AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]    Mar 18 Fév 2014, 17:13

Les plateaux d’Astariul.
Apparemment, ça s’appelait comme ça ici. Enfin, d’après la carte que tenait Saki dans les mains. Elle avait appris à lire une carte, mais des fois elle oubliait qu’il fallait l’orienter par rapport au soleil, alors elle se perdait.
Bon, c’était pas très grave en soi. Pour l’instant, elle s’était juste dirigée vers le Nord, parce que bon, aller toujours dans ses collines, elle n’en avait plus envie.
Surtout depuis que son premier cours était achevé.

Ses pensées allèrent ver Lamn, et une rage sourde monta en elle.
Elle la détestait. Elle la détestait, et pourtant elle avait choisi de l’ignorer, tout simplement. Parce qu’elle savait qu’elle ne faisait pas le poids actuellement contre elle, et puis parce qu’on lui avait longtemps dit, depuis qu’elle était chez les humains, que le pire des dédains est l’ignorance. Elle n’avait pas compris pendant longtemps, mais ce premier cours venait de lui ouvrir les yeux sur la signification de cette phrase.

Et elle avait décidé de l’appliquer à sa camarade.
S’acharner ne servait à rien, et puis sa rage était trop bouillante pour qu’elle parvienne à se contrôler si jamais elle l’attaquait. Or, si elle voulait gagner, il fallait qu’elle puisse correctement se battre.
Cela avait deux conséquences : elle devait apprendre à se battre correctement, et puis elle devait canaliser ses émotions. Ça, c’était le plus dur, et donc ça commençait dans l’indifférence. Enfin, plutôt… comme garder sa rage pour soi. Sa colère aussi.

C’était plus efficace de ne pas penser à elle, en fait.

S’ébrouant comme un animal, Saki releva sa masse de cheveux roses de sa nuque pour faire parvenir un peu d’air frai dans sa nuque. Elle avait vu au Domaine plein de filles aux cheveux longs mettre des trucs bizarres dans ces derniers, comme pour les tenir. Ca avait l’air très pratique, mais elle ne savait pas trop comment ça fonctionnait, et puis elle avait un peu peur de ne pas y arriver. Et elle ne voulait pas les arrêter pour ça, car ça allait l’énerver si jamais elles avaient la même attitude dédaigneuse – ça aussi, c’était un mot nouveau qu’elle avait compris – que Lamn.
Non, ne pas penser à elle.

Son regard s’élança vers l’horizon, alors que le soleil était à son plus haut point.
Elle s’était assise sur une pierre, et observait les alentours. Cela faisait une demi-journée qu’elle marchait vers le nord après avoir franchi le seuil de la forêt Ombreuse.
Elle avait repensé à Dolce, et puis à l’autre homme qu’elle avait croisé dans les collines de Taj. A la sensation que cela lui avait tiré… et aussi au fait qu’aucun des hommes garçons qu’elle avait croisés dans le Domaine ne lui ait fait la même chose. En même temps, elle ne s’était jamais retrouvée seule avec un autre jeune homme, peut-être que ça y jouait ?

Haussant les épaules, elle sentit son estomac gargouiller, et se ramassa sur sa pierre, parfaitement immobile. Elle s’était mise là car elle avait repéré le terrier d’un lapin, et elle attendait qu’il en sorte pour se jeter dessus depuis près d’une heure. Elle savait qu’il sortirait bientôt, car les lapins ont trois cycles de sortie : le matin, au solstice du soleil, et à la tombée de la nuit.
Et elle ne se trompait pas.
Le bout d’une frimousse apparut au bord du terrier, et Saki arrêta de respirer. Elle s’était mise de l’autre côté du vent pour éviter de se faire repérer, et l’animal sortit de sa cachette pour s’avancer doucement mais sûrement vers l’herbe un peu plus loin.
Saki attendit quelques secondes que le lapin ce soit un peu plus éloigné, et elle bondit.

Les humains ont plutôt tendance à empenner les petits gibiers, avec des flèches ou des poignards lancés.
Saki, elle avait appris autrement : elle se jetait dessus à toute vitesse, et attrapait les oreilles en tirant d’un coup sec. Ça leur brisait les cervicales.
Elle avait chassé ainsi des années et des années, quand elle ne mangeait pas du gros gibier qui se chasse à plusieurs ou des humains appétissants.

Alors que le rongeur gisait dans ses mains, elle revint vers son rocher et s’y assit, lui arracha méthodiquement la peau et la fourrure. La fourrure, elle la mit dans un sac qu’elle avait fabriqué au Domaine, et elle croqua à pleines dents dans la chair encore chaude de l’animal.

Un bruit attira son attention sur sa droite, et elle releva la tête.
La bouche barbouillée de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]    Ven 07 Mar 2014, 23:34

La jeune fille avait la bouche barbouillée de sang.
Elle mangeait de la viande.
Crue.

*****

Suite à un premier cours plutôt mouvementé, j’avais décidé d’amener Génocide en promenade, promenade qui d’ailleurs s’était éternisé. Je m’étais retrouver beaucoup plus loin que prévu et d’après le village que j’avais rencontré dernièrement, j’étais a l’orée des plateaux d’Astariul, un endroit bien dangereux qui s’étendait jusqu’à Al-Poll. En fait, je suppose qu’inconsciemment, j’avais cherché à me rapprocher d’Al-Far. J’avais beau détester cette ville, elle était tout ce que je connaissais et je crois que l’ennui incroyable que je ressentais à ne rien faire à l’Académie m’avait inconsciemment poussé à rejoindre cette pauvre ville.

J’avais donc dépassé celle-ci sans même m’en rendre compte et sans même passer à côté Je ne voulais pas m’aventurer si loin, mais un goût de voir l’inconnu m’avait poussé à mettre Génocide au galop vers le Nord. Le retour serait long, mais cela m’importait peu pour l’instant. Je voulais vivre par l’adrénaline et la peur, encore une fois, avait de retourner à l’Académie pour mon prochain cours. J’avais donc continuer a galopé pendant quelques heures avant de voir un spectacle plutôt choquant alors que le soleil plombait sur la prairie.

Une jeune fille aux longs cheveux d’un rose étrange et plutôt trapue se tenait devant moi. Habillé en simple pagne, elle semblait tout à fait humaine si ce n’aurait pas été de ce spectacle macabre. Elle mangeait un lapin, un lapin cru et encore chaud, qu’elle semblait visiblement avoir tué a main nu. Elle semblait véritablement se régaler, et j’eu un haut-le-cœur en la voyant. Cette étrange créature sembla m’entendre, car elle releva des yeux bleus parfaitement humains sur moi. J’eu un frisson de dégout en voyant le sang chaud sur sa bouche et même légèrement dans ses cheveux.

J’étais curieux et, je devais l’avouer, et une fois le choc passé, ce n’était pas si mal. J’avais souvent entendu parler que manger des animaux encore chaud pouvait être un bon moyen de subsistance dans le cas ou l’on ne pouvait pas faire de feu et je devais avouer que faire un feu ici, a découvert, pouvait être dangereux, ce qui expliquait certainement et logiquement l’attitude de cette jeune femme visiblement affamé. Personnellement, la viande sèche dans mon sac, bien que pas très appétissante, me satisfaisait parfaitement.

Je choisis de m’approcher, descendant de mon cheval qui ne semblait pas particulièrement nerveux. Le guidant par la bride, je m’approchai un peu de la fille, laissant quand même une distance raisonnable entre nous deux. Je n’étais pas un combattant aguerri et je ne connaissais pas cette étrange fille. Je me raclai la gorge, essayant, sans grand succès, de sourire, voulant paraître sympathique.

    - Eum… Bonjour…


Je passai une main dans mes cheveux, nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]    Ven 04 Avr 2014, 14:12

[ Désoléééééeee pour le retard ! ]



La viande encore chaude glissait dans sa gorge, et le sang giclait dans sa bouche quand elle mordait dedans. Et elle s'en délectait.
Croquer dans la chair encore chaude de vie, avant qu'elle ne se rigidifie et devienne trop raide, c'est tellement... plaisant ! Si Saki avait connu le mot, elle aurait même dit « orgasmique ». Mais n'ayant pas de point de comparaison pour cela, elle n'en savait simplement fichtre rien.

Sauf que le bruit détourna son attention de la chair tendre et tiède, et son regard croisa celui d'un homme – ou plutôt d'un jeune homme.
Il avait les yeux bleus, et Sakinaïl n'avait pas eu beaucoup l'occasion d'en voir de cette couleur – elle ne se regardait pour ainsi dire jamais dans un miroir. Cette couleur claire ressortait vivement au milieu de son visage, occultant presque tout le reste pour l'apprentie envoleuse.

- Eum… Bonjour…

Fronçant les sourcils et le nez, Saki se demanda comment elle devait réagir.
Il semblait vouloir engager la conversation, ou autre, en tout cas il ne semblait pas disposé à partir tout de suite.
S'essuyant les lèvres et le menton d'un mouvement de langue, elle déglutit lentement. Elle avait parfaitement conscience que le sang et la viande morte mais pas cuite rebutaient, voire dégoûtaient les humains en général.

Cherchant du regard son sac, elle y attrapa un morceau de tissus, et s'essuya comme elle put avec, au moins le visage. Car le sang s'était incrusté sous ses ongles et dans les replis de peau de ses mains, et ses avant-bras étaient encore roses car il avait eu un peu le temps de sécher avant d'être essuyé. Il lui fallait de l'eau. Mais elle aimait bien aussi être recouverte de l'odeur cuivrée et métallique du sang.

- Salut. Ca n'a pas l'air d'aller...?

Elle ne savait pas trop quoi dire.
Elle avait encore du mal avec le langage Humain, même si elle se débrouillait de mieux en mieux.

Penchant sa tête de côté, elle fixa le jeune homme, songeant que lui aussi était appétissant. Mais pas pour sa bouche. Ca lui faisait pareil que pour Dolce ou pour Nuha, une chaleur diffuse dans son ventre, qu'elle ne savait pas identifier.
Cela lui faisait cela avec presque tous les humains mâles qu'elle croisait. Nuhadu lui avait parlé d'un truc, mais elle n'avait pas tout compris.

Et elle sentait de manière totalement inexplicable que le fait d'être barbouillée de sang n'était pas à son avantage pour combler la chaleur de son ventre.
Bon, alors, elle devait faire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu saignant, mais appétissant [PV Notch]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gelée Peu Appétissante... xD
» Déjeuner peu appétissant [Libre]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Plateaux d'Astariul-
Sauter vers: