AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Premier contact...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Shan Lowën
Groupe Quern


Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Sam 10 Aoû 2013, 20:00

    Entendant la phrase en Faël, ce dernier s'approcha, curieux, tandis qu'Alaia approuvait, l'air surprise. Visiblement, elle n'y avait pas pensé, ce qui le rassura presque. Va savoir pourquoi, mais il aurait été un peu vexé qu'elle leur demande à eux plutôt qu'à lui.

    « Oui, je veux bien, s’il te plait. Les leurs risquent d’être un peu courts. »

    Le Faël demanda à Shan si elle avait besoin de fringues, lançant un coup d'oeil moquer à ses vêtements, mais il lui répondit que non, c'était bon, il allait s'en occuper. Le Faël convint que des fringues humaines conviendraient en effet mieux que celles de Faëls!

    Shan annonça qu'ils faisaient une pause, d'autant qu'après cette descente puis remontée, Alaia devait être un peu fatigué et il valait mieux lui laisser le temps de se remettre. Ils retournèrent au camp tandis que le Faël retournait avec les siens, peut-être parce qu'il en avait assez de rester avec eux pendant que ses amis s'amusaient, ou alors il avait remarqué que ses regards gênaient la jeune femme, qui sait.

    Le garçon fouilla dans ses affaires pour voir lesquels conviendraient le mieux à Alaia. Quand il avait rejoint le Domaine, il était parti avec la plupart de ses affaires - il n'en avait pas des masses, on ne peut pas trop en avoir quand on voyage tous le temps - et il avait préféré en laisser le moins possible sur place, ayant peu confiance en les autres mercenaires. Il se trouvait qu'il avait notamment pris des affaires qui devenaient un peu petites pour lui, mais dont il n'avait pas encore pris le temps de se débarrasser, comme elles lui allaient encore même si elles le serraient un peu. Bien lui en avait pris finalement! Il les tira du fond de son sac et les tendis à Alaia.

    - Tiens, celles-ci devraient t'aller.

    Cela lui vidait un peu son sac, il commençait à approcher du maximum de contenance. En tout cas, pour un voyage de quelques mois au pire alors qu'on sait qu'on va ensuite revenir au même endroit aussi, prendre presque toutes ses possessions, ça faisait un peu beaucoup et il repensa à son cheval Enam, avec qui les choses auraient été plus simples. Enfin, gravir une falaise avec un cheval, ce n'était pas trop possible et Alaia ne savait sans doute pas monter, en plus eux deux sur un cheval, ça aurait fait un peu beaucoup, ce n'était donc pas si mal...

    Il attendit là qu'elle se change, puis, quand il la vit revenir, il se leva.

    - Prête pour la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Lun 12 Aoû 2013, 20:29

Après avoir échangé quelques mots avec le faël, Shan et elle retournèrent au camp alors que son second professeur retournait jouer avec la falaise et ses amis. Alaia était soulagée de ne plus sentir son regard sur elle et de faire une pause : ses membres endoloris lui rappelaient avec ironie qu’il n’y avait pas une semaine, elle n’escaladait pas des falaises à tout bout de champs avec des étrangers dont le moindre geste les faisait travailler plus que de raison. Elle était très tendue du fait de la hauteur et de sa récente chute et n’avait pas l’habitude de dormir dehors : elle était fatiguée autant physiquement que nerveusement même si la nuit dernière lui avait permis de laisser le plus gros derrière elle. Elle devait désormais se concentrer sur son nouveau défi et la falaise qui ‘l’attendait calmement le lui faisait bien comprendre : son ancienne vie était derrière elle et elle devait se préparer pour la nouvelle qui lui tendait les bras.
Devenir mercenaire… L’aura de dangerosité qui entourait cette perspective s’était quelque peu dissipée : si Shan était vraiment un bon combattant, il n’en était pas une brute sanguinaire et avait la gentillesse de s’occuper d’elle alors que rien ne l’y forçait. Il était poli et serviable et ne correspondait pas du tout à ce qu’elle savait – ou pensait savoir – des mercenaires du Chaos. Qui sait, c’était peut-être le moment d’innover et de découvrir que, derrière les monstres assoiffés de sang se cachaient avant tout des êtres humains. Mais après tout, quelle importance ? Elle-même n’y allait-elle pas que pour trouver un entrainement qui lui permettrait d’assouvir sa vengeance ? Les mercenaires allaient lui offrir ce qui comptait le plus à ses yeux et peu importait qui ils étaient. Il n’empêche que l’idée de se trouver avec des Hommes la rassurait un peu : elle avait subit assez de changements comme cela pour l’instant.
Shan finit de fouiller son sac pour lui tendre une tenue de rechange qui, trop petite pour lui, lui allait parfaitement. Le pantalon était un peu court mais au moins elle ne se prendrait pas les pieds dedans lors de l’escalade aussi le remercia-t-elle avant de se diriger vers un arbre derrière lequel elle se changea. Elle regrettait un peu de ne pouvoir se laver mais n’avait pas le temps de chercher une source d’eau aussi roula-t-elle en boule les loques qui lui servaient de tenue et en donna certaines des parties les plus abîmées – notamment au niveau des bras – à Eden pour qu’il joue avec le temps qu’elle fasse ses exercices. Elle les noua ensemble pour en faire une boule compacte qu’il renifla avec prudence avant de griffer timidement puis avec plus de hargne. Elle le laissa avec un sourire et se tourna vers Shan qui la questionnait :

- Prête pour la suite?

Elle interrogea son corps. Ses muscles, ravis qu’elle les laisse un peu souffler, s’étaient calmés grâce aux longues gorgées d’eau qu’elle avait avalée au bord de la falaise et son souffle avait retrouvé son calme. Elle se sentait énergique et en éveil, bref : prête à en découdre avec tous les exercices qu’il lui proposerait. Elle ne réussirait pas la plupart et en avait conscience mais se faisait un devoir de tout essayer, ne serait-ce que pour se prouver qu’elle avait la volonté d’arriver à son but.

« Plus que jamais, répondit-elle avec une ébauche de sourire. »  

(ridiculement court ><)

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Lun 12 Aoû 2013, 23:14


    Shan avisa le chaton qui jouait avec le reste des vêtements d'Alaia, griffant avec hargne. Il était vraiment spécial ce chaton, il n'avait certes pas eu beaucoup de bonnes expériences avec les chats mais il n'en avait jamais vu aucun jouer de cette manière!

    Enfin, ce n'était pas très important. Il se tourna plutôt vers Alaia pour attendre sa réponse, remarquant au passage que le pantalon était peut-être un peu court, sinon tout lui allait très bien.

    « Plus que jamais, répondit-elle avec une ébauche de sourire. »  

    Shan n'était pas sûr qu'elle se soit assez reposée pour qu'ils refassent de l'escalade - elle était débutante quand même - mais d'un autre côté c'était en travaillant et en s'approchant de ses limites qu'on s'améliorait, et Shan suspectait son futur maître de la pousser à bout très rapidement. Il allait retourner à la falaise, mais l'arrivée d'un Faël le distrait.

    C'était le même qui l'avait aider à assister Alaia pendant son escalade, il salua d'une réplique appréciatrice son changement de vêtements, un éclat toujours malicieux dans le regard, puis il s'approcha de ses propres affaires pour en sortir un arc et expliqua en Faël à Shan que c'était l'idéal pour un débutant. Le Faël le tendis ensuite à Alaia.

    - Il te le prête pour que tu t'entraîne, traduisit Shan, on peut commencer à s'entraîner au tir à l'arc dès maintenant ou tu préfère attendre cet après midi et continuer l'escalade pour le moment?

    Lui s'en fichait un peu, après tout il était à l'aise dans ces deux domaines, mais elle apprécierait peut-être de changer un peu, ou pas, qui sait.




      ( Non, ton RP n'était pas "ridiculement court", loin de là, tu es trop sévère! Razz C'est plutôt le mien qui l'est! )


__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Mar 13 Aoû 2013, 11:13

Shan la jaugea du regard, semblant douter que sa condition physique lui permette de continuer l’escalade. Il se tourna néanmoins vers la falaise et, alors qu’ils s’apprêtaient à repartir, le faël qui l’avait aidée les rejoignait avec un arc à la main et lança une remarque appréciatrice sur sa nouvelle tenue. Alaia laissa échapper un soupir imperceptible mais l’écouta avec attention quand il parla avec Shan, plus par politesse que par réelle volonté de comprendre sa langue sibylline. Il finit par lui tendre l’arme et elle la prit en marmonnant un inintelligible remerciement mais il parut le comprendre et un sourire illumina son visage ce qui la fit s’empourprer. Et cette fois-ci, elle ne pouvait cacher sa gêne sous un effort ce qui la fit redoubler d’intensité.
Heureusement, Shan la sauva de son regard de feu en lui expliquant :

- Il te le prête pour que tu t'entraîne, traduisit Shan, on peut commencer à s'entraîner au tir à l'arc dès maintenant ou tu préfère attendre cet après midi et continuer l'escalade pour le moment?

Elle se souvenait de la manière dont il l’avait débarrassée du sanglier : à l’évidence, il excellait dans ces deux domaines et elle-même n’avait pas vraiment de préférence. Ses bras, cependant, préféraient nettement le tir à l’arc qui semblait moins éprouvant pour eux mais elle décida de ne pas les écouter. Elle ne progresserait pas en s’éparpillant dans beaucoup de domaines. Combien de fois son mentor l’avait-il fait tailler à l’identique des morceaux de bois de taille approximative mais d’espèce différentes pour qu’elle s’habitue au maniement des outils ?

« Je pense que le mieux serait de faire l’escalade le matin et le tir à l’arc cet après-midi »

Elle devrait certes supporter la présence des faëls à leurs côtés mais ils n’avaient visiblement pas l’intention de s’en aller alors au final la décision ne reposait que sur elle. Le laissant s'occuper de l’arc en attendant qu’ils en aient besoin, elle retourna à la falaise pour observer leur terrain d’entrainement. Dès que son professeur arriva, elle se plaça sur la falaise pour entamer une nouvelle descente en tachant cette fois-ci d’aller un peu plus vite sans toutefois prendre de risque inutile. Elle ne se faisait pas d’illusion sur ses compétences : une heure d’escalade n’allait pas faire d’elle une grimpeuse confirmée. Elle tâcha de faire en sorte que son poids repose sur ses jambes pour éviter de fatiguer ses bras et d'espacer ses prises pour que ses muscles ne se tétanisent pas.

(^^" j'ai rien d'autre à dire concernant l'escalade, tu peux faire passer la matinée si tu veux ^^ je te laisse prendre soin d'Alaia, évite de la tuer ><)

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Mar 13 Aoû 2013, 21:44

    Shan se demandait ce qui serait le mieux, normalement. De continuer l'escalade ou de passer à autre chose? Il ne savait pas vraiment, il n'était pas professeur attitré et il avait appris au fur et à mesure, sans s'en rendre compte et avec un réel plaisir comme il appréciait ces deux domaines. Parfois, il restait plusieurs jours concentrés sur l'un, et parfois il changeait plusieurs fois en une journée, ça dépendait, mais il avait commencé à changé plus fréquemment quand il avait déjà une certaine expérience. Peut-être que se concentrer sur l'escalade serait mieux pour ce matin dans ce cas...

    « Je pense que le mieux serait de faire l’escalade le matin et le tir à l’arc cet après-midi »

    Il hocha la tête. Bon, même si elle avait dit le contraire, il ne s'y serait pas opposé, après tout lui s'en fichait un peu, dans tous les cas, les Faëls resteraient sans doute avec eux pour les voir faire, même s'ils risquaient de vouloir bouger rapidement.

    Ils retournèrent donc à la falaise, Alaia d'abord, Shan rangeant d'abord son arc avant de la rejoindre. Dès qu'elle le vit, elle se prépara à une nouvelle descente. Shan commenta de façon appréciatrice sa façon de porter son poids vers l'arrière et donc de ne pas se coller à la paroi. Très souvent, les débutants, par peur de tomber, s'en approchaient trop, croyant que cela leur permettait d'être plus stable et de mieux tenir les prises, mais en réalité, c'était une mauvaise idée, à part dans certaines zones où on ne pouvait faire autrement, il valait mieux être un peu décollé de la paroi. Si Alaia avait eu du mal à le faire tout à l'heure malgré ses conseils et ceux du Faël, elle commençait à le faire, prenant peu à peu confiance.

    C'était encourageant, elle ne deviendrait bien sûr pas une grimpeuse émérite rapidement, mais commencer à prendre les bons réflexes, c'était déjà un bon début, et c'était quand on était débutant que l'on progressait le plus rapidement.

    Les Faëls, au bout d'un moment, revinrent les voir, cette fois tous ensembles, ce que Shan apprécia beaucoup parce que d'un côté, certains aidaient et surveillaient Alaia, dont celui qui les avait accompagnés plus tôt et qui pouvait donc parler un peu mieux alavirien que ses camarades, leur apprenant au passage, et de l'autre côté, les autres Faëls donnaient cette fois des conseils à Shan, et à la fin de la matinée, il avait commencé à assimiler la technique de désescalade des Faëls, une sorte de chute contrôler, mais des progrès étaient aussi visibles du côté d'Alaia, sur laquelle il gardait un œil et intervenait parfois pour traduire ou donner un de ses propres conseils. Ils se décalèrent un peu de la falaise au fur et à mesure de leurs montées et descentes, faisant parfois des pauses pour qu'Alaia se remette, et Shan aussi d'ailleurs bien qu'il en eu moins souvent besoin et restait parfois sur la paroi avec les Faëls pendant qu'Alaia se reposait un peu.

    Au final, Alaia du manquer de tomber un ou deux fois, ce qui était assez peu, d'autant que cela arrivait en général juste avant une pause, sonnant le début de celle ci. Elle fatiguait assez vite, mais c'était normal, demain elle aurait sans doute des courbatures, voir même dès ce soir, indiquant que ses muscles commençaient à se renforcer.

    Enfin, il fut midi et ils remontèrent tous ensemble une dernière fois pour aller manger.

    Si Alaia et Shan avaient progressé tous les deux en escalade, les Faëls aussi avaient progressé en alavirien. Bien sûr, leurs phrases n'étaient que rarement correctes, ils avaient besoin de temps pour les former, mais c'était tout à fait normal, c'était le début, en revanche leur compréhension des réponses et leur vocabulaire c'étaient agrandis.

    Shan accepta encore une fois de partager le repas des Faëls, mais il leur promis de leur donner du gibier en remerciement cet après midi, lorsqu'ils se mettraient au tir à l'arc. Bien sûr, il lui faudrait aller chasser sans Alaia, dans son cas il valait mieux qu'elle s'entraîne sur une cible immobile pour commencer, se serait déjà pas mal pour un début!

    Pendant le repas, les Faëls continuèrent leurs tentatives de parler avec Alaia en alavirien, mais Shan eu également une longue discussion avec eux dans leur langue. Alors que le repas était terminé et que Shan avait donné son arc à Alaia, quelques Faëls les accompagnant cette fois encore pour les regarder faire et éventuellement les aider, Shan se tourna vers Alaia et, alors qu'il traçait une croix avec son sabre sur le large tronc d'un arbre, il lui expliqua en revenant vers elle :

    - Les Faëls vont dormir ici, puis ils vont bouger vers le Nord. Cela nous arrange pour aller au Domaine, on va donc les accompagner, d'autant qu'ils ont apparemment repéré des personnes rôdant non loin.

    Il ne rajouta rien, mais il s'agissait sans doute de personnes à la recherche d'Alaia, comme ceux qui avaient surgit peu après que Shan l'ai rencontré. Enfin, ils n'oseront sans doute pas plus s'approcher du pays Faël, aussi Shan ne s'en inquiétait pas trop, d'autant que leurs amis leurs prêteraient sans doute main forte en cas de pépin, et leur aide serait d'une grande efficacité, il le savait!

    Ils se mirent en position face à l'arbre, et Shan, saisissant son propre arc, décomposa le mouvement pour armer une flèche jusqu'au tir, donnant des conseils pour bien faire le mouvement, pour viser. Il lâcha ensuite son trait qui se planta au centre de la croix qu'il avait tracé. Il baissa son arc et se tourna ensuite vers Alaia, les Faëls debout près d'eux, les regardant avec des sourires goguenards.

    - Voilà, à toi.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Ven 30 Aoû 2013, 15:52

Après une matinée d’escalade bien remplie durant laquelle, sans faire de gros progrès, du moins prit-elle un peu plus confiance en elle et se décrispa-t-elle, ce dont ses muscles lui furent reconnaissants.
A midi, ils déjeunèrent une nouvelle fois avec les faëls et ils échangèrent quelques mots, le plus souvent en alavariens mais, en écoutant leurs conversation entre eux pour tenter de déterminer le meilleur moyen d’énoncer une idée dans sa langue, elle attrapa quelques mots au vol et leur demanda leur traduction, qu’ils leur donnèrent avec enthousiasme, heureux qu’elle s’intéressent un peu à eux. Sans avoir une réelle volonté de s’intégrer au groupe, Alaia était de nature opportuniste et aimait saisir ce qui lui tendait les bras. De plus, très attachée à la politesse qui avait régné en maitre dans la demeure familiale, il lui semblait juste de faire des efforts à la hauteur des leurs et, même si elle oublierait très certainement ces quelques mots à force de ne pas pratiquer, pour le moment au moins elle faisait de son mieux.

- Les Faëls vont dormir ici, puis ils vont bouger vers le Nord. Cela nous arrange pour aller au Domaine, on va donc les accompagner, d'autant qu'ils ont apparemment repéré des personnes rôdant non loin.

Ces derniers mots la firent frissonner et elle échangea un regard sombre avec Shan. Des personnes rodant non loin ? Seul un imbécile n’aurait pas compris l’allusion et elle pencha légèrement la tête pour que se mèches qui avaient retrouvés leur place cachent bien ses yeux pour que personne ne puisse lire la peur qui y régnait. Si ces individus tombaient sur le massacre – à cette pensée, son ventre se noua – qui avait décimé la première compagnie, les soupçons qui pesaient sur elle seraient renforcés et elle risquait désormais bien plus qu’un interrogatoire serré dans lequel elle avait peu de chance de prouver son innocence ! Et Aodren qui était toujours là-bas et sans doute impliqué dans cette histoire ! Un instant, l’idée d’aller se rendre la tenta mais elle la repoussa avec une pointe de honte : si elle faisait cela, l’assassin courrait toujours en liberté et elle ne se le pardonnerait pas les quelques jours qui lui resteraient à vivre. Elle voulait très égoïstement se sauver mais, pour se donner bonne conscience, se promis en secret de se rendre dès que sa famille aurait été vengée. Que faire d’autre ? La radieuse journée qui s’annonçait prit les couleurs du deuil et de la culpabilité et, si Shan avait conscience du malaise qui l’agitait, du moins ne fit-il pas de commentaire alors qu’ils se préparaient à la leçon de tir à l’arc.
A ces mots, un frisson lui glaça le dos. Maintenant que les fantômes de son passé se faisaient plus présents, ce n’était plus un vague malaise qu’elle percevait dans un recoin obscur de son esprit mais quelque chose de bien plus fort qui l’effrayait autant qu’il l’intriguait : quel était ce nouveau problème qui obscurcissait l’horizon ?
Ce n’est que quand Shan sortit son propre arc qu’elle comprit avec une terreur glacée. Autant l’arc que les faëls lui avaient prêté et qu’elle portait en bandoulière était fait dans un bois et un style qui différait de tout ce qu’elle avait vu, autant l’arc humain de Shan, lui, ressemblait tout à fait à une arme qui avait bouleversé sa vie. Elle était paralysée et son ouïe se brouilla, elle ne percevait plus ses mots que par un vague brouillard et ses yeux ne percevaient plus que l’arme fatale alors qu’il l’armait en lui montrant certaines parties ou des mouvements précis, elle n’écoutait pas et ne voyait rien.
Devant ses yeux, deux scènes se confondaient : une silhouette masquée qui, avait une lenteur délibérée, armait son arc, des cheveux blancs qui volaient au vent à la limite de ses perceptions et la rassurante lumière de ce début d’après-midi, une flèche qui vibrait et partait avec une précision mortelle, une odeur de sang poignante, le bruit d’un crâne brisé et d’un corps qui tombait au sol, sans force, le doux vrombissement de la corde…
Une incohérence la tira de son cauchemar éveillé et elle tituba avant de reporter son attention sur Shan pour ne plus voir son arc. La flèche était partie sur le côté, et non vers le bas, et cet infime détail avait renversé ses perceptions et l’avait tiré de sa torpeur. Trois mots prononcés d’un ton calme, égal, achevèrent de la réveiller :

- Voilà, à toi.

Elle déglutit et, avec quelques secondes de retard, fit quelques pas hésitants pour se placer là où il avait été.

« Du courage, se répétait-elle, tu ne peux pas le laisser t’abattre une seconde fois… »

Elle prit de longues inspirations pour se calmer et porta une flèche empenné d’une plume blanche à son arc, se figeant une fois cela fait avant de reprendre son mouvement avec un léger tremblement. Elle n’avait pas écouté ce que Shan lui avait dit, plongée comme elle l’avait été dans ce cauchemar dont les brumes restaient présente dans la transpiration qui maculait son dos et sa tunique neuve, donc ses mouvement manquaient de précisions et de force et, bien que l’arbre soit épais et relativement près pour un premier essai, elle doutait de sa capacité à l’atteindre.
Se concentrant autant sur sa respiration que sur ses gestes, elle tendit la corde et plaça son œil au niveau de la flèche et découvrit avec surprise qu’après tout, ce n’était pas si différent du tire au lance pierre, il fallait juste plus de force – et, ironie du sort, elle en manquait ! Ses bras, échauffés par ses exercices de ce matin, ne protestèrent pas quand elle voulu les solliciter un peu plus : seule la peur les faisait trembler et elle n’y pouvait rien. L’arc était léger et la corde souple et elle remercia intérieurement les faëls de le lui avoir prêté : elle n’aurait pas pu tirer avec celui de Shan, pas après ce qu’elle avait vu.

« Courage, courage, courage… »

La flèche partit et la corde vibra, lui éraflant légèrement le bras mais sans gravité et le projectile se planta une bonne cinquantaine de centimètres en dessous de celle de Shan, bien loin de la cible donc, et un peu trop sur le côté mais au moins avait-elle réussi à toucher l’arbre. Son talent avec le lance-pierre allait finalement peut-être lui servir à quelque chose ! Elle eut un vague sourire en pensant qu’après tout, éliminer cet archer avec ses propres armes ne manquait pas d’ironie et elle était d’humeur ironique aujourd’hui…
Elle baissa son arme et se tourna vers Shan dans l’attente de ses commentaires.


[J'ai aussi répondu à Maël]

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.


Dernière édition par Alaia Tendor le Ven 30 Aoû 2013, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Ven 30 Aoû 2013, 21:31

    Shan vit que l'annonce que les Faëls avaient vu des gens rôder dans le coin inquiétait Alaia, mais lui même n'était pas trop inquiet, il doutait que les gens grimpent la falaise et osent s'aventurer aussi loin.

    Alors qu'il donnait ses explications, Shan se concentrait sur ce qu'il était utile de dire et la façon de les présenter de façon claire, ainsi que sur ses mouvements afin de les ralentir et de les décomposer le mieux possible, si bien qu'il ne se rendit compte que quand il eu fini du malaise d'Alaia. Il ne savait pas de quelle manière sa famille avait été tuée, si bien qu'il ne comprit pas la raison de son comportement, mais comme elle semblait se remettre et qu'elle se mettait en position, il n'ajouta rien.

    L'arc que les Faëls avaient donné à Alaia semblait vraiment idéal pour les débutants, plus facile à bander que le sien. Néanmoins, Shan avait toujours préféré les arcs Faëls. Il en avait un adapté à son niveau avant, donné par les Faëls avec qui il avait voyagé, mais il avait été cassé par accident peu de temps après leur départ. Il en avait rapidement racheté un mais les Faëls lui avaient appris comment en fabriquer, le parent de l'un d'eux étant spécialiste de leur fabrication, et Shan aimerait bien tenter d'en faire un lui même quand il aurait le temps! Mais bon, se ne serait sans doute pas du grand art et il était tellement occupé à s'améliorer au sabre et ailleurs qu'il ne s'y était toujours pas mis.

    Shan observa la façon de faire d'Alaia. On aurait dit qu'elle ne l'avait pas vraiment écouté! Enfin, il ne s'en formalisa pas et la laissa faire, il la corrigerait ensuite.

    La flèche se planta certes assez loin de la cible mais néanmoins sur le tronc, ce qui était déjà très bien pour un débutant.

    - C'est très bien pour une 1ère fois! Mais certaines choses ne vont pas dans ta position, on va la travailler en premier pour que tu ne prenne pas de mauvaises habitudes.

    Il lui montra à nouveau comment il faisait en lui expliquant puis lui demanda de faire pareil, corrigeant sa position, travaillant ce point jusqu'à ce qu'elle soit fatiguée de bander l'arc. Il lui proposa ensuite de se reposer un peu et il sourit aux Faëls qui s'approchaient pour discuter tir à l'arc. Ces derniers lui proposaient d'aller chasser maintenant et de laisser Alaia se reposer pendant ce temps. Il se tourna vers lui pour lui demander son avis.

    - Ils me proposent de partir chasser maintenant pendant une petite heure, tu peux rester ici te reposer et travailler ton geste en attendant. Qu'en dis-tu?

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Sam 31 Aoû 2013, 19:23

Celui-ci lui lança un regard enthousiaste mais elle était loin de partager sa joie. Certes, elle avait touché cette arbre mais de peu et elle était encore loin de sa marque ! Il ne semblait pas partager son avis puisqu’il lui dit d’une voix enjouée :

- C'est très bien pour une 1ère fois! Mais certaines choses ne vont pas dans ta position, on va la travailler en premier pour que tu ne prennes pas de mauvaises habitudes.

Pas étonnant, elle n’avait rien écouté ! Il n’avait pas relevé son trouble et elle en était soulagée et s’appliqua à bien observer sa position. La sienne était si peu orthodoxe qu’elle s’étonnait d’avoir pu ne serait-ce qu’atteindre l’arbre ! Un heureux coup de chance, sans doute, car si le fonctionnement de l’arme était plutôt basique, son maniement n’était pas inné et elle dû s’y reprendre à de multiples fois avant que Shan ne l’autorise à ce reposer. Relâche les épaules, tiens-toi plus droite, les jambes, les pieds, le dos… Il lui semblait qu’il lui faudrait un autre corps pour arriver à se positionner comme le désirait son professeur de la semaine mais elle tenait bon. Il n’était pas dans ses habitudes de renoncer et elle avait clairement compris que, puisque son niveau était vraiment au raz des pâquerettes, la  volonté serait son meilleur allié pour progresser.
Dès qu’elle entendit Shan déclarer la pose, elle se laissa tomber à terre, épuisée. Ses membres étaient pleins de courbatures, surtout sa main constamment crispée sur le manche de l’arme qui reposait à ses côtés et elle attendit un peu avant de faire jouer ses articulations et de s’étirer de tout son long à la manière des chats. Elle s’assit en tailleur et tenta de porter son attention sur la discussion entre Shan et les faëls, sans grand succès. Quand il se tourna vers elle, elle avait presque abandonné tout espoir de compréhension et elle lui adressa un regard curieux.

- Ils me proposent de partir chasser maintenant pendant une petite heure, tu peux rester ici te reposer et travailler ton geste en attendant. Qu'en dis-tu?

Il était certain qu’ils attraperaient plus de gibier sans elle et, comme elle ne craignait pas la solitude, elle accepta la proposition de ces compagnons avec un petit sourire. Cela lui donnerait le temps de s’occuper d’Eden car elle l’avait un peu mis de côté ce matin et d’avoir une discussion sérieuse avec l’arc… Shan avait-il vraiment ignoré son trouble ?
Elle ne le savait pas mais lui était reconnaissante de la pause qu’il lui offrait. Elle se leva avec peine pendant qu’ils se préparaient pour la chasse et ramassa l’arc qu’on lui avait prêté et les quelques flèches qui étaient à sa disposition et, une fois qu’ils se furent fondus dans la végétation, se dirigea vers l’endroit où elle avait laissé Eden. Il dormait d’un sommeil agité et Alaia, attendrie, se posa à côté de lui pour le caresser et démêler ses poils. Il faudrait qu’elle lui fasse prendre un bain, songea-t-elle, car il n’avait à l’évidence pas prit l’habitude de se laver seul… Cela viendrait, conclut-elle. Elle eut un sourire pensif. Comme elle, il s’aventurait à pas prudent sur le grand chemin de sa nouvelle vie avec peu d’arme à sa hanche mais une volonté de survivre inébranlable. Elle le regarda dormir pendant quelques minutes, laissant ses muscles se reposer et ses pensées vagabonder à leur guise, entre passé, présent, futur et rêves incertains. Comme ses pensées commençait à sombrer dans un abime morbide, elle se secoua et, laissant son chaton à ses propres rêves, vint se placer devant la marque, arc en main. Elle la regarda de face d’abord, comme pour que chacune prenne conscience de la présence de l’autre, puis recula un pied et se mit en position. Epaules relâchées, jambes souples, bras pas tout à fait tendu, elle tira la corde jusqu’à sa joue et décocha un trait invisible comme pour renouer avec les gestes qu’elle avait exécutés une grande heure durant.
Ses muscles protestèrent un peu mais sa raison et sa volonté les firent taire et elle répéta ce geste pendant cinq bonnes minutes, tentant de visualiser sa position pour trouver d’éventuelles erreurs. Elle décida finalement que, pour être sûre de son geste, le mieux était de tirer à flèche réelle et elle arma un premier trait. Celui-ci passa à un cheveu de sa première flèche et se planta quelques pas derrière sa cible dans un autre arbre. Elle eut une petite grimace mais recommença jusqu’à avoir épuisé son stock. Sur la dizaine qu’elle possédait, seulement un s’était plantée mais elle décida de positiver alors qu’elle fouillait les fourrés. Elle poussa un soupir de soulagement en songeant qu’aucune ne s’était cassée et revint se placer devant sa cible.
Elle avait laissé les traits qui avaient fait mouche dans le bois et décida de ne s’arrêter que quand tous y seraient. Elle mit une demi-heure de plus à planter les autres mais s’estima satisfaite : elle se rapprochait de sa cible ce qui prouvait qu’elle progressait et cela seul comptait. Elle regrettait juste d’avoir cassé une flèche en marchant dessus pendant qu’elle la cherchait mais décida de ne pas se laisser abattre par un détail du genre : elle pourrait en refaire d’autres car elle avec gardé les restes de la flèche et que la plume était encore en assez bon état. Elle posa l’arc au pied de l’arbre et s’étira en se tournant vers Eden. Elle voulait l’avis de Shan sur ses performances et avait donc laissé les flèches plantées dans le bois. Elle s’approcha de son chaton et joua avec lui tout en écoutant les bruits de la forêt à la recherche de Shan. Le soleil déclinait sa course vers l’horizon mais ils avaient encore de longues heures de jour devant eux aussi ne s’inquiéta-t-elle pas. Ils étaient largement aptes à se débrouiller seuls et les faëls devaient connaître leurs forêts comme leur poche.
Alors qu’elle lui agitait les lambeaux de ses vêtements sous le nez pour qu’il les poursuive, elle entendit un nuage de corbeaux s’envoler et tourna la tête dans cette direction. Eden en profita pour lui subtiliser son butin mais elle n’y prit pas garde. Son cœur battait à ses tempes et, quand elle se releva, elle se sentit chanceler. Le bruit venait de la forêt de Barail et les mots des faëls lui revenaient avec une cruelle véracité. Elle resta immobile, paralysée, ne sachant que faire. Si elle appelait, ils l’entendraient, mais oseraient-ils grimper la falaise ? Penseraient-ils qu’elle se soit réfugiée chez les faëls ? Sans doute pas, mais s’ils avaient eux aussi des chiens, ils retrouveraient son odeur sur la paroi. Elle écouta, à l’affut d’un aboiement mais n’en perçu pas… Cette constatation la rassura un peu. Un peu seulement. Car une fois qu’ils auraient trouvé les cadavres de leurs compagnons, nul doute qu’ils se lanceront à sa poursuite avec d’autant plus de détermination. Ne les entendant plus, elle se rassit  et disputa sans entrain son jouet à Eden. Elle finit par le prendre dans ses bras malgré sa faible résistance et le serra contre elle pour enfouir son visage dans sa fourrure. Quelques larmes lui échappèrent et constellèrent les poils sombres de son chat de perles d’argent qui brillaient au soleil. Entendant des pas et des voix, elle se redressa bien vite et sécha ses yeux avant de s’armer de courage pour faire face à ses compagnons. Si un faible tremblement agitait ses doigts, ils passaient pour des caresses mais son teint pâle accentuait la rougeur de ses yeux et elle se hâta de détacher sa frange pour qu’elle tombe devant son visage. Elle leur parlerait des hommes, mais pas avant qu’elle ait retrouvé un semblant de calme. Toujours assise, elle les attendait.

"Vous avez fait bonne chasse?"

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Mer 02 Oct 2013, 11:31

    Comme à son habitude, Alaia ne se montra pas très bavarde. Shan ne s'en formalisait plus, il avait déjà rencontré des gens plus renfermés et froids que ça, d'autant que finalement il comprenait assez son comportement. Et côté froideur, elle faisait des progrès quand même! En effet, elle paraissait plutôt apprécier la pause qu'il lui proposait, ce qui se comprenait, elle devait avoir de ces douleurs dans les bras et les épaules! Lui même ne ressentait encore rien de ce côté là, était donné qu'il n'avait bandé son arc que quelques fois pour lui montrer, le reste du temps il corrigeait sa position à l'oral et éventuellement en l'aidant en déplaçant un peu son bras de sa main. On ne pouvait pas dire qu'il était fatigué après ça!

    Laissant le gros de leur affaires sur place, vu qu'Alaia était toujours là pour les surveiller et qu'elles ne craignaient de toute façon pas grand chose, les Faëls et Shan s'enfoncèrent dans la forêt armés de leurs arcs.

    Shan fut aussitôt surpris par la discrétion des Faëls. Il avait pourtant déjà chassé avec eux, mais il avait oublié à quel point ils étaient silencieux. Il se sentait balourd à côté, et ce n'était pas sans lui rappeler également son premier entraînement avec Lacrya. Eh bien, il allait falloir qu'il travaille ce point...

    Il s'y mit tout de suite et tenta d'imiter leur technique tout en se rappelant également les conseils de son maître. Les Faëls le regardaient faire avec amusement mais ne firent aucun commentaire. Shan savait cependant qu'ils se taisaient par crainte de faire fuir de probables proies et qu'il aurait sans doute droit à des remarques dès leur retour, mais cela ne l'inquiétait pas. Il était habitué aux railleries des Faëls, ils disaient les humains arrogants mais l'était assez eux même, mais ils pouvaient également vous fournir de précieux conseils.

    Soudain, un mouvement là haut dans les branches. Shan leva son arc, banda sa flèche... L'oiseau tombait déjà de son perchoir, une flèche Faëlle plantée dans son cou.

    Bon. Il avait oublié qu'en général, quand il chassait avec les Faëls, il était toujours celui qui ramenait le moins de proies, quand il réussissait à en ramener! Ils étaient si rapides au tir à l'arc! Shan était pourtant rapide par rapport aux critères humains, mais pour les critères Faëls, il était moyen, au mieux. C'était déjà pas si mal, certes, mais quand même.

    Les Faëls récupérèrent cette première proie en jetant un regard goguenard à l'unique humain du groupe. Shan sentait que cela allait finir en défi tacite de "qui ramènerait le plus de gibier", surtout quand il vit le regard que les Faëls se lancèrent entre eux. Un bruissement dans les fourrés non loin d'eux attira alors l'attention de Shan qui décocha une flèche avec des gestes si rapides qu'ils avaient été flous. Il s'approcha et sorti avec un sourire un lapin des fourrés : cette fois, il avait été plus rapide! Bon, d'accord, les Faëls étaient distraits, mais quand même!

    Ces derniers plissèrent les yeux et, comme prévu, chacun parti de son côté pour essayer de ramener un maximum de gibier.

    Une fois que les Faëls ne furent plus là pour lui piquer chaque proie qu'il voyait, Shan fit une meilleure chasse. Oh, il fallait quand même réussir à trouver des proies et c'était la partie la plus dure, mais quand il en trouvait, il ne les manquait presque jamais! De ce côté là, il doutait que la rapidité des Faëls ne les avantage beaucoup quand ils chassaient ainsi séparément : ils étaient tous presque sûr de réussir à attraper chaque proie potentielle, le défi maintenant était de parvenir à trouver un endroit où il y en avait plus que les autres!

    La forêt était assez fournie. Shan revint donc chargé de deux oiseaux, et de trois lapins. Lorsqu'il retrouva les Faëls, il s'aperçut qu'ils avaient quand même trouvé le moyen de ramener tous au moins un ou deux animaux de plus. Shan s'en étonna et se demanda comment ils avaient fait.

    Ils en discutèrent donc sur le chemin du retour, parlant de la technique de Shan pour se déplacer silencieusement et de la meilleure façon de repérer le gibier. Shan se rendit alors compte que ces Faëls là étaient plus expérimentés en la matière que la famille avec laquelle il avait voyagé! Mais c'était une très agréable surprise et ils dérivèrent sur d'autres sujets, par exemple d'où venaient les Faëls, jusqu'à ce qu'ils arrivent enfin en vue du camp puis d'Alaia.

    Shan s'aperçut aussitôt du changement par rapport à la dernière fois : toutes les flèches qu'ils avaient laissé à Alaia étaient plantés dans l'arbre. Les Faëls, en le voyant, lui lancèrent un commentaire appréciateur en Alavirien puis s'éloignèrent avec le fruit de leur chasse, les prises de Shan comprises, vers le camp un peu à l'écart. Pendant ce temps, le jeune garçon s'approcha d'elle.

    "Vous avez fait bonne chasse?"

    - Comme tu peux le voir! Répondit Shan en désignant les prises que les Faëls emmenaient. Je vois que tu n'as pas chômé en mon absence, c'est bien! Tu as mis combien de temps à toutes les planter environ?

    Bien sûr, elle ne pourrait pas lui fournir une estimation très précise du temps que cela avait prit mais Shan voulait quand même le savoir et surtout, cela lui permettrait de savoir si elle trouvait qu'elle avait été trop longue ou très rapide. Ce genre de détail sur ce que pense une personne sur son propre niveau était toujours utile pour lui apprendre quelque chose, Shan s'en était assez vite rendu compte.

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Mer 09 Oct 2013, 13:33

Le petit groupe discutait gaiement dans la langue des faëls, échangeant visiblement plaisanteries et conseils pour le peu qu’elle put comprendre de leurs mouvements. Quand ils jetèrent un œil sur sa cible, ils constatèrent avec surprise et joie que toutes les flèches y étaient plantées et leur compliment la fit rougir et elle passa la main dans ses cheveux pour détacher mine de rien sa pince et faire tomber ses cheveux sombres devant ses yeux où la joie se mêlait à la gêne et, dans une moindre mesure, à une pointe de honte… Ils pensaient visiblement qu’elle les avait toutes plantées en même temps et elle hésita un instant à leur dire la vérité. La comprendraient-ils seulement ? Alors qu’elle s’interrogeait, Shan s’approcha d’elle, chargé de deux oiseaux qu’elle ne reconnu pas et de trois lapins et elle poussa un petit sifflement appréciateur. Tous les faëls avaient au moins un ou deux animaux de plus que lui et elle en était impressionnées. Tout cela en si peu de temps ? Il ne devait plus rester un être vivant à des kilomètres à la ronde avec ces chasseurs !

- Comme tu peux le voir! Répondit Shan en désignant les prises que les Faëls emmenaient. Je vois que tu n'as pas chômé en mon absence, c'est bien! Tu as mis combien de temps à toutes les planter environ?

Elle esquissa un sourire incertain et se décida en se relevant : il était inutile de prétendre qu’elle maitrisait l’arc : ils s’apercevraient bien assez tôt de son mensonge et, puisqu’ils voyageraient ensemble un assez long moment, autant partir sur de bonnes bases.
« Plus que le progrès, c’est l’humilité qui vous aidera dans votre apprentissage » , telles avaient été les premières paroles de son mentor alors qu’elle et Andorin étaient arrivés à peine quelques heures plus tôt et… elle devait absolument se concentrer sur le moment présent. Elle était dans une forêt et non dans un atelier, chez les faëls, pas à Al-Vor, et ce n’était pas un homme grand et charpenté mais Shan qui attendait toujours sa réponse.

« A peu près autant de temps que vous n’en avez mis à attraper le repas ! » fit-elle avec un air faussement guilleret avant d’ajouter, heureuse d’être cachée par sa mèche, qu’elle avait triché et n’avait recueilli que celles qui étaient passées à côté du tronc. Elle ne précisa pas que ses traits étaient bien loin de sa propre flèche, il avait certainement du le remarquer et elle se sentait tout de même fière d’elle. C’était son premier essai tout de même ! Même la douleur sourde qui naissait dans ses bras ne parvenait pas à freiner sa joie, elle n’allait pas se priver de ce petit instant hors de la morosité qui collait à ses pas parce qu’elle n’était pas parfaite.
Elle lui parla aussi de la flèche qu’elle avait cassée et, tout en s’excusant, lui proposa de tenter d’en faire d’autre avec les plumes des oiseaux qu’ils avaient attrapés. Il devait sûrement savoir comment faire et elle-même ayant une certaine affinité avec le bois, il leur serait facile de se faire une solide réserve de flèche, de quoi bien avancer dans son entrainement. Elle se sentait ragaillardie par son demi-succès et n’attendait qu’une seule chose : recommencer !

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shan Lowën
Groupe Quern
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 16/03/2012

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Très bon au tir à l'arc, parle Faël

MessageSujet: Re: Premier contact...   Jeu 03 Avr 2014, 17:23

      ( Je suis vraiment, vraiment désolée pour mon immense retard! ^^' Mais comme tu sais, j'suis en prépa et je risque de pas être plus rapide dans un avenir proche )



    La réaction d'Alaia aux compliments des Faëls faisait plaisir à voir! Elle se troubla cependant à la question de Shan, mais seulement l'espace d'une fraction de secondes avant de se reprendre :

    « A peu près autant de temps que vous n’en avez mis à attraper le repas ! »

    Le garçon hocha la tête : oui, ça ne l'étonnait pas, pour un débutant, réussir à toucher à coup sûr une cible si étroite (le tronc de cet arbre était en effet à peine plus épais qu'un corps humain) et à plus de deux mètres, c'était déjà quelque chose, la technique n'était pas encore bien assimilée, ils avaient encore un peu de mal à viser... Néanmoins, Shan ne doutait pas qu'elle allait rapidement progresser sur cet exercice et que bientôt, il pourrait aller tracer une cible plus précise sur l'écorce de l'arbre pour lui faire travailler d'avantage la précision de ses tirs.

    Enfin, c'était bien beau de prévoir la suite de l'entraînement d'Alaia, mais pour l'instant elle n'en était pas encore là, il fallait lui donner les bases. Il s'intéressa plutôt à la flèche cassée qu'elle lui montra et il hocha la tête : effectivement, il n'avait pas souvent besoin de se procurer de nouvelles flèches car il en abîmait rarement, mais s'il devait enseigner à une débutante, c'était différent. Qui plus est, il devinait qu'Alaia devait déjà sentir les courbatures dues à son entraînement de tout à l'heure, aussi lui proposa-t-il de s'occuper tout de suite des flèches histoire de changer un peu d'activité. Il aurait bien aimé pouvoir ajouter que cela lui permettrait également de se reposer, cependant fabriquer des flèches n'était pas un travail de tout repos non plus, même si cela ne nécessitait pas la même force ni la même technique que pour tirer à l'arc.

    Shan savait quel bois utiliser pour les flèches, il avait vu ce qu'il fallait pendant leur sortie de chasse, et il avait les outils et le savoir faire nécessaires. Il proposa donc à Alaia de l'accompagner pour prendre du bois. En les voyant s'éloigner, les Faëls leur demandèrent où ils allaient et Shan leur expliqua son projet. Il se remit en marche accompagné d'un Faël tout en expliquant avec enthousiasme à Alaia :

    - Il va nous accompagner pour nous aider à faire des flèches, il a besoin d'en refaire aussi, pendant ce temps les autres s'occupent de préparer le fruit de notre chasse. En tout cas c'est super, il a proposer de nous aider à les faire et de nous montrer sa technique! J'ai appris des Faëls comment faire des flèches, néanmoins tous le monde ne procède pas de la même manière et c'est mieux que tu vois directement un Faël faire plutôt que se soit moi qui te montres, je suis beaucoup moins doué!

    En effet, Shan savait faire des flèches, néanmoins il devait bien avouer que, s'il en avait déjà fait, il préférait quand même en acheter, c'était plus simple et plus rapide et surtout il ne se considérait pas comme très doué, il avait besoin de beaucoup de temps pour faire une flèche convenable et même si les flèches du commerce n'avaient pas toujours la qualité qu'il recherchait, sa priorité était plus de devenir plus fort que de perfectionner sa technique de fabrication des flèches!

__________________________________________

Fiche ~ RPs ~ Liens ~ Lettres ~ 2ème cours



Thank you Ethan Sil'Lifen Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaia Tendor
Groupe Nudii
avatar

Nombre de messages : 421
Citation : Tout ce que tu ne prends pas ne t'appartient pas de droit
Date d'inscription : 10/05/2013

Feuille de personnage
Age: 27 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Eden, son chat en pleine croissance; ne sait ni lire ni écrire

MessageSujet: Re: Premier contact...   Ven 04 Juil 2014, 17:59

[cet exercice est génial en vrai, pas difficile si on y va suspendu mais fichtrement bien ^^ ]


Apparemment, un faël se proposait pour le rôle de professeur et Shan l’accepta avec joie parmi eux, vantant les mérites de son peuple en matière de flèches, aussi Alaia tâcha-t-elle de se faire discrète. Ce qui était mission impossible puisqu’elle côtoyait deux habitués de la chasse qui la faisaient passer pour un éléphant ivre dans une boutique de porcelaine. Eden ayant insisté pour les accompagner – sans doute avait-il envie de se dégourdir les pattes après avoir passé une journée à dormir au soleil – aussi devait-elle fréquemment l’attendre lorsqu’il partait en exploration. Ce monde qui s’offrait à ses sens était nouveau et riche, si bien que la petite boule de poils ne pouvait s’empêcher de s’arrêter à tous les arbustes, s’immobilisant au moindre chant d’oiseau qu’il guettait dans les branches, suivant les pistes des petits animaux de la forêt jusqu’à ce que sa maitresse le ramène par la peau du cou. Heureusement, ils n’étaient pas là pour chasser, et le faël, amusé, en profitait pour disserter sur les types d’arbres qui les entouraient. Leur peuple possédait une source de savoir étonnante sur leur environnement et ses particularités, si bien que la jeune femme ne pu retenir que le quart de  ses explications.

Bientôt, ils trouvèrent une clairière où s’arrêter et installèrent leurs sacs au centre avant de partir chercher des branches droites pour les flèches. Ces longues minutes durant lesquelles Alaia retrouva les réflexes de son premier métier furent pour elle comme des vacances hors du temps. Dépassant les barrières de langage, ils communiquèrent par geste et la jeune femme mit toute son attention au service de cet apprentissage. Retrouvant les lignes familières du bois et le bruit régulier presque rassurant des outils au travail, elle savoura chaque étape du  processus malgré les erreurs commises. Elle n’avait jamais taillé d’armes ou d’objets aussi fins que des flèches, qui demandaient un équilibre difficile à obtenir, mais elle parvint tout de même à confectionner dix traits qui obtinrent l’approbation du faël, ce qui n’était pas une mince affaire...

Après une heure de taillage, ils retrouvèrent le chemin du campement où leurs amis les attendaient autour d’animaux bien cuits, ce qui était l’accueil le plus chaleureux qu’elle ait reçu depuis longtemps...
Le repas fut ponctué de rires et de conversations en faël, et suivi de l’empennage de leurs traits avant d’entamer une bonne nuit de sommeil, que tous ici méritait et que la jeune femme attendait depuis longtemps. D’autant que le lendemain ne devait pas être sans quelques émotions fortes : aucun voyage ne se passe sans accrocs...
Et en effet, à la mi-journée, leur petite expédition tomba nez à nez avec une large rivière qui coulait tranquillement entre les arbres. Poussant ce que même Alaia décoda pour des cris de joie – ce qui la laissa légèrement perplexe... -, leurs compagnons assurèrent les sacs qui contenaient la viande et dont ils s’occupaient pour le moment et grimpèrent avec empressement dans les arbres qui les entouraient. Agiles et rapides comme s’ils avaient passé toute leur vie dans les arbres – ce qui était probablement le cas, d’après ce qu’elle avait pu en voir, ils se hissèrent dans ce qui semblait être une course et furent bientôt dans les plus hautes branches, d’où ils invitèrent leurs compagnons à les rejoindre.

Adressant un sourire mi-figue mi-raisin à Shan, Alaia s’approcha de l’arbre et commença à s’élancer pour attraper la branche la plus basse sur laquelle elle se hissa avant d’aider son guide à en faire de même, bien qu’elle soit presque sûre qu’il n’en aurait pas eu besoin. Après quelques acrobaties plus où moins risquées, qui comprenaient des branches plus souples que ce qu’elles paraissaient et une écorce en manque de voyage, ils finirent par arriver au cœur des branches où ils retrouvèrent leurs amis qui les avaient attendus en organisant un concours de lancer de lianes. Ils avaient ainsi réussi à confectionner un début de pont et n’attendaient que leurs compagnons humains pour traverser, les uns suspendus la tête en bas, les autres en gibbon, et le plus téméraire traversa même la moitié de la rivière debout sur l’entrelacs de lianes. Ils les appelaient depuis l’autre côté de la rive et un de leur compagnons, resté galamment de leur côté, l’aida même à se suspendre.

Eden, après de multiples protestations, avait finalement accepté de rentrer dans son sac, mais la suite risquait de ne pas lui plaire... Réussissant grâce à Shan à placer sa besace sur le ventre pour lui éviter de trop bouger, Alaia entama sa traversée, accrochée à ce filin comme si sa vie en dépendait – et c’était le cas... -, préférant le bloquer dans le creux de ses genoux qu’au niveau des chevilles, ce qui la faisait avancer à la vitesse d’un escargot malade. Se concentrant sur ces gestes mécaniques plutôt que sur la rivière qui l’appelait joyeusement, elle arriva sans s’en rendre compte de l’autre côté et, aidée encore une fois par leurs compagnons – à qui elle devait bien plus que ce qu’elle ne pourrait jamais leur rembourser -, elle reprit pied sur la terre ferme. Le sang lui était monté à la tête et elle tremblait sur ses jambes, encore pleine des émotions inconnues qui l’avait envahie. Le jeune homme, au contraire, semblait tout à fait habitué à ce genre d’aventure, ou du moins en avait-il l’assurance.

« Wahou, fit-elle à Shan en lui laissant une place au milieu des branches, c’est toujours comme ça chez les mercenaires ? »

__________________________________________


Erwan et Ella se sont penchés sur mon cas, merci à eux!


Eole est un ange et c'est elle qui a fait mon premier kit, je ne l'oublie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Premier contact...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Forêt de Barail-
Sauter vers: