AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Pomy cours n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Narek Liam
Groupe Maisel


Nombre de messages : 288
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Ven 19 Sep 2014, 06:49

Malgré toute la menace du regard de métal, malgré l'absence d'émotion du regard de Dust plus tôt, Narek ne put s'empencher de rajouter un ''si tel est votre désire, sire.'' En faisant une révérence bien trop basse pour rien. Il ajouta également un prompt ''Si tel est votre vœux, maître.'' à la remarque de milo de laisser dust en parlait quand il se sentait prêt. Aucune moquerie, ni de mauvaises intentions dans sa façon d'agir; Du théâtre, voilà ce qu'il paraissait faire! Sa façon de parler, d'agir et même de marcher dévoilait qu'il était surement le genre à charmer puis à disparaître. Un nomade amoureux de liberté. Les mèches rebelles et les yeux étoilés du jeune homme, accompagné de son éternel sourire, laissait entrevoir ses habitudes théâtrales par leur simple état. Il suivi ensuite les autres sans commentaires, réussissant même assez bien l’exercice de la planche, puis écouta Milo... Enfin presque. Le mot ''Ouverture'' le figea. Il se sentait bien, mais mal. Le mot résonnait dans sa tête comme si il essayait de s'ancrer en lui et pourtant, une partie de lui, camouflé par son attitude, refusait de laissez entrer une telle chose. Il entendu vaguement quelque chose à propos de maître mots et, quand il réussi à s'éclaircir les idées, il se tenait près à partir pour la course... Pourtant, il n'avait pas l'impression de devoir se dépêcher... Pendant un bref instant, le mot ''ouverture'' prononcer par son maître s'ancra en lui et, doucement, il marcha au signal de départ, nageant doucement dans le courant, laissant l'eau jouer avec lui, jouant à son tour avec elle, puis revint de la même façon derrière la ligne. Il ne remarqua même pas si il était premier ou bon dernier. Il fixa simplement ses mains, comme en intense réflexion. Qu'il le veulent ou non, l'ouverture avait toujours été un de ses maître mots. La différence? Maintenant, il le savait, Et ça, ça changeait tout.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Dim 05 Oct 2014, 16:45

Pour une fois, Dust décida de bien tout écouter avant de partir dans ses pensées. Il fut ainsi ravi, d’entendre qu’il existait bel et bien un endroit ou il pourrait essayer de chevaucher des vagues, puis troublé. Son esprit fonctionnait à fond. Trop. Les pensées étaient brouillées, rien de concret ne faisait son apparition. Il décida d’attendre, et de continuer à écouter. Il compris pleinement la force des Maître-Mots, et lorsque Milo leur pointa le rocher, il lâcha la bride. Inconsciemment, il se dirigea vers le lac et nagea sans y faire attention, mieux qu’il ne s’était cru capable. Il sentait plus ou moins l’eau le porter, s’ouvrir pour lui au contact de ses mains, le pousser en avant derrière lui. Abîmé dans ses pensées, essayant de comprendre, il avait laissé le contrôle de son corps… à son corps.

Ouverture.
Un grand nombre de mots lui venait lorsqu’il analysait ce que c’était. Finalement, une idée globale fit sa place, lentement, en reliant chaque possibilité. Un ressenti, un sentiment. Quelque chose de trop compliqué pour être exprimé. Mais qui possède un avatar dans notre langage.
Ouverture.

Il cligna des yeux, choqué. De l’eau se précipita évidemment dedans, sans qu’il y prête attention. Il monta sur le rocher, observant le monde autour de lui. Le voyant comme il ne l’avait jamais vu. Ou comme il ne s’était jamais rendu compte qu’il le voyait.
Quelque chose avait changé, mais il savait que ce n’était pas l’eau reflétant le soleil en millier de perles étincelantes, ni les nuages paisibles qui défilaient sur leur monde bleu azur. Ce n’était pas non plus les merveilleux arbres, le vent, le rocher sur lequel il se tenait.

Il riva son regard dans celui de Milo et lui souri. Puis il écarta les bras et se laissa tomber en arrière, dans l’eau. En une seconde il vit tout ce qu’il avait trouvé si beau, puis s’abyma.

Metal émergea une vingtaine de seconde plus tard. S’aidant de gestes précis, il monta sur le rocher. Entre temps, Narek et Des étaient arrivé. Il était troublé par la réaction de Dust, car lui ne se sentait pas convaincu. Il avait saisi l’importance de ce mot, ses implications. Assurément c’était une information précieuse. Mais pas au point de s'émerveiller du paysage alentour. Metal de s’émerveillait d’un paysage que lors d’un combat, mais il ne comprenait pas l’importance ni la nature de ce combat là.
Il avait pourtant abouti à des conclusions très similaire à celles de Dust.
Il décida qu’ils en parleraient plus tard, quand Dust serait remis.

Il senti que son regard profondément noir et inhumain déstabilisait Milo. D’habitude, les hommes l'ayant vu s’enfuyaient et criaient au démon, et Metal adorait ça. Chez les plus forts, seulement une peur primale laissait transparaître dans leur regard. C’était comme du nectar. Les peurs véritables. L'inconnu, le surnaturel, et la plus ancienne, la peur du noir. Mais là il ne ressenti pas d’enivrement. Il se détourna de Milo, et s’assit sur le bord du rocher, face à l’eau, attendant que Dust veuille bien reprendre le contrôle.



HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Ven 07 Nov 2014, 20:03

Un soupir franchit mes lèvres tandis que le violet de mes yeux croisa le brun noisette de ceux de Desteith avant que ce dernier ne détourne le regard et s’en aille dans la direction opposée au lac. Le jeune homme partait. Je ne pouvais pas dire si c’était parce qu’il avait senti que la Voie ne lui correspondait pas, si mon enseignement n’était pas à la hauteur ou si c’était lui qui ne se sentait pas à la hauteur, non, la raison de son départ m’échappait et cela me désolait. D’autant plus qu’il n’était pas le premier : quelques jours plus tôt, c’était Fineys qui avait quitté le groupe Aljuin. Je n’avais pas réussi à les emmener aussi loin que j’aurais dû... mais était-ce ma faute, ou bien était-ce simplement la vie qui les appelaient ailleurs ?

Je détournais mon regard de la silhouette de Desteith pour reporter mon attention sur Dust et Narek qui, eux, étaient toujours là et avaient besoin de moi. Les observer nager me rendit mon sourire. Ils avaient compris ce qu’était l’Ouverture, ils avaient compris que c’était bien plus qu’un simple mot et ils l’avaient pris et tentaient désormais de se l’approprier.

Je me glissai à mon tour dans l’eau, me délectant de la fraicheur de sa caresse sur ma peau sombre. Amie fidèle, l’eau me portait doucement et je laissai le courant me guider. Quelques brasses plus tard, j’étais au pied du rocher dont j’avais parlé. Je l’escaladai sans peine et me laissai sécher dans les rayons du soleil en continuant d’observer mes élèves.

Dust fut le premier à grimper sur le rocher, souriant. Heureux. Et rien ne me fit plus plaisir que l’émerveillement que je lus dans les yeux du jeune homme. Et puis, la seconde d’après, un “plouf” retentit. Dust n’était plus sur le rocher. J’haussai un sourcil, surpris, et le chercher dans l’eau. Ce n’est que quelques secondes plus tard que je le vis enfin émerger de l’eau. À la manière qu’il eut d’escalader de nouveau le rocher, je compris qu’il avait laissé la place à Metal. Ce dernier d’ailleurs, me fixa de son regard noir. Je détournai les yeux, vaguement mal à l’aise par ces deux prunelles aussi sombres que le néant, pour porter mon attention sur Narek qui venait d’arriver, plongé dans ses pensées. Chez lui aussi, je sentais un changement, mais ce n’était pas l’émerveillement de Dust, non, mais plutôt le sentiment d’avoir découvert quelque chose que, finalement, il avait toujours connu.

Je souris aux deux jeunes hommes. J’allais commenter leur petite nage quand je lus cette interrogation dans leurs regards. Mon visage s’assombrit légèrement.

- Non, Desteith ne grimpera pas sur ce rocher, murmurai-je en réponse à leur question silencieuse, il est parti, simplement. Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose l’a décidé à changer de Voie. Où va-t-il ? Reviendra-t-il ? Je ne peux pas vous donner de réponse. Je ne tiens personne avec des chaînes, il est libre et il a choisi.

Un léger sourire désolé vint flotter sur le bout de mes lèvres.

- Bon, ce n’est pas une raison pour se laisser aller ! me repris-je, on a encore du boulot tous les trois !

Je leur adressai un clin d’œil avant de continuer, mon sourire retrouvé.

- Je vois que vous avez saisi toute l’importance de l’Ouverture, attention seulement à une chose : s’ouvrir ne veut pas forcément dire s’abandonner. Garder tout de même votre identité, ne laisser pas toutes ces Forces vous la prendre. Ça vous parle ce que je raconte ?

Devant leur mines un peu perplexes, je fronçai légèrement les sourcils, cherchant la meilleure manière de leur expliquer la chose.

- Ouverture... c’est le premier pas vers la communication avec le monde. Écoute et comprend le monde qui t’entoure, pour pouvoir puiser dans sa force, dans son énergie, dans sa puissance pour te sortir de n’importe quelle situation. Il s’agit d’échange et non pas de contrôle. S’ouvrir aux Forces, ne veut pas dire en prendre le contrôle et cela ne veut pas non plus dire leur laisser le contrôle. S’ouvrir c’est écouter le monde, écouter les conseils qu’il a à nous donner, accepter son aide, mais en aucun cas ce n’est le laisser tout faire à votre place. Vous comprenez mieux ?

Je leur laissai le temps d’assimiler tout cela et de poser leurs questions avant de me lever.

- Bien. Vous savez plonger ?

La question n’en était pas vraiment une, ou plutôt la réponse devait attendre un peu... D’un regard je leur enjoignis de bien observer et, après un clin d’œil malicieux envers mes élèves, je m’élançai dans les airs d’une pression sur la pierre chaude, effectuant une courbe gracieuse, avant de traverser simplement la surface du lac, sans aucune éclaboussures, laissant juste l’eau glisser sur ma peau. Je restai quelques secondes sous l’eau, dans cet état si particulier d’apesanteur, chatouillé par les petites bulles d’airs qui remontent follement vers la surface. J’émergeai de l’eau en souriant et remontai rapidement sur le rocher pour rejoindre les deux garçons.

- Si vous ne l’avez pas encore compris, voilà votre prochain exercice ! Si l’un d’entre vous ne sait pas plonger, pas de panique, on va prendre notre temps. Pour le premier plongeon, je ne vous dit rien, je vous demande juste de faire comme vous le sentez, comme vous l’avez appris ou comme vous l’avez compris sur moi.

D’un clin d’œil, je les encourageai à se lever et à m’imiter.









[Voilà !!! Very Happy C'est reparti ^^ Et vraiment désolée pour tout ce retard... allez-vous réussir à me pardonner ? grosyeux ]

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Sam 22 Nov 2014, 07:32

Narek observa Milo et regarda ensuite Dust, ou Metal, il n'était pas sûr, eu un petit sourire en coin, haussa les épaules, et se jetta à la suite de leur maître, créant cependant plus de remous que celui-ci. Il se délecta de la fraîcheur de l'eau puis regarda son coéquipier, attendant son plongeon à lui. En l'observant, il se dit que Metal et lui avait plus en commun qu'il ne voulait bien l'avouer et, après avoir caresser l'espoir impossible d'un jour, peut-être, devenir l'ami du jeune homme, il nagea un moment avant de se rapprocher de son maître sur le rocher... Pour lui adresser trois mots.

Attention aux gouttes.

Trois mots et, sans même tourner la tête, en regardant toujours son professeur avec un sourire plein de joie, plein de liberté, il sauta à pieds joints dans l'eau, causant cette fois beaucoup plus de vagues et de gouttes. À peine fut-il remonter qu'il défia Metal du regard, défi amical dans son cas, et s'élança dans une pirouette arrière très bien calculée, pendant laquelle il fit un tour complet sur lui même, fendant l'eau de ses pieds malgré le saut. Il remonta ensuite sur le rocher et, ayant finit de s'amuser, attendit le reste des instructions de Milo.

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mar 25 Nov 2014, 15:11

Metal avait toujours le contrôle. Il commençait à s’ennuyer dehors, il faisait froid, il y avait du vent, et pas de combats.
De plus, les mots de Milo le gênait. Il les comprenait, mais n’arrivait pas à les assimiler. C’étaient de bonnes informations, mais qui auraient besoin d’une modification pour coller à ce qu’il pensait. Il avait la désagréable impression de ne pas être au bon endroit. De ne pas être Marchombre. Il utilisa sa frustration pour son premier plongeon, ses orteils crochetant un bord du rocher, il se propulsa dans l’eau aussi haut que possible au dessus de l’eau. Arrivé au point le plus haut de sa trajectoire, il replia les membres et se laissa tomber comme une masse. Il ne vit pas l'éclaboussure qu’il avait fait, mais ce contact violent le ravi.

Dust remonta sur le rocher. Il lança un regard à Narek, puis à Milo. Il pensa un instant au départ de Des avant de passer à autre chose. Quel plongeon faire? Il ne savait même pas plonger, seulement sauter. Il décida rapidement le laisser faire son instinct. Metal, toujours à l'affût de techniques nouvelles, avait bien observé le plongeon de Milo, puis celui de Narek. Il avait repéré les erreurs de celui-ci, et savait déjà, théoriquement, plonger. Dust décida de tenter le coup, en rajoutant une petite touche. Il utilisa la petite distance disponible sur le rocher pour prendre le l’élan, et plongea. Le corps arqué, les bras écartés dans un premier temps, ils se rejoignirent rapidement au dessus de sa tête. La seconde avant qu'il entre en contact avec l’eau paru en durer dix. Il eu le temps d'observer, de voir, chaque détail, chaque petite aspérité liquide que créait le vent. Puis ses mains écartèrent l’eau, et le reste de son corps suivi dans cette faille.

La fraîcheur de l’eau le vivifia encore une fois. Il senti tout ses muscles près à l’emploi, et était impatient d’avoir un but. Il grimpa encore une fois sur le rocher qui n’avait plus une partie de sèche maintenant, et attendit que Milo lui dévoile un objectif.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mer 24 Déc 2014, 20:07

[Non non, ça ne fait pas un mois... 25 novembre - 24 décembre, ça ne fait pas un mois Razz Bon d'accord vous avez le droit de me donner un gage pour ce retard --' pardon, pardon, pardon grosyeux ]








Narek s’élança le premier, dans un plongeon calculé et maitrisé. Le jeune homme débordant d’énergie et joueur qu’il était avait certainement dû être acrobate un jour, cela ne m’aurait pas étonné.
Mon hypothèse trouva rapidement une justification puisque Narek n’attendit pas longtemps avant de sauter de nouveau dans l’eau, déplacement cette fois-ci des trombes d’eau. Je suivis mon élève du regard tandis qu’il remontait sur le rocher et qu’il plongeait pour la troisième fois, effectuant un joli salto arrière.

Du côté de Dust / Metal, c’était différent. Autant Narek était joyeux et un peu fou, autant Dust, qu’il soit sous le contrôle de lui-même ou de Metal, présentait beaucoup plus de sérieux.
Je commençais à m’habituer au regard sombre de Metal, à son côté destructeur et à la soif de pouvoir qui émanait de lui. Il était intimidant, mais il en fallait plus pour me faire peur. Il n’était pas convaincu par mon petit discours sur l’Ouverture, il ne voyait pas le monde de la même manière. Cela se ressentit dans son plongeon, bien entendu.
Je regardais les vagues créées par le jeune homme, perdu dans mes pensées. Je ne savais pas vraiment comment agir face à Metal. Qu’est-ce que Dust attendait par rapport à lui ? Espérait-il le faire changer ou juste l’apprivoiser ? Essayait-il de se battre contre lui, qu’il ne puisse plus prendre le contrôle ?
Et moi, que devais-je faire ? Guider Dust sur la Voie sans me soucier de Metal ? Ou tenter de l’emmener aussi ?

Un mouvement dans l’eau me sortit de mes pensées et je me promis d’en parler avec Dust, quand nous aurions un moment tous les deux.
Ce fut d’ailleurs lui qui remonta. Je l’observai tandis qu’il prenait deux pas d’élan sur le rocher pour ensuite plonger. Son plongeon à lui n’avait rien avoir avec celui de Metal, il se rapprochait beaucoup plus de ce qu’un marchombre pourrait effectuer.

J’attendis donc que Dust soit remonté sur le rocher pour m’adresser aux deux jeunes hommes en souriant.

- C’était très bien pour un premier plongeon. Dans la technique vous savez tous les deux plonger, votre corps est bien placé et votre mouvement est joli.

Mon regard se posa tour à tour sur les deux apprentis. Je leur souris avant de continuer.

- Narek, tu es plein d’énergie et tu sais l’utiliser, attention cependant à ne pas la laisser trop déborder, essaye de la canaliser un peu plus, le but n’est pas de faire le plus de vagues possible.
Et ton salto était très bien, mais pour le moment, on va se contenter de perfectionner votre manière de plonger, on verra plus tard pour les variantes.


J’adressai un clin d’œil complice au jeune homme avant de m’adresser à Dust, enfin, à Metal d’abord.

- Metal, ton plongeon est nickel, au niveau de la précision, de la technique, il n’y a rien à redire. Mais tu prends tout en force. Tu cherches à te battre pour réussir au lieu de simplement laisser faire. Quand tu prends en force, tu contractes tous les muscles superficiels et ceux là ne t’aideront pas à être souple. De plus, tu te rends la tâche plus difficile qu’elle ne l’est, puisqu’en te tendant ainsi, tu vas bloquer tes mouvements.
On a deux types de muscles dans le corps, les muscles superficiels et les muscles profonds. C’est en travaillant vos muscles profonds que vos mouvements seront plus souples, plus contrôlés et que vos articulations seront mieux protégées. Et donc, c’est en travaillant en souplesse et en profondeur que vous arriverez à les développer.

Quand c’est toi Dust qui a plongé, ton mouvement était beaucoup plus fluide et tu as cherché à t’ouvrir à la force de l’eau, cela s’est vu dans ton plongeon. Tu as fait beaucoup moins de remous la deuxième fois et ton plongeon était plus harmonieux.
Ton idée de prendre de l’élan était bonne, mais j’aimerais que vous arriviez à plonger sans cet élan.


J’adressai un nouveau sourire à mes élèves puis je me levai face à l’étendue d’eau.

- Techniquement, je n’aurais rien à vous apprendre. La technique se perfectionne toujours, bien sûre, mais vous avez compris l’essentiel et il ne tient qu’à vous de préciser votre mouvement.
Maintenant, il vous manque une petite chose essentielle : l’Ouverture. Il faut y penser tout le temps, quel que soit l’exercice que je vous demande.

L’eau n’est pas la seule force à laquelle vous devez vous ouvrir. La terre et l’air en sont deux et d’autres existent aussi. Le plongeon marie la force de l’air à celle de l’eau. C’est glisser sur l’air pour mieux se fondre dans l’eau.


Je jetai un regard aux deux garçons.

- Et pour Métal, la force physique n’aide pas à parvenir à ses fins. La vraie force c’est l’ouverture. Écouter et apprendre. Sentir la puissance de l’air ou de l’eau dans son corps et puiser dedans pour plonger, ou pour toute autre chose d’ailleurs. Ce ne sont pas vos muscles qui vous aideront dans une situation critique, mais votre manière de bouger et d’être en accord avec le monde qui vous entoure.

Je leur adressai un clin d’œil encourageant avant de m’élancer au dessus de l’eau. Mon corps décrivit une courbe harmonieuse en passant à travers l’air avant de se fondre dans l’eau, sans un remous, en passant la surface plane du lac pour finir, enfin, à dériver doucement au gré du courant aquatique.
J’émergeai quelques secondes plus tard, souriant. Je grimpai sur le rocher et encourager les deux garçons à recommencer.

- N’oubliez pas : Ouverture, toujours.

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Lun 09 Mar 2015, 05:59

Narek ne plongea pas de nouveau immédiatement. L'ouverture, il la connaissait, la côtoyait. Tout musicien ou poète connaissait ce regard nouveau qui s'ouvrait sur le monde autours d'eux lorsqu'ils écrivaient quelque chose de nouveau. L'apprenti marchombre vida ses poumons, les remplis, ferma ses yeux et resta immobile comme une statue pendant un moment, se concentrant sur le moindre bruissement, le moindre son.

Doucement, il put voir le paysage ce dessiner autour de lui. Il n'avait pas besoin d'yeux, les sons faisait l'affaire. Il n'avait pas besoin de nez, le vent lui soufflait ce qu'il devait savoir à l'oreille. Tranquillement, il leva le bras droit et ferma son poing sur quelque chose.

Il expira, recommença à respiré normalement, puis ouvrit les yeux en observant la feuille d'arbre venue lui caresser la paume. Narek referma le poing et, sans adresser un regard à qui que ce sois, couru jusqu'à un rocher surplombant légèrement le lac.

Il plongea, son corps s'adapta aux mouvements de l'air, les étreignis. Quelques gouttes à peine sortirent du lac, un bruit sourd mais sonnant presque comme une vague qui s'écrase sur un rocher retentit et Narek profita du moment. Il ne faisait que découvrir l'ouverture, oh bien sur il l'avait côtoyer toute sa vie, mais jamais il ne lui avait donné de nom. Ce nom résonna en lui et, plutôt que de remonter immédiatement, il profita de l'air qu'il avait pour observer le fond du lac et tout ce qu'il voyait dans l'eau.

Doucement, l'apprenti remonta à la surface, retourna sur la rive en essorant ses longs cheveux de ses mains. Il regarda tranquillement Milo avec un énorme sourire sur le visage.


Nager c'est un peu comme voler sur l'eau, la leçon de vol elle venait bien finalement.

hors-rp:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Dim 22 Mar 2015, 23:06

Metal et Dust écoutèrent les conseils de Milo, tout deux enfoncés dans un silence qui abritait deux réflexions bien différentes. Tandis que Metal essayait toujours de transposer le concept d’ouverture dans sa propre façon d’appréhender les choses, Dust, lui, explorait encore ce que cette découverte lui apportait.
Il s’assit en tailleur au bord de l’eau et observa en silence le  paysage qui l’apaisait étrangement, puis le plongeon de Narek.
Puis il attendit encore un peu, le regard dans le vide, avant de se lever et d’aller à un endroit plus adapté.
Rapidement, il regarda l’empreinte de ses pieds sur le sol, et étreignit un peu de terre entre ses orteils. Et il se prépara à plonger une nouvelle fois.

Dust écarta en grand les bras, puis les mains jusqu’au bout des doigts, il balança sa tête en arrière un instant, sentant la terre humide, imaginant les volutes d’air l’entourant, entendant le lac. Puis il l’observa, avant de ramener les bras en arrière, de fléchir les jambes et de plonger.

Concentré sur l’air, il le senti accompagner son mouvement, comme créant une voie du rocher jusqu’à la surface cristalline, qu’il fendit sans percevoir de résistance.

Lorsqu’il émergea, Metal sorti de son mutisme.

*- Joli frérot. Enfin, je crois.*

Metal se hissa hors de l’eau, et fit face au lac. Il n’y voyait toujours pas de beauté, mais comprenait qu’on puisse éprouver quelque chose en regardant cette gigantesque étendue d’eau. Lui, il y voyait une lutte perpétuelle. L’eau cherchant à s’échapper, la terre essayant sans la moindre chance de la contenir. L’eau servant elle-même à nourrir des arbres qui se faisaient entre eux une guerre d’une durée incroyable, pour avoir droit à une peu de soleil.
À ses yeux, tout était un combat. La vie en était un. L’ouverture, c’était consentir a des alliances temporaires pour être plus fort, en économisant de l’énergie pour ses combats futurs.
C’est comme ça, en tout cas, que Dust interpréta la situation, mit des mots sur les ressentis de Metal.

À l’instant ou il se propulsa, il se rendit compte qu’il utilisait encore trop ses muscles. Cependant il effectua une courbe bien propre dans les airs, avant de pénétrer dans l’eau. Il continua d’ailleurs à se déplacer en courbe pour remonter à la surface, utilisant, à sa manière, peu d’énergie.

Finalement, Dust se dirigea vers Milo. Il avait prit son temps, peut être plus que nécessaire, mais il se sentait bien. L’Ouverture. Il était impatient d’essayer ce concept sur autre chose, un autre défi.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Lun 06 Avr 2015, 18:18

J’observai mes apprentis avec attention, tentant d’analyser l’impact que mes paroles avaient eu sur eux et comment appréhendaient-ils la notion d’Ouverture. Narek se leva mais il ne plongea pas tout de suite, il resta un instant debout, les yeux fermés, pour apprivoiser la puissance de ce mot. Dust, quant à lui, préféra s’asseoir en tailleur, plongé dans ses pensées, laissant son regard parcourir le paysage tranquille.

Narek jouait avec l’Ouverture et je perçus nettement le chemin que ce mot traçait dans l’esprit du jeune homme. Cette notion lui semblait familière, mais je sentis ce jour là, qu’il découvrait pour la première fois l’importance qu’elle avait et la force qu’elle pouvait lui apporter. Un léger sourire effleura le bout de mes lèvres. Narek plongea et son plongeon fit naître totalement mon sourire. Dire qu’il ne fit aucune éclaboussures serait mentir, mais je peux vous assurer qu’il n’en était pas loin. Quand il émergea, il semblait serein, et heureux.

- Nager c'est un peu comme voler sur l'eau, la leçon de vol elle venait bien finalement.

Je lui rendis son sourire en hochant la tête.

- Il y a mille et une façon de voler Narek, lui murmurai-je énigmatiques en lui adressant un clin d’œil.

En prononçant cette phrase, je ne pus m’empêcher de penser à ma douce Svetlana... Elle aussi avait compris ce que c’était que de voler. Je restais persuadé que la danse était sans doute la plus belle façon de s’envoler.

L’image de ma charmante femme s’évanouit quand Dust se leva à son tour pour plonger. Comme Narek, il prit le temps de sentir le monde autour de lui, de faire plus ample connaissance avec madame Ouverture. Quand il plongea enfin, c’était un sourire de fierté qui était dessiné sur mes lèvres. Les deux jeunes hommes apprenaient vite et, à l’image de son camarade, le plongeon de Dust était nettement plus harmonieux que le premier, en communion avec l’air et l’eau.
Les deux élèves étaient ouverts aux notions que je leur inculquais et avaient envie d’apprendre et de découvrir toutes les merveilles de la Voie. Le seul qui me posait question, qui opposait une certaine résistance et avec lequel je ne savais pas vraiment comment me comporter, c’était Metal. J’observai avec attention son plongeon - parce que oui, désormais je le distinguais tout de suite quand c’est lui qui prenait le contrôle - parfait techniquement soit-dit-en-passant. Je voyais bien qu’il essayait de comprendre cette notion d’Ouverture, mais à sa manière. Et sa manière, j’avais l’impression, était basée la force et le profit qu’il pourrait tirer des éléments.Je le sentais dans le “contre” et non pas dans l’”avec”. Mais comment lui faire comprendre qu’il pouvait danser avec le monde et non pas se battre contre lui ?
Le fait que Dust et Metal était la même personne, mais tellement différents l’un de l’autre, cela aussi me perturbait... Ne vivaient-ils en fait qu’un éternel combat entre l’un et l’autre ? Si c’était le cas, qui gagnerait ? Et qui était celui d’”origine” ? Ce corps appartenait-il réellement à Dust, ou n’était-il pas celui de Metal ? Pouvait-il appartenir aux deux ?

Je secouai la tête, repoussant toutes ces questions au fond de mon esprit. Dust et Metal constituaient un vrai mystère pour moi, mais j’aurais tout le temps d’y songer un peu plus tard... Je reportai mon attention sur mes deux élèves qui attendaient ma réaction. Un sourire vint éclairer mon visage.

- Félicitation à tous les deux, vous êtes sur la bonne voie. Vous avez compris l’importance du mot Ouverture et le lien que vous pouvez avoir avec les différentes Forces qui régissent le monde, dont l’eau plus particulièrement puisque c’était elle le centre d’attention aujourd’hui.

Je leur adressai un clin d’œil avant d’effectuer un plongeon silencieux. Une fois remonter à la surface, je leur fis signe de me suivre en direction de la rive du lac. Quand nos pieds touchèrent enfin le sable, nous nous séchâmes et nous habillâmes rapidement puis je me dressai devant eux, souriant.

- Bien, pour cette après-midi, ce sera tout. Je vais vous montrer quelques étirements qui complèteront ceux que Hope a dû vous apprendre. Pensez à bien vous étirez après chaque entrainement pour éviter les courbatures.

Je leur adressai un clin d’œil avant de passer à la série d’étirements que je leur avais préparer, leur montrant d’abord les gestes à effectuer puis les laissant continuer seuls pour pouvoir les corriger chacun leur tour. Une fois que ce fut fini, je leur fis signe de rester debout à leur place et vins me mettre devant eux, dos à eux.

- Suivez-moi, en calquant bien votre respiration sur la mienne. Elle doit venir du bas ventre et s’accorder avec vos mouvements.

Je fermai les yeux quelques secondes avant de m’immerger dans la Gestuelle Marchombre.

Mains qui montent vers le ciel.
Inspiration.
Mains qui s’ouvrent et redescendent vers la Terre.
Expiration.

À peine avais-je commencé que je sentais déjà les bienfaits purificateurs de la Gestuelle.

Mains qui montent et embrassent le monde.
Inspiration, corps qui se remplit d’oxygène.
Mains qui descendent et se rejoignent au centre.
Expiration, corps qui se libère.

Calme, paisible, serein, tranquille... Autant de mot qui ne décrivent pas avec assez de force les effets de la Gestuelle Marchombre sur le corps. Je m’arrêtai doucement, enjoignant à mes élèves de continuer seuls. Je passai vers eux pour les corriger et préciser certains mouvements, mais la Gestuelle n’ayant rien de très compliqué, tous les deux ils avaient vite saisi la qualité des mouvements.

Je les laissai se familiariser avec la puissance de cette Gestuelle, attendant patiemment qu’ils s’arrêtent d’eux-mêmes quand ils se sentent totalement recentrer.

- C’est la Gestuelle Marchombre, leur appris-je avec un sourire calme sur mon visage, à consommer sans modération, tous les jours, minimum une fois par jour, plus si l’envie vous prend. Elle sert à vous centrer sur vous-même, à vous apaiser, à vous purifier, à vous libérer... Plus vous la pratiquerez, plus vous verrez l’étendue de sa Magie.

Je leur adressai un clin d’œil complice, avant de continuer.

- Bon, je vous laisse là, le soleil ne va pas tarder à se coucher et je vous conseil vivement de l’imiter : le cours n’est pas fini ! Je vous retrouve demain à la première lueur de l’aube devant les écuries, on va faire une petite promenade. On sera rentré avant la nuit, donc vous n’avez besoin de prévoir qu’un casse-croûte pour le déjeuner.
Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit à tous les deux et vous dit à demain en forme !


Je leur adressai un dernier sourire enthousiaste avant de récupérer mon sac et les harnais et de m’éclipser. Moi aussi j’avais besoin de dormir !









[encore une fois, désolée pour le retard ><' ]

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Sam 11 Avr 2015, 22:50

Après les plongeons, Milo décida que la journée avait été assez longue. S’ensuit une séance d’étirement qui fit un bien fou à Dust, qui sentait encore les effets de la course de Metal plus tôt dans l’après midi. Milo leur montra de nouveaux exercices, et chacun d’eux apaisa ses muscles.
Puis, Milo leur demanda de copier ses mouvements, et commença une étrange danse, que Dust avait déjà observé de loin en regardant un cours. Des mouvements lents et souple, vu de l'extérieur, ils évoquèrent à Dust la leçon du jour, l’Ouverture.

Puis au fur et à mesure qu’il la reproduisait, il perçut d’autres choses. C’est une méditation. Une ode à l’ouverture, une danse invitant chaque force à transiter par lui-même, créant un lien entre le ciel et la terre, entre lui et le monde.

Il continua, sans penser, pendant un temps auquel il ne prêta pas attention, puis il laissa Metal remonter. Il continua, conservant la souplesse de Dust. Mais ce n’était qu’un exercice de plus pour lui. Il s’ennuya rapidement et s’arrêta, laissant le dessus à Dust.

- C’est la Gestuelle Marchombre, leur appris-je avec un sourire calme sur mon visage, à consommer sans modération, tous les jours, minimum une fois par jour, plus si l’envie vous prend. Elle sert à vous centrer sur vous-même, à vous apaiser, à vous purifier, à vous libérer... Plus vous la pratiquerez, plus vous verrez l’étendue de sa Magie.

Dust envisagea immédiatement des moments propices et se promit de profiter des temps libres qu’il aurait pour s’adonner à la Gestuelle Marchombre.
Milo parti après leur avoir donné rendez-vous aux écuries, à l’aurore.
Dust lança un salut souriant à Narek et parti dans la forêt.
Il chercha une grotte, qu’il trouva assez rapidement, et réuni le nécessaire pour une nuit tranquille. Alors que le soleil se couchait, il alluma son feu, et s’immergea dans la Gestuelle Marchombre.
Lorsqu’il arrêta, les braises rougeoyaient sous le vent chaud de cette fin de soirée. Il enterra les pattes du lièvre qu’il avait attrapé, et fit cuire directement le reste avant de le dévorer.

Adossé  la paroi de la grotte, Dust attendait tranquillement le sommeil. Metal était présent, assez en tout cas pour réagir en cas de danger, mais assez reculé dans son esprit pour qu’il le sente à peine.  La nuit était calme, presque silencieuse, et une chaleur agréable émanait du feu qu’il avait réanimé après son repas.  



Le vent froid fouettait les arbres en produisant un sifflement inquiétant. Perdu dans la plainte du vent, un cri d’enfant retenti. Les arbres séculaires gardaient la forêt. Leurs racines ressemblaient à de gros serpents endormis, tandis que les ombres pâles projetées par la lune créaient divers monstres terrifiants.

Mais ce jeu d’ombre n’était rien comparé aux yeux félin qui suivaient ses mouvements, de petites lucioles jaunes fendues, prêtes à fondre sur lui.
Dust avançait dans la forêt, et comme d’habitude, il fini par atteindre une petite maison délabrée. Les félins disparurent, au profit de bêtes au corps noir et aux yeux ressemblant à des cristaux. Les regards fixes couleur rubis, émeraude ou diamant le suivaient tandis qu’il s’approchait de la demeure.

- Où est l’enfant ?! criait-il aux monstres des ténèbres.

Les bêtes se détournèrent, et avec les pelles qu’elles portaient, se remirent à creuser la terre.
Il s’arrêta un instant devant la porte de la maison. Lorsqu’il enclencha le mécanisme de la poignée, la porte s’éffondra dans un nuage de poussière et de sciure. Il jeta un œil à l’intérieur avant de s’écarter de la porte déchue pour rejoindre l’entrée de la cave. Il y trouva un démon à la peau grille et écailleuse, aux yeux noirs et aux cheveux ébouriffés. Le démon tenait une épée courte.

- Où est l’enfant ?

- Dans la cave, dit le démon.

Dust s’approcha de la cave, mais le démon lui bloqua le passage.

- Si tu veux le retrouver, tu vas devoir me tuer, dit le démon.

Dust eut à peine le temps de penser qu’il n’était pas armé quand un poids se fit sentir dans sa main. Une magnifique épée à la lame argentée s’y trouvait. Il regarda le démon et sa lame émoussée. Le cri de l’enfant retenti et le regard du démon s’empli de tristesse.




Dust se réveilla avant l’aube, il frissonna : le feu était éteint. Il sorti de la grotte pour profiter, comme chaque jour, de ce moment de paix. Il profita de l’absence de Metal pour encore une fois s’immerger dans la Gestuelle Marchombre, au bord de la rivière. Il s’arrêta, se déshabilla et alla dans l’eau, pour se rafraîchir. Il senti Metal se réveiller peu de temps après et se prépara à l’attaque matinale coutumière.

*- Bonjour, frérot.*

*- Bonjour Metal. Dis-moi, est-ce que tu rêve, parfois ?*

*- Je t’ai déjà dis que je ne rêvais pas, pourquoi tu me le demande encore ?*

*- Parce que je crois que tu mens.*


Metal se tu et s’enfonça dans les profondeurs de leur esprit. Il en émergea quelques minutes plus tard.

*- Merci frérot.*

*- De quoi tu parles ?*


Mais Metal ne répondit pas et s’enfonça à nouveau dans les landes obscures de leur esprit.

L’aube approchait. Dust retourna à la grotte, y déterra les cuisses du lièvre et les enroula dans un morceau de tissu. Il prit ses affaires, et parti vers l’écurie.

HRP:
 

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mer 06 Mai 2015, 04:19

Des exercices, non, quelque chose d'autre. Narek suivait tranquillement les mouvements sans tout à fait y penser... Pour une raison inconnue cette façon de bouger lui rappelait un jeune homme qu'il avait connu. Un garçon plein de liberté. Un oiseau parmi les fourmis du monde.

Son esprit se vida et, sans même qu'il ne sache pourquoi ou que son expression faciale change, il se mit à pleurer. Des larmes coulait le long de ses joues sans que son regard ne se détache d'un point que lui seul semblait voir, comme si il suivait une mouche virevoltant autour de lui à un rythme parfait. Son regard calme et sérieux donnait à son visage mouillé une apparence de statue en mouvement.

Il n'arrêta de pratiquer la gestuelle que lorsqu'ils se quittèrent, faisant une révérence légère, beaucoup moins exagérer que par le passé, à Dust et à leur maitre avant de partir vers une clairière non loin de là. Il avait toujours préféré dormir à la belle étoile...

Les yeux de l'apprenti ne s'ouvrirent que quelque heures avant l'aube, comme à son habitude, et il pratiqua de nouveau la gestuelle presque immédiatement. Le jeune homme remballa le peu de choses qu'il possédait, plaça son sac sur ses épaules et se dirigea vers l'écurie en mâchouillant un bout d'une herbe dont son ancien maitre lui avait parlé, elle avait un étrange gout de menthe poivré et avait plusieurs utilités médicinales. Il en avait toujours sur lui... Après tout, il adorait la menthe poivré.


Hors-RP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Sam 09 Mai 2015, 13:20

Deux heures avant l’aube, j’étais debout sur le toit de l’Académie, faisant face à l’infinité du paysage qui s’étendait à mes pieds. De là, je pouvais apercevoir le lac Chen tout proche et les formes ondulantes des Dentelles Vives un peu plus loin. Dans mon dos, je savais que je pouvais suivre le cours du Pollimage et laisser mon regard se perdre dans la plaine qui nous séparait de Fériane et d’Al-Jeit. Cependant, à cet instant, je ne voyais rien d’autre que l’intérieur de moi-même : les yeux fermés, je me tenais sur ce toit totalement immergé dans la Gestuelle Marchombre.

Inspiration...
Mains qui montent,
Qui s’ouvrent sur l’infini.
Expiration...
Mains qui descendent,
Qui recentre l’énergie du monde.

Prenant la lune et les étoiles pour témoins, je me mouvais avec fluidité en symbiose avec le vent et la nuit. Dans ces moments, je ne pouvais m’empêcher de penser à Svetlana : quand elle dansait, ce n’était pas seulement une harmonie parfaite que je percevais en elle, mais bien plus que cela. Elle ne se contentait pas d’être avec le monde, elle était le monde.

Un sourire niais vint se planter sur mon visage. Certains disent que l’amour ne dure pas, qu’il s’essouffle avec le temps et que la routine s’installe rapidement, pourtant, après plus de vingt ans, j’ai toujours cet air béa d’adolescent transi et rêveur quand je pense à ma douce danseuse.
Tout en continuant ma Gestuelle, je laissai mes pensées dériver vers un petit garçon dont les yeux d’un gris profond et plein de nuances, ne fixaient jamais rien. Trystan, mon petit voisin aveugle à qui je vouais une grande affection. J’essayai de l’imaginer en train de danser avec ses yeux fermés. Je tentai de le visualiser dans la Gestuelle Marchombre... Pourquoi l’image que j’avais ainsi à l’esprit semblait-elle si réelle ? Si réalisable ? Au fond de moi, j’étais persuadé que c’était possible pour un petit garçon aveugle de danser et Svetlana était de mon point de vue. Mais moi, je le voyais encore mieux marchombre. J’avais l’intime conviction qu’il avait déjà un pied sur la Voie et qu’il n’attendait qu’un guide, une personne qui lui ouvre cette porte, pour bondir et s’envoler. Quand je l’observais, je me disais que les aveugles avait tout pour devenir des marchombres d’exceptions : privés de leurs yeux, ils voyaient le monde par bien d’autres moyens et finalement, ils percevaient beaucoup mieux toutes ses forces qui nous entourent que nous, voyants, qui nous reposons sur notre vue.

Mains qui montent.
Inspiration, calme et légère.
Mains qui descendent.
Expiration, lente et profonde.

Face aux premières lueurs rosées qui annonçaient l’aube, je sortis doucement de la Gestuelle Marchombre. Une vague puissante de calme et de paix traversait mon corps, mon cœur et mon âme. Avec un sourire tranquille adressait au jour qui se lèverait bientôt, je ramassai mon sac et m’éclipsai en silence pour rejoindre les écuries une trentaine de mètre plus bas, lieu où j’avais donné rendez-vous aux deux élèves du groupe Pomy la veille.

Comme j’étais arrivé le premier, je fis un rapide tour des box et m’aperçus qu’aucun des deux apprentis n’avait de cheval. Bon, les chevaux de l’Académie étant tous là sauf Cheyenne, le seul étalon, ils auraient l’embarras du choix. Restait à savoir si ils avaient déjà monté ou pas. Je sortis Adage et préparai sa selle et son filet avant d’aller chercher une boite en bois remplie de brosses en tout genre. Quand Dust et Narek arrivèrent, je les saluai en souriant joyeusement.

- Bonjour les garçons ! En forme pour une petite ballade ?

Je leur adressai un clin d’œil complice.

- On part à cheval. Je vous présente Adage, un hongre de treize ans que j’ai fait naître et que j’ai débourré. Il est un peu farceur et a encore son côté poulain taquin, mais ça reste un bon et fidèle cheval qui ne ferait pas de mal à une mouche.

Je marquai une pause pour frotter l’encolure de l’intéressé qui, se sentant observé, henni joyeusement et me donna un coup de tête au passage. Je secouai la tête en souriant. Ce cheval m’impressionnera toujours.

- Donc, avant de partir je voudrais éclaircir un point non négligeable : êtes-vous déjà monter à cheval ou avez-vous quelques notions d’équitation ?

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Lun 19 Oct 2015, 17:21

Narek hochait la tête quand il aperçut Dust s'éloigner tranquillement, comme si il ne les connaissait pas. L'apprenti marchombre fermât les yeux un moment et sourit au dos du garçon. Il trouverais sa voie à lui, il en était convaincu. Dust était fort, peut-être même plus que lui ou Milo. Le jeune homme s'approcha des chevaux pour les observer, le temps que leur, non, son maitre ne vois la décision de Dust et face les changements nécessaires à ses plans.

La main du barde passait près du nez des chevaux, qui sentait son odeur tranquillement. Puis une jeune jument, après l'avoir sentit un bon coup, frotta sa tête contre sa main et, quand il tenta de continuer son chemin, essaya de le retenir. Narek sourit. Il avait trouver celle qu'il montrait aujourd'hui. Doucement, il prépara la cheval pour être monter, il n'avait jamais vraiment monter un cheval avec une scelle, mais bon. Il y avait un début à tout. Il fit sortir le cheval de l'écurie avec un sourire en se tournant vers Milo


Alors, grand chef! On vas où?

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Lun 19 Oct 2015, 22:10

[sourire]

- Nulle part pour le moment jeune homme ! On ne partira pas tant que tu n'as pas répondu à ma question.

[clin d'œil]

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mar 20 Oct 2015, 15:46

En route vers l’écurie, Dust s’était perdu dans ses pensées.
Il était hanté parle fait de ne pas pouvoir gérer Metal. Constamment, il réprimait des tremblements. L’envie de meurtre était chaque jour plus forte. Il se rendait compte du danger qu’il représentait pour tout ceux qui étaient proches.
Parfois au lever du soleil il était prit par ce désespoir. Toujours devoir contenir la fureur et l’instinct de mort. Metal n’était pas Marchombre. Il corrompait les enseignements qu’ils recevaient.
Il était arrivé à l’écurie quand il décida qu’il ne devait pas y être.

C’est alors que ses sombres pensées, repliées sur lui, prirent un nouveau départ. Ouverture. Sur le monde.
Après tout, peu de gens pouvait survivre à Metal, mais Milo en faisait probablement parti. Tout en lui le criait.

Il fit demi tour et s’avança finalement vers Narek et Milo et lança, gêné :

- Bonjour ! Navré, je ne sais pas monter à cheval, et ça risque d’être seulement le petit problème.

Dust leur expliqua succinctement l’effet qu’avait Metal sur les chevaux, il les terrifiait, et à cause de ça il n’était monté qu’une seule fois sur un cheval, qui l’avait jeté à bas presque instantanément avant de ruer en tout sens, paniqué.
Il soupçonnait tout de même Metal de faire exprès, ou du moins, de ne rien faire pour s’en empêcher, mais n’avait pas voulu retenter l’expérience.

D'ailleurs, depuis son réveil, Metal avait été étrangement calme.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Jeu 22 Oct 2015, 01:05

Narek entendit la voix de Dust près de lui et sourit. Il avait eu raison, le jeune homme avait trouvé sa voie. Il se demanda un instant si Metal, lui, était d'accord avec la décision, puis se retournât vers leur maître. L'ex-barde lui répondit à nouveau par l'affirmative, supposant qu'il n'avait pas vue son hochement de tête. Il se demanda un moment ce que Dust voulait dire par ''Un problème'' puis pensa soudain à un ''Détail''

Metal...?

La question vint toute seule, avec un léger regard désoler dont il ne se rendit même pas compte, au fond il sympathisait avec le jeune homme. Il avait beau avoir tendance à le taquiner et ne pas avoir peur de Metal, Dust, lui, devait vivre avec un autre dans sa tête... Narek se demanda un instant si il sagissait d'un combat constant entre les deux ou si l'un d'eux avait contrôle de l'autre.Le jeune homme fut un instant dépité, il aimait monté à cheval, ces bêtes le fascinait. Encore qu'une course à pied aurait pu faire du bien...

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mer 11 Nov 2015, 18:09

Un léger soupir franchit mes lèvres. Narek n’avait pas du entendre ma question. J’avais vu son regard devant l’hésitation de Dust. Ce dernier avait failli faire demi-tour, le cœur plein de doutes, probablement à cause de Metal et cela avait affecté son compagnon. Pourtant, malgré tout le doute qui se reflétait dans les yeux de mon élève, je sentais au fond de moi qu’il ne partirait pas. Je l’observai calmement, attendant que ses interrogations aient fait leur chemin. Il se retourna enfin, une nouvelle étincelle dans le regard qui m’arracha un sourire.

- Bonjour ! Navré, je ne sais pas monter à cheval, et ça risque d’être seulement le petit problème.

Metal. Dust expliqua que la présence de Metal terrifiait les chevaux. Je hochai la tête, pensif. Narek était revenu avec Brume, une jument de l’Académie et avait commencé à la préparer. Un nouveau soupir m’échappa. Bon, au moins, cela voulait dire qu’il avait au moins quelques notions d’équitation. Enfin, de toute manière, je devrais reprendre de zéro pour Dust, cela ne fera pas du mal à son camarade de revoir les bases.

Je réfléchis un instant à un léger changement de programme. Il fallait d’abord “apprivoiser” Metal et habituer les chevaux à sa présence. Je jetai un bref coup d’œil à Brume et à Adage. La première ne semblait pas avoir remarqué le jeune homme, certainement plus occupée par les coups de brosse de Narek, ou alors elle s’en remettait à Adage qui, lui, avait tourné ses oreilles vers l’arrière, tentant d’identifier si le jeune homme était ou non une source de danger.

- Bien. J’avais prévu une petite balade à cheval, mais on va modifié un peu le programme, annonçai-je en adressant un clin d’œil à Dust. Dust, je vais aller chercher Ptitbuis, c’est une jument très calme, parfaite pour les débutants. Elle n’est pas peureuse et comme elle a du en voir de toutes les couleurs depuis le temps qu’elle est ici, je pense qu’elle sera la plus adaptée pour toi, et Metal, pour commencer.

Joignant le geste à la parole, j’allai chercher Ptitbuis dans son box et la ramenai dehors. À la vue de Dust, elle coucha les oreilles, mais plus par inquiétude que par peur véritable. Elle était dehors et deux autres chevaux étaient là aussi et ne bougeaient pas, elle n’avait aucune raison de paniquer.

- Narek, je vois que tu as commencé à panser ta jument, je te laisse finir pendant que je m’occupe un peu de Dust.

Je laissai Narek et m’approchai de Dust doucement.

- Vous allez faire connaissance tous les deux. Dust, vient doucement vers elle, sans faire de gestes brusques pour qu’on voit comment elle réagit. Et si tu peux, demande à Metal d’être sympa. Voyager à cheval peut être pratique.

Je lui adressai un clin d’œil encourageant et tint Ptitbuis tandis qu’il s’approchait. La jument ne broncha pas. J’en profitai donc pour aller l’attacher près des deux autres, montrant à Dust comment faire le nœud spécial qui permettra au cavalier de le défaire d’un coup ou cas où les choses tourneraient mal. Je lui fit refaire jusqu’à ce qu’il y arrive parfaitement puis appela Narek - qui avait terminé - pour leur expliquer comment se déroulait le pansage d’un cheval et son utilité, jugeant qu’un petit rappel ne pouvait pas faire de mal à Narek. Je laissai ensuite Dust préparer sa jument, supervisant ses gestes. Ptitbuis semblait un peu tendue et inquiète, mais elle se laissait faire. Nous n’irions pas plus loin pour le moment.

- Bien, détachez vos chevaux et prenez les par la brides, on ne montera pas tout de suite. On va les laisser s’habituer à nous et on va un peu faire travailler Metal.

Après un sourire tranquille dirigé vers mes deux élèves, nous sortîmes de l’Académie, marchant à côté des chevaux. Je les arrêtai au bout d’une centaine de mètres.

- Maintenant, on va courir ! Ne vous en faites pas pour les chevaux, ils nous suivront. C’est autant pour vous échauffer que pour vous défouler un peu.

D’un clin d’œil, je les invitai à me suivre à bonne allure. Nous courûmes tranquillement une quarantaine de minutes. Les deux garçons commençaient à avoir une bonne endurance et j’étais fier d’eux.

Je ralentis jusqu’au rythme de la marche et les fis marcher encore un peu avant de m’arrêter pour leur demander de s’étirer pendant que je préparais l’exercice suivant. À l’aide de branches, je dessinai une première ligne puis une deuxième à une dizaine de mètre.

- Alors, Narek, Dust... et Metal. J’espère que vous êtes bien chaud. Pour l’exercice suivant, vous allez vous mettre derrière une première ligne, je lancerai un premier “top” et vous vous mettrez à courir jusqu’à la deuxième ligne. Quand je dirai le deuxième “top” vous devrez être dessus puis repartir vers la première, et ainsi de suite. Au début les “top” seront espacés puis je les rapprocherai, ce qui va vous faire courir plus vite.

Je marquai une pause, m’assurant que les deux garçons avaient compris avant de me tourner vers Dust.

- Pour cet exercice, j’aimerais bien voir aussi bien toi, Dust, que Metal. Du coup, pour que ton corps ait le temps de se reposer un peu, vous allez passer chacun votre tour. Dust, Narek et enfin Metal.

N’oubliez pas de respirer profondément et de ne pas partir trop vite ! Le but est de tenir le plus longtemps possible.

Je leur adressai un clin d’œil et Dust se mit sur la ligne de départ.

- Prêt ? Top !

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Jeu 12 Nov 2015, 07:06

Milo hocha la tête calmement avant de soupirer. Dust sourit rapidement et attendit qu’il prenne sa décision. Narek brossait déjà un des chevaux quand il décida d’aller chercher une bête plus calme.

*- Hey, Metal, tu peux essayer de…*

*- Oui. J’ai aussi envie de suivre ce cours. Mais je sais pas trop comment faire…*


Dès que la jument apparu, ses oreilles se baissèrent. Dust se demanda si Metal essayait déjà de ne pas vouloir la tuer. De toute façon, ça prendrait un peu de temps.
Milo ralentit l’allure alors qu’il approchait, jusqu’à guider la jument juste devant Dust. Il l’encouragea à faire la distance manquante. Dust approcha, leva la main lentement, paume ouverte, et flatta l’encolure de Ptitbuis, qui n’avait pas l’air rassurée mais ne bougea pas.
Milo lui apprit ensuite un noeud toujours utile, et lui expliqua en quoi consistait la préparation des chevaux. Ce travail lui paru assez fastidieux, et Metal, pour se contrôler, avait choisi de totalement se désintéresser de ce qu’il se passait. Au bout d’un moment, l’ennui apparu chez Metal. Dust aurait dit “rapidement”. La petite jument se tendit sous les coups de brosses, et la fin du pansage, nettoyer les sabots, fut compliqué.

Milo comprit rapidement qu’il faudrait encore du temps, et emmena tout le monde en dehors de l’Académie. Il lança une séance d’échauffement, à commencer par de la course.

- J’y vais, frérot.

Dust lui laissa la place et Metal se mit à suivre Milo. Ils allaient assez vite, et Metal en profita pour relâcher la pression. Dust reprit sa place quand ils ralentirent, et il commença à s’étirer. Milo expliqua ensuite les règles de son jeu. Dust sourit au clin d’oeil de Milo lorsqu’il se mit sur la ligne de départ.
Top !
Dust s’élança en avant jusqu’à la ligne. il se rapprochait vite et
Top !
Dérapage sur la terre sèche, pivot des pieds, il s’élança dans l’autre sens. La ligne se rapprochait, cette fois, il freina un peu avant.
Top !
Dérapage. Pivot des pieds, il s’élança dans l’autre sens. La ligne se rapprochait, il freina.
Top !
Il avait trop ralenti.

Au bout de quelques aller-retours, il avait la course plus légère, et arrivait à faire demi tour instantanément en ne ralentissant presque pas, gagnant du temps. Il lissait ses mouvements porté par les tops répétitifs. Légèreté et vitesse.
Les top accéléraient et Dust était concentré sur les lignes. Il avait l’impression que la distance grandissait entre les tops, jusqu’à se rendre compte que le temps entre les top diminuait. Il n’arrivait plus à accélérer. Les top le rattrapèrent.

Le monde réapparut alors que l’absence de top se faisait sentir. Son coeur battait follement, aussi il s’écarta pour laisser la place à Narek et alla faire lentement quelques exercices d’assouplissement.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Jeu 12 Nov 2015, 16:30

La course. Un exercice que Narek adorait. Il courut à un bon rythme, conscient de brume, le cheval qu'il avait choisi, qui le suivait. Il se promit d'en acheter un, un de ces jours. Puis il aperçu Dust le dépasser et se ravisa en voyant les yeux noirs de celui-ci, c'était Metal. Le jeune homme lui lança un léger sourire. Toute sauvagerie qui émanait de lui, au fond l'ex-barde respectait Metal. Une force de la nature du genre, c'était impressionnant.

Le jeune homme ne put retenir un juron en grinçant les dents. Cet exercice des ''top'' ressemblait un peu trop au genre de ''torture'' qu'il avait du subir auprès de son ancien maître, qui le traitait de ''mou'' quand il ne pouvait pas duré plus de 5 minutes au rythme effréné de celui-ci, qui faisait la course contre son élève... Avec un cheval pour être sûr de toujours battre Narek. Le garçon profita du tour de Dust pour s'étiré tranquillement et se préparer lentement.

Quand ce fut son tour, Narek approcha de la ligne en fredonnant et ne commença que par une légère course, manquant un ou deux ''Top'' au début, le temps de s'habituer au rythme, puis il accéléra peu à peu, bientôt il eu l'impression qu'une divinité quelconque, se croyant horloger, avait détraquer le temps, puis remarqua qu'il ne s'agissait pas du temps qui allait plus vite, mais de Milo qui accélérait rapidement ses ''Top'', presque comme si il voulait voir jusques où son élève pouvait être pousser.

Le sol semblait confortable, presque comme un matelas. Narek ne fit pas l'idiot, il n'était pas là pour tomber sans connaissance après un exercice et il fit un ''T'' avec ses mains en marchant pour reprendre son souffle. Abandonner n'était pas super, mais c'était mieux que de se laisser mourir de fatigue alors qu'il arrivait déjà à peine à suivre les ''Top''. Le jeune homme se dit rapidement qu'il devait avoir duré moins longtemps que Dust, mais bon, selon ce qu'il avait compris, le garçon avait un entrainement de soldat quelconque, lui il était un barde, hein...


HRP" :
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Ven 13 Nov 2015, 01:30

Metal se plaça sur la ligne, se mit en position de départ. Premier top, il s’élança rapidement, arriva tôt, et frappa le sol de son pied. Second top, il se propulsa à l’aide de son appui, arriva à la ligne de départ et répéta l’opération. Un autre top, il se propulsa à nouveau, et vint arrêter son pied dans le creux formé au premier tour. Un autre. Les top devinrent un rythme entraînant alors qu’il enchaînait les aller-retours en accélérant lentement, en sculptant la forme du creux à chaque passage pour être au moins aussi efficace au prochain. La phase de course était automatique, rythmée comme le reste par l’accélération.

*- Metal, doucement !*

C’était le début de la journée. Il ralentit, dépassa la ligne au top et s’arrêta un peu plus loin. Il jeta un regard à ses appuis avant de rendre la place à Dust, ressentir et s’occuper d’un corps essoufflé était ennuyant.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Dim 22 Nov 2015, 16:58

L’exercice que je proposais aux garçons n’était pas simple et leur demandait d’aller explorer leur limite. Je souhaitais voir jusqu’où ils pouvaient aller.

Dust eut du mal au début à caler son rythme sur les tops, mais, une fois qu’il eut réussi à trouver ce rythme, il exécuta l’exercice avec une fluidité dont il pouvait être fier. Il savait utiliser le sol pour stabiliser ses appuis et pour y puiser la force de repartir tout de suite. Il avait d’ailleurs une bonne qualité d’appuis, un plié souple qui lui permettait des actions et des réactions plus vives. Je hochai la tête en souriant. Il tint un bon moment avant de se faire rattraper mes tops.

Narek eut plus de mal. Comme Dust, il lui fallut un certain temps pour se coordonner aux tops et lui aussi réussi à trouver son rythme, fluide et dans le sol. Cependant, il se fit surprendre par l’accélération des tops et s’arrêta plus vite que Dust. Je lui adressai un clin d’œil complice tandis qu’il allait s’étirer.

Vint enfin le tour de Metal. Je ce comprenais par encore très bien qui était exactement ce Metal, ni ce qu’il était. Je n’arrivais pas à saisir ce que Dust en pensait ni ce qu’il souhaitait. Je n’étais même pas sûr qu’il le savait lui-même. J’avais donc décidé d’apprendre à le connaître. Je ne voulais pas qu’il “pique” sa place à Dust dans les exercices, c’est pourquoi j’avais demandé à ce qu’il prenne la place pour celui-ci. Ce qui était clair, c’est qu’il n’avait pas les mêmes idées que Dust et que celle-ci auraient mieux correspondu à l’enseignement d’un envoleur... Mais si Dust était ici, chez les Marchombres, c’était peut-être pour trouver une forme d’harmonie avec Metal, non pour le combattre mais pour vivre avec lui. Enfin, c’était ce que j’imaginais et si c’était le cas, c’était certainement inconscient pour le jeune homme. Je comptais en rediscuter avec lui, mais plus tard. Je voulais qu’il cherche lui-même d’abord, qu’il fasse son chemin.
Metal donc. Chose assez étrange, c’est que les capacités de Dust semblaient plus grandes quand Metal prenait le contrôle. En réalité, j’avais l’impression de voir quelqu’un drogué qui n’a plus conscience des limites de son corps. Il s’arrêta alors qu’il n’avait pas l’air fatigué. Pourtant, quand il rendit son corps à Dust, je crus qu’il allait s’effondrer... Les effets de la drogue s’atténuaient...

Je hochai la tête, pensif, avant de m’approcher de mes deux élèves en souriant.

- C’est bien les garçons. Dust, tu as de très bon appuis et un bon rapport au sol qui te permettent des gestes plus précis et plus sûrs et donc une économie d’énergie. Narek, toi aussi tu te débrouilles bien. Je pense qu’aux niveaux de ton endurance tu pourrais tenir plus longtemps, mais j’ai l’impression parfois que tu es distraits et je trouve un peu “en haut” dans ta course.

Le sol est votre meilleur ami. Vous êtes indéniablement attiré par lui, c’est une loi universelle. Cherchez à puiser dans sa force. Plier pour mieux vous propulser. Votre course ne sera légère que si vous êtes d’abord bien ancrés dans le sol. Vous aurez alors une meilleure propulsion et vos mouvements seront plus simples.


Je marquai une pause pour reprendre mon souffle et vérifier qu’ils me suivaient toujours.

- Metal. J’aimerais te poser une question. Ou en tout cas, que tu y réfléchisses. As-tu conscience des limites de ton corps ? Est-ce que tu sens quand tu dois t’arrêter avant de franchir ce point de non retour ?

Je fixai Dust un instant avant d’ajouter, m’adressant aussi à Narek.

- Votre corps a ses limites. Tout le monde a des limites. Le marchombre cherche à les approcher et à les repousser. Mais pas à les franchir. Il faut avoir conscience de nos limites parce que les dépasser peut entrainer des dégâts irréversible sur le corps. Pour aller plus loin, on cherche à les repousser, petit à petit, mais jamais à les dépasser d’un seul coup.
Un exemple tout bête. Tu essaies de faire le grand écart. Ta limite c’est vingt centimètres au dessus du sol. Tu vas donc te mettre en grand écart, à vingt centimètres et rester en tirant doucement et un jour tu seras à dix-neuf centimètres. Si tu tires d’un seul coup sur ton écart pour toucher, tu risques te déchirer un muscle, un tendon, un nerf... C’est pareil pour n’importe quoi. Vous n’avez qu’un seul corps et, en temps que marchombre, vous allez en avoir besoin toute votre vie. Faites attention à lui, protégez-le.


Je regardai mes élèves d’un air sérieux avant de leur adresser un sourire tranquille. J’étais là pour les aider et j’étais aussi là pour les prévenir. Surtout dans le cas de Metal/Dust.

- Bien, sur ce, on va faire un peu d’équitation. Narek, je sais que tu connais déjà les bases, mais ça ne te fera pas de mal de les revoir.

J’adressai un clin d’œil à mes élèves et les invitai à me suivre près des chevaux. J’espérai que Dust n’aurait pas de problème, que sa jument se serait habituée à la présence de Metal.

Avant de monter, j’expliquai à mes élèves les bases de l’équitation, leur expliquant comment se tenir à cheval et comment le diriger et l’arrêter. Je les fis monter tous les deux et restai au sol pour mieux les observer.

- Bien, commencer à faire marcher vos chevaux au pas autour de moi, en cercle. Narek, passe devant. Voilà. Continuez comme ça, doucement.

Un sourire se dessina sur mes lèvres. Je me tournai vers Dust.

- Pour le moment, j’aimerais voir Dust. Tout à l’heure je regarderai comment se débrouille Metal.

J’adressai un clin d’œil au jeune homme avant de reprendre.

- Narek, allonge un peu tes rênes, elles sont un trop courtes, tu risques de blesser ton cheval. Dust, redresse-toi, garde le bassin mobile, les talons bien vers le bas et les poignets souples. Oui, voilà comme ça ! C’est bien les garçons !

Un cheval est un être vivant, prenez soin de lui comme de vous. Il vous porte et vous prête sa force. Vous ne devez pas simplement être sur son dos et vous laisser traîner. Soyez avec lui, comme si vous ne formiez qu’un seul être. Ouvrez-vous à lui comme vous l’avez fait hier avec l’eau. Comme pour les forces du monde, écoutez votre monture, cherchez à la comprendre. C’est un dialogue.


Je leur adressai un clin d’œil complice.

- Attention... Arrêt ! Ne tirez que légèrement sur vos rênes. Engagez le bassin et resserrer vos jambes. On recommence, marchez au pas... et... Arrêt ! Oui, c’est mieux. On va faire plusieurs fois cela. Vous mettez votre cheval au pas et quand je vous le dis vous devez vous arrêter le plus rapidement possible.

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Dim 22 Nov 2015, 22:47

Narek comprenait ce que Milo voulait dire, mais ne comprenait rien en même temps. Les appuis sur le sol et tout ça, c'était... Un peu trop... Juste trop. Il pensait encore à tout ça quand Milo leur demanda de monter, puis d'arrêter le cheval... Et de recommencer la marche et l'arrêt à intervalles réguliers. Il procéda à l'exercice avec un enthousiasme moindre, il fallait bien l'avouer. Il ne savait pas pourquoi, il avait simplement l'impression d'être plus à sa place derrière un luth que là, à prétendre être un apprenti marchombre. Si un garçon comme Dust, combattant impressionnant, avec une endurance d'enfer, avait bien failli quitter le cours, avait-il droit prétendre être à sa place? Il attrapa l'arrête de son nez entre ses doigts, passant son autre main dans son épaisse chevelure, et arrêta à nouveau Brume dans un mouvement de jambes, il avait établi le contact avec un tel naturel qu'il ne s'en rendait pas compte, ne savait pas qu'il guidait le cheval sans ses mains.

L'apprenti secoua la tête en se lissant les cheveux, tentant de mettre de l'ordre dans ses idées, puis entendit Milo leur parler, ne réussis pas tout de suite à comprendre si l'exercice était fini ou si il sagissait d'un autre arrêt... Arrêta sa jument sans vraiment y penser. Son regard se tourna vers son maître avec une vingtaines de questions toujours en tête.


HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Lun 23 Nov 2015, 13:42

- Metal. J’aimerais te poser une question. Ou en tout cas, que tu y réfléchisses. As-tu conscience des limites de ton corps ? Est-ce que tu sens quand tu dois t’arrêter avant de franchir ce point de non retour ?

Milo laissa du temps pour réfléchir en précisant sa pensée. Pourtant Metal n’en avait pas réellement besoin.

- Je les connais, les ressent si j’y fait attention, mais je laisse Dust me prévenir en général, j’ai d’autres choses à faire lorsque je suis devant. Je pousse toujours dessus. Parfois je les dépasse si c’est pour préserver notre vie. Dust s’en est toujours remis.

Lorsque Milo rappela qu’ils étaient ici pour apprendre à monter, Metal se souvint de sa haine de toute forme de vie. Il fut réjouis d’entendre un couple d’oiseaux s’envoler d’un arbre proche.
Puis il se rendu compte que quelques instant, cette haine avait reculé.
Depuis qu’il existait, Milo était la deuxième personne à lui parler directement. Et la première, bien que tolérante et bonne, était terrifiée. Ce n’était pas son cas.

Dust monta sur la petite jument et se mit à suivre le cheval de Narek. Elle faisait presque tout le travail et il se laissa porter. Il écouta les conseils de Milo et essaya de les appliquer, mais il se sentait gauche. Essayer d’être moins lourd à porter. Faire des mouvements pour aider la monture à moins se fatiguer.

*- Je refuse de monter moi-même sur l’une de ces bestioles si ce n’est pas une question de vie ou de mort.*
*- ça ne m’étonne pas. Tu devrais quand même essayer d’apprendre ici.*
*- J’ai compris le système en écoutant Milo et en regardant ce que faisait Narek. Assister à tes approximations aide aussi. Pas besoin.*


Sachant que c’était perdu d’avance Dust continua l’exercice. Il ne se sentait pas vraiment à l’aise et était incapable de savoir ce que pensait la jument de son cavalier.
Il se concentra sur les paroles de Milo. Narek ne regardait même plus ce qu’il faisait et n’utilisait plus ses mains. Son cheval réagissait au moindre mouvement dans ses jambes. Ouverture.
Il essaya de se relaxer, de se couler dans les mouvements du cheval, mais il ne voyait pas de différence, la jument le portait tranquillement.
Les arrêts, eux, ne posèrent pas de problème. Déjà, la jument se préparait à l’arrêt quand celui qu’elle suivait s’arrêtait. Et puis c’était une requête simple.
Dust se souvint difficilement du nom de la jument. Ptitbuis. Elle avait l’air calme, comme si elle avait oublié la présence de Metal sur son dos.
Il voulait la pousser un peu plus, en fait, il voulait déjà galoper.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Sahid
Maître Marchombre à l'essai
avatar

Nombre de messages : 82
Citation : Si je dis à un homme de faire ce qu'il ne veut pas, je ne suis plus le Chef - La forêt d'émeraude -
Date d'inscription : 22/03/2014

Feuille de personnage
Age: 52
Greffe: Aucune - refusée
Signe particulier: aucun

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Dim 06 Déc 2015, 20:26

Les deux garçons se débrouillaient bien avec leurs montures. Dust ne semblait pas très à l’aise, mais cela viendrait avec le temps. Je lus dans son regard une petite étincelle, il avait envie d’aller plus loin. Un sourire étira mes lèvres. Ce garçon avait la volonté d’avancer et d’en apprendre toujours plus. Autant sur le monde que sur lui-même. Je m’interrogeais au sujet de Metal. Je ne savais pas vraiment quoi faire, je ne savais pas comment l’aider, mais, au fond de moi, je sentais qu’en lui donnant de l’importance, je l’empêcherais de sombrer.

À propos de sombrer, c’est Narek qui m’inquiéta soudain. Lui si enjoué, si farceur et si plein d’énergie avait une mine terne et soucieuse tout d’un coup. Je fronçai les sourcils. Serait-ce le doute qui s’était immiscé dans ses prunelles ?

Je fis arrêter les garçons une dernière fois et m’approchai d’eux.

- C’est bien les garçons. Dust, c’est normal de ne pas se sentir très à l’aise au début, mais tu vas voir ça viendra. Ne te prends pas trop la tête et fait confiance à ta jument. Narek, tu as un beau feeling avec Brume, sert-en. Elle t’a accepté et elle t’offre son aide de bon cœur, utilise sa force, ouvre-toi à elle. Techniquement tu sais comment diriger un cheval alors travail ce lien, renforce-le.

J’adressai un clin d’œil d’encouragement à mes deux élèves avant de continuer.

- Pour la suite, on va trotter un peu et pourquoi pas galoper. On va voir comment vous vous sentez.

Je leur expliquai la position du trot et du galop, la différence entre le trot en-levé et le trot assis et comment bien faire l’un et l’autre.

- Allez-y marchez au pas, voilà. Pour lancer votre cheval au trot, ou plus tard au galop, il ne sert à rien de donner de grand coups de talons dans leurs flans. Il suffit d’un légère pression de vos talons sur les flans de votre monture et un léger accompagnement du bassin et hop ! votre cheval est parti. Allez-y essayer, au trot.

Les garçons partirent tous les deux au trot plus ou moins en même temps et je corrigeai leur position. Dust subit le “trot-tape-fesses” au début mais petit à petit, il réussit à avoir une certaine harmonie avec le rythme de sa jument. Je leur fis faire du trot assis et du trot en-levé avant de les passer enfin au galop.
Le galop est plus simple que le trot, le mouvement du cheval est beaucoup plus fluide et les garçons s’en sortirent vraiment bien. Je continuai l’exercice en leur faisant régulièrement changer d’allure, passant aussi bien du pas au trot, que du pas au galop, que du trot à l’arrêt, etc. Dust commençait à être beaucoup plus à l’aise sur sa monture.

- Attention, aaaa...rrêt ! Dust, je vais te laisser te reposer un peu, je voudrais voir Metal maintenant. Narek, c’est beaucoup mieux. Je suis désolé, tu ne vas pas pouvoir te reposer toi, et les exercices sont un peu simples pour toi mais j’ai besoin que tu accompagnes Metal. Et que Brume accompagne Ptitbuis.

J’adressai un clin d’œil au jeune homme avant de me tourner vers Dust. Enfin, vers Metal.

- Metal ? Tu es prêt ?

Je repris l’exercice, les faisant cette fois ci changer des sens de temps en temps, pour que Narek ne s’ennuie pas non plus. Il faisait toujours cette mine un peu sombre et cela m’inquiétait. Il faisait les exercices que je lui demandais, il s’appliquait, mais je ne retrouvais plus son enthousiasme.

- Narek ? Est-ce que ça va ? Tu sembles perdu dans tes pensées...

L’exercice continuait et je jetais toujours un œil sur Metal, mais, comme Narek était très à l’aise, j’en profitais pour savoir ce qui le tracassait.

__________________________________________


~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dust Ura
Groupe Pomy
avatar

Nombre de messages : 66
Citation : Pour rendre au Crépuscule la beauté des aurores...
Date d'inscription : 09/02/2014

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Aucun signe extérieur particulier.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mar 15 Déc 2015, 16:16

L’exercice continua et Dust pu monter réellement pour la première fois. Les exercices étaient répétitifs, pour apprendre les bases, et les conseils de Milo précis. Le temps passa sans qu’il y fasse attention, il profitait de la puissance de Ptitbuis, jusqu’à ce que Milo demande que Metal prenne la place.
Dust était d’accord avec lui, mais il savait que Metal ne le serait pas. Il ne lui demanda donc pas et s’effaça pour laisser Metal prendre le contrôle.

Le monde battait à ses yeux, nouvellement ouvert. Tout battait. Rapidement il se rendit compte que c’était le coeur de la jument, entre ses jambes

*- Pourquoi tu fais ça, frérot?*
*- Tu dois apprendre à monter.*
*- Je t’ai dis que j’y arriverais si besoin.*


La jument semblait nerveuse, et Metal décrispa ses jambes. La vie de l’animal battait à ses tempes en un bruit assourdissant, comme quatre notes d’une marche militaire. Elle ondulait sous lui, pas totalement insouciante.

Il lança un regard noir à Milo.
*- Fais attention à ne pas me sous estimer frérot.*
*- Et toi, fais quand même attention à lui.*
*- Il n’a rien fait jusqu’à présent hormis plonger. Je peux peut être l’avoir.*
*- C’est pas le but.*


Metal ne répondit pas et observa Milo. Il n’était pas d’accord.
Il montait machinalement, se fondant dans le cycle presque chaotique de l’animal sous lui, pendant qu’il analysait, évaluait tout ce qu’il avait pu avoir sur Milo.
La jument avançait toujours à différents rythmes, plutôt tranquillement. Les battements de son coeur harcelaient toujours Metal tel un fruit défendu.

*- Laisse moi rentrer maintenant… Je m’ennuie.*

Dust décida de le laisser faire, surpris que l’exercice n’ait pas plus mal tourné en durant tant de temps. Il appela Milo pour qu’il voit que Metal était parti, et attendit la suite, profitant du pas de Ptitbuis. Il ne sentait plus la présence de Metal, alors que le soleil était haut dans le ciel. Cela arrivait parfois.
Il se rappela brutalement d’une prairie qui abritait un bosquet près d’Al Far, un lieu plein de vie végétale et animale où il avait couru, bien des années plus tôt, pour entendre une première fois depuis sa petite enfance le son de la nature diurne de près dans une situation similaire. à l’époque, Metal s’était retiré parce qu’il l’avait empêché de tuer un petit voleur qui avait voulu le choisir comme cible. Pendant quelques heures, il avait cru que Metal était parti. Et en ces quelques heures, il avait eu le temps de se sentir perdu devant l’immensité de ce que la vie proposait.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narek Liam
Groupe Maisel
avatar

Nombre de messages : 288
Citation : ''Je suis prince incongru d'un talent dérisoire : me faire aimer des autres sans aimer.'' ~Florent Mothe (Salieri) - Mozart l'opéra rock~
Date d'inscription : 05/10/2013

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Greffe: Corps qui devient intangible et passe à travers les objets.
Signe particulier: Yeux noirs qui ont des reflets rouges. Cicatrice de brûlure sur son omoplate gauche.

MessageSujet: Re: Groupe Pomy cours n°2   Mer 23 Déc 2015, 06:48

~Doubt kills more dreams everyday then failure ever will.~

La question de Milo frappa Narek en plein dans ses pensées, lui faisant remarqué à quel point il devait être évident qu'il doutait de lui même.

C'est juste que... Enfin, je me demandais si... Bref tu vois c'est que je suis... Et puis il y as...

Pour ce qui devait être la première fois de sa vie, l'apprenti ne savait pas comment former une phrase avec ses pensées. Il ne savait plus où il devait être, où était sa place. Il avait à la fois l'impression d'y être et d'en être éloigner. Pouvait-il devenir marchombre alors qu'il en savait si peu sur le combat? Il n'était pas un Thül, un frontalier ou même un soldat, il était un barde, ses armes c'était plus les mots, les notes et un luth qu'un arc, une épée ou même une dague. Il soupira avant de tenter de répondre à nouveau.

Chaque fois que je ferme les yeux, mon incompétence me semble insurmontable. Je ne sais pas vraiment me battre, je suis plutôt pathétique en escalade et je ne pourrait probablement pas tiré une flèche à plus de deux mètres. Je suis habituer à me battre à grand coup de notes, à escalader des montagnes de poésies et mes flèches sont des verbes que je plante dans l'âme de ceux qui m'écoutent. Au final, que sais-je de bénéfique à un marchombre..? Que sais-je de la vie?

Nouveau soupir, plus long et plus remplit de désespoir encore, mais qu'est-ce qu'il foutait là avec ses beaux mots, lui?

HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Team Rocket Version Na/Syn/Tsu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Groupe Pomy cours n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» [NOV] Premier cours de vol : Travail de Groupe
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Lac Chen-
Sauter vers: