d'acier brillant ont étincelé sous ses yeux. Le marchombre se redresse sur ses pieds et recule de plusieurs pas, cueillant deux autres lames à son bracelet de cuir. En tirer trois en une seule fois n'est qu'une formalité.. le plus dur sera d'atteindre la cible.

Il s'immobilise à nouveau.. prêt à jaillir..

-Tuons nous alors..

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Dim 09 Déc 2012, 13:38

    Silence profond. Les yeux plissés, je ne peux détacher mon regard du jeune homme à terre.

    Nuhadu.

    Mon regard dur glisse sur lui. En réalité, j’arrive à peine à croire qu’il est là. Bien là. Je l’ai cherché pendant près d’une année sans arriver à le trouver. Les indications de son maître ne m’ont pas suffi. Ni même les quelques murmures que le vent a accepté de m’offrir. J’aurai pu lui envoyer une lettre. Un message. Mais aucun mot ne me venait.

    Puis j’ai abandonné, reprenant peu à peu la liberté que son cœur m’avait volé. J’ai réussi à accepter les évènements qui ont bouleversés ma vie.

    Syndrell.
    Sydryl.
    Libertée.

    J’ai repris les cours. Retrouvée mes élèves. Fait passer un examen, avec le plaisir de les voir aussi forts et aussi beaux. Puis j’ai continué mon errance, pour faire disparaitre les derniers troubles de mon esprit…

    Pour finalement le retrouver ici.
    Le sort est joueur
    .

    -Je récupère mon cœur...

    Sa voix fait naitre en moi un léger frisson. Une foule de sentiments remontent brutalement à la surface. Je garde cependant le contrôle. Difficilement. Mes poings se serrent autour de mon arme alors qu’il se retourne, posant ses yeux sur moi. Pourquoi ce regard me trouble tant ? Moi qui pensais m’en être totalement affranchie…

    Je fais un léger pas en arrière, ne le quittant pas des yeux. Un liquide vermeil s’échappe de ses narines. Le choc a sans doute était bien plus violent pour lui que pour moi…

    Tant pis pour lui.

    Après tout ce n’est pas moi qui ai attaqué la première. Pour une fois… Alors qu’il se redresse, je vois ses lèvres bouger légèrement. Un murmure… M’était-il destiné ? Je n’en n’ai aucune idée. Mais il n’atteint jamais mes oreilles.

    Haussant légèrement les yeux de surprise, je me surprends à admirer la souplesse de ses gestes. Il semble totalement changé. Grandit. Une aura plus forte de sérénité s’échappe de lui.

    Marchombre.

    Libertée ne m’a donc pas mentit. Il parcourt maintenant seul la Voie. Que de changements… Je recule d’un pas alors que je le vois se mettre en position d’attaque, trois petites lames brillant entre ses doigts. Pourquoi compte-t-il attaquer ? Je fronce légèrement les sourcils.


    -Tuons nous alors...

    Je reste immobile, le regardant avec curiosité et surprise. Nous tuer ? Sans doute qu’une année plus tête, je lui aurais sauté dessus, la vision teintée de sang, mais aujourd’hui, toute envie vient de quitter. Je ne ressens plus cette pulsion de cruauté. Ni même le désir de sentir mes lames plonger dans de la chair fraiche. Son apparition a coupé tous mes élans. Je me sens presque lasse.

    Poussant un profond soupir, je passe une main dans mes cours cheveux blancs avant de ranger ma lame encore poisseuse de sang. Puis nos regards se croisent de nouveau.


    - Tue-moi si ça te chante…

    Et je lui tourne le dos, n’aspirant qu’à une chose, retrouver ma solitude pour de nouveau essayer d’évacuer ce trop-plein de sentiments.

    Amour
    Rage
    Colère
    Désir.

    Ils s’entremêlent. Se bousculent. Je n’y comprends plus rien alors je me ferme. Tentant de me retrouver… Encore.


[Désolée... C'est court et pas super T_T]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 13 Déc 2012, 19:41

Il s'attendait à la voir réagir plus violemment. Même l'idée qu'elle finisse par le tuer s'était imposée à lui. Mais jamais il n'aurait pu prévoir ça.

Elle n'hésite pas une seconde, elle refuse tout bonnement son appel. Elle semble juste fatiguée et ennuyée. Rien qui ne puisse venir attiser le courroux du marchombre. Il s'en mort la lèvre de frustration, mais voilà qu'elle douche ses émotions et ses pensées. Étonnamment, c'est elle qui apaise son esprit fulminant et qui vient remettre en question la philosophie de Roy. Pourtant, il le sait.. Elle ne pourra jamais l'estimer tel qu'il est s'il n'est pas capable de la blesser. On ne respecte que ceux qui peuvent nous mettre en danger.

Et il la respecte plus que tout. Qu'elle le veuille ou non, chacun de ses gestes à une influence sur lui. Il ne la craint plus depuis longtemps, mais il a toujours cru qu'elle lui reviendrait un jour.. Et plus le temps passe plus il en doute. Elle ne vient pas à lui.

Elle lui échappe. Encore.


- Tue-moi si ça te chante…

Il se redresse, étonné. Elle ne peut pas se contenter de ça. Elle doit avoir plus à dire ! Elle doit au moins défendre sa vie ! Une si magnifique âme peut-elle disparaître sans plus de manières ?

L'a-t-elle déjà tué dans son cœur à elle ?

Son dos s'éloigne un peu plus à chaque battement. Il ne sait que penser. Doit-il hurler ? Doit-il pleurer ? Doit-il frapper ? Doit-il seulement faire quelque chose.

Ses yeux se posent sur les éclats étincelants dans sa main. Il pourrait la tuer.. il sait son tir assez précis pour la tuer.
Même s'il lui courrait après, elle ne se retournerait sûrement pas pour l'arrêter. Même s'il plantait un éclat dans son cœur, elle ne se donnerait pas la peine de l'esquiver.

Elle n'a donc pas peur de lui.
Elle n'a donc aucun respect pour lui.

Ses doigts se resserrent sur les lames, le cœur emplit de colère et de tristesse. Il ne peut pas la laisser partir. Tant qu'elle vivra, son cœur la suivra. Tant qu'elle existera, une chaîne alourdira son pas.
Et son pas s'emporte, frappant la terre avec maladresse, mais le mouvement devient plus sûr à chaque pas de sa course. Il vole sur sa proie. Elle s'est offerte, elle le regrettera sûrement. Mais trop tard.

Ses bras se referment autour d'elle et son visage se cache contre son dos. Il la sent si légère.. et pourtant, malgré la proximité, elle est si loin.. si loin de ce qu'elle était avant, pour lui et avec lui. Et pourtant, c'est elle.

Le même cœur bat dans sa poitrine.
Et celui du loup répond à chacune de ses pulsations.
Il l'aime.. par tout les poils de la barbe de Merwyn, il l'aime comme jamais il ne pourra aimer et jamais il ne pourra vivre serein si elle le fuit. Maintenant comme demain.
Voilà des mois qu'il ne l'a pas revu.. et maintenant qu'elle a été sur le point de lui échapper, il en ressent tout le vide qu'elle a laissé et qui pourtant ne cesse d’alourdir son cœur et ses pensées. Durant tout ce temps loin d'elle, il n'a fait que rêver leurs retrouvailles.. Et l'appréhender. Il a craint le futur, sans elle, avec elle.. et il a voulu choisir le leur.. Mais il n'y a pas que lui qui a changé.

Et elle semble ne pas vouloir de lui dans son futur.
Il est trop faible pour la suivre. C'est sans doute la dernière étreinte qu'il pourra partager avec elle.. et ça le fait souffrir.

Derrière lui, trois éclats effilés dépassent du sol. Attendent leur maître.


-Tu es stupide.. Ne meurt jamais..

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 


Dernière édition par Nuhadu Darkmoon le Dim 16 Déc 2012, 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 13 Déc 2012, 22:44

    Un mélange de sentiment. Violent et incompréhensible. J’ai depuis longtemps cessé le combat, laissant toutes ces sensations contradictoires continuer seules le combat, sans ma raison. Totalement libre. Mon esprit est ailleurs, enfermé dans une cage de verre. Tentant de rester intact. Et de ne pas rebasculer.

    Comme un an auparavant.

    Peu à peu, je sens la pression augmenter en moi. Tout s’entrechoque. Cette bataille interne lentement me consume. Mais je me force à avancer. A m’éloigner. Car plus la distance entre nous s’agrandie, plus les sentiments de colère et de lassitude disparaissent. Mais ceux du désir, de l’Amour et de la Tristesse augmentent.

    Un mal pour un bien.

    Je ferme les yeux, tentant de reprendre ma respiration, attendant qu’une lame vienne se planter dans mon dos à tout moment. A vrai dire, je l’espère presque. Cela mettrait fin à cette douleur inutile.

    Une libération.

    Pourtant rien ne vient et je continue à avancer d’un pas tranquille. Je me mets à espérer que tout s‘arrête enfin. Que je reprenne l’existence que j’ai toujours menée avant de le rencontrer au bord de cette cascade. Je sais pertinemment que son odeur et son visage ne me quitteront jamais. Mais je peux les enterrer assez profondément pour faire semblant de les oublier.

    Poussant un profond soupir, je relâche un peu la tension de mes muscles.

    Fini ?

    Non… Le bruit de course me parvient. Trop tard pour que je puisse régir, mon corps ralentie par les émotions. Deux puissants bras se referment sur moi, m’emprisonnant dans une longue étreinte. Je le sens m’attirer à lui, son visage se glissant contre mon cou. Je reste cependant droite, essayant de ne pas m’écrouler. Au creux de ma poitrine, mon cœur qui semblait s’être enfin calmé, bondit de nouveau, avec plus de force. Un étrange écho semble résonner dans mon dos.


    -Tu es stupide... Ne meurt jamais...

    Je ferme les yeux, ma volonté se fissurant. Pourquoi faut-il qu’il s’accroche à moi ? N’est-ce pas lui qui m’a rejeté ? Les hommes ne savent jamais ce qu’ils veulent…

    Je sens alors un liquide chaud couler le long de mon ventre nu. Intriguée, je baisse la tête et découvre l’entaille barrant sa paume. Comment ? Mes pensées s’embrouillent. Je n’arrive plus à réfléchir correctement. Ni même à déterminer l’origine de cette étrange chaleur remontant le long de mon corps. Sa respiration contre ma peau nue fait naitre une multitude de petits frissons.

    Je sens une unique larme couler le long de ma joue. Ne prenant même pas la peine de l’essuyer, je la laisse parcourir son chemin jusqu’à mon menton pour finalement se décrocher et venir s’écraser sur la plaie de Nuhadu, se mêlant à son sang.

    Je me mets alors en mouvement, me penchant en avant et le faisant basculer par-dessus moi, roulant avec lui pour y trouver l’énergie. Je m’écarte ensuite, posant un regard dur sur lui.

    Pourquoi…
    Pourquoi s’accrocher ?

    Un poignard apparait au creux de ma paume. Cette fois, je ressens l’envie de me battre. Pour évacuer tout ce trop-plein de sentiments. M’accroupissant sur le sol, je le regarde se relever, le visage fermé, toute trace de tristesse ou de confusion ayant déserté mes yeux.


    - Ne voulais-tu pas me tuer ?


    Un ton presque de reproche. De rappel. Sans même attendre sa réponse, je lance un poignard qui vient se figer à l’endroit même où il se trouvait quelques secondes auparavant.

    Rapide.

    Je me fonds alors dans la jungle, sans chercher à le poursuivre. L’invitant juste à venir me chercher s’il le souhaite. Peut-être que s’il arrive à m’attraper, j’accepterai de l’écouter.

    Et encore…


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Dim 16 Déc 2012, 19:48

Il a l'impression que le temps n'avance plus qu'au rythmes affolant de ses battements de cœur, pourtant ça paraît si lent. Il la tient enfin.. sans qu'une lame ne s'interpose entre eux. Sans que l'un ne tente de fuir l'autre.
Il a l'impression de l'avoir enfin retrouvé. Et il veut lui dire comme elle lui a manqué, comme il a douté de la revoir un jour et lui dire à quel point il est stupide de l'avoir laissé lui échapper si longtemps. Et stupide d'avoir cru la comprendre aussi.
Il ne sait plus qui est dans ses bras.. sinon qu'elle est celle qu'il a toujours cherché.

Mais il est encore plus stupide de croire que ce sera si simple.
Il vole, sans trop comprendre comment, et atterrit plus loin, sur le dos. Déboussolé.. Et en même temps suffisamment entraîné pour savoir que rester allongé n'est jamais bon. Surtout pas quand l'ennemi est aussi rapide que Lacrya.
L'ennemie hein ?

- Ne voulais-tu pas me tuer ?

Comment pourrait-elle le prendre autrement ? Personne ne peut se glisser dans son esprit. A vrai dire, lui même ne comprenait pas Roy au début. Pourtant, ce vieux bourrin est d'une sagesse étonnante. Il faut qu'ils apprennent ce que l'autre vaut et il faut qu'il parvienne à la mettre en danger.. S'il ne le fait pas, comment pourrait-elle croire un jour en lui ?
C'est fou.. la menacer pour gagner sa confiance..
Complètement fou.

Mais Roy ne peut pas s'être trompé. C'est une combattante, comme lui, comme Nuhadu. Il doit la battre.
Il roule sur lui même, se redressant vivement. Un poignard se fichant de le sol à côté de lui. Il en tire un frisson d'inquiétude. Auparavant, ce poignard l'aurait tué.. Elle ne pouvait pas savoir qu'il en réchapperai ! Se pourrait-il qu'elle ait vraiment voulu le tuer ?
En tout cas, elle le fuit..
Il pousse un profond grognement de frustration. Il la tenait enfin ! Juste là, au dans ses bras. Il en a encore le cœur qui tambourine et toute cette frustration devient une terrible tension qui s'empare de ses muscles.
Il a envie de frapper dans quelque chose.
Ou de mordre..
C'est un besoin de violence qui courre dans ses veines et il regrette soudain de s'être débarrassé de ses armes.. non, pas sans armes.

Il cueille vivement les trois éclats fichés dans le sol et s'enfonce dans la végétation en courant, suivant la trace de la jeune femme par autant de chemins détournés qu'il lui en faudra. Il ne la laissera pas le semer. Au contraire, il compte bien l'arrêter.. et rien n'est plus menaçant que ce qui est mortel.

Une trouée.
Un sifflement mortel.
Une lame pour couper une voie.


__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 01:07

    Un long frisson parcourt mon dos tendit que je me fraie un passage entre les branches et feuilles grasses de la jungle. Un frisson étrange.

    Anormal.

    Je sens encore sur la peau presque nue de mon dos les battements trop présent d’un cœur devenu étranger. Le chaud touché terriblement agréable de doigts longs et fins. Agréable mais également dérangeants. Trop. Ma nuque me picote légèrement, là où son souffle s’est posé.

    Bordel…

    Attrapant une branche d’une main, je m’y balance et prend mon élan, avant de me laisser aller dans le vide… Pour atterrir au niveau d’une fourche. Et repartir. Vers un endroit dont j’ignore tout.

    Je fuis.

    Ecartant un épais feuillage, je tente de mettre le plus de distance entre Nuhadu et moi. Je veux au plus vite sortir de son influence. De cette foule de sentiments qu’il fait naitre en moi. De cette chaleur brûlant au creux de mes entrailles. De ces frissons venant de nulle part. Et surtout d’une réalité que je ne veux plus admettre. Ni même supporter.

    Une autre larme vient rouler sur ma joue. D’un poing rageur, je l’essuie et continue mon chemin, entendant déjà le bruissement de feuilles derrière moi.

    Ne me lâchera-t-il jamais ?

    Soulagement et colère.
    Je ne me comprends plus.

    Me concentrant de nouveau sur ma course, je perçois un sifflement se rapprocher dangereusement.

    Mortel.

    Me jetant sur le côté, je sens la lame tracer un trait de feu le long de mon bras avant que le vide ne me gobe. Je dégringole un moment avant que le sol, trop dur, vienne violement à ma rencontre.

    Et merde !

    A moitié assommée, je me relève avec un grognement de douleur, un liquide chaud coulant le long de mon bras. En temps normal, j’aurai pu me rattraper facilement. Ou au moins éviter ce foutu projectile. Mais aujourd’hui mon corps ne me répond pas entièrement. Comme s’il m’était étranger. Alors que je me redresse totalement, je sens une autre douleur au poignet.

    Plus forte.

    Poussant un nouveau juron, je cale mon bras gauche dans mon dos, inutile, et reprend tant bien que mal ma course, entendant les pas de Nuhadu se rapprocher.

    Bordel.

    Continuant ma folle fuite à terre, je m’enfonce de plus en plus dans la végétation qui s’épaissie au fur et à mesure, me ralentissant. Je finie par me glisser dans un buisson, sortant un poignard de ma main encore valide, le regard tourné vers le ciel.

    Une ombre.

    Je lance mon arme dans sa direction avant de sauter silencieusement en arrière. Puis de lancer de nouveau. Mon objectif est clair : le tuer comme il a tenté de le faire. Cependant, mes tires manquent tous de précision, pas assez pour le rater mais suffisant pour lui laisser une chance.

    Inconscience…

    Je déteste ce sentiment qui retient, même imperceptiblement, mes gestes. Grognant, je grimpe tant bien que mal dans un arbre, venant me placer au-dessus de lui. Palpant mon poignet avec précaution, je décrète qu’il peut encore me servir et je me redresse, le regard plongé dans le sien.

    Froid.


    - Qu’attends-tu donc pour me tuer ?


    La fuite ne sert plus à rien. Maintenant il faut faire front.

    Ou se laisser mourir.

    Les deux options martèlent mon esprit avec force. Et je ne sais comment mon corps va réagir quand Nuhadu attaquera. Acceptera-t-il seulement de bouger où va-t-il attendre là ?


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 14:37

Il la voit se jeter au sol avec un instant de doute. A-t-elle vraiment choisit cette chute ? Le doute le pousse plus en avant, courant droit vers elle. L'attraper ou la sauver, il ne sait ce qu'il désir. Il a encore ce besoin de frapper dans quelque chose qui alourdi ses épaules et en même temps il voudrait la tenir à nouveau contre lui. Non, il sait que ce qu'il veut c'est la serrer dans ses bras jusqu'à ce qu'elle prenne conscience que sans elle il n'est plus qu'une coquille vide.

Mais plus il s'approche, plus elle s'enfuit. Il a l'impression de poursuivre une chimère, une pauvre image issue de son imagination qu'il ne pourra jamais plus saisir. Pourtant.. Les traces de sang qu'il trouve, comme une route tracée pour lui, tendent à prouver le contraire. Lacrya existe et il l'a blessée avec ses idioties.

Nuhadu pose un regard étonné sur les lames qu'il porte. Il n'aurait jamais pensé blesser son amante avec.. pourtant, le jeu a commencé ainsi, il finira peut-être plus durement encore. Il pensait venir pour se battre contre un ours et finalement il traque la femme qu'il aime. Le sort est de plus en plus ironique avec lui.
Pourtant, il s'étonne à suivre une telle danse. Comme s'il l'attendait depuis toujours.

Il entend les poignards qui filent vers lui et se fait même le plaisir de leur échapper. Les uns après les autres, ils volent au loin de lui alors qu'il se faufile toujours plus près de sa proie, un immense sourire étirant son visage. Tuer, vraiment ?
Il se demande s'ils en sont capable finalement. Comment aurait-il pu survivre si longtemps si elle s'était mis en tête de le tuer ? Pourquoi arrive-t-il encore à la suivre, quand il sait qu'elle enseigne à disparaître à d'autres. Même s'il a progressé, il sait pertinemment qu'elle le dépasse toujours, il en a eut la preuve un peu plus tôt. Et dès qu'elle l'a vu, elle a perdu toute cette rage, cette force.

Il se prend à y croire.
Elle ne l'a pas oublié.

Il l’aperçoit qui grimpe dans un arbre, et se rapproche d'elle, presque avec nonchalance. Elle semble en piteux état, lui ne doit pas paraître bien mieux, et il se prend à l'aimer encore plus. Il n'y a pas de limites pour eux, pas de frontières, pas d'interdits. Ils iront jusqu'à s'entre-tuer si le jeu continue, il n'a pas de doute là dessus et finit par se dire qu'il faut y mettre fin, avant qu'ils ne puissent plus revenir en arrière. Le peuvent-ils seulement encore?



-Qu’attends-tu donc pour me tuer ?

-Une envie, un besoin, une peur, une haine, un signe, une surprise, un sursaut, une folie, un abandon, une menace. Je ne crois pas pouvoir te tuer sans cela.. et même avec, ce sera dur.


Le marchombre penche la tête sur son bras, trois lames tiennent encore dans le bracelet et deux attendent dans sa main qu'il décide de leurs sorts. Il n'aimerait pas les perdre si bêtement, déjà que trois sont dispersées dans la nature. Il préfère de loin les ranger dans leur étui de cuir.

-Et toi ? Qu'attends-tu pour me tuer?

Il lui sourit, plus insolent que jamais. IL se moque d'elle, d'une part, mais il est aussi très effrayé à l'idée qu'il se soi trompé. Si elle décide de la tuer, cette fois il n'en réchappera pas. Il a envie de croire en elle, comme il l'a toujours fait et comme il le fera toujours. Il sait qu'elle tient à lui, d'une manière ou d'une autre.
Mais, au cas ou, il a envie de se vider de toutes ses émotions qui l'ont envahis pendant sa trop longue absence.


-Douce lueur d'Hulm, j'espère que tu as pu apprécier la beauté de ces lames. Elles sont désormais tiennes. Quelques unes se sont malheureusement perdues.. Si tu m'en donnes le temps, j'irais te les retrouver de ce pas.


Levant les bras, le marchombre présente alors à la dame perchée le bracelet de cuir dont il lui fait offrande.

-Me pardonneras-tu de ne pas t'avoir retrouvée plus tôt?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 18:15

*regard presque méprisant*

- Tu oses m'offrir les lames qui ont tentées de me tuer ?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 18:23

-J'ose espérer qu'elles se sont montrées dignes de toi. Atteindre une envoleuse de ta pointure n'est pas donné à toutes les lames.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 19:23

- La lame n'a rien à voir là dedans...

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 19:31

-On m'a apprit à croire en la lame autant qu'en son propriétaire. Et puis, je ne mentirais pas en disant qu'elles sont faites pour vous.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 20:27

- Pour moi, hein ? Pour m'atteindre et me tuer donc ? Je suis flattée de savoir que tu as pris autant de précautions pour m'avoir.

*ton ironique*

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 20:40

-Des précautions peu utiles, tu m'as donné ta vie. Cesse donc de me fuir, toutes mes armes sont à toi. C'est peut-être le bon moment de te venger, tu ne crois pas?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 21:10

- Qui te dis que je cherche la vengeance ?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 21:16

-Quelle perte de temps. Si tu ne descend pas je monte. Fuiras-tu encore?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 21:17

- Fort possible...

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 25 Déc 2012, 21:36

Nuhadu lève les yeux au ciel, un peu plus qu'exaspéré. Mais en même temps, il ne peut en vouloir qu'à son entré en matière stupide. Il en frappera Roy sur la caboche d'avoir bourré son crâne d'idées plus idiotes les unes que les autres. En attendant, le voici bien embêté à essayer de la faire descendre de son arbre. Non, rien y fait, il doit procéder autrement! En fait, il est totalement à court d'idée. S'il monte, elle s'enfuit, s'il reste là elle ne bouge pas, s'il s'en va...
Eh bien? Que se passera-t-il s'il s'en va? Jusqu'à présent, c'est lui qui lui a couru après. Elle ne le suivra sûrement pas, ne serait-ce que pour ne pas faire comme il se l'imagine.. mais peut-être prendra-t-elle enfin le cadeau? Et avec tout ça, il a trois lames a retrouver dans la végétation.. Mieux vaut qu'il s'y prenne avant qu'il ne fasse nuit...
Encore que.. ça, se serait raisonnable pour une personne ne possédant pas ses pupilles. Il n'a donc pour seule raison de s'en aller, que le vain espoir qu'elle attende son retour.. Stupide au possible!
Pourtant..

-Et puis fais-en ce que tu veux.

La sombre main du marchombre laisse tomber le bracelet de cuir au pied de l'arbre et s'en retourne en arrière, d'un pas décidé. Il n'est pas en colère, ou peut-être un peu. Mais il aimerait surtout éviter que les lames et ses affaires ne disparaissent trop bêtement.
Avec un peu de chance, à son retour, elle aura pris le bracelet avec elle. Et il aura une raison de la retrouver. Trois lames manquent encore au cadeaux qu'il souhaite lui faire.

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mar 01 Jan 2013, 22:33

    Le silence retombe. Mais la tension reste palpable. Mon visage, toujours de marbre, est tourné vers celui de mon ancien amant. Ce dernier semble exaspéré. Dépité. Va-t-il me reprocher de le fuir alors que ce dernier vient de m’ouvrir le bras et m’a poursuivie dans cette jungle ?

    Je ne le comprends plus.
    L’ai-je seulement un jour comprit ?

    Il m’attaque. Refuse de me tuer. M’étreint avec une infinie tendresse. Me blesse. Et souhaite maintenant me rejoindre ? Où veut-il en venir ? Dois-je croire ses paroles mielleuses qui m’attire à lui où le sang coulant sur mon bras qui m’ordonne de le planter là ? La douleur qui émane de mes membres et de mon esprit m’empêche de trancher ? Je reste donc là, à le fixer avec colère.

    Malgré moi, je ne peux cependant pas empêcher mon regard de se perdre dans la profondeur du sien. Et j’y découvre toujours cette même flamme étrange que je n’ai jamais réussie à identifier.

    Elle me fait peur.

    Mais cette fois, elle est plus mince. Entouré par d’autres sentiments.

    Colère.
    Incertitude.


    -Et puis fais-en ce que tu veux.

    J’hausse légèrement les sourcils, surprise. Je ne m’attendais pas à cette réaction. J’étais presque persuadée de le voir grimper à ma rencontre malgré ma réponse. Et je pense que je n’aurai pas eu la force ni la volonté de fuir.

    Son attitude calme étrangement le brasier de colère brûlant dans mes entrailles. Je regarde sans réagir Nuhadu laisser tomber son lourd bracelet de cuir sur le sol et partir.

    Pour toujours ?

    La question tambourine dans mon esprit, faisant naitre une étincelle de peur rapidement éteinte. Je reste un long moment immobile jusqu’à ce que le bruit de ses pas s’estompe complétement et alors seulement je me laisse couler jusqu’au sol. Sans toucher au présent, je déchire un pan de mon pantalon de toile et l’enroule sommairement autour de ma blessure, stoppant ainsi le sang et la protégeant légèrement d’une éventuelle infection. Mon poignet me lance toujours mais la douleur est devenue largement supportable.

    Je lève ensuite les yeux vers le cil, le découvrant à travers les épaisses feuilles. Le soleil décline maintenant rapidement et la luminosité est en déclin. Mon regard glisse finalement vers le bracelet toujours à terre. Je pousse un soupir et le contourne, récupérant quelques branches mortes pour un feu. Il ne sert à rien de gambader plus longtemps, autant se reposer un maximum. Quand à m’enfoncer plus dans la jungle…

    Non.
    Juste non.

    Faisant taire toutes autres raisons, j’allume le feu et m’assois à côté. Ma main trouve seule le chemin jusqu’au bracelet que je ne peux m’empêcher d’admirer à la lueur des flammes. Tirant une lame, je la fait tourner entre mes doigts. Fines. Elégante. Discrète. Affutée. Equilibrée.

    Parfaite.

    La soupesant, je m’amuse à contempler le reflet des flammes sur l’acier. Puis, d’un geste brusque, je la lance, appréciant sa trajectoire. L’arme vient se planter avec un bruit mâte dans un tronc, à quelques millimètres seulement de la joue de Nuhadu, entrainant avec elle l’une de ses nattes.


    - Ça t’apprendra à essayer de me tuer…

    Murmure pour moi-même.
    Enfin presque.
    Saleté de vent…

    Je lève ensuite mes yeux vers lui et pose un regard neutre dans le sien. Calmée.


    - Pourquoi me cherchais-tu ? Pour me tuer ? Pour m’embrasser ? Pour m’humilier ? Pour m’insulter ? Pour me gâter ?

    Je reste ensuite immobile, le bracelet toujours entre mes doigts, mon regard planté dans le sien. J’attends une réponse. Et une bonne !

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Mer 02 Jan 2013, 17:00

L'instinct fait bien les choses, mais il doit surtout à sa course à travers la jungle de retrouver la route qu'il avait emprunté. Retrouver les lames n'est pas une si mince affaire que cela. Il doit à chaque fois repenser leur trajectoire et espérer qu'elles n'en aient pas fait qu'à leur tête et s'en fussent aller se perdre sous quelques feuillages ! Heureusement, le soleil déclinant se fait son bel ami, puisque ses rayons trouves maintes failles dans l'imposante toiture d'Hulm et ricochent sur les lames comme un brillant appel à les retrouver promptement.
Nuhadu se surprends à penser qu'il ne faudrait pas impatienter l'envoleuse. Malgré la tension qui s'est dressée entre eux il n'aimerait pas qu'elle disparaisse trop vite. Il a envie de s'expliquer et de savoir si ses ambitions ont encore des raisons d'être.

Il en faut d'une bonne heure avant que le marchombre ne revienne au campement, ses lames et son arc retrouvés. Il a tout de même l'étonnante surprise d'être accueilli par le sifflement d'une lame qui traverse ses tresses, manquant de peu sa joue. Il entend un léger murmure sans sens près d'un feu, lâché par un ange à l'humeur peu invitante. Le jeune homme retient un soupir pour aller se saisir de la lame.. et découvrir qu'elle lui a volé une tresse dans son vol.
Personne, encore, n'avait eu l'audace de s'en prendre à ses tresses. Un respect instinctif pour le temps que cela lui prend de les refaire ? Peut-être ou peut-être pas. Le tout, c'est qu'il était très bien ainsi.. Et que tout autre qu'elle serait la cible d'un courroux dangereux, s'il ne fut mortel. Plutôt que lui sauter à la gorge, une fois encore il préfère ramasser cette ancienne part de lui et la jeter aux flammes. A en voir la longueur partie, sa tête doit-être bien drôle, avec une tresse naine qui y pend. Il devrait peut-être couper les autres pour égaliser le tout..
Non, hors de question. Il les tresse justement parce qu'il n'a pas envie de les couper. Il ne va pas mettre fin à cette volonté qui le suit depuis qu'il a quitté les siens ! Ce serait du gâchis.

- Pourquoi me cherchais-tu ? Pour me tuer ? Pour m’embrasser ? Pour m’humilier ? Pour m’insulter ? Pour me gâter ?

Il grogne.
Il serait bien placé pour parler d'insultes maintenant. Il attache une certaine affection à ces tresses. Ce les voir emportées par une arme qu'il a lui même offert.. il aurait préféré que ce fut son sang qui tomba.
Mais il ne répond rien, il se contente de tendre les lames égarées à leur nouveau propriétaire, les yeux plantés dans les flammes.

Que va-t-il faire de cette tresse naine. Combien de mèches sont-elles tombées. Quelle longueur ? Voilà qu'un défi capillaire se pose à lui ! Il va avoir du mal à effacer cette disgrâce sans taillader dans ses cheveux ! Il ne lui reste qu'à défaire un certain nombre de tresse pour glisser les cheveux endeuillés dans de nouvelles.

Ce n'est pas une mince affaire.

Délaissant les lames à la main de la dame -ou peut-être au sol ? Il n'a pas vraiment envie d'y prêter attention- Nuhadu glisse ses doigts sur son crâne pour prendre conscience des dégâts. Finalement, il démêle rapidement la tresse décapitée et quelques autres autour d'elle, libérant petit à petit ses long cheveux sombre. Quoi qu'il fasse, un léger trou en ressortira. Il ne pourra espérer le combler à nouveau avant.. plus de cinq années ? Il sera forcé de couper un jour, jusqu'où, là est la question.

Mieux vaut ne pas y penser, il risque de rater le retressage s'il se plonge dans de trop profonde ruminations. Il choisit lentement les mèches qui formeront la prochaine tresse, essayant de prévoir combien il peut en faire.


-Vous avez choisit la cible la plus ennuyeuse que vous pouviez.. J'aurais sans doute préféré que vous me rendiez vos blessures. N'est-ce pas trop douloureux?

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   Jeu 03 Jan 2013, 12:16

    Surprise.
    Colère ?

    Je le regarde jeter sa tresse au feu, le visage fermé. A croire que ses cheveux sont d’une importance capitale. Est-ce pour autant que je regrette ce geste ?

    Non.

    Mon regard le suis tandis qu’il s’assied devant moi, sans un mot. Muet. Je ne l’avais encore jamais vu ainsi. Ses yeux me fuient. Son visage est de marbre. Comment une simple tresse peut-il le plonger dans un été pareil ? Malgré moi, je ne peux m’empêcher de l’observer avec curiosité, les sourcils froncés. Je remarque à peine que la colère qui m’animait quelques temps auparavant semble s’être volatilisée.

    Trois lames.

    Sans même porter son regard sur moi, il me tend les trois lames manquantes au bracelet. J’hésite un instant avant de m’en saisir en silence. Les observant avec attention, je les admire une dernière fois avant de les glisser dans leur emplacement et poser le bracelet de cuir à mes côtés. Puis je le regarde.

    Nuhadu glisse ses doigts dans ses cheveux en grimaçant. Il défait finalement le reste de ma victime et quelques-unes autour avant de chercher à les nouer d’une autre manière. Tout cela pour une tresse…


    -Vous avez choisi la cible la plus ennuyeuse que vous pouviez... J'aurais sans doute préféré que vous me rendiez vos blessures. N'est-ce pas trop douloureux?

    J’hausse légèrement les sourcils, surprise de cette soudaine douceur dans sa voix. Je note également le passage au vouvoiement que nous avions abandonné durant notre étrange combat. Poussant un petit soupir, je passe une main dans mes cheveux, les ramenant en arrière et me lève, me glissant dans son dos. L’obligeant avec quelques gestes doux à lâcher ses cheveux, je m’en saisis et les lisses.

    - Laissez, je vais vous arranger cela.


    Et, séparant la mèche en plusieurs petites, je commence à re-tresser ses cheveux dénoués, rassemblant un savoir que je pensais depuis longtemps disparue. Un flot de souvenir me revient. Ma mère me tressant tendrement les cheveux devant une immense glace. Moi tentant de faire de même avant qu’elle n’arrive pour me voir un sourire fier se dessiner sur ses lèvres à son arrivée.

    Je n’ai jamais été très douée pour tout cela. Mais à faire de répéter ce geste des dizaines et des dizaines de fois, il était devenu un automatisme. Jusqu’à ce que je me coupe les cheveux. Et voilà que mes doigts n’animent de nouveau comme avant. Précis et rapide. Cela m’en tire un léger frisson d’horreur.

    Une fois fini, je relâche ses cheveux et m’écarte, le regard triste. Puis, me redressant, je vais rejoindre ma place en face de lui.


    - Vous n’avez pas répondu à ma question…

    Faux reproches. Et pourtant, je veux savoir ce qui l’amène ici. Secouant légèrement la tête, je sens que mon ventre se creuse. Fouillant dans une petite besace que j’attache toujours à ma ceinture, j’en sors deux bâtons de viande de siffleur séché. Le gout à beau être infecte, je ne peux pas nier que c’est nourrissant. Lançant le premier à Nuhadu, je mordille le second sans grande conviction.


    - Et non, ce n’est pas trop douloureux… J’ai connu bien pire.


    Syndrell.
    Rubis.

    Autant d’ennemis et de cicatrice disparus. Quel gâchis.

    Un léger frisson me parcourt, le vent se faisant plus frais autour de nous. Je ramène mes jambes contre ma poitrine, me rapprochant du feu pour y chercher un peu de chaleur.


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enjoleuse, envoleuse et.. marchombres? [Pv Maëlle et Lacrya ? ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Mercenaires
» La quête d'Ewilan - Le monde d'Ewilan - Le pacr des Marchombres
» Envol [Pv Ange]
» Le Pacte VS l'Ordre - partenariat
» RE bonjour tout le monde ! (finie!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Jungle d'Hulm-
Sauter vers: