AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Nuit dangereuse [PV Eole]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes


Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Sam 28 Nov 2015, 15:49

[Pas grave, je fais court aussi ; c'est un quelque chose entre le Rp et la conversation, la brièveté est parfois nécessaire Wink ]



- Ah oui désolée… Je vais essayer.

Gil soupira. Elle était décidément pleine de contrastes, cette fille. Capable de se jeter sans hésitation dans une bataille pour sauver un quasi inconnu, et pourtant timide comme un vrai petit agneau, maladroite et fichtrement innocente. C’était troublant pour lui, habitué qu’il était à discuter avec des jeunes sans cervelle et plein de répartie. Il était rompu à l’art de l’argumentation musclée. Avec Eole, c’était différent : leur conversation était unique, légère et en même temps secrète, délicate, empreinte de respect et de curiosité. Il était désormais parfaitement détendu, la douleur de son épaule et de sa main étaient lointaines et diffuses, il n’avait plus froid même si quelques mèches de ses cheveux, au niveau des temps, étaient encore humides. A l’extérieur de leur abri, une lumière grisonnante témoignait de l’heure avancée du jour. Il allait bientôt devoir partir. Mais en face de lui, Eole ouvrit la bouche, et la referma, puis fronça les sourcils. Allons bon, elle avait encore une question sur le bout de la langue. Nouveau soupir.

- Quoi ?
- Heu… Qu’est-ce que vous… pardon… Qu’est-ce que tu penses des marchombres ?


… Ah.

Surpris, Gil cligna des yeux et dévisagea la jeune fille avec attention. Il sentait… non, il savait que cette question n’était pas anodine. Elle était même soudain une évidence qui atterrit comme une bombe en son for intérieur et éclaira instantanément les derniers événements sous un jour nouveau : l’étrangeté de cette gamine, sa solitude, ses talents d’archère, ses réflexes, sa curiosité… Une marchombre. Fallait que je tombe encore sur une marchombre… Dans un petit coin de son esprit légèrement dérangé, le rire de Libertée acheva de le vexer complètement. Il s’était cru capable de reconnaître ses ennemis d’un seul coup d’œil, mais visiblement il s’était fourvoyé en beauté ! Génial, et je fais quoi maintenant ? se demanda-t-il en fixant toujours Eole. L’attaquer ? Certainement pas. Elle avait beau avoir effacé sa dette en lui sauvant la vie, il ne se sentait pas capable de trahir soudainement le lien de confiance qui s’était imperceptiblement tissé entre eux. Lui mentir ? Possible, mais il n’était plus sûr qu’Eole soit assez naïve pour le croire sur parole. Esquiver ? Option tentante, d’autant qu’il était plutôt doué en la matière… Non. Restait une solution et c’est celle-ci qui, curieusement, l’emporta dans son débat intérieur.

- Je pense que ce sont des gens fascinants. Etranges, plein d’illusions, mais indéniablement peu communs. Tu n’es pas d’accord ?

Il se demanda si elle avait déjà deviné sa nature. Si c’était le cas, elle aimait décidément flirter avec le danger ! Loin de lui l’idée de lui faire le moindre mal, cependant, et le sourire espiègle qu’il lui lança était une invitation à poursuivre ses investigations : il était curieux de savoir jusqu’où elle pouvait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Dim 13 Déc 2015, 14:59

«Qu’est-ce que tu penses des marchombres...»
Une manière de dire “si tu es marchombre tu peux me le dire, j’en suis une aussi”, mais aussi une question qui pourrait paraître anodine si il ne faisait pas partie de la Guilde. Enfin, le croyait-elle.

- Je pense que ce sont des gens fascinants. Etranges, plein d’illusions, mais indéniablement peu communs. Tu n’es pas d’accord ?

Éole hocha la tête pour répondre, plongée dans ses réflexions. Sa réponse ne lui donnait pas vraiment d’indice... Gil avait semblé surpris par sa question était-ce parce qu’il s’était senti percé à jour ou parce qu’il avait soudain compris qu’elle était apprentie marchombre ? Ou n’était-ce que parce que la question de la jeune fille sortait du contexte ? Peut-être était-il surpris uniquement parce que sa question était inattendue... Avait-il compris ses sous-entendus ? Et comment lui faire comprendre qu’il pouvait lui faire confiance sans se trahir elle-même ?

La danseuse hocha de nouveau la tête, mettant fin à ses réflexions.

- Si. Les quelques marchombres qui ont croisé ma route m’ont tous fascinée...

Éole leva le regard et planta ses yeux noirs dans ceux de l’homme. Elle commençait à s’habituer à ces prunelles dépareillées. Gil était-il vraiment marchombre ?

Il avait la même stature que ce marchombre qu’elle avait vu des années auparavant au tournoi d’Al-Jeit et qu’elle croisait régulièrement dans les couloirs. Il dégageait cette même aura de force tranquille, ce même sentiment de puissance et de mystère. D’une certaine manière, il lui rappelait aussi Notok, maintenant qu’il s’était un peu ouvert à elle. Et cette manière de se mouvoir... De se couler dans le vent, en silence... Cette façon de se tenir dans l’ombre et de jouer avec la lumière... Éole revoyait la calme Aléa, la souriante Syndrell et la pétillante Pia. Elles avaient la même manière d’évoluer dans le monde. Peut-être que Gil était un poil plus sombre et il avait un quelque chose de moins... harmonieux ? Mais... Il se battait comme un marchombre ! Il n’y avait que son regard qui était différent de ceux des marchombres qu’elle connaissait, mais était-ce réellement important ?

Comment lui demander...

- Des gens peu communs oui... et merveilleux...

Éole sourit à l’homme.

- Des gens sont entourés de mystères aussi... Difficile d’en apprendre sur eux n’est-ce pas ?









[désolée, c'est vraiment très court, mais je ne me voyais pas mettre que du dialogue ^^' ]

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Sam 09 Jan 2016, 21:06

- Parfois, pour obtenir les bonnes réponses, il suffit simplement de poser les bonnes questions...



[Haha ! La blague. Toute cette attente pour une petite phrase qui devrait te laisser encore plus dans la galère (mais en même temps, c'est une galère que tu cherches, hein !), j'avoue que j'avais complètement zappé que c'était à moi de répondre. Je vais faire amende honorable en te laissant choisir mon gage !]

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Lun 11 Jan 2016, 16:21

[Surprise, décontenancée]

- Je... Je n'avais jamais imaginé les choses sous cet angle... Enfin, vous avez... Euh... Tu as raison, pour savoir quelque chose, il suffit de le demander...

[Réfléchit]

- Mais avant que je pose donc ma question, je voudrais te demander une chose... Peut-on demander simplement à quelqu'un si il est marchombte ? Je veux dire, c'est sensé être une guilde secrète non ?








[T'inquiètes, je te pardonne :p ça arrive à tout le monde ^^ ]

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Mar 12 Jan 2016, 07:03

- C'est une guilde secrète. Mais les secrets les mieux gardés sont parfois les plus simples. Et rien ne t'empêche de poser une question. Maintenant, rien ne dit que tu auras la réponse attendue...

Lueur espiègle dans le regard.



__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Mar 12 Jan 2016, 11:49

-Très bien. Dans ce cas....Vous... Pardon, est-ce que tu es un marchombre Gil ?

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Mer 13 Jan 2016, 18:37

- Non.

(Pause, juste quelques secondes. Puis...)

A mon tour de te demander quelque chose : aurais-tu sauvé la vie à un mercenaire du Chaos ?


__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Dim 14 Fév 2016, 15:13

- A mon tour de te demander quelque chose : aurais-tu sauvé la vie à un mercenaire du Chaos ?

Les mots qu’Éole aurait voulu prononcer restèrent bloqués dans sa gorge. La jeune fille était autant incrédule que choquée. Était-il en train de lui dire qu’il était un mercenaire du Chaos ? Non... C’était impossible, il se moquait d’elle, il la faisait marcher... Pourtant... Il n’était pas marchombre et une petite voix au fond d’elle lui disait que son niveau de combat ne venait pas d’un entrainement de soldat. Premièrement, il n’avait pas d’uniforme, deuxièmement, il était seul et il parlait peu de lui. Un soldat de l’empereur ne se cache pas.

*Par la Dame et son Héros... Dans quel pétrin je me suis mise ?*

Que devait-elle faire maintenant qu’elle se savait face à un envoleur ? Face à l’ennemi numéro des marchombres et donc, face à son ennemi ? Depuis la mort de son père, sa mère l’avait toujours mise en garde contre les bandits, contre les criminels et, bien sûr, contre les mercenaires du chaos. Mais aussi contre les marchombres.

Pour le commun des alavirien, le terme de “mercenaire du chaos” comme celui de “marchombre” fait frissonner. Bien sûr, en entendant parler de mercenaire du chaos, on imagine l’homme à capuche, meurtrier sanguinaire qui tue pour le plaisir d’accrocher une nouvelle tête sur son mur... Tandis qu’en entendant parler de marchombre, on pense plutôt au voleur sans morale qu’il est impossible d’arrêter. Cependant, l’idée qu’Éole se faisait des marchombres quand elle était petite était très loin de la vérité, en serait-il de même pour les mercenaires du chaos ? Étaient-ils vraiment si différents des marchombres ?

La jeune danseuse regarda longuement Gil’. Elle l’avait pris pour un marchombre, à sa manière de se déplacer, de se battre et à sa manière d’être seul et indépendant. Elle repensa à Syles aussi, le seul mercenaire du chaos, à sa connaissance, qu’elle avait rencontré jusqu’à ce jour, bien qu’il ne s’agisse que d’un apprenti. Si elle n’avait pas su qu’il était déjà élève du chaos, elle lui aurait montré l’Académie. Il avait peu parlé de son apprentissage, mais ce qu’elle en savait ressemblait beaucoup au contenu de ses cours à elle. Il avait su apprécier sa danse et n’avait pas cherché à lui faire du mal alors qu’ils étaient sensés être “ennemis”. D’où venait cette opposition, ce conflit entre les deux guildes ? Et qu’est-ce qui les différenciaient réellement ?

Éole reporta son attention sur l’homme assis près d’elle. Il ne disait rien, se contentait de l’observer en silence dans ses réflexions. Il lui avait sauvé la vie et elle avait sauvé la sienne, pouvaient-ils se dire “ennemis” ? Pouvaient-ils se dire “ennemis” juste parce qu’ils n’appartenait pas aux mêmes idées ? Il savait désormais qu’elle était dans l’autre camp, pourtant, il ne tentait rien pour l’éliminer. Et pourquoi l’aurait-il fait ? Envoleur ou non, il restait un être humain. Et si il avait voulu la tuer, il n’aurait pas attendu et elle n’aurait pas pu faire grand chose... Regrettait-il d’avoir sauvé la vie à “l’ennemi” ? Regrettait-il qu’elle lui avait sauvé la sienne ? Quoique... ils étaient quittes maintenant.

Et elle... Regrettait-elle ?
Non. L’idée qu’elle commençait à se faire de l’homme ne se noircirait pas juste parce qu’elle le savait mercenaire du chaos. Il lui avait sauvé la vie, elle avait sauvé la sienne. Il était resté près d’elle, il l’avait aidé à y voir plus clair à propos du meurtre qu’elle avait commis, pourquoi devrait-elle soudain se méfier de lui alors qu’une certaine confiance commençait à s’installer ?
Non. Il n’avait rien fait contre elle, elle n’avait aucune raison de s’enfuir en courant.

Elle prit une inspiration avant de répondre enfin et un sourire timide se dessina sur ses lèvres.

- Peut-être. Et alors ? Vous... Tu a sauvé la mienne avant, regrette...rais-tu d’avoir sauvé la vie d’une marchombre ?

Éole marqua une courte pause, planta son regard étoilé dans celui de Gil’.

- J’ai rencontré une fois un mercenaire du chaos. Un apprenti. Si je n’avais pas su qui il était, je lui aurais proposer la Voie des marchombres.

Ses lèvres s’étirèrent d’un sourire et ses joues rosirent légèrement tandis qu’elle repensait à sa rencontre avec Syles.

- Il ne faisait pas du tout “méchant” avec son faucon... Et puis, les doutes qu’il avait... Un apprenti marchombre a les mêmes. Le peu de son enseignement dont il m’a parlé ressemble beaucoup au mien. Vous avez la même manière de vous battre et de vous déplacer que mon Maître... À quelque détails près, mais tout le monde est différent.

Elle ne se cachait plus. Oh ! Pour lui avoir posé cette question, il avait du certainement deviné qui elle était alors...

- Au final, qu’elle différence en marchombre et mercenaires du chaos ? Ce n’est pas le fait de tuer ou non, j’ai appris ce soir que même un marchombre pouvait tuer... Alors, qu’est-ce qui nous différencie, mise à part les idées reçues des gens ? Les méchants et les gentils ? Pour n’importe quel alavirien, nous sommes tous méchants de toute façon... Et qui serait qui ? Chacun son point de vue... non ?

Éole releva le regard vers l’envoleur.

- Je ne pense pas qu’il faille juger les gens par l’étiquette qu’on leur colle ou par le nom qu’ils se donnent. Ai-je sauvé un mercenaire du chaos ? Probablement vu que tu me poses la question. Est-ce que ça change la vision que j’ai de celui qui m’a sauvé la vie ?

Un nouveau sourire étire les lèvres de l’apprentie marchombre.

- Je décide que non, ça ne change pas l'opinion que j'ai sur v... toi.









[Éole vraiment du mal à tutoyer Gil' xD ou peut-être que c'est moi Rolling Eyes ]

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 1010
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Dim 14 Fév 2016, 22:25

[Une fin quelque peu brève et sans relief, mais j'avais le sentiment qu'il fallait conclure là - pour cette fois ! J'ai beaucoup aimé cette rencontre, il faudra que Gil croise à nouveau Eole !! Very Happy]



Pendant plusieurs longues minutes, Gil écouta Eole.
C’était plus ou moins ce qu’il faisait depuis qu’il lui avait sauvé la peau mais, cette fois, quelque chose avait changé. Ils ne se parlaient plus d’étranger à étranger. Ils savaient désormais précisément à qui ils avaient affaire. Et ce nouveau savoir était porteur d’un intérêt pour l’un comme pour l’autre… Intéressé avant même de savoir qui elle était vraiment, Gil ne perdit donc pas une miette du débat personnel que mena la jeune femme avec aplomb. Il avait compris qu’elle s’adressait davantage à elle-même lorsqu’elle s’était mise à enchaîner son discours sans lui laisser le temps de répondre. Il suivit donc son monologue avec un plaisir qui s’accrut au fur et à mesure qu’elle explorait la question, et accueillit sa dernière remarque dans un unique battement de cils.

Il lui jeta alors un long regard scrutateur. Eole réalisait-elle qu’en cet instant, elle était plus marchombre que jamais ? Bien loin des sentiers ordinaires du Chaos, Gil avait depuis longtemps compris une partie de ce qui constituait l’étrange philosophie des Marchombres. Ils ne choisissaient ni le bien, ni le mal et se contentaient de vivre libres ; c’était le sens le plus noble de leur existence et Libertée l’incarnait jour après jour à ses côtés. Un sens qui lui était familier parce qu’il n’avait cessé, toutes ces années, de l’appliquer à sa condition de mercenaire renégat. Voilà pourquoi l’Ordre le prenait toujours avec des pincettes et cherchaient officieusement à l’éliminer. Voilà pourquoi les fantômes de son passé s’acharnaient à le hanter…

- Je ne m’embarrasse pas de regrets, dit-il enfin. Et mon opinion reste la même à ton sujet : tu es une fille bavarde, mais tu ne parles pas pour ne rien dire. Et tu n’as pas froid aux yeux. Je crois que c’est ce qui me plaît, chez toi.

Gil se leva et s’étira doucement. Des hématomes se formaient déjà là où son corps avait dégusté, mais il ne cessait de savourer le fait de respirer encore de l’air au lieu de flotter dans le lac, les poumons remplis d’eau. Il enfila sa chemise et frissonna en la sentant encore humide, puis son large manteau. Il le ferma pour dissimuler l’ampleur des dégâts et ne pas avoir l’air d’un tueur en série, puis il contourna le feu et s’approcha d’Eole.

Il lui tendit la main.

- Si un jour nos chemins se croisent à nouveau, il se peut que je change d’avis. Juste pour voir comment tu réagis.

Il y avait un sourire dans ses yeux vairons, une malice qu’il devait à la singularité de cette rencontre.

- Prends soin de toi, Eole.

Son regard glissa vers les flammes qui dansaient, puis revint se planter dans celui, lumineux, de la jeune femme.

- Et merci.

Deux fois en moins d’une heure ! Décidément, cette fille avait sur lui un effet qui le rendait presque… mignon. Songeant que Libertée aurait choisi ce terme, il grimaça, puis réprima un rire en imaginant la version de Kaünis : niais – pour rester courtois. Il haussa les épaules. Et bien, s’il devait être niais et mignon, pourquoi pas… Comme il l’avait dit, il ne s’embarrassait pas de regrets. C’était bien trop lourd à porter. Et parfaitement inutile. Alors, il lança un clin d’œil au petit-agneau-qui-n’en-était-pas-un et s’éloigna. Il était temps de rentrer.

La nuit avait été longue.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 20/10 au 03/11]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Nuit dangereuse [PV Eole]   Mar 01 Mar 2016, 18:39

Gil ne lui répondit pas tout de suite. Attendait-elle seulement une réponse après tout ? Il s’agissait de son point de vue, ils auraient certainement pu débattre là dessus pendant des heures. Peut-être qu’Éole ne cherchait pas de réponse, qu’elle les avait en elle et que cet espèce de monologue lui avait permis de les sortir, de mettre des mots sur ses pensées. De concrétiser sa vision des choses. Avait-elle tord ou raison ? Gil devait-il lui donner une réponse ? Peut-être pas.
Il lui en donna une cependant, après l’avoir observé longuement.

- Je ne m’embarrasse pas de regrets. Et mon opinion reste la même à ton sujet : tu es une fille bavarde, mais tu ne parles pas pour ne rien dire. Et tu n’as pas froid aux yeux. Je crois que c’est ce qui me plaît, chez toi.

Éole planta ses prunelles de nuit dans les yeux bicolores de l’envoleur et lui sourit. Elle non plus ne regrettait pas, ça non. Elle avait rencontré un être qui était sensé être son ennemi et pourtant il lui avait servi une magnifique leçon cette nuit là. Il lui avait sauvé non seulement la vie, mais aussi son état d’esprit. Elle avait quand même tué quelqu’un et grâce à lui, elle parviendrait à digérer cela, à ne pas s’en rendre malade et à ne pas se prendre pour un monstre.
La jeune femme n’était pas prête d’oublier cette rencontre, et encore moins de la regretter.

Gil se leva et s’étira. Éole le suivit du regard tandis qu’il remettait sa chemise et son manteau et faisait le tour du feu pour venir vers elle. Il lui tendit la main, les yeux souriants et brillants d’une lueur qu’elle n’avait encore pas vu dans ce regard marron et bleu. Elle se leva et saisit la main que l’envoleur lui tendait en lui adressant un sourire.

- Si un jour nos chemins se croisent à nouveau, il se peut que je change d’avis. Juste pour voir comment tu réagis.

L’apprentie marchombre haussa un sourcils.

- Et bien... Nous verrons bien, lui répondit-elle en lui adressant un clin d’œil malicieux.
- Prends soin de toi, Eole.

Il planta ses yeux vairons dans les siens. Elle esquissa un sourire.

- Et merci.

Éole hocha doucement la tête.

- Merci à toi Gil, murmura-t-elle.

Gil lui lança un clin d’œil auquel elle répondit d’un nouveau sourire puis il se détourna et s’en alla.

Éole le regarda s’éloigner jusqu’à ce qu’il disparaisse derrière les arbres. Elle éteignit le feu, ramassa ses affaires et prépara Bolshoï.

- Cette fois-ci mon grand, c’est la bonne. On rentre.

La nuit avait été longue et elle avait encore un Ahn-Ju à passer et une formation à finir. Il ne fallait pas qu’elle traine.
Elle quitta les lieux sur le dos de son grand cheval noir, laissant derrière elle le souvenir d’une belle rencontre, spéciale et pour le moins inattendue...









[ouiiii ! il va falloir qu'ils se recroisent tous les deux Razz En tout cas, merci pour ce magnifique RP ^^ et à tout de suite pour le cours d'Éole xD ]

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nuit dangereuse [PV Eole]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nuit dangereuse [PV Eole]
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]
» La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
» La nuit du renouveau.
» Plante dangereuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Al-Far-
Sauter vers: