AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Mar 12 Mai 2015, 08:25

Se mordant la lèvre inférieure, Kaünis se contortionna vivement pour pouvoir passer le buste dans la petite fenêtre qui lui faisait face. Tendant un bras, elle détendit ses doigts pour attraper le collier à l'énorme diamant scintillant sur son socle, l'enroula avec dextérité autour de son poignet, avant de passer élégamment mais rapidement l'ouverture dans l'autre sens et éviter de se choper une magnifique crampe. Elle avait beau être souple et résistante, le corps humain n'est pas fait pour pouvoir réaliser n'importe quel mouvement !

La pierre semi-précieuse calée dans sa paume, le corps du collier enroulé autour de son avant-bras, elle bondit en arrière, crocheta une gouttière de sa main libre avant de se laisser tomber souplement sur un toit un peu plus bas, et d'enchaîner sur une course rapide sur les toits des maisons aux alentours.
Elle se trouvait dans un petit village niché entre une colline, une forêt et les Dentelles Vives qui semblaient couvrir ses arrières, à une lieue des petits lacs des collines de Taj. Elle avait trouvé un ordre de mission dans cet endroit, pour récupérer le bijou en sécurité dans sa main. Elle arrêta sa course quelques minutes plus tard, pour glisser le collier dans une bourse de cuir rembourrée à l'intérieur et la glissa à sa ceinture.

Se laissant glisser le long d'un mur, elle se confondit avec les ombres de la fin de journée un instant, avant d'apparaître presque comme enchantement au milieu d'une ruelle, jetant simplement un coup d'oeil derrière elle. Elle avait la sensation qu'on la suivait, oui, mais elle ne parvenait pas à savoir d'où cela venait exactement. Autant donc agir normalement jusqu'à piéger son suiveur à son propre jeu.
Haussant les épaules toute seule, l'Envoleuse se dirigea vers l'auberge la plus proche et entra tranquillement à l'intérieur, s'approchant du comptoir pour demander une chambre pour la nuit et un repas.

- Il vous reste une chambre?
- Vous avez de la chance ma petite dame, il ne m'en reste qu'une!


Kaünis adressa un sourire reconnaissant au tavernier, mais une main s'abbatit sur son épaule et ell se figea instantannément, essayant de déterminer la menace qu'elle représentait.
C'était une grande main, comparée en tout cas à la taille de son épaule. En jetant un coup d'oeil en biais, elle aperçut des doigts aux ongles coupés carrés et à la pulpe tannée par l'exercice.

- Ça vous gênerait de partager votre chambre avec moi?

La jeune femme leva enfin le regard vers le visage de l'homme qui lui broyait presque l'épaule. Elle ne put empêcher un frisson de la parcourir lorsqu'elle croisa son regard avide et pervers, mais surtout impitoyable. Elle aurait pu se dégager très facilement, pourtant elle avait l'intuition que ce n'était pas le moment.
Mais alors qu'elle allait lui lancer une remarque acerbe, son regard tomba sur une petite broche sur le revers du col de l'homme, et elle enchaîna très rapidement avec brio, et un sourire éblouissant qui ne montait pas jusqu'à ses yeux.

- Venant d'un inconnu, une telle requette me gênerait oui ! Mais de quelqu'un comme vous...

Elle réfléchissait à toute vitesse pour se demander où elle avait déjà vu cette broche... Et cela lui revint presque immédiatement : c'était le blason qui se trouvait sur la porte d'entrée de la maison dans laquelle elle avait récupéré le collier.
* Et merde *

Expirant lentement, elle se força à sourire. Si le mec pouvait jouer la comédie, elle pouvait le faire aussi.
Elle fit glisser sa main droite sur celle de l'homme qui n'avait toujours pas lâché son épaule. Rien que la poigne de ce dernier devait sans doute vouloir dire qu'elle devait coopérer ou que ça serait sa fête. C'est cela, ouais ! Mais pour une fois, elle allait entrer dans le jeu. Après les vagues qu'elle avait faites dans Al-Chen en tuant et laissant un cadavre gelé dans une auberge, elle savait qu'elle pouvait très bien avoir sa tête mise à prix.
Sa main remonta le long de l'avant-bras de l'homme doucement, puis passa sur son bras, avant de tapoter sur son pectoral gauche.

- Oh, vous en cachez beaucoup des choses comme ça? roucoula-t-elle aussi bien qu'elle le put – donc sans doute pas très bien. Elle détestait faire ce genre de choses, mais c'était nécessaire pour faire retomber un peu la pression autour d'elle : il fallait qu'elle reste discrète.

Alors, elle saisit la main de l'homme et l'entraîna à sa suite dans la chambre qui leur avait été attribuée.
Elle passa à l'intérieur, claqua la porte derrière elle et serra ses doigts autour de la main de l'inconnu. Sa main gauche dans la main droite de l'autre, elle lui avait coupé son bras directeur et donc le coup de ce dernier fut un peu moins efficace qu'il n'aurait dû l'être.
Par un réflexe surprenant, Kaünis le déséquilibra avec force de sa main gauche pour le faire basculer sur le côté avant de lâcher sa main, et l'homme se retrouva à genoux, mais cela ne l'empêcha pas de dégainer deux petits couteaux et bondir en avant en prenant appuis sur ses orteils repliés.

L'Envoleuse se glissa sous sa lame gauche, attrapa son avant-bras droit et se coula dans son dos, ayant elle-même dégainé son poignard pour l'enfoncer dans la carotide de l'homme avec souplesse.
Elle le sentit se raidir et écarquiller les yeux sous sa poigne, et ne put s'empêcher d'avoir un sourire satisfait.

- Qu'est-ce qui t'a fait croire que ça serait facile?

L'homme tenta de se dégager, mais le tranchant de la lame de Kaünis lui entailla la peau et un filer de sang commença à couler sur son torse, imprégnant son haut. La jeune femme serra plus fort son avant-bras en touchant ce point en particulier, et il fut forcé de lâcher sa lame.

- J'attends.

Aucune trace de doute dans cette voix. Ni d'hésitation. Elle pouvait le tuer sans aucun remords... Non, elle allait le tuer sans aucun remords.

- Les morts ne parlent pas.

Cela eut le mérite de tirer un éclat de rire à Kaünis. Mais pas un rire roulant, plutôt un rire perçant.

- Vous travaillez pour Hukyion, et vous devez récupérer ce que j'ai repris de droit. Kaünis eut un sourire satisfait quand elle sentit la surprise tendre les muscles de l'homme. Vous n'avez eu affaire qu'à des amateurs avant apparemment.

Elle le lâcha brusquement et il s'écroula sur le sol, se redressant sur un bras et touchant son cou de son autre main.

- C'est ça. La raison. Mais apparemment...

Il voulut encore lui sauter dessus, mais Kaünis se glissa aussi facilement que la première fois dans son dos pour le tenir en joue.

- Dites à votre maitre qu'il en faudra plus que ça cette fois. Kaünis fit glisser sa lame sur son cou et ferma les yeux en le sentant frissonner. Un sourire mauvais étira ses lèvres, et elle le lâcha encore une fois, avant de lui déchirer brusquement l'arrière de son haut ainsi que les lannières qui tenaient en place son pantalon. Dégage.

L’homme trembla soudain comme une feuille, et l’Envoleuse le poussa violemment contre la porte qui s’ouvrit. Il s’étala sans élégance sur le sol, et la jeune femme jongla un instant avec son poignard, avant de lever les yeux.
Il y avait quelqu’un dans le couloir.

Jetant un regard noir au jeune garçon qui était là - parce qu’il n’avait pas l’air vieux du tout, seize ou dix-sept ans - elle lui lança d’un ton mauvais :

- Quoi ? T’as un probème ? Tu veux un portrait ?

Elle écrasa le crâne de l’homme effondré sur le sol sous sa botte en cuir un instant, lui tirant un gémissement qui la fit sourire. Puis, elle dégagea son pied et, alors qu’elle allait rentrer dans sa chambre, fronça les sourcils.
Elle se tourna brusquement vers le garçon, et soudain elle eut l’impression poignante de le connaître. D’où cette sensation venait-elle ? Elle le fixa un instant sans parvenir à mettre le doigt dessus.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Dim 31 Mai 2015, 15:49

Il l’avait redouté. Au départ, il simplement effacé cette idée de son esprit d’un revers de main. Mais Zahine était une Envoleuse. Une Envoleuse qui le cherchait et l’avait trouvé, trois jours plus tôt. Le regard d’un noir ensorcelant de la femme était profondément ancré dans la mémoire de Seth, qui balaya l’horizon des yeux. Les derniers rayons du soleil enflammaient le ciel d’une explosion de couleurs tirant sur le rouge, l’orange, le rose – un rose qui devenait progressivement plus mauve et bleu nuit. Soupirant imperceptiblement, l’adolescent passa une main nerveuse dans ses cheveux. Cette fois-ci, il était vraiment dans la merde.

La femme ne semblait pas du genre à lui laisser une seconde chance : elle ne laisserait jamais un gamin comme lui vagabonder en liberté dans l’empire alors qu’il connaissait l’emplacement exact du Domaine. Pour avoir grandi parmi des serviteurs du Chaos, le jeune garçon savait assez les Envoleurs et les Mentaïs gardaient jalousement leurs secrets – l’emplacement du Domaine en l’occurrence – et rares étaient ceux qui ne respectaient pas au pied de la lettre les ordres divulgués par les plus hautes sphères du Chaos. A vrai dire, ces derniers se comptaient sur les doigts d’une main et finissaient souvent par être considérés comme des traîtres. Heureusement, sa mère – et son propre maître avant elle –, Nwëlla, Pan et Gil faisaient partie de ceux-là, au risque de se compromettre aux yeux de leurs pairs. Seth leur vouait à tous une confiance sans faille. Ils étaient sa famille.

Sans doute était-ce pour cette raison que, après l’ultimatum que lui avait posé Zahine, Seth avait aussitôt songé à envoyer un oiseau à sa mère. Mais, il s’était très vite ravisé car elle pouvait très bien se trouver à l’autre bout de l’empire. En plus, il refusait de l’impliquer dans cette histoire alors qu’elle était enceinte jusqu’aux yeux, probablement même sur le point d’accoucher. Naïs avait eu bien assez de problèmes ces derniers temps pour ne pas que l’adolescent l’entraîne dans de nouvelles emmerdes, fût-elle sa mère. Il avait également songé à prévenir Pan, mais l’Envoleur aux cornes allait bientôt devenir père et il avait sûrement envie d’être aux côtés de sa mère lorsque leur enfant pointerait le bout de son nom. Mieux valait ne pas appeler Gil à l’aide non plus, vu qu’il avait plutôt intérêt à se faire discret maintenant qu’il avait un enfant avec Lib. Ne restait donc plus que Nwëlla et Atal – et s’ils n’étaient pas trop loin, l’adolescent savait parfaitement que l’un ou l’autre se précipiterait pour empêcher Zahine de le tuer.

Parce que non, il ne pouvait pas affronter Zahine tout seul. Certes, Seth savait plutôt bien se défendre, mais que pouvait-il espérer face à une Envoleuse accomplie ? Certes, il avait commencé à arpenter la voie des Marchombres, mais il n’était encore qu’un tout jeune apprenti. Et Zahine était une guerrière, une voleuse de vie. Une Envoleuse.


- « Trois jours. Je te laisse trois jours pour réfléchir. Après ça, je reviendrai te chercher »
- « Et si je refuse de te suivre ? »
- « Je te tuerai »


Je te tuerai.

La promesse de Zahine résonna encore une fois dans les pensées de Seth. Ayant grandi au milieu de guerriers et frôlé la mort un nombre incalculable de fois, le jeune garçon pouvait se targuer de ne pas craindre grand-chose. Mais cette femme lui fichait littéralement la chair de poule avec son sourire torve et ses yeux aussi noirs que son âme. Une mince cicatrice défigurait son visage, lui barrant l’œil droit, ce qui la rendait plus inquiétante encore. Sa démarche assurée, pleine d’une grâce féline, reflétait son caractère de froide tueuse. Après tout, c’était pour cette raison qu’était formés les Envoleurs, à la base : ils étaient des tueurs de Marchombres.

Cette fois-ci, le soleil venait de disparaître complètement à l’horizon et quelques étoiles s’étaient allumées dans le ciel. Zahine n’allait pas tarder à lui tomber dessus, et elle allait sans doute être furieuse de constater que Seth ne s’était pas rendu au lieu de rendez-vous qu’ils avaient convenus – et puis quoi ? Il n’allait quand même pas attendre sagement qu’elle débarque et le tue ! Et si Nwëlla ne parvenait pas à le retrouver avant cette femme, il aurait de gros problèmes. Vraiment énormes. Longeant les Dentelles Vives, il avait continué sa route un peu plus au sud du hameau dans lequel Zahine lui avait demandé de l’attendre. Mais ce n’était pas quelques kilomètres qui risquaient de retarder l’Envoleuse. Ni ne l’empêcherait de le retrouver dans le Repaire du glouton, une petite auberge située sur les contreforts des Dentelles Vives. L’établissement était plein à craquer et l’adolescent doutait même de pouvoir y passer la nuit. Se glissant près du bar, le jeune garçon allait commander un repas lorsque la porte d’entrée s’ouvrit à la volée.

Le sang du gamin se glaça littéralement dans ses veines lorsqu’il reconnut la silhouette encapuchonnée. Elle avait la même allure folle que lorsqu’il l’avait rencontrée trois jours plus tôt, dans un village à quelques encablures d’Al-Chen. Tournant vivement la tête, Seth réfléchit à toute vitesse. Heureusement, il y avait tellement de monde accoudé au bar, qu’il se fondait en quelque sorte dans la masse. Inspirant plusieurs fois à fond pour garder son calme, Seth se fraya un passage entre les tables – jetant un bref regard par-dessus son épaule, il remarqua que Zahine s’approcha à son tour du bar. Elle n’avait pas encore remarqué sa présence et l’adolescent en soupira presque de soulagement tandis qu’il s’engouffra dans un long couloir qui menaient aux chambres. Ce n’était probablement pas une idée très brillante. Pas du tout même songea-t-il alors qu’il croisait le regard vert profond d’une fille. Il n’eut pas le temps de plaindre l’homme qu’elle retenait sous son pied, écrasant presque son crâne ; en effet, elle lui lança une remarque acerbe et agressive. Fronçant les sourcils, Seth soutint le regard de la fille de ses yeux profondément dorés – comme ceux de sa mère.

- « Ca va ! Pas besoin de m’agresser ! Je ne t’ai rien fait ! » rétorqua l’adolescent.

Un chuintement léger fit soudain se retourner Seth qui croisa un autre regard. Noir. Zahine. Cette fois, il avait vraiment de gros ennuis. Car l’Envoleuse ne semblait pas disposer à lui laisser la vie sauve, surtout après que l’adolescent lui ait posé un lapin, quelques heures plus tôt. A mesure que l’adolescent reculait, manquant de trébucher sur le pauvre type au sol, Zahine avançait à pas lents et mesurés.

- « Je te croyais plus intelligent que ça gamin » susurrât-elle d’une voix mauvaise « Et ta mère n’est pas là pour te tirer d’affaire… »






[Tadaaaam ! Je dirai juste... telle mère, telle fils xD]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Jeu 23 Juil 2015, 21:46

Kaünis avait les sourcils légèrement froncés et le nez plissé, essayant de déterminer pourquoi elle avait l'impression poignante d'avoir déjà croisé ou en tout cas.. enfin, ce jeune homme lui disait quelque chose. Mais quoi bordel ? Bonne question.
Elle ne put empêcher un sourire moqueur étirer ses lèvres quand il lui répondit aussi de manière agressive – elle adorait provoquer ce genre de réflexes chez les autres, et surtout sur les inconnus. Et elle détestait être simplement ignorée : pour exister, il fallait qu'on la haïsse ou qu'on l'aime, non ?

- Ca va ! Pas besoin de m’agresser ! Je ne t’ai rien fait !

Finalement, la jeune femme haussa les épaules, avant de repousser l'homme sous son pied comme s'il s'était agi d'une poupée de chiffon.

- Ouais, t'as raison.

Mais avant qu'elle n'eût pu ouvrir à nouveau la bouche, un chuintement se fit entendre et l'Envoleuse vit une lame et une femme s'avancer dans le couloir vers le gamin.
Fronçant les sourcils, Kaünis recula d'un pas pour se caler dans l'embrasure de la porte de sa chambre.

- Je te croyais plus intelligent que ça gamin. Et ta mère n’est pas là pour te tirer d’affaire…

La jeune fille fronça à nouveau les sourcils et se pressa de détailler le garçon. Elle nota sa peau basanée, le brun chaud de ses cheveux, mais ne trouvait toujours pas pourquoi elle avait cette impression de déjà-vu. Et puis, alors que la femme s'avançait dangereusement vers lui telle une lionne en chasse, soudain, elle fit le lien : ses yeux… dorés !

Un visage se superposa à celui du garçon, et soudain Kaünis vit le visage de Naïs prenant les angles un peu plus carrés de sa mâchoire, et surtout ses yeux. Exactement les mêmes.
La femme qui le poursuivait le faisait dans quel but ? Pour faire du mal à Naïs ? Pourtant elle avait été dédouanée de tout, un ou deux ans auparavant désormais. Et la femme était clairement une Envoleuse, tout en elle le clamait haut et fort. Il fallait être vraiment débile pour s'afficher ainsi… A part si elle en avait rien à foutre que le gamin le sache… Non, pire : à part si elle voulait qu'il le sache.
Sauf que Kaünis aussi était une Envoleuse.

Alors que le garçon allait trébucher sur le corps de l'homme qui avait voulu lui voler le collier qu'elle avait substitué, Kaünis posa sa main sur son épaule joliment dessinée et le retint de tomber, puis s'avança dans le couloir pour se planter face à l'Envoleuse, les deux mains sur les hanches, le menton relevé.

Ouais, cette femme avait l'air d'une folle. Elle en avait sans doute aussi la chanson, à vrai dire, vu la lueur dans ses yeux. Mais Kaünis ne se démonta pas, et se mit en garde, les deux paumes de main dégagées vers l'avant.
Elle ne jeta pas un coup d'oeil en arrière pour voir ce que faisait le mec.

- Tire-toi. Maintenant!

Pourquoi avait-elle décidé de l'aider ?
Bonne question. Peut-être se sentait-elle un peu redevable vis-à-vis de Naïs, et même si elle n'était pas sûre à cent pour cent que c'était son fils, la probabilité qu'il soit au moins de sa famille était très élevée.

- Oh tu t'es trouvé une copine ? Comme c'est touchant… Tu ne sais pas à qui tu as affaire, gamine!

Kaünis sentit sa colère bouillir d'un coup, et la tornade poussa sur la porte de son contrôle personnel dans son esprit. Elle laissa un sourire machiavélique transparaître sur ses lèvres et fixa la femme dans les yeux.

- T'es sure, fiente de Raï? T'es au courant que quoi que tu fasses, sa mère finira par te tomber dessus et  ça sera pas jojo, bluffa-t-elle durement. Allez, moi je vais être gentille, ça sera une mort rapide! Son éclat de rire résonna douloureusement dans le couloir silencieux.

Elle n'avait pas d'arme dans les mains contrairement à la femme en face. Mais elle avait ses mains. Cela suffisait. Se ramassant sur elle-même, Kaünis allait bondir en avant quand soudain, une main entra dans son champ de vision.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Sam 31 Oct 2015, 15:29

Une main sur son épaule empêcha Seth de s’étaler par terre et l’adolescent tourna vivement la tête, dévisageant la fille aux cheveux de jais, non sans surprise. Et dire que quelques secondes auparavant, elle lui apparaissait carrément antipathique, telle une vipère lui crachant son venin à la figure ! Le jeune garçon suivit la fille du regard tandis qu’elle s’interposait, droite et fière, face à Zahine dont le sourire s’était élargi. Reculant de plusieurs pas, Seth osait à peine respirer. Il ne quittait pas l’Envoleuse du regard. Ni la fille, d’ailleurs, qui la défiait ouvertement. Etait-elle folle ? Suicidaire ? Ou peut-être un peu des deux ? Zahine ne lui laisserait aucune chance, c’était certain ! Le bon sens lui susurrait d’en profiter pour s’évaporer dans la nuit. Il hésitait. L’adolescent hésitait vraiment. Mais quelque chose le retenait : l’audace de la fille.

Une lueur d’amusement brilla un instant dans le regard de Zahine et lorsqu’elle railla pour provoquer la fille qui lui faisait face, le gamin serra les poings à tel point que ses jointures blanchirent. Mais Seth se détendit légèrement lorsque la fille répondit à l’Envoleuse d’un ton empli d’agressivité. Elle la menaçait dangereusement même. Elle titillait une tueuse sans merci. Elle… Une minute ? Ma mère ? Soudain, l’adolescent se figea littéralement de surprise. Avant de s’infliger une baffe mentale et de froncer imperceptiblement les sourcils. Détaillant un peu plus la fille, il nota sa posture détendue mais à la fois prête à bondir avec une rapidité confondante. C’était une garde parfaite. Le jeune garçon comprit alors : cette fille était une Envoleuse.

Envoleuse ! Envoleuse lui répétait son esprit. Sur le coup, Seth ne parvint pas à déterminer si c’était une bonne ou une mauvaise chose. De toute évidence, la fille connaissait sa mère. Etait-elle une de ses apprenties ? Toutefois, même si l’hypothèse n’était pas complètement stupide, le jeune garçon en doutait. L’adolescent réfléchissait à toute vitesse désormais et une idée fit bientôt briller son regard profondément doré. Seth la rejeta d’abord d’un revers de bras ; c’était beaucoup trop risqué. Mais secouant la tête tout seul, il fit un pas en avant. Hésita. Puis s’avança complètement cette fois-ci, pour poser sa main sur le bras de la fille, la coupant net dans son élan. Le gamin soutint un instant son regard vert sombre avant de tourner la tête, menton levé, vrillant son regard dans celui de Zahine.

- « Tu ne feras rien Zahine » défia Seth sans trembler – du moins, l’espérait-il.

Un rire mauvais s’éleva dans l’air. Mais l’adolescent ne se démonta pas et conserva tout son sérieux. L’Envoleuse haussa un sourcil.

- « Et pourquoi ça ? » rétorqua-t-elle « Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te tuer ? » ajouta-t-elle en passant délicatement son doigt sur le fil de sa lame avec le même sourire carnassier.

Le jeune apprenti marchombre sentit les battements de son cœur s’accélérer et le sang battre ses tempes avec force. Pourtant, mâchoires serrées, il plongea son regard doré dans celui, noir d’encre, de Zahine. Les doigts du garçon se refermèrent un peu plus autour du bras de la fille. Il retint un instant son souffle.

- « Parce que j’ai accepté d’être son apprenti » annonça Seth avec aplomb.

L’adolescent se demanda brusquement s’il ne venait pas de faire une grosse bêtise, tandis que son regard croisait deux yeux verts feuilles qui le dévisageaient sans comprendre. Le jeune garçon ne savait pas trop comment la fille allait réagir – elle pouvait aussi bien décider de retourner sa veste. Ils restèrent de longues secondes ainsi, les yeux dans les yeux. Seth rompit l’échange le premier et risqua un coup d’œil à l’Envoleuse : les sourcils froncés, elle détaillait la fille de haut en bas avec un air suspicieux. Les traits de Zahine semblèrent s’adoucir légèrement et elle rengaina son épée. Le gamin faillit en soupirer de soulagement et il espérait très fort que la fille jouerait le jeu. Après tout, il lui évitait ainsi de s’attirer des ennuis en tuant froidement l’une de ses collègues. Zahine croisa les bras sur la poitrine de façon un peu nonchalante.

- « Tiens donc, Gil’Ozh ! » s’étonna-t-elle en reconnaissant la fille « Je ne te savais pas passée maître » continua-t-elle en arquant un sourcil inquisiteur.

Décroisant lentement les bras, l’Envoleuse s’avança de sa démarche féline jusqu’à se trouver à quelques millimètres seulement de Seth, comme si elle essayait de le sonder. De le tester. Si le garçon ne flancha pas, il ne lâcha toutefois pas le bras de la fille. L’Envoleuse plissa les yeux quelques secondes, pinçant les lèvres dans une moue qui ressemblait plus à une grimace.

- « Il semblerait tu sois plus sage que ta mère, gamin » admit-elle finalement avec un sourire en coin « Mais si j’apprends que tu me mens, sois sûr que je reviendrais et je te tuerais » ajouta-t-elle toutefois comme une promesse.

L’adolescent hocha imperceptiblement la tête tandis que Zahine adressa un bref signe de tête à la fille, avant de faire volte-face et disparaître comme elle était apparue. Laissant filer de longues minutes de silence afin d’être bien certain que l’Envoleuse ne surgisse pas à nouveau comme une furie au bout du couloir, Seth s’autorisa un soupir de soulagement avant de s’adosser au mur le plus proche. Ses genoux s’étaient mis à trembler maintenant que l’adrénaline était retombée. Relevant la tête, le jeune garçon se demanda maintenant comment allait réagir la fille. Après tout elle était Envoleuse, elle aussi, et elle pouvait très bien décider de lui sauter à la gorge tout bonnement.







[Non, non, Seth n'est pas suicidaire ! Juste très gonflé marteau ]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Lun 02 Nov 2015, 16:16

Qu’est-ce qui n’est pas compréhensible dans « Tire-toi ? »
Apparemment, tout, car le jeune homme ne bougea pas. Cependant, Kaünis ne s’attendait pas non plus à ce que sa potentielle adversaire la reconnaisse, elle le vit dans son regard comme une sphère graphe qui s’allume brusquement. Mais apparemment, le garçon ne l’a pas vue, cette lumière, car il s’avança et posa sa main sur son bras.

Tous les poils de Kaünis se dressèrent sur sa peau dans le frisson qui s’ensuivit, et elle prit une brusque inspiration sous le coup de la réaction vive de son corps, et lutta intérieurement pour ne pas reprendre son bras et baffer le fils de Naïs qui s’adressa directement à l’Envoleuse.

- Tu ne feras rien Zahine.

Kaünis résista à l’envie de rire comme le faisait donc la dénommée Zahine à cet instant précis : il espérait peut-être un surgissement inopiné de conscience dans l’esprit de la femme ? Peine perde, et la répartie de cette dernière conforta l’Envoleuse dans ce qu’elle pensait.

- Et pourquoi ça ? Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te tuer ?

L’Envoleuse réfléchissait à toute vitesse pour trouver une solution et sortir le garçon de là. Mais sa main sur son bras l’empêchait de se concentrer, et elle finit par se dégager avec le moins de brutalité possible. Mais elle faillit s’étrangler quand il répondit.

- Parce que j’ai accepté d’être son apprenti.

Fulminant intérieurement, Kaünis planta son regard dans celui du jeune homme et lui envoya des éclairs et des tornades par la pensée. Mais qu’est-ce qui lui prenait bon sang ? Elle n’avait largement pas le niveau d’être Maître, et surtout aucune envie !

-  Tiens donc, Gil’Ozh ! Je ne te savais pas passée maître !

Piquée au vif, Kaünis redressa le menton et fit un pas en avant, une ombre mauvaise dans les yeux, un sourire presque démoniaque sur les lèvres.

- C’est l’avantage d’avoir des connaissances proches dans les hautes sphères du Chaos. Et d’être douée aussi. Si t’en es là, c’est que tu as encore des choses à prouver, Zahine !

Et toc !
Menton redressé mais prête à toute éventualité, Kaünis vit clairement que Zahine ne l’avait pas vue venir, celle-là. Elle papillonna des yeux un instant, prit une inspiration, et décida sans doute de passer l’éponge. Bonne idée ma vieille..

L’Envoleuse ne suivit que d’une oreille la remontrance de sa collègue au garçon, mais hocha la tête quand elle la salua avant de partir. Elle réfléchissait au fait que justement elle aurait pu être privilégiée pour pas mal de choses au sein du Domaine grâce à son père ou à sa mère – ou aux deux en même temps. Mais entre temps, elle avait tué Yann. Donc sa mère, moyen. Elle ne l’avait pas recroisée depuis, et elle n’en avait aucune envie… Même si au fond elle savait que ça passerait : entre sa vie ou celle de l’ancien apprentie, sa mère n’aurait pas hésité non plus. Mais quand même, pas facile à annoncer comme nouvelle.

Ce fut le soupir soulagé du jeune homme qui tira Kaünis de ses pensées.

Vrillant son regard sur lui, Kaünis l’observa une seconde. Peut-être deux.
Avant de lui porter un bon atémi au menton. Pas trop fort pour ne pas lui casser la mâchoire, mais suffisamment pour qu’il sente bien le coup passer.

- Ça, c’est pour ton culot, sale gosse. Roulant des épaules, elle attendit qu’il en soit remis avant de pousser un soupir à son tour. T’as de la chance que ça ait marché. Tu t’appelles comment ?

Parce que si elle connaissait Naïs, elle n’avait aucune idée du prénom de son fil, en l’occurrence.

- Moi c’est Kaünis. finit-elle par ajouter, en haussant les épaules.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Mer 25 Nov 2015, 14:13

VLAN !

Seth vit soudain trente-six étoiles.
Il ne l’avait pas vu venir celle-là : à peine s’était-il avancé d’un pas, décollant son dos du mur qui le soutenait, que le poing de la fille – Kaünis – l’avait cueilli sous le menton. Avachi par terre, l’adolescent grogna sourdement en massant sa mâchoire douloureuse. Puis lorsqu’il leva les yeux, ce fut pour fusiller l’Envoleuse du regard. Bon, d’accord, c’était probablement mérité ! Même Naïs n’aurait pas agi autrement, ni Nwëlla d’ailleurs. Le jeune garçon se redressa prudemment, comme il ne savait pas trop à quoi s’attendre avec cette fille qui le toisait de toute sa petite hauteur, il préférait rester méfiant – même si, au fond, il était persuadé que cela n’empêcherait pas Kaünis de le réduire en pâté si elle changeait d’avis.

- « J’imagine qu’on est quitte maintenant ? » grommela le gamin, encore un peu vexé.

Evidemment, il ne trouva aucune réponse dans les yeux verts profonds de la jeune femme, aussi Seth se contenta-t-il d’hausser les épaules. Le jeune garçon se gratta un instant l’arrière du crâne, puis soupira. Et sourit.

- « Je m’appelle Seth »



Ils n’avaient pas quitté l’auberge, bien au contraire. Comme s’il ne s’était absolument rien passé, comme si un homme ne gisait pas à moitié mort dans l’une des chambres, comme Zahine n’avait jamais débarqué, ils occupaient une petite table dans l’ombre de la salle. Même à une heure aussi tardive, le Repaire du glouton ne désemplissait pas. Croisant ses doigts autour de sa pinte de bière, l’adolescent croisa le regard d’une petite serveuse qui lui faisait du charme depuis qu’ils s’étaient installés. Seth lui sourit, elle était plutôt mignonne. Mais à vrai dire, il s’en fichait plutôt pas mal.

Non, celle qui l’intéressait ce soir, c’était la fille assise en face de lui et qui le dévisageait de son air désinvolte. Secouant la tête tout seul, le jeune garçon s’asséna une baffe mentale ! C’est vrai qu’elle était plutôt canon et son aura un peu sauvage la rendait magnétique, mais elle semblait quand même beaucoup plus vieille que lui. Plongeant son regard dans le liquide ambré, Seth soupira. Il se posait tout de même énormément de questions. De toute évidence, Kaünis connaissait sa mère : était-ce pour cette raison qu’elle avait décidé de l’aider face à Zahine ?

L’adolescent se racla doucement la gorge et releva légèrement le menton, de manière à pouvoir croiser le regard vert marécage de l’Envoleuse. Ses yeux dorés brillèrent un instant.

- « Alors, comme ça tu connais ma mère ? »







[Court et nul... Vas-y, tu peux me taper...]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Lun 07 Déc 2015, 13:55

[ Court aussi, désolée, je voulais pas trop anticiper ! ]






- Alors, comme ça tu connais ma mère ?

Pensive, le regard voguant sur les tables aux alentours, Kaünis prit une inspiration pour porter son attention sur le garçon qu’elle avait tiré d’une mauvaise situation. Chose dont elle n’avait pas l’habitude, c’était un fait : elle n’était pas vraiment de nature à aider les autres, à la base. Ou alors juste de manière égoïste, parce qu’elle avait quelque chose à y gagner.
Elle avait la porte de l’auberge dans son champ de vision, ainsi que les escaliers qui menaient aux chambres. Elle restait attentive à son environnement mais se redressa sur sa chaise en décroisant les jambes et planta son regard sur Seth.

Elle se demandait ce qu’il pensait en cet instant précis, et puis finit par hausser les épaules : après tout, peu importait. Ouais, elle connaissait sa mère, enfin si elle ne se fourrait pas le doigt dans l’œil jusqu’au coude.

- Je suis pas sûre. On parle bien de Naïs ? T’as les mêmes yeux et puis un peu la même tronche quand même…

Dans une inspiration, elle porte son verre de bière ambrée à ses lèvres et en avala deux gorgées, appréciant la manière dont la levure et les arômes se mélangeaient. C’était une bonne adresse, cet endroit, en fait.
Tapotant des doigts contre le verre de son pichet, elle se redressa et s’appuya sur le dossier de sa chaise pour détailler plus longuement Seth. Oui, il avait la même couleur de peau hâlée, presque dorée, que sa mère. Et il avait une jolie carrure, qui promettait d’être très appréciable quand elle serait plus développée et entraînée.
Se mordillant l’index distraitement, la jeune femme finit par cligner plusieurs fois des paupières et deux personnes entrèrent à cet instant précis dans l’auberge.

Sur le qui-vive, Kaünis repéra immédiatement leur regard inquisiteur qui balayaient méthodiquement la salle de l’auberge.

Une seconde de réflexion, à peine.

Elle posa le bout de ses doigts à l’intérieur du coude de Seth, les observant deux secondes de plus. Un reflet étincelant sur leur tenue accrocha son attention, deux petites broches. Encore les mêmes broches.

Une demi-seconde.

Elle plaqua brusquement ses lèvres sur celles de Seth, plissa les paupières pour voir que les hommes passaient leur regard sur eux sans s’y attarder, et finalement s’avancer sans hésitation, avec une présence imposante, vers le comptoir.
Elle se détacha du garçon sans le regarder, le regard toujours rivé sur les deux hommes qui leur tournaient à présent le dos en demandant au tavernier s’il n’avait pas repéré leur collègue…

- Et merde.

Prenant une profonde inspiration, l’Envoleuse se leva nonchalament et se dirigea sans accélérer sa démarche, un sourire de façade sur les lèvres, vers la porte de sortie. Elle l’ouvrit sans un regard en arrière, mais sentit le poids de deux ou trois regards sur elle quand elle la passa, et s’élança vivement dans la nuit.

Des bruits de course vraiment proches d’elle firent accélérer son cœur, et elle prit le risque de jeter un regard en arrière pour voir qui était juste là…

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Dim 07 Fév 2016, 21:30

Ah ! De toute évidence, oui : Kaünis connaissait sa mère. Le regard de Seth brilla un instant lorsque la jeune femme évoqua le nom de Naïs. Il hocha imperceptiblement la tête en signe d’affirmation et se contenta d’un sourire chaleureux lorsque la fille lui affirma qu’il ressemblait à sa mère. Les mêmes yeux profondément dorés. La même peau caramel. Les mêmes cheveux sombres et indisciplinés. La sale manie aussi de se fourrer dans les ennuis un peu trop souvent. La liste était longue. L’adolescent ressemblait effectivement beaucoup plus à sa mère qu’à son géniteur. Rien que de penser à Vil’Vishyard, sa mâchoire se contracta quelques secondes. Mais, secouant la tête tout seul, il chassa le Mentaï de son esprit d’un simple revers de bras.

On le lui avait souvent répété. Qu’il ressemblait à Naïs. Mais il était différent aussi, du moins dans sa manière d’interagir avec le monde. Si sa mère n’aimait pas montrer sa vulnérabilité et ses fragilités, cela s’en ressentait dans son comportement envers ses proches envers qui elle était parfois distante. Une manière de se protéger sans doute. Seth, lui, au contraire, même s’il n’aimait pas particulièrement se dévoiler non plus – ni s’étendre sur son triste passé – il avait ce besoin de donner, de montrer à ses proches combien il tenait à eux. Il avait besoin de rire. De parler. D’être entouré. Même si, parfois, ce n’était qu’une façade. Parce qu’au fond, Morgan lui manquait encore terriblement et sa mort serait une blessure qui ne se refermerait jamais vraiment. Le jeune garçon haussa finalement les épaules avant de prendre une longue inspiration.

- « Ouais, aucun doute ! C’est bien elle… » confirma-t-il avec un sourire amusé.

Un mouvement à la périphérie de son regard lui fit soudain tourner la tête, suivant des yeux la trajectoire que prenait celui de Kaünis. La porte de l’auberge venait de s’ouvrir sur deux hommes à l’air imposant. Bâtis comme des armoires à glace, ils portaient tous deux une armure mais portaient chacun leur casque à la main. Seth croisa le regard noir de l’un d’entre eux et le jeune garçon déglutit avec difficulté. Nom d’un Ts’Liche, ils n’ont pas l’air commodes ces deux-là ! Mal rasés, la mine renfrognée, les deux hommes se dirigèrent directement vers le bar pour échanger quelques mots avec le tenancier. Visiblement, ils cherchaient quelque-chose. Ou quelqu’un rectifia-t-il en plongeant son regard dans celui de Kaünis, qui venait de poser deux doigts dans le creux de son coude.

Elle semblait soudain hésitante et son comportement différait soudain radicalement d’il y a quelques minutes. L’adolescent fronça imperceptiblement les sourcils, se demandant ce qui n’allait pas soudain chez cette fille. Il jeta un rapide regard vers les deux hommes en armure qui semblaient la rendre nerveuse. Mais, dans le pire des cas, s’ils étaient là pour elle, elle était Envoleuse non ? Il ne pouvait donc pas lui arriver grand-chose – du moins, il lui faisait assez confiance pour savoir se défendre seule. Alors pourquoi… ? D’un seul coup, le jeune garçon eut le souffle coupé. Ses yeux s’écarquillèrent comme des soucoupes alors qu’il louchait presque sur le visage si proche de Kaünis. Elle était incroyablement canon cette fille, et rien que la façon dont elle mordillait ses doigts quelques secondes plus tôt avait suffi à déclencher une tempête dans son ventre. Mais alors celle-là, il ne l’avait pas vu venir ! Mais alors pas du tout !

Et puis, finalement, Kaünis se détacha simplement de lui, comme si de rien était. Alors qu’elle se levait avec une tranquille nonchalance pour sortir de l’auberge d’une démarche fluide, elle laissa Seth complètement éberlué. Gné ? Mais qu’est-ce que ça voulait dire ? Décidément, elle était peut-être canon, mais vraiment bizarre aussi ! Les neurones de l’adolescent mirent plusieurs longues secondes avant de se reconnecter lentement entre elle et qu’il ne comprenne enfin ce qu’il venait de se passer. Jurant entre ses dents, le jeune garçon se passa une main sur le visage pour se redonner un minimum de contenance. Mais le fracas assourdissant d’une chaise que l’on fait tomber, suivi d’un bruit de course précipité lui fit tourner la tête.

Les deux hommes en armures, tous deux l’air déterminé, s’élançaient soudain vers la sortie et Seth eut l’intuition qu’ils en avaient après Kaünis. Non, il en était même certain ! Réfléchissant à toute vitesse, il finit par soupirer à sa propre bêtise alors qu’il se levait à son tour pour se faufiler discrètement à la suite des deux gardes. Il ne fallut pas cinq minutes pour qu’ils rattrapent la jeune Envoleuse et alors qu’ils la coinçaient au détour d’une impasse, Seth héla les deux hommes.

- « Hé ! Faces de Raï ! » provoqua-t-il « On vous a jamais dit de pas cogner sur les filles ?! » acheva-il avec un petit sourire de satisfaction.

Sourire qui s’effaça bien vite lorsque les deux hommes se tournèrent presque instantanément vers lui. Oh, oh…






[Youhou, enfin je réponds Very Happy]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Mar 09 Fév 2016, 07:08

Elle entendit clairement dans son dos, sept secondes après s'être éloignée de Seth exactement, une chaise tomber bruyamment et Kaünis choisit ce moment précis pour bondir en avant et passer la porte de l'auberge.
Ne pas laisser de trace. Elle devait les emmener suffisamment loin pour ne pas qu'ils se fassent voir par des gardes en faction, et qu'elle puisse les éliminer proprement. Dans l'auberge, cela allait lui attirer des ennuis – la dernière fois déjà elle avait laissé un cadavre givré dans une auberge, et l'empire risquait de mettre sa tête à prix si elle continuait dans cette lancée.

Heureusement, l'adolescent ne semblait pas exactement stupide, même síl avait mis un certain temps à comprendre sa manœuvre. Avec un peu de chance il ne bougerait pas de sa table, et tout ça serait vite passé.

Un sourire mauvais emplit le visage de Kaünis d'ombres quand elle arriva enfin dans une ruelle qui finissait en cul-de-sac. Le bruit des pas des hommes dans son dos lui confirma qu'ils avaient bien réussi à la suivre, et elle se tourna lentement vers eux.

Les cheveux devant les yeux, le regard étincellant et noir, l'attitude belliqueuse et sûre d'elle... Les deux hommes stoppèrent net leur course pour la jauger.
Cela faisait longtemps qu'ils travaillaient ensemble tous les deux. Ils avaient battu des combattants bien plus redoutables qu'une gamine de vingt-cinq ans. Leur scénario était rodé, et ils n'eurent même pas à échanger un regard avant de s'avancer vers elle.

Kaünis, quand à elle, observait les deux hommes très attentivement. Elle remarqua que celui de droite avait une épaule légèrement plus basse que l'autre, et que le second avait un tic des doigts à droite. Se ramassant sur elle-même, elle allait attaquer la première pour ne pas se faire avoir par le piège qu'elle voyait se refermer s'ils s'élançaient avant elle quand une silhouette derrière eux.
Qui les provoqua.

- Hé ! Faces de Raï ! On vous a jamais dit de pas cogner sur les filles ?!

Reconnaissant la silhouette et la voix – et le toupet ! - de Seth, Kaünis poussa un soupir. Mais les deux hommes, malgré leur expérience, se tournèrent vers lui.
Enfin, non. Celui avec l'épaule plus haute que l'autre se tourna, l'autre en eu juste envie, car il fixait l'Envoleuse.
Juste envie.
Cela suffit pour Kaünis, qui bondit instannément en avant, se jeta à terre les deux talons en avant, croqueta la cheville gauche de l'hommme qui perdit l'équilibre, voulut se rattraper sur le mur mais l'Envoleuse, en passant sous lui, avait saisit la gaine de son poignard ce qui perturba son centre de gravité et il s'effondra sur les fesses comme un sagouin.

Lâchant un rire ricannant, la jeune femme frappa de toutes ses forces en bas de la nuque désormais à portée de ses talons, et l'homme s'écroula immédiatement.

Bondissant sur ses jambes, Kaünis tournoya autour du second, qui avait eu le temps de dégainer son sabre aussi long qu'une jambe et demie, pensant tenir la jeune femme à distance avec. Il le faisait tournoyer dans des huits meurtriers, mais elle ne se laissa pas intimider, rompant d'un pas et donc donnant la possibilité à son adversaire d'armer son bras plus haut.
Prenant appui sur le mur, l'Envoleuse évita un coup qui l'aurait littéralement découpée en deux en se décalant à peine de la trajectoire de la lame, et bomba le torse pour donner un coup de tête puissant à l'homme, au niveau de son nez, ce qui en fit jaillir un geyser de sang, le fit hurler et tituber en arrière.
Caracolant par la droite, elle s'accroupit, glissa, roula, dégaigna et se redressa dans un même mouvement, expirant tout en assénant un coup vertical entre la clavicule et le haut de l'épaule la plus basse de son poignard. En tirant sur sa lame, elle la replanta dans la carotide de l'homme, qui se désarticula comme une poupée de chiffon et s'effondra sur le sol comme un pantin dont on avait brusquement coupé les fils.

Kaünis se redressa, fronça les sourcils en levant les yeux vers Seth, mais se contenta de le fixer une seconde, avant de pousser le deuxième guerrier du bout du pied, pour lui piquer sa bourse et aussi la broche qu'il avait fièrement épinglée sur le devant de sa tenue. Elle fit de même avec le second, lançant sa broche au jeune homme cette fois-ci.

- Tiens, ça te sera utile je pense. Et merci pour la diversion, mais du coup c'était un peu moins drôle...

Haussant les épaules, elle passa ses cheveux dans son dos en jetant un coup d'oeil à Seth.

– J'ai pas fini ma bière. Et j'ai faim. Tu fais quoi, tu restes planté là ?







[ Kaünis dans toute sa splendeur x)) ]

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 21:41

- « C'était qui ces types ? » [en observant la broche]









[Toute cette attente pour ça... J'ai honte...]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 21:55

[ hausse les épaules ]

- On s'en tape.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 22:13

- « Je vois, ça me regarde pas, c’est ça ? » [soupire d'un air désabusé avant de sourire malicieusement] « Mais je peux toujours essayer de deviner… »

« Sinon, ça t’arrives souvent d’embrasser un mec que tu connais même pas ? » [prend un air tout à fait innocent]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 22:14

[ sourire provocateur ]

- Tout le temps. Les gens ne regardent jamais les couples qui s'embrassent. C'est pratique.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 22:22

- « Ah ! Parce que tu as l’habitude de faire remarquer autrement ? C’est vrai qu’une fille comme toi, ça ne doit pas passer inaperçue… » [sourire alambiqué, à moitié charmeur]








[Non, mais je rêve ! Quel baratineur xD]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 22:28

[ J'avoue, je me marre bien x) ]



[ Sourire qui se transforme en grimace intimidante ]
- T'imagines même pas !

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Ven 19 Fév 2016, 22:42

- « Si, justement, j'imagine très bien… » [sourire provocateur]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Sam 20 Fév 2016, 00:08

Kaünis haussa les épaules de façon tout à fait nonchalante. Boah, s'il voulait avoir le dernier mot, tant mieux pour lui. Elle s'en fichait, elle savait ce que ça donnait, en vrai.
Parce que bon, elle s'y fourrait tout le temps sans le vouloir dans les ennnuis.
Ceci dit, d'après ce qu'elle avait pu voir de Naïs et de sa vie plus ou moins « quotidienne », peut-être que Seth ne bluffait pas : avoir une mère comme ça, elle savait ce que ça faisait, Kaünis, étant donné que sa propre mère était une Envoleuse aussi.
Et son père un Mentaï.
Un sourire moqueur étira ses lèvres, et elle planta son regard dans celui de l'adolescent.

- Elle va pas se boire toute seule, cette bière !


* *


Se balançant tranquillement sur sa chaise, Kaünis sirotait la fin de sa boisson ambrée tout en laissant son regard trainer sur la salle. A l'affût.

Cela aurait été plus simple de changer d'établissement, de se faire la malle vite fait bien fait, zioup, par une fenêtre, mais elle avait payé une chambre, et un repas. Hors de question de gâcher ses pièces d'or. Elle n'était pas spécialement près de ses sous, mais il y avait des limites ; franchement, gâcher comme ça, elle n'aimait pas ça.

Enfin, son plat arriva, et elle huma avec délectation le doux fumet qui s'en dégageait. Ses papilles frétillaient déjà dans sa bouche, et elle s'y attaqua immédiatement.
Après quelques bouchées, enfin, son estomac cessa de crier famine, et elle prit un peu plus son temps pour mâcher et avaler.

- Bon, et elle te voulait quoi au juste, cette Zahine ?

Elle savait parfaitement qu'il pouvait lui renvoyer sa verve dans la tronche, après tout chacun son tour. Mais cela avait quand même piqué sa curiosité, surtout que pour le coup, elle lui avait sauvé la mise. Cette Envoleuse l'aurait foutu en pièces, littéralement. Alors elle pouvait bien au moins essayer de demander, non ?

Dans le pire des cas, il ne répondrait pas.
Dans le meilleur, elle aurait un indice. Et saurait au moins pourquoi elle avait utilisé son nom et la menace de ses fréquentations pour faire filer Zahine la queue entre les jambes.
Alors, bon ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Mar 23 Fév 2016, 15:09

Ils étaient finalement revenus au Repaire du glouton comme si de rien n’était. Le tenancier de l’auberge, essuyant quelques verres avec un torchon très sale, leur avait adressé un regard noir. Son épaisse moustache grisonnante contrastait avec son crâne tout chauve, ce qui lui donnait un air vraiment sévère. L’aubergiste les suivit du regard alors qu’ils s’installaient à la table qu’ils avaient abandonnée dans la précipitation. Et lorsque Seth croisa le regard sombre de l’homme, il rentra la tête dans les épaules, un peu comme s’il venait d’être pris sur le fait en train de faire une très grosse bêtise ! Mais il se détendit presque aussitôt en constatant que sa pinte de bière était presque intacte. S’asseyant en face de Kaünis, l’adolescent savoura un instant le goût du liquide ambré qui lui chatouillait agréablement le palais.

Une jeune serveuse à l’air malicieux vint prendre leur commande et le jeune garçon se tortilla quelques secondes sur sa chaise lorsqu’elle lui adressa un clin d’œil clairement évocateur. Secouant tout seul la tête, Seth dévisagea discrètement Kaünis du coin de l’œil. Elle sirotait tranquillement la fin de son verre et de folles mèches d’un noir de jais tombaient devant son visage, ce qui lui conférait une apparence un peu sauvage. Elle est vraiment belle songea-t-il fugacement avant de s’infliger une baffe mentale. Certes, le goût de ses lèvres était encore imprimé sur les siennes, mais il ne fallait quand même pas oublier qu’elle était Envoleuse ! Et donc dangereuse !

Lorsque le civet de siffleur qu’il avait demandé arriva enfin, l’adolescent inspira avec joie la bonne odeur qui s’en dégageait. Son estomac gargouilla méchamment, lui rappelant soudainement qu’il avait en fait très faim ! Si faim qu’il pourrait littéralement avaler le Dragon et sa Dame ! Poussant un léger soupir de délectation, le jeune garçon planta sa fourchette dans la viande tendre. Pendant de longues minutes, ni Seth ni Kaünis n’échangèrent un mot. Non, ils se contentèrent juste de savourer leur repas dans un silence presque cérémonieux. Mais quand la jeune femme rompit soudain le silence, l’adolescent se figea un instant. Levant ses yeux dorés vers l’Envoleuse, il se gratta l’arrière du crâne en cherchant ses mots. Pour le coup, il hésitait franchement : après tout, cette fille lui avait sauvé la mise, mais son instinct lui soufflait quand même de rester méfiant – ou, du moins, très prudent.

- « J’sais pas » répondit-il finalement au bout d'un moment en haussant les épaules.

Bon, en vrai, si ! Il avait bien sa petite idée mais ce n’était qu’une hypothèse. Sa théorie à lui. Peut-être qu’il se plantait complètement. Alors il ne mentait pas à Kaünis – enfin, pas complètement. Plongeant son regard dans celui de la jeune femme, Seth se racla la gorge un instant.

- « J’imagine que tes collègues préfèreraient garder un œil sur moi maintenant que je voyage à ma guise dans l’Empire » observa-t-il comme s’il parlait de la pluie et du beau temps « Juste histoire de s’assurer que je ne fasse pas de bêtises… »

Comme me précipiter tout droit chez les Marchombres ! Une ombre de sourire flotta quelques secondes sur les lèvres de l’adolescent avant qu’il ne chasse cette pensée d’un simple revers de bras. Plantant sa fourchette dans un morceau de viande, Seth soutint le regard de l’Envoleuse sans même sourciller.

- « Enfin, ce n’est que ma théorie » crut-il bon de préciser « Mais bon, après tout, on s’en tape hein ? »

Avec une insolence presque révoltante, le jeune garçon haussa finalement les épaules comme si de rien n’était et fourra le morceau de viande dans sa bouche. Une drôle de lueur brillait dans ses yeux alors qu’il guettait la réaction de Kaünis.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Mar 23 Fév 2016, 21:15

Il ne savait pas, qu'il avait dit.
Pourtant, tout dans son attitude montrait qu'il tentait de cacher quelque chose.
Poussant un soupir, Kaünis se laissa aller contre le dossier de sa chaise, et remua nonchalament les derniers bouts de viande dans son assiette, les piquetant pour les amener à sa bouche.
Mais elle continuait à le fixer, de son regard perçant et sombre.

Se passant la langue sur les dents, la jeune femme nota que soudain, Seth semblait plus sûr de lui, et il planta même son regard dans le sien, sans sourciller, avant de hausser les épaules montrant le peu de cas qu'il en faisait.

Sans commentaire, hein.
Mais Kaünis n'était vraiment pas d'humeur, en fait, à chercher la petite bête. Ou plutôt, elle en avait marre de tirer les vers du nez de ce gosse. Bon, ben il lui en devait une, et puis voilà. C'était ce qu'elle allait en retenir. Enfin, les chiens ne font pas des chats, n'est-ce pas ? Alors ça paraissait logique que le gamin veuille faire sa vie comme il l'entendait. Et peu lui importait, en réalité, ce qu'il en faisait.
Qu'il se débrouille donc avec sa Zahine.
Mais qu'il ne compte pas sur elle pour tenter quoi que ce soit de nouveau.

Kaünis resta donc parfaitement silencieuse.
Pas besoin d'en rajouter, et si elle parlait, elle allait s'énerver. Encore. Donc ça suffisait bien pour ce soir.
Haussant les épaules à son tour, elle repoussa son assiette vide, et la jeune serveuse qui avait fait du gringue à Seth vint très rapidement – peut-être un peu trop ? - la chercher en leur demandant s'ils voulaient autre chose.

- Nan merci pour moi. J'ai ma chambre.

Elle planta son regard dans celui de Seth, se redressant sur sa chaise pour le toiser quelques secondes. Eut un sourire provocateur et moqueur à la fois, et se leva vivement.

- Bon, bah gère tes soucis alors. A jamais ! lâcha-t-elle du bout des lèvres, d'un ton mordant, avant de faire demi-tour vivement, et de se diriger vers les escaliers qui montaient donc aux chambres.

Sans jeter un seul coup d'oeil en arrière.
Elle avait mérité de bien dormir, après tout.

Parce qu'elle sentait que cette histoire de mecs qui en voulaient au collier n'était pas fini. Le lendemain, elle le filerait à son employeur, et tout ça serait terminé.









[ Bon, je crois que Kaünis a fini, mais ça va dépendre de ta réponse je suppose ^^ ]

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 103
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]   Dim 14 Aoû 2016, 13:52

[Quinze ans après... Seth n'est pas complètement suicidaire, pour le coup il a laissé filé Kaünis. Mais je serais curieuse de voir ce que cela donnerait s'ils se croisaient à nouveau Very Happy ]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vas-y, ose me provoquer ! [PV Seth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seth Tienyue (Serpentard)
» Technique Seth'Gya
» Etienne Tshisekedi voudrait bien provoquer une vague mais...
» seth greko
» Seth a une soeur : Isis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Dentelles Vives-
Sauter vers: