AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]   Mar 06 Aoû 2013, 16:59

Un cheval. Oui oui, on lui avait conseillé de prendre un cheval ! La bonne affaire… Déjà qu’elle n’était pas franchement à l’aise  avec ces grosses bestioles, alors en plus leur monter dessus ? Impensable. Peut-être que son maître ne serait pas du même avis qu’elle, mais cela serait à un autre moment.
Et puis là, tout de suite, elle était seule. Et donc elle ne se forcerait pas à monter de manière suicidaire sur un truc pareil. Elle l’avait fait avec Dolce, mais il était à côté ; et elle n’était pas seule. Et puis, il tenait le cheval, donc il pouvait l’empêcher de partir, non ? Même si ça avait de la force ces bestioles, il avait rivalisé avec un Ogre, il pouvait bien le faire avec un cheval quand même !

Bref. Il était hors de question qu’elle s’approche à moins d’un mètre d’un cheval et encore moins qu’elle pose ses fesses dessus.

Alors, après son premier cours, elle était partie vers le sud. Enfin, elle ne savait pas trop où étaient les points cardinaux et donc s’était lancée un peu à l’aveuglette dans les ramures sombres d’Ombreuse, mais elle s’en fichait : elle avait cette faculté de réussir à se retrouver quand elle était déjà passée par un endroit – et quel que soit l’endroit. Son instinct pour ça la guidait plutôt bien, et elle avait filé sans aucune appréhension. Bon, après tout, elle n’avait pas grande notion de danger, et son premier cours, s’il lui avait montré des choses, n’était pas venu à bout comme ça de ce qu’elle était devenue après toutes ces années dans sa famille si particulière.

Cela faisait quelques jours qu’elle avançait à son pas de course, et elle essayait de suivre exactement le chemin que Dolce avait pris pour l’amener au Domaine. Retrouver les collines de Taj ! Elle avait envie de parler de ce qu’elle faisait, d’où elle était et de ce qu’elle pourrait potentiellement devenir à ses parents, si elle les retrouvait. Sa dernière tentative avait été soldée par un presque-échec, puisqu’elle n’avait trouvé que son frère et qu’en plus Dolce était intervenu et donc l’avait détournée de son but. Mais là, peut-être qu’elle y arriverait, finalement, à les retrouver !

* *

- Maman ? Papa ?

Saki fronça les sourcils, certaine pourtant d’avoir trouvé leur territoire. Elle se souvenait de cette pierre, de l’arbre biscornu, et du plateau.
Elle était à quelques mètres de leur bosquet préféré.
Criant un peu plus fort, elle entendit – enfin ! – les grognements d’ogres si particulier, et un immense sourire étira ses lèvres. La route n’était pas très loin, elle le savait, et c’était fait exprès : comme ça, ils pouvaient trouver facilement leur déjeuner !

- Saki ? Aaaaah, tu es là ! Alors, comment ça va ?

La jeune fille sauta dans les bras de sa mère et s’accrocha à sa nuque large et musculeuse. Mais quand elle vit la tronche de celui qui était son père, elle la lâcha vivement et se tourna pour regarder dans la même direction.

- Y’a l’air d’être bon lui non ?
- On dirait qu’il s’est roulé dans la boue du marais, t’as vu sa peau ?
- Tu crois qu’il est croustillant ? On dirait qu’il a trop cuit.


Saki secoua la tête.
Elle avait pourtant été éduquée là, été élevée par eux, mais maintenant qu’elle côtoyait d’un peu plus près les humains, elle devait avouer que cela lui plaisait moins que les ogres les mange.
Alors que son père et sa mère se penchaient l’un vers l’autre pour mettre au point une « stratégie » , Saki s’éloigna d’eux rapidement et essaya de rattraper la silhouette humaine.

- Y’a des ogres qui… veulent te chasser et manger. Tu devrais…

Les hurlements combinés de son père et sa mère éclatèrent dans son dos. Sauf que son père prenait l’homme à revers – tiens, c’était un homme ! – et qu’elle lui bouchait une partie de ses sorties.
Arf.
Revenir en haut Aller en bas
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]   Jeu 08 Aoû 2013, 10:39

Aujourd'hui est un jour des plus calme, bercé uniquement par les clops clops d'un cheval paresseux. Voilà plusieurs jours que l'air s'est déchargé de ses tons marins pour s'imprégner de l'odeur plus subtile de la danse végétation de Taj. La colline s'est presque imposé à lui, puisque d'Al Chen il est passé par l'Académie. Si ce chemin n'est pas le plus rapide pour atteindre Al-Vor, il a le mérite de l'approcher d'Ombreuse. Mais pour une fois, le marchombre ne s'est pas aventuré dans la sombre forêt qui lui plaît tant.
En revanche, il n'évite pas les éternelles collines de Taj, passage obligatoire pour le sud. Aurait-il seulement une raison de l'éviter ? Il n'a pas de mauvais souvenirs en ce lieu. Il doit d'ailleurs être l'un des rares chanceux à traverser la collines sans tomber sur des voleurs. Comment s'appelait cette fille déjà ? Nea ? Une voleuse de chevaux et peut-être d'autre chose. Est-elle parti chercher du travail auprès de Roy comme il le lui avait proposé ? Il n'y croit pas trop, mais on ne sait jamais.

Pour le moment, le monde semble d'un ennuis mortel au marchombre. Il regrette presque de ne pas tomber sur un fou furieux, un écureuil ou un ours élastique. Mais il n'y a rien de tout ça et les sabots de Kishi frappent le sol avec une monotonie lourde de sens.
Hey mais ! Ne serait-ce pas le tout premier voyage qu'il va accomplir sans rencontrer d'ennui ou risquer de mourir ? Par les poils d'oreilles de Merwyn, ce serait quelque chose à fêter ! Depuis qu'il est tombé sur Roy, Nuhadu souffre de la malédiction de la vie trop remplie. C'est quand tout les événements impensables de l'univers font la queue pour vous rencontrer dès que vous mettez le pied dehors. Cependant, il semble que le marchombre apprécie ces attaques surprises de la vie, puisqu'il est toujours à vagabonder d'un bout à l'autre de l'empire.

En fait, il est sûr qu'il adore ces moments, rien qu'à voir le petit éclat dans ses yeux lorsque Kishi commence à s'agiter. Si ce paresseux montre des signes d'inquiétude, c'est qu'il va y avoir de l'action ! La question reste cependant de savoir pourquoi son compagnon est si tendu, alors qu'il n'a rien croisé du tout.


- Y’a des ogres qui… veulent te chasser et manger. Tu devrais…

Nom d'un Raïs ! D'où vient cette fillette ? Elle l'a même fait sursauter. Mais plus important, quel est cette histoire d'ogre ? Ah, ben ça doit-être eux qui se mettent à hurler ainsi. Et en effet, une créature massive déboule sur le chemin, si imposante que le marchombre envisage de fuir. Sauf que voilà, y en a une autre, sans doute encore plus grosse, qui se montre quand il fait volte-face.
Et plus important.. Il ne compte quand même pas abandonner la petit ici, si ?
Son grand cœur le perdra un jour, c'est sûr. Inutile d'espérer se battre sur le dos de Kishi, l'animal n'est pas entraîné pour ça. Il peut faire toute les cabrioles qu'il veut sur son dos, mais il ne s'approchera jamais d'un ogre. Nuhadu pousse un soupir résigné et saute au sol. Il n'a jamais affronté d'ogres, mais a en voir leur taille, il doute que ses lames soient aussi efficaces que sur un homme. Mais bon, il a bien aidé à tuer un brûleur il y a quelques mois, ce serait bête de mourir devant des ogres.


-Qui que tu sois, si tu veux vivre, éloigne toi d'eux. Je ne sais pas si je peux en retenir deux.

Et pour cause, il se demande s'il aura les atouts de tenir tête à un. Mais pas de quartiers, la vie se joue au fil de la lame. Et en l’occurrence, il a deux épées brillantes sorties de leurs fourreaux. Ça doit peut-être ressembler à des cure-dents pour eux, mais faut pas sous-estimer le pouvoir du cure-dent !

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]   Jeu 08 Aoû 2013, 11:54

-Qui que tu sois, si tu veux vivre, éloigne toi d'eux. Je ne sais pas si je peux en retenir deux.

Sakinaïl haussa les sourcils, observa l’homme, et finit par pousser un énorme soupir. Mais qu’est-ce qu’ils avaient, tous ces humains – ou plutôt hommes, particulièrement – à vouloir lui sauver la vie ? Elle, elle n’était pas en danger ! Contrairement à eux… Enfin, si Dolce aurait tout à fait pu venir à bout de son frère, elle doutait que celui-là puisse lutter contre ses deux parents, qui connaissaient bien mieux les astuces des humains que leur fils.

L’homme foncé tira alors deux grandes lames de fourreaux à sa ceinture, et Saki pencha la tête sur le côté, intriguée. Tiens, c’est quoi ça ? Ca s’appelle comment ? Des couteaux ? Des poignards ? Elle ne connait que ça comme mot désignant des armes, ou plutôt des lames. Le reste, elle ne demande plus qu’à l’apprendre.

Et alors qu’il faisait un pas en avant pour la « sauver » et surtout sans doute se sauver la peau, Saki lui toucha le coude.

- Euh… Arrête. Les tue pas s’teuplait.

Voyant qu’il semblait hésiter – et pour cause, elle ne se rendait même pas compte de ce que ses paroles auraient pu impliquer dans une autre situation – elle s’avança vers ses deux parents en posant ses poings sur ses hanches.

- Papa, Maman ! Vous ne voulez pas… Attendre que je sois partie ?

Sa mère s’arrêta net, penchant légèrement la tête sur le côté – exactement comme Saki l’avait fait quelques secondes plus tôt – et grogna à sa fille :

- Depuis quand tu fais du sentimentalisme ma chérie ?
- Depuis que je vis avec eux. J’ai pas dit que c’était pas bon, c’est même drôlement bon l’humain, mais ça me fait… Bizarre. J’suis pas à l’aise.


Sa tirade fit même ouvrir de stupéfaction la bouche de son père, qui s’en mêla, évidemment.

- Ah bon ? Mais pourquoi, s’ils sont savoureux ?
- Bah… J’sais pas. Tu dirais quoi et tu ferai quoi si je te disais que l’ogre grillé, c’est délicieux ? Tu en mangerai toi ?


Il réfléchit sérieusement à la question, et cela fit rire Saki.

- Moi en tout cas, j’mangerai pas un ogre qui est en bonne santé. Même si c’est bon.

L’immense ogre mâle hocha la tête.

- Oui, je suis d’accord. Mais je sais que l’ogre, c’est bon ! Sauf que la plupart du temps, on le mange cru, et c’est parce qu’il est faible. Les faibles doivent mourir.

Sakinaïl hocha la tête.

- Et vous trouvez qu’il a l’air malade ou faible ?

Les deux ogres jetèrent un coup d’œil à l’humain, qui avait l’air de vouloir s’en aller… Apparemment, le poids de leur regard avait un impact sur lui, puisqu’il sembla changer d’attitude.

- Pas malade, pas faible. Pas en groupe.
- Alors s’il vous plait… Vous voulez pas en chasser un autre ? Au moins tant que je suis là. Quand je suis pas là, vous pouvez manger qui vous voulez, je m’en fous.
- D’accord poulette. Amuse-toi bien avec ton jouet !


Son père lui fit ce qui ressemblait à un clin d’œil, et Saki sentit ses joues passer au pivoine en moins de trois secondes.
Elle savait qu’il avait sûrement senti son… attrait pour le garçon. Mais elle allait devoir s’habituer aux réactions de son corps vis-à-vis des hommes en général.
Se tournant vers l’homme, elle le détailla des pieds à la tête pendant que ses parents s’éloignaient.

- C’est normal que ça fasse tout drôle là, dès que je vous regarde ? dit-elle en désignant son bas-ventre. J’ai l’impression que ça fait souvent ça…

Poser la question ne lui faisait rien perdre, après tout…
Revenir en haut Aller en bas
Nuhadu Darkmoon
Marchombre
avatar

Nombre de messages : 1567
Citation : Il chante. Il dort. Il meurt et il s'envole. Il mord. Il dort. Il meurt et il attaque. L'Ange noir.
Date d'inscription : 07/08/2010

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Vision nocturne parfaite
Signe particulier: Aucun, je crois.

MessageSujet: Re: Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]   Ven 23 Aoû 2013, 12:55

Si Nuhadu est paré à beaucoup de chose, la réaction de la fille était totalement inattendue. Par quel miracle trouve-t-elle le temps de soupirer dans une telle situation ? Même si Nuha n'en a jamais rencontré auparavant, il a la certitude que c'est pas gentil gentil des ogres. On les classe sûrement juste en dessous de la goûle en dangerosité. Alors, déjà qu'il fait l'effort de rester pour la protéger au lieu de détaler à plein galop, elle pourrait essayer de prendre le ton qui convient à la situation. C'est qu'y a pas tant de rôles possible ! Paniquer ou se déterminer à survivre.
Prendre une air lassé ne devrait pas en faire parti..

- Euh… Arrête. Les tue pas s’teuplait.

Cette fois, le marchombre ne peut qu'ouvrir de grands yeux ronds. Non pas qu'il doutait de pouvoir les tuer, encore qu'un peu quand même, mais surtout que la demande est des plus étranges. Ne tue pas le petit tigrou, le pauvre lapin, le gentil loup, ça se tient. Ne tue pas le gros ogre tout môche, ça n'a plus de sens ! Surtout que faire fuir un animal doit être plus aisé qu'un ogre.. a moins que les ogres ne soient des animaux aussi ? Non. Ils ont des pagnes, c'est bien qu'ils sont intelligents.
Mais.. cette fille aussi à un pagne. De quel coin paumé peut-elle sortir ? Même chez les Faël on s'habille mieux que des ogres !
Peut-être que les bébés ogres sont tous des petits trucs tout mignons comme ça ? Petit truc tout mignon, cette description irait bien à Libertée aussi tient. Son maître serait aussi un bébé ogre ?
Ça y est, il divague encore. Il faut qu'il se ressaisisse une bonne fois pour toute.
La question n'est pas de savoir comment épargner les créatures, c'est de savoir comment ne pas se faire manger par elles. Et là, même Nuhadu est en manque total d'imagination.

Partagé entre le désir d'écouter la demande de la fille et le besoin de se défendre, Nuhadu finit par rester tétaniser tandis que les monstres approchent. Il n'est pas seulement vulnérable, il en oublie aussi d'arrêter la gamine quand elle se plante devant les immenses chasseurs. A quelle point est elle naïve pour croire qu'elle va les effrayer?


- Papa, Maman ! Vous ne voulez pas… Attendre que je sois partie ?
Ça y est, c'est sûr, c'est un rêve.
Il s'est encore endormi sur le dos de Kishi et est en train d'imaginer des choses abracadabrantes. Non non madame l'ogre, pas la peine de répondre à la fillette ! Il n'y croit plus ! C'est juste un rêve stupide. Il n'y a donc rien de plus logique que la demoiselle se vante d'apprécier manger des humains. Et puis, comme c'est son rêve, il est aussi normal qu'elle soit mignonne et qu'elle tente de le sauver, peut-être même qu'elle lui fera des avances et qu'elle se révélera être la fille perdue de l'empereur. A la fin, il chevauchera sûrement les ombres et jouera à la balle avec un dragon, à moins que quelque chose ne le réveille avant.


- Oui, je suis d’accord. Mais je sais que l’ogre, c’est bon ! Sauf que la plupart du temps, on le mange cru, et c’est parce qu’il est faible. Les faibles doivent mourir.

De qui de quoi ? Il a du rater un passage, depuis quand est-il question de manger un ogre ? Eh oh le rêve ! C'est lui qu'ils veulent manger, t'embrouille pas non plus.  Si y a pas un minimum de cohérence dans le scénario, ça va finir dans les cacahuètes. D'ailleurs, il serait peut-être temps pour Nuhadu de se réveiller. Il cherche déjà comment parvenir à ses fins. Il paraît qu'il faut se pincer fort fort pour vérifier si c'est un rêve. S'il se coupe avec une lame, l'incohérence de l'absence de douleur sera sans doute assez forte pour qu'il se réveille non?

- Et vous trouvez qu’il a l’air malade ou faible ?

Même si c'est un rêve, Nuhadu se sent soudain tout petit sous le regard des Ogres. Dire qu'il est grand pour un humain.. Ces membres doivent paraître trop fin à ces créatures, aucune chance qu'elles le trouvent fort. Mais faut bien sauver les apparences, donc Nuhadu se tient droit et attend patiemment que la décision se prenne. Il n'arrive cependant pas à retenir un petit sourire mi-amical mi-gêné. Après tout, si c'est un rêve, il ne perd rien à se montrer sympathique.

- Pas malade, pas faible. Pas en groupe.
- Alors s’il vous plaît… Vous voulez pas en chasser un autre ? Au moins tant que je suis là. Quand je suis pas là, vous pouvez manger qui vous voulez, je m’en fous.
- D’accord poulette. Amuse-toi bien avec ton jouet !


A croire qu'il a eut du bol qu'elle soit là juste quand il passait, mais il reste un peu perturbé par l'indifférence de la petite quant au sort des prochains hommes qui passeront. Mais bon, chacun son lot de chance, Nuhadu ira pas défier les ogres pour d'hypothétiques futurs passants. C'est le travail de l'Empire de sécuriser les routes, pas le sien.
Et puis, pourquoi se tracasse-t-il tant avec ça ? En arrive-t-il quand même à penser que cette scène est bien réelle ? Non.. aucune chance..
Pourtant, la jolie jeune fille, qui a sûrement un âge de jeune femme finalement, à l'air bien réelle. Vêtu de la manière la plus sauvage qui soit, ce qui laisse quelques pans de peaux visibles et lui donne une beauté non négligeable. Pas étonnant qu'il ait voulu la protéger, surtout qu'elle agit d'une manière assez enfantine, naïve, d'apparence si fragile.
Il n'y a donc pas qu'Ombreuse qui cache des trésors?


- C’est normal que ça fasse tout drôle là, dès que je vous regarde ?J’ai l’impression que ça fait souvent ça…

La réaction du marchombre le surprit lui même. Mais là, c'était trop ! Quel fichu fantasme est en train de germer dans son esprit pour lui des rêves aussi étranges ? Et où est sa tendre Lacrya dans tout ça ? Ce qui se passe dans ce rêve lui semble une odieuse tromperie spirituelle et il n'est pas question qu'il y prenne part, ah ça non. Les valeurs qui sont gravées dans son cœur ne le lui permettent pas, malgré qu'il se doute que Libertée se moquerait de lui si elle l'apprenait.
Il doit se réveiller et vite. Pas le temps de la faire petit joueur, il pose le fil d'une lame sur son bras gauche et s'apprête à l'entailler vivement...
Mais il sent déjà l'acier froid sur sa peau.. Est-ce vraiment un rêve?


-Es-tu vraiment réelle?

Poser la question est une idée stupide, son rêve ne lui dira certainement pas la réalité. Le seul moyen de savoir est encore de vérifier à l'enseigne. Les lames chantent en rentrant dans leurs fourreaux et le jeune homme s'approche doucement en tendant la main vers la jeune fille. Il ne veut pas la brusquer, ce serait bête que ses parent rappliquent en pensant qu'il l'agresse, aussi il arrête ses doigts non loin de sa joue pour chercher son regard. Il espère qu'elle peut lire que ses intentions ne sont aucunement mauvaises, et il prie pour que ce ne soit pas quelque chose d'offensant pour un ogre. Au bout de quelques secondes, il s'ose à frôler la joue de la fille.
Ce n'est pas un rêve.. une jeune femme élevée dans la nature par des ogres est en train de lui demander pourquoi les hommes la rendent.. lui font.. Diable, ce ne devrait pas être à lui de lui expliquer ça !
Mais un autre que lui en aurait peut-être profité.. C'est qu'elle est plus qu'agréable à regarder, il l'a déjà pensé tout à l'heure..


-Ce que tu ressens à cet endroit, c'est la faim de l'amour.. Mais il faut pas la goûter trop vite, parce que tout les humains ne sont pas bon pour cet appétit.

Mais qu'est-ce qu'il raconte..

__________________________________________


Signatures:
 


Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]   Mer 04 Sep 2013, 12:27

- Es-tu vraiment réelle?

Euh… Bah si elle était là, oui non ? Enfin, c’était quand même bizarre comme question, vraiment bizarre. Elle ne comprenait pas vraiment où il voulait en venir, ce jeune homme. Et puis, il avait semblé comprendre ce qu’elle disait en ogre avec ses parents, à ses expressions tantôt surpris, tantôt outré, tantôt autre chose…  

Mais elle était réelle, sinon elle n’aurait pas pu empêcher son père et sa mère de l’attaquer !

- Ce que tu ressens à cet endroit, c'est la faim de l'amour... Mais il faut pas la goûter trop vite, parce que tout les humains ne sont pas bon pour cet appétit.

Hein ?
Olala, elle ne comprenait plus rien.
La faim de l’amour ? On peut goûter la faim ? C’était bizarre non ? Et tous les humains ne sont pas bons pour ça…. Bizarre aussi. Tous les humains ont le même goût, à peu près ! Comme tous les animaux de la même espèce, d’ailleurs !

- Je ne comprends pas.

Elle s’avança vers lui, entrant sans s’en rendre compte dans sa bulle intime, le détaillant d’un peu trop près. Il avait une odeur délicate, qui donnait envie de croquer dans sa peau que l’on aurait dit croustillante. Mais elle n’avait pas renvoyé ses parents pour le manger elle-même, aussi s’éloigna-t-elle d’un petit pas.

- Tu as compris ce que j’ai dit à mes parents ?

Parce que cela pouvait dire qu’il était plus fort que Dolce ! Et ça, c’était un scoop quand même ! S’il comprenait l’ogre, pourquoi n’avait-il pas tenté de négocier ?

- Et puis, comment on peut manger de la faim ? Elle est bizarre ta phrase. Je ne comprends pas !








[ Minable ! Désolée :X ]
Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis un oignon (ou presque) [ Nuhadu ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis Gay :D ou presque [Terminé]
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Un dîner presque parfait
» Je suis folle. Et toi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Collines de Taj-
Sauter vers: