AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Lun 03 Mar 2014, 05:56

Syles s'écarta pour laisser passer un jeune garçon qui courrait comme un fou. Surement qu'il avait voler un truc à la mauvaise personne, rien de plus normal pour Al-Far. Il leva le regard, voyant son faucon faire de large cercles au dessus de la ville... Il était toujours nerveux quand Syles était dans des foules. Mais il n'était pas n'importe qui... Déjà un frontalier, aussi incomplet que son entrainement sois, était un adversaire redoutable, un jeune frontalier qui avait une partie de la formation si redoutable de son peuple doublé d'un cours d'envoleur... Autant dire qu'il était le prédateur dans cette ville. Bien sur il n'était qu'un apprenti dont l'entrainement se résumais à un seul cours, mais même avec toute ces lacunes, un voleur de pacotille n'était pas une menace. Il se glissa dans une ruelle peu fréquenté et s'arrêta devant une maison chétive, plus une cabane qu'une maison. Syles soupira... Combien de fois avait-il rêver qu'il revenait tué son père? Cette fois cependant, il ne voyait plus l'intérêt. Non, le tué aurait taché son nom du sang de cet imbécile, il avait une idée bien plus... Mielleuse, à l'esprit. Il remarqua que son imbécile de père n'avait toujours pas trouver le courage de changer la serrure défoncé de la porte et poussa donc simplement la pièce de bois et regarda le... Comment appeler cet état? Le sac de matière au repos? Peu importe, il le regardait. Il dut frapper son pied sur le sol trois fois avant que l'imbécile fini ne daigne se tourner. La lueur de mépris tinte d'impuissance fit pousser un sourire sadique sur les lèvres de Syles.

- Toi...

- Moi.

Il inspira un bon coup, puis attrapa cette pourriture par le collet. Il le balança dans une vieille chaise, non pas pour amélioré le confort de son père comparé au planché, mais pour augmenter le sien pour ce qui venait. Syles sortit son épée et la plaça lame dans le foyer, sur une bûche qui attendait, il sortit son briquet et alluma un feu sous son épée, se retournant finalement vers sa victime. Un blabla incompréhensible provenait de la bouche de celui-ci, mais ce flot d'idiotie s'arrêta au moment ou Syles sortit sa dague. Avec un sourire ou une pointe de folie paraissait, il attrapa la tête de l'homme lui faisant face et rasa les long cheveux de celui-ci de quelques coups précis de son arme, ne laissant que quelques cheveux qu'il pris la peine de mal couper, donnant l'impression d'une chevelure si courante à Al-Far: Celle d'un vieux clochard. Syles poussa son père dans sa chaise et arrêta la flot de paroles qui s’apprêtait à en sortir d'un coup de poing dans les dents. Il évalua les dégâts et en donna deux autre, éclatant plusieurs dents et écrasant la mâchoire de l'homme. Il déchira ensuite les vêtements de sa victime pendant que cette dernière criait à en cracher les poumons, il ne manquait plus que la touche finale. Syles attrapa le nez de l'homme, qui parut surpris, et entreprit, de ses deux mains, de briser le nez de ce dernier, puis de travailler un peu le cartilage afin de crochir celui-ci jusqu'à ce que son père sois complètement inconnaissable. Il regarda alors le dernier vestige de l'homme que sa victime avait un jour été: la large cicatrice de sa joue. Syles attrapa son épée, maintenant rouge de chaleur, puis l’appliqua sur ces cicatrices en tenant fermement l'homme qui n'était pas de taille à résister de toute façon. Il laissa alors son épée refroidir dans le baril d'eau potable, probablement intouché depuis son départ, puis repéra rapidement les réserves d'alcool de son père, jetant un ou deux coups de pieds à celui-ci au passage.

- Tu vas la fermer, oui?

Syles déplaça les caisses d'alcools de toutes sortes afin qu'il y en ais un peu partout, puis récupéra son épée, maintenant refroidie, afin de la replacer dans son fourreau. Il attrapa alors un des rares barils de bière qui traînait ici et là, puis le vida en créant ainsi un chemin d'alcool entre chaque caisse et la porte arrière. Jetant le baril dans un coin, il revint près de son père et sortit une petite flasque d'un liquide bien spécial: Un acide peu puissant qui lui avait coûté relativement cher, surtout pour garder l'anonymat, et regarda les quelques gouttes flotté dans le flacon avant de prendre à nouveau la tête de son père dans ses mains. Il était temps de se venger. Il ouvrit l’œil gauche de l'homme de force, puis y fit couler le contenu du flacon, attendant quelques secondes de délicieux cris de pitiés avant de lâcher la tête de sa victime. Un filtre blanc se forma rapidement sur l'iris de celui-ci. Il était désormais à moitié aveugle. Syles sortit sa gourde, refroidi la large brûlure afin de cacher sa nature récente, puis rinça l’œil désormais aveugle afin d'arrêter l'effet de l'acide. Il voulait qu'il vive comme un débris, pas qu'il meure comme un martyre. Il attendit encore quelques heures que la douleur quitte le débris qui lui faisait face, puis le lança par la porte arrière. Une fois qu'il fut sur le seuil de cette même porte, il attrapa ses pierres briquets et les frappèrent, enflammant tout l'alcool qui se trouvait dans la maisonnette. Il sortit alors, le brasier prenant de l'ampleur derrière lui, puis attrapa son père par le collet.

- J'ai rapporté la nouvelle de ta mort au frontaliers, bien que la plupart s'en fichait bien. Tu n'est plus Aren Agarest, ton nom est désormais Rikar Venzark, vieil ivrogne borgne qui doit mendier l'argent dont il as besoin pour boire. Ton nouveau nom, ton nouveau visage sont tous ce qu'il te reste. Disgracié, trahis, je t'ai effacé. Si tu savais depuis combien de temps j'attend ce moment.

Puis Syles disparu dans une ruelle adjacente, contourna la cabane et fit semblant d'être un des multiples curieux qui se pointais pour voir le malheur d'autrui afin d'avoir l'impression qu'ils n'avait pas touché le fond. Un jeune homme, probablement dans les environs de son age, arriva alors que Syles s’apprêtait à partir. Ce brasier avait vraiment été impressionnant et l'était d'ailleurs toujours même si les autorités commençais à avoir le dessus. Toute la ville devait avoir vu les flammes et la fumée. Le jeune homme s'approcha, atteignant bientôt Syles, puis sembla observer le brasier. Syles décida d'aider à dispersé les ragots en les orientant lui même dans la bonne direction.

- Assez gros, comme feu domestique... Probablement encore un règlement de compte ou un truc du genre... Remarque, j'ai entendu dire que l'homme qui vivait là était un ivrogne finit, probablement qu'il y avait pas mal de combustible...

Syles sourit intérieurement. Il savait qu'il y avait du combustible, il s'en était assuré. Il attendit cependant la réponse de l'inconnu comme n'importe quel citoyen.

HRP, note importante!:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 06 Avr 2014, 13:53

Dust n’avait pas prévu de passer par Al Far.
Après la première leçon Marchombre, il avait été pris d’une envie folle. Il fallait absolument qu’il retourne à Tintiane. Le voyage avait été long, mais finalement agréable. Et la rencontre avec le rêveur avait valu cent fois l’énergie dépensée dans ce voyage. Il avait pu discuter longtemps avec le rêveur, échanger avec cet homme qu’il n’arrivait pas à tutoyer de nombreux sentiments…
Le rêveur lui avait même confié que s’il progressait encore sur la Voie, on le laisserait peut être visiter la confrérie.

Emplie d’un nouveau savoir marchombres et de l’amour d’un paisible mentor, Dust était d’excellente humeur. Donc, malgré ce qu’il avait initialement prévu, il alla déambuler dans les rues d’Al Far.

La cité n’avait pas changé depuis son départ. Des voleurs s'enfuyaient, un certain nombre de marchand était armé pour repousser ces tentatives, sans grand succès. Passant à proximité d’un étal exposant des centaines de fruits, il vit un gamin de moins de 8 ans chaparder une pomme et se fondre dans la foule de manière experte. Pour la première fois, Dust se décida de changer de point de vue. Il observa le marchand. il fut surpris de voir que l’homme avait lui aussi observé l’enfant disparaître dans la foule, sans esquisser le moindre geste.
Son regard doux suivi quelques instant le jeune garçon avant de retourner à ses affaires. Dust et lui discutèrent alors. Il apprit que quelques marchands, dont celui-ci, essayaient d’aider les enfants. En leur proposant un travail. En les laissant de temps à autre chaparder de quoi manger.
Se souvenant de ce qu’il avait pu endurer, Dust fut touché que des hommes si bons existent encore à Al Far. Il proposa son aide au marchand, qui la refusa avec reconnaissance.

La journée était magnifique. Elle se déroulait merveilleusement bien, même. Dust déambulait tranquillement dans les rues jonchées de déchets, ébloui par la bonté qu’il avait pu observer alors qu’en plusieurs années de vie ici il ne l’avait jamais aperçue.

C’est alors qu’un nuage noir vint assombrir la journée. Il ne venait pas du ciel mais d’une maison proche, un brasier dépassait des toits environnent.
Dust se dirigea vers la demeure en flamme, lorsqu’il aperçu un jeune homme qui devait avoir son âge, qui l’avait observé un instant. Metal l’avait repéré aussi, et incitait déjà Dust à l’égorger.

Dust s’approcha du jeune homme tout en observant l’incendie, alors que Metal se focalisait sur lui, observant sa manière de se tenir, de se mouvoir, avec plus d’acuité que Dust pourrait le faire. Le jeune homme s’adressa a Dust sur le ton de la conversation, mais un éclat brillait dans ses yeux qui jurait avec les mots banals qui sortait de sa bouche.
Metal et Dust décidèrent instantanément d’agir comme des citoyens lambda quelques temps et de suivre cet homme. Un marchombre devait suivre son instinct.

-Oui, un règlement de compte, ya de grandes chances… Tu m'as l’air informé, tu sais qui l'ivrogne aurait trop énervé?
*-Super, tu dis déjà des trucs qu'un citoyen ne demanderait pas... Ils sont effrayés, ils veulent éviter les problèmes, pas les trouver.*
*-Et alors? Si nos soupçons sont justes, il sera ravi de donner des informations, correctes ou non. Et puis les jeunes sont curieux, même à Al Far.

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 06 Avr 2014, 16:36

Syles eu un petit sourire (rien qu'un peu carnassier) en coins avant de répondre au jeune homme.

- La mauvaise personne... Encore que bon, tu as le choix, entre les criminels et les gardes... On est à Al-Far, après tout.

Il regarda le feu encore un instant en attendant toute autre question que le jeune homme aurait en se promettant de ne pas trop en dire et de restez vague, puis une fois sa besogne terminée, il décida de parcourir la ville un peu... Après tout, si il rencontrait de vieux ''amis'' ça pouvait vite devenir intéressant. Pourtant, il avait l'impression d'être suivi... Et son faucon semblait confirmé cette impression. Il décida d'en avoir le coeur net et, au détour d'un tournant, il aperçut le jeune homme à qui il avait parlé... Bon, probablement un petit chef de bande qui se doutait qu'il avait mit le feu et qui voulait marquer son territoire... Restait à voir si il pouvait suivre un frontalier dans la fleur de l'âge avec un début d'entraînement d'envoleur. Au détour d'un coin de rue, Syles couru un peu, puis monta sur le toît le plus proche et continua de marcher sur le toît en assaisonnant de courtes courses. Son objectif n'était pas de s'échapper mais bien de confirmé qu'il était suivi. Quand il en eu le coeur net, il se retourna simplement, un sourcil froncé.

- Je peux savoir ce qui me vaux l'honneur de cette filature? Remarque si tu préfère garder le secret, je compte faire duré cette balade... Je pensait me dirigé vers le marché d'abord, puis faire un ou deux tours de villes, si ça t'intéresse.

Syles regardait le jeune homme en ne manquant pas de remarquer ses mouvements presque envoleurs... Presque parce qu'il avait le niveau d'un apprenti, mais aussi parce qu'il semblait un peu différent d'un apprenti envoleur... Et pourtant si proche... Mais bon, de toute façon il fallait se méfier, même entre envoleurs... Non en fait il fallait se méfier SURTOUT entre envoleurs. Syles croisa les bras sur sa poitrine, il devait bien être à vingt mètres du garçon alors il avait surement le temps de réagir si il passait à l'attaque... Il changea néanmoins imperceptiblement ses appuis au cas ou et resta sur ses gardes. Il attendit la réponse à sa question patiemment en se demandant si il était vraiment face à un apprenti envoleur puis repérant les obstacles qui pouvait être encombrant dans une éventuelle bataille.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 06 Avr 2014, 19:31

L’expression du jeune homme lorsqu’il répondit une banalité convainquit définitivement Dust que son instinct était correct. Il était dangereux ; et la fournaise qui avait ravagé la maison était sûrement son oeuvre.
Dust attendit donc à proximité qu’il se mette en mouvement et le suivi. Il n’avais jamais traqué quelqu’un en ville, par contre il avait souvent été poursuivi. Il adapta donc sa poursuite de manière à ce que son souvenir ne puisse le repérer.
Ce qui échoua. Rapidement, le garçon augmenta le rythme, et bientôt, se mit à escalader divers bâtiments. Dust ne le lâcha pas, attendant de pouvoir le coincer. Il était impressionné par la facilité de sa proie à grimper partout. Il n’avait jamais vu de voleur si doué, sauf à deux reprises. Beaucoup d’assassins étaient par contre capable de ces mouvements, mais Dust était près au combat.
Metal décréta qu’il avait reçu un entraînement similaire à un entraînement marchombre ; Dust contra en répliquant qu’il n’agissait pas comme un marchombre, et que ses mouvements étaient étranges, très proches, mais pas identiques à ceux qu’un marchombre utiliserait.

Dust le poursuivait mécaniquement, plongé dans le doute, quand le garçon se retourna et lui fit face. Dust avança à découvert, s’approcha jusqu’à ce qu’une vingtaine de mètre les sépare. Alors le garçon s’adressa directement à lui.

- Je peux savoir ce qui me vaux l'honneur de cette filature? Remarque si tu préfère garder le secret, je compte faire duré cette balade... Je pensait me dirigé vers le marché d'abord, puis faire un ou deux tours de villes, si ça t'intéresse.

Metal se focalisa sur lui, tentant de lire le moindre de ses gestes des informations utile pour le combat qu’il espérait. Dust, lui, réfléchissait déjà à quelle arme utiliser. Son sabre était visible, mais ses couteaux étaient dissimulés.

-En fait, tu m’intrigue. Tu n’es pas un petit voleur, n’est-ce pas? Tu es étrange pour un assassin, tu aurais pu disparaître dans l’un des nombreux passages que ces derniers utilisent. Qui es-tu ? Ou qu’es-tu ?

Tout en répondant, il modifia légèrement ses appuis, et observa la position de celui qui pourrait être son adversaire. Metal, déjà fou d’excitation à l’idée de se battre sur des toits, imaginait déjà des scénarios de combat. Le toit où ils se trouvaient, en pente, privilégierait le plus puissant. Mais chacun avait au moins deux toits à portée immédiate, qui avait d’autres caractéristiques.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 09 Avr 2014, 05:19

Éclat de rire... C'était peut-être pas la meilleure réaction, mais la simple comparaison entre lui et un assassin de pacotille était si ridicule qu'il ne pouvait s’empêcher cet éclat. Il redevint un peu sérieux après une bonne dizaine de secondes de rigolade, puis regarda le jeune homme en ne manquant pas de noter sa question... Parce que oui, la question n'était pas oui, mais quoi. Il étudia son interlocuteur un petit moment, de la tête au pied, puis lui répondu simplement, tout en cachant la plus grande pars de vérité.

- Pour le qui, ce serait un peu bizarre de me demander de me présenter sans le faire toi même, quant à quoi...

Syles laissa une poignée de secondes s'écoulé, douce torture des curieux que l'attente...

- Tu as surement déjà entendu parler des frontaliers, non?

Sarcasme évident, mais si il ne s'y connaissais pas trop, le jeune homme se contenterais surement de cette explication... Si il connaissais des frontaliers par contre... Ça pourrait ne rien régler... Mais bon, qui ne tente rien n'as rien, non? Aussi Syles attendit la réaction du garçon avec une pointe d'impatience... Il n'avait pas que ça à faire et que ce sois un envoleur ou non, il n'avait pas grand chose à lui dire... Bah quoi, vous parlez souvent de la météo aux étrangers qui vous suivent sur les toits vous? Bref, Syles trouvait qu'il avait autre chose à faire, surement plus intéressantes qu'un curieux... D'ailleurs, un envoleur ne saurait-il pas déjà qu'il était face à un apprenti en regardant ses mouvements? Et puis d'ailleurs, le garçon, lui, qui était-il? Syles s’étira longuement avant de reprendre la parole.

- Remarque, je te retourne les questions, une comme l'autre.

Bah oui, il semblerait que les questions venait en paires aujourd'hui, comme les claques! D'ailleurs, si il pouvait décider de si il passait au dites claques ou non... Parce que sa garde de combat, au garçon, elle était pas trop mal, mais on voyais que le combat à mains nues ne devait pas être sa plus grande force... Il semblait cependant corriger ses erreurs imperceptiblement, comme si son sub-conscient lui chuchotait à l'oreille comment les corriger... Enfin bon, sois il passait au claques, sois il bavardait... Dans les deux cas, Syles ne voyais pas grand intérêt à faire durer le suspens... Et décida qu'il voulait les claques. D'un mouvement du poignait, il envoya deux couteaux voler vers le jeune homme, puis il changea aussitôt de toit pour un qui était plus libre, et lui donnait l'avantage d'être dos au soleil, aveuglant le garçon si il le suivait... Et vu la façon dont celui-ci avait éviter les couteaux, ce serait un combat long et ardus... Il devait se dépêcher de trouver le temps de son adversaire, ça lui donnerait un avantage certain.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 06 Aoû 2014, 14:26

Juste après avoir répondu des questions, le jeune homme précipita sa main sans les replis de ses vêtements pour lancer deux couteaux, que Metal esquiva, déjà grisé.
Comme à son habitude, Dust se demanda si son adversaire avait perçu le changement.
Le lancé avait été rapide et précis, et le mouvement qui avait suivit, presque parfait. Il se plaça dos au soleil, sur un toit plus plat et plus large. Metal saisit l’un des couteaux fixé sur sa cuisse, un couteau fait entièrement d’acier sombre, presque noir. Il les avait fait forger spécialement, lourds, résistants et très fins, il était facile d’en accumuler plusieurs sans être gêné dans ses mouvements. Cependant le prix était élevé, et il n’en avait que quatre, alors qu’il aurait pu en porter huit sans avoir à modifier son habillage.

Le couteau siffla vers le torse du jeune homme, conséquence d’un trou dans la garde. La diversion lui permit de se placer plus loin sur le toit, ainsi, il n’avait plus le soleil de face, mais de côté.

Il fixa un moment son adversaire de ses yeux sombre, puis sourit en dégainant lentement son sabre. Son regard empli de folie se porta sur l’arme de son opposant.

- Si ça t’intéresse, je m’appelle Mithraren, quant à ce que tu dois savoir sur moi… Je vais te découper ! Et je doute que tu sois un vrai frontalier, aucune de tes actions n’exhale l’honneur dont ces imbéciles font preuve.
*- Tiens, t’aimes pas les frontaliers, frérot ? ça m’étonne, ce sont de grands combattants.*
*- Mais des idiots avec un mauvais sens des priorités.*


Tenant toujours son sabre, il dégaina un couteau de sa main gauche et ajusta sa garde. Contrairement à son habitude, il ne se précipita pas sur sa cible, car ce jeune homme aimant éludé avait légèrement attisé sa curiosité. Ses gestes étaient similaires à ceux d’un marchombre, mais pas ses actions. Il ressemblait presque a un marchombre renégat. Cette idée enthousiasma Metal, qui aimait déjà ce concept : utiliser le savoir marchombre pour répandre la mort et le chaos.
Dust, dégoûté, s’intéressa plus fort à son opposant, attendant sa réponse, verbale ou physique.


HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 10 Aoû 2014, 20:25

La lancer du jeune homme fut parfait, tout comme sa décision de se déplacer. Parfait, mais un combat comme celui qui s’annonçait ne ce réglait pas en lancer de couteaux... Ou très rarement en tout cas.

- Si ça t’intéresse, je m’appelle Mithraren, quant à ce que tu dois savoir sur moi… Je vais te découper ! Et je doute que tu sois un vrai frontalier, aucune de tes actions n’exhale l’honneur dont ces imbéciles font preuve.

Dit l'homme qui donne un faux nom à ses adversaires...

C'était un pari à 50% de chances de se planter, mais Syles se doutait bien que ce garçon n'était pas du genre à donner cette information rapidement à un étranger... Mais bon, tant qu'à utiliser ça comme argument, autant donné son vrai nom. Il prit le temps de sortir son épée de son fourreau, doucement, puis prit une garde qui semblait pleine de trou à un œil débutant, mais qui n'en avait en fait aucun. Combinant l'agilité gagner lors de son cours, celle gagner à la citadelle et tout le reste de son apprentissage, Syles était un adversaire redoutable, surtout qu'il avait remarqué un changement de la façon de bouger de son adversaire... Comme si un soldat inné avait prit contrôle de son corps.

- Syles Agarest, et tu as la moitié de la réponse. Je suis né frontalier, j'ai suivi la plus grande partie de leur entrainement... Mais disons que je doute fortement qu'ils ne sois d'accord avec mon choix de voie. Mais dit moi... C'est rare de voir des gens comme nous si intéresser par un simple incendie...

Un test assez simple... Un envoleur comprendrait et Syles serait fixé. Il prit le temps d'étudié la réaction de son adversaire, qui le laissa sur sa faim vu qu'il ne semblait pas comprendre comme syles l'entendait. Il s'élança vers son adversaire, sauta ver sa droite au dernier moment et prit appui sur une cheminé, qui était à l'origine beaucoup plus sur le coté, et utilisa celle-ci pour s'élancer de nouveau vers son adversaire, qui ne sembla pas extrêmement prit au dépourvu pas la manœuvre. Définitivement, long et ardu était vraiment de bons adjectifs pour le combat à venir.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Lun 01 Sep 2014, 01:57

Le jeune homme utilisa une garde piégée, de celles qui laissait voir des trous, mais qui faisait perdre un membre si on tentait d’y passer. Seuls des combattants aguerris savaient comment simuler ce genre de trou, et l’homme devait avoir reçu un excellent entraînement. Ce qu’il confirma, en déclinant son nom et avouant qu’il ait été entraîné par les frontaliers, avant de changer de voie.
Metal n’avait jamais combattu de frontalier en duel. Il était tellement excité qu’il voyant comme des étincelles crépiter entre eux.

Syles, puisque c’était son nom, lança une charge originale, se servant de son environnement pour augmenter la puissance de son coup, et tenter de surprendre. Un bon mouvement, que Metal avait lui-même envisagé. Il para donc avec le couteau de sa main gauche, utilisant la garde et une torsion du buste pour dévier la lame adverse sur le côté. Puis il lança sa lame de droite à l’assaut. Le coup de taille frôla le ventre du jeune homme Metal, déçut, se dit qu’il aurait aimé voir ses entrailles s’échapper de sa personne. Il adorait voir les yeux écarquillés de stupeur de ceux qui se font éventrer, et encore plus ceux qui essayait de tout remettre à l’intérieur, paniqué.
Le combat s’était engagé. Il avait totalement ignoré la dernière phrase de Syles, mais Dust réfléchissait dessus.
Soudain, Metal se fit violence. Il frappa de sa lame de droite avec insistance et puissance, de préférence en coup de taille. Il souhaitait tester sa force et mobiliser son attention. Malgré la puissance de ses coups, Syles réussi rapidement à placer des contre-attaques, toutes écartées par le couteau, sa lame gauche.

*- Frérot, je crois que tu avais raison.*

Metal rompit le combat d’un grand coup sur le sabre de Syles, et recula de quelques pas. Ils tentèrent de se tourner autour, mais aucun des deux ne se laissait mener face au soleil.

*- Frérot, ne décline plus notre véritable nom comme ça. Si quelqu’un comprend cette langue, nous risquons d’avoir des problèmes.*
*- Plus personne ne la parle. Raison à propos de quoi?*
*- Il a tout d’un marchombre renégat. Et tu as vu sa façon de combattre.*


Metal chercha un moyen de le piéger, d’en apprendre plus. Cela avait dépassé l’histoire de curiosité, c’était vital.
Sa concentration du se voir plus qu’il ne l’aurait voulu, car Syles profita de se moment pour quitter son mouvement concentrique.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Ven 19 Sep 2014, 06:26

Un instant, un souffle, une hésitation ou une concentration mal placée. En tout cas, le jeune homme sembla perdu un instant, comme déstabilisé par ses pensées. Syles ne se fit pas priez et, maniant son épée de la main experte de ceux qui s’entraîne depuis leur plus jeune age, il écarta le couteau d'un coup pour revenir directement vers la tête du jeune homme, lui frôlant presque l'épaule. Étonnamment, ce fut syles qui recula d'un pas. Le jeune homme avait essayer de l'embrocher avec sa fichue dague. Il n'aurait pas put tuer son adversaire avant que celui-ci ne réussisse. Un vrai combattant, celui là! Syles recula encore un peu et, une fois hors d'atteinte, il ferma les yeux un instant, respira profondément, soupira, puis plaça son épée dans son fourreau, gardant une main sur celui-ci et l'autre près du manche. Une garde qui, si l'on ne l'observait pas, avait le désavantage d'être désarmée, mais qui, à qui la regardais d'un oeil aiguisé, dévoilait un terrible secret: Avec les gants et les bottes à parties métalliques et la main près de son arme, Syles devenait beaucoup plus dangereux. Arts martiaux et escrime en une seule garde, qu'il n'utilisait cependant que très rarement. Il devint évident, par l'éclat de ses yeux, qu'il ne jouait plus. Il en avait mare de ce mec curieux à la fin! En plus, il ne semblait pas être un envoleur.

Tu veux un truc en particulier ou si tu file souvent les étrangers... Et ne me dit pas encore que je t'intrigue, ça devient saoulant. Un mec qui est ''Intrigué'' ne ce bat pas comme toi.

Sa phrase à peine terminé, Syles se lançait déjà à l'attaque, variant esquives, coups de points, et attaques aussi rapides que fatales avec l'épée, avant de s'éloigner de nouveau d'une pirouette, ni l'un ni l'autre des adversaires n'ayant pris de coups, puisqu'ils s'entêtais l'un l'autre à être égaux. Une chose tracassait Syles: Le jeune homme semblait placer beaucoup trop de force inutile dans des parades mineures, tout autant que dans ses coups d'ailleurs. Et pourtant, il ne semblait pas fatigué, continuant de se déchaîner comme un lion. Et ce drôle de changement qu'il avait observé... Il dut s'avouer intrigué par son adversaire, malgré sa tirade. Laissant une partie de son cerveau concentré sur la bataille, il étudia de nouveau son adversaire, reformula une stratégie et attendu une quelconque réponse en sautant vers un autre toit, celui-ci fait en pic, voulant donc dire qu'ils finirait surement par se battre très près du pointu du V inversé.

Alors, t'est quoi exactement? Un thul nain ou juste un mec qui as trop d’énergie à dépenser pour frapper comme ça?!

Plus une vraie question qu'une provocation, il espérait néanmoins avoir une réponse... Et de préférence une réponse parlée!

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 05 Oct 2014, 17:24

La réaction de Syles avait été rapide, et bien choisie. Metal le repoussa néanmoins, toujours sans le blesser. Il avait une curiosité à satisfaire, et cet adversaire ne posait pas encore de problème véritable. Soudain Syles rengaina.
Il n’avait pas encore fait le moindre mouvement irréfléchi au cours de l’affrontement, alors Metal ne songea même pas à profiter de l’occasion. Il analysa cette garde non conventionnelle. Elle était très fragile du point de vu de la lame, couvrant mal le haut ainsi que le bas, elle interdisait aussi les coups d’estocs. cette garde n’étais pas basée sur la lame.
La position de ses pieds en faisait une garde efficace, comblant toutes les lacunes sauf une, qui pouvait servir de piège.
Il repéra le regard de l’autre changer. Se faire plus dur. Metal se délecta de ce regard en écoutant sa question. Ne laissant pas le temps de répondre, Syles attaqua. Metal joua encore, parant ses coups tout en essayant de laisser une chance à Syles de parer quand il n’aurait pas pu. Il savait que la violence de ses coups cachaient ses intentions.
Rompant le combat, Syles sauta vers un autre toit. Metal le suivit avant  qu’il ne puisse se positionner pour bloquer son saut. à nouveau face à face, il décida de répondre.

- Je veux savoir qui t’as entraîné. Pas la personne, mais la caste, la guilde ou qu’importe comme tu l’appelle.

Metal se déplaça sur le côté, gardant la garde des débutants.

- Crois-moi, tu ne veux pas savoir ce que je suis.

Metal plongea. Cette fois, il attaqua sérieusement. Il n’avait pas aimé ce qu’il avait vu dans les yeux de Syles plus tôt, ni son choix de toit. Il avait trouvé son évidente “faiblesse”, qui ne l’aurait pas affligé s’il n’avait pas eu à supporter ce faible corps.
Les lames sifflèrent. Lors d’une parade violente qui déstabilisa Syles, Metal lui mis un grand coups d’épaule dans la cage thoracique. Il le suivit dans son recul en le regardant droit dans le yeux et tenta un coup de taille, que Syles para, permettant à Metal de lui infliger un coup de pied à l’estomac. Le bruit mat que le coup produit donna un sourire involontaire à Metal qui regardait toujours Syles. Son changement de rythme avait fonctionné, et avec ce coup, il s’était donné pas mal de temps.

- Alors ?

Il savait que le prochain échange de coup ne serait pas aussi facile, Syles sachant à quoi s’attendre, même s’il ne pouvait égaler sa vitesse. Mais il se doutait que son action l’avait assez troublé pour qu’il fasse une erreur...

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Dim 26 Oct 2014, 23:43

Syles repoussa la douleur provoqué par le coup reçu au torse et se redressa. Intéressante tactique, changer son rythme, changer le temps. L'apprenti envoleur fut agacé par ce changement, mais rien de plus. Il avait trop souvent confronter des adversaires qui maniait son propre temps... Comme son propre maître. Une phrase laissa Syles quelque peu ébahit.
''Je veux savoir qui t’as entraîné. Pas la personne, mais la caste, la guilde ou qu’importe comme tu l’appelle. '' Cette simple question rammena Syles des années en arrière, alors qu'il s'entrainait près de la citadelle...


~~~

Drake, le professeur temporaire de Syles, l'envoya valser d'un simple coup de pied, lui laissant une vilaine coupure et plusieurs blessures mineures, causées par les étranges plaquettes de métal qui recouvrait les gants et le bout des bottes de l'homme. L'élève se releva doucement, il avait mal partout et pourtant... Il avait beau manier son épée comme un forcené, il n'arrivait même pas à couper un poil de la légère barbe de l'homme. Sans même dégainer, celui-ci évitait les coups puis frappait d'un coup. En plein dans le centre de gravité de Syles, à chaque fois, même si celui-ci le changeait.

Les poings contre la lame, la lame aurait du, devrait gagner selon tout ce que Syles connaissait... Pourtant, encore une fois, il sentit un spasme de douleur le traverser alors qu'il frappait le mur de son dos suite à un autre coup de pied. Son assaillant le laissa un instant reprendre ses esprits, et repartit à l'attaque.

~~~

Syles se dit un instant que Drake ressemblait énormément à un envoleur par sa façon de bouger, puis reporta son attention sur son ennemi du moment et, sans même comprendre pourquoi ou comment, changea ses appuis, changea son temps. Il s'infiltra comme par automatisme dans le temps du garçon inconnu et, d'un coup de pied parfaitement calculé, frappa le plat de sa dague avec son pied, lui flanqua un poing au ventre, suivi d'un coup au genoux pour le déstabiliser, puis son épée vint frôler l'endroit ou la tête du garçon était un instant plus tôt. Il n'essayait plus de se battre simplement, il essayait d'appliquer ce que Gil lui avait appris, sa dernière leçon de son premier cours si mouvementé.


~ Plus tu te braques, plus tu te fatigues. Entre la rivière et toi, c’est un jeu de stratégie et non pas un duel de force. ~

Syles commençait à fatigué. Parer les coups du garçon qui semblait y mettre toute ses forces à chaque fois prenait trop d'énergie. Il évita d'un cheveux la lame de son adversaire, réussi de peine et de misère à lui faire une clef de bras qui ne tiendrais pas très longtemps et pris à peine le temps de lui chuchoter une seule phrase à l'oreille.

- Je me représente, Syles Agarest, Apprenti envoleur.

Il relâchât sa prise, qui n'aurait pas été utile bien longtemps, et choisi de changer de toit pour un identique, histoire de reprendre la force perdue dans ses bras, il avait toujours récupéré plutôt rapidement et, quand son adversaire le suivi, il se sentait déjà beaucoup mieux.

- Ton tour.

Deux mots, ça suffisait, il avait répondu, l'autre lui devait une réponse. Syles s’efforçait toujours d'imiter les mouvements de Gil et, bien qu'il n'ait pas son niveau, le changement d'attitude avait visiblement déstabiliser son adversaire pendant au moins un moment. Et tant mieux, car Syles sentait qu'il ne pourrait pas garder le même rythme que son maître... Il avait encore énormément de chemin à faire. Il espéra que son adversaire ressentait lui aussi une fatigue certaine, ou simplement que ce combat qui n'avait aucun sens prenne bientôt fin.

Hors-RP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Lun 17 Nov 2014, 23:26

Syles changea de regard un court laps de temps, puis réussi une prise sur Metal. Une prise qui le fatiguerait plus que de lui apporter quelque chose, mais une prise bien réussie. Son adversaire avait trouvé comme un détachement pour profiter de son propre instant de faiblesse pour attaquer.

- Je me représente, Syles Agarest, Apprenti envoleur.

Puis Syles lâcha Metal est se replia sur un toit voisin. Il prit une grande inspiration, pendant laquelle Dust refit surface. Il était mort de fatigue après le combat de métal, qui ne pouvait plus se prolonger longtemps. Ses muscles le faisaient souffrir sans exception, mais il fit un effort, qu’il avait apprit à faire, pour cacher ce phénomène. Et c’était facile à cacher : il pétillait de curiosité, comme un gamin à qui on avait donné un nouveau jouet. On lui avait apprit l’importance de certains mots, et on venait de lui en offrir un nouveau.
“Envoleur”. Son style de combat, ses déplacements, étaient similaires à ceux d’un marchombre. Mais il était différent. Quelque chose… était différent. Puis il se rappela la raison de cette étrange poursuite, l’incendie.

*- T’en pense quoi frérot ?*
*- J’aurais difficilement pu avoir mieux ! *
*- Je suis d’accord ! J’arrête ce combat. Mais il a été intéressant, pas vrai?*
*- Oui, mais pas autant que s’il était terminé.*
*- Tu es sûr de vouloir savoir comment il se serait terminé?*


Ses yeux bruns fixaient Syles quand il sauta sur le toit qu’il occupait.

- Dust Ura !

Il se rapprocha en marchant, sabre baissé, et dit doucement :

- Apprenti marchombre.

Puis il s’écarta de Syles et regarda les alentours. Son regard se perdit un instant dans la contemplation de la fresque que formait les toits d’Al Far, alors qu’il soupesait différentes questions.

- Je ne sais pas qui sont les envoleurs... Mais ils ont l'air plus secret encore que les marchombres ! Et en un sens, similaires... Tu connais peut être mieux l'histoire que moi?

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Sam 22 Nov 2014, 06:56

Syles regarda le garçon retrouver une démarche moins... Forcée. Plus simple et, surtout, qui paraissait moins fatigante. Il l'écouta ensuite se présenter, mais son esprit se concentrait sur ses muscles, appliquant une technique frontalière de respiration et de relaxation qui ne paraissait presque pas, lui permettant de récupérer très rapidement. Il ferma les yeux et prit une grande bouffé d'air, semblant réunir ses pensées, puis soupira et étira ses bras avant même de répondre à la question du jeune homme, qu'il n'avait compris qu'à moitié. Un truc à propos des envoleurs, il voulait de l'information... Bonne blague! Il répondu cependant d'un ton neutre où pointait un peu de respect gagné par le combat.

J'ai bien peur de ne pas pouvoir répondre... De plus, il me semble bien que tu l'as dit toi... Nous aimons bien les secrets.

L’apprenti envoleur ne put s’empêcher d'avoir un sourire quelque peu amusé après cette dernière affirmation. Il voyait cependant les yeux de... Dust? Oui, c'était ça, Dust. Ses yeux qui pétillais de curiosités envers l'inconnu, envers les envoleurs, envers lui. Il regarda son long manteau, qu'il avait réussis à assez bien protéger, mais remarqua une entaille au niveau du bras gauche, il lâcha alors un soupir exagéré et reprit la parole.

Rahlala! Mais tu sais combien ça prends de temps, recoudre ce truc? Surtout pour faire disparaître la coupure complètement! Enfin bon... Avec tout ça, je n'ai pas finis ma balade...

Il regarda l'ombre du garçon afin de déterminer l'heure, puis, déduisant que la matinée était bien avancée, et qu'il serais bientôt midi dépassé. Syles repassa ses possibilités d'actions dans sa tête, puis choisit la plus insensée: proposé au jeune homme de le suivre.

Bon, c'est pas tout ça, mais je commence à avoir un peu faim et je dois m'acheté un cheval... Si tu tient à tes questions, tu devras parlé en marchant. J'offre le repas.

Il soupira intérieurement, content d'avoir emporté toutes ses économies, préférant ne rien laisser d’essentiel au domaine quand il n'y était pas. Celles-ci lui permettraient de payer cette addition non prévue. L'envoleur en devenir sauta de son toit vers les rues en contrebas et s'adossa à un mur, le temps de voir si le jeune homme le suivrait... Il se dit que si lui et ce fameux ''Dust'' rencontrait une bande qui voulait affirmer son territoire, ça pouvaient être TRÈS intéressant.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mar 25 Nov 2014, 21:14

Dust écouta, amusé, Syles, puis le regarda descendre. Il était dangereux de le suivre. Mais c’était le cas depuis le départ. Pourtant il avait une impression de danger. Mais sa curiosité était trop forte. Il jeta encore un regard en bas, puis entama son escalade.

*- Tu as cette impression aussi?*
*- Ouais.*


Il connaissait la réputation méritée de cette zone, dangereuse. Si rien n’avait changé, il savait même qui dirigeait la bande du coin. La promenade sur les toits n’était sûrement pas passée inaperçu. Arrivé au niveau de Syles, Dust proposa de le suivre.
Le danger omniprésent pouvait aussi venir du combattant devant lui, l’envoleur.

Il ne se posa la question longtemps. Le bruit ambiant changea en un instant, la ruelle devenant un sombre goulet. Plus loin, les ombres se mouvèrent et vomirent deux hommes, qui furent rapidement rejoins par un troisième.
Dust remarqua que les passant avaient disparu, et que même les bruits d’animaux semblaient plus lointains.
L’homme qui avait rejoint les deux observateurs, d’au moins quinze centimètres plus grand que Dust, était tout en muscles et en cicatrices, son oeil balafré et ses dents pourries ou en or le rendant encore moins amical, du moins de prime abord.

- Mais qu’est ce qu’on a là, les gars? Ils voudraient pas nous piquer nos clients, ceux-là ? lança le balafré.

Les deux autres rigolèrent, arme au poing. Leur regard changea quand Metal dégaina, et deux autres coupe-jarrêts apparurent comme par magie. Metal se demanda un instant s’il n’y avait pas des arbalétriers dans le coin.
Leur chef dégaina enfin et Metal, par un mouvement basique, fit comprendre à Syles qu’il allait à gauche.

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 26 Nov 2014, 18:10

À peine Dust l'avait-il rejoins que la partie commençait. Syles aperçut le jeune homme dégainer, puis lui faire signe qu'il prenait la gauche... L'apprenti envoleur bailla fortement, ce qui sembla être prit comme un insulte par leurs assaillants, et se dirigea vers la droite, où il proposa un marché à cette partie des bandits.

Bon, et si on pariait un peu? Voici le pari: Je n'utilise aucune arme autre que mon corps, et vous, vous utiliser vos couteaux, sabre et tout le reste de votre pacotille. Si j'utilise une arme quelconque, je laisserais mon compagnon me tuer, et je doute que ça ne le dérange...

Syles regarda un instant Dust, chez qui le changement étrange semblait de nouveau enclenché... Et qui semblait un peu trop aimez tué pour la normale...

Et si je n'utilise que mes poings, je vous tuent au combat singulier, ça marche?

Les idiots de services rirent un bon coup, hochèrent la tête... Puis attaquèrent un à un. Syles n'était peut-être pas un envoleur à part-en-tier, mais sa spécialité était le combat corps à corps frontalier... Autant dire que cette bande de minables ne pauserait pas grand problème, certains semblait à peine savoir quel est le bout pointu d'une dague! Le jeune frontalier entra en mouvement quelques secondes après sa phrase. Juste assez longtemps pour glisser le long du bras de son assaillant. une torsion cassa le poignet de celui-ci, un coup pour le bras, coup de poing pour trois cotes féllées et enfin Syles disloqua son épaule avant de le jeter par terre et de l’assommer.

Et de un. Qui est le prochain?

Idiots d'accord, mais pas loyaux. Les autres adversaires du jeune homme se regardèrent et, remarquant qu'ils ne pourraient probablement pas gagné sans attaquer ensembles, ils dégainèrent et se jetèrent tous dans la bataille. Syles glissa le long des bras, évita de justesse certaines lames, puis, déclenchant un air surpris chez tout ses adversaires, il arrêta les lames, descendant toutes vers sa tête au même moment, avec sa paume, en les agrippants. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres du jeune homme, dont les gants plaqués de métal protégeait les mains.

J'avais dit combat singulier... Le paris ne tient plus.

L'apprenti envoleur dégaina d'un mouvement rapide, attaquant dans le même mouvement, et trois des cinq hommes restants tombèrent à genoux, le ventre ouvert. L'un d'eux décida de se suicider et s'empala lui même, probablement fou de douleur, les deux autres, eux, semblèrent d’abord stupéfaits, puis ils se mirent à criez en chialant, l'un des bandits essayant même de tout remettre en place dans son corps... Mais mourut bien vite, décapiter par un des deux hommes encore en vie qui semblait avoir préféré tué l'homme que de le laisser mourir comme ça.

Il fit de même pour le second homme puis dégaina son sabre, alors que son complice, un gamin stupide et sans importance, dégainait deux dagues. Syles les laissèrent venir à lui, puis leur fit perdre la tête... Littéralement. Le frontalier essuya sa lame sur un des cadavres d'un mouvement simple, puis se retourna vers Dust, la jeune homme l'intriguait et en plus, l’apprenti envoleur voulait voir si le garçon aimait le sang autant que son style de combat le laissait penser... Il regarda un des hommes restant qui semblait louche... Il essayait d'attiré Dust, de l’extérieur du combat c'était évident, de l'intérieur de celui-ci, beaucoup moins... Syles le regarda, puis comprit en un éclair: Une arbalète. Dieu seul savait comment, mais ces idiots avaient un arbalétrier. Il confirma son hypothèse en penchant la tête, voyant un homme qu'une arche de pierre lui cachait auparavant, qui se concentrait sur Dust, qui serait bientôt en vue, un mur le camouflant pour l'instant.

L’appât était le dernier ennemi encore en vie... Syles calcula rapidement qu'un lancer de couteau n'était pas possible de sa position pour atteindre arbalétrier, mais Dust, lui pouvait avoir un très bon angle si il faisait un bond à gauche en se retournant... Syles pensa rapidement, s'élança vers le combat en cours, fit un signe à dust qu'il espérât que le jeune homme comprenne pour indiquer la position de arbalétrier et, sans savoir pourquoi il ne laissait pas simplement le jeune curieux mourir, s'élança vers le dit appât.

C'était risquer, Dust pourrait l'abandonner à son sort, qui risquait d'être une mort par carreau d'arbalète, mais c'était la seule façon de faire se déplacer l'homme maniant la dite arbalète assez sur sa gauche pour qu'un lancer l'atteigne à tout coups. Il ne pouvait pas se permettre d'étirez ce combat plus que nécessaire, il était toujours recherchez (Pas très ardemment cependant) dans cette ville après tout.

La dague du jeune envoleur en devenir trouva refuge dans la jugulaire de son adversaire, qu'il déchira (Comme le reste de la gorge d'ailleurs.) Syles fit ensuite une roulade arrière en se retournant, pour voir si il devait maintenant essayer d'éviter un carreau d'arbalète, ou si il devait plutôt se relever et continuer de se diriger vers la taverne la moins miteuse du coin avec son compagnon de fortune.  


HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Sam 29 Nov 2014, 15:58

Alors que Syles les apostrophait, Metal décida de combattre de sa façon favorite.
Une méthode de combat qu’il avait imaginé tandis que Dust discutait avec un vétéran. Le vétéran en question disait que dans une bataille, quoi que les récits racontent, celui qui gagnait un combat était trois fois sur quatre celui qui frappait en premier. Metal avait adoré cette idée, parfaitement dans ses compétences, lui qui frappait plus vite, plus fort que les autres. Ainsi il avait mis au point son propre style de combat, qu’il ne considérait ni comme un art martial ni même comme du combat de rue. Le carnage.
Un rictus violent déforma ses traits lorsqu’il s’élança sans un mot sur les bandits, visualisant déjà le combat.

Il courut vers l’homme le plus à gauche, projetant son sabre dans sa main gauche et dégaina un couteau de la main droite. Il savait qu’un élément de surprise suffisait à donner un avantage décisif.
Son coup de taille monstrueux repoussa la garde du pauvre homme, puis tailla généreusement son coup, tandis que son couteau, tenu à l’envers, déviait la lame de l’attaquant directement à sa droite.
D’un geste brusque, il repoussa la lame déviée et tourna sur lui-même, ainsi son sabre vient libérer ses viscères qui se rependirent au sol.
Metal était extatique. La vue de la tête à moitié tranchée et des viscères de ces hommes devrait provoquer des réactions amusantes. Il regarda le grand balafré, étonné d’avoir vu deux de ses hommes mourir en moins de cinq secondes.
Il fonça sur Metal en hurlant, qui avança au contact de l’épée de l’homme. Il pivota pour esquiver l’attaque violente, et fit obstacle à la charge du balafré d’un puissant coup de pied dans l’estomac. Le choc fut si violent que l’homme n’avait pas encore réussi à cligner des yeux avant que Metal ne l’égorge.

Les deux derniers, qui avaient enfin reprit leurs esprits, attaquèrent de concert. Metal bondit vers la gauche, esquivant une attaque, parant l’autre de son couteau. Puis son bras gauche s'abattit, coupant la tête de l’homme le plus proche de sa lame couverte de sang.
Le dernier recula, le souffle coupé, les yeux révulsés. Il avait l’air torturé entre sa haine et sa peur, et Metal prit le temps de s’en délecter.
Il entendit le bruit mat d’un lancer de couteau réussi dans son dos, puis le gargouillis de quelqu’un s’étouffant avec son propre sang. Syles avait abattu le planqué qui n’avait pas réussi à avoir une seule ligne de vue sur lui au cours de son combat.

Il regarda à nouveau le dernier homme, et lui souri en haussant les épaules. L’homme lâcha son arme, se retourna et pris les jambes à son cou.
Metal, décidé à faire durer le plaisir, décida de le poursuivre. Il lança son couteau dans la cuisse gauche de sa cible et l’élança a pleine vitesse. Il rattrapa rapidement le blessé, lâcha son sabre, lui sauta sur le dos, frappa son crâne de son avant-bras puis lui tordit la nuque jusqu’à atteindre une position parfaitement grotesque. Le craquement bruyant ravi Metal. Le cadavre s’affaissa, et Metal s’immobilisa, sondant les alentours.

Puis Dust revint. Il ramassa son sabre, le nettoya sur la cape du cadavre à la tête à l’envers, rengaina, récupéra son couteau toujours fiché dans la cuisse, le nettoya et le remit dans sa cache.
Enfin il se dirigea vers la scène de la bataille, et vit que Syles avait lui aussi été très efficace. Cette embuscade avait été un massacre, mais pas dans le sens prévu pas les bandits.

Dust lu rapidement le combat de Syles dans les restes de la ruelle et hocha la tête, appréciateur.

- Joli combat, et merci pour l'arbalétrier, dit-il, content que la soif de sang de Metal le laisse quelque minutes en paix.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mar 30 Déc 2014, 00:57


HRP:
 

__________________________________________



Dernière édition par Dust Ura le Mer 04 Fév 2015, 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 04 Fév 2015, 01:23

Syles soupira un ''pas de quoi'' avant de s'étirer longuement, puis de se diriger vers une petite taverne qu'il connaissait très bien. La ballade fut surtout silencieuse, mais il laissa néanmoins échappé une phrase.

Au cas ou tu te poserait toujours la question, le feu n'était pas accidentel.

Ça devrait suffire. Le garçon savait déjà que Syles l'avait allumer de toute façon, autant confirmer les soupçons. L'apprenti envoleur entra dans la taverne en se délectant de voir quelques visages familiers qu'il avait jeter à la porte par le passé, lorsqu'il était le videur de l'endroit. Les murmures allaient bon train, surtout des râles espérant qu'il ne soit pas revenu prendre son poste. D'autres racontait des histoires abracadabrantes modifier par l'alcool et le bouche à oreille qui contait la défaite apparemment lamentable d'une trentaine d'hommes par le garçon, avec les mains dans les poches n'attaquant qu'avec ses pieds... En vérité il sagissait de quinze hommes tenant à peine debout que syles avait foutu dehors en leurs envoyant une table par la tronche, mais leur version était bien meilleure. L'apprenti envoleur lança un coup de pied dans le comptoir, ce qui fit se retourner le patron qui injuria le garçon jusqu'à ce qu'il le reconnu en se retournant. Bah oui, des années de disparitions avait fait croire à l'homme que Syles était mort dans sa recherche d'aventure. Il voyait donc à ce moment un fantôme. Un fantôme qui, de plus, semblait désormais beaucoup plus sur de lui. De plus, même si il ne s'en rendait pas compte lui même, la simple façon de bouger de Syles, partiellement calquer des envoleurs qu'il avait vu comme Gil et ce malgré lui, donnait déjà l'impression de peur que ce genre de marchand, ce genre d'agneau, avait en voyant un envoleur, ou un frontalier, sûr de lui, en voyant un loup. L'homme blêmit, répondit un petit ''La maison régale'' à l'argent de Syles (Il savait qu'il l'avait exploiter pendant longtemps, autant ne pas tourner le couteau dans la plaie. Valait mieux pour lui ne pas se mettre à dos le seul homme ayant réussis à se faire respecter de la bande de coupe gorges alcooliques qui fréquentait l'établissement...) et prit rapidement la commande de celui-ci, ainsi que celle du garçon à ses cotés. Il fut tenter de faire payer l'autre homme, mais se ravisa bien vite. Lui aussi le mettait mal-à-l'aise. L'apprenti envoleur choisit sa table habituelle, qui s'était rapidement libérée à son entré vu les histoires qui rodais encore, et fit signe à Dust de s'asseoir.

C'est pas la grande classe niveau décors, leur bière est lamentable, mais niveaux nourriture, eau, rhum et whisky, il n'y as pas mieux dans le coin. Surtout si la cuisinière est toujours la même.

Un homme sembla les observer, fixant longuement les deux garçons, puis se leva et prit la porte de façon déterminer. L'ex videur regardant son nouvel ''ami'', s'assurant qu'il ais remarqué lui aussi et lui adressa un petit sourire carnassier. Peut-être aurait-ils droit à une bagarre de taverne à l'ancienne... Un bon digestif!

Hors-RP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 18 Nov 2015, 07:48

Alors qu’ils se dirigeaient vers la taverne, Syles lâcha l’information que Dust attendait. C’était bien lui qui avait mit le feu. Un règlement de compte, sûrement, ou alors une bagarre. Il repensa sans raison à la première fois qu’il avait tué. Il voyait encore le visage de son père stoppé dans un dernier rictus de souffrance et d’incompréhension, la tête du marteau encore fichée dans son crâne. Le moment de sa rencontre avec Metal, qui sorti de sa courte léthargie à cette pensée.

*- Hey frérot, ne pense pas à ça maintenant, tu vas vers à la taverne avec un type plutôt intéressant.*
*- Ouais, et je veux savoir qui il est.*


Ils entrèrent dans une taverne typique d’Al Far, plutôt sale, les meubles ayant souvent subit les jeux des clients, mais entretenue. Les gens présent semblaient reconnaître Syles, et avoir peur de lui, ce qui donna un petit sourire à Dust. Il entendit des histoires chuchotées qui le décrivait comme ce qu’il était : un homme dangereux. Le tavernier réagit plus fort encore, il blêmit et avait des yeux terrifiés, il se tassa sur lui-même en offrant le repas. Pour l’incendie, Dust opta définitivement pour le règlement de compte.
Syles se dirigea vers une table et ils se placèrent de façon à voir toute la taverne en étant dans un endroit plutôt sûr.

- C'est pas la grande classe niveau décors, leur bière est lamentable, mais niveau nourriture, eau, rhum et whisky, il n'y a pas mieux dans le coin. Surtout si la cuisinière est toujours la même.
- ça ira très bien !

Dust avait grandit à Al Far, et avait rapidement apprit à connaître les endroits utiles un peu partout dans la ville, il avait entendu parler de ce lieu mais n’y était jamais allé. Une sensation désagréable le coupa  dans sa réflexion, ils étaient encore observés. Il entendit des bruits indiquant que l’homme était sorti. Syles le regarda alors et ils partagèrent un sourire carnassier.

- J'espère qu’ils arriveront vite, je préfère jouer le ventre vide !

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 18 Nov 2015, 16:10

La réplique de Dust lui valu un haussement d'épaules... Justement, il était plus facile de se battre le ventre vide, il était très possible que cet homme les attendes dehors tranquillement.

Un vacarme retenti de la cuisine, dominé par une voix féminine qui fit ricaner Syles en fourrant la nez dans son verre où il avait versé un peu du rhum venu de la bouteille que le patron de la baraque avait laissez sur le centre de la table.

Une jeune femme semblant d'une ou deux années plus jeune que Syles avança bientôt vers leur table d'un pas décidé avant de venir foutre une baffe au frontalier et retourner en cuisine sans un mot.


Tu viens de rencontrer la cuisinière, Dust, je te présente Leya, une jeune femme charmante comme tu as pus le constater.

Nouveau ricanement, qui s'arrêta quand la jeune femme revint, un gigantesque plat sur chaque bras, pour leur posé les assiettes disproportionnées sous le nez. Le garçon haussa un sourcil à la taille du repas (Franchement exagérer. Il y avait là une soupe, un bout de pain, du fromage, quelques côtelettes de sanglier et presqu'un siffleur entier. )

Et selon ce que je vois, tu veux toujours me faire engraisser, ma chère Leya.

Tu aurais pus écrire, au moins...

Parce que l'on sais tous que le patron t'aurait donné les lettres.

Une nouvelle claque fusa, que le garçon esquiva d'un simple mouvement de tête devant le regard surpris de la jeune femme qui grogna un ''Mangez.'' avant de disparaître de nouveau.

Ne t’inquiète pas pour la quantité, c'est délicieux mais si tu en as trop elle s'assurera que ça ne soit pas perdu. Les enfants des rues l'adore pour une raison.

Sur ces mots, le jeune homme commença à manger tranquillement, appréciant le goût et la chaleur des aliments en se demandant quelles questions pouvaient tourner sous le crâne de son invité... Et auxquelles il répondrait. Enfer! Il devenait comme Gil! Il s'étouffa presque à cette pensé mais continua comme si de rien était.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Lun 23 Nov 2015, 14:10

Metal, attendant un combat, observa sereinement l’auberge et ce qu’il s’y déroulait. Les tables était inintéressantes, mais la jeune femme qui sorti de la cuisine l’était moins. L’attitude de Syles changea. C’était son passé personnel et Metal ne s’y intéressa pas vraiment, tout comme le repas titanesque qui attendait devant lui.
L’auberge n’était pas amusante de son point de vue aussi Dust revint devant. Il ne savait pas vraiment ou commencer ce repas alors il mangea distraitement, repensant à Syles et à ce qu’il savait de lui.
Fort, vengeur, agile, cruel, arrogant. Menteur et manipulateur probablement, ça va ensemble avec le reste. Envoleur.
Il décida de demander des informations sur eux à son retour à l’académie, de toute façon Syles n’en donnerait pas.

- Cet incendie, c’était pour quoi, au final?

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Lun 23 Nov 2015, 17:48

Mon père.

Syles continua de déguster sa soupe malgré la pause dans les mouvements de Dust. Il avait toute la difficulté du monde à ne pas laisser exploser sa rage, mais n'en laissa rien paraître... Enfin, sauf un éclat qui croisa son regard.

Sinon toi, tu viens à Al-Far pour observer la pyromanie locale?

Question à peine camoufler, question de ne pas le laisser s'en tirer sans avoir à fournir quelques réponses lui-même.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mer 25 Nov 2015, 14:42

Dust hésita un instant, mais il n'y avait aucune raison de cacher ce genre de choses.

- On a ça en commun, je l'ai juste fait plus tôt. Mon père à fini avec son marteau de forge fiché dans le crâne... Sinon, je venais juste voir un vieil homme, et ensuite je me promenais dans cette ville où j'ai grandi quand j'ai vu l'incendie et le rassemblement de gens.

Le souvenir de ce premier meurtre, et de la naissance de Metal fit passer un ombre dans ses yeux et lui coupa la faim ; en plus le gigantesque repas descendait lentement, et Dust aurait dans tout les cas été repu avant même d'en arriver à la moitié. Il se dit que les enfants de la rue seraient content, et cette pensée le remotiva.

- Il ne faudrait pas trop faire attendre les hommes dehors, je te propose d'aller les saluer?

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 773
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Sam 28 Nov 2015, 18:23

Il n'est pas mort.

Quatre mots... Une phrase qui bouleversa intérieurement Syles. Il l'avait laissé vivre. Il avait laissé ce salopard d'emmerdeur de--- Soupir. Le jeune homme termina rapidement une bouchée et son verre avant de se lever. Il avait besoin de taper sur quelqu'un et Leya vint reprendre les plats bien rapidement en piquant un clin d'oeil dans la direction de Dust... Et en tentant de nouveau de frapper Syles. L'apprenti envoleur évita la claque sans grande difficultés avant de se diriger vers la porte d'un pas décidé. À peine avait-il franchit la porte qu'il s'arrêta, laissant Dust le rejoindre devant la vingtaine d'idiots qui les attendais. Bon, une vingtaine dans laquelle seul deux hommes savait se battre de façon plus ou moins bien... Au fond, le seul qui aurait pu être un problème n'en était plus un... Parce qu'il croyait faire face à deux jeunes idiots. Parce qu'il faisait face à un apprenti envoleur et un... Taré de service qui semblait animé d'une joie folle de combattre.

Syles Agarest... Tu croyais peut-être pouvoir te sauver, gamin? Ça fait des années que j’attendais d'avoir ce territoire... Et quand je réussi, je t'y trouve en plus! C'est pas mon anniversaire pourtant!

Un rire tonitruant éclata dans la bande d'idiots. Syles sembla capter la question silencieuse de son partenaire.

Tu prends les dix de droite, la face de raï avec la hache est le seul qui sais se battre, donc garde le pour la fin, il pourra te garder occuper... Bof, 5 secondes, peut-être dix si tu est gentil. T'inquiète pas de la grande gueule, il sais se battre à peu près aussi bien que la grand mère d'un cuisinier.

Espèce de petit---

Déjà. Voilà la pensée du frontalier. Déjà fini. Ça avait duré un instant, 17 cadavres. Il ne restait que le chef et ses deux bras droits, qui dégainèrent leurs armes de façon bien maladroite. L'apprenti envoleur se tourna un instant vers Dust, trouvant ces pupilles noires si étranges sur son visage.

Si tu les veux, je te les laisses, monsieur hache est pas très doué, mais son pote est supposément aussi fort et résistant qu'un Thül...

...Et lui il était l'empereur. Seul un imbécile aurait comparé cet homme qui avait sertes une maîtrise correcte de son arme et un Thül. L'apprenti envoleur s'adossa à un mur en attendant la décision de son compagnon... Et en surveillant le chef, il avait envie de lui parlé... Peut-être aussi de le tuer mais bon, ça il verrais après.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)   Mar 15 Déc 2015, 16:48

Syles soupira quand il dit ne pas avoir tué son père. Dust ne sut dire si c’était du regret ou du soulagement, on est parfois plus lié à ses parents qu’on ne le pense. Du moins c’est ce qu’il avait pu observer. Syles ne semblait pourtant pas de cette trempe.

Quand ils sortirent de l’auberge, une vingtaine de types ressemblant à des spécialistes de l’égorgement dans les ruelles sombres attendaient dehors. L’un d’eux commença à parler, confirmant les soupçons de Dust, puis Syles passa à l’action. Une exécution fulgurante de plus de quinze homme, une boucherie plus qu’un combat contre des voleur plus désarmés que des siffleurs d’élevage.

Trois hommes restaient. Celui qui avait parlé, et les deux autres. Metal se dirigea vers le premier d’un pas tranquille. Le deuxième était selon Syles du niveau d’un Thül, il ne pourrait pas juger sachant qu’un thül ne lui avait jamais résisté. Un avantage des combats épée contre haches. Ces deux armes sont tellement différentes que les gardes de l’une protègent toujours mal des attaques de l’autre. Le premier homme commençait à brandir sa hache quand Metal lui déchira le torse de son épée courte. La hache tomba, puis l’homme, dans une mare de sang. Metal était déjà face à celui qui savait se battre. Son regard terrifié fit jaillir un sourire en dessous du regard noir, et son action désespérée, un grand coup de taille, l’amusa beaucoup tandis qu’il l’esquivait, et l’éventrait en passant sous la lame.
Il regarda un moment l’homme en train de ramasser ses entrailles pour essayer de les remettre en place avant de se tourner vers Syles et le chef des coupe-jarrets.
Si Syles ne le tuait pas, il le ferait. Parce que Dust n’était pas contre. Parce que ce genre d’homme est le pire ennemi d’un enfant comme lui à Al Far. Il l’imaginait déjà ramper dans une flaque de son sang, éventuellement mêlé à celui de l’un de ses homme. Une fin en soit.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parfois, on as besoin d'un bain de feu, de sang et de rencontres. (LIBRE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parfois, tout ce dont tu as besoin c’est un câlin et tout ton stress partira
» "Parfois, la personne dont tu as vraiment besoin est la dernière à laquelle tu aurais pensée"
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» reportage en image de weris les bain ...............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Al-Far-
Sauter vers: