AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 [-16] All I want is to mess around [PV Syles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur


Nombre de messages : 985
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mar 16 Fév 2016, 20:15

[ Hum, alors je te laisse décider des révélations, ça sera plus drôle comme ça ! En tout cas, Kaünis se transforme en psychopathe, c'est officiel xD ]





♪ Would you mind if I killed you?
Would you mind if I tryed to cause you have
Turned into my worst enemy?
You carry hate that I feel
It's over now
What have you done? ♪


Il était le frère de Yan. Le frère de cette enflure, qui avait tenté de l'enchaîner à lui ; qui avait eut tellement confiance en lui et en sa propre greffe qu'il pensait pouvoir lui faire suffisamment peur pour qu'elle rende les armes, de trouille.
Pas de chance, sa greffe n'avait pas besoin qu'elle bouge quoi que ce soit pour prendre effet et s'épendre. Est-ce que le Mentaï qui la lui avait accordée avait pu anticiper ce genre de scénario ? Bien sûr que non. Quoi que ! Tous les Mentaïs la connaissaient, au moins de nom, et celui qui avait été dans la pièce ce jour-là semblait la suivre avec intérêt depuis son arrivée au Domaine.
Qui sait, peut-être avait-il compris que Yan tenterait de faire ce genre de chose, en tout cas il était sans aucun doute au courant de sa relation avec lui à l'époque.

Serrant les dents, Kaünis sentit ses ongles rentrer dans la peau tendre de ses paumes de main, et elle réprima la vague de pouvoir qui menaçait de la submerger. Sentant sa propre peau se recouvrir de nervures et quelques vaisseaux exploser au passage, l'Envoleuse prit une inspiration en serrant les dents et visualisa la porte dans son esprit.
Et toute la colère, la rage, qui battait son ouverture.

Son regard se planta dans celui de Valen, toujours attaché sur sa chaise. Il tentait de parler, mais à travers plusieurs expression insaisissables sur son visage elle vit clairement qu'il ne disait pas toute la vérité. Kalen ? Celle qui en voulait à Syles, donc ? Non, ce n'était pas cela. Il jeta son regard en bas à droite, signe clair comme de l'eau de roche qu'il mentait explicitement. Et que cela le dérangeait.
Cependant, apparemment Syles voyait aussi clairement dans son jeu, et cela tira un sourire satisfait à l'Envoleuse. Ils étaient bien lottis, tous les deux. Et efficaces. Ils formaient, en somme, une bonne équipe... Cette confiance étrange et étonnante qu'elle accordait à l'apprenti lui permit de repousser un peu la tempête de rage dans son crâne, et de refermer un peu le battant de cette porte.

- ... Pitié...

Reniflant d'un air dédaigneux, Kaünis attrapa ses cheveux à pleine main et lui tira la gorge en arrière. Son regard flamboya, mais elle contrôlait sa rage désormais. Elle se contenta de cracher sur l'homme pathétique qui demandait une clémence qu'il ne méritait juste pas.
Cependant, l'homme réussit à surprendre l'Envoleuse, qui relâcha sa prise pour tourner son regard vers son compagnon. Le dévisageant un instant, elle ne put retenir un sourire torve quand celui-ci eut terminé sa tirade.

- Donc non, Drake, je ne t'aiderais pas. Trouver toi un autre échappatoire. Ou meurt, ça aussi ça me vas.

Elle nota dans un coin de sa tête que Syles avait apparemment tué son propre père, car cela pouvait toujours être utile, et reporta toute son attention sur Valen, qui s'était mis à trembler.

- .. Je... Mais la jeune femme le coupa avant qu'il ne tente encore une fois de les embrouiller ou de jouer avec ce qu'il croyait être leurs émotions.
- Si tu me dis clairement qui est au courant et en a après moi, je te tuerai rapidement... Sinon...

Elle agita ses doigts à quelques centimètres du visage de l'homme, qui déglutit péniblement. Il leva un regard épouvanté vers elle, chercha celui de Syles mais ce dernier avait clairement dit qu'il n'en avait rien à foutre. Et Kaünis le prenait au mot, c'était un fait : on ne plaisantait jamais dans ce genre de situation.
Surtout quand on est face à quelqu'un qui a définitivement envie de torturer cruellement une autre personne.

- J'attends.
- Quand il est mort, j'étais en ville ce jour-là, j'ai pu constater les dégats. L'auberge ne manquait pas de témoins, et j'ai donc décidé que c'était une dette d'honneur.
- Faux ! Ce mec n'avait aucun honneur, je doute donc que tu en aies toi aussi. C'est héréditaire ce genre de choses !
- Tu as dit que tu prenais la responsabilité des gens qui le regretteraient. Il a grandi ici, beaucoup de gens le connaissent...


Mesurant l'ampleur de la situation, Kaünis ne fit que hausser les épaules. Cherchant le regard de Syles, elle lui demanda silencieusement si elle pouvait se défouler.

Dans un sourire, elle posa ses doigts sur le dos des mains de Valen.
Fermant les yeux, elle laissa monter en elle toute sa colère, et invoqua la rage de sa Greffe. Sentant le pouvoir enfler, la puissance la submerger encore une fois, elle ouvrit les paupières. Elle pouvait sentit la force de la glace se répandre dans ses veines, sous sa peau, et les deux mains de Valen se recouvrirent de craquelures gelées, explosant tous ses vaisseaux au passage, glaçant le sang dans ses doigts, les rendant d'abord bleus, puis en un instant noirs. Un long hurlement s'échappa de la gorge de Valen, mais la jeune femme savait pertinemment que le froid piquait sur le coup, puis c'était simplement comme si toutes les sensations s'éteignaient d'un coup.

Un rictus de mauvaise augure passa sur les lèvres de Kaünis.
Valen rendit les armes et  se mit à parler à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mar 16 Fév 2016, 23:17

Drake pleurait comme un imbécile, plus par peur que par mal, ne sentant simplement pas ses mains. Pour lui, il n'y avait plus de doutes. Syles s'était allié au forces du mal, aucune personne autre qu'un démon déguisé n'aurait pu geler ses mains aussi rapidement et efficacement! Les yeux plein de misère, mais surtout de peur, il se mit à déballé tout les noms auquel ils pouvaient pensé, commençant par Kalen, mais se faisant interrompre bien vite par Syles, qui parlait d'un ton presque blasé, comme si ils étaient sur une plage en train de parlé de la météo et non en train de torturer un homme.

Il essaie de gagner du temps. Tout ceux qu'il as nommé sont des sous-fifres de Kalen. Probablement qu'il espère que quelqu'un entrera bientôt ici, question qu'il puisse les convaincre de l'aider et ne pas perdre plus que ses mains... Remarque, moi je dirais qu'il mérite une punition pour avoir essayer de te retarder, mais c'est ton choix hein.

Cette possibilité ajouta encore plus de peur de le regard de Valen, qui commença à balbutier des excuses, puis nomma soudain trois noms très rapidement quand Kaünis bougea sa main légèrement, ce qui suffisait à lui dire de la fermé avec ses excuses et de causer sur le sujet du jour.

Kalen, Aren et Meril! Je jure qu'ils sont les seuls dans le coup! Personne d'autre ne sais! Certains croient même que Yan est toujours vivant, je le jure, par pitié! Ne me tué pas!

La tentative de supplication fit éclater Syles d'un rire mauvais, ce qui attira la regard mi-rageur mi-supplicateur alors que l'apprenti prenait la parole.

T'est pas un peu malade? Même si elle déciderait de te laissé la vie sauve, ce qui m’étonnerais, tu est le seul de la citadelle à pouvoir nous mettre des bâtons dans les roues... Et j'ai bien peur que l'on ne puissent laissé un tel témoin vivre.

Drake se mit à supplié de plus belle, horrifié par l'idée de mourir là, sans rien pouvoir faire, se prosternant comme il le pouvait devant Kaünis.

~~~

L'apprenti envoleur referma la porte de la salle de rangement. Personne ne trouverait son corps avant très longtemps, et lorsque quelqu'un entrerait peut-être dans la salle, le corps aurait déjà été déplacer... La citadelle, pour tout l'honneur de ceux qui y vivait, contenait aussi des services illégaux, entre autre celui de faire disparaître un corps gênant.

Le frontalier arriva dans la salle principale des quartiers qu'il partageait avec son homologue féminin quand quelques coups sonnèrent sur la porte, un garde remettant un papier officiel confirmant la ré-institution de son statut. Il prit alors place sur un fauteuil et attendit que Kaünis s'assoie à son tour sur l'un des multiples fauteuils identiques qui parsemait la salle ici et là avant de finalement parlé des noms que Drake avait donné.


Karen est une vipère, mais une vipère intouchable. Elle as beaucoup d'influence, ici, et la seule façon de l'atteindre serait de la forcer à nous défier directement en duel, elle ne pourrait alors pas nommé quelqu'un pour prendre sa place. J'ai une idée ou deux pour ça, mais je vais devoir atteindre le banquet qui seras organisé demain soir pour mon retour, il faut faire ça aussi publique que possible.

Aren est la soeur de Meril, ils ne sont pas des grands fans de Karen donc aucune idée pourquoi ils s'allieraient à elle, mais bon... Ils n'ont pas autant de prestige, tu pourrais même allez les voir sur le champs et les défier en duel qu'ils ne pourraient pas dire non... Malheureusement je vais devoir te demander de garder ça pour après mon petit coup de demain, sinon Karen vas se méfier et pourrait s'arranger pour que le banquet sois annulé pour permettre la préparation de l'arène.

Il vas falloir que l'on sois rapides, autant que possible les défier pour le même jour. Kalen est à moi, mais je te laisse donc le choix de quels autres duels tu veux, ou même si tu veux les deux. En faisant ça comme ça, nous ne laisseront aucune chances à ces imbéciles. Et en plus, ce seras officiel, dans le genre toute une enquête seras mise en cours sur leurs relations pour voir si d'autres ont eu les liens nécessaires pour nous attaquez... En gros, les système seras notre arme contre toute représailles possibles.


Ce n'était pas exactement parfait, mais presque. Du coup Syles attendit simplement que Kaünis dise si elle était d'accord avec ses plans.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 01:47

Il pleurait.
Vraiment. Kaünis voyait les larmes qui traçaient des sillons sur ses joues, alors que Valen débitait tout une ribambelle de noms biscornus, et la jeune femme leva les yeux au ciel.
Syles prit la parole juste avant qu'elle n'ouvre la bouche pour faire de même.

- Kalen, Aren et Meril! Je jure qu'ils sont les seuls dans le coup ! Personne d'autre ne sait ! Certains croient même que Yan est toujours vivant, je le jure, par pitié! Ne me tuez pas!

De toutes façons, c'était bien trop tard : la décision de l'Envoleuse était prise. Juste, elle ne savait pas encore comment elle allait s'y prendre ; mais la conclusion de cette séance était limpide dans sa tête. Et Syles semblait avoir compris cela, ce qui tira un sourire satisfait à Kaünis.

Attention, violence, âmes sensibles passez votre chemin:
 

Le pouvoir voulait plus.
Kaünis ouvrit les yeux se détacha de l'homme, trébucha un instant en arrière... Elle se sentait si puissante ! Comme si elle détenait le pouvoir absolu... Ce qui n'était pas le cas, et elle sentit sa propre peau commencer à geler à son tour, explosant ses vaisseaux au passage. Secouant les bras, elle jugula sa rage, la visualisa, la tordit en une tornade, un cyclone, qu'elle renvoya derrière la porte.

Boom !

Vacillant un instant, la jeune femme se passa un avant-bras sur le visage. Cligna des paupières.
Trouva Syles.
Elle ne bougea pas, le défiant de dire quoi que ce soit du regard, menton levé.
Voilà.
Il avait quelque chose à dire ? Une remarque à faire ?
Il savait à quoi s'en tenir.

Mais, contre toute attente, il sortit de la pièce, et la jeune femme relâcha son souffle, dont elle n'avait pas eu conscience de bloquer.

Le suivant, elle s'installa en face de lui dans la grande pièce richement décorée qui faisait office de salon.
Ses oreilles bourdonnaient, et elle n'accorda qu'un regard à celui qui remit un papier à Syles. Se contenta de se frotter les avant-bras contre ses paumes.
Passant un genou par dessus un accoudoir, l'Envoleuse se laissa aller contre le dossier du fauteuil, et ouvrit un œil quand Syles lui parla.

Il lui expliqua qui étaient les personnes derrière les trois noms qu'avait balancé Valen.
Karen l'intouchable.
Aren et Meril, sœurs de leur état.

Son plan pouvait être pas mal. Cependant, Kaünis nota qu'en duel, il fallait se battre en tout bien tout honneur. Et elle n'était pas certaine, dans ce cadre, de pouvoir rivaliser avec un Frontalier. Preuve en étant son altercation de moins d'un mois avec Maïeul.

- Tu penses vraiment avoir une chance en face à face, avec des spectateurs, contre un Frontalier ou une Frontalière aguérie ? Moi, je ne sais pas. J'ai pas souvent été réglo.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 02:28

Syles eu un court sourire sur les lèvres. La question de Kaünis étaient drôle de bien des façons pour lui. Il décida de simplement répondre à la question.

Ça ne seras pas exactement mon premier duel du genre... Il faut dire que tu ne sais pas tout, les règles des duels sont plus ou moins vagues. En gros, ce que tu pourrais considéré comme déloyal seras probablement okay. Surtout que tu est une étrangère, automatiquement personne ne se demanderas si tu as agis avec honneur... Et puis bon, si quelqu'un veux dire quoi que ce sois, ce seras sur mon nom, pas le tient, puisque tu est mon invité... Et moi, mon nom, je m'en tape un peu beaucoup sur le moment, là.

Mais entre nous, ces salopards s'arrangerons pour tout mettre de leurs côté, attend toi au coup de la poudre aux yeux. Ils vont essayer de t'aveugler avec de la poudre métallique, probablement. Ça fait un mal de fou si ça entre dans les yeux et ça t'aveugle. Aussitôt qu'ils entrent une main dans leurs chemises, tu évite d'un bon et tu les trucides promptement... Remarque, si tu le peux avant, vas y.

Entre nous, j'ai toute confiance en ton habileté... Ah, mais essai quand même de garder le coup du glaçon pour toi, évidemment. Je vais me battre le premier, si je vainc Kalen comme prévu, ma famille récolteras presque tout le prestige qu'elle as accumulé. À ce stade, un combat déloyal à dix contre un pourrait presque passé comme honorable, c'est dire. Et si je meurt, tu me les tuent tous question d'être débarrasser et tu fou le camps. De toute façon tu n'auras plus de problème.


Le jeune homme se cala dans son siège confortablement, s'attendant à moitié à ce que la jeune femme refuse de le laissé prendre la responsabilité d'honneur, même si c'était la seule vrai solution et que, en plus, il avait déjà fait le choix d'endosser la responsabilité de ses actes en la déclarant invitée de sa famille.

Quelques minutes plus tard, un homme frappa à la porte, lui disant que Kalen les invitaient à prendre le repas du soir dans ses quartiers... Ce qui fit sourire Syles.


Tu vas apporté un message à cette chère Kalen pour moi, tu veux bien? Parfait. Tu pourras lui dire que nous avons fait un très long voyage et que nous préférons nous reposer. Nous la verrons au banquet demain.

L'apprenti referma la porte et éclata d'un rire frais... Il pouvait à peine se retenir d'imaginer le visage de Kalen se décomposer. Devant le regard légèrement inquisiteur de Kaünis, il décida de lui révélé ce qui le faisait rire.

Je vais être franc, ta présence vas aider le plan. En fait, je dirais même que tu est la raison qui vas empêcher Kalen de refuser mon duel.

Tu vois, lorsque j'était encore ici et très jeune, ma famille et la sienne voulaient s'alliés, un mariage politique entre nous deux fut donc organiser... Depuis ma disparition, elle n'as pas pu annulé l'accord sans perdre la possibilité de ramasser tout ce que ma famille as.

Du coup, que je me présente ne l'arrange évidemment pas, encore moins avec une fille puisque les ragots vont faire bon trains. Quand je vais demander l'annulation du mariage, galamment, au banquet demain, elle devras me défier en duel pour ne pas à la fois perdre le prestige de ma famille et être l'objet de ragots disant qu'elle s'est fait viré pour une inconnue. Quand je vais accepter sa demande en précisant que je demande à ce que tu sois témoin pour ma famille puisque les autres sont morts, révélant par la même occasion que nous nous connaissons à peine, il seras trop tard. Elle vas s'en mordre les doigts.


Syles savait que la jeune femme pouvait ne pas aimé une bonne partie du plan, mais c'était là une bonne façon de surprendre tout le monde et d'ouvrir une porte pour qu'elle demande ses propres duels, finissant du même coup de détruire les plans de ceux qui leur en voulaient.

Il espérait seulement que Kaünis soit capable de faire le raisonnement sans qu'il ais à l'expliquer. C'est vrai, quoi, il avait l'impression d'être là et de parler sans cesse pour presque rien.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 03:02

Elle pouvait faire ce qu'elle voulait, certes. Mais elle n'était quand même pas certaine de pouvoir gagner un combat brut contre un ou plusieurs Frontaliers. Normal quoi, elle était à peine sortie de son apprentissage d'Envoleuse. Et elle avait beau avoir appris beaucoup, elle en avait encore beaucoup, beaucoup à apprendre !

Ils furent conviés formellement à un banquet chez la très chère Kalen, que Syles refusa en riant, ce qui tira un sourire entendu à Kaünis. Ils devaient quand même pas trop mal se comprendre, entre emmerdeurs, tous les deux !

- Tu vois, lorsque j'étais encore ici et très jeune, ma famille et la sienne voulaient s'allier, un mariage politique entre nous deux fut donc organisé... Depuis ma disparition, elle n'a pas pu annuler l'accord sans perdre la possibilité de ramasser tout ce que ma famille a.

Ohoh, un marriage politique ? Bah dis donc, quel truc dégueulasse ces alliances-là ! Mais bon, Kaünis n'avait jamais été élevée pour faire honneur à qui que ce soit, donc finalement elle ne comprenait pas trop le concept. Ceci dit, Syles ne semblait pas ravi le moins du monde, et s'il s'était barré, ce n'était pas pour rien, au fond.

- Du coup, que je me présente ne l'arrange évidemment pas, encore moins avec une fille puisque les ragots vont faire bon train. Quand je vais demander l'annulation du mariage, galamment, au banquet demain, elle devra me défier en duel pour ne pas à la fois perdre le prestige de ma famille et être l'objet de ragots disant qu'elle s'est faite virer pour une inconnue.

Kaünis haussa un sourcil, parfaitement attentive désormais.
Donc, elle devait jouer à la fille énamourrée ? Il comptait vraiment sur ça, sérieux ? Une bouffée de colère lui colora brusquement les joues, mais lui gela également le bout des doigts, et elle prit une grande inspiration.

- Quand je vais accepter sa demande en précisant que je demande à ce que tu sois témoin pour ma famille puisque les autres sont morts, révélant par la même occasion que nous nous connaissons à peine, il sera trop tard. Elle va s'en mordre les doigts.

Glissant son index gauche entre ses dents, la jeune femme réfléchit plusieurs secondes.
Le plan, en soi, était assez banal. Il permettrait à Syles de mettre hors jeu cette Kalen, et à elle de défier ceux qui en voulaient à sa peau sans que ça soit absolument louche.
Franchement, c'était une très bonne option.

- Ça me va. Mais s'il y a une façon, au passage, de les foutre tous en rogne, j'hésiterai pas.


* *

Se glissant entre les draps Kaünis frissonna de la fraicheur de la pièce.
Posant sa tête sur l'oreiller, elle poussa un soupir en fixant le plafond. Elle n'arrivait pas à dormir. Se tournait et se retournait depuis des heures.

Une noirceur indescriptible prenait possession de ses pensées.
Elle était donc un monstre, finalement ? Parce que ce qu'elle avait fait, c'était purement et simplement de la torture.

Est-ce qu'elle le regrettait ?
Non.

Est-ce que ça changeait qui elle était ?
Non. Ça en révélait juste un peu plus sur elle.

Mais est-ce que c'était humain ?
Une chaleur insidieuse se plaqua dans son estomac. Elle serra les dents. Elle pouvait vivre avec ça sur la conscience, de toutes façons elle ne regrettait pas alors hein ? C'était quoi le soucis ?
Elle poussa un soupir.
Repoussa les couvertures, elle posa ses pieds nus contre le carrelage froid de la chambre, ce qui lui éclaircit les idées. Se levant souplement, la jeune femme sortit de la chambre et traversa le couloir dans un silence parfait.

Ouvrit délicatement la porte de celle de Syles.
Se coula dans son lit, juste derrière lui.
Chaleur humaine.

Elle s'endormit instantannément.


* *


Un rayon de soleil joua sur ses paupières, et c'est ce qui tira l'Envoleuse de son sommeil. Grimaçant – trop de lumière ! - elle se redressa sur son coude gauche et se frotta le visage pour finir de se réveiller.

Se glissant hors des draps, elle s'immobilisa soudain.
Un souffle...

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 03:45

Syles avait du mal à dormir, les événements de la journée lui rappelant nombre de questions sur sa famille... Somnola un instant. Se réveilla sans savoir pourquoi, entendit la porte de sa chambre s'ouvrir, des pas s'approcher... Sentit un corps se couler dans les draps. Pensa protester, se dit qu'il aurait du réagir. Se rendormit sans broncher.

~~~

Le soleil doux du matin réveilla Syles, habitué à des nuits courtes, en même temps que Kaünis se glissait hors des couvertures sans bruit. C'était le moment parfait pour protester, pour lui dire de resté loin de sa chambre, à l'avenir. Il parla dans un murmure à peine audible.

Le repas seras amené à la porte de la salle principale dans une heure.

Pas de reproche dans sa voix, même pas d'intonations quelconque. Une simple information qu'il lui avait glissé comme ça. Il savait qu'il aurait dut avoir une réplique moqueuse sur le bout de la langue, quelque chose à lui dire, un sarcasme pour faire passer... Ou simplement le silence pour ne pas qu'elle se doute qu'il soit éveillé... Pourtant, au final, il n'avait juste pas envie de dire ou faire quoi que ce sois.

L'apprenti se leva tranquillement, attrapant ses vêtements en les enfilant silencieusement. Il passa une main dans ses cheveux, les replaçant rapidement avant de s'étiré légèrement puis, enfin, de se retourné, se retrouvant devant sa chambre vide, la porte entre-ouverte. Un sourcil s'arqua alors même qu'un sourire amusé étira ses traits. Une invasion silencieuse, c'était marrant quand même. Reprenant un air sérieux, il sortit de sa chambre et se dirigea vers la salle principale.


~~~

Un léger silence régnait sur la salle, apparemment ni l'un ni l'autre n'était prêt à commencer la conversation. Leurs regards se croisèrent bien à une ou deux reprises, mais à chaque fois pour moins d'une minute alors que chacun préparait son équipement de son côté, s'assurant de bien aiguiser leurs lames en préparations au duels auxquels ils participeraient bientôt, vérifiant leur vêtements pour s'assuré d'avoir une mobilité maximale.

Le repas arriva avant qu'un seul mot ne fut prononcer, Syles attrapa un large plateau qui avait été apporté à la porte, le déposa sur une table où il déposa également deux couverts. Il y avait pas mal de nourriture, un peu de viande, des rôties, des crêpes et un thé assaisonné de baies de givre, question de faire passer ce qui pouvait resté de froid dans leur corps.

L'apprenti pris place derrière une assiette, lâcha un court ''Bonne appétit.'' et mangea tranquillement, appréciant la nourriture chaude, si rare depuis qu'il voyageait. Encore une fois, son esprit lui dit qu'il aurait du mentionné l'intrusion nocturne. Encore une fois, il prit la parole. Encore une fois, il n'avait aucune intention de parlé de ça.


Tu trouveras des habits plus chics dans la commode de ta chambre, si tu veux vraiment faire rager les emmerdeurs de ce soir, il n'y as rien de plus simple. Porte des vêtements chics, agis comme si c'était normal... Et porte une arme à ta taille, une dague ou un truc du genre.

Si ils te voient habillé en frontalière de bonne famille, avec une arme en plus, et qu'ils ne peuvent rien dire puisque tu est mon invitée et que c'est donc mon travail de te dire que cela n'est pas normal... Et que je n'en fais rien, ils ne prendront pas longtemps à viré au rouge.


Le frontalier s'amusa un instant à imaginer la tête de la jeune femme en observant les robes d'un oeil mauvais et en choisissant un habit moins traditionnel encore... Se prit à penser à la sensation de chaleur qu'il avait ressentit durant la nuit. S'administra une bonne dose de claques mentales pour une raison qu'il ne connaissait pas puis se leva afin de vérifier ses armes... Ne se rendant pas compte qu'il l'avait déjà fait.

Au fond, il ne savait pas du tout comment l'envoleuse réagirais une fois que le sujet de sa visite impromptue serait abordé. Ce qui ne manquerais surement pas d'arriver tôt ou tard...

Si l'un d'eux se décidait enfin à en faire mention, évidemment, sinon ils finiraient par ignorés tout deux cet événement et, étrangement, Syles n'était pas sûr de laquelle de ces deux options il préférait.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 04:18

Elle déglutit lentement.
Se demanda ce qui allait se passer. Si Syles avait la virer vite fait bien fait de sa chambre, verrouiller sa chambre, l'envoyer bouler et lui demander de ne plus jamais refoutre les pieds dans ses appartements.
S'il allait au contraire se moquer, prendre ça à la rigolade, lui faire remarquer son impertinence...
Attentive au moindre changement dans l'atmosphère de la pièce, elle retint son souffle.

- Le repas sera amené à la porte de la salle principale dans une heure.

Relâcha sa respiration.
Elle fit un vague signe du menton et s'enfuit littéralement de la pièce pour retrouver sa chambre. Ne tentant même pas de voir si Syles la suivait du regard ou non, avait capté qu'elle était à moitié nue.. Peu importait.

Quand elle arriva dans sa chambre, elle ferma la porte dans son dos brusquement, et se laissa aller contre son battant. Se laissa glisser jusqu'à ce que ses fesses touchent le sol glacé du carrelage.
Resta là sans bouger.

Il aurait fallut qu'elle se lève, qu'elle s'habille, qu'elle se prépare.
Qu'elle aiguise ses poignards, trouve une tenue appropriée pour pouvoir faire tenir son fratras sur elle, aille manger aussi.
Elle resta immobile.
Longtemps.

Puis, finalement, elle se redressa.
Bon, Syles n'avait pas eu de réaction, c'était que le sujet était clos, non ? Il n'y avait pas de questions à se poser. Elle n'arrivait pas à dormir, elle avait juste eu besoin de savoir qu'elle était un peu humaine, après ses agissements de monstre. Pas besoin d'en faire une montagne...

… Si ?


* *


Enfermée dans son mustime habituel, même si ce dernier n'avait pas exactement la même saveur que d'habitude, Kaünis se rendit dans la pièce principale quand elle entendit toquer à la grande porte. Sans aucun doute le petit déjeuner, et elle mourrait littéralement de faim.

Embrassant du regard les mets disposés sur un grand plateau, elle s'en lécha les lèvres de contentement. Son estomac criait famine, et elle s'assit rapidement sur un fauteuil pour se servir sans complexe dans toutes les assiettes et faire un assemblage de toutes les saveurs possibles.

- Bon app' lâcha-t-elle du bout des lèvres, avant de se plonger dans son assiette sans hésitation.

L'Envoleuse sentait clairement la tension entre eux.
Tension de quel ordre ? Elle ne savait pas. Non, nuance : elle ne voulait pas vraiment savoir. Mais elle sentait qu'elle n'était pas complètement détendue, et c'était franchement pas très pratique, alors qu'elle tentait de se relâcher par de longues expirations.

Syles l'invita à prendre des vêtements chics dans la penderie de sa chambre, pour bien énerver les Frontaliers qui seraient sur place au banquet. Elle ne put s'empêcher de le détailler un instant, se demandant si c'était la vraie raison pour laquelle il lui proposait ça ou bien si c'était une excuse ? Une excuse de quoi au juste ? Elle était vraiment en train de penser que l'Envoleur voulait qu'elle se change pour se l'imaginer en train de se changer ? Cela n'avait aucun sens.

Elle nota qu'il vérifiait pour la centième fois ses armes, et un sourire en coin étira ses lèvres, mais elle se redressa en repoussant son assiette désormais vide, posant sa main sur son ventre bien rempli.
Son regard épiait le jeune homme, elle se demandait si finalement cela ne serait pas à elle d'aborder la chose. Mais cela aurait sonné comme une justification, si elle lui disait qu'elle n'arrivait pas à dormir, non ? Et il était hors de question qu'elle se justifie. Même pas en rêve.

Elle n'avait aucune envie de mettre une robe ou autre chose dans le genre. C'était quoi des habits chics de Frontalier ? Le seul moyen de le savoir, c'était d'aller voir, et elle se leva un peu trop brusquement.
Elle n'avait pas envie d'être chic.
Elle voulait avoir l'air sauvage et farouche. Indomptable.

Une idée germa dans son esprit, lui tirant un sourire entendu.

Elle sortit quelques minutes plus tard de la chambre.
Vêtue d'un short effet peau noir, de sa brassière noire, et d'un harnais de hanches où étaient accrochés deux poignards, une dizaine d'étoiles de jet bien rangées et son fléau d'armes préféré, donc le manche était long comme la moitié de son avant-bras et la masse bardée de pics grosse comme son poing, elle avait tracé deux traits parallèles sur chaque côté de sa taille, d'un noir charbonneux.

En se regardant dans le miroir en pied disposé dans la pièce, elle eut un sourire fier d'elle.
Elle allait leur foutre la pâtée. Et se trimballer comme ça à un banquet officiel face à l'ancienne promise de Syles... Cela promettait d'être très, très drôle.

Pourtant, en sortant de la pièce, elle sentit une gêne la gagner.
Une seconde, peut-être deux.
Jusqu'à croiser le regard de l'apprenti Envoleur.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 04:58

Le jeune femme se leva un peu brusquement, prit la direction de sa chambre... Normal, elle devait se demander ce que c'était, des habits chics. Syles, de son côté, sentit une idée germé dans son esprit. Malicieuse, le genre d'idée qui ferait mourir de rage tout ceux qui pensait avoir un contrôle sur lui, au banquet. Il prit la direction de la salle de rangement, enjambant le corps encore froid de Valen et fouilla dans une caisse avant d'en sortir un genre de manteau de cuir avec dans le dos l'emblème de sa famille. Attrapa son arme, coupa les manches de façon plus ou moins inégales, découpant une ligne dans la partie du manteau qui tombait autour de ses jambes afin de conserver sa mobilité puis traça rapidement une paire d'ailes derrière le blason familial.

Il apporta la touche finale en modifiant l'avant légèrement afin qu'il s'ouvre sur son torse, laissant paraître le pendentif de sa mère qu'il portait en permanence. Il enfila le manteau sans manche, qui lui donnait l'air d'un rebelle...

L'apprenti n'avait pas remarqué que le manteau, avec la couleur de ses cheveux, lui donnait un air sauvage, comme s'il était impossible de le foutre en cage, quoi. Il rejoignit la salle principale, bientôt rejoint par Kaünis qui...

Qui était belle. Pas à cause d'un habit de noble à la noix, mais plutôt parce qu'elle était libre. Parce qu'elle avait fait volé sa proposition au vent pour trouver quelque chose de mieux encore. Parce que la tenue, totalement inapproprié au genre d’événement auquel ils iraient, lui allait parfaitement. Laissait paraître sa liberté incontesté.

Certes, elle avait l'air dangereuse, mais cela ne faisait qu'augmenter sa beauté pour une raison inconnue. Syles, se rendant compte qu'il avait presque arrêter de respirer en l’apercevant, se foutu une demi douzaine de claques mentales supplémentaires pour se sortir de sa stupeur, puis prit la parole d'un ton qu'il voulait légèrement ennuyer sans tout à fait réussir, refusant de perdre la face devant l'envoleuse pour une raison qu'il ne connaissait pas... C'est que ça l’innervait, de ne pas savoir la raison, aussi...


C'est sûr qu'ils ne s'attendrons pas à ça, tu vas faire un malheur... Et moi, comment je suis?

L'apprenti ne savait pas trop pourquoi il lui demandait, puisqu'il aurait pu simplement s'en ficher... Mais pour une raison inconnue, encore une fois, il voulait son avis. Il attrapa une ceinture de couteaux de lancer qu'il passa sur son torse pour essayer de libéré ses pensées, puis sa ravisa pour l'attacher sur son bras gauche à la place, créant l'illusion d'une extension à son gant sans doigts. Sa mèche de cheveux pâles lui tomba dans les yeux suite à un mouvement pour vérifier sa mobilité, il la replaça donc d'une main distraite, essayant de se donné une contenance en sortant une autre information plus ou moins utile.

Le banquet est précédé d'une genre de petite fête, habituellement utiliser pour rencontré du monde, souhaiter un bon retour au frontalier qui as retrouver son statut... La présence est cependant optionnelle et moi je m'en fou un peu, d'y aller ou non, alors je te laisse décider.

Et pourquoi diable lui laissait-il le choix!? Il n'aurait eu qu'à rien dire et pif, pas d'emmerde! Il avait passé trop de temps au soleil, ou quoi? Qu'est-ce qui lui prenait, à lui? Il se prit à repenser à la chaleur des couvertures, du corps à ses côtés, à la beauté sauvage de la jeune femme... Se concentra sur Kalen pour chasser ces pensés envahissantes venant d'il ne savait où avec de la haine pure...

Ne réussit qu'à moitié.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 05:30

Lui aussi avait fait fort.
Un sourire étira les lèvres de Kaünis au presque-compliment que lui fit l'Envoleur, et elle se sentit tout de suite beaucoup plus à l'aise, et sa confiance en elle monta en flèche.

Détaillant Syles à son tour, elle laissa son regard trainer sur sa mèche claire, noter l'écho entre la couleur du reste de sa masse capillaire et celle de son manteau personnalisé...
Et quelle personnalisation !
Il l'avait littéralement foutu en l'air, déchiqueté... Et c'était du premier effet. Il avait l'air de celui qui sort victorieux d'une bataille, inébranlable, sûr de lui et redoutable. Libre et vivant.

- T'as l'air l'un loup sauvage. J'aime beaucoup.

Et c'était vrai.
Elle ne rougit même pas en disant cela, et se félicita elle-même mentalement pour ça, se contentant de continuer de chercher les détails de la tenue de Syles. Il tentait de faire quelque chose d'une ceinture de couteaux, finalement l'accrocha à son bras gauche.
C'était au tour du jeune homme à être mal à l'aise, et Kaünis trouva que c'était un juste retournement de situation.

- Le banquet est précédé d'un genre de petite fête, habituellement utilisée pour rencontrer du monde, souhaiter un bon retour au frontalier qui a retrouvé son statut... La présence est cependant optionnelle et moi je m'en fous un peu, d'y aller ou non, alors je te laisse décider.

Elle cligna des paupières, soudain méfiante.
Pourquoi il lui demandait de choisir au juste ? C'était chez lui ici.
Le fixant plusieurs minutes sans rien dire, elle réfléchissait à la proposition.

Y aller, ou pas ?
Elle n'en avait vraiment pas envie, mais cela pourrait être l'occasion pour elle de rencontrer les gens qui étaient ses ennemis avant de les affronter. Les cerner un peu, voir comment ils se déplaçaient, comment ils interéagissaient, et si elle pouvait tirer les vers du nez de d'autres Frontaliers pour avoir des astuces ou des faiblesses de ses futurs adversaires.

Elle fronça le nez un instant, et se mordit la lèvre inférieure en haussant les épaules.

- Moi j'dirais qu'on y va. Ça me permettra d'avoir plus de temps pour cerner ces gens. Si je dois me battre contre eux, autant avoir le plus d'informations possibles. Pas que théoriques, si tu vois ce que je veux dire.

Kaünis leva les yeux vers Syles, et en croisant son regard, elle sentit son souffle s'emballer.
Il avait vraiment, vraiment fière allure. Intimidant, ombrageux et féroce, sauvage.

Déglutissant avec difficulté alors qu'une chaleur naissait dans son ventre, l'Envoleuse prit une grande inspiration. Eut un petit signe de main qui repoussait une mouche inexistante.


* *


Quand ils passèrent la porte de la salle de réception, Kaünis s'humecta les lèvres l'espace d'une seconde.
Son fléau balançait doucement dans son rein gauche, et ses pieds nus lui transmettaient l'information que le sol était à température ambiante, ce qui voulait dire qu'il y avait un système de chauffage dans cette partie de la Citadelle.

Ce ne fut qu'au bout de quelques pas dans la grande salle que le silence se fit sur leur passage.
Silence qui fit naitre un sourire alambiqué sur les lèvres de l'Envoleuse. Silence percé de quelques murmures à peine audibles.
Ah, ils voulaient jouer à ça hein ?

Tournant son regard vers Syles, elle planta ses yeux sombres dans ceux du jeune homme. Une seconde.
Lui prit le coude gauche pour lui laisser la place de dégaigner les poignards qu'il y avait placé si la nécessité se faisait voir. Elle avait beau être droitière, elle avait appris à manier le fléau de son bras gauche pour pouvoir tenir une autre arme de l'autre côté. Et elle aurait largement le temps de reprendre sa main.

Une agitation brusque secoua les rangs des gens un peu plus loin, et plusieurs personnes s'écartèrent pour faire place à une femme, qui arrivait telle un boulet de canon.

Sûrement Kalen, donc.
Un sourire torve étira les lèvres de l'Envoleuse, qui redressa le menton en signe de défi.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 06:08

Syles passa la large porte de la salle, ignorant le regard malaisé des gardes, ou plutôt des portiers, qui les fixèrent tout deux un instant.

Une demie douzaine de pas plus tard, les conversations c'était tues, les regards détournés vers eux, les murmures allant de bon train, même les musiciens avait arrêter un instant de joué, ne reprenant que quand, faisant prouve d'une fougue qui plaisait franchement à Syles, Kaünis lui attrapa le bras, faisant redoubler d'ardeur les centaines de murmures qui se brisèrent tous sous l'effet d'une femme qui se dirigeait vers eux, donnant presque l'impression à l'apprenti qu'elle le défierait en duel sur le moment sans même attendre qu'il ne l'y force. Elle s'arrêta à quelque pas d'eux avec un sourire plus que forcé.


Syles! Je ne m'attendais pas à te voir, toi qui n'as jamais beaucoup aimé les événements sociaux... Mais dit moi, je comprend que tu n'ais pas grand chose ici, mais tu aurais pu au moins t'assuré que ton invitée sois convenablement habillé. En plus toute ces armes alors qu'elle n'est même pas frontalière...

Pas subtile du tout, comme insulte. Elle attaquait tout de suite Kaünis, ce qui fit sourire le jeune homme. Ils savaient tous que l'envoleuse, ou Syles lui même, auraient pu défier Kalen en duel d'honneur sur le champs, mais il n'avait pas l'intention de la laissé décidé. D'ailleurs, il ne répondit même pas, ne fit qu'observer. Retint de peine et de misère un éclat de rire en voyant le visage de la frontalière se décomposer puis viré au rouge devant la réplique de Kaünis avant qu'elle ne s'éclipse en vitesse, comme elle était apparue, pour retourner se calmer. Si il y avait une chose que Kalen détestait, c'était se faire rappeler qu'elle n'avait pas le contrôle de tout. Et les deux envoleurs étaient des preuves ambulantes que personne ne les contrôlaient.

Syles indiqua du menton deux jeunes frontalières aux cheveux très pales, prenant la parole en s'assurant que seul Kaünis ne puisse l'entendre.


À droite, c'est Aren. Sa soeur est à sa gauche, elles ne se quittent presque jamais. Aren est une experte du sabre tandis que sa soeur maîtrise mieux la lance que n'importe quelle autre arme. Heureusement, tu pourras choisir l'arme du duel puisque tu est considéré comme une invitée. Si elles essaient de refuser sous prétexte que tu n'est pas frontalière, dit que tu as mon accord pour te battre sous la bannière de ma famille, ça vas les foutres au pied du mur.

Le frontalier continua de nommé une ou deux personnalités qui pourraient fournir des informations utiles à l'envoleuse, lui indiquant même le maître d'arme des deux soeurs qui était très bavard... Et en dirais donc surement un peu trop sur leurs faiblesses respectives. Il termina avec un homme à l'air dur qui se tenait en retrait.

Lui, c'est le premier conseillé et maître d'armes de la famille de Karen, il serait le seul qui pourrait te fournir la raison de cette alliance étrange, mais il est muet comme une tombe la plupart du temps, si tu réussis à la prendre au dépourvu en l'interpellant alors que tu parle à d'autre gens, en faisant semblant de ne pas savoir qui il est, arrange toi pour lui mettre de l'alcool dans les mains.

Il ne sais pas quand s’arrêter et ne tient pas la boisson. Deux bonnes rasades et il commenceras à dévoiler les petits secrets, en deux bouteilles il te diras quelle sorte de dessous Kalen porte si tu le lui demande, mais assure toi de lui poser tes questions avant sa quatrième bouteille, parce que s'il n'as pas changé, c'est à ce moment là qu'il s'écroule, ce vieux lourdaud.


Syles avait l'intention de participer à l'enquête, évidemment, mais tout le monde qui était allié à Kalen se méfierais bien plus de lui que de son invitée... Ce qui était assez ironique, puisque c'était elle l'envoleuse à part entière, et non lui.

Il vit du coin de l'oeil une Kalen furieuse qui le fixait comme s'il était la peste en personne. Il lui lança un sourire amusé, ce qui la fit quitter la salle pour de bon.

Maintenant qu'ils en étaient débarrassés, ils pouvaient commencé l'interrogatoire.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 07:05

La Frontalière ne perdit pas de temps pour l'attaquer directement, et cela tira un sourire torve à Kaünis, qui serra un peu plus ses doigts autour du coude de Syles. Elle vit très clairement que ça dérangeait cette Kalen au plus haut point quand cette dernière lui lança un regard ombrageux que l'Envoleuse ignora superbement.

- On dit que qui aime bien châtie bien, il faut croire que c'est le coup de foudre dis-donc ! Désolée, c'est pas réciproque... Je préfère quand  c'est plus dur sous la dent ! taquina méchamment Kaünis en éclatant de rire. Bon, apparemment elle avait fait mouche, car la Frontalière s'éloigna, trop rapidement pour que ce ne soit pas assimilé à une pure fuite... Kaünis était fière de son premier effet, et laissa son regard glisser sur la salle.

Syles devait suivre son regard, car il commença à lui expliquer qui était qui, et comment elle pouvait extorquer des informations auxquels.
Les frontalières qui en avaient apparemment après ses fesses n'étaient pas très âgées, à peine autant que Kaünis, qui cligna des yeux en les observant. Elles avaient toutes les deux des cheveux d'un blond presque platine, terne et sans volume, mais de jolis visages. Sabre et lance, donc ? Qu'est-ce qui pouvait les handicaper toutes les deux ? Les armes étaient-elles obligatoires dans un duel ? Car si non, elle préfèrait sans aucun doute se battre à mains nues.

Le corps est une arme, hein ?

Elle nota également le visage de leur maître d'armes dans son cerveau, laissa ses yeux se fixer sur un homme à l'air trop sérieux, près d'un angle de la pièce.

- Lui, c'est le premier conseiller et maître d'armes de la famille de Karen, il serait le seul qui pourrait te fournir la raison de cette alliance étrange, mais il est muet comme une tombe la plupart du temps, si tu réussis à le prendre au dépourvu en l'interpellant alors que tu parles à d'autres gens, en faisant semblant de ne pas savoir qui il est, arrange-toi pour lui mettre de l'alcool dans les mains.

Elle hocha imperceptiblement le menton pour lui dire qu'elle avait compris, et lâcha délicatement son coude pour tenter de se fondre dans la petite foule bien habillée.
Parce que oui, les Frontalières portaient des robes. Sérieusement ! C'était sans doute à cause du sens de l'honneur, et du coup de la quasi-certitude qu'elles n'auraient pas à faire face à un duel improvisé qui voulait cela, mais cela dégoûtait Kaünis : les robes, les jupes, mais sérieux quoi, c'était tellement pas pratique ! Et encombrant !
Certes, elles avaient fière allure dans leurs atours scintillants, mais du coup elle adorait le contraste qu'elle faisait au milieu de tous ces gens, Syles excepté. En fait, c'était le constraste de leur drôle de couple qui était très amusant !

- Original ce tatouage, vous le tenez d'où ?

Se tournant vivement vers la source de la question, Kaünis détailla l'homme qui se trouvait à moins d'un mètre d'elle. Baissant les yeux sur le tatouage de sa poitrine qui passait de part et d'autre de sa brassière, en montant vers son cou et en descendant vers son nombril, l'Envoleuse se mordit l'intérieur de la joue pour ne pas envoyer bouler le Frontalier. Il était plus vieux qu'elle, devait atteindre quarante-cinq ans voire cinquante, et ses yeux étaient d'un bleu foncé étonnant. Il semblait comme gêné d'avoir posé la question, ce qui rassénéra instantannément l'Envoleuse.

- Oh, du jour où j'ai quitté le domicile de mes parents, il y a maintenant dix ans. Elle vit l'homme froncer les sourcils en tentant de faire un calcul, sans doute, et y renoncer.
- C'est... surprenant. Ces arabesques... Ça me dit clairement quelque chose.

Kaünis se figea.
Oui, ses arabesques étaient tirées de signes qu'elle avait pu lire dans son enfance, écritures d'un autre monde sur lequel les Mentaïs faisaient des investigations depuis des dizaines d'années. Mais pas que, et finalement, elle décida que cela n'avait pas d'importance. Ou alors si, mais elle stocka cette information dans un coin de son cerveau.

- Ah ? Je les ai choisi par esthétisme. Et parce que ça correspondait bien à ce que je cherchais. * Et ça me correspond d'autant plus maintenant !* A qui ai-je l'honneur ?
- Waaron Til'Essien. Enchanté.

Elle répondit d'un signe de tête, mais eut un sourire moqueur.
- Kaünis Gil'Ozh.

Ce fut au tour de l'homme de se figer.
Cependant, l'Envoleuse vit clairement son pouls s'accélérer brusquement à son cou, ses yeux s'écarquiller, et son souffle se couper. * Et merde. *
Ça, ça voulait dire qu'il connaissait soit son père, soit sa mère. Ou les deux. Jouant de l'émotion qu'elle avait deviné chez Waaron, elle pencha légèrement la tête sur le côté, lui donnant l'occasion de se reprendre. Ce qu'il fit en une poignée de secondes supplémentaires.

- D'où les arabesques. Par tous les Ts'liches, Kaünis, mais qu'est-ce que tu es venue faire ici ?

Le changement de ton, de personne, indiqua à Kaünis que cet homme était soit un Envoleur, soit un Mentaï. L'observant de bas en haut, elle opta pour Mentaï. Agitant ses doigts, elle capta l'éclat de méfiance dans le regard de l'homme, et acquiesça intérieurement.
Mentaï, ouais, clairement.

- Résoudre des soucis.

Il fronça les sourcils, jeta des coups d'oeil autour de lui, et finalement l'entraîna à sa suite dans un endroit un peu plus calme de l'immense pièce.

- Hien a déjà eu beaucoup de « soucis », comme tu dis, ici. Ne donne pas ton nom de famille comme ça. Trouve-en un autre. Et je ne peux même pas contacter Voïmakas à cause des Hiatus !
- Hého hého, on se calme. Je sais pas de quoi tu parles, mais je m'en fous. J'suis là parce qu'on m'en veut à moi. Pas à ma mère.
- Oui, mais ici, tout est héritage.


Kaünis se dégagea vivement de la poigne du Mentaï et leva le menton en signe de défi.

- D'accord, peu importe.

Et elle le planta là.
Elle faisait bien ce qu'elle voulait. Elle comprenait aussi le fait qu'elle ne devait pas donner son vrai nom de famille, et se para d'un pseudonyme pour son séjour à la Citadelle : Guilz. Certes, pas très subtil, mais suffisamment différent pour ne pas éveiller les soupçons.

Elle passa les deux heures suivantes à voguer d'un groupe de personnes à l'autre.
Malgré tout ce qu'on pouvait dire sur les Frontaliers, elle se faisait toujours reluquer de la tête aux pieds, et à chaque fois elle avait ce petit sourire victorieux sur le visage.
Et elle fit passer son plan à exécution alors qu'elle était en train de discuter avec un jeune Frontalier qui devait avoir une vingtaines d'années tout au plus. Eclatant de rire à une remarque stupide, elle renversa une partie de son verre de vin fruité sur la tenue du premier conseiller de la famille de Kalen.

- Oh pardon, j'suis un peu maladroite des fois ! Attendez, je vais vous aider, fit-elle en s'accroupissant pour éponger rapidement le liquide sur les vêtements de l'homme, qui tenta de la repousser sans conviction.
- Non, c'est rien, ne vous inquiétez pas, je vais le faire.
- Pour me faire pardonner, je vais vous chercher un verre. Vin rouge, je me trompe ?

Le voyant interdit, Kaünis s'autorisa un petit rire de gorge. Ne put retenir un regard noir.
- Tenez ! Ne vous inquiétez pas, je sais me défendre ! Lâcha-t-elle en mimant quelques coups de poings dans le vide...
Elle le vit sourire.
* Gagné ! *


* *


L'Envoleuse était en train de revenir vers Syles quand un carillon retentit dans la pièce, incitant tout le monde à se diriger vers la salle de banquet.

Elle avait découvert des trucs vraiment intéressants, sur ses futures adversaires Aren et Meril, mais également sur Kalen.. Et surtout sur sa mère.
Oh, les Frontaliers n'avaient pas beaucoup dit, mais suffisamment pour que Kaünis comprenne que sa mère avait couché avec un Frontalier haut placé et marrié pour lui extorquer des informations, que ça avait marché, et qu'il s'était mis beaucoup d'autres Frontaliers à dos ainsi – et avait dans le même coup ouvert la possibilité à un Mentaï de venir s'infiltrer parmis eux.
Til'Essien, était ce Mentaï. D'après les calculs de la jeune femme, cela faisait plus de vingt ans qu'il était infiltré. Elle avait observé sa manière de bouger, d'interéagir, et elle n'avait aucun doute sur le fait qu'il avait tout du parfait Frontalier. Efficace, silencieux, honneur et courage. Tout ça tout ça.

En entrant dans la pièce à manger, Kaünis chercha Kalen du regard, et ne put s'empêcher de la provoquer purement et simplement en lui envoyant un baiser agrémenté d'un clin d'oeil. Riant seule, elle reporta son attention sur Syles pour savoir où elle devait s'asseoir.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 16:12

Syles soupira en écoutant, pour la millième fois, une vieille histoire de bataille. Évidemment, tout le monde voulait lui parler de sa mère... Les regards qu'on lui lançait était toujours aussi interdis, mais il s'en foutait bien. Un de ses interlocuteurs lui demanda qui était son invitée exactement, et il ne répondit que par un sourire avant de changer le sujet. Autant laissez leur imagination faire le reste.

L'apprenti se souvint à ce moment pourquoi il n'aimait pas ce genre de réunions : c'était barbant. Il réussit à glaner une ou deux informations utiles, mais les gens se méfiaient trop pour qu'il puisse entré dans le vif du sujet. Savoir que Kalen n'avait aucune expérience en réel combat, ce qui semblait faire grogner les aînés de la citadelle, fut néanmoins une surprise agréable. Elle n'avait aucune idée des dangers d'un vrai combat, elle n'hésiterais donc pas à le provoquer en duel, elle qui était si confiante en elle même. Il vit la belle Kaünis revenir vers lui alors même que la début du banquet fut sonné.


~~~

La salle était, évidemment, gigantesque. Plusieurs petites tables rondes étaient placés à droite et à gauche d'une grande table rectangulaire, la table principale. Il vit Kalen rager devant une provocation de Kaünis et se dirigea, avec son invitée, au bout de la table rectangulaire où il n'y avait qu'une chaise... Normalement, Kaünis aurait été à sa gauche... Et Syles eu le sourire de ceux qui ont quelque chose derrière la tête en piquant un clin d'oeil complice à Kaünis... Avant de déplacer une seconde chaise pour la placer aux cotés de la sienne. Il y avait plus qu'assez d'espace, mais c'était plus que juste étrange, c'était carrément contre le protocole.

Plusieurs réactions se firent entendre sans pour autant que qui que ce sois n'ose intervenir. L'apprenti nota cependant que les murmures avaient repris de plus belle. Le repas fut servit, faisant halte à la vague d'indignation et Syles se leva afin de prendre la parole, la première chose du protocole qu'il respectait, bien que pas pour longtemps, et repéra Kalen plus loin à la même table qu'eux dans la rangé de droite.


Amis, je vous remercient de ce merveilleux banquet, ainsi que de votre accueil chaleureux envers moi et mon invitée.

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas revenu parmi vous, et il me fait mal de briser cette joie avec une telle annonce, mais je le dois.


Il fit une pause d'un moment, ce qui attira des regards à la fois inquiets et curieux.

Comme vous le savez surement, dans ma jeunesse, j'ais été promis en mariage arrangé à notre chère Kalen. Malheureusement, il semble que mes voyages ne m'ont pas laissé de marbre devant ce fait.

Aussi, je me dois d’annoncer, ici et maintenant, que je demande l'annulation officielle de ce mariage.


Tous se mirent à parlé, à désigné Kaünis, à protester... Jusqu'à ce que Kalen ne se lève, encore plus rouge de colère qu'avant.

Tu oserais attaquer mon honneur, Agarest!? Plutôt mourir! Si tu veux batifoler ailleurs, tu devras me passer sur la corps!

Syles soupira, apparemment désolé de la tournure de la situation, ce qui n'était évidemment pas le cas, avant de répondre.

J'accepte.

... Pardon?

Kalen perdit la colère sur son visage, pour avoir un air inquisiteur à la place, apparemment, elle ne comprenait pas que, bien qu'elle ne l'avait pas dit comme ça, elle venait de le défier en duel...

J'ai dit que j'accepte ton défi. Je ne voulais pas que ça ce termine comme ça, mais je demande donc que nous réglions ça rapidement, donc demain. L’arène pourras être préparé ce soir.

Mais je... Tu... Enfin, tu n'as pas de témoins, tient! Personne dans ta famille ne peux prendre ce rôle, puisqu'ils sont morts!

Syles prit un air faussement penseur, content que tout son plan fonctionne à merveille.

J'ai une idée! Kaünis est mon invitée, elle est donc, par intermédiaire, considéré comme faisant partie de ma famille, elle me serviras de témoin!

Tu semble oublié que tu ne peux pas utiliser ta petite amie comme témoin, cela vas à l'encontre de l'honneur, voyons! Tu lui ferais risquer de devoir admettre que tu t'est fait vaincre après qu'elle t'ais vu mourir?

L'apprenti éclata finalement de rire, plaçant un air interrogateur sur le visage de tout ceux présents.

Mais je ne connais Kaünis que depuis très peu, nous ne sommes pas aimants! Ah, Kalen, j'avoue que ta jalousie du moment est plutôt hilarante, mais je ne reviendrais pas sur ma décision. Kaünis seras mon témoin.

La frontalière devint blanche, puis s'excusa d'un air mi-rageur mi-effrayer avant de s’éclipser. Syles souhaita bonne appétit à ses hôte et reprit sa place afin de commencer le repas, satisfait... Mais pourquoi diable est-ce que, dans toute la joie qu'il aurait dut ressentir d'en finir bientôt, regrettait-il qu'il n'y ais pas eu de problèmes le forçant à reporter ses plans?

L'apprenti essaya d'exploré mentalement les raisons de ce sentiment et se retrouva à regardé Kaünis du coin de l'oeil avant de se reprendre et de fixer son repas, ne comprenant toujours pas pourquoi diable il regrettait que tout aille à merveille.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 19:34

Quand il déplaça une chaise et un couvert, Kaünis eut un sourire moqueur sur les lèvres, notant avec satisfaction la réaction des autres Frontaliers autour de la table, indignés par un tel culot. Elle, au contraire, elle adorait ça : et elle avait la satisfaction de se dire qu'elle n'était pas la pire chieuse de l'univers.
De fil en aiguile, ses pensées glissèrent vers Gil, et elle ne put retenir un ricanement en se disant qu'il était sans doute tombé sur les apprentis qui avaient la tête la plus dure de tout le Domaine.

S'asseyant souplement, croisant une jambe sur l'autre, alors que Syles faisait un petit discours – et quel discours – l'Envoleuse s'amusa à remarquer que le fait qu'elle soit assise en choqua plus d'un.
Jusqu'à ce qu'un éclat de voix attire son attention, et qu'elle reporte son attention sur la source de ce bruit absolument désagréable.

- Tu oserais attaquer mon honneur, Agarest!? Plutôt mourir! Si tu veux batifoler ailleurs, tu devras me passer sur la corps!

Kaünis ne put se retenir d'éclater de rire, ce qui lui attira un regard noir de la part de Kalen, et elle continua à couvert.

- J'accepte.

Se mordant la lèvre inférieure, l'Envoleuse se dit que tout se passait décidément exactement comme l'avait prévu l'apprenti Envoleur. Elle coula un regard vers lui, alors qu'il demandait à ce que le duel prenne effet le lendemain et que donc l'arène soit préparée à l'occasion.

- ... Tu lui ferais risquer de devoir admettre que tu t'es fait vaincre après qu'elle t'ai vu mourir?

La jeune femme réfléchit à cette tirade en particulier.
En soi, au fond, elle ne se faisait pas de soucis pour Syles : elle avait pu apprendre durant les quelques heures précédentes que Kalen n'avait pas vraiment suivi le cursus d'une Frontalière, et que donc elle ne savait pas exactement se battre efficacement comme sur un champ de bataille. Ce qui, clairement, la mettait hors jeu aux yeux de l'Envoleuse.
Mais et si par accident – chance du débutant – Syles se faisait battre et mettre à mort, qu'est-ce que cela engendrerait, concrètement ?  Elle récupèrerait quelque chose, elle ? Le regard de l'Envoleuse glissa sur les invités et trouva Til'Essien qui venait d'écarquiller les yeux en entendant qu'elle n'était pas la maitresse de Syles, et il vit qu'elle le regardait.
Il hocha la tête imperceptiblement, un léger mouvement du menton invisible sauf si on le guettait. Elle le guettait. Il serait donc avec elle, dans le pire des cas. Parfait.

Reportant son regard sur Syles, qui venait de terminer sa petite tirade, Kaünis lança un regard provocateur à Kalen qui fuyait déjà – encore ?
Mais elle avait aucune force de caractère ou quoi, cette fille ? Pas étonnant que Syles ne puisse pas la supporter : si dès qu'elle était un peu contrariée elle se barrait comme une enfant gâtée, elle ne devait pas être très intéressante. Elle se l'était imaginée inquisitrice et inébranlable, voire carrément mesquine. Elle était peut-être mesquine et vicieuse, mais elle n'avait aucune couille, c'était le cas de le dire.

Clignant des paupières, Kaünis sentit un regard sur sa nuque et leva les yeux, accrochant du même coup les prunelles jaunes-vertes de Syles, dans lesquelles une étincelle de trouble planait.
Sentant un fard monter à ses joues, l'Envoleuse détourna vivement la tête. Quoi, qu'est-ce qu'elle allait s'imaginer sérieux ?
Elle reprit lentement consistence quand les valets apportèrent à manger, et vida rapidement son assiette : toutes ces mondanités stupides l'avaient creusée !

- Au fait, je m'y prends quand pour Aren et Meril ? demanda-t-elle en se penchant vers le jeune homme pour qu'il n'y ai que lui qui l'entende. Après ton duel, c'est ça ? Je peux demander à ne pas utiliser d'armes ?


* *



Elle n'arrivait toujours pas à dormir.
Fixant le plafond, elle prit une grande inspiration. La relâcha lentement. Ferma les yeux. Les rouvrit.
Se mordant l'intérieur de la joue, l'Envoleuse poussa un long soupir.
Une onde de chaleur monta dans son ventre.

Elle haussa les épaules.
Prit le même chemin que la veille.


* *


Cette fois-ci, elle se réveilla avant Syles, et put l'observer dormir un instant.
Il avait l'air apaisé, dans son sommeil, et elle se surprit à se demander comment cela se faisait qu'il avait des mêches blanches dans sa chevelure de jai, comme ça.
La vague de chaleur dans son ventre gagna soudain en intensité, et elle détourna la tête brusquement.

Se figea en entendant le bruit très particulier que font des pieds nus qui courent sur le carrelage. Son pouls s'accéléra, et elle tourna la tête vers Syles.
Quelqu'un était rentré dans ses appartements, et apparemment il les épiait.
Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Elle se pencha légèrement vers l'Envoleur, et fit glisser avec douceur mais fermeté la paume de sa main sur l'épaule de ce dernier pour le réveiller.

- Il y a quelqu'un, murmura-t-elle.

Aucune gène dans sa réplique, juste un ton qui ne souffrait pas de doute. Elle ne mentionna pas qu'elle était déjà revenue la veille au soir – il l'avait sûrement remarquée en plus – mais elle désigna la porte fermée de la chambre d'un mouvement du menton. Sur le qui-vive, elle se fichait bien de la tenue dans laquelle elle était, et elle sortit du lit avec souplesse et grâce pour s'approcher de la porte...

L'ouvrir brusquement.

Un gamin. C'était un gamin qui était juste là, accroupi contre le battant.
Kaünis haussa un sourcil, et l'attrapa par le col sans sommation, le jetant sur le lit d'un geste brusque et violent. Le petit y rebondit, et elle claqua la porte de la chambre dans son dos, attrapa un rideau un peu plus loin pour l'accrocher efficacement autour de la poignée de cette dernière et couvrir les fines ouvertures de la serrure et entre le bois et le sol.

- T'es qui ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 20:38

Le jeune homme haussa légèrement les épaules, le plus important était fait. Kaünis pouvait passé à l'acte carrément n'importe quand.

C'est quand tu veux, accuse les d'avoir attenter à ta vie alors que tu n'était pas à la citadelle par l'intermédiaire de mercenaires. En public si possible et dit que je suis témoin, ça les obligeras à te défier. Tu pourras alors décider de l'arme utilisé, t'as qu'à dire que tu veux un combat à mains nues. C'est pas comme si elles s'attendais à ce que tu débarque pour leur défoncé la tronche.

~~~

Insomnie. Il ne savait pas pourquoi. Il se retourna vers le mur du fond pour voir si ça aiderait, ce qui ne fut pas le cas. Resta un moment les yeux ouverts, essayant de comprendre son inhabileté soudaine à dormir.

Entendit la porte de sa chambre s'ouvrir, un sentiment de chaleur légèrement familier. Fermi les yeux.


~~~

Une main sur son épaule. Douce, légère. Une phrase qui finit de le réveiller, l'apprenti hocha la tête mais resta immobile. À peine sentait-il le corps rebondir sur le lit qu'il se retournait, le plaquait sur place, s'apprêta à frapper... C'était un gosse... Un enfant qui les fixaient avec ce qui semblait être un mélange de peur et de mépris.

Vous êtes que des méchants qui veulent faire du mal à dame Kalen! Je ne vous laisserez pas faire!

Syles regarda le petit avec un air désabusé et arrêta de le tenir en place. Soupira, voilà qu'elle les prenaient au berceau, maintenant? C'était plutôt ridicule. Le gamin sortit un petit couteau, guère plus qu'un jouet en métal, et se lança sur l'apprenti, qui le désarma promptement et lui mit une bonne claque sur les fesses au passage avant de repousser le gamin, qui avait un air surpris et quelques larmes dans les yeux.

T'as pas quelqu'un d'autre à embêter, gamin? C'est pas tout dire, mais t'est un peu jeune pour t'attaquer au gens, tu trouve pas?

Le gamin avait déjà l'air assez pathétique, il couina presque quand il aperçut Kaünis bouger légèrement du coin de l'oeil. Ce gosse était terroriser.

Tu sais, Kalen n'as pas été très gentille avec nous, en plus c'est elle qui m'as défier en combat.

T'est qu'un menteur! Dame Kalen ne défierait personne! Et puis elle est trop gentille!

Mais merde, c'est qu'elle les prenaient VRAIMENT au berceau ou quoi? Syles pinçait l'arrête de son nez quand il se rappela que Kaünis n'était pas exactement... Habillé. Cette pensé le fit rougir légèrement, aucune idée pourquoi, et il se leva afin d'enfiler ses propres vêtements en parlant.

Vas te changer, Kaünis, je garde un oeil sur notre attaquant soudain. Le repas arriveras surement bientôt, en plus.

La mention de la nourriture fit monté dans la pièce un gargouillement venu du ventre du gamin, que Syles fit avancer vers la salle principale pendant que Kaünis s'habillerais... S'administrant une vingtaines de claques mentales au passage pour avoir rougis il n'y avait de cela que quelque moments, même si ce n'avait été que pour une seconde.

~~~

Tu est sûr de ne pas en vouloir?

Syles regardait le gamin qui, dans le coin opposé de la salle, boudait les deux envoleurs. Son ventre faisait un bruit de fou, mais il se refusait à goûter quoi que ce sois. Le frontalier termina son repas tranquillement avant de l'observer à nouveau et de prendre la parole.

Bon, tu as environs deux heures pour me convaincre de se pas ''Faire de mal'' à ta ''dame'' Kalen. Après, c'est trop tard, gamin. Si tu nous disaient un peu pourquoi ça te dérange, cette histoire?

L'enfant ouvrit la bouche, la referma, fixa Syles, puis Kaünis, puis Syles... Puis Kaünis à nouveau... Et fixa le sol sans rien dire.

L'apprenti soupira, légèrement désespérer, qu'est-ce qu'il était supposer faire de ce gamin, lui? Il espérait à moitié que Kaünis ais une brillante idée à ce sujet... Parce qu'il se voyait mal défier un enfant en duel pour avoir tenté de l'assassiné avec un couteau à beurre.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 20:58

Kaünis avalait une crêpe au chocolat fondu quand Syles tenta une approche avec le gamin, qui s'était fourré sur un canapé loin de la table de victuailles matinales.
L'Envoleuse ne put retenir un soupir contrarié en voyant que le gosse boudait. Sérieux quoi : il boudait ! Elle n'avait clairement pas les compétences pour s'occuper de gaminoux comme ça. Elle n'avait qu'une envie : l'étriper sur place.

- Bon, tu as environs deux heures pour me convaincre de ne pas ''Faire de mal'' à ta ''dame'' Kalen. Après, c'est trop tard, gamin. Si tu nous disais un peu pourquoi ça te dérange, cette histoire?

Quoi ?
Mais en plus, l'apprenti était indulgent avec le marmot, c'était incompréhensible pour Kaünis, qui poussa un très, très long soupir contrarié.
Bon, ben elle allait s'y coller alors !

Repoussant brutalement sa chaise qui grinça désagréablement sur le sol, l'Envoleuse s'avança à grands pas vers le garçon qui devait avoir même pas dix ans, et approcha son visage à moins d'un centimètre du sien, fixant son regard sombre dans celui du gosse.

- Syles est peut-être gentil, mais moi pas, tu as raison. Alors tu vas nous dire vite fait ce que tu fous ici, et pourquoi ça te dérange que ta soi-disant dame se batte, puisque c'est elle qui a provoqué ?

Le petit se recroquevilla sur lui-même, mais parvint à répondre du bout des lèvres.

- Elle sait pas se battre. Elle va mourir. Je veux pas qu'elle meure.

L'Envoleuse leva un sourcil, et se redressa.

- Généralement quand on sait pas se battre, on s'achète un cerveau pour pas faire n'importe quoi.  Mais lancer un gosse pour adoucir l'ennemi, c'est carrément vicieux quoi. Te laisse pas influencer Syles, lâcha-t-elle d'un ton dédaigneux.

- T'es qu'une sorcière !

Kaünis éclata de rire. S'approcha dangereusement à nouveau du gosse, et plissa les paupières en lui lançant un regard noir.

- Exactement. Tu n'imagines même pas ce que je fais des enfants d'habitude....

Le gosse fondit carrément en larmes, et l'Envoleuse renifla avec dédain.

- Il me gonfle ce gosse.

Elle accrocha le regard de Syles une seconde, et décida de le laisser s'occuper de ça, finalement. C'était son rôle de gentil, maintenant, elle avait rempli sa part du marché.
Se glissant dans le couloir, elle se fit couler un bain.
Brûlant.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 22:03

Syles pinça l'arrête de son nez. Il essayait d'avoir des infos, pas de s'arranger pour que le gosse se referme sur lui même... Et en plus Kaünis le laissa en plan pour aller faire il ne savait pas trop quoi... Le gamin hoqueta, les yeux plein d'eau, ce qui donna l'envie à Syles de voir s'il était assez fort pour lancer cet emmerdeur au travers d'une vitre et hors de vu de la citadelle.

L'apprenti prit une grande respiration, son regard s'assombrissant, ce qui eu pour effet d'intensifier les hoquets du gamin... Et de faire monté en Syles l'envie de se pratiquer au lancer de couteaux. C'était vraiment chiant, les gosses. Il attrapa quelques victuailles, les foutu dans une assiette et la traîna, avec le gamin, vers la salle de rangement, oubliant complètement la présence du corps de Valen, et l'enferma à l'intérieur avec la nourriture et le corps qui commençait à peine à dégeler un peu, puis respira profondément en appréciant le silence du moment.

Le frontalier passa une main dans ses cheveux et se redirigea vers la salle principale... Tient, il se ferait coulé un bain, ça le calmerait. Il ouvrit la porte, se disant que l'eau calmerait peut-être son esprit par la même occasion, entendit le bruit de l'eau qui bouge légèrement, ouvrit les yeux... Resta interdit un moment, devant Kaünis, nue comme un vers.

L'apprenti vira d'une couleur plus rouge qu'une tomate, s'excusa rapidement et referma la porte au plus vite, puis se dirigea vers sa chambre, en ferma également la porte et se laissa glisser le long de celle-ci. Définitivement, l'idée de se calmer avec un bain n'était pas du tout sa meilleure idée de la journée. Et pourquoi son coeur s'était-il emballé en plus? Satané corps pas foutu de réagir comme il faut, c'était pas comme si elle avait été très habillé le matin même!

Il décida de plutôt se préparé à son duel, attrapa la ceinture-bandoulière sur laquelle son épée de famille était, se préparant à la passer dans son dos, quand il entendit sa porte s'entre-ouvrir, l'arrêtant à mis-chemin dans son mouvement... Kaünis n'allait quand même pas s’offusquer qu'il ais oublié de frapper, si?


~~~

Le frontalier évita un coup de sabre vertical en bougeant à peine, Kalen était vraiment pathétique. Elle arrivait à peine à lever son arme sans tomber à la renverse. Il se prépara à riposter quand elle approcha la main de ses lèvres et souffla

*MERDE!*

Un peu de la poudre métallisée entra dans les paupières du garçon avant qu'il ne puisse se fermer les yeux, une vraie erreur de débutant... Il tenta de les rouvrir pour voir, mais ça faisait beaucoup trop mal et il ne voyait rien.

Il aurait eu besoin de se rincer les yeux pour évacuer la poudre, mais il lui était impossible de faire ça en plein duel... Son corps tenta, sans succès, d'évacuer le corps étranger avec des larmes. L'apprenti entendait le rire triomphant de Kalen, un bruit dans l'air, évita de trop prêt de se faire décapiter, sentit une légère coupure sur son épaule gauche.

Le frontalier se frappa mentalement, il avait été trop sûr de lui. Si Gil l'avait vu, il se serait bien moqué, tient... Il calma son coeur qui battait comme une tempête en réponse à la blessure inattendue, puis évita un nouveau coup de lame, ce qui fit grogner Kalen de rage, comment faisait-il pour continuer à se moquer d'elle en étant aveugle!?

Syles respira profondément, entendu un mouvement, se glissa le long de ce qui semblait être une lame et un bras, enfonça son poing dans une mâchoire, suivant avec un coup de taille qui ne frappa rien, Kalen aillant trébucher sous l'effet de son poing.

Le combat pris de la vitesse, l'handicap de Kalen étant son manque d'entrainement, celle de Syles la perte temporaire de sa vision. Déjà les frontaliers dans les stands pensaient que Syles était mort. Aucun frontalier n'aurait pu gagner un duel à l'aveuglette sans être blesser mortellement... Ou du moins pas un frontalier qui n'avait pas eu de duel depuis des années et qui n'avait même pas finit son entraînement...


~~~

Frontalier, ce que tu est.
Frontalier, ce que tu était.
Des liens brisés, rappelant ton passé.
Une bataille, plus dur encore que celle tes yeux et leur inhabileté. contre un homme, un cabochard.

Un homme, ton maître.

Son nom.
Un guide,
Un obstacle.

Giliwyn.

~~~

Syles glissa le long d'un bras, puis frappa la femme à l'arrière du crâne, suivit d'un coup de pied dans son genou, la désarma avec son pied quand elle tente de le frapper en tombant puis fit siffler sa lame, coupa quelque chose. Resta sur place quand il entendit le bruit dans l’arène se taire. Resta sur place quand il entendit le bruit d'une tête qui frappe le sol et roule. Rengaina enfin sa lame, lentement, quand les conversations reprirent, surprises qu'il ais gagné.

Le frontalier qu'il avait été aurait perdu, l'apprenti envoleur qu'il était devenu avait gagné. Le jeune homme, toujours aveugle, se dirigea maladroitement vers le bruit des portes s'ouvrants, happé au passage par quelqu'un qui lui attrapa le bras pour le diriger, entendit la voix du responsable de l'arène qui lui remit un contenant remplis d'eau dans lequel il pourrait se laver les yeux.

Le jeune homme plongea la tête dans le liquide, ouvrant les yeux et criant presque, sous l'eau, de douleur quand les particules de métal se détachèrent des ses pupilles pour tombé au fond du contenant.

Releva la tête, les yeux rouges, se fit immédiatement examiner par l'homme lui ayant remis le contenant en question, qui s'empressa de dire qu'il avait bien fait de garder les yeux fermer et qu'il n'y paraîtrait plus le lendemain, mais qu'il conseillait une visite à une confrérie pour être sûr à 100% qu'il ne perdrait pas de ses facultés oculaires.

L'apprenti le remercia, puis se retourna, se retrouvant directement face à Kaünis.


Tu vois, je te l'avais bien dit que je m'en sortirais sans problèmes.

*Sans problème mon oeil, oui.*

Syles s'en voulait de s'être sur-estimer, mais au moins il s'en était bien sortit... Il se demanda un moment si Kaünis allait dire quoi que ce sois, une remarque moqueuse, peut-être, mais se dit que, si c'était le cas, il ne l'aurait pas volé.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Mer 17 Fév 2016, 23:07

L'Envoleuse était nonchalament appuyée sur le bord de l'arène où se battait en ce moment-même Syles.
Un air ennuyé peint sur le visage, elle avait calé sa joue sur le dos de sa main, et observait néanmoins le combat avec intérêt, mais sans trop le montrer.

Serra les dents quand elle vit Kalen utiliser de la poudre métalique, poussa un soupir exaspéré en voyant que Syles se la prenait en pleine poire.
Sérieux quoi !
Elle ricana d'un ton moqueur, changea de position, jeta un coup d'oeil à sa droite. Secoua la tête de dépit.
Quoi, Gil ne lui avait pas appris à attraper une clochette les yeux bandés, à lui ? A ne pas compter sur ses yeux, justement ?
Un sens en moins, les autres prenaient plus de place. Donnaient plein d'indices.

Ce ne fut que lorsque la tête de Kalen roula sur le sable de l'arène que Kaünis se redressa pour rejoindre l'apprenti Envoleur qui tentait de se diriger tant bien que mal vers la sortie.
Bon, au moins il avait réussi à la mettre hors service, cette pseudo-Frontalière. C'était mieux que rien. Mais Kaünis nota cette utilisation de la poudre semblait ne déranger personne. Une idée germa dans son esprit, pour la suite, mais elle la rangea précieusement.

- Tu vois, je te l'avais bien dit que je m'en sortirais sans problème.

Elle secoua la tête à l'attention de Syles, et poussa un soupir exaspéré.

- Sérieusement, l'autre couillon a déteint sur toi, fit-elle en lui lançant un poing gentillet sur l'épaule.  Se mordant l'intérieur de la joue, la jeune femme haussa les épaules et s'éloigna de Syles pour détailler les gens qui les avaient suivis à l'intérieur.

Elle repéra les deux sœurs, leur lança un coup d'oeil provocateur, vit également Til'Essien, alors qu'un mouvement attirait de nouveau son attention.

Elle le reconnut instannément.
Maïeul était juste là, et se pencha par dessus l'épaule de Aren, qui tourna la tête vers lui. Kaünis repéra très distinctement le frisson sur la peau de la Frontalière, et eut une excuse toute prête.
Se lança tête baissée en jetant un coup d'oeil à Syles.

Faisant un petit signe de main au Frontalier, lui souriant en se mordant la lèvre inférieure, elle vit clairement le regard d'Aren s'assombrir, et elle murmura un truc inaudible à Maïeul, qui leva les yeux, croisa le regard de Kaünis... Rougit jusqu'à la racine des cheveux. L'Envoleuse vit le Frontalier balbutier un instant, mais la Frontalière prit la mouche et se précipita vers elle d'un pas agressif.

- Toi là ! Tu m'as déshonorée ! Je te défie tout de suite, pour que mon honneur soit lavé !

Kaünis prit un air surpris, mais dans son regard brillait une flamme de satisfaction.

- Moi ? Mais j'ai rien fait ! Elle coula un regard vers Maïeul qui la foudroya du regard, et dut se retenir de ne pas éclater de rire. Mais j'ai besoin de taper sur quelqu'un, alors j'accepte. Il paraît que j'ai le droit de choisir l'arme, donc j'opte pour un combat à mains nues.

Son ton était ferme, et ne manquait d'aucune confiance en elle.
Irradiant d'une aura sombre et dangereuse, la jeune femme sourit.


* *


Au milieu de l'arène, Kaünis leva le menton en signe de défi vers Aren, qui se tenait face à elle.
L'Envoleuse avait donc laissé ses couteaux, étoiles de jet et son fléau à Syles le temps de l'affrontement.

Faisant rouler ses épaules, elle attendit le coup de début de combat.
Ne bougea pas. Laissa la femme venir, elle.

Elle se déplaçait efficacement, mais elle ne semblait pas à l'aise sans armes, et cela tira un sourire entendu à Kaünis. Elle était bien contente d'avoir eu des précisions, la veille, sur les habilités des deux sœurs.

Elle tenta un coup à droite, à gauche, mais l'Envoleuse se contenta d'esquiver. Elle voyait bien que son adversaire tentait de la jauger elle aussi.
Sauf qu'elle n'avait pas l'intention que le combat s'éternise.

Evitant un coup de pied retourner en se glissant dessous, elle saisit la cheville au passage et se servit de l'élan de son adversaire pour la faire tourner vers le bas... Adversaire qui perdit l'équilibre, tenta de se rétablir en lançant sa deuxième jambe..
Prévisible.
Kaünis rompit d'un pas, vit son adversaire faire des mouvements de bras pour ne pas s'écraser sur le sol, serra les dents en bondissant en avant...
Ferma les yeux.
Une demi-seconde plus tard, des éclats s'écrasaient contre sa peau, et elle en respira quelques uns. Tenta de s'en débarasser en toussant, se coula sous un plat de main qui l'aurait atteinte à la nuque, saisit le poignet, le retourna dans le dos de son adversaire.

Elle resta immobile comme ça, Aren le coude retourné dans son dos, pour pouvoir tousser librement dans son bras libre, en attendant que cette quinte de toux lui passe.
Alors, elle se râcla la gorge, sentant que la Frontalière déplaçait son centre de gravité vers l'avant. Et prit position sur ses deux plantes de pieds, décalée en arrière... Attendit que Aren tente de se relever, sentit le début de son mouvement et tira d'un coup sec sur sa prise.
Son adversaire s'écrasa par terre, et elle plaça un coup de pied précis juste dans sa nuque.
Ce qui immobilisa définitivement son adversaire.

Se relevant, Kaünis épousseta son pantalon, et la chemise qu'elle avait « empruntée » dans l'armoire de la chambre dans laquelle elle était censée dormir.
Rougit à cette pensée.
S'ébroua.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 00:14

Syles repensa à ce que Kaünis avait dit... C'était vrai, il avait agit comme un idiot... Et il décida de bien emmerder Gil pour se reprendre... Et de lui raconter le combat comme punissions.

Un frontalier assis à ses côtés lui demanda pourquoi il semblait si calme alors que son invitée était sur le point de se faire battre... L'apprenti éclata de rire et parti attendre Kaünis à la porte de l'arène.


~~~

Syles fut le premier à dire qu'il allait dormir, entra dans le couloir, puis sa chambre... Jura, attrapa son oreiller et se dirigea vers l'autre chambre pour s'y couché. Entendit la porte s'ouvrir, se dit un instant qu'il passerais peut-être par la fenêtre.

~~~

Meril vas se méfier, maintenant... Mais je crois que tu devrais réussir à trouver un moyen pour qu'elle te défie, avec ton imagination.

Le déjeuner avait été servit et, comme à leurs habitude pendant leur cohabitation, les envoleurs n'avaient pas vraiment parlé depuis leur éveil. Syles se demanda un instant si Kaünis avait déjà un plan pour son second duel... Et se demanda un instant si elle comptait resté à la citadelle un moment après coup, ce qui l'aurait étonné... Lui, en tout cas, il comptait se tiré.

Le frontalier soupira, puis se dirigea vers la baie vitré, fixant l'extérieur avec les mains derrière le dos, retrouvant une partie de son calme et de son état d'esprit naturel... Une partie, parce que l'autre partie était encore détraqué par les événements des jours précédents.

Il vit un gros oiseau volé non loin, sourit. Meria l'attendais toujours comme un véritable ami. Il prit une autre respiration plus profonde et se retournât pour aller ouvrir la porte, où un frontalier retint le geste qu'il était sur le point d'entamer pour frapper à la porte, refila à l'homme le plateau déjeuner vide et attrapât la lettre qu'il tenait avant de lire à qui elle s'adressait en fermant la porte et la donner à Kaünis.


Apparemment, Meril ne se méfie pas assez, puisqu'elle t'écrit des lettres... Qui sais, elle te défie peut-être même en duel dedans.

Le frontalier étudia ses armes pendant que la jeune femme lisait la lettre, s'assurant qu'elles soient bien aiguisées comme à son habitude. Il alla donner à manger au gosse de la salle de rangement, ne sachant toujours pas quoi faire de lui, et reprit l'assiette vide du repas de la veille avant de repartir, verrouillant à nouveau la porte. Deux hommes viendraient cherché le corps de Valen ce soir là, il leurs diraient de s'occuper du gamin par la même occasion. Ce qu'ils en faisaient n'était pas son problème.

Il revint à la salle principale et prit de nouveau place sur un fauteuil... À moins que Meril n'ais défier Kaünis pour le jour même, ce qui aurait été étonnant, ils n'avaient rien à faire de la journée... Sauf s'arranger pour que le duel ais lieu. Syles se demanda un instant ce qu'ils pouvaient bien faire de cette journée en quelque sortes perdue... La citadelle n'était pas exactement l'endroit le plus intéressant du monde pour se distraire, après tout.

Le jeune homme soupira, partit prendre un bain, ce qui lui rappela son oubli précédent et le fit rougir. Il glissa dans l'eau encore à moitié intrigué par ce trouble étrange qui lui traînait au fond de la tête.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 00:42

Fronçant les sourcils, la jeune femme tendit les doigts pour attraper l'enveloppe que Syles lui tendait, se demandant ce qu'elle pouvait bien contenir. Jetant un coup d'oeil au jeune homme, qui était encore sur ses armes, et poussa un soupir.
Ouvrit l'enveloppe.
Mais qu'est-ce qu'elle pouvait bien lui vouloir ? C'était absolument lâche d'envoyer un bout de papier discuter avec les gens, et cela horripilait l'Envoleuse, qui serra les dents.

Kaünis,
Si ma sœur t'a sous-estimée, cela ne sera pas mon cas. Cependant, par respect pour elle, j'attendrai le jour règlementaire... Sache en tout cas que je te défie. Et que tu as beau être une invitée, cette fois-ci, chacune choisira l'arme de son choix. Par accord tacite.


L'Envoleuse haussa un sourcil, mais apprécia l'audace de Meril. Se remit à lire.

Rendez-vous à l'arène demain une heure après le repas.
Meril.


Poussant un soupir, Kaünis se laissa aller contre le dossier du fauteuil dans lequel elle était installée. Son regard fit le tour de la pièce, ne s'attardant sur aucun des signes de richesse de cette dernière. Elle vit un rapace tourner dans le ciel, sourit, et se releva en s'étirant longuement.

Froissant la lettre dans ses doigts en une boulette de papier, elle la jeta nonchalemment sur la table, et se passa une main dans les cheveux.
Un bruit d'eau la fit s'immobiliser un instant.

La gorge soudain serrée, la jeune femme sentit une douce chaleur se répandre dans son ventre et poussa un soupir... presque exapérée par elle-même.
Haussa les épaules toute seule.
Elle se dirigea vivement vers la porte d'entrée des appartements, verrouilla la serrure avec la clef suspendue juste à côté, glissa un dossier de chaise sous la poignée de la porte. Puis, elle tira le petit meuble avec un plan en marbre de l'entrée devant la porte également, avec plus de difficultés à cause de son poids.

Soupira.
Passa sa main dans les cheveux. Encore.
Prenant une inspiration, elle se mordit la lèvre inférieure, fit rouler ses épaules.

Ploc. Ploc. Ploc.

Mentalement, elle se traita de tous les noms.
Finit par hausser les épaules toute seule.

Quand elle ouvrit la porte de la salle d'eau, la buée brûlante lui sauta dessus, mais elle se glissa malgré tout à l'intérieur, et son regard tomba sur Syles, dans le bain.
* Je suis vraiment en train de faire ça ? *
Elle laissa ses yeux glisser sur les hanches du jeune homme, nota qu'il y avait plein de place dans l'immense baignoire.
Elle avait besoin d'un bain chaud, elle aussi.

Alors, elle se déshabilla sans sommation et se glissa dans l'eau, de l'autre côté de Syles.
L'effleura à peine.
Laissant sa tête basculer en arrière, ses cheveux tombant sur sa poitrine, elle poussa un soupir de soulagement quand l'eau monta juste au dessus de ses seins, et remua les orteils.
Ça faisait du bien...

Lentement, elle releva le regard vers Syles.
* Il est vraiment canon, en vrai. *
Le défia en relevant le menton. Un sourire dans le coin des lèvres.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 01:37

Syles entendit un vacarme provenant de la salle principale, comme si Kaünis avait décidé de redécorer tout à coup, et soupira légèrement. Ferma les yeux pour se concentré sur la sensation de l'eau sur son corps, particulièrement sur les endroits où il ne la sentait pas autant à cause de cicatrices.

Il laissa sa tête tomber vers l'arrière quand le bruit arrêta, soulagé qu'au moins elle n'avait pas décider de foutre quelque chose par la fenêtre.

Le frontalier sentit quelque chose l’effleurer, pensait avoir fait tomber quelque chose dans le bain en se déshabillant, un couteau ou un gant, et se contenta de faire un léger mouvement vers la chose pour la repousser dans la partie inutilisée du bain... Toucha quelque chose de doux, mais avec une drôle de texture comme...

De la peau. La tête de Syles se redressa avec un sourcil arqué alors même qu'il se disait qu'il devait être viré complètement fou. Kaünis était là, devant lui, partageant son bain avec son air sauvage et provocateur, le menton relevé en genre de défi. Étrangement, le frontalier ne sentit pas ce genre de gène des jours précédents s'emparée de lui, répondit au défi de la jeune femme avec un sourire provocateur, se sentant calme, serein.

Ses cheveux plaqués sur son crane par l'eau paraissait plus longs qu'à la normale, la ligne pâle passant le long de son visage. Une partie de ses cheveux venait s'écrasés sur son tatouage, le camouflant légèrement et accentuant son regard...

Regard qu'il avait fixer un moment sur Kaünis, qui était définitivement très belle, mais avait détourné avant que la situation ne devienne... Inconfortable.

Sentant son coeur battre plus vite qu'à la normale, il respira lentement pour le calmer, pour se calmer. Ferma les yeux pour trouver autre chose sur quoi se concentré, ce qui, au final, fut une erreur monumentale puisque tout les... ''moments'' des dernier jours lui revinrent en mémoire.


* Tu deviens dingue, mon vieux. *

L'apprenti essaya de chasser les pensés de son crane et réussis presque... Jusqu'à ce qu'il frôle la jambe de Kaünis en tentant de mieux se positionner de l'eau, ce qui ramena tout ça à la charge et, cette fois, il ne réussis pas à s'en défaire.

Le jeune homme essaya de se calmer à nouveau en respirant lentement, ce qui fut un autre échec pur et simple.


* T'as le choix, hein, sois tu la provoque à ton tour, comme elle as fait en entrant dans ton bain et tu vois sa réaction, sois tu te camoufle dans ton coin et tu fou rien comme un couillon. *

Syles ouvrit les yeux, à moitié mal à l'aise à moitié amusé, et bougea légèrement sa main d'un mouvement assez large, frôlant au passage le sein gauche de la jeune femme.

Oups, désolé.

Il disait ''Désoler'' Mais son sourire et son regard la défiait, un genre de ''Tu veux voir qui as le plus de cran?''. C'était provocateur, mais il semblait assez s'amusé... Au pire, elle le noierait là, sur le champs. Au mieux...

Au mieux...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 01:56

Oui, elle le défiait du regard. Et elle était plutôt contente d'elle.
Et le fait qu'il lui réponde avec ce sourire, cela l'amusa beaucoup. En plus de faire naitre une ribambelle de papillons dans son ventre. Elle vit son pouls accélérer dans son cou, se contenta de continuer de sourire en coin.
Alors, il allait faire quoi ?

Il tentait de se mettre plus ou moins à l'aise.
N'osait pas trop la regarder. Ce qui faisait rire intérieurement Kaünis, d'ailleurs, car elle, elle ne le lâcha pas un instant du regard.
Fit une moue amusée quand il ouvrit les yeux.

Eut le souffle coupé quand la main de l'apprenti frôla son sein, qui se tendit instantannément. Elle ne put retenir un soupir de surprise mêlée à une réelle appréciation de la situation.

- Oups, désolé

Kaünis eut une grimace moqueuse.
Elle ramena ses pieds sous ses fesses, et bascula légèrement son centre de gravité pour sortir un peu de l'eau. A peine, mais suffisamment pour qu'elle ne la ralentisse pas suffisamment.

- C'est ça ouais, lâcha-t-elle du bout des lèvres, provocante à souhaits.

Elle bascula légèrement, lui sauta dessus pour lui enfoncer la tête sous l'eau.
S'ensuivit une véritable bataille aquatique, à qui mettrait plus la tête de l'autre sous les vagues de l'eau presque brûlante, et Kaünis était loin d'être en reste. Ils innondèrent la salle de bain ou presque, et le robinet n'avait même pas été arrêté, projetant des éclaboussures partout dans la pièce embuée par la chaleur.

Elle était en train de prendre le dessus, quand elle glissa de son appui sur le rebord de la baignoire pour s'écraser le nez en premier sur le torse du jeune homme.
Elle tenta de se relever, poussa sur ses genoux, sentit la main de Syles qui allait l'attraper par l'épaule pour la refaire basculer, plongea à nouveau vers son torse pour s'y plaquer.

La chaleur explosa dans son ventre, l'immobilisant bien mieux qu'une quelconque prise de combat.
Poitrine plaquée contre le torse de l'apprenti Envoleur.
Nichée entre ses cuisses, aussi.
* Il sent bon *

Elle leva les yeux vers Syles, croisa son regard.
Sentit ses propres yeux s'assombrir.
Lui mordit le menton et sa barbe d'un jour en grognant, mais poussa également sur ses mains pour décoller sa peau de celle du jeune homme.

Ses dents toujours refermées sur la peau du bas de son visage.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 02:25

Kaünis engager un genre de jeu qui pouvait être décrit de deux façons... 1) Celui ou celle qui fait abandonner l'autre le premier gagne... Ou bien alors 2) Celui ou celle qui respire encore à la fin gagne.

Ils échangèrent le dessus, chacun ayant tantôt la tête sous l'eau, tantôt tenant l'autre. Elle se plaqua contre son torse pour paré à ses attaques deux fois de suite, mordillant le bas de son menton l'hors de la seconde, grognant doucement en tentant à moitié de s'éloigner... Mais Syles avait décider de ne pas abandonner les armes si facilement.


* Vas falloir faire mieux pour gagner, ma belle. *

Le frontalier se frappa de nouveau mentalement pour avoir pensé à elle avec ce surnom, mais sourit malicieusement à la jeune femme avant de littéralement lancer une main entre ses jambes. La surprise de l'envoleuse, bien qu'elle ne dura qu'un moment, lui suffit à se dégager et à s'élancer vers Kaünis, s'arrêtant juste avant de la faire couler la tête pour voir si elle abandonnait... Ce qui n'était clairement pas le cas.

Tu l'auras voulu.

Un soupire à peine, sa phrase s'évanouie alors qu'il plaqua la jeune femme au fond de l'eau de façon efficace... Mais aussi légèrement oser puisqu'il avait un genou dans l'entre jambe ce celle-ci, un sourire malicieux sur les lèvres et un regard qui disait tout : Il n'arrêterait ce petit jeu que lorsqu’il serait sûr qu'elle abandonne.

Après un moment, la jeune femme lui fit signe, pas qu'elle abandonne, mais bien qu'elle commençait à manquer d'air.


* Et merde, si je la laisse filer comme ça, ça vas être égalité... Pas question! *

Le jeune homme prit une grosse bouffé d'air, étant parfaitement capable, dans cette position, de respiré hors de l'eau sans la laissez fuir, puis plongea sous l'eau avec un éclair à la fois joueur, malicieux et provocateur dans les yeux. Planta sa bouche sur celle de Kaünis, lui soufflant l'air accumulé dans un demi baiser avant de se détacher de son visage, l'expression de son visage toujours aussi joueuse, son genou et son torse frottant respectivement le bas ventre et les seins de la jeune femme quand elle se débattait.

Gênant? Peut-être pour d'autres, mais le frontalier tenait beaucoup trop à gagner ce petit jeu par abandon pour lui laissé une chance par pudeur. Il recommença la manœuvre pour apporté à nouveau de l'air à la bouche de Kaünis, s'éternisant un peu. Elle aurait pu tenter de le mordre, mais ça aurait voulu dire qu'il aurait pu ne plus lui donner d'air... Et c'est fou ce que l'instinct de survie accepte, pour une bouffé d'air.

Et personne n'avait un instinct de survie plus développer qu'une envoleuse.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 02:48

La main entre ses jambes arracha un couinement à Kaünis, ce qui suffit à Syles pour lui mettre la tête sous l'eau et prendre l'avantage à son tour. Elle lâcha son menton dans le même mouvement, se faisant entraîner au fond du bain, se débattit puissamment mais pas assez pour se dégager apparemment...
En même temps, d'apprenti avait l'avantage de la pesanteur, et Kaünis commença à se tortiller dans tous les sens, manquant d'air...

Air qui se présenta sous formes de bulles dans une sorte d'échange bizarre entre sa bouche et celle de Syles.
Perturbée mais guidée par un cerveau ayant besoin d'oxgygène, elle ouvrit la gorge pour attraper les bulles et tenir un peu plus longtemps.

Tenta de se tortiller, se frotta malgré elle contre le bas de la cuisse de Syles qui avait glissé sa jambe entre les siennes, sentit un brasier se répandre dans son ventre.

Non, elle n'allait pas lâcher comme ça !
Et s'il croyait qu'elle allait abandonner par K.O., il se foutait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !

Elle attendit presque sagement la prochaine goulée d'air, mais quand Syles plaqua une fois encore sa bouche sur ses lèvres, elle eut un mouvement de poignet qui lui permit de dégager son bras droit.
Serra les cuisses sur la jambe de Syles le plus fort qu'elle put, planquant son intimité contre sa peau.
Glissa sa main sous la fesse gauche de l'apprenti pour appuyer à la jonction entre cette dernière et sa cuisse, laissant le bout de ses doigts venir à la rencontre de ses bijoux de famille.

Poussa avec ses abdos et réussit à se redresser, Syles sur elle, à la force de ces derniers.
Tira le coude du bras que le jeune homme tenait toujours fermement devant elle, et d'un coup puissant de bassin le fit basculer dans l'autre sens, se retrouvant au dessus cette fois-ci.

Elle ouvrit son genou droit pour bloquer le gauche de Syles contre le bord de la baignoire, plaquant son bassin contre l'arrière de l'articulation de la hanche droite du jeune homme pour l'empêcher de l'utiliser, coinçant son avant-bras entre la baignoire et sa propre cuisse.

Il restait une main à Syles, mais Kaünis fut la plus rapide.
Elle joua du bassin un instant, dans un mouvement très suggestif surtout dans leur position, et plaqua sa main libre dans l'aine du jeune homme, ses doigts très proches d'une partie de son anatomie que Kaünis commençait à convoiter...

- Tu disais quoi ? demanda-t-elle d'un ton à la fois provocateur et très évocateur.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 03:34

Syles se retrouva à son tour plaquer, la jeune femme au dessus de lui, le regardant d'un air provocateur... Elle semblait dominé la situation, sa prise était très bien et l'empêchait presque complètement de bouger... Presque. Le jeune homme fit semblant d'être complètement sans défenses un moment, ce qui ne brisa pas la concentration de Kaünis...

Mais qui la fit triomphé mentalement juste assez pour permettre au frontalier de donné un coup de ses muscles, tournant légèrement son corps dans l'emprise de l'envoleuse, qui resserra celle-ci avec un regard qui semblait dire que ça ne servait à rien...

Syles sourit à pleines dents. Elle n'avait pas remarqué. Cette torsion du corps n'avait été que pour se positionner, aussi quand elle tenta de refermer son emprise avec ses jambes, elle heurta le membre du jeune homme avec son entre jambes, qui utilisa ce qu'il avait de force pour donner un coup de reins... Autant dire qu'elle ne s'était pas attendue à ça.

Le moment ou elle perdit le souffle de surprise, celui qu'elle prit pour tenté de se repositionner, surtout surprise, semblait-il, par l'audace du frontalier, suffit pour que celui-ci ne se rassoie, plaquant la jeune femme contre le rebord de la grande baignoire avec un sourire amusé, jugulant mentalement ses envies primaires.


Que tu l'as bien cherché... On retourne dans l'eau, ou si tu abandonne enfin?

Bien qu'il s'agissait là de quelque chose de bien déloyal, le garçon était assez fier de lui... Il découvrait que surprendre Kaünis devait être quelque chose de rare, et que la jeune femme ne devait pas souvent rencontré d'autres personnes aussi provocatrices, et tête de mule, qu'elle.

Aussi la surprendre ainsi, avec une telle audace, voir son visage à la fois surpris et légèrement rosé, apporta un sourire taquin au frontalier, qui, à son tour, joua du bassin ce qui, entend donné ce qu'il venait de faire, était plus que simplement suggestif. Porta sa bouche à l'oreille de la jeune femme, mordilla le lobe de celle-ci en chuchotant.


On vas continuer longtemps, si ça continue... En tout cas je ne compte pas abandonner, moi.

C'était un fait, et il s'attendait à moitié à l'entendre abandonner pour se sortir de cette situation...

L'autre moitié de lui se dit que ça aurait été vraiment dommage...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 985
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 03:55

Kaünis hoqueta quand Syles la pénétra par surprise, et cligna des yeux une fois.
Bon, d'accord, peut-être deux.
Sans doute pour ça qu'il parvint à la plaquer contre le bord de la baignoire.
Malgré la chaleur de la pièce, l'émail restait légèrement plus froid que la peau de la jeune femme – à vrai dire, peut-être que n'importe quoi aurait été plus frais qu'elle à cet instant – et il lui fallut quelques secondes de plus pour reprendre contenance, jugulant le plaisir qui montait déjà en elle.

- Que tu l'as bien cherché... On retourne dans l'eau, ou si tu abandonnes enfin?

Sentant la chaleur sur ses joues, Kaünis ne répondit pas.
Retint un gémissement quand Syles bougea en elle, dut contrôler la vague de plaisir qui tenta de la submerger, voulut bouger sans vraiment en avoir envie.

- On va continuer longtemps, si ça continue... En tout cas je ne compte pas abandonner, moi.

Eclatant de rire, ce qui lui fit composer de nouveaux papillons dans le ventre et se resserrer autour du membre tendu de Syles.

- Alors là, tu peux toujours rêver.

Son souffle se perdit dans les mèches du Frontalier, il voulait jouer à ça jusqu'au bout hein ?
Et ben, qu'il s'accroche alors !

La jeune femme verrouilla ses prises sur les hanches de son... partenaire, attrapa adroitement le cartilage de son oreille entre ses dents pour le mordiller, poussa avec son bassin en retenant sa respiration pour repousser encore une fois leurs corps du bord du bain.

Ils tombèrent à la renverse, et elle manoeuvra habilement pour ne pas qu'il s'enfuie et se retrouver au dessus de lui, plaquant ses deux mains emprisonnées au dessus de la tête de Syles.

Se retira. Très lentement.
Et, avant qu'il ne tente une nouvelle incursion en elle, prit une inspiration.
Se rempalla sur son membre brutalement.

Elle ne put s'empêcher de lâcher un râle de plaisir, cligna des yeux pour se reprendre, et un sourire étira ses lèvres.
Il voulait jouer à ça hein ?

Poussant avec tous les muscles de son vagin, elle le fit sortir comme cela, cette fois...
Enfin, essaya en tout cas.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-16] All I want is to mess around [PV Syles]   Jeu 18 Fév 2016, 04:42

Le frontalier sourit, s'amusant légèrement de la situation... C'était pas la première fois qu'il se retrouvait avec une fille qui contrôlait ses muscles, hein...

Il avait été surpris, certes, mais au final, leur jeu pour se retrouver sous l'eau était devenu un jeu pour le contrôle de la situation, ce qui le faisait bien marrer. Le jeune femme tenta de n'utiliser que ses muscles vaginaux pour continuer le mouvement, moment auquel Syles décida de presser légèrement du bassin et du ventre...

Normalement, cela n'aurait eu que l'air loufoque puisqu'il ne pouvait évidemment pas se sortir de cette prise comme ça, mais aider du peu de mobilité que le mouvement de son membre lui offrit, il parvint à frotter son pelvis contre un endroit qui lui donna un léger avantage : le clitoris de la jeune femme. Kaünis eu un tremblement léger, une courte et petite perte de force dans les jambes alors que la vague de plaisir inattendue passait dans son corps comme un courant électrique, libérant juste assez syles pour qu'il reprenne le dessus, réussissant à peine à passer derrière elle et de se relever partiellement, passant ses mains vers le torse de l'envoleuse, attrapant un sein d'un main et allant retrouver la petite bille de chair à laquelle il devait ce succès de l'autre.

Le changement de position n’empêcha pas Kaünis de rencontrer chaque coup de bassin en reculant, accentuant le mouvement de beaucoup alors même que le frontalier augmentait de vitesse pour continuer d'être celui qui avait le plus de contrôle.

Il grondait de plaisir, tout comme la jeune femme, et continua de titiller ses points sensibles de son mieux, ce qui faisait lentement monté le volume de sa voix. Le frontalier sentait les parois de la jeune femme serré, c'était fou, et se cala sur le dos de sa... ''partenaire'' pour tenté de juguler les vagues de sensations, ce qui ne marcha vraiment pas puisqu'il accéléra par la même occasion.

Il sentit Kaünis accéléré ses mouvements jusqu'à en être presque hors de souffle, se demanda un instant si elle comptait reprendre le contrôle...

Parce qu'au fond, il n'avait pas penser se retrouver dans une telle situation... Mais bon sang, ça faisait du bien...

Et il s'en voulut immédiatement de penser encore ainsi, mais bon sang, Kaünis était sexy.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[-16] All I want is to mess around [PV Syles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Mess des Marines
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Don't mess with Brian Burke!
» Pièce vérité - Anael, Sorcha, Keziah.
» (MORRIGAN) DON'T MESS WITH ME !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Plateaux et montagnes de l'est-
Sauter vers: