AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 26 Mai 2014, 21:13

- On peut dire ça. J'en ai eu un. Actuellement, j'en ai deux. Vas-y, pose ta question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 26 Mai 2014, 22:00

- Deux ? Enfer, un autre élève comme Kaünis et je me jette du haut de l'Arche...

Est-ce que toi aussi tu doutes, parfois ? T'est-il déjà arrivé de de te dire "c'est fichu, je n'y arrive plus" ? Parce que ça me rassurerait de l'entendre, tu sais...


__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 25/08 au 28/08]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 26 Mai 2014, 22:50

- Tu sais Gil, chaque personne est unique. Evidemment que j'ai eu des difficultés avec au moins deux des trois apprentis : Nuhadu était un garçon très en colère après avoir perdu deux maîtres, alors quand j'ai débarqué, il m'a rejetée en bloc. Ellenya est adorable, pas pas forcément facile à suivre.

Chaque relation est différente, et il faut simplement trouver le bon mode de fonctionnement. Si on ne cherche pas, on ne trouve pas par hasard tu sais, c'est aussi un travail de pouvoir réussir à communiquer correctement, et donc à faire passer les idées de l'enseignement plutôt que simplement des notions les unes derrière les autres.

Alors bon, j'avoue que généralement, je fonctionne à l'instinct, et ça fonctionne. Mais avec Ellenya, y aller à l'instinct, cela ne fonctionne pas forcément, il a fallu aussi que je me remette en question. Mais c'est ça qui est intéressant, dans la vie : ne jamais cesser d'évoluer.

Tu ne crois pas ?





[Ouuuulah, Gil a réussi à faire sortir la Lib-philo... Je sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose xP ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Mar 27 Mai 2014, 23:19

- Tu sais Gil, chaque personne est unique. Evidemment que j’ai eu des difficultés avec au moins deux des trois apprentis : Nuhadu était un garçon très en colère après avoir perdu deux maîtres alors, quand j’ai débarqué, il m’a rejetée en bloc. Ellenya est adorable, mais pas forcément facile à suivre.

Toujours la tête entre les mains, Gil écarta deux doigts pour jeter un furtif coup d’œil en direction de la marchombre. Trois apprentis. Libertée avait au moins trois apprentis, et il trouvait le moyen de se plaindre de la seule et unique élève qu’il avait sur les bras ! Pouvait-il tomber plus bas encore ? Mieux valait éviter de poser la question…

- Chaque relation est différente, et il faut trouver le bon mode de fonctionnement. Si on ne cherche pas, on ne trouve pas par hasard tu sais, c’est aussi un travail de pouvoir communiquer correctement, et donc de faire passer les idées de l’enseignement plutôt que simplement des notions les unes derrière les autres.

Certes. Mais faire passer un enseignement à Kaünis, même à force de coups de poings, semblait être une cause perdue… Dépité, Gil soupira. Cette gosse le rendait dingue. Pour sûr, leur relation était unique ; il doutait fortement que Libertée ait déclenché un incendie lors de son premier jour de cours avec ses élèves. Pourtant, à bien y réfléchir, ce n’était pas forcément une chose qu’il regrettait. Regrettait-il seulement quelque chose dans cette aventure ?

- Alors bon, j’avoue que généralement, je fonctionne à l’instinct, et ça fonctionne. Mais avec Ellenya, y aller à l’instinct, cela ne fonctionne pas forcément, il a fallu aussi que je me remette en question. Mais c’est ça qui est intéressant dans la vie : ne jamais cesser d’évoluer. Tu ne crois pas ?
- Et bien…

Gil sortit la tête de ses mains. Libertée lui parlait à cœur ouvert – comme d’habitude – alors il lui devait bien ça : la regarder dans les yeux, lui répondre avec franchise, baisser le masque ; avec elle, c’était presque facile. Mais il n’avait pas l’habitude de se remettre en question. L’instinct l’avait toujours servi et bien servi. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Parce qu’elle se casse la gueule, ton équipe. Bien vu. Kaünis était en train de lui filer entre les doigts comme si elle n’était faite que de sable. Alors qu’en fait, il s’agissait surtout d’un bloc de glace. Oui, sa greffe était parfaite ! Il en avait eu un bref mais mortel aperçu…

- Oui. Tu as raison, c’est vrai : je m’y prends mal, c’est évident. Depuis un moment déjà, je cherche à façonner cette sale gosse de façon à ce qu’elle corresponde à ce que je désire, mais… Elle n’est pas une marionette dont je peux tirer les fils à loisir. C’est une fichue sale gamine qui pense et vit par elle-même, hélas pour l’Empire !

Malgré lui, Gil eut un sourire. C’est-à-dire que la commissure de ses lèvres tressaillit légèrement.

- Ce n’est pas la première fois, tu sais. Ce genre de coup de gueule. Une fois, je suis arrivé en retard à son cours – sans commentaire, merci – et elle m’a remis à ma place en quelques paroles bien placées. De vrais coups de poignard, hein ? Jamais personne n’avait osé me parler sur ce ton. Enfin, personne qui ne soit encore en vie aujourd’hui.

Il se passa la main sur le visage, comme pour en chasser les dernières traces de lassitude, puis s’étira comme un chat et jeta un regard plein de malice à sa compagne.

- On dirait bien qu’elle t’a mise en tête de liste. Vous en savez pas mal l’une sur l’autre, désormais ; je pense qu’elle tiendra sa promesse. Kaünis ne ment jamais.

Il n’était pas particulièrement inquiet. Certes, il savait bien que, si Kaünis défiait un jour Libertée, le combat serait magistral – et l’issue fatale pour au moins l’une d’elles. Il ne voulait pas savoir laquelle, ni avoir à choisir, et ce jour-là, elles pouvaient compter sur lui pour se trouver dans les parages… Mais ce n’était pas pour demain. Kaünis avait accepté sa défaite et n’allait pas revenir à la charge de sitôt. Quant à Libertée… Il l’observa un moment, étudiant son profil bien dessiné, la courbe de ses cheveux sur son épaule et dans son dos. Des cheveux capables de tuer. Rien ne l’empêchait de poursuivre Kaünis et de mettre un terme à sa vie ; sa raison serait légitime et franchement, en cet instant, il n’avait rien contre ! La colère grondait toujours au fond de son ventre, comme un chat en colère. Pourtant, il savait que Libertée n’en ferait rien. Elle était comme ça. Ils étaient ennemis sur le papier, dans la réalité aussi, puisque leurs compagnons n’hésitaient pas à se battre entre eux au nom du Chaos et de l’Harmonie ; Libertée, elle, restait là, près de lui, pour le réconforter et lui offrir ses conseils. Il n’en méritait pas tant. Non, il n’en méritait pas tant…

- Tu es si belle, murmura-t-il en glissant une mèche blonde derrière son oreille.

Ça lui avait échappé. Surpris, il cligna des yeux et croisa son regard, rose et malicieux. S’il n’avait pas déjà vu ses cheveux en action, s’il n’avait pas su qu’il s’agissait de sa greffe, il aurait pensé que le don de cette marchombre résidait dans ses yeux. Enfer, quels yeux ! Il mourrait cent fois pour eux. Kaünis avait raison, il était un couillon. Mais un couillon amoureux… Il se pencha doucement et effleura les lèvres de la jeune femme. C’est alors que ça lui revint en mémoire. Ce détail qui l’avait frappé, un bref instant, lorsqu’elle lui avait parlé de ses apprentis. Non, plus qu’un simple détail. Un nom.

- Nuhadu ! s’exclama-t-il en reculant légèrement. Ce garçon à la peau sombre, aux cheveux tressés et à l’humour d’une porte grinçante ! C’est ton élève ?!

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 25/08 au 28/08]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Mer 28 Mai 2014, 10:42

[sursaut de surprise]

- Tu l'as croisé ?

[ sourire ]

- Oui, c'était mon apprenti. Ca fait un moment maintenant qu'il s'est envolé. Au moins 3 ans. Nos débuts n'ont pas été faciles, mais finalement c'était génial. On était faits pour s'entendre !

[ soupir ]

- Mais ne dévions pas du sujet, monsieur ! Tu dis que tu cherches à la façonner de manière à ce qu'elle corresponde à ce que tu veux. Alors, que veux-tu ?

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 02 Juin 2014, 12:05

- "Croisé" est un bien grand mot... Disons simplement que ce drôle d'énergumène a réussi le pari fou de renverser ma bière, me mettre dans une colère noire puis de partager un bout de jambon avec le moi - le tout en une petite heure. Si je ne lui ai pas collé une baffe, c'est uniquement parce qu'il m'a assommé avec ses bavardages ! A présent que je sais qui il est, je comprends mieux...

Je veux que Kaünis lui ressemble. A Nuhadu. Enfin, je ne souhaite pas particulièrement qu'elle devienne aussi étrange que lui mais, soyons honnêtes : elle sort déjà des canons communs, et ce par bien des côtés...

Je veux qu'elle arrête de contredire tout ce que je fais, dis et pense. Ce que je suis, aussi. Je suis prêt à abandonner mon rôle de maître, une fois son apprentissage terminé, mais pas à la perdre sur un coup de gueule aussi phénoménal que celui-ci. Je veux la voir s'envoler avec bonheur, non pas la faire fuir avec horreur...

En fait, je veux qu'elle m'aime un peu. C'est possible, tu crois ?

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 25/08 au 28/08]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 02 Juin 2014, 13:48

- Tu connais le proverbe qui dit "Qui aime bien, châtie bien" ?

[ sourire rassurant ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Lun 02 Juin 2014, 16:02

- Ouais. Mais j'ai un peu de mal à envisager qu'alors, Kaünis serait carrément dingue de moi...

(Soupir)

Très bien, alors il me reste une chance, la toute dernière, pour rattraper mes bourdes et rétablir le lien entre Kaünis et moi. J'avais prévu de l'emmener dans un endroit calme et reculé, à l'ouest de l'Empire, mais je pense que tout compte fait, je vais lui donner matière à exploiter sa colère et ses nouvelles... capacités.

(Il réfléchit un bref instant avant de planter son regard dans celui de Libertée)

On va partir loin et un bout de temps. Ce qui signifie que cette nuit est la dernière que nous allons passer ensemble avant un moment. Donc...

(Il penche doucement la tête vers elle...)

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 25/08 au 28/08]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Mer 04 Juin 2014, 10:12

- Ouais. Mais j'ai un peu de mal à envisager qu'alors, Kaünis serait carrément dingue de moi...

Et elle ne voulait absolument pas l’admettre. Elle devait quand même apprécier son Maître, non ? Enfin, cela semblait inenvisageable à Liberté qu’un apprenti ne finisse pas par apprécier un minimum celui qui le guidait.
Peut-être que Kaünis avait fini par apprécier Gil, mais qu’elle ne voulait pas l’admettre. Cela semblait même très logique pour elle.

Très bien, alors il me reste une chance, la toute dernière, pour rattraper mes bourdes et rétablir le lien entre Kaünis et moi. J'avais prévu de l'emmener dans un endroit calme et reculé, à l'ouest de l'Empire, mais je pense que tout compte fait, je vais lui donner matière à exploiter sa colère et ses nouvelles... capacités. On va partir loin et un bout de temps. Ce qui signifie que cette nuit est la dernière que nous allons passer ensemble avant un moment. Donc...

Un petit sourire étira les lèvres de Libertée, qui prit une grande inspiration avant d’embrasser Gil. D’abord, ce fut léger et tendre, mais rapidement leur baiser s’embrassa pour se transformer en passion pure.

Si cette nuit devait être la dernière avant longtemps, il était hors de question qu’elle n’en profite pas. Qu’ils n’en profitent pas. Mais elle appréciait aussi, bien plus qu’elle ne l’avait pensé, que Gil se soit confié à elle : cela montrait qu’il avait confiance en elle, et en son jugement. En tout cas, qu’il prenait son avis en considération et que cela avait une certaine importance pour lui.

Se détachant de lui, déjà essoufflée, les joues rosies par le désir, elle sourit.


- Donc, autant en profiter pleinement, tu ne crois pas ?

Se collant contre lui, elle l’attrapa par les cheveux, enfonçant ses doigts dans son cuir chevelu pour trouver son crâne et le masser langoureusement. Et ses lèvres rencontrèrent les siennes, alors qu’ils basculaient sur la rive du Pollimage, la passion souffla sur eux pour les accompagner dans leur envol.


♥ ♥ ♥


Le lendemain matin, Libertée fut réveillée par un rayon de soleil à peine passé par-dessus l’horizon. Un mélange de membres, de corps nus et de chair encore brûlante étaient entassés près du Pollimage, et Libertée fronça les sourcils à cause de la luminosité.
Ouvrant difficilement les paupières, elle se tourna pour fourrer son nez dans le cou de Gil, ce havre de paix, cette odeur délicate et mâle par excellence malgré tout… Avant d’être secouée brusquement par une pensée : Gil aurait dû être parti !

Déposant un baiser sur les lèvres de l’Envoleur, elle dessina le contour de son visage avec ses lèvres pour le réveiller, et quand il souleva à son tour une paupière, elle lui sourit tendrement.


- Je crois que tu devrais bondir sur tes jambes, car je pense que Kaünis n’appréciera pas trop que tu sois en retard à son cours. Tu l’as assez faite attendre, non ?

Lui adressant un clin d’œil, elle déposa un baiser sur son front, et saisit ses poignets pour le tirer et le lever lui aussi.

- Tu vas me manquer… Mais bon courage, et bonne chance quand même.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 967
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Mer 04 Juin 2014, 13:11

Le souffle de Libertée effleura ses lèvres et alors, Gil cessa de penser. Pffft ! Envolée l’apprentie et sa colère noire, envolés les soucis qui fleurissaient tout autour de lui. Ne restait plus que cette odeur de pêche, tellement envoûtante, qui s’empara de l’Envoleur tout entier et fit battre son cœur un peu plus vite dans sa poitrine. Il ne chercha pas à lutter. Peut-on s’opposer à un raz-de-marée aussi dévastateur ? Balayées comme de simples fétus de paille, les doutes et les questions de Gil disparurent à leur tour. Glissant la main dans la chevelure de la jeune femme, désormais tranquille, il l’attrapa par la nuque et renversa sa tête en arrière pour répondre à son baiser. Si doucement que lui-même sentit un frisson de plaisir et de frustration le parcourir tout entier, depuis les orteils jusqu’à la racine des cheveux. Mais il n’était pas le seul à demander davantage encore. Soulagé, il sentit Libertée raffermir sa prise, plonger les doigts dans ses cheveux et l’attirer à lui avec force. Il se laissa faire sans résister.

- Donc, autant en profiter pleinement, tu ne crois-pas ?

Si. Oh si, il en était sûr. Mais il ne prit pas la peine de répondre à sa question par des mots. Les mots, parfois, ne suffisent pas à rendre compte des sentiments, des émotions qu’un simple effleurement, un simple souffle peut faire naître ; comment décrire la sensation de faim dévorante qui animait ses entrailles ? La façon dont sa peau se couvrait de chair de poule ? Les battements désordonnés de son cœur, qui tambourinait dans sa poitrine à tel point qu’il craignait pour ses côtes ? Les mots n’avaient pas assez de pouvoir, il les abandonna donc au profit d’un autre langage, plus secret, plus intime. Il laissa ses mains parler pour lui et les caresses devenir messagères de ses pensées. Et, lorsqu’il renversa Libertée sur le sable, il se mit en devoir d’écrire à sa manière un véritable poème.



*



Quelque chose frôla sa joue et il grogna dans son sommeil. Trop tôt. Un rêve doux  comme du coton l’enveloppait et il s’y sentait parfaitement à son aise. Pour une fois qu’un cauchemar n’achevait pas sa nuit, qu’on le laisse dormir encore un peu ! Mais la caresse sur son visage s’enhardit, et petit à petit, le coton s’embrasa. D’une étincelle d’abord, il devint une véritable fournaise, un brasier auquel il avait déjà succombé plusieurs fois au cours de la nuit. Son désir se réveilla en même temps que lui, mais il fit durer cet instant magique en gardant les paupières résolument closes, tandis que les lèvres de Libertée s’employaient à redessiner les contours de son visage. Une bouffée d’émotion le transperça vivement, aussi brève qu’intense, et pinça violemment son cœur déjà tout affolé, le laissait pantois ; il n’avait jamais envisagé que l’on puisse souffrir de bonheur. Puis un sourire malicieux creusa un pli dans sa joue, alors que ses mains glissaient le long des hanches de Libertée. Elle était lovée contre lui et sa jambe exerçait une pression délicieuse à l’endroit désiré. Il s’apprêtait à la renverser sous lui pour lui souhaiter bonjour à sa manière, lorsque les paroles de la jeune femme se frayèrent enfin un chemin à travers les brumes du plaisir.

- Je crois que tu devrais bondir sur tes jambes, car je pense que Kaûnis n’appréciera pas trop que tu sois en retard à son cours. Tu l’as assez faite attendre, non ?

Kaünis ! Une bombe lancée en plein visage n’aurait guère eu plus d’effet que ce simple nom et Gil ouvrit brusquement les yeux. Au-dessus de lui, les étoiles pâlissaient tandis que des lignes de feu marbraient le ciel. Il crut percevoir un rire amusé, mais ce n’était que le chuchotement du Pollimage qui roulait joyeusement sur le rivage. Il était encore tôt. Pas assez pour se permettre de se rendormir, malgré le peu d’heures de sommeil qu’ils affichaient tous deux au compteur. Plus vaillante que lui, Libertée se redressa et l’attrapa par les poignets pour l’aider à en faire de même.

- Tu vas me manquer… mais bon courage, et bonne chance quand même.

Mignon. Mais Gil ne comptait pas la laisser s’en tirer à si bon compte. Ses doigts se refermèrent à leur tour sur les poignets graciles de la marchombre et il pivota pour la hisser sur son dos.

- Je vais avoir besoin d’un bain pour me réveiller complètement ! lança-t-il d’un ton guilleret en marchant vers l’eau. Et je vais en profiter pour te montrer que toi, tu me manques déjà.

Il le lui prouva deux fois.

Lorsqu’ils sortirent du fleuve, trempés et alanguis, Gil lutta pour ne pas s’asseoir dans le sable ; s’il cédait à l’épuisement, il ne serait pas capable de retrouver Kaünis. Or il avait un devoir à accomplir. Et un voyage à entamer. Levant les yeux vers le ciel, il noua la ceinture de son pantalon et caressa distraitement le fourreau de ses lames, laissant l’appel de l’aventure faire résonner l’écho qui sommeillait en lui. Un écho de liberté qui n’avait pas soufflé depuis longtemps. Il s’étira langoureusement, puis sourit en voyant Libertée grimacer, ravi d’être l’auteur de cette douce souffrance qui se lisait dans la raideur de ses muscles.

- Si tout va bien, je serai de retour d’ici huit semaines, dit-il en enfilant son tabard. Peut-être moins, si je cède à mes pulsions meurtrières et me débarrasse de mon apprentie.

Il s’approcha de Libertée et lui enlaça la taille.

- Merci de m’avoir écouté, ma belle. Tu peux te vanter de me rendre un peu moins couillon, tu sais !

Baissant la tête, il déposa un baiser sur le sommet de son crâne.

- Fais attention à toi, murmura-t-il avant de puiser dans toute sa volonté pour se détacher d’elle.

Il ramassa son sac, le balança sur son épaule et s’éloigna tranquillement. Mais, dix pas plus loin, il se retourna une fois encore, pour lui adresser un de ses demi-sourires dont il avait seul le secret. Et il emporta avec lui cette image de Libertée, debout devant le Pollimage tout scintillant, ses longs cheveux agités par la brise matinale et ses beaux yeux roses fixés sur lui.


[Merci à toutes les deux pour ce Rp pour le moins... explosif !!!  Razz ]

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 25/08 au 28/08]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libertée Iuaskallaphun
Maître Marchombre
Modératrice
avatar

Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 03/02/2012

Feuille de personnage
Age: 33 ans
Greffe: Cheveux contrôlables
Signe particulier: Attire les hommes comme des aimants

MessageSujet: Re: Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]   Ven 06 Juin 2014, 11:35

Lorsqu’il lui saisit les poignets pour la balancer sur son dos, Libertée ne put empêcher un petit cri surpris de franchir ses lèvres, avant d’éclater de rire devant la situation cocasse que lui imposait l’envoleur. Mais qu’elle l’aimait, lorsqu’il prenait ce genre de décisions, et qu’elles la concernaient ! Une onde de chaleur se propagea dans le ventre de la marchombre, perchée sur l’épaule de Gil, alors qu’il la traînait littéralement jusqu’au Pollimage.

- Je vais avoir besoin d’un bain pour me réveiller complètement ! Et je vais en profiter pour te montrer que toi, tu me manques déjà.

Si elle en avait été capable, elle en aurait ronronné de plaisir. Mais dans la pratique, elle fit semblant de se débattre, riant malgré tout aux éclats.

Ces instants de complicité était sans doute ce que préférait Libertée – juste après le sexe. Et comme s’il savait déjà tout cela, Gil dessina le contour de ses hanches, et ils s’ébattirent longtemps dans l’eau froide du Pollimage. Mais c’était tellement bon, tellement agréable, et puis elle se sentait si bien dans ses bras !

Etonnant comme quand ils étaient éloignés l’un et l’autre, cette proximité et ce manque lui faisaient peur, la faisaient même parfois paniquer, alors que lorsqu’elle était avec lui, elle ne pouvait que l’accepter. Parce que quand elle était dans ses bras, elle sentait, littéralement, son amour, même sans doute sans parties de jambes en l’air. Parce que lorsqu’il s’éloignait elle finissait toujours par se poser la question de savoir s’il avait rejoint Naïs ou non, s’il avait revu son fils, ce qu’il en pensait ; et elle se demandait systématiquement s’il n’avait pas fini par changer d’avis sur elle. Sur eux.

Haussant les épaules, parce qu’elle ne pouvait rien y faire de toutes façons, Libertée s’étira. Enfin, essaya de s’étirer, parce que ses muscles protestèrent vivement, lui tirant une grimace de souffrance, ce qui fit rire Gil. Lui tirant la langue, la marchombre lança :


- En fait, on est des vieux tous les deux !

Et alors qu’ils se rhabillaient, Gil lui expliqua la suite des évènements, pour lui.


- Si tout va bien, je serai de retour d’ici huit semaines. Peut-être moins, si je cède à mes pulsions meurtrières et me débarrasse de mon apprentie.

Ce discours tira un sourire en coin à Libertée : parce qu’elle savait pertinemment qu’il ne ferait pas une chose pareille, même aveuglé par la colère. Sinon, cela serait déjà fait, de toutes façons, il ne fallait pas croire. Kaünis était douée, mais elle n’avait pas encore tout à fait dépassé son maître !


- Merci de m’avoir écouté, ma belle. Tu peux te vanter de me rendre un peu moins couillon, tu sais !

- Ah bon ? J’aurais préféré me vanter de réussir à faire migrer ton cerveau !


Frottant son nez contre celui de Gil, malicieuse, elle déposa un léger baiser sur ses lèvres en riant, parce qu’elle n’allait pas se contenter d’un baiser sur le front !

- Fais attention à toi.

- Toi aussi.


Le laissant prendre ses affaires pour s’en aller, Libertée rassembla les siennes de son côté, avant de lui donner un dernier baiser, pour le regarder s’éloigner du Pollimage.
S’éloigner d’elle, aussi.






[ Ouiii, il était carrément trop cool ce RP ! pompom ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sera-t-il au détour de la rivière ? [ Gil & Kaünis ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» NAOTO KAGARI » SERA-T-IL AU DÉTOUR DE LA RIVIÈRE ?
» Au détour d'une rivière
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Lac Chen :: Le Pollimage-
Sauter vers: