AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Herku - Cours n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Erwan Narcos
Admin


Nombre de messages : 3450
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 08 Avr 2014, 12:46

Le lendemain, Erwan réveilla Crystal tôt. Même avant le soleil. Ils déjeunèrent rapidement et enfourchèrent leur monture avant que l’astre diurne ait percé l’horizon de son premier rayon.
Ils chevauchèrent tranquillement jusqu’à ce que le soleil darde sur eux ses rayons puissants et printaniers. Les deux petites juments étaient décidément très contentes de sortir de ces murailles enfin ! Elles n’aspiraient qu’à galoper, et les cavaliers finirent par les laisser faire, dans une course effrenée à travers les plaines de la Passe de la Goule.

Mais Erwan ne repartait pas vers le Nord et l’Académie.
Ils chevauchaient vers l’Ouest, droit vers les Dentelles Vives, puis ils les longèrent pendant une bonne demi-journée. Monter à cheval sollicitait des muscles foncièrement différents de l’escalade, et s’y remettre n’était pas forcément très naturel. Pourtant, plus on pratiquait quelque exercice que ce soit, et plus cela devenait facile et naturel.

Ils passèrent à travers les Dentelles Vives par le seul passage possible de ce côté-ci, cette arche naturelle qui passait sous la roche puissante, et dans laquelle un immense trou trônait, s’enfonçant dans les abîmes de la terre et transperçant la roche au dessus.
Les chevaux n’aimaient pas vraiment cet endroit, et la plupart passaient bien loin du trou dans le sol. Mais c’était tellement lisse, tellement étonnant… La légende du Dessinateur fou vibrait dans l’esprit d’Erwan à chaque fois qu’il passait par là, et face à la curiosité d’Ylléna et sa surprise, il ne put que raconter à nouveau cette légende – qui n’en était peut-être pas une.

Continuant leur chemin vers l’Ouest, mais suivant les grands axes de liaisons entre les villes, Erwan ne lésina cependant pas sur les exercices, et en demandait toujours plus.  Crystal n’était plus une débutante, et ne se laissait plus avoir par les pièges qu’il lui tendait. Elle devenait plus forte, plus rapide, plus souple… et de plus en plus, encore plus si c’était possible, il était certain qu’elle pouvait être présentée à l’Ahn-Ju. Ce n’était pas pour rien qu’il lui en avait parlé !

Deux jours plus tard, ils passèrent enfin les portes d’Al-Vor.
Les deux chevaux furent laissés dans les écuries de la ville, à la surveillance d’un palefrenier bienveillant, et Erwan entraîna Crystal dans une auberge pour manger. Cela faisait plus d’un mois qu’ils n’avaient pas mangé de repas en sauce, chaud, avec un accompagnement digne de ce nom.
Non pas qu’ils ne mangeaient pas, au contraire, mais dans de tels voyages, le plaisir de manger n’existait plus : il n’y avait que la nécessité de le faire, pour avoir des forces, et non pas pour en profiter.

Ils s’installèrent donc à une table pas réellement proche du mur, mais pas au milieu de la salle non plus.
L’auberge était bien remplie, et une ambiance allègre et joyeuse régnait dans l’établissement. Quelques tables tanguaient sous l’effet des simagrées des gens alcoolisés autour, mais rien qui ne semblait du genre à dégénérer pour l’instant.


- Bonjour, que voulez-vous manger ?

Pour une fois, ce n’était pas une serveuse, mais un serveur qui s’occupait d’eux. Apparemment, la serveuse avait l’autre moitié des tables. Il adressa un large sourire à Crystal, et se tourna vers Erwan, sans porter attention à Ylléna qui se tortillait sur sa chaise, ne tenant pas en place.


- Moi, j’veux du canard ! Hein papa, je veux du canard ! Avec pleiiiiin de patates ! Beaucoup beaucoup de patates ! Et pleiiiiiin de sauce !

Le serveur grimaça et se tourna vers Erwan, comme pour avoir son consentement, et ce dernier fronça les sourcils : Ylléna avait le droit de choisir ce qu’elle voulait, et si elle ne finissait pas, il le ferait – mais il ne doutait pas du volume engloutissable par l’estomac de la petite fille.

- Du civet de siffleur pour moi s’il vous plait.

- Oh pardon, s’il vous plait monsieur !!


La petite était surexcitée – et elle avait de quoi. Cela faisait depuis qu’ils avaient perdu Miss qu’Erwan n’avait pas ramené Ylléna en ville, ou à la civilisation, et soudain il comprit à quel point cela avait manqué à la fillette. Passant une main dans ses cheveux, le Marchombre lui sourit tendrement. Portant ensuite son regard sur Crystal, il lui sourit également alors qu’elle prenait sa commande. Attendant que le serveur s’en aille, il finit par dire :


- On va discuter un peu des gens, car je te n’ai pas trop emmenée dans la civilisation, c’est vrai. Tu vas observer la femme qu’il y a assise à la table à ma gauche, et me dire les conclusions que tu peux faire sur elle.

La femme en question était assez plutôt droite, mais avait une posture légèrement penchée vers l’avant. Ses cheveux étaient lâchés sur ses épaules en larges boucles auburnes, et son accoutrement n’était pas très original, plutôt orienté moyenne classe sociale. Toute son attitude était tendue vers l’homme en face d’elle, qui semblait un peu mal à l’aise.

Observation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Dim 13 Avr 2014, 19:07

Tu ouvres difficilement les yeux quand Erwan te réveille. Il fait encore nuit et tu n’aurais pas été contre une ou deux heures de sommeil en plus. Tu réussis néanmoins à t’extirper de ta couverture pour aller manger rapidement avant de plier bagages et de repartir sur le dos de Brume qui, contrairement à toi, est en pleine forme. Le soleil ne pointe toujours pas le bout de son nez.

Les premières lueurs de l’aube finissent quand même par percer l’obscurité de la nuit et vous lancez les jument dans un galop effréné pour traverser la Passe de la Goule, seul passage possible pour franchir les Dentelles Vives. En pénétrant ainsi dans les entrailles de la falaise, tu repenses à ces dernières semaines où tu les escaladais, à tous ces matin où tu te réveillais avec le spectacle magique des lueurs rouge du lever de soleil sur la roche sombre.
Quand il se pose sur l’impressionnant trou qui trône dans le passage, ton regard y reste bloqué quelques minutes.

*Ce n’est pas très rassurant, même si on passe assez loin... Ce gouffre à l’air vraiment profond...*
*C’est incroyablement lisse... *
*A ton avis, qu’est-ce qu’il y a là au fond ?*
*Je n’en sais rien... et j’espère que tu n’as pas l’intention de descendre pour voir !*
*Haha ! Non ! Mais je me pose la question... imagine qu’il y ait des créatures inconnues, un paysage merveilleux ou la porte vers un autre monde...*
*Qui sait... Tu te rappelles de la légende que nous avait raconté Papa ?*
*Celle du Dessinateur fou ? *
*Oui, celle qu’il nous avait raconté en nous promettant de nous emmener voir ce trou...*
*Oui, je m’en souviens...*

À peine as-tu formuler cette pensées qu’Erwan te questionne à propos de cette fameuse légende et, face à la curiosité de sa fille, vous la raconte. C’est la même quand dans tes souvenirs et tu as l’impression d’entendre Papa narrer l’histoire avec sa voix grave, calme et posée.

Au début, tu t’es imaginé que vous alliez retourner vers le nord, en direction de l’Académie, mais le marchombre semble avoir un tout autre programme pour toi. En effet, ce n’est pas au nord mais à l’ouest que vous chevauchez, suivant les grands axes qui relient les villes principales de l’empire. Ce n’est pas pour autant que tu es en vacances et ton maître en profite d’ailleurs pour toujours augmenter les difficultés des exercices qu’il te demande, te laissant épuisée à la fin de chaque journée, mais fière d’avoir réussi à toutes les surmonter. Tu progresses, et tu le sens. Tu as toujours cette impression que tu n’arriveras jamais à la cheville de ton maître, mais tu sens que tu grimpes, que tu avances sur le Voie, pas à pas.

À peine deux jours plus tard, vous franchissez les portes d’Al-Vor. Vous laissez les chevaux dans les écuries de la ville avant d’entrer dans une auberge pour manger. Tu ne peux retenir un immense sourire quand vous franchissez les portes et que l’odeurs des plats qui mijotent arrive jusqu’à toi. Depuis combien de temps n’as-tu pas mangé de vrai repas, attablée à une vraie table, sur une vraie chaise, avec une vraie assiette, de vrais couverts ? Cela devait faire plus d’un mois que tu n’as pas vraiment pris le temps de manger, de savourer un vrai plat chaud, bien cuisiné, avec toute sa sauce !
Tu suis Erwan à une table, jetant un coup d’œil autour de toi. L’auberge est plutôt bien rempli et l’ambiance qui y règne est agréable.

- Bonjour, que voulez-vous manger ?

C’est un jeune serveur, qui prend la commande d’Ylléna, qui se tortille sur sa chaise. L’attitude de la fillette t’arrache un sourire. Pour elle aussi cela doit faire longtemps qu’elle n’a pas mangé de bon repas. Avec “pleiiiiin de patates” et “pleiiiiiin de sauce”.
Erwan demande du civet de siffleur avant de se tourner vers toi en te souriant. Tu rougis légèrement, un peu mal à l’aise parce que tu ne sais pas quoi prendre... Tu as envie de tout et tout te semble si bon... Tu finis par te décider pour ton plat préféré...

- Un filet de coureur, sauce au miel avec de la purée de racines de niam pour moi s’il-vous-plait.

Tu souris au serveur du sourire qu’ont les petites filles gourmandes qui demandent un gros dessert au chocolat. Une fois le serveur parti, Erwan pose son regard cobalt sur toi et prend la parole.

- On va discuter un peu des gens, car je ne t’ai pas trop emmenée dans la civilisation, c’est vrai. Tu vas observer la femme qu’il y a assise à la table à ma gauche, et me dire les conclusions que tu peux faire d’elle.

Tu hoches la tête, un peu surprise par ce nouvel “exercice”. C’est vrai que le marchombre ne t’avais pas trop emmené dans les grandes villes et que jamais vous n’aviez observer les gens comme cela.
Tu poses ton regard sur la femme en question et prends ton temps pour la détailler. Elle n’a rien d’extraordinaire, ses vêtements son simples, de ceux que portent les gens de la classe moyenne, ceux qui ne sont pas dans le besoin, mais qui ne sont pas dans l’abondance non plus. Une épaisse chevelure auburn lui tombait sur ses épaules larges. Elle se tient légèrement penchée en avant, mais le dos droit, vers un homme qui lui faisait face et qui semblait un peu mal à l’aise...
Tout en continuant de fixer la femme, tu réponds au marchombre d’une voix hésitante, ne sachant pas trop par où commencer.

- Et bien... Vu ses vêtements, je dirais qu’elle fait partie plutôt de la classe moyenne... Ils ne sont pas luxueux, mais ils ont l’air relativement neuf et bien entretenus... Euh... Elle est penchée vers l’homme en face d’elle et elle est plutôt tendu, rigide... on dirait qu’elle insiste, comme si elle lui disait quelque chose d’important... Ou alors elle lui dévoile un secret et ne veut pas que tout le monde entende, c’est pour ça qu’elle est penchée vers lui... Enfin, l’un n’empêche pas l’autre, cela peut être un secret important... Après, lui, il a l’air plutôt mal à l’aise... donc... je ne sais pas trop... peut-être qu’elle le menace...

Tu marques une pause, scrutant la femme, cherchant un indice qui pourrait t’en apprendre plus sur elle...

- Après... elle n’a pas l’air spécialement menaçante... mais je sais que les apparences peuvent être trompeuses...

Tu reportes ton attention sur ton maître, attendant ce qu’il a te dire, pas très sûre de toi...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Dim 20 Avr 2014, 08:32

- D'accord. Et l'attitude de l'homme, te dit quoi ? Ne te focalise pas seulement sur leur corps, essaye d'observer leurs visages.


[ Tant de temps pour pondre un truc si court ! Désolée ^^' ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 21 Avr 2014, 10:49

[moment de réflexion où elle observe les deux personnes]

- Et bien... L’homme a les lèvres pincées et son regard est gêné je dirais... Il baisse un peu les yeux aussi, comme si il n’osait pas regardé la femme en face... J’ai l’impression qu’il a envie de disparaître dans un trou de souris, qu’il aimerait bien ne pas être ici... Euh... Il y a quelque chose de... de malsain dans l’expression de la femme... je pense qu’elle doit lui faire peur, ou alors qu’il est dérangé par ce qu’elle lui dit... ou par ce qu’elle lui demande...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Jeu 24 Avr 2014, 14:30

-D'accord.

[Il cligne des yeux rapidement.]

- Parle moi des épaules de la femme. Et de celles de hommes.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Jeu 24 Avr 2014, 18:51

- Leurs épaules ? Euh...

[tourne les yeux vers les deux personnes]

- La femme a les épaules lâchées... enfin je veux dire baissées, parce qu'elles sont quand même tendues... comme si elle voulait pousser dessus pour s'allonger le cou et être encore plus près de l'homme... je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire...
L'homme, lui, a les épaules haussées... au contraire de la femme, il enfonce sa tête dedans, comme pour s'y cacher... y disparaître...


[regarde Erwan incertaine]

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Jeu 24 Avr 2014, 20:18

[ hoche la tête]


- Très bien. Que font-ils de leurs mains ?

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Ven 25 Avr 2014, 21:33

- Alors... L'homme se tord les mains, comme on fait quand on est stressé... Ou qu'on ne se sent pas a sa place... Il se tord les doigts assez violemment d'ailleurs, c'est que vraiment il a besoin de décharger son stress... je pense...
Pour ce qui est de la femme, ses mains à elle sont dirigées vers l'homme... Elle les bougent énergiquement tandis qu'elle parle, comme si elle voulait donner plus... d'importance... plus d'intensité à ce qu'elle dit...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Dim 27 Avr 2014, 13:14

- Très bien. Maintenant, derrière toi.

[ la porte de l'auberge claque]

- Quelle est l'attitude de cet homme qui vient de rentrer ? Son comportement ? Que peux-tu en déduire sur lui ?

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mer 30 Avr 2014, 11:42

[se tourne pour observer l'homme puis se retourne vers Erwan]

- L'homme qui vient d'entrer est grand, il se tient droit, mais ses épaules sont légèrement tendues... Quand j'ai regardé, il se dirigeait d'un pas assuré vers le comptoir, mais son regard parcourait tous les coin de la pièce... Il a l'air de celui qui est sûr de lui... il a un léger sourire sur le visage... mais...

[se retourne de nouveau vers l'homme, cherchant un détail qui la gêne]

- Il y a quelque chose dans son comportement qui me dérange... il a l'air calme, décontracté, mais j'ai l'impression que c'est une apparence qu'il veut se donner... peut être que c'est à cause de ses épaules qui sont un peu tendues... ou du fait qu'il regarde partout autour de lui...

[fronce les sourcils]

- Ah ! Je ne sais pas... je n'arrive pas à déterminer ce qui me gêne chez cet homme... je pense qu'il veut cacher quelque chose... ne pas montrer qui il est vraiment... ou quelque chose comme ça...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 13 Mai 2014, 13:22

- Réfléchis encore une minute, continue d'observer. Pense aux expressions faciales, qui sont très difficilement contrôlables, à celles des yeux, mais aussi aux vêtements, aux cheveux, à son attitude toute entière, ne t'arrête pas sur les détails mais n'en oublie aucun.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mer 14 Mai 2014, 10:46

[observe l'homme qui est arrivé vers le comptoir puis se retourne vers Erwan]

- Il porte des vêtements sombres, près du corps... et plutôt souples... Des vêtements qui doivent lui permettre d'être à l'aise pour bouger sans problème, qui permettent de faire des mouvements amples... Il a peut-être l'habitude de faire des acrobaties... ou de se battre... sauf que ce n'est pas une armure, donc ça ne protège pas vraiment... mais il semble plutôt musclé, il a l'air d'avoir quand même un certain entrainement...

[petit coup d'œil vers l'homme]

- Il a les cheveux courts... pareil, on pourrait penser que, comme ses vêtements, il préfère les avoir ainsi pour ne pas être gêné dans ses mouvements... Euh...

[nouveau coup d'œil]

- Je ne vois pas bien ses yeux... mais il ne sourit plus... sa mâchoire est crispée... Euh... ah, ses sourcils sont légèrement froncés aussi... C'est léger...

[réfléchit]

- En fait, à première vue, il semble plutôt serein... mais comme je disais, j'ai l'impression que c'est l'apparence qu'il veut montrer... Parce que, en regardant bien, on peut voir une légère tension dans son expression...

[observe une nouvelle fois l'homme rapidement]

- Il continue de jeter des coups d'œil partout... Je pense que soit il cherche quelqu'un... soit il essaie d'éviter quelqu'un... finalement, il n'a pas l'air si tranquille que cela...

[regard hésitant]

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Ven 16 Mai 2014, 08:46

- Très bien. Maintenant, nouvelle question : si tu devais juger un peu plus et élaborer des hypothèses sur cet homme, que dirais-tu ? L'imagine-tu en guerrier qui doit en rejoindre d'autres ? Un chasseur de tête qui cherche une victime ? Un conteur-troubadour qui cherche un bon public ?

[ petit sourire sur la fin ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Dim 18 Mai 2014, 19:01

[sourire]

- Je ne pense pas que ce soit un conteur-troubadour qui cherche un public, il a des vêtements trop sombres ! Et il a l'air trop sérieux !
Je pencherai plutôt sur un brigand recherché par la milice... ou un tueur dont la victime lui échappe...


[petit instant de réflexion où elle redevient sérieuse tout d'un coup]

- Ou alors... [coup d'œil vers l'homme] un mercenaire du Chaos...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Dim 18 Mai 2014, 22:03

- Un mercenaire du Chaos ? Et comment fais-tu la différence entre un mercenaire du Chaos et un chasseur de têtes ?

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 19 Mai 2014, 08:37

- Euh... [réfléchit] les mercenaires du chaos sont plus... fluides... je pense... plus discrets aussi... En fait, je ne suis pas sûre que l'homme en soit un... je ne sais pas pourquoi j'ai dit cela... [s'embrouille dans ses pensées] il me faisait penser un peu à eux... mais je crois qu'il ne dégage pas la même chose... je ne sais pas comment l'expliquer...

[instant de réflexion]

- En fait... je n'avais jamais fait le rapprochement avant... mais... ils me font un peu penser à des marchombres... sauf qu'ils ne recherchent pas l'harmonie...

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 19 Mai 2014, 10:03

- Mmmh... Et comment connais-tu leur existence, jeune fille ?






[ Oulah, du coup, tu l'as intrigué x) ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 19 Mai 2014, 19:13

[ ^^ ]








[baisse les yeux]

- Mon père a été assassiné par des mercenaires du chaos... [soupir] C'était il y a longtemps, et à l'époque je ne savais pas qu'ils s'agissaient de mercenaires... je l'ai appris juste avant le cours... ils étaient deux... je ne les ai pas vu longtemps, mais la scène est restée gravée dans ma mémoire et je me souviens parfaitement de leurs vêtements sombres, de leur démarche féline, fluide... de l'espèce d'aura étrange qui émanaient d'eux... une aura de puissance, de destruction... Je me rappelle avoir été en même temps terrifiée et fascinée par ces deux hommes. Et maintenant que j'y repense et que je sais qu'ils étaient mercenaires du chaos, je trouve qu'ils ont quelques ressemblances avec les marchombres.

[regard en direction de l'homme au comptoir, petit sourire]

- Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un mercenaire. Il ne dégage pas cette force meurtrière que dégageaient les assassins de mon père.

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 20 Mai 2014, 08:48

- Mon père a été assassiné par des mercenaires du chaos...

Erwan fronça les sourcils.
Son père, assassiné par les Mercenaires du Chaos ? Comment pouvait-elle en être si certaine ? Et son père n’était-il pas Frontalier, comme elle venait de la Citadelle ? Pourquoi donc est-ce que des Mercenaires s’en seraient-ils pris directement à un Frontalier alors que les Raïs, sans aucun doute contrôlés par les Ts’liches, s’en tiraient très bien pour faire des pertes grâce à leur grand nombre ?


C'était il y a longtemps, et à l'époque je ne savais pas qu'ils s'agissaient de mercenaires... je l'ai appris juste avant le cours... ils étaient deux... je ne les ai pas vu longtemps, mais la scène est restée gravée dans ma mémoire et je me souviens parfaitement de leurs vêtements sombres, de leur démarche féline, fluide... de l'espèce d'aura étrange qui émanaient d'eux... une aura de puissance, de destruction... Je me rappelle avoir été en même temps terrifiée et fascinée par ces deux hommes. Et maintenant que j'y repense et que je sais qu'ils étaient mercenaires du chaos, je trouve qu'ils ont quelques ressemblances avec les marchombres.

Elle l’avait appris juste avant le cours. Comment ?
Erwan se rendit compte qu’il avait soudain beaucoup de questions. Certaines avaient trouvé des réponses dans l’explication de son apprentie, et d’autres non.

Lui-même avait entendu très succinctement parler des Mercenaires du Chaos par sa mère, lorsqu’il était encore apprenti, mais c’était Miss qui lui en avait le plus appris. Sa compagne avait suivi une formation chez les Mercenaires, non, pire, chez une section appelée les « Envoleurs », les tueurs de Marchombres et d’Harmonie.
Mais elle n’en parlait que rarement, simplement sans doute parce qu’elle ne voulait pas attirer leur attention sur elle. Etait-ce un Mercenaire du Chaos qui était venu à bout d’elle ?
S’ébrouant pour se sortir de ces pensées, et surtout ne pas craquer, Erwan reporta sur son apprentie, qui venait d’ajouter quelques mots.


- Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un mercenaire. Il ne dégage pas cette force meurtrière que dégageaient les assassins de mon père.

Se reculant dans sa chaise, Erwan posa son dos contre le dossier de cette dernière et réfléchit un instant. Non pas en fixant l’homme, qu’il était certain en tout cas qu’il répandait le Chaos, mais pas forcément un fil de l’organisation des Mercenaires en Gwendalavir. Non, il fixait son apprentie, et décida de l’informer. On ne sait jamais, et puis l’avancée du Chaos était toujours à surveiller.


- Il y a plusieurs types de Mercenaire, Crystal. Ton père était Frontalier n’est-ce pas ? Deux hommes, pour venir à bout d’un Frontalier, doivent être très forts et techniques. Tous les Mercenaires du Chaos ne le sont pas. Tous ne sont pas des guerriers accomplis, tous ne sont pas destinés à la même… « tâche ».

Je t’en parle parce que ma compagne, la mère d’Ylléna, est passée par le Chaos.


Ses pensées errèrent quelques instants, vers Miss, vers ce qui les avait rapprochés, vers tout ce qui comptait pour lui.


- Ce sont les Envoleurs, les guerriers d’exception. Une section de ces Mercenaires dont le but est de détruire les Marchombres, vecteurs de l’Harmonie. Ce sont eux, ce dont tu parles, pas de simples Mercenaires du Chaos.

Faisant une pause, il regarda avec attention l’homme qui était rentré, à son tour, pour exposer ses observations et faire part de ses hypothèses à son tour.
- Cet homme n’est pas assez sûr de lui. Il n’utilise ni l’ombre, ni la lumière pour passer inaperçu, alors qu’il est mal à l’aise. On voit qu’il reste souple sur ses articulations, donc sans doute se prépare-t-il à l’éventualité d’un combat, mais il n’a aucune garde et ne se place pas de manière optimale par rapport au volume de la pièce et à la disposition des tables.

Portant son regard dans celui de son apprentie, il continua.

- Ce qui différencie les Envoleurs des simples Mercenaires, c’est qu’ils pensent comme des Marchombres. Ils agissent comme eux…. Seuls leurs desseins sont différents. Et un simple Mercenaire du Chaos ne se déplace pas seul, car sinon, comment pourrait-il se sortir de situation délicates, et comment informer les supérieurs ? Un guerrier n’a rien à se reprocher, et reste efficace même au milieu d’une auberge, alors que cet homme a déjà donc quelques fautes à son actif. Donc pour moi, c’est soit un chasseur de prime, soit un assassin.

- Papa, c’est quoi un assassin ? C’est quoi un prime ?


Erwan se tourna vers sa fille, lui souriant de manière apaisante. Il s’adressa à elle dans une voix très basse.

- Sssht, c’est un secret. Un assassin, c’est quelqu’un dont le métier est de tuer les gens.
- Mais il gagne de l’argent ?
- Oui, beaucoup.
- Mais c’est pas bien ! On s’en fout des sous, hein, Papa ?
- Tout le monde ne s’en fout pas ma chérie.
- Et c’est quoi un prime ?
- On dit une prime.
- Et c’est quoi une prime ?
- C’est une récompense, souvent des sous aussi.
- Mais c’est quoi la différence alors ?


Le Marchombre poussa un soupir.

- La différence c’est que l’assassin fait ça toute l’année, alors que le chasseur de prime c’est une fois de temps en temps, sur les gens recherchés.

La petite fronça les sourcils et partit dans une réflexion intense pendant quelques secondes, avant de continuer finalement à manger avec enthousiasme la fin de son assiette.
Reportant son attention sur son apprentie, Erwan lui sourit tranquillement.


- Comme tu as pu le voir, quand tu regardes une personne, il n’y a pas qu’elle à prendre en compte. Son attitude par rapport à son environnement compte aussi énormément pour pouvoir en savoir plus.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 26 Mai 2014, 22:10

Erwan recule sa chaise et te fixe. L’homme qui est au comptoir a réveillé en toi de vieux souvenirs enfouis...

Tu revois encore le pic-nique tranquille avec Papa, à l’ombre d’un arbre centenaire. Tu vois les deux hommes en noirs surgir des buissons... ils nous lancent un regard malsain en nous jaugeant de la tête aux pieds... et puis ils s’intéressent à Papa qui a bondi sur ses deux pieds, son sabre de frontalier à la main. Nous ne comprenons pas. Ils appellent Papa par son prénom... comment le connaissent-ils ? Papa répond... ils se jettent sur lui avec un grâce féline... Papa nous hurle de nous enfuir... Pendant une fraction de seconde, nous restons interdites devant le ballet mortel des trois corps qui se battent. On avait déjà vu les frontaliers se battre avec une élégance digne d’un danseur... mais les deux hommes dégagent tout autre chose... de bien plus puissant. Éclat argenté de deux lames qui s’entrechoquent. Nous sortons de notre contemplation et nous nous mettons à courir... L’image de ce cours instant de combat gravé à jamais dans nos mémoires...

*Et nous n’avons retrouvé que le corps de Papa... aucune trace de ces deux hommes... *

Tu plonges ton regard dans celui de ton maître, empêchant les souvenirs de refaire surface.

- Il y a plusieurs types de Mercenaire, Crystal. Ton père était Frontalier n’est-ce pas ? Deux hommes, pour venir à bout d’un Frontalier, doivent être très forts et techniques. Tous les Mercenaires du Chaos ne le sont pas. Tous ne sont pas des guerriers accomplis, tous ne sont pas destinés à la même… « tâche ».

Tu hausses un sourcil, hochant légèrement la tête. Oui ton père était Frontalier et oui les deux hommes étaient très forts... Ils... “glissaient” sur le sol, leurs gestes étaient précis et fluides... mortels.

- Je t’en parle parce que ma compagne, la mère d’Ylléna, est passée par le Chaos.

*Quoi ?*
*Mais au final, elle a choisi la Voie des Marchombres...*

- Ce sont les Envoleurs, les guerriers d’exception. Une section de ces Mercenaires dont le but est de détruire les Marchombres, vecteurs de l’Harmonie. Ce sont eux, ce dont tu parles, pas de simples Mercenaires du Chaos.

Envoleurs... Quel drôle de mot. Il y a en même temps “envol” et “voleur”... Il te fait frissonner. Et tu repenses aux deux assassins de Papa. Envoleurs. Cela sonne comme leur manière de se battre. Gracieux et sournois. Sans pitié mais élégant, fascinant... et envoûtant.

*Mais pourquoi des envoleurs en voudraient-ils à Papa ? Il était Frontalier ! Il n’avait rien à voir avec le chaos ou l’harmonie !*
*Je n’en sais rien Crystal... peut-être nous a-t-il caché qu’il était marchombre ?*
*Non je ne pense pas... Il... il ne dégageait pas la même chose qu’Erwan... tu vois ce que je veux dire ?*
*Je crois oui... tu dois avoir raison. Je n’y comprends rien...*

Erwan regarde l’homme au comptoir et t’explique qu’il s’agit certainement d’un assassin, ou d’un chasseur de prime.

- Papa, c’est quoi un assassin ? C’est quoi un prime ?

Tu tournes la tête vers Ylléna, un petit sourire attendri sur tes lèvres, tandis que son père lui explique tranquillement la différence entre un assassin et un chasseur de prime.
Quand il a fini, il reporte son attention vers toi en souriant tranquillement.

- Comme tu as pu le voir, quand tu regardes une personne, il n’y a pas qu’elle à prendre en compte. Son attitude par rapport à son environnement compte aussi énormément pour pouvoir en savoir plus.

Tu hoches la tête doucement, te reconnectant à l’exercice que le marchombre vient de te faire faire, laissant de côté la question du meurtre de Papa...

*Donc, pour résumé, il y a un homme là bas qui est soit assassin soit chasseur de prime... A part ça, ça va ? Le coureur est bon ? *
*Je pense que si Erwan ne se fait pas de soucis, c’est qu’il n’y a pas de soucis à se faire. Mais oui, le coureur est excellent !*

Tu poses ton regard sur le marchombre en souriant. Il y a juste un petit détail dans son explication que tu ne saisis pas vraiment...

- J’ai compris, mais je voudrais juste vous demander une petite chose... Qu’est-ce que vous entendez par utiliser l’ombre ou la lumière pour passer inaperçu ?

Encore, utiliser l’ombre, tu comprenais à peu près le concept, mais... comment peut-on utiliser la lumière pour se cacher ?

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 27 Mai 2014, 13:14

- Ca, on le verra demain, jeune fille. Nous allons dormir pour l'instant.

Mais ne t'inquiète pas, tu comprendras.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 27 Mai 2014, 14:30

- Oh... d'accord.

[léger sourire puis petite hésitation]

- Maître, avant d'aller se coucher... je... est-ce que je peux vous parlez de quelque chose ?

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 27 Mai 2014, 14:45

- Bien sûr.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mar 27 Mai 2014, 16:26

Tu prends une inspiration profonde comme pour te donner du courage, mais ce courage, tu l’as déjà. C’est plutôt comme l’inspiration que l’on prend avant de plonger à l’eau la tête la première. Il faut juste se lancer.

*J’espère que tu n’es pas sérieuse Crystal...*
*Si.*
*Mais... tu es vraiment sûre de toi ? Il va te prendre pour une cinglée !*
*C’est peut-être ce que je suis... Leïla, j’ai besoin d’en parler. Et Erwan est mon Maître, j’ai confiance en lui. Et... je sens qu’il faut que je lui dise. Lui m’a bien dit pour le jaguar, et je sais qu’Ylléna se transforme... j’ai presque l’impression d’en savoir plus sur lui que lui sur moi ! Tu comprends ?*
*Oui, oui... mais quand même ! En fait j’ai un peu peur...*
*Aie confiance. Pour une fois que c’est moi qui te dit ça ! *
*Très bien. Je te fais confiance. Si c’est ce dont tu as besoin, vas-y, lance-toi.*
*Merci.*

Tu plonges ton regard dans celui du marchombre. Tu sais que Ylléna est à côté et peut entendre, mais cela n’est pas grave. Après tout ce qu’elle a dû vivre, elle peut entendre cela. Et puis tu lui fais confiance à elle aussi.

- En fait... je veux vous parlez de quelque chose que je n’ai jamais dit à personne... mais qui fait partie de moi et... et je pense que vous devez le savoir, parce que vous êtes mon maître, que j’ai confiance en vous et... et que j’ai besoin d’en parler.

Tu marques une courte pause. Cela fait déjà depuis quelques temps que tu y penses... Tu ne l’expliques pas forcément, mais tu sens, au fond de ton cœur, qu’il faut que ça sorte. Et Erwan est certainement la seule personne qui peut te comprendre... et qui ne te jugera pas, qui ne te prendra pour une folle.

- Je vous ai dit que ma sœur était morte, qu’elle s’était noyée dans le Lac Chen...

Nouvelle inspiration. Même si tu es sûre de toi, même si tu en as envie, ce n’est pas facile à dire.

- Et bien... Je... Elle me parle, dans ma tête... C’est comme si elle était encore vivante, mais à l’intérieur de moi...

Tu esquisses un léger sourire en baissant les yeux.

- Je sais que ça parait fou, que je dois avoir l’air d’une folle en disant ça... Et peut-être que je le suis... Mais je l’entends, elle est là, je la sens. Je ne comprends pas comment cela peut être possible et j’ai arrêté d’essayer de comprendre.

Le bleu de tes prunelles retrouve le regard de ton Maître.

- Je ne vous demande pas de réponse, d’explication ou je ne sais quoi, je voulais juste que vous le sachiez. Parce que cela fait quand même longtemps qu’elle m’a parlé pour la première fois, c’est comme si elle faisait partie de moi maintenant.
C’était en même temps un secret qui devenait trop lourd à porter et le besoin de vous dire la vérité. Je ne vous mentais pas, je sais, mais je me sentais mal de ne pas vous en parler... comme si je n’étais pas honnête avec vous... je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire...


Un petit sourire se dessine sur ton visage tandis que tu fixes Erwan dans le fond de ses yeux cobalts. Voilà, c’est dit. Maintenant il sait. Peu importe sa réaction, tu te sens plus légère et tu es heureuse d’avoir partager ce secret avec Erwan.
Cela fait trois ou quatre ans maintenant que tu le suis, qu’il te guide sur la Voie. Un lien unique s’est tissé entre vous et tu as l’impression que ce lien vient de se renforcer.









[voilà ça y est, Crystal se livre ! ^^ ]

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3450
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 35 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Mer 28 Mai 2014, 10:15

[ Il faut fêter ça : tu as du champagne ? ^^ ]





Erwan était parfaitement attentif à ce que disait Crystal.
Parce qu’il avait senti qu’elle prenait cela très au sérieux, et que c’était important pour elle. Il suffisait d’observer la manière dont elle tenait sa tête, entre le recroquevillé et l’affirmé, ainsi que les vagues de ses yeux.


- Et bien... Je... Elle me parle, dans ma tête... C’est comme si elle était encore vivante, mais à l’intérieur de moi...

Elle passa en recroquevillée une seconde, alors qu’elle baissait les paupières.
Mais Erwan ne fut pas surpris. Il avait senti depuis longtemps que quelque chose était différent, chez son apprentie. Beaucoup de personnes aimaient dialoguer intérieurement avec plusieurs de leurs penchants, et personne n’y trouvait rien à redire. Nombre de gens qui se parlaient à haute voix aussi, attiraient parfois des regards surpris, mais après tout, pourquoi pas.

- Je sais que ça parait fou, que je dois avoir l’air d’une folle en disant ça... Et peut-être que je le suis... Mais je l’entends, elle est là, je la sens. Je ne comprends pas comment cela peut être possible et j’ai arrêté d’essayer de comprendre.

Cela pouvait paraître fou, comme cela pouvait paraître fou de partager sa vie avec un animal. D’être en désaccord avec lui, de vivre autrement à cause de cela, et de passer à côté de nombreuses choses. Ylléna et lui-même avaient des animaux qui vivaient en eux, pourquoi d’autres personnes n’auraient pas autre chose ?


- Je ne vous demande pas de réponse, d’explication ou je ne sais quoi, je voulais juste que vous le sachiez. Parce que cela fait quand même longtemps qu’elle m’a parlé pour la première fois, c’est comme si elle faisait partie de moi maintenant.
C’était en même temps un secret qui devenait trop lourd à porter et le besoin de vous dire la vérité. Je ne vous mentais pas, je sais, mais je me sentais mal de ne pas vous en parler... comme si je n’étais pas honnête avec vous... je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire...


Il comprenait tout à fait.
Parfois, personne n’a d’explications : c’est ainsi. Cela avait été ainsi pour sa transformation : à la Citadelle, personne ne savait d’où cela pouvait venir, et sa mère non plus. Sans doute un gène héréditaire, puisque Ylléna en avait montré les mêmes capacités. Mais il n’y avait pas de réponse au pourquoi initial.

Alors, pour répondre au sourire dessiné sur les lèvres de son apprentie, Erwan sourit à son tour.


- Les secrets pèsent lourds et peuvent empêcher d’avancer. Il faut savoir se confier, tu as raison, et je comprends que tu aies malgré tout hésité à m’en parler. Ne t’inquiète pas : Gwendalavir grouille de surprises, et de gens hors du commun. Je suis mal placé pour dire le contraire.

Un léger « toc » retentit, et lorsque le Marchombre tourna la tête, il vit sa fille qui venait de poser le front contre le plat de la table, épuisée.


- Je crois qu’il est temps d’aller se coucher, maintenant.

Attrapant sa fille sous les aisselles pour la blottir contre lui, en position allongée, il passa près du bar pour dire qu’ils montaient et le gérant les accompagna pour leur montrer leur chambre.



*



Le lendemain matin, Erwan laissa sa fille et Crystal dormir un peu plus longtemps que d’habitude.
Le soleil était donc levé depuis deux bonnes heures quand il les réveilla pour aller prendre un petit déjeuner dans la salle de l’auberge. Il y avait peu de clients, mais c’était d’autant mieux.
Lorsqu’ils eurent fini leur collation, ils sortirent de l’auberge et se glissèrent dans les rues qui se réveillaient lentement, elles aussi.


- Regarde ce garçon, Crystal. Oui, le jeune qui tente de voler à l’étalage. Ne crois-tu pas qu’il va se faire prendre, ainsi ? Il essaye de se cacher alors qu’il n’y a personne dans la rue, donc il se faire remarquer.

Faisant descendre Ylléna de ses bras, Erwan la confia un instant à Crystal.

- Quand il n’y a que très peu d’ombre dans lesquelles se glisser, il suffit de rester à la lumière. Chercher une ombre inexistante rend les gens soupçonneux. Alors, être là devient bien plus facile, et naturel. On se méfie moins des gens qui sont là. Je vais te montrer.

Laissant donc sa fille à Crystal, Erwan se glissa dans les rues où le marché se réveillait doucement. Les marchands étaient déjà sur place, mais il n’y avait pas encore foule, puisqu’il restait tôt, malgré tout.
Le Marchombre était grand, mais cela n’avait jamais été un problème pour lui. Se glissant dans la vie de la cité, il fit ce que faisaient tous les gens qui avait l’intention d’acheter : il flâna près des étalages. Discutant avec les vendeurs, avec les autres habitants, il fit le tour de quelques stands avant de revenir près de son apprentie et de sa fille.

Alors, il dévoila le collier, les chaussures et la pomme qu’il avait dérobés.


- Maintenant jeune fille, c’est à toi d’aller les reposer… Sans que l’on te remarque, bien sûr.

Lui adressant un clin d’œil, un sourire étira ses lèvres.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Fil'Essien
Groupe Herku
avatar

Nombre de messages : 162
Citation : Il ya deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux - Albert Einstein -
Date d'inscription : 10/03/2012

Feuille de personnage
Age: 29
Greffe: Toucher paralysant, qui brûle à chaque utilisation.
Signe particulier: Sa sœur Leïla, morte, vit encore dans sa tête

MessageSujet: Re: Groupe Herku - Cours n°3    Lun 02 Juin 2014, 16:27

- Les secrets pèsent lourds et peuvent empêcher d’avancer. Il faut savoir se confier, tu as raison, et je comprends que tu aies malgré tout hésité à m’en parler. Ne t’inquiète pas : Gwendalavir grouille de surprises, et de gens hors du commun. Je suis mal placé pour dire le contraire.

Tu souris à Erwan, heureuse et soulagée.

*Tu vois, je te l’avais bien dit. Je le sentais qu’il fallait que je lui dise. Et j’ai eu raison.*
*Oui d’accord. Pour cette fois tu avais raison, je l’admets... *
*Comment ça pour cette fois ?*
*Rien, laisse tomber !*

Un léger sourire flotte sur tes lèvres quand un “toc” retentit. Tu tournes la tête pour voir Ylléna endormie le front sur la table.

*La pauvre... Vous l’avez assommée avec tous vos blabla !*
*Leïla... Il est juste tard pour une petite fille de son âge... Et pour moi aussi d’ailleurs !*

Tu laisses échapper un bâillement, tes yeux commençant à se fermer tout seul.

- Je crois qu’il est temps d’aller se coucher, maintenant.

Tu hoches la tête et te lèves à la suite de ton maître tandis qu’il attrape sa fille sous les aisselles pour la porter jusqu’à la chambre.
Une fois bien au chaud sous ta couette, tu fermes les paupières et t’endors aussitôt.

*Que c’est bon de se coucher dans un vrai lit bien douillet...*

~ * ~

Erwan te réveille doucement. Tu ouvres les yeux... pour les refermer aussitôt, éblouie par la lumière vive du soleil. Pour une fois que le marchombre ne te réveille pas à l’aube ! Tu t’étires, bailles, puis sors de ton lit en souriant. Cela fait longtemps que tu n’avais pas aussi bien dormi !

Vous descendez tous les trois prendre votre petit déjeuner avant de sortir faire un tour dans les rues de la ville.

Tu trouves Al-Vor charmante, avec ses bâtiments de pierre anciens et ses petites ruelles de pavés, encore endormies pour certaines, en train de se réveiller pour d’autres. Vous débouchez sur une rue très sympa, parsemée de stands qui vendaient des objets en tout genre, des vêtements, de la nourriture, etc. Bref, un petit marché où les passants commençaient déjà à s’agglutiner.

- Regarde ce garçon, Crystal. Oui, le jeune qui tente de voler à l’étalage. Ne crois-tu pas qu’il va se faire prendre, ainsi ? Il essaye de se cacher alors qu’il n’y a personne dans la rue, donc il se faire remarquer.

Tu observes le garçon que te désigne Erwan, surprise. Il était en effet en train de piquer quelques bijoux, mais, comme l’a prédit le marchombre, le vendeur l’a vu et commence à crier au voleur. Les passants se retournent, intrigués. Le marchand rattrape rapidement le garnement qui tentait de s’enfuir, récupère ses bijoux, chasse le garçon et le calme revient sur la ruelle.

- Quand il n’y a que très peu d’ombre dans lesquelles se glisser, il suffit de rester à la lumière. Chercher une ombre inexistante rend les gens soupçonneux. Alors, être là devient bien plus facile, et naturel. On se méfie moins des gens qui sont là. Je vais te montrer.

Erwan te confie sa fille avant de se glisser au cœur des étalages. Si les gens commencent à arriver, cela ne veut pas dire que le marché est noir de monde. Au contraire, les passants sont encore rares, bien que leur nombre augmente doucement. Tu n’as donc aucun mal à suivre ton maître du regard, prêtant attention au moindre de ses gestes. Tu fronces légèrement les sourcils. Il ne fait “rien”. Rien de particulier. Il se balade comme tous les passants, jette quelques coups d’œil aux marchandises, discute avec les habitants, regarde un objet, le repose... Tu ne comprends pas... que veut-il te montrer ?
Il revient tranquillement et tu poses sur lui un regard étonné, plein d’interrogations... Les réponses à tes questions silencieuses ne tardent pas. Tu observes, ébahie, le collier, les chaussures et la pomme qu’il te tend.

- Maintenant jeune fille, c’est à toi d’aller les reposer… Sans que l’on te remarque, bien sûr.

Il t’adresse un clin d’œil en souriant. Tu prends les objets, toujours en état de surprise.

*Comment il a fait ?! *
*Il a utilisé la lumière pour se cacher...*

Les mots d’Erwan prennent soudain un sens dans ton esprit et tu comprends ce qu’il voulait dire hier soir. Il suffit d’être naturel...

Tu hoches la tête pour montrer que tu as compris, les traits concentrés et tu te diriges en direction du marché.

Un peu nerveuse, tu commences par te promener parmi les stands, essayant d’adopter la même attitude décontractée de ton maître, la plus naturelle possible...

*J’ai l’impression d’être ridicule... Comme si j’étais en train de jouer la fille qui va au marché... mais que du coup c’est surjoué et plus du tout naturel...*

Tu t’arrêtes devant un étalage, souris au marchand et tu observes les objets qu’il vend légèrement mal à l’aise...

*Je suis sûre que ça se voit comme le nez au milieu de la figure que je fais semblant...*
*Mais non, mais non, arrête de réfléchir et promène-toi !*
*Mouais... j’aimerais t’y voir !*

Tu passes au stand d’à côté, où sont étalés des cageots de fruits par milliers. Tu t’arrêtes sur les pommes, réfléchissant au moyen de reposer la tienne quand le vendeur surgit devant toi.

- Ah ! Mademoiselle ! Ce sont les plus belle pommes d’Al-Vor ! Je vends les fruits les plus savoureux de la région ! N’hésitez pas, achetez-en autant que vous voulez, vous ne serez pas déçue ! Vous aimez les pommes ? Prenez-en quelques une, vous m’en direz des nouvelles !

Tu tournes la tête, surprise, les pommettes rougissantes. Bafouillant un semblant de réponse.

- Et bien... je regardais juste... euh... je... je réfléchis...
- Arrêtez-donc de réfléchir et achetez mes beaux fruits frais !
- Mais je... je ne sais pas quoi prendre !


Tu adresses un sourire gênée au marchand. Celui-ci te le rend accompagné d’un clin d’œil.

- Et bien je vous laisse réfléchir, charmante demoiselle, appelez-moi dès que vous avez choisi !

Sur ces paroles, il s’en va s’occuper d’un autre client qui lorgne ses fruits. Tu ne peux empêcher un léger soupir de soulagement de franchir tes lèvres. Tu jettes un rapide coup d’œil à droite et à gauche pour vérifier que personne ne te regarde et tu déposes rapidement la pommes au milieu de ses congénères. Tu fais demi-tour et tu t’en vas doucement, essayant de masquer ton malaise, luttant pour ne pas t’enfuir en courant et priant pour que le marchand ne revienne pas te demander d’acheter ses fruits.
Une fois à bonne distance de l’étalage, tu relâches la tension et continue de déambuler parmi les étals, cherchant celui du collier ou des chaussures.

*Il faut vraiment que j’essaie d’être plus naturelle, plus décontractée et que je ne perde pas mes moyens si le vendeur me parle ! *
*Parle-lui aussi alors, tu souris, tu lui dit non merci et tu t’en vas ! *
*Mmh...*
*Allez ! Tu vas y arriver, j’en suis sûre !*

Tu passes près d’un stand où sont présentés des colliers par milliers et tu en déduis que c’est là quoi doit aller le collier. Surtout qu’il y en a de la même style, il y en a même un qui lui ressemble un peu.
Essayant une autre méthode, tu prends un collier, l’observes sous tous les angles, le reposes, en reprends un, l’essaies, le reposes... Tu fais cela avec plusieurs collier, affichant un air vaguement intrigué, fronçant les sourcils comme si tu réfléchissais intensément avant de saisir discrètement celui qu’Erwan t’a confié...

- Bonjour mademoiselle, vous avez besoin d’aide ?

Tu tournes la tête, le visage virant au rouge pivoine, le regard un peu paniqué vers la vendeuse qui hausse un sourcil.

- Euh... non, non, je regardais simplement, merci.

Tu lui adresses un petit sourire timide. Elle semble hésiter un moment, son regard allant de toi au collier que tu tiens dans la main, pour enfin revenir sur toi.

- Très bien, si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Elle t’adresses un petit sourire avant de se détourner. Tu laisses échapper un léger soupir de soulagement et tu déposes le collier avant de t’en aller.

*En fait, il faut que tu joues la comédie de la fille normal qui fréquente le marché !*
*Oui, ça a l’air simple comme ça... mais en fait, quand on sait qu’on ne doit pas se faire repérer, c’est dure de garder son calme et de faire comme si de rien n’était... *
*Je comprends. Je ne savais pas qu’être marchombre impliquait aussi être comédien ! Vous devriez avoir des cours de théâtre !*

Tu continues ton petit tour, un peu plus à l’aise qu’au début, à la recherche du stand de chaussures, réfléchissant au moyen de les reposant sans attirer l’attention... Ou justement, peut-être en l’attirant trop. Après tout, l’exercice consiste à se mettre à la lumière pour ne pas être vu, alors pourquoi ne pas attirer l’attention pour passer inaperçu ?

Mouais... Plus facile à dire qu’à faire comme on dit...

Tu t’approches de l’étalage de chaussures en souriant. Cette fois, c’est toi qui salue le vendeur.

- Bonjour !

Celui-ci lève la tête et te souris.

- Bonjour mademoiselle ! Je peux vous laisser regarder ? Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi !
- Oui oui, d’accord.


Toujours souriante, le pouls légèrement accélérer, tu fais le tour des chaussures jusqu’à ce que tu trouves la même pairs que celles que tu dois reposer.

- Je peux essayer ?
- Oui oui bien sûr ! Allez-y ! Vous avez besoin de moi ?
- Non merci, ça ira...


Ta voix tremblote légèrement, mais tu te sens un peu plus confiante que les deux fois précédentes. Tu commences à comprendre le truc...

Tu sors une paire de chaussures, d’une pointure quelconque, les essaies, puis les poses en vrac à côté de toi. Tu fais pareilles avec un autre pointure, puis une autre, sans jamais prendre la bonne. Puis, tu prends enfin les chaussures que t’as laissé Erwan, les essaies et les poses à côté des autres. C’est à ce moment là que le vendeur vient vers toi.

- Vous trouvez ?

Tu secoues la tête.

- Non... Tant pis... Je vais ranger, ne vous inquiétez pas.
- Très bien, je suis désolé que vous n’ayez pas trouvé votre bonheur. A bientôt mademoiselle !
- Ce n’est pas grave, merci quand même. Au revoir !


Tu lui adresses un sourire, avant de tout remettre en place et de revenir vers ton maître et sa fille. Une fois à leur hauteur tu laisses échapper un long soupir, soulagée que ce soit enfin terminé. Tu poses ton regard bleu ciel sur le marchombre, attendant son avis sur ta “prestation”.

__________________________________________



~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Groupe Herku - Cours n°3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Dentelles Vives-
Sauter vers: