AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Danseuse & Marchombre [Sollicitation Greffe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Danseuse & Marchombre [Sollicitation Greffe]   Dim 15 Nov 2015, 12:24

Marchombre...
Marchombre...
Marchombre...

Éole ne cessait de se répéter ce mot depuis qu’elle avait obtenu son Ahn-Ju. Que signifiait-il au fond ? Ce mot, ce simple mot, pouvait-il être la réponse à toutes ses questions sur la Vie ? Pouvait-il être sa Vie, sa Voie pour toujours ? Ce mot plein de promesses, pouvait-il vraiment toutes les respecter ?

Éole prenait conscience de l’évolution de l’écho de ce mot en elle. Quand elle était enfant, à Al-Jeit, elle avait entendu parlé des marchombres, bien sûr. Impossible de ne pas entendre les habitants de la grande ville le murmurer, le crier ou le jeter comme pour s’en débarrasser. À l’époque, elle associait ce mot - à tort - à la définition de voleurs aux capacités hors normes. Puis ce mot l’avait rapidement fasciné. Les marchombres n’étaient plus de simples voleurs, mais des espèces d’hommes un peu surnaturels qui apparaissaient et disparaissaient comme un courant d’air, qui n’étaient rattachés à personne, qui n’avait pas de “métier” précis mais qui pourtant étaient là et suivaient le soleil. Et puis un jour, elle était partie, elle avait quitté Al-Jeit et toute sa vie “d’avant”. Elle était tombée devant les grandes portes en bois massifs de l’Académie et elle les avait ouvertes... Elle avait alors compris qui était ces fameux marchombres. Des danseurs. Elle avait enfin compris tout ce que renfermait ce mot qui sonnait comme “rêve”. Liberté, Harmonie, Envol. Elle avait compris qu’elle était sa Voie et elle avait foncé. Sa vie avait à jamais changé.

Marchombre...

Ce mot avait prit de nouvelles proportions. Il avait délaissé son côté mystérieux et secret et il était devenu promesses et rêve. Il était n’était plus une question mais une réponse, un but à atteindre. Il était cette chose impalpable vers laquelle on tend, cette chose inaccessible qui pourtant nous entraîne vers elle. Mais jusqu’où ? Marchombre était un rêve... pouvait-il être réalité ?

Marchombre...

Ce jour là, ce mot résonnait de manière très différente aux oreilles d’Éole. Elle avait mit dix ans, trois maîtres et deux groupes pour obtenir son Ahn-Ju. Pendant dix ans on avait fait miroiter ce mot devant ses yeux et voilà qu’il prenait tout à coup une consistance presque réelle.

Marchombre...

La jeune danseuse était en route pour le Rentaï, grosse montagne perdue dans le Désert des Murmures, pour prétendre à la Greffe. Elle n’y croyait pas. Elle se rapprochait de son but, de son rêve et elle avait peur. Peur d’être déçue, de ne découvrir que le néant. Peur de chuter au dernier moment. Peur de tendre la main pour enfin toucher ce mot du doigts et qu’il disparaisse brutalement.

Marchombre.

Jusqu’où ce mot l’emporterait-t-il ?

~ * ~

Cela faisait plusieurs jours qu’Éole marchait sous la chaleur accablante du Désert des Murmures quand elle l’aperçut enfin. Un gros bloc ocre se découpait dans le soleil, dressé tout droit vers le ciel. Le souffle coupé, la jeune apprentie s’arrêta nette face au Rentaï. Alors la voilà cette fameuse grosse montagne ? Voilà ce Rentaï qui allait ou non lui offrir la Greffe ?

Aucun mot ne pouvait exprimer ce que ressentait Éole à cet instant. La montagne était vivante. Éole sentait comme un pouls qui battait en elle, elle la voyait respirer. Le Rentaï n’était pas un simple tas de roche. C’était un véritable être dôté de vie.

La danseuse déposa ses armes, ôta ses vêtements et dénoua ses cheveux. Elle n’avait besoin de rien. Le Rentaï ne voulait qu’elle. Il ne souhaitait voir que celle qu’elle était vraiment, à l’intérieur. Elle s’inclina dans une profonde révérence empreinte de respect.

Un étrange murmure s’éleva alors comme une douce musique qui enveloppa Éole. Elle sourit. Le Rentaï l’invitait à danser. Elle n’hésita pas une seule seconde, se laissa envahir par la chaleur du chant de la montagne et s’y abandonna.

Danser.
Respirer.
Vivre.


Éole tournoyait. Ses pieds nus s’enfonçaient dans le sable chaud et ses bras caressaient le vent. Sa danse, elle l’offrait au Rentaï. Nue, vierge de tout artifice. Elle dansait simplement sans se soucier du regard d’un autre, sans jugement. Est-ce qu’elle dansait bien ou mal ? Cela n’avait aucune importance. Elle dansait sa danse. Elle dansait ce qu’elle était elle et cela seulement était juste. Car c’était son cœur qui dansait.

Danser.
Respecter.
Apprendre.


Éole courut vers le Rentaï et grimpa sans arrêter ses gestes, comme si son ascension faisait partie intégrante de sa danse. Elle n’était plus guidée que par le murmure. Elle se laissait porter.

Danser.
Avancer.
Sourire.


Elle ne s’arrêta pas non plus quand elle se glissa dans une faille présente dans la roche. Elle courut et déboucha sur une salle éclairée çà et là par de minces rayons de lumières qui passaient entre les anfractuosités de la montagne. Un lac trônait en son centre. Miroitant.

Éole dansait toujours. Avec le Rentaï. Et c’était toujours en dansant, qu’elle plongea dans l’eau.

Danseuse...
Et Marchombre.

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Rentaï
Non validé
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Danseuse & Marchombre [Sollicitation Greffe]   Mar 15 Déc 2015, 10:54

Beauté du désert.
Dunes mouvantes, reflets dorés, ombres mordorées qui s’échinent sous les caresses du vent.
Glissements langoureux, chaleur puissante et intime.
Salve d’échos lointains, dans le désert, en soi, en le monde.
Bourrasque énergique qui grimpe le long de falaises, s’engouffre dans ses anfractuosités, se roule dans ses corniches pour s’apaiser en son sommet.

Rafale qui devient Murmure.
Murmure encourageant.
Murmure absent.
Murmure joueur.
Murmure charmeur.

Ballet gracieux s’enroule autour d’une jeune femme. Pour l’étreindre.

Valse d’émotions, chant de certitude.
Doutes étoilés.
Scintillement d’une révélation.

Danse de vent
Danse de temps
Souffle léger
Écourté


Douleur sourde et espérée, tout un corps contracté.
Brûlure enflammant des os, incendiant les muscles, embrasant la chair.

Danse de vent
Danse de temps
Souffle léger
Écourté



La greffe qui a été attribuée à Eole est :
Citation :
Eole a la possibilité de réduire, dans un bref laps de temps, son poids, de façon à pouvoir se déplacer très vite et de façon très libre, très légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éole Létoile
Groupe Fyrh
Modératrice & Reine de la Torture
avatar

Nombre de messages : 2130
Citation : Les écrivains dansent sur leur plume, leurs mots sont des ballets qu'ils offrent à leurs lecteurs - Pierre Bottero -
Date d'inscription : 04/03/2011

Feuille de personnage
Age: 27
Greffe: Réduction de son poids pendant un court laps de temps
Signe particulier: Éole=Ombe, voir Biographie

MessageSujet: Re: Danseuse & Marchombre [Sollicitation Greffe]   Lun 21 Déc 2015, 21:38

Danse de vent
Danse de temps
Souffle léger
Écourté

~ * ~

Éole se réveilla nue dans le sable chaud au pied du Rentaï. Tout son corps était douloureux. Ses muscles étaient courbaturés, sa peau la brûlait et même ses os la lançait. Pour couronner le tout, une superbe migraine martelait ses tempes.

Elle tenta de rassembler ses idées malgré son mal de tête et de se souvenir de ce qu’il s’était passé. Elle se rappelait avoir danser, elle se souvenait du murmure... Elle se revoyait escalader le Rentaï et plonger dans ce lac... Mais ensuite, plus rien. La jeune apprentie leva ses yeux noirs sur la grosse montagne qui la surplombait.

- Que m’as-tu donc fait vieille montagne ?

Éole se leva en grimaçant et partit en quête de ses vêtements. Elle les trouva à l’endroit où elle les avait laissé. Son regard tomba sur le mince ruban qui lui servait pour nouer ses cheveux et un demi sourire étira ses lèvres. Il était temps de changer un peu. Cette rencontre l’avait changé, cela ne faisait aucun doute et elle voulait marqué ce changement. Elle tira son poignard.
Des mèches noires vinrent tapisser le sable du désert. Quand elle eut fini, des mèches folles encadraient son visage rieur. Elle avait coupé ses cheveux au niveau de son menton et se sentait libérer d’une masse trop volumineuse.

Éole se tourna vers le Rentaï et lui adressa une profonde révérence.

- Merci pour cette danse sage montagne.

Elle se redressa, un immense sourire sur le visage.

Danse de vent
Danse de temps
Souffle léger
Écourté

La jeune femme ferma les yeux et savoura la caresse de l’air chaud sur sa peau. Son corps devenait peu à peu moins douloureux. Elle se sentait bien. Le vent murmurait à son oreille. Sourire serein sur les lèvres. Éole se souvenait. Elle ouvrit les yeux et adressa un dernier regard au Rentaï.

- Merci pour tout.

Éole se détourna et ramassa ses affaires et reprit sa route. Heureuse et entière.
Au fond d’elle, elle savait que le Rentaï l’avait accepté et qu’il lui avait accordé la Greffe. Elle le sentait dans tout son corps. En revanche, elle n’avait aucune idée de la nature de cette Greffe, ni où, ni comment elle le découvrirait.

Danseuse.
Et Marchombre.


- Parce que ces deux Voies avancent ensemble.

Murmure au Vent, promesse à la Vie, salut au Monde.









[Merciii pour la Greffe ! Elle est géniale Very Happy ]

__________________________________________



"C'est donc bien que la danseuse est dans un autre monde, qui n'est plus celui qui se peint de nos regards, mais celui qu'elle tisse de ses pas et construit de ses gestes"
- Paul Valéry -

~ disponible pour RP le week-end uniquement ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Danseuse & Marchombre [Sollicitation Greffe]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Myrä la danseuse [Validée]
» Daphnée Astrann [Danseuse]
» Sherynna Limiesh [Garde du corps & danseuse]]
» Ailen [Danseuse & Assassine ]
» Greffe de cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Désert des Murmures :: Le Rentaï-
Sauter vers: