AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Quern - Cours n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Groupe Quern - Cours n°2   Sam 17 Nov 2012, 13:59

    Retour à Al-Jeit.

    Foule de souvenirs.
    De sensations.
    Déstabilisantes.

    Poussant un profond soupir, je stoppe ma monture et contemple avec nostalgie la majestueuse capitale qui s’offre à moi. Je la déteste. Autant que je l’admire. Une grande partie de mon existence a été guidée par des évènements s’étant déroulés entre ces murs.

    Nuhadu.
    Syndrell.

    Je serre furtivement les poings, mon regard se faisant plus froid. Plus distant. Et je ferme les yeux, un vent frais s’engouffrant dans les plis de ma cape, caressant timidement la peau de mon visage.

    Nouveau soupir.

    D’un coup de talon, je lance ma monture au pas, me dirigeant tranquillement vers l’immense cité. Comment peut-on construire d’aussi gigantesques choses ? Aussi démesurés ?

    La folie des grandeurs.
    Décidemment, ces dessinateurs sont fous.


    ~~~~~~

    - Cinq pièces pour l’entretient de votre monture ma petite dame !


    Lançant un regard meurtrier au palefrenier, je lui rapidement comprendre que le « ma petite dame » était de trop. Ce dernier fait un léger pas en arrière, ne s’attendant pas à une telle réaction et, reprenant rapidement contenance, me tend une main pressante dans laquelle je lâche négligemment son argent avant de m’éclipser au milieu de la foule grandissante.

    Bon… Mes élèves.

    Un léger sourire se peint sur mon visage à l’idée de mon prochain cours. Ce qui m’a le plus manqué pendant cette année d’errance est bien l’enseignement. S’amuser avec de petits apprentis et les voir grandir entre ses mains.

    Sublime.

    Me dirigeant vers une petite auberge, je réserve trois chambres pour la nuit et me dirige finalement vers la prote d’Emeraude, lieu de rendez-vous pour mes deux jeunes.

    Shan.
    Rindo.

    Tout en repensant à ce dernier, notre petite conversation sur les toits du Domaine me revient. Surréaliste. Ainsi que ses paroles. Inattendues. Un petit gloussement s’échappe de mes lèvres. Celui-ci semble me réserver encore bien des surprises… Quand à Shan, il reste encore un mystère. Je ne sais d’où il vient. Qui il est. Ni même ce que son ses véritable capacités.

    Les deux ont réussis leur examen avec une relative facilité et cela ne m’a fait que comprendre combien ils ont progressés en mon absence. Seuls. Alors que beaucoup aurait abandonné.

    Brin de fierté.

    J’arrive finalement en dessous de l’immense porte au milles éclats. Chef d’œuvre intemporel. Je ne m’y intéresse pourtant pas, mes yeux se braquant sur mes deux apprentis. Un sourire se dessine sur mes lèvres.

    Simple.


    - Bonjour à vous deux. J’espère que vous vous êtes bien remis de votre examen. Pour ce second cours, nous allons passer un peu de temps en ville. Deux à trois jours, ça va dépendre de vous et de mes envies. Et pour ne pas perdre de temps, on va commencer par une petite course à travers les bas-fonds de la ville. Ca va nous permettre d’être relativement tranquille.

    Levant les yeux vers le soleil, je constate avec satisfaction qu’il est un peu plus de midi.

    - Et j’espère que vous avez déjà mangé car je ne compte pas vous lâcher de sitôt.

    Leur offrant un petit clin d’œil, je m’élance dans l’allée principale avant de bifurquer dans une petite ruelle pour m’enfoncer tranquillement au cœur de la ville, vérifiant régulièrement qu’ils ne sont pas encore largués.


__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Sam 01 Déc 2012, 21:22

      ( Désolée d'avoir été aussi longue à répondre ^^' )



    Oh la vache! Bien sûr, il avait déjà visité Al-Jeit - parcourir tout l'Empire sans passer par la capitale, faudrait le faire quand même - mais cela faisait un moment qu'il n'était pas venu et il était toujours aussi impressionné que la première fois par l'architecture et la beauté exceptionnelles de la ville. Dans ces moments, il se promettait de ne jamais chercher de noises à un Dessinateur. Oh, certes, chercher des noises aux gens n'était pas dans sa nature et il savait aussi que les Dessinateurs aussi puissants que ceux qui avaient créé cette ville était rare - ne parlons même pas de Merwyn - mais tout de même!

    Le garçon prit le temps de visiter un peu la ville avant d'arriver au lieu de rendez-vous. Il n'avait pas envie d'être distrait durant son cours par la beauté de la capitale et il avait besoin d'un temps d'adaptation. Parce que oui, aussi bizarre que ça puisse paraître, il était sensible à la beauté. Bon, n'allez pas l'imaginer en passionné d'art et d'architecture non plus, mais visiter autant l'avait intéressé un minimum à la richesse de ce qu'il voyait.

    Enfin bref. Etant donné l'heure du rendez vous, il préféra grignoter avant de partir. Il doutait en effet que Lacrya décide de commencer leurs retrouvailles par un repas avec ses élèves!

    En arrivant sur place, Shan eu la surprise de voir Lacrya sourire. Et ce n'était même pas un sourire moqueur. Plutôt surprenant mais bon début!

    - Bonjour à vous deux. J’espère que vous vous êtes bien remis de votre examen. Pour ce second cours, nous allons passer un peu de temps en ville. Deux à trois jours, ça va dépendre de vous et de mes envies. Et pour ne pas perdre de temps, on va commencer par une petite course à travers les bas-fonds de la ville. Ca va nous permettre d’être relativement tranquille.

    Bonne nouvelle ça, cela ne déplaisait pas à Shan de passer quelques jours ici, même pour en baver. Surtout pour en baver! C'était un cadre on peu plus agréable, où qu'on soit.

    - Et j’espère que vous avez déjà mangé car je ne compte pas vous lâcher de sitôt.

    Tiens, il avait eu le nez creux sur ce coup là! Shan s'élança à la suite de Lacrya sans trop de problème. Elle n'allait pas trop vite, il arrivait à suivre le rythme sans trop de difficultés pour l'instant, ceci dit la course n'était pas son domaine de prédilection et il espérait qu'elle n'allait pas trop zigzaguer pour les conduire là où elle voulait aller.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Lun 01 Juil 2013, 10:31


    Pas léger.
    Rythme tranquille.

    Je me faufile à travers les quelques marchants matinaux parcourant l’allée centrale, jetant régulièrement un petit regard derrière moi pour m’assurer que Shan arrive à suivre. Puis je bifurque, brusquement m’enfonçant dans une rue plus étroite. Quand j’entends les pas lourds de mon apprenti, je tourne de nouveau en empruntant des ruelles de plus en plus petites. Et peu à peu nous nous dirigeons vers les bas-fonds.

    Le sol devient noir de crasse. Légèrement glissant. Contre les murs s’entasse des montagnes de cartons abandonnés, vides ou non. Les clochards dorment à même les pavés, attendant qu’un miracle leur offre un peu d’argent pour se nourrir.

    Une ambiance pitoyable.

    J’accélère légèrement le rythme, voulant tester les capacités ‘endurance de mon apprenti. Au moins ici, nous sommes relativement tranquilles. Lentement, nous atteignons un rythme plutôt soutenu, qu’il semble tenir relativement bien même si sa respiration commence à se faire entendre. C’est à ce moment-là que je décide d’attraper une échelle pendant par là et de m’y hisser rapidement avant de continuer ma course sur la corniche.

    Le petit me suit.
    Un sourire amusé s’étend sur mes lèvres.

    Nous continuons ainsi pendant un long moment, sautant au-dessus de petits gouffres refermant des ruelles tellement étroite que la lumière du jour ne les atteint plus. Les tuiles étant légèrement glissante, je ralenti mon pas pour laisser une chance à Shan de me suivre. Inutile de m’enflammer ainsi, le meilleur reste encore à venir.

    Après une bonne heure de course et alors que je sens dans le souffle de mon élève la fatigue prendre le pied, j’accélère brusquement, sautant dans une petite ruelle et disparaissant au cœur du dédale avant qu’il n’ait pu me suivre, l’abandonnant là. Rapidement, je remonte sur le toit et vient me percher silencieusement au-dessus de lui, tel une gargouille invisible, un long sourire sadique étirant mes lèvres.

    Au passage, j’ai évidemment pris la peine de bousculer deux grands costauds à l’air peu aimable, les attirant gentiment vers mon petit protégé qui semble avoir du mal à reprendre son souffle.

    Parfait.


    - Je vais t’arracher la mâchoire !

    Ah, les voilà !

    Les deux brutes déboulent furieusement à l’angle où se trouve mon élève, désorienté. On va enfin commencer à s’amuser ! Les deux armoires à glace bousculent violemment Shan, le faisant tomber à terre et s’arrêtent finalement en me voyant disparue.


    - Où est passé cette garce que je lui fasse la peau ?

    Je sourie de plus belle.
    Garce.
    Mon second prénom.


    - Aucune idée… Mais cette crevette se propose pour nous faire passer les nerfs.

    Et ils se tournent vers Shan qui se relève à peine, les poings serrés.

    - C’est vrai que ce microbe n’a rien à faire sur notre chemin. Ça va être ta fête gamin !

    Chouette, tout se passe comme prévu. Ces crétins sont tellement prévisibles. M’installant un peu plus confortablement sur la corniche, silencieuse et invisible, j’admire la scène qui va se dérouler sous mes yeux. Il va falloir me montrer ce que tu as dans le ventre Shan.


[Désolée, c'est court... Le retour est difficile. ]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Lun 01 Juil 2013, 13:26

    Pendant leur premier cours, ils n'avaient pas courut ainsi, ils étaient à cheval, mais Shan se doutait bien qu'elle n'avait pas encore abordé tous les domaines qu'elle voulait lui faire travailler, et il c'était entraîné entre temps. Bon, il n'avait pas souvent fait de très longues courses mais il courrait régulièrement, essayant surtout de réguler sa vitesse pour ne pas aller trop vite ou trop lentement.

    Le début fut assez facile et classique, Shan était encore loin de ses limites. Et puis Lacrya eu l'idée bizarre de décider d'aller faire un tour sur les toits! Bon, c'était bien son style de trouver des idées originales et un peu tordues, mais il fallait bien avouer que Shan ne s'y attendait pas. La suivre devenait plus difficile, il fallait de plus en plus faire attention à où on mettait les pieds, gérer son rythme pour être en bonne position afin de sauter les gouffres des ruelles, gérer sa force et son élan, et surtout s'arranger pour ne pas se casser la figure à l’atterrissage... Et réussir malgré tout à suivre Lacrya. Mais cet exercice était beaucoup plus fatiguant et délicat que se contenter de courir bêtement, et l'exercice s'éternisait. Il commençait à sentir des signes de fatigue, de plus en plus important.

    Pourvu qu'elle décide de s'arrêter dans pas trop longtemps, sinon il risquait l'accident! A terre, encore, au pire il s'écroulait, mais la il pouvait rater un atterrissage, et... Et il ne préférait pas.

    Soudain, elle bondit dans une ruelle, littéralement. Il s'amusait parfois à sauter de murets assez hauts petits, mais jamais d'une telle hauteur! Il fit ce qu'il put pour descendre rapidement, se retournant pour se servir d'éléments de la paroi pour retenir sa chute, puis il atterrit en pliant les jambes et...

    Lacrya avait disparut.

    Il fit quelques pas dans la direction où elle était partie avant d'abandonner, d'abord parce qu'il était essoufflé, ensuite parce qu'il y avait de gros malabars sur le passage et qu'ils n'avaient pas l'air de super humeur.

    - Je vais t’arracher la mâchoire !

    Ouais, en fait, "pas l'air de super humeur", c'était un euphémisme. Shan voulu se redresser, mais sa fatigue et leur venue soudaine ne lui en laissa pas le temps et ils le bousculèrent assez pour le faire tomber. Shan se reçut assez douloureusement sur les fesses et lâcha un juron Faël - il avait depuis longtemps pris l'habitude de jurer dans cette autre langue, c'était plus pratique sur bien des points! S'il n'avait pas été fatigué, il ne serait pas tombé si facilement ni aussi lamentablement.

    - Où est passé cette garce que je lui fasse la peau ?

    Ah, tiens, elle les a bousculé au passage. Et a disparut après, en accélérant volontairement trop alors qu'elle faisait attention à ce qu'il puisse la suivre même sur les toits juste avant. Shan soupira. Il avait bien l'impression qu'elle l'avait fait exprès, et ça ne l'étonnait même pas!

    - Aucune idée… Mais cette crevette se propose pour nous faire passer les nerfs.

    Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à l'appeler crevette? Ils s'étaient passé le mot ou quoi? Shan se releva, observant les malabars se tourner vers lui, l'air pas aminé des meilleurs intentions.

    - C’est vrai que ce microbe n’a rien à faire sur notre chemin. Ça va être ta fête gamin !

    Nouveau soupir. Shan donna un bref coup d'oeil aux alentours, particulièrement dans les hauteurs, espérant réussir à voir Lacrya, mais comme il s'y attendait, il ne la trouva pas. Il faut dire aussi que les deux abrutis ne lui laissèrent pas beaucoup e temps pour chercher. Ils s'approchèrent, l'air menaçant sans s'inquiéter le moins du monde ni de son arc, ni du sabre qui était accroché dans son dos. Pas le meilleur du monde, le sabre, mais coupant, et comme il était encore débutant et ne connaissait pas bien ce type d'arme, c'était tout ce qu'il lui demandait. Une Maître mercenaires lui avait conseillé de changer, mais elle convenait à son usage pour le moment et il n'était pas riche non plus, il verrait cela plus tard.

    - Je ne suis pas sur votre chemin, c'est vous qui êtes venu sur le mien, tenta de remarquer diplomatiquement Shan, ce qui était vrai en plus techniquement.

    Il s'apprêtait à continuer mais l'un des malabars lui donna un assez violent coup dans la poitrine. Heureusement, il avait eu le temps de réagir, et bien qu'il ne réussit pas totalement à l'éviter, il ne le prit pas pleinement la force du coup et réussit à faire en sorte que ça ne le pousse pas vers le mur - aucune envie d'être coincé et ainsi privé de ses mouvements, se serait l'idéal pour se faire tabasser et il n'était pas sûr que Lacrya soit prête à voler à son secours - mais vers la suite de la ruelle.

    - On s'en fou qui était sur le chemin de l'autre, ta copine nous a énervé, on va t'exploser à sa place.

    Bon, il allait quand même falloir qu'il trouve une solution. L'une d'entre elle serait de prendre ses jambes à son cou, mais ça n'avait jamais vraiment été son style, sauf en cas d'extrême urgence. En plus, il ne pensait pas que Lacrya approuverait non plus, et enfin, c'était pour être capable d'affronter ce type de situation, et pire, qu'il avait décidé de devenir envoleur, alors si c'était pour reculer dès le début... Mauvaise idée.

    Les deux brutes commencèrent lentement à s'approcher. Shan hésita, se demandant s'il devait essayer de les calmer, mais ne trouvant rien à dire de pertinent ou susceptible de les faire changer d'avis, il décida de s'abstenir. Lacrya avait choisi les bons, ils étaient visiblement obtus, et même s'il les prévenait qu'il risquait d'être plus coriace que prévu, ils lui riraient au nez, c'est tout. En plus, il n'avait pas la place d'utiliser son arc, et surtout pas la distance suffisante pour le faire en toute sécurité sans que l'un des deux n'ai le temps de lui foncer dessus. Et il devenait certes de plus en plus à l'aise avec un sabre, mais il ne savait pas vraiment comment attaquer dans cette situation.

    Et puis il eu une idée. Qu'ils lui rient au nez? Ce n'était pas une si mauvaise idée finalement.

    - Vous savez, vous pourriez regretter de vous en prendre à moi.

    Leur réaction fut exactement celle qu'il avait prévu : ils éclatèrent de rire, ne le croyant pas une seule seconde. Mais en riant, ils abaissaient leur garde. Erreur. C'était exactement ce qu'il cherchait.

    D'un mouvement fulgurant, Shan dégaina son sabre. Son geste n'était certes pas aussi rapide et précis que celui d'un combattant expérimenté, néanmoins son mouvement ressemblait déjà à un éclat argenté car il était assez rapide pour qu'on ne puisse pas voir clairement l'arme. Sans s'arrêter, il le transforma en arc de cercle et traça des lignes sanglantes et assez profondes dans les poitrines de ses agresseurs, qui sursautèrent.

    - On va te buter! Grogna l'un d'eux.

    Houla, ils avaient l'air encore plus énervés. Shan recula alors qu'ils chargeaient. L'étroitesse de la ruelle ne lui permettait pas de simplement éviter leur assaut. Il aurait peut-être du essayer quelque chose de plus cibler, comme viser leurs bras ou leur jambe ou... Leur cœur ou leur cou? Non, il n'était pas fana de l'idée de tuer, même dans cette situation, tant qu'il n'y était pas obligé. Même lorsqu'il c'était retrouvé aux prises avec une dizaine d'hommes en aidant une jeune fille, Alaia, il n'avait pas tué.

    Enfin là, il n'avait pas trop le choix. Alors que les deux malabars chargeaient, il frappa l'épaule de l'un, donna un coup au niveau de la jambe de l'autre. Cela les ralentis, mais si l'homme blessé à la jambe s'arrêta, le second lui envoya son pied dans le ventre. Le sabre de Shan était alors trop loin suite à son précédent coup pour qu'il ai le temps de ramener la lame pour bloquer le coup et il le prit en plein estomac, mais il réussit à donner un coup de sabre à la jambe qui l'avait frappé avant de partir en arrière et de s'étaler par terre.

    Ouch, la vache, ce que ça faisait mal!

    L'homme qu'il venait de blesser poussa un cri et, avec son compagnon, repartit à la charge. Shan fut obligé de rouler pour esquiver leur premier assaut, mais la ruelle étant étroite, il ne put pas se redresser tout de suite à cause du manque de place et de la proximité des malabars. L'un d'eux en profita pour le saisir au collet et le redresser. Il avait une sacré poigne, et Shan sentait qu'il ne pourrait pas se dégager avec sa propre force, aussi frappa-t-il instinctivement. La lame s'enfonça entre les côtes. L'homme le lâcha presque aussitôt, ouvrant la bouche sur un cri de douleur silencieux, et s'écroula, emportant avec lui le sabre, que Shan n'avait pas réussit à retirer.

    Le regard du dernier s'embrasa encore plus, si c'était possible, en voyant son camarade tomber, visiblement mort.

    - Tu vas payer! Tu vas mourir très, très lentement!

    Aveuglé par la rage, il fonça en avant sans plus se préoccuper de sa blessure à la jambe, profitant que le sabre de Shan était toujours coincé dans sa dernière victime. Il voulut le récupéré, mais il n'arrivait pas à la dégager et l'homme arrivait trop vite. Il changea soudain de tactique et effectua un repli stratégique, se mettant à courir pour mettre un maximum de distance entre lui et son dernier agresseur mais en le gardant en vue.

    Le malabar de le suivre mais sa blessure à la jambe le gênait et il trébucha contre le corps de son comparse. Il voulut lui aussi prendre le sabre, mais il n'eut que le temps de la dégager.

    Une fois arrivé à une bonne distance de sécurité - en plus, sachant que le survivant ne pouvait pas se déplacer vite, il n'avait pas trop besoin de s'éloigner - Shan se retourna et, avec une aisance et une vitesse complètement différente de quand il utilisait son sabre, il prit son arc, encocha une flèche, visa et tira. La flèche en question transperça la poitrine de l'homme et il s'effondra à son tour, mort.

    Shan abaissa son arc, épuisé, le cœur battant la chamade. Il avait quand même eu chaud! Son sabre et sa pratique l'avaient aidé, mais il avait si peu combattu avec en situation réelle qu'il faisait des erreurs assez stupides et manquait de rapidité. Il s'approcha des deux hommes pour récupérer son sabre et l'essuyer sur les vêtements des deux hommes avant de le rengainer. Il s'éloigna ensuite un peu après avoir vérifié qu'ils étaient bien mort pour chercher Lacrya du regard en reprenant son souffle. Maintenant que c'était terminé, elle ne devrait pas tarder à se pointer!

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mer 10 Juil 2013, 00:45


    Magnifique spectacle en prévision.

    Invisible et silencieuse, je laisse mon regard glisser sur la scène qui se déroule sous mes pieds, un immense sourire illuminant mon visage. Il est maintenant temps de voir comment ce petit se débrouille seul face à ces deux brutes sans cervelle. Des adversaires faciles pour un jeune apprenti. Mais on peut toujours avoir des surprises !

    Je ne peux retenir un petit rire silencieux et satisfait en apercevant le regard de Shan tourné vers les hauteurs, comme s’il demandait mon aide. Ou cherchait tout simplement à me localiser.

    Amusant.


    Me terrant dans l’ombre, je m’efface de son champ de vision. Il est seul.

    Totalement.


    - Je ne suis pas sur votre chemin, c'est vous qui êtes venu sur le mien.

    De la négociation. Complétement stupide face à deux bêtes enragées qui ont à la place du cerveau un appareil à frapper. Et qui ne savent faire que cela. C’est donc avec un immense sourire de satisfaction que je  vois Shan chanceler sous le coup puissant et pourtant à moitié atténué par une esquive bien approximative d’une des brutes.

    Leçon numéros 1 : ne jamais tenter la discussion avec des mollusques. Surtout quand ils sont taillés comme des armoires à glaces.

    - On s'en fou qui était sur le chemin de l'autre, ta copine nous a énervé, on va t'exploser à sa place.

    Je secoue doucement la tête. « Copine » Et puis quoi encore ?  Si le petit ne le tue pas, celui-ci est pour moi… Non mais oh ! Alors que plus personne ne s’occupe dans hauteurs, je me perche sur le rebord, laissant pendre mes jambes dans le vide, les balançant comme une gamine impatiente.

    - Vous savez, vous pourriez regretter de vous en prendre à moi.

    Paroles de nouveau stupides et inutiles. Décidemment, ce petit va devoir apprendre à arrêter de parler face à ces crétins dont le rire gras m’insupporte.

    Leçon numéros 2 : ne jamais trop parler. Surtout à des mollusques.

    La mélodie du sable sortant de son fourreau me fait frémir d’excitation. Un frisson me parcourt quand le premier sang se met à couler.

    Enfin !
    Il se décide.

    - On va te buter!

    Et voilà le rideau qui se lève enfin. Les yeux brillant d’impatience, j’admire avec délice la scène, un immense sourire barrant mon visage.

    Affamé.
    Quand le sabre de son élève tranche la chair des deux brutes.

    Amusé.
    Quand le petit se retrouva à terre, désarmé.

    Sadique.
    Quand l’une des brutes le souleva de terre.

    Satisfait.
    En voyant la lame de Shan transpercer la poitrine de l’homme.

    - Tu vas payer! Tu vas mourir très, très lentement!

    Jubilant.
    Quand la flèche de son élève vient se planter dans le cœur palpitant de l’homme.

    Au creux de mes pupilles brule à présent un feu puissant et excité par ce sang qui se repend doucement sur le sol poisseux de la ruelle.

    Magnifique.

    Rengainant le poignard que je tenais en main au cas où les choses se passeraient mal, je saute souplement à terre, entre les deux cadavres.

    - Hum… Pas mal.

    Mettant un coup de pied méprisant dans la tête d’un des cadavres, je me tourne vers Shan.

    - Bien, allons manger un morceau maintenant. Tout ça m’a ouvert l’appétit.

    Et, toute sourire, je le pousse doucement hors de la ruelle pour rejoindre un quartier un peu plus civilisé. Nous trouvons rapidement une auberge où nous nous glissons tout deux. L’atmosphère de la salle était légèrement pesante, la chaleur la rendant collante. Mais un petit coin reculait offrait un calme plutôt satisfaisant.

    M’étirant avec un petit soupir d’aise, j’entame avec appétit le ragout de siffleur fumant à présent posé devant moi.

    - Dis-moi Shan, qu’à tu  ressenti en tuant ces deux hommes ?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Lun 05 Aoû 2013, 22:20

    Comme prévu, Shan avait à peine finit son combat qu'il voyait Lacrya sauter souplement à terre, l'air de rien.

    - Hum… Pas mal.

    "Pas mal"? Il se doutait que l'entraînement serait difficile, il le savait, mais le mettre en danger comme ça?! Est-ce qu'elle serait intervenue si une des deux brutes avaient eu l'occasion de le tuer?

    Enfin, de quoi s'étonnait-il? Il avait bien compris que Lacrya était spéciale, il commençait seulement à comprendre à quel point elle était plus dangereuse que Rindo, mais elle aussi un peu folle à sa manière. Chose confirmée par le coup de pied qu'elle lança dans la tête d'un des cadavres. Il ne pensait pas qu'il aurait fait ça, même si lui aussi méprisait les gens qu'il venait de tuer.

    - Bien, allons manger un morceau maintenant. Tout ça m’a ouvert l’appétit.

    L'air de rien, comme s'ils venaient de pratiquer une activité banale. Shan la regarda de travers sans réagir, ce qui obligea Lacrya à le pousser hors de la ruelle. Il la suivit ensuite dans une auberge à l'ambiance un peu trop lourde à son goût, mais il avait vu pire. Il s'installe dans un coin assez calme, encore un peu hébété par les événements. Il venait de tuer deux personnes... Honnêtement? Il n'avait pas le souvenir que ça lui soit déjà arrivé. Il avait vu les Faëls avec qui il avait voyagé tuer des pillards qui les avait attaqués, et d'autres choses du genre, et ça ne l'avait pas vraiment gêné, mais tuer soit même, c'est différent, très différent. Il fixa le ragoût de siffleur fumant qu'on venait de leur apporter tandis que Lacrya l'attaquait et se décida enfin à commencer à manger un peu. Il n'avait pas vraiment faim lui, après ça, contrairement à elle, mais il avait l'impression que se serait une mauvaise idée de ne pas manger.

    - Dis-moi Shan, qu’à tu  ressenti en tuant ces deux hommes ?

    La question le prit au dépourvu. Il leva les yeux de son assiette pour regarder Lacrya tout en cherchant les mots pour répondre.

    - Je ne sais pas, pas grand chose... J'essayais de sauver ma vie, je ne pensais à rien d'autre.

    Vraiment, il avait du mal avec cette question. Il avait toujours un peu de mal pour s'exprimer de toute façon pour ce type de question, parce qu'il n'avait pas vraiment l'habitude et aussi surtout parce que Lacrya était quand même spéciale. Sauf qu'il avait l'impression que sa réponse était nulle, mais il ne savait pas quoi ajouter d'autre.

    Oui, sur le moment, il n'avait pensé à rien. Avant, il se disait que se serait stupide de les tuer pour un malentendu du style, volontairement provoqué par Lacrya en plus, après, il était heureux d'être encore en vie et c'est tout, mais maintenant...

    Maintenant, bizarrement, il n'était pas aussi dégoûté qu'il n'aurait du l'être. Il était presque content. Ces deux types étaient des abrutis après tout, et s'il avait voulu devenir envoleur, c'était aussi un peu pour changer le monde, pour suivre leurs idées. Et ça pouvait bien commencer par éliminer ce type de crétins, non?

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 06 Aoû 2013, 08:50

- Et maintenant qu'est-ce que tu pense de ton acte ?

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 06 Aoû 2013, 12:33

    - Eh bien... Tout de suite après j'étais juste content d'être en vie et d'avoir réussit, et maintenant, je me dis qu'avoir tué ces types n'était pas une si mauvaise chose...

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 06 Aoû 2013, 12:44

- Et pourquoi donc ?

Regard appuyé, un léger sourire naissant sur mes lèvres

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 06 Aoû 2013, 14:01

    - Parce que c'étaient des crétins finis.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Jeu 08 Aoû 2013, 00:42


    - Parce que c'étaient des crétins finis.

    Le fin étirement de mes lèvres se transforme maintenant en un véritable sourire.

    Satisfait.

    Ce gamin vient de comprendre seul le but second de cet exercice. Autre qu’une épreuve de combat, j’ai voulu l’entrainer à tuer. Naturellement. Je ne souhaite pas que cela devienne un acte banal, quoique… Non, juste qu’il comprenne la supériorité que représente le Chaos. Nous sommes les nouveaux maitres de ce pays. Là pour le détruire pour en faire renaitre un au milieu de ses cendres. Et cela commence par l’extermination de la vermine comme ces deux brutes.

    Lui adressant un nouveau sourire, je me replonge un moment dans mon ragout. Ragout qu’il ne semblait pas vraiment heureux d’avaler…

    Mauvaise idée.


    - Tu devrais manger… La suite du programme ne va pas être de tout repos. Et si c’est la mort de ces deux pauvres types qui te mettent dans cet état, il va falloir que tu t’endurcisses. Comme tu l’as dit, ils ne servaient à rien. De la vermine. Deux insectes à écraser, rien de plus. Il va falloir t’y habituer, c’est une vraie invasion. Et nous sommes là pour l’éradiquer.

    D’un petit mouvement de tête, je l’invite à finir son assiette tandis que j’avale le bouillon de la mienne. Je lui lance ensuite une petite clé.

    - Nous allons dormir ici cette nuit. L’endroit n’est pas ce qu’il y a de lus fameux mais il est sûr. Va déposer toutes armes dans ta chambre, je te l’ai déjà réservé. Je ne veux plus voir ni arc ni lames sur toi pour tout le reste de la journée. Tu n’en auras pas besoin.

    Lui lançant un regard appuyé pour mettre fin à un quelconque désir d’opposition, je le laisse finalement filer. Me laissant aller contre le dossier de ma chaise légèrement branlante, je pousser un léger sourire, ma main parcourant ma courte chevelure incolore. J’espère que ce petit a me suivre longtemps, cela faisait un moment que je n’avais pas eu d’apprenti comprenant ainsi par lui-même.

    Espérons que cela dure.

    Je me lève quand j’entends les pas lourd de mon apprenti dans l’escalier. D’un signe de tête, je l’invite à me suivre dehors en  laissant quelques pièces sur le comptoir.  Un vent frai et calme nous accueil. C’est parfait pour le prochain exercice.


    - Bon, pour digérer, nous allons faire un peu d’escalade. Et crois-moi, ici, il ne manque pas lieux pour s’exercer. Et comme tu n’es pas mauvais dans ce domaine, on va tout de suite s’attaquer à un bâtiment intéressant.

    Lui offrant un clin d’œil amusé et un sourire presque moqueur, je lui pointe une tour surplombant le petit quartier. Loin d’être aussi grande et somptueuse que ses sœurs, elle possède tout de même un certain charme. Entièrement composée de nuance de bleu, elle semblait parfois se confondre avec le ciel, disparaissant dans le paysage.

    Je pousse doucement Shan vers elle. Les prises sont peu nombreuses, pas spécialement difficile à attraper, mais les écarts oblige le grimpeur à prendre des  risques. Plus haut, les choses se corses, car en plus s’être rares, les appuis se font plus petits et plus subtiles. Mais ceci est une autre histoire qu’il ne pourra connaitre qu’en dépassant les quinze premiers mètres.


    - Tu vas grimper en premier, je te suis. S’il y a le moindre problème, je serais là, alors essaye d’avancer autant que possible. Nous nous retrouvons aux corniches du sixième étage pour voir la suite. Surtout pense à bien allonger tes mouvements tout en étudiant ton parcourt. Certains sont plus simple que d’autres.

    Me reculant d’un pas, je le laisse étudier la façade pour trouver son chemin.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Jeu 08 Aoû 2013, 12:07

    A voir le sourire qui étirait maintenant clairement les lèvres de son maître, Shan comprit que c'était la réponse qu'elle attendait.

    Il baissa à nouveau les yeux sur le ragoût. Il avait vaguement commencé à manger tout à l'heure, se forçant un peu, mais elle ne lui avait pas vraiment laissé beaucoup de temps. Il savait bien qu'il aurait besoin de force cet après midi, mais...

    - Tu devrais manger… La suite du programme ne va pas être de tout repos. Et si c’est la mort de ces deux pauvres types qui te mettent dans cet état, il va falloir que tu t’endurcisses. Comme tu l’as dit, ils ne servaient à rien. De la vermine. Deux insectes à écraser, rien de plus. Il va falloir t’y habituer, c’est une vraie invasion. Et nous sommes là pour l’éradiquer.

    Shan hocha la tête. En toute honnêteté, il était assez d'accord avec son maître. Vraiment. Mais c'était la première fois qu'il tuait lui même, et il savait que certains, après leur 1ère fois, vomissaient, alors il trouvait qu'il s'en tirait déjà pas trop mal. Tuer de tels abrutis ne le gênaient pas, mais c'était encore nouveau pour lui, il avait besoin d'un peu de temps pour s'habituer.

    Il se décida donc à finir son assiette. Étrangement, après cette discussion, il s'était retrouvé un peu d'appétit. Alors qu'il finissait, Lacrya lui lança une clé.

    - Nous allons dormir ici cette nuit. L’endroit n’est pas ce qu’il y a de plus fameux mais il est sûr. Va déposer toutes armes dans ta chambre, je te l’ai déjà réservé. Je ne veux plus voir ni arc ni lames sur toi pour tout le reste de la journée. Tu n’en auras pas besoin.

    Il leva un regard curieux vers son maître mais, s'il doutait déjà que poser une question soit une bonne idée, il fut encore refroidit par le regard qu'elle lui lança, aussi décida-t-il prudemment de se taire et s'exécuta-t-il.

    Se balader sans lames le gênerait un peu, il devait bien l'avouer, d'habitude il était toujours armé, et il ne savait pas se défendre à mains nues. Sauf qu'il était avec Lacrya, et que c'était donc un peu différent, même s'il n'était toujours pas sûr qu'elle vienne l'aider en cas de besoin. Enfin c'était quand même son maître, elle était sensée s'assurer qu'il ne meurt pas, non?

    Il revint rapidement, suivant Lacrya dehors après qu'elle ai laissé quelques pièces sur le comptoir. Un vent frais l'accueillit, et il se tourna vers son maître, ce demandant ce qu'elle avait prévu.

    - Bon, pour digérer, nous allons faire un peu d’escalade. Et crois-moi, ici, il ne manque pas lieux pour s’exercer. Et comme tu n’es pas mauvais dans ce domaine, on va tout de suite s’attaquer à un bâtiment intéressant.

    Elle lui fit un clin d'oeil et un sourire à la limite du moqueur qui semblait contredire ses paroles, puis lui indique une tour non loin, naine parmi les autres mais néanmoins de bonne taille et offrant de jolies nuances de bleu. Shan s'apprêtait à s'approcher pour voir quelles prises elle offrait mais Lacrya se mit à le pousser avant qu'il se soit mis en marche.

    Eh bien, qu'est-ce qu'elle avait depuis la désertion de Rindo? Elle ne le poussait pas ainsi avant. Enfin, ce n'était pas vraiment méchant, aussi ne dit-il rien. Sans doute qu'elle voulait qu'il se presse un peu.

    - Tu vas grimper en premier, je te suis. S’il y a le moindre problème, je serais là, alors essaye d’avancer autant que possible. Nous nous retrouvons aux corniches du sixième étage pour voir la suite. Surtout pense à bien allonger tes mouvements tout en étudiant ton parcourt. Certains sont plus simple que d’autres.

    Bon, ça devait dire que s'il tombait elle le rattraperait. Ce n'était pas une raison pour trop jouer les casse cou mais c'était quand même un minimum rassurant. Shan observa alors les prises qui s'offraient à lui et retint une grimace.

    L'escalade de la tour n'était pas insurmontable, il avait déjà fait pire, mais on commençait à s'approcher de ses limites. Les prises étaient encore assez bonnes mais trop espacées pour que l'escalade soit vraiment aisée, et plus haut, ça se compliquait encore.

    Bon... Shan évalua la paroi d'un œil exercé. Il avait une certaine expérience et évalua assez rapidement ce qui lui semblait être le meilleur chemin. Il commença ensuite son escalade.

    Comme prévu, c'était encore à sa portée, mais ça commençait à devenir un peu juste. Prendre des risques pour saisir des prises difficiles à atteindre nécessitait déjà un bon niveau afin d'assurer ses appuis et son équilibre, et il était bien content de ne pas grimper seul. Il était casse cou petit, mais s'était calmé et n'aurait sans doute pas osé grimper ce bâtiment seul!

    Heureusement, le chemin restait globalement ainsi jusqu'à l'endroit où Lacrya lui avait demandé de s'arrêter. En étant prudent et en ne se pressant pas trop, il y arrivait sans trop de difficulté, bien qu'il se fit une ou deux frayeurs en se sentant partir en arrière ou en faisant un écart un peu trop important au risque de lâcher une des prises.

    Il arriva finalement au niveau des corniches du 6ème étage. 15 mètres, ce n'était pas rien quand même, et vu le temps qu'il avait mit et les acrobaties qu'il avait du faire, il sentait déjà ses muscles manifester les premiers signes de fatigue.

    Pas bon ça, il s'imaginait un peu plus endurant en escalade! C'était peut-être à cause de la cours de ce matin et de son combat, même s'il aurait normalement du récupérer...

    Il se tourna vers Lacrya pour demander la suite du programme du regard.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Lun 04 Mai 2015, 19:05

De l’escalade.

Simple me dirais vous. Ca le serait, si cela n’était pas que le début d’un très long après-midi… Un petit sourire flottant sur mes lèvres, je recule d’un pas, laissant la place à mon apprenti. Le mur est plutôt simple. Les prises sont évidentes. L’écartement entre chaque est raisonnable. Les chemins sont clairement dessinés.

Rien d’insurmontable, bien au contraire. Une balade que je pourrais effectuée les yeux fermés pour ma part. Un exercice de chauffe pour Shan. Du moins je l’espère pour lui. Sinon la suite sera douloureuse. Très douloureuse…

Je le regarde avec attention observer la paroi. La pierre est brute. L’érosion a tracé trois grands sillons, relativement équivalent. Au centre, abrité par un bâtiment adjacent, on trouve un passage plus lisse. Légèrement plus délicat à contourner. Mais la corniche sur le côté permet de contourner la difficulté. Encore faut-il l’atteindre…

Shan se lance finalement. Le départ est simple et il progresse assez facilement. Faisant fi de mes paroles, je reste au sol et l’observe de loin. S’il tombe… et bien tant pis pour lui. Il n’a pas le droit d’échouer à un exercice de chauffe. Je croise mes bras et le regarde monter le long du premier chemin.

Droite.

On sent dans ses mouvements une certaines expériences. Il est souple. Efficace. Décidé. Il ne prend pas de risques. Ses gestes sont sûrs et ne tremblent pas.

Je souris.
On en reparlera dans une heure ou deux.

Shan arrive rapidement au passage plus compliqué. Voyons voir ce que ce petit a dans le ventre à froid. Il cherche pendant un moment ses prises, les sens s’éloigner de son intervalle de confort. Il commence à prendre un peu plus de risques pour continuer à avancer. Ses bras s’allongent. Ses jambes cherchent.

Première frayeur.

Je sens mon corps se tendre instinctivement. Pourtant je reste parfaitement immobile. Shan part légèrement en arrière avant de se reprendre.

Deuxième frayeur.

Son pied glisse lentement. Sa main n’arrive pas à attraper sa nouvelle prise. Il est trop statique. Il n’ose pas. Cela va lui couter sa vie ? Non… Dans un élan inespéré il parvient à se reprendre et sort enfin de cette zone plus lisse que les autres. Il continue son ascension facilement avant d’atteindre la petite corniche où s’y installe.

Je m’engage alors dans l’escalade, m’attaquant au bâtiment se trouvant en face de mon élève. J’arrive en haut rapidement, sans éprouver la moindre difficulté. Je me dresse sur le toit se trouvant légèrement plus bas que la corniche où se trouve mon élève. Un gouffre abritant une petite ruelle nous sépare.

J’offre un sourire à Shan.


- Bien, maintenant rejoins moi. Je te conseil d’amortir ta chute par une roulade si tu veux garder tes chevilles !

Il doit effectuer là un saut d’environ un mètre de longueur pour atterrir sur le toit presque plat une cinquantaine de centimètres en dessous. Rien d’insurmontable s’il s’y prend bien. Et même dans le cas contraire, il n’en ressortira qu’avec quelques mauvaises égratignures.

Je m’écarte légèrement, lui faisant signe de sauter. Shan n’a que peu d’espace pour prendre son élan. Il réussit cependant à se jeter dans bien que mal et à atterrir de façon pas trop pittoresque. Il se relève tant bien que mal, ses gestes commençant à trahir la fatigue.

La suite va être dure !


- Pas mal lourdeau. Bon, on va commencer le véritable exercice et arrêter de jouer sur des façades de gamins.

Je me retourne et lui présente une tour débutant au centre du toit où il vient d’atterrir. La pierre, bien plus résistante que cette du bâtiment précédent, a était épargnée par l’érosion. La paroi est plus lisse. Le mur grimpe ainsi pendant une dizaine de mètres avant de se coiffer de son chapeau d’ardoise. Là les choses sont encore différentes. S’il parvient à atteindre la jonction, je serais déjà contente.

- Nous allons monter jusqu’à atteindre l’ardoise. A cet endroit nous marquerons une pause. Cette fois, comme l’exercice est plus compliqué, je ne te ferais pas faux bond. Prends bien ton temps d’assurer chaque de tes prises. Elles sont ici plus minimes et moins évidentes. Tu devras prendre des risques. Et tu ne dois pas avoir peur de le faire. Je serais là pour t’assurer.

Lui lançant un regard confiant, je l’invite à commencer l’ascension. Me plaçant derrière lui, je ne le perds pas des yeux. Autour de nous, les gens continue à vivre, ne pensant à aucun instant à lever les yeux au ciel.

[j'ai prit la liberté de bouger ton personnage pour faire avancer les choses. Si cela ne te convient pas, préviens moi ]

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Lun 04 Mai 2015, 22:51

    ( Pas de soucis! ^^ Punaise, ça me fait tellement bizarre de recommencer à RP avec Shan, et tellement plaisir aussi Very Happy )



Tout concentré qu'il était sur sa progression, Shan ne se rendit pas compte que son mentor ne le suivait pas comme promis. Il ne réalisa qu'une fois arrivé que s'il était tombé, Lacrya n'aurait sans doute rien pu faire pour l'aider. Cela ne l'étonnait pas tant que ça, mais cela ne l'aida en rien à avoir confiance en son maître. Visiblement, elle était là pour lui apprendre des choses, points barre, pas pour le protéger en cas d'échec. Il avait du mal à décider s'il approuvait ou non cette façon de faire, mais il cessa vite de se poser la question. Il n'allait pas survivre longtemps s'il se parasitait l'esprit avec ce genre de pensée futile!

Il avisa l'endroit où Lacrya lui demandait d'atterrir. En soit, rien de bien folichon même s'il n'avait pas l'habitude de ce genre de chose. Il s'exécuta rapidement du mieux qu'il pu, et même s'il aurait sans doute pu atterrir avec d'avantage de douceur, au moins il réussit à stabiliser son atterrissage, ce qui n'était déjà pas si mal et qui, doublé d'une roulade, lui permis tout de même d'amortir un peu le choc.

La phrase de son maître le fit grimacer intérieurement. Alors pour elle, ce qu'il venait d'escalader était une "façade de gamin"? Certes, il pouvait grimper pire, mais... Pas trop non plus. Il fit de son mieux pour détendre ses muscles, se maudissant intérieurement. Comment se faisait-il qu'il sente déjà la fatigue dans ses muscles? Il avait du trop travailler le maniement au sabre et d'autres exercices au détriment de l'escalade. Ca lui apprendra, tiens! Si ses amis Faëls le voyaient, nul doute qu'il serait la cible de leurs moqueries, et à juste titre!

Shan avisa la tour que lui indiquait Lacrya et ne put retenir une vraie grimace. Là, le challenge était réel, on touchait à ses limites. Le gamin qu'il avait été n'aurait pas hésité à se lancer au risque de se rompre le cou, mais il était aujourd'hui plus réfléchit et n'aurait sans doute pas tenté l'escalade si son maître ne le lui avait pas demandé, ou en tout cas pas seul. Et malgré les dires de Lacrya, Shan n'avait pas vraiment confiance au fait qu'elle allait cette fois tenir parole et le parer en cas de chute. Mais bon, le message avait le mérite d'être clair : plutôt que d'hésiter entre sûreté et risque, il fallait être clair et savoir mélanger habilement les deux. Son mélange de tout à l'heure n'était pas des meilleurs, ici, il allait devoir mieux se débrouiller, mais son expérience devrait pouvoir lui servir... S'il l'utilisait correctement.

Le jeune homme s'approcha et avisa les prises. Ca n'allait pas être de la tarte... Il resta quelques secondes en observation avant de partir, prenant le parti de repérer le chemin d'abord pour pouvoir escalader plus rapidement et sûrement ensuite. Cela se passa bien sur les premiers mètres mais cela devint plus problématique par la suite, car la distance l'avait empêcher de bien juger de la qualité des prises. Et ses muscles commençaient déjà à montrer des premiers signes de fatigues, bien que cela soit encore parfaitement gérable pour l'instant. Shan inspira un grand coup en repérant le chemin, et continua sa progression, prenant quelques risques osés mais mesurés. Il devait être plus sûr de lui, y aller plus franchement et évaluer clairement les risques. Il ignorait si Lacrya le suivait bel et bien et il s'en fichait, tout ce qui comptait, c'était sa progression. Faire mieux qu'avant, rendre honneur à l'enseignement Faël qu'il avait reçu, et surtout leur faire moins honte!

Cet état d'esprit, complètement différent de lors de l'escalade de tout à l'heure, lui permis d'atteindre le chapeau d'ardoise beaucoup plus vite et facilement qu'il ne l'aurait cru. Certes, Lacrya aurait été plus vite que lui et n'aurait pas faillit manquer une prise comme ça avait été son cas, mais au moins, il n'avait eu besoin de son aide à aucun moment, et ça, il n'en était pas peu fier. Il se hissa sur l'ardoise avec soulagement ceci dit, et s'empressa de soulager ses membres endoloris car il craignait que tout cela ne soit qu'un début. Et autant il avait réussit à se débrouiller pas trop mal jusque là, autant il doutait de pouvoir faire aussi bien quand ses bras et jambes montreraient des signes de fatigue plus avancés...

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 05 Mai 2015, 22:14

Grimace.

Je laisse un sourire amusé se glisser sur mes lèvres. Mon jeune apprenti commence enfin à prendre conscience de ce qui l’attend. Ses muscles tremblent de fatigues. J’espère qu’ils vont ternir encore quelques heures.

Je le regarde s’approcher du mur et jauger la paroi qui s’élève devant. Il semble bien petit face à elle. Et beaucoup moins confiant que lors la première partie. Sa grimace se prononce au fur et à mesure qu’il en découvre les difficultés.

De rares prises.
Ecartées.
De petites tailles.

Il ne pourra ici pas s’en sortir sans prendre de bien plus gros risques que la fois précédente. Il devra faire confiance en son corps. Et à moi également. Il ne devra pas avoir peur de se jeter pour attraper une prise. Ne plus posséder que deux appuies simultanément. Dialoguer avec la paroi.

La comprendre.

Il s’élance enfin. Le suivant de près, je me ballade sur la paroi comme s’il s’agissait d’un filet aux multiples prises évidentes et profondes. Mon regard et mes sens ne quittent cependant pas Shan et à chacune de ses hésitations, je me prépare à le rattraper. Il n’est pas question ici d’un exercice de chauffe mais bel et bien de compréhension.

Et mon but n’est pas de le laisser mourir.

Sa progression est plus saccadée que la précédente. Il semble découvrir le chemin au fur et à mesure. Une bonne solution sur ce genre de paroi qui n’offre pas toutes ses prises à l’âme qui la regarde d’en bas. Les risques sont là. Plus présents. Mais toujours trop en retrait à mon gout.

Modération.

Il fait preuve de sagesse. Avantage et désavantage. Cela lui assure la vie mais le prive d’une réelle progression. Je veux le voir se faire ses plus grandes frayeurs. Se lâcher. Libérer le potentiel qui sommeille en lui.  Exploser.

Pourtant je ne peux pas lui en vouloir. Et il ne tient qu’à moi de le mener jusqu’au bout de ses limites pour les dépasser. Ce n’est qu’une fois au bord du gouffre que l’on peut faire le grand saut. Et apprendre à voler.

Glissade.

Je tends tout mon corps vers celui de Shan qui commence à basculer en arrière, son pied ayant ripé sur une prise. Il se rattrape in extrémiste, mes bras se trouvant à quelques centimètres, prêts à se refermer sur lui.

Chance ou réflexe ?

Je mise sur le deuxième et continue à le suivre à la trace. Nous arrivons finalement en haut de la paroi au bout d’une dizaine de minutes. Shan s’assoit avec soulagement sur la corniche et détend les muscles de ses bras. Bonne initiative. Il va encore en avoir besoin.

Mais pour un tout autre exercice.

Je lui lance un petit sourire.


- Bon je vois que tu commences à fatiguer sur les bras On va donc partir sur un peu de course acrobatique.

Je lui tends une main pour l’aider à se relever. Autour de nous le ciel commence déjà revêtir son manteau crépusculaire. Je ne m’étais pas rendue compte que nous avions mangé aussi tard… Bon, cela ne fera de nous que des silhouettes encore plus discrètes sur les toits. M’étirant avec souplesse, je laisse mon regard vagabonder sur les toits pendant un moment, élaborant rapidement le début de notre itinéraire.

- Bon alors deux trois conseils avant de partir… Pense toujours à amortir tes chutes au maximum et utilise l’énergie de ton élan pour repartir aussitôt. Sinon tes articulations vont en prendre un gros coup et tu risques d’avoir des soucis par la suite. Quand tu sautes pour t’accrocher à une corniche, prend toujours soin de mettre tes pieds en avant pour éviter de t’écraser contre la paroi. Cela n’est pas ce qu’il y a de plus agréable. Pour le reste, nous allons commencer tranquillement comme c’est la première fois que je te vois faire ça. Je serais derrière toi en cas de soucis. Suis juste mes ordres pour te diriger.

Bien pour le moment nous allons aller tout droit. Tu sautes sur la façade en face, crochète la corniche et grimpe jusqu’au toit avant de continuer en courant. Pour le reste, c’est tout droit tant que tu n’as pas de contre-indication.


D’un geste de la tête, je l’invite à s’élancer. La corniche en face est à peine à un mètre, donc facilement atteignable. La façade quand a elle est facile à escalader. Nous nous élançons tous les deux, mon regard ne le quittant pas.

Nous parvenons facilement au toit suivant et s’en suit une course d’obstacle. Un muret par ici, un gouffre par-là, une courte façade à escalader…


- A droite !

Je crie l’ordre pour qu’il parvienne à ses oreilles et le voit bifurquer.

- A gauche !

Je teste ses réflexes avec amusement.

- Demi-tour !

Je m’arrête pour le laisser rebrousser chemin et passer devant moi.

- Saute sur le bâtiment à ta gauche.

Nous attrapons une corniche un peu plus haut et nous hissons jusqu’au toit quasiment plat une grande demeure. La lune commence à présent à pointer à l’horizon alors que les nuages se colorent d’un rouge éclatant.

Parfait moment pour un petit combat.


- Arrête-toi !

Nous nous arrêtons enfin après une petite demi-heure de courses parsemée d’embuches. Un grand sourire inscrit sur mes lèvres, je m’avance vers lui.

- Pas mal pour une première fois.

Et, sans qu’il n’ait le temps de réagir, je lui fauche les deux jambes et je prends son temps de compréhension pour me débarrasser de toutes mes armes. Me postant devant lui, je le regarde se relever.

- Bien bien bien, avant de nous lancer dans une descente qui t’amènera à ton repas, je vais voir un peu ce que tu vaux en combat à main nue.

Me mettant en position de combat, je lui lance un sourire provocateur.

- A toi l’honneur cher élève !

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mer 06 Mai 2015, 00:40

Bon. Visiblement, cette fois, elle avait tenu parole et était en effet prête à le rattraper. Mais la prochaine fois, il faudrait qu'elle se débrouille un peu mieux pour qu'il ai confiance et se lâche totalement, car vu le faux bon qu'elle lui avait fait juste avant, on pouvait comprendre sa réticence! Nulle doute que si Lacrya se débrouillait bien, elle pourrait mettre Shan dans un état d'esprit proche de celui qu'il avait étant enfant, qui était beaucoup plus adapté pour dépasser ses limites, mais ça, le garçon n'y songeait pas vraiment et se concentrait plutôt à gérer au mieux la fatigue dans ses muscles pour être à mène de pouvoir faire la suite des exercices.

Ce que son maître lui annonça pour la suite l'intrigua. D'un côté, c'était plus de l'endurance comme celle qu'il s'était échiné à travailler, mais le côté acrobatique était différent et nouveau, et de ce fait, il n'était pas sûr de pouvoir tenir si longtemps au final, mais il fallait tenter! Il n'avait jamais vraiment tenté de course acrobatique. Enfin si, il avait déjà du en faire petit, mais c'était plus dans des arbres, dans la nature, et pas en ville.

Ceci dit, ça pouvait être très sympathique. Shan écouta les consignes avec attention et s'élança.

Au début, il eu un peu de mal mais très vite, certains réflexes d'escalade et d'enfance lui revinrent, l'aidant à mieux amortir notamment. La nouveauté de l'exercice et l’exhalation procurée lui donnent l'impression d'oublier toute fatigue, mais petit à petit elle revient. Il s'efforce malgré tout de ne pas ralentir le rythme, de rester attentif et vif. L'escalade ne lui pose pas trop de problème, il s'agit à chaque fois de façades relativement faciles à escalader. La course, étrangement, lui demande plus de volonté car il n'a pas l'habitude de courir, d'escalader puis de recourir - encore quelque chose qu'il lui faudra travailler - mais par contre, les acrobaties en elles mêmes sont pas totalement nouvelles mais restent un domaine peu exploré où il doit redoubler de vigilance, même s'il gagne peu à peu en assurance. Il n'est cependant pas déçu quand Lacrya lui demande d'arrêter, car continuer plus longtemps aurait fini par être dangereux, vu son état de fatigue actuel, qui, naturellement, n'allait pas en s'améliorant!

Alors qu'il se remet, Lacrya le "complimente"... avant de l'envoyer par terre, Shan ne savait trop comment. Hébété, il mit un peu plus de temps qu'à l'accoutumée pour se relever, voyant au passage son maître se délester de ses armes.

La bonne nouvelle, c'était que la fin de ce cauchemar n'était pas loin. La mauvaise, c'est qu'un combat l'attendait encore. Bon, au moins, avec un peu de chance, vu son niveau médiocre, ça devrait aller vite! Néanmoins, Shan ne savait pas s'il était heureux ou pas. Certes, il avait conscience de ses très fortes lacunes en combat à mains nues, c'était d'ailleurs une des raisons qui l'avaient poussé à devenir apprenti envoleur, et il fallait bien commencer par quelque part pour s'améliorer, mais montrer à son maître à quel point il était nul en la matière ne l'enchantait pas pour autant.

Son maître s'était mis en garde. Shan l'imita tant bien que mal, adoptant la seule posture qu'il maîtrisait à peu près et qui, quoique perfectible, s'était au moins révélée efficace le peu de fois où il en avait eu besoin.

Visiblement, c'était à lui de commencer. Ce n'était pas forcément plus mal, sinon il serait sans doute déjà au tapis, mais Shan ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Il s'était bien un peu entraîné, mais soit seul, soit avec des potes, quasi jamais avec des pros, autant dire que ses connaissances étaient très limitées! Néanmoins, il devinait que certaines des choses apprises au sabre pouvaient être applicables ici aussi, comme ce qui concernait la distance entre lui et son adversaire. Pour l'instant, Shan était trop loin pour pouvoir toucher Lacrya, mais il savait quel pas faire pour arriver à distance de frappe. Le soucis, c'est qu'il était sûr de rater s'il frappait bêtement. Bon, il savait qu'il allait perdre de toute façon, là n'était pas la question, mais il fallait tout de même faire un effort, essayer de faire de son mieux, de la surprendre... Enfin, tenter quoi.

Shan ne se faisait pas d'illusions sur ses capacités et ce que Lacrya allait en penser, mais il avait une idée de la façon de procéder. Après s'être relevé, il jaugea son maître puis, d'un mouvement qu'il essaya de rendre aussi fluide et rapide que possible, il s'approcha d'elle et commença à lancer son point. Il ne porta pas son coup jusqu'au bout et se servit de l'impulsion pour s'avancer encore et lancer un coup de pied, cherchant toujours la vitesse mais également la précision.

C'était une feinte, sans doute assez basique, mais Shan ne voyait pas quoi tenter de mieux, à moins de rester immobile comme un idiot pendant plusieurs secondes à réfléchir à une stratégie. Quelle idiot aussi, il aurait pu réfléchir un peu plus à la façon d'aborder un combat à mains nues, ça peut toujours servir! Il savait pourtant que la visualisation était importante!

En tout cas, il doutait que son coup porte et, s'il y mettait tout de même de la force - il savait pertinemment que Lacrya serait à même de le parer, donc pas la peine de se retenir - il se préparait surtout à rencontrer le vide où à voir son coup dévié d'une façon ou d'une autre même si, ses réflexes n'étant pas aiguisés pour le combat, il doutait de pouvoir réagir efficacement à la possible parade de Lacrya.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lacrya Sil' Morna
Maître Envoleur
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 1097
Citation : Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it.
Date d'inscription : 14/02/2010

Feuille de personnage
Age: 34
Greffe: Os des avant bras renforcés par du métal
Signe particulier: /

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Sam 09 Mai 2015, 17:54

Provocatrice.

Un sourire amusé flotte sur mes lèvres. Mes yeux couleur brume fixent mon apprenti, une lueur illuminant le fond de ma pupille. Je laisse glisser mon regard sur sa silhouette. Ses muscles, bien que présents, ne sont pas assez puissants. Il faudra que je pense à inclure un renforcement musculaire dans son entrainement quotidien pour y palier.

Il se met finalement en place pour le combat. Sa tenue est faible. Peu de garde. Bars trop haut. Jambe trop écartées. Mauvais équilibre. Bon pour un enfant qui s’appète à mettre une pseudo raclée à une gamine malade… Mais bon, je ne peux pas encore le blâmer, ne lui ayant pas encore transmis ce savoir.

Chaque chose en son temps.

La distance qui nous sépare est également trop importante pour espérer qu’un seul de ses coups porte. Et  s’il lance son attaque depuis cette position, rien que le temps qu’il s’approche, je pourrais le mettre à terre.

Deuxième erreur.

Il s’écoula un long moment avant que Shan ne se décide à attaquer. Trop longtemps.

Troisième erreur.

Il me laisse le temps d’observer mon environnement. De le jauger lui. De me préparer. Physiquement. Intellectuellement. Son attente passive ne me laisse que tout le loisir de découvrir de quoi le contrer facilement. De quoi me cacher. De quoi me faire une arme.

Le bout du tuyau dépassant du mur pourrait me servir à l’empaler. Le bout d’ardoise semble assez aiguiser pour le couper. La pierre cassée de la cheminée assez massive pour lui ouvrir le crâne. Autant d’arme que de débris. Autant de seconde qui s’écoulent passivement que de moyen de le tuer.

Il s’élance enfin. De trop loin.

Son poing se dirige vers mon visage. Lentement. Hors du temps. Je ne bouge pas. La distance qui nous sépare est encore trop importante pour que je n’aie besoin que d’un simple mouvement du thorax à faire pour l’éviter.  Cependant  son coup n’arrive pas à son terme et je vois sa jambe s’élancer.

L’élan lui permet de se rapprocher. Il l’utilise pour essayer de me porter un coup au niveau des côtes. Faisant un rapide pas sur le côté, je lui saisis la cheville et la soulève. Il se retrouve sur le dos.

Un petit rire s’échappe de mes lèvres.


- Bien tenté, relève-toi et recommence.

M’écartant de nouveau, je le laisse de nouveau venir à moi. Ses coups ne portent toujours pas, mais peu à peu, il semble se trouver plus à l’aise et gère un peu mieux ses mouvements. La rapidité vient d’elle-même vient avec l’aisance. Même si cela semble dérisoire par rapport à la mienne.

Je ne porte aucun coup, le laissant systématiquement attaquer. Ce n’est qu’à la fin de l’exercice que je saisis son poing pour l’arrêter.


- Bien… Arrêtons-nous là.

Je lui laisse un instant pour qu’il reprenne son souffle. Autour de nous, les derniers rayons du soleil viennent de disparaitre.

- Tout d’abord ton temps de réaction. Il est trop passif. Et trop long, mais cela viendra avec le temps. Cependant, tu dois essayer de retenir l’attention de ton adversaire pour lui n’ai pas le loisir de réfléchir. Marche. Parle. Ris. Grogne. Tout ce que tu voudras pour que celui qui se trouve en face de toi ne te regarde que toi et toit seul. Le détournement d’attention est une de tes meilleures options. Ici par exemple. Tu étais trop loin de moi pour porter ton premier coup, ce qui a considérablement ralentit ton action. Le simple fait de marcher en rond permet d’occuper ton adversaire mais aussi de te rapprocher de façon simple et discrète.


Je m’approche de lui avec un sourire

- Et voyons un peu ta position de départ.

Je le laisse se remettre en position. Et, d’une main douce, je lui descends ses bras, lui force à rapprocher ses jambes. Redresse son buste.  Je le pousse légèrement dans le dos pour vérifier son équilibre.

- Tu es mieux comme ça. Tes mains peuvent ainsi venir intercepter des coups bas comme hauts rapidement. Ton équilibre est meilleur, ce qui te permet de réagir vite. Tu en verras d’autre au cours de ta formation. Maintenant que je me suis faite une petite idée de ton niveau nous pourrons passer à l’entrainement demain. Sinon tu as de bonnes idées de feintes. Il faut garder cet esprit-là !

Lui offrant un grand sourire, je l’invite à me rejoindre au bord du bâtiment. Le temps est venu de rentrer.


- Bon, maintenant voyons ce que donne la désescalade... Dans le noir, sinon c’est pas vraiment drôle !

La paroi est relativement simple. Juste un peu longue.

- Je vais descendre en première et rester à ton niveau. Normalement il ne devrait pas y avoir de problème pour trouver les prises. Il va juste te falloir encore un peu d’endurance. Un fois en bas, nous retournerons à l’auberge pour la nuit et surtout un bon repas ! Tu l’as mérité !


Et je disparais au niveau du rebord, attendant que mon élève me suive.

__________________________________________


"Light thinks it travels faster than anything but it is wrong. No matter how fast light travels, it finds the darkness has always got there first, and is waiting for it."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Groupe Quern - Cours n°2   Mar 14 Juil 2015, 01:06

    ( Pardon pour le retard! )



Comme prévu, son attaque échoue totalement. Heureusement, il n'était pas stupide, il s'y attendait, ce qui lui permit d'amortir sa chute en roulant sur le dos. Il put même se servir de son élan pour faire une sorte de roulade arrière un peu maladroite mais qui lui permit tout de même de se relever à bonne distance de son "adversaire", tandis que Lacrya laissait échapper un petit rire, probablement devant sa nullité.

- Bien tenté, relève-toi et recommence.

Evidemment, il aurait été étonnant qu'ils s'arrêtent là. Shan recommence donc, essayant de lancer des attaques plus rapidement, mais n'hésitant toujours pas à tenter des feintes, quitte à prendre le temps de se relever pour pouvoir mieux réfléchir à la prochaine attaque. Il tente même de feindre la fatigue, doutant de réussir à la berner mais bon, c'est une tactique comme une autre. Paraître plus faible que l'on ne l'est vraiment paie souvent, mais Shan répugnait parfois à le faire, surtout que dans son cas, ses capacités étaient si faibles en la matière comparé à Lacrya qu'il avait la désagréable impression de ne pas jouer la comédie, en fait...

Heureusement, Lacrya ne contre attaquait pas, sinon il se serait fait laminer, littéralement! Mais il commençait quand même à fatiguer, et il avait l'impression de plus en plus de se répéter, même si du coup il gagnait en assurance, vitesse et précision, comme ses mouvements au sabre devenaient de plus en plus efficaces à force de les travailler!

Enfin, Lacrya saisit son poing pour lui signifier la fin de l'exercice.

- Bien… Arrêtons-nous là.

Elle lui laissa quelques secondes de répit dont il profita pour reprendre son souffle. Autour d'eux, la nuit tombe même si le ciel garde encore quelques couleurs du jour passé. Le spectacle n'est pas désagréable, et Shan apprécie de le regarder, mais ce n'était pas vraiment le moment idéal pour cela. Tout ouïe, il écouta les critiques de son maître.

- Tout d’abord ton temps de réaction. Il est trop passif. Et trop long, mais cela viendra avec le temps. Cependant, tu dois essayer de retenir l’attention de ton adversaire pour lui n’ai pas le loisir de réfléchir. Marche. Parle. Ris. Grogne. Tout ce que tu voudras pour que celui qui se trouve en face de toi ne te regarde que toi et toit seul. Le détournement d’attention est une de tes meilleures options. Ici par exemple. Tu étais trop loin de moi pour porter ton premier coup, ce qui a considérablement ralentit ton action. Le simple fait de marcher en rond permet d’occuper ton adversaire mais aussi de te rapprocher de façon simple et discrète.

Shan haussa un sourcil, un peu surpris. Détourner l'attention, pourquoi pas, il ne doutait pas de l'utilité et de l'efficacité de la chose quand c'était bien fait, mais mieux valait que l'adversaire regarde quelqu'un ou quelque chose d'autre que soit même, non? Enfin, il faudrait quand même qu'il teste ça, même s'il ne se voyait pas trop grogner et ne saurait sans doute pas trop quoi dire, parler à ses adversaires n'était pas dans ses habitudes, surtout s'il devait lui même se concentrer pour porter ses attaques!

Lacrya s'approche avec un sourire. Shan ne put s'empêcher de se méfier, ne sachant jamais vraiment à quoi s'attendre avec elle. Allait-elle lui faire une démonstration ou bien lui faire appliquer ses conseils dès maintenant?

- Et voyons un peu ta position de départ.

Oh, c'était ça. En plus de tous les défauts qu'elle avait déjà cité, sa position de base, ou plutôt sa garde, n'était pas bonne. Il aurait du s'en douter, en même temps. Le garçon se remit en position et observa avec attention les changements de position que lui indiquaient Lacrya.

- Tu es mieux comme ça. Tes mains peuvent ainsi venir intercepter des coups bas comme hauts rapidement. Ton équilibre est meilleur, ce qui te permet de réagir vite. Tu en verras d’autre au cours de ta formation. Maintenant que je me suis faite une petite idée de ton niveau nous pourrons passer à l’entrainement demain. Sinon tu as de bonnes idées de feintes. Il faut garder cet esprit-là !

Ah, un compliment! Comme quoi, tout n'était pas à jeter dans ce qu'il avait tenté, même s'il se doutait qu'il avait encore énormément de chemin à parcourir. Ca avait un côté presque décourageant quand il voyait le fossé entre lui et son maître, mais après tout, rien ne pressait. Il tâcha déjà de mémoriser cette première posture puis il suivit la jeune femme au bord du bâtiment.

- Bon, maintenant voyons ce que donne la désescalade... Dans le noir, sinon c’est pas vraiment drôle !

Bien sûr, logique! Rien de bien surprenant connaissant Lacrya. Heureusement, Shan avait l'habitude de grimper dans l'obscurité, surtout qu'Al-Jeit était une ville plutôt lumineuse par rapport à d'autres, et le soleil venant de se coucher, on était loin d'être aux heures les plus sombres. Enfin, il n'allait pas s'en plaindre!

- Je vais descendre en première et rester à ton niveau. Normalement il ne devrait pas y avoir de problème pour trouver les prises. Il va juste te falloir encore un peu d’endurance. Un fois en bas, nous retournerons à l’auberge pour la nuit et surtout un bon repas ! Tu l’as mérité !

Parlant d'endurance, Shan étira ses membres endoloris. Il allait sans doute avoir des courbatures, mais il devrait pouvoir tenir jusqu'à l'auberge. Lacrya n'était pas trop avare de commentaires en tout cas, c'était plutôt encourageant! Le garçon avisa la paroi et commença à descendre avec prudence, comme rien ne pressait et que c'était la fin de la journée. Ce n'était pas le moment de trop pousser, il n'avait aucune envie que Lacrya ai besoin de le rattraper!

La descente fut plus rapide que prévu, et même si l'obscurité corsait les choses, le regard de Shan s'habitua rapidement, et son expérience de l'escalade l'aidait beaucoup. De plus, il avait une assez bonne vue dans l'obscurité par rapport à la moyenne, peut-être à force de crapahuter la nuit, ça aidait toujours! Enfin, cela ne l'empêcha pas de se faire une ou deux frayeurs et de manquer de perdre l'équilibre une fois au sol car il avait mal estimé la hauteur à laquelle il était, mais vu la journée qu'il venait de passer, il estimait s'en être plutôt bien tiré! Il ne rêvait plus que du repas et du repos promis par Lacrya, en espérant qu'il pourrait tenir la cadence les jours suivants!

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Groupe Quern - Cours n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» cours de latin
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Jeit-
Sauter vers: