AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 [-18] Normal is not the norm [ Syles ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse


Nombre de messages : 947
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 01:32

Kaünis s’était immobilisée alors que Syles se plaignait littéralement d’être un boulet.
Elle le fixa longuement, à genoux juste à côte de lui, alors qu’il disait que d’autres tenteraient de leur tomber dessus. Elle ne le pensait pas forcément, d’ailleurs, parce que bon l’affiche ne proposait pas beaucoup en terme de récompense, et les plus gros chasseurs ne se levaient que pour des sommes bien plus astronomiques. Et puis, elle était reconnaissable, certes, mais pas tant que ça.

Et puis, ils étaient cachés dans les buissons quoi !

- Il n'en ont rien à faire, de moi, donc ils ont aucune raison de me déranger.

La claque vola, malgré elle, et elle fronça les sourcils en ôtant ses doigts de la joue du jeune homme, aussi surpris qu’elle. Immédiatement après, elle se pencha et happa délicatement ses lèvres des siennes… Ola, elle avait du mal à se suivre elle-même en fait !
Un filet de salive reliait encore leurs bouches, quand elle s’éloigna à peine du visage du jeune homme, et elle passa sa main dans ses cheveux à lui.

- La claque, c’est à cause du boulet. T’as pris une flèche à ma place. Le reste c’est… en fait, elle ne savait pas trop. Elle haussa les épaules. Toujours aussi proche de ses lèvres… Elle y louchait presque, fascinée par les légers mouvements de ces dernières, et le souffle embrouillé de Syles. Euh… parce que.
Elle eut un petit sourire goguenard, et le réembrassa. Pour de vrai.
Avec la langue.

Elle se détacha seulement parce qu’elle n’arrivait plus à respirer, à bout de souffle, et eut un petit rire malicieux.
– On n’a qu’à s’allonger pour se cacher. Ça peut marcher, si on fait pas trop de bruit… pouffa-t-elle doucement en levant les yeux vers les chevaux.

Voyage, comme à son habitude, s’était éloignée d’une vingtaine de mètres, et on ne la voyait plus, on l’entendait à peine brouter. Kaünis eut un petit sourire satisfait, et s’allongea sur le dos, les mains derrière la tête.
- En plus il fallait que je me repose… ajouta-t-elle dans un sourire mi-figue, mi-raisin.

Elle ferma les yeux.
Un sourire provocateur sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 01:56

Syles était encore mi-surpris par la claque suivit d'un baiser quand la jeune femme s'écrasa par terre avec un sourire provocateur sur les lèvres... Le jeune homme n'hésita qu'un instant avant d'approcher sa bouche de l'oreille de Kaünis tout en défaisant tranquillement les courroies qui tenait en place son vêtement de torse tout en lui murmurant d'un ton amusé.

Et si je ne suis qu'un sale profiteur qui veux voir ton tatouage... Et goûter à ta peau?

L'apprenti laissa sa tête et ses lèvres tracer un chemin, doux, vers le torse de la jeune femme, où il s'approcha légèrement de la limite du vêtement, s'arrêtant à sa limite pour mordre légèrement la peau de l'envoleuse avec un sourire moqueur.

J'ai gagné, c'est moi le premier qui as mis les dents...

Sinon ça te vas, comme repos..?

Woops.


Le jeune homme, avant qu'elle ne puisse répondre, venait de baisser son faux-corset d'un coup, reprenant son tracé de légers baisers avec ses lèvres. Si elle voulait de nouveau joué à ça, il était prêt... Même si, cette fois, il ne s'agissait pas simplement d'un jeu de contrôle et s'ils continuaient, il avait l'intention de ne pas sauter d'étapes et de la réchauffer de son mieux, à sa façon...

Et il se foutait bien d'être dans un buisson, tiens, c'est pas comme s'il y avait une ville et une route à dix mètres.

Il se demanda quand même si Kaünis allait l'arrêter, le laissez faire ou tenter de reprendre le dessus dans un petit jeu de contrôle...

Peut importait sa réaction, parce que sur le moment, il se sentait bien.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 02:15

Les yeux fermés, elle n’était qu’écoute…
Et sensations.

Parce que ce fut une sensation, un souffle sur son oreille, qui lui tira un délicieux frisson – pas de froid celui-là – avant que la voix, murmure évocateur, de Syles ne s’élève.
Il voulait goûter à sa peau ? Si elle s’était mise dans cette position, ce n’était pas pour rien, et elle se mordit la lèvre inférieure alors que celles de Syles glissaient sur la naissance de sa poitrine, traçant quelques sillons sur les arabesques de son tatouage encore un peu sensible.

Pourtant, la légère douleur qui en résultait était absolument exquise et générait un véritable maelstrom de réactions dans son ventre.
Quand ses dents mordillèrent la peau de Kaünis, cette dernière ne put retenir un gémissement de surprise et plaisir mêlés, expirant bruyamment en tentant de juguler le feu qui explosa dans son bas-ventre.

Littéralement.

- Sinon ça te va, comme repos..? Woops.

Il venait de terminer de déboucler toutes les sangles du bas de son haut de cuir et repoussa les pans de ce dernier du même coup, découvrant son torse ; la fraîcheur de l’air et l’excitation vinrent piquer sa peau et faire réagir tout son corps.

Elle avait du mal à respirer tellement elle était prise dans cet ouragan de sensations.
Sensations et contacts brûlants, dans tout son corps.
Non, elle n’avait plus froid…
Plus du tout.

Alors quand Syles reprit sa délicieuse exploration, elle se redressa et glissa ses doigts sur le torse nu du jeune homme, attrapant le haut de son pantalon pour le tirer à elle.

- J’ai.. Envie.. De toi.. asséna-t-elle en respirant entre chaque mot. Des dents se refermèrent sur le bout de son sein, et elle ne put s’empêcher de dire d’une voix beaucoup trop rauque, comme un ordre : Maintenant !


* *


Ils étaient allongés tous les deux dans leur plus simple appareil quand quelques bruits de branches craquèrent à une dizaine de mètres d’eux.
Malgré le nuage post-orgasmique, Kaünis fronça les sourcils et se tendit légèrement, prête à se relever si on les attaquait. Elle n’avait pas besoin d’armes pour se défendre, mais ses lames seraient plus pratiques, surtout qu’elle était complètement nue.

Elle pourrait utiliser sa greffe.
Parfaitement immobile, allongée sur le ventre, elle bougea à peine pour que Syles puisse se dégager, et attendit.

Si quelqu’un voulait s’en prendre à elle de toutes façons, sans la tuer, il devrait l’attraper. Et sa greffe marchait pour tout contact, avec n’importe quelle partie de son corps….
Donc au pire, elle donnerait du fil à retordre, et elle mourrait. Elle ne filerait aucune information comme ça.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 02:42

Syles se tendit d'un coup au son du craquement puis devint attente. Un moment plus tard, alors qu'il sentit promptement un pas non loin de là, il se leva d'un bon et attrapa l'homme, qui portait une armure légère, par la gorge. Il se recala par terre en l'étranglant, puis lui brisa le cou pour le faire taire. Il était beaucoup trop bien équipé pour être un simple voyageur. L'apprenti laissa échappé un murmure avant de repasser à l'attaque sur un deuxième homme non loin.

Le prix à augmenter, ou quoi?

Avec une énergie nouvelle, il sauta sur ses pieds et frappa un homme trois fois, lui cassa la mâchoire et lui enfonçant une côte dans le coeur. Il s'apprêtait à se jeter sur le troisième, de l'autre côté de Kaünis, mais celui ci venait de placer une point de lance sous la gorge de la jeune femme d'un geste vif comme l'éclair... Et de jeter un couteau non loin de Syles, dans l'herbe.

Toi, là, le crétin, tu te tranche la gorge vite fait ou ta copine y passe! Et plus vite que ça!

Un bon plan... S'il en profitait pour tué l'homme, son poids appuierait sur la lance, tuant Kaünis. Si la jeune femme faisait le moindre mouvement, il appuyait sur la lance et le résultat était le même... Cet homme était très prudent, trop prudent.

Syles lâcha un juron. S'il faisait comme l'homme voulait, Kaünis pourrait utiliser sa greffe le moment où il tenterait de la relever. S'il l'attaquait, c'était lui qui restait en vie et elle qui y passait... Mais quelque chose débloqua dans son cerveau, son corps activa un mouvement comme par réflexe, tourna sur lui même, l'homme tomba sur le sol, sa lance lui échappant des mains pour voler droit sur Syles, suivre sa main, tourner autour de lui puis s'élancer vers l'homme toutes pointes dehors. La lance transperça leur assaillant avant que qui que ce soit ne comprenne ce qui venait de ce passer. Syles commença à se r'habiller rapidement.


Il semblerait que le repos est terminer... Pour l'instant.

Il attrapa son manteau, lançant au passage son corset à la jeune femme avec un sourire taquin.

J'aime beaucoup le tatouage... Et tout le reste.

Son sourire s'agrandit alors qu'il sifflait son cheval puis le montait.

~~~

Cela faisait bien un moment qu'ils étaient en scelle, avançant à nouveau, quand le jeune homme décida de prendre la parole.

Alors, tu vas où, que je sache si je te suis jusqu'au bout ou si je dois faire semblant d'avoir une horrible douleurs au bras pour faire une autre ''pause''?

Un sourire blagueur sur les lèvres, l'apprenti attendait à moitié une réplique de la jeune femme...

Tout en se disant qu'il ne dirait pas forcement non à une autre pause éventuellement, hein.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 03:03

Elle ne bougea pas, mais elle vit clairement Syles se lever pour exécuter sobrement un premier assaillant, puis un deuxième, avant qu’une main ne lui attrape l’épaule pour la relever.
Son coude cueillit son assaillant sur sa première côte flottante qui craqua sous l’impact, elle remonta un genoux mais rata sa cible, et son adversaire plaqua la lame aiguisée de sa lance sous son cou, contre sa trachée, et elle s’immobilisa pour ne pas se blesser. Cela aurait été con, quand même.

Elle ne pensait pas que le prix ait pu augmenter d’un coup, déjà.
Et ensuite, Nana était morte. Pourquoi soudain on s’acharnait sur elle ?
Elle se souvint de ce qu’avait dit le Mentaï infiltré à la Citadelle, et serra les dents. Elle espérait vivement que ce ne soit pas ça…

- Toi, là, le crétin, tu te tranches la gorge vite fait ou ta copine y passe! Et plus vite que ça!

L’Envoleuse poussa un soupir en levant les yeux au ciel, mais ne bougea pas. Si, elle commença à reculer légèrement son coude droit pour arriver au contact avec la peau de l’homme, mais quelque chose se passa et soudain, Syles eut sa lance dans les mains et acheva l’assaillant.

S’époussetant un peu, et enlevant quelques herbes folles dans ses cheveux, Kaünis attrapa du bout des doigts son haut de cuir que lui donna Syles, et l’observa se rhabiller malgré elle.
Quand elle se rendit compte qu’elle n’avait pas bougé et regardé l’apprenti Envoleur s’habiller tout du long, elle piqua un fard, et se rhabilla elle-même aussi vite que possible.

- J'aime beaucoup le tatouage... Et tout le reste.
Elle grimaça un instant.
- T’es pas mal non plus, tu sais, roucoula-t-elle malgré elle.

Voyage vint vers elle avant même qu’elle ne la siffle, et elle monta en selle pour s’éloigner de l’endroit où étaient tombés les corps.

Ils avaient pris d’un accord tacite et silencieux la direction du sud.
Les chevaux trottèrent et galopèrent un peu, pour mettre plus de distance entre la ville et eux. Plus ils s’éloignaient et moins ils avaient de chance de croiser des gens qui en voudraient à la jeune femme.

Elle avait un peu de mal à mettre la main sur ce qui, exactement, aurait pu susciter un tel engouement autour de sa capture, à vrai dire. Mais, pour le coup, elle venait d’avoir une idée, et elle allait sans doute s’y tenir : retourner dans son village natal et retrouver les parents de Nana… Pour leur dire ce qu’il s’était passé. Ou peut-être qu’ils le sauraient, et que c’étaient eux qui avaient fait des pieds et des mains pour qu’on la capture, en fait. Elle verrait bien, et peut-être même qu’elle allait se jeter dans la gueule du loup mais bon…

- Alors, tu vas où, que je sache si je te suis jusqu'au bout ou si je dois faire semblant d'avoir une horrible douleur au bras pour faire une autre ''pause''?

La question de Syles la ramena à la réalité, et elle mit quelques secondes à intégrer le double sens de cette dernière… Répondit par un sourire malicieux.
- Toujours pas rassasié, beau gosse ? Elle se mordit la lèvre en pouffant, et fit passer une mèche de cheveux dans son dos. Une autre pause… Hummm.. Ça dépend, il faudrait innover cette fois-ci. Tu proposes quoi ?

Elle était à la fois très sérieuse et à la fois complètement provocatrice.
Bah il pouvait proposer quoi de toutes façons, qui la choquerait, hein ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 03:33

Je suis pas sûr, mais déjà si on commence à faire trop de pauses, on vas perdre du temps... À moins que tu ne veule faire une ''pause'' à cheval.

La provocation était une chose présente en tout temps entre eux et, franchement, il adorait ça... C'était bien mieux qu'être simplement ignorer comme Gil le faisait la plupart du temps... Et puis la compagnie de Kaünis était définitivement mieux que celle de l'envoleur, pour des raisons évidentes.

Il se replaça légèrement sur sa scelle, question d'être confortable, puis repensa à ce qui c'était passé plus tôt... Comment diable avait-il eu cette lance dans les mains et comment avait-il attrapé ce flèche? Il ne comprenait pas trop ce qu'il lui arrivait, mais il n'avait pourtant pas fait grand chose de spécial, c'était comme un vieux réflexe qui l'avait poussé à agir et, pour une raison inconnue, ça avait marché.

C'était vraiment à se demander ce qu'il se passait... Il sortit de ses pensés pour reprendre la parole avec une nouvelle réplique légèrement moqueuse et provocatrice.


La prochaine fois on feras la pause dans un arbre, tient, comme ça personne ne pourras nous surprendre avant que l'on ne les voient de haut...

Et ton esprit de Ts'liche, il as des idées?


C'était carrément pour la faire réagir et il trouvait toujours chacune des répliques de la jeune femme aussi drôle...

Encore qu'il aurait bien aimé comprendre le coup de la flèche et de la lance, parce qu'entre ses sentiments emmêler et tout ça, il commençait à avoir trop de questions sans réponses à son goût...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 03:48

Une pause à cheval, hein ?
Elle avait du mal à imaginer comment rendre une telle chose possible.. A part peut-être si Syles était assis normalement sur la selle et elle sur le pommeau. Cela la fit ricaner doucement, alors qu’elle se disait que avec les mouvements de la monture, le rythme serait sans doute vraiment chaotique…
Gigota sur sa propre selle alors que ces pensées faisaient réagir son ventre et rosir ses joues. Syles se replaça à ce moment-là aussi sur la sienne, et elle se demanda s’il avait eu les mêmes images qu’elle…

- La prochaine fois on fera la pause dans un arbre, tiens, comme ça personne ne pourra nous surprendre avant que l'on ne les voit de haut…
Et ton esprit de Ts'liche, il a des idées?


Elle leva le menton et se gratta la gorge un instant, coulant un regard sensuel vers Syles, et se passa la langue sur les lèvres.

- Dans un arbre, hein ? Ça veut dire qu’il faut qu’on soit assuré… Quoi, tu as envie de m’attacher c’est ça ?

Rien que cette pensée enflamma de nouveau son ventre, et elle prit une grande inspiration.
Ils étaient au milieu d’un endroit assez dégagé, et elle remit donc Voyage au trot, un sourire alambiqué sur les lèvres.

Quand ils repassèrent au pas plus loin, en passant sous les frondaisons d’Ombreuse, elle se tourna à demi vers Syles.

- Je pense que ça m’exciterait d’être… attachée ! fit-elle en se mordant la lèvre. Après tout, elle aimait quand il introduisait de la douleur, et à vrai dire rien que l’idée de ne pas pouvoir bouger l’inquiétait et l’excitait énormément. En fait, son excitation était bien plus grande que son inquiétude, et elle coula un regard soudain très sérieux vers le jeune homme.

Elle lui faisait donc confiance.
Là, il n’y avait plus de doutes possibles.

Prenant une inspiration, la jeune femme relâcha sa respiration lentement. Là, elle commençait à paniquer. Non, il ne fallait pas qu’elle panique. La tornade prenait de l’ampleur, dans son crâne, quand une phrase y résonna soudain.

« Tout ceux à qui je tiens finissent par mourir ou me trahir... »
Elle s’asséna une claque mentale, et poussa un soupir, en observant encore Syles sur son cheval.

Ouais, il avait vraiment fière allure.
Et ouais, clairement, son ventre ne cessait de l’appeler.
Ça tintait en elle, la réchauffait et l’humidifiait à la fois, ça faisait accélérer son coeur et rosir ses joues.
Se mordant la langue, elle ne sut pas comment réagir.

Réagir vis-à-vis d’elle-même.
Réagir vis-à-vis de Syles, aussi.

Voyage s’ébroua et elle reprit pied avec la réalité.
Ne perdit pas sa répartie cinglante.

- Mon esprit de Ts’liche veut être surpris, c’est pas le but de te donner des idées que je connais ! railla-t-elle, moqueuse.

Mais là, il y avait quelque chose qui pulsait en elle.
Doucement, mais sûrement.
Et de plus en plus fort.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 18:20

Je devrais peut-être te bâillonner et te couvrir les yeux, par l'occasion.

Cette fois, il essayer vraiment simplement d'avoir une réaction... Et si ça ne marchait pas, il ne savait pas ce qui marcherais. Il continua d'avancer tout en se demandant à moitié s'il était sérieux avec tout ça... L'attacher? Se faisait-il vraiment assez confiance pour ça? La jeune femme lui faisait apparemment confiance, pourtant il avait perdu le contrôle devant elle plus tôt. Certes, c'était Gil qui était intervenu, mais s'il la blessait?

Il ne voulait plus jamais perdre quelqu'un à qui il tenait et l'envoleuse était potentiellement la première personne autre que Gil qu'il considérait comme une amie depuis qu'il était arrivé au domaine...

Et encore, Gil était en bonne voie de récupération mais il avait encore du travail à faire pour que son apprenti ne lui fasse totalement confiance.


Et c'est des cordes ou des chaînes d'abord, j'ai jamais attaché une Ts'liche, moi.

Des chaînes... Et puis quoi encore, ce serais probablement inconfortable à souhait, avec le métal froid. Les cordes, au moins, seraient de température ambiante et--- Mais pourquoi diable pensait-il à ça comme si c'était déjà prévu et normal?

Une foule d'images toutes plus explicites les unes que les autres lui noyèrent l'esprit... Et chacune incluait des cordes, parmi d'autres accessoires. L'apprenti prit une grande inspiration et ferma les yeux pour tenter de chasser les images, ce qui fut la pire idée qu'il avait eu de la journée, puisque cela intensifia la présence des images en question...

Il les rouvris d'un coup, tenta de calmer son rythme cardiaque et de se replacer sur sa scelle pour accommoder un nouvel... Inconfort.

Syles jeta un regard à la jeune femme à ses cotés... Avait-elle le même genre d'images en tête?

Parce que là, tout de suite, il aurait bien fait une pause, tiens...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Ven 26 Fév 2016, 23:34

La bâillonner, ok. Lui couvrir les yeux… Pourquoi pas. Mais pas dans un arbre, quand même, hein. Il ne fallait pas non plus abuser. Même si elle avait appris à faire sans ce sens, elle préférait aussi l’avoir. Comme ça, elle pouvait contempler au passage ce qu’il se passait… Et anticiper.
Ça c’était excitant !

- Hé, mais pourquoi pas. Pas dans un arbre, par contre… piqua-t-elle d’une voix moqueuse.
Elle ne cessait d’imaginer des scènes plus émoustillantes les unes que les autres, et elle sentait que ses joues recommençaient à rosir. Elle n’avait toujours pas froid, et un sourire en coin étirait ses lèvres.

- Et c'est des cordes ou des chaînes d'abord, j'ai jamais attaché une Ts'liche, moi.

Kaünis éclata de rire, à gorge déployée, et quand elle réussit à contenir un peu son hilarité, elle se pencha légèrement vers Syles, un éclat à la fois inquiétant et vivace dans le regard. Lumineux.

- Si j’suis une princesse Ts'Liche, il faut pas abuser : des cordes c’est plus confortable !

Oh, ouais.
Et s’il la pendait, les coudes en l’air ?
Ou qu’il l’attachait à un arbre, bras écartés ?
Des positions, certaines saugrenues et d’autres très praticables, se glissèrent dans l’esprit de la jeune femme, qui ne cessait de se mordre la lèvre inférieure. Bientôt, de simples cordes devinrent des objets délicieusement érotiques, et qui pouvaient être utilisés dans toutes sortes de situations…

En avant. En arrière.
Soulevée ou allongée. A genoux ou assise.
Elle sentait presque le bassin du jeune homme venir claquer contre ses fesses, en fermant les yeux, à cause de la cadence de son cheval…
Les images prirent de nouvelles couleurs, s’animèrent dans son esprit.

Tout son ventre se contracta vivement, et elle en perdit son souffle.
Elle tenta de bouger sur sa selle, mais le frottement la paralysa brusquement sur place, et une vague de plaisir lui déferla dessus sans prévenir.
* Putain de bordel de merde *

Réussissant à reprendre un semblant de souffle tremblant, elle leva les yeux vers Syles.
Il devait avoir compris ce qu’il venait de se passer, non ?
Déglutissant avec difficulté, elle se passa une main tremblotante sur le visage.

- Tu peux être fier, dis donc. C’est la première fois que j’ai un truc comme ça à distance !

Il fallait qu’elle descende de cheval.
Elle jeta sa jambe droite par dessus l’encolure de Voyage, pour atterrir pas vraiment gracieusement sur le sol car ses jambes se dérobèrent sous elle, pas encore remises de son spasme de plaisir – ou parce qu’elle était encore un peu faible… ou les deux – et elle se rattrapa d’une main sur la terre, vacillante.

Peut-être qu’elle avait besoin d’une autre pause ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 00:14

Oh t'inquiète, je le suis, fier.

Sourire provocateur. La jeune femme descendit rapidement de cheval, ses jambes flanchant, alors que l'apprenti prenait appuis sur le pommeau de sa scelle avec ses bras tout en se penchant un peu pour la regarder.

C'est pas sérieux... Et où est-ce que je trouve des cordes dans le coin, moi?

Toujours un sourire sur les lèvres, le jeune homme était plutôt content d'avoir trouver cette réplique... Parce qu'il se retenait limite de lui sauter dessus, à Kaünis, sans plus de préparation.

Besoin d'une pause... Ou d'une ''pause''?

Sourcil arqué pour accentuer son sourire provocateur, l'envoleur sortit sa main d'un sac de scelle pour dévoiler une corde d'escalade qu'il gardait toujours dans ses affaires comme pour rajouter à le provocation...

En même temps, si elle disait '' Ouais, une ''pause'' '', il n'hésiterais pas hein... Surtout que son cerveau était remplis d'images pour essayer de trouver la meilleure façon de l'attacher... Simplement les mains et les pieds, où bien faire tourner la corde autour d'elles, serrant légèrement autour de ses seins et entre ses jambes pour augmenter la stimulation?

Et merde cette fois il ne dirait VRAIMENT pas non à une pause, parce que sur le coup, il s'en foutait, de quel nœuds utiliser...

Tant que c'était relativement solide...

Parce qu'il n'avait pas l'intention d'y aller de main morte.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 00:26

- Besoin d'une pause... Ou d'une ''pause''?

Prenant une inspiration sifflante, Kaünis regarda Syles par en dessous, car il était toujours en selle… Sentit le rouge lui monter au joues et la chaleur dans son ventre s’étendre brusquement quand il sortit une corde d’une des sacoches de sa selle.

Oh. La. La.
Elle n’avait plus vraiment de pensées cohérentes, à tout de suite.
Mais elle savait une chose : elle en avait un peu marre de lui sauter dessus, elle. Alors cette fois, elle allait tenter encore une fois de lui faire perdre le contrôle, à lui !

Son regard s’assombrit de désirs ardents, mais elle ne bougea pas.
Fixa intensément Syles, se passant lentement… doucement et sensuellement la langue sur les lèvres, se remordant la lèvre inférieure pour attirer son attention… Elle fit glisser une petite mèche de cheveux derrière son oreille, releva le menton fièrement, un sourire provocateur sur les lèvres.

- J’sais pas, ça va dépendre de toi. Tu veux quel… type de pause ? demanda-t-elle d’un ton plus que suggestif.
Se tournant, elle se tint à sa jument pour retirer sa ceinture de poches en cuir, ainsi que son harnais de cuisse, et les installer sur la selle.
Elle saisit les rênes de Voyage délicatement, faisant glisser ses doigts le long du lien en cuir si lisse, dont le contact était agréable quand même. Et elle les lui ôta avec élégance, laissa la jument s’éloigner pour aller brouter plus loin.

Elle était là, debout, la main droite sur la hanche.
La hanche légèrement relevée comme elle s’appuyait plus sur sa jambe droite.

- Tu n’oserais pas, hein ? le provoqua-t-elle d’une voix rauque, tapotant sur sa taille de ses doigts… agitant son autre poignet devant elle.

Peut-être même qu’elle se débattrait, juste pour le plaisir.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 00:48

Le sourcil droit de Syles s'arqua d'avantage... Parce que la seule chose qui lui permettait de resté en contrôle était une volonté de fer...

Parce qu'elle recommençait, un jeu de provocation pur et simple... Ce qui donna une idée très, mais alors TRÈS perverse au jeune homme pour gagner le jeu tout en lui donnant l'impression qu'elle gagnait. Il sauta de cheval, avec sa corde sur l'épaule, dé sangla sa scelle légèrement et s'approcha d'elle avec une lueur qui disait tout dans les yeux.


Et si j'ose?

L'apprenti détacha promptement le vêtement de torse de l'envoleuse, ayant retenu par coeur chaque mouvement requis pour l'enlever, puis continua de la dénuder, se rendant compte qu'elle se débattait à moitié pour ajouter au moment, et l'attacha promptement de façon à mettre son plan à exécution. Elle était immobile, mais les cordes semblait avoir du donnant... Parce qu'elles passaient sur chaque point sensible de la jeune femme, ce qui faisait que dès qu'elle bougeait, une vague de stimulation déferlait.

Il finit son arrangement en lançant un bout de la robuste corde sur la grosse branche d'un arbre et la soulevant à la force de ses bras... Avant de sourire et de s'écraser par terre.

Au fond, il ne faisait rien, n'avait rien à faire. Juste à rester là, admirer le spectacle et attendre... Parce qu'elle se faisait balancer par la corde. Parce que chaque petit coup qu'il donnait sur celle-ci appliquait une pression qui lui donnait des spasmes visibles... Et parce qu'au moment où il bougea enfin pour aller donner un coup de langue à l'entre jambe de la jeune femme, elle sembla carrément au bord de l’éruption... Et il arrêta, la redescendant au sol pour qu'elle se calme avant de recommencer le manège, lui interdisant autant que possible de trouver la vague de plaisir orgasmique dont elle semblait avoir besoin pendant que son corps se recouvrait de sueur.


Si tu veux quelque chose, t'as qu'à demander, tu sais...

Lueur légèrement prédatrice dans le regard... Parce que pour l'instant, la princesse Ts'liche, elle était sans défenses. Et qu'il comptait la noyer dans le plaisir jusqu'à ce qu'elle le supplie... Il avait de la difficulté à se retenir, bien sûr, mais ce sentiment de pouvoir et tout était au fond une chose extrêmement excitante.

Quand même, il espérait qu'elle abandonne bientôt, parce qu'il avait vraiment envie d'elle, là.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 01:29

S’il osait ?
Mais elle n’attendait que ça !

La lèvre inférieure encore entre les dents – décidément elle ne s’arrêtait plus de la grignoter – Kaünis baissa légèrement le menton, mais de manière parfaitement effrontée.
Déjà, Syles la déshabillait, et en résistance elle fit de même, entre deux gestes précis et vifs de l’apprenti sur ses propres vêtements.

Ouais, elle se débattait.
Ouais, elle le déshabillait aussi au passage. Non, plus précisément : elle tentait de lui arracher ses vêtements, mais il devait aussi gesticuler pour ne pas qu’elle le gêne dans ses mouvements lui non plus… C’était terriblement excitant. Affreusement exaltant. Douloureusement enivrant.

Il l’attacha, mais ne se contenta pas de lui immobiliser les poignets.
C’était à la fois un jeu et à la fois un défi plein de provocations. La corde s’enroulait autour d’elle, son contact rugueux contre sa peau, contre ses seins, contre son ventre… Contre son intimité, qui ne cessait de pulser au rythme de sa propre respiration.
Puis au rythme des balancements.
Syles avait réussi à envoyer la corde par dessus une branche d’arbre, et était parvenu à la soulever de son propre poids.

Le chanvre s’immisçait entre ses lèvres, et chaque micro-battement, micro-mouvement, ne cessait de lui lancer des dizaines de décharges de plaisir dans tout le corps.
Bordel, que c’était bon…
Parce que ça cisaillait sa peau. Elle sentait la brûlure divine sur ses poignets, dans le creux de ses coudes mais aussi sur sa taille, sur ses seins qui en devenaient encore plus sensibles… Seul le fait qu’elle soit atrocement excitée sauvait son intimité, car elle humidifiait tout sur son passage ou presque.

Mais..
Elle tenait bon.
Ça enflait, et la vague promettait d’être dévastatrice. Le fait cependant d’avoir pu éprouver plusieurs fois le plaisir dans le début de la journée permettait à Kaünis de garder juste un fil avec la réalité.
Dans cette tempête, cet ouragan, ce typhon de plaisirs et de jouissances superficielles mais déjà puissantes, seul le frottement de la corde, et…
Le contact chaud et humide de la langue de Syles, qui stimula un peu plus l’emprise des spasmes qui parcouraient tout son corps.

Non, ce n’était pas un orgasme… Mais bordel, c’était presque meilleur.
Et elle avait peur de ce que cela allait donner quand les écoutilles qu’elle venait de dresser lâcheraient.
Juste, parce qu’il manquait quelque chose. Elle avait besoin d’être possédée, elle le savait, pour que le plaisir prenne son dernier envol.

Elle ne disait rien.
Elle ne fermait pas les yeux.
Elle continuait de fixer Syles, alors que le plaisir enflait dans chacune des cellules de son corps. Elle n’était plus vraiment là, mais suffisamment juste pour voir que le jeune homme avait de plus en plus de mal à se contrôler. Elle pouvait encore tenir… peut-être l’éternité, dans cet océan de plaisirs, pas besoin d’être submergée pour surfer sur la jouissance !

- Si tu veux quelque chose, t'as qu'à demander, tu sais...

Redressant un peu le menton, Kaünis sentit la corde s’enfoncer un peu plus dans son sexe, réussit à embrasser le plaisir pour ne pas qu’il la noie.
Ouais, elle surfait.

Alors, provocation pure, elle leva les yeux au ciel.
- Si tu veux un truc, t’as qu’à le prendre, tu sais…

La corde commençait à irriter un petit peu l’arrière de ses fesses, et la sensation brûlante lui donnait envie de plus, aussi.
Plus, encore, partout.
Elle voulait qu’il la possède, entièrement, là…

Elle se contenta de passer très lentement sa langue sur ses lèvres, puis sur ses dents, ouvrant la bouche dans un O invitant à le posséder, elle aussi….

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 02:01

Surprise d'abord. Parce qu'elle voulait toujours joué à ça... Et parce que d'un coup, le désir de Syles s'enferma derrière la seule chose plus forte que sa volonté : son esprit de compétition.

Elle voulait joué à ça? Très bien. Il relâcha juste assez la corde pour qu'elle soit au sol... Puis resserra le tout pour mettre fin aux vagues de plaisir avant de la laisser là, de faire un long et faux bâillement et de se coucher le long d'un arbre.


Si tu veux jouer, jouons...

L'apprenti attendit un instant avant de se caler comme ça et de fermer les yeux tout en contrôlant ses pensés. Si elle n'abandonnait pas, il attendrais qu'elle sois presque complètement calme puis, juste avant qu'elle ne parvienne à chassé ses envies avec de la volonté, la ramènerais au bord du gouffre...

~~~

Syles se relevas de nouveau, retournant titiller les envies de Kaünis. Il ne se contentait plus de l'exciter en la touchant ou en léchant un peu, non, il foutait les dents et il explorait tout, mais alors TOUT son corps à grands coups de langues. Ce petit exercice lui avait appris chaque point particulièrement sensible de la jeune femme. Lentement mais surement, il devenait un expert dans cette torture sexuelle du corps de l'envoleuse dont il vérifiais les liens régulièrement pour éviter qu'elle ne s'échappe.

Si elle voulais l'orgasme tant attendu, elle devrais se soumettre... Avouez à son tortionnaire son désir. Parce qu'il devait l'entendre. C'était là la clef. Elle devait abandonner, avouez son besoin d'orgasme... Avouez qu'il était le seul, sur le moment, qui pouvait le lui donner.

Certes, il avait lui même un besoin primal au fond de son corps, mais il avait vécu toute sa vie selon une règle : Ne jamais abandonner. Et ceci lui permit de tenir bon...

Il savait qu'elle finirait par abandonner. Un jour, une semaine, peu l'importait, sur le moment. Il ne pouvait pas juste se jeter sur elle. Syles avait désormais besoin, plus que tout, de l'entendre abandonner.


On repart pour un tour... Tu sais quoi faire quand t'en auras marre.

Il la gardait en permanence sur le bord de l'orgasme qui lui ouvrirait les portes du désir accumulé... Et si, en deux fois, cela ne faisait pas tant que cela, les yeux de la jeune femmes semblait désormais presque comme vides de tout sauf de désir. En fait, il n'était même pas sûr qu'elle puisse, dans son état du moment, parlé. Mais elle était forte... Et si elle n'abandonnerais pas, cette fois, il n'avait plus qu'un truc dans son sac... Un truc qu'il ne voulait pas essayer, par peur de la blesser pour de vrai, mais qu'il se devait de tenter avant d'abandonner lui même... Parce qu'elle l'avait défier, parce qu'elle s'attendait à ce qu'il donne tout ce qu'il avait pour la faire le supplier...

Et parce qu'il ne la décevrais pas, sur ce point là.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 02:18

Elle se délecta de la surprise de l’homme, qu’elle vit clairement sur son visage et dans ses yeux. Et puis, cette flamme au fond de son regard… Il la voulait, tellement fort, elle le voyait. Mais la volonté de Syles était plus forte que tout cela, et elle n’avait qu’une envie : aller faire s’effondrer ce dernier rempart, entre elle et lui.

Parce qu’elle avait déjà abandonné auparavant, par deux fois déjà.
Elle savait à quoi s’en tenir avec elle-même.
Pouvait-il la briser ? Non ; elle était la seule à pouvoir le faire. Elle était la seule, parce qu’elle contrôlait ce qu’il se passait en elle, ce qu’elle disait, où elle allait, quoi qu’il en dise. Quoi que sa greffe puisse lui faire croire au fond.

Rage et Volonté avaient guidé sa vie pendant de très longues années. Sa colère était si forte, elle pouvait tout balayer sur son passage, et elle l’en avait empêchée pendant tout ce temps grâce à cette volonté, si forte, plus résistante que la Vargelite ; et même la rage ajoutée pour pouvoir prendre en main sa greffe, finalement, s’y pliait la majorité du temps.

Alors, le plaisir était-il plus fort que la rage ?
Le besoin vital d’orgasme plus fort que ces cyclones de fureur ?

Son cerveau hésitait vraiment.
Ses hormones faisaient des bonds dans ses veines, alors que Syles ne cessait de l’emmener si proche de la délivrance par la jouissance, et de l’en éloigner.

Non, elle ne pouvait pas bouger.
Mais elle pouvait profiter.
Profiter du fait qu’elle était le centre de l’attention du jeune homme.
Profiter du fait que malgré les vagues de plus en plus hautes, malgré le besoin d’être submergée, noyée, elle ne cessait de recevoir des éclaboussures de plaisir de plus en plus fort ; de plus en plus lointain aussi.

Quand cela s’arrêtait, les irritations de la corde, les brûlures, faisaient pulser son sang dans ses veines ; l’adrénaline affluait et refluait en même temps. Y avait-il une réelle délivrance à tout cela ?
Etait-elle encore connectée à la réalité ?
Oui, des gémissements s’échappaient de sa gorge… Tout comme des grognements s’échappaient de celle de Syles. Mais pas question d’abandonner.
Elle voulait toucher du bout des doigts le point de rupture de Syles, elle aussi.
Savoir ce qu’il y avait derrière toutes les couches de sa carapace.
Est-ce qu’elle avait suffisamment confiance en lui ? Sans doute… Ou pas.

Peu importait.
Elle ne le défiait plus, car il s’enfermait à chaque fois derrière une nouvelle porte.
Mais elle ne céderait pas, elle n’abandonnerait pas.

C’était frustrant.
Les vagues se succédaient, de plus en plus serrées… S’arrêtaient soudain, révélant un immense vide, une immense pulsation qui ne demandait qu’à être comblée ; c’était comme si elle avalait un immense rocher à chaque fois.
Elle aurait voulu la crier, cette frustration. La hurler.

Elle se contentait de se taire. De serrer les dents.
Plaisirs et douleurs se mêlaient de plus en plus étroitement, la menant sur un précipice qu’elle n’avait jamais vu, jamais connu, jamais arpenté.

Un précipice dans lequel elle pouvait tomber. S’écraser tout en bas, dans le noir.
Mais elle pouvait aussi s’envoler…
Elle s’envolerait !

Qui avait dit que le Chaos prenait ? Que le Chaos violait ?
Elle s’offrait.
Elle offrait sa frustration.
Elle dévoilait sa pulsation intérieure profonde.
Pour s’élancer toujours plus loin.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 02:55

Syles se leva, voyant le besoin éclairé les pupilles de la jeune femme une fois de plus alors qu'elle s'attendait à ce qu'il lui offre sa nouvelle vague de plaisir...

Mais il commença plutôt à ranger ses affaires. Il prit le temps de placer ses bagages et, enfin, de la détacher pour placer la corde, humide de sueur et d'une substance tout autre par endroits, vint trouver sa place dans un sac de scelle... Non loin quand même, parce que la bête qu'il enfermait en lui avec toutes ses émotions primales, rage, haine... Plaisir et désirs compris, était sur le point de sortir... Il savait qu'il ne tiendrait pas. Si elle abandonnait ou si elle n'abandonnait pas, ça ne changerait pas grand chose.

De toute façon, elle verrais ses véritables capacités, quand il n'était rien d'autre que du désir personnifié... Et cela lui faisait plutôt peur, à lui.


Puisqu'il n'on ne veux rien, on devrais continuer je crois...

Dernière chance. Si elle se contentait de se rhabiller et de monter son cheval il s'empresserais de l'attraper, la jeter par terre et...

~~~

De la peau humaine, féminine. Rien n'importait. Qu'elle pleure, qu'elle rit, qu'elle ne fasse rien, ce n'était pas important. L'homme attacha l'envoleuse avec efficacité, plus de jeux, plus de gentillesse et de douceur. Un besoin pressant était tout ce qui le menait.

Elle n'était pas une amie, une femme qu'il considérait comme égal, elle était un outil pour laisser couler sa frustration. Il la sentit vibrer, les murs de son intimité se resserrant autour de son membre. Elle avait la respiration courte, semblait sur le bord de l’inconscience, c'était la troisième fois qu'elle vibrait ainsi, la deuxième fois qu'une vague de plaisir lui faisait lâcher du sperme, sur le ventre et le dos de la jeune femme, une partie de son cerveau se rappelant son traumatisme du rêveur, tentant tant bien que mal de l’empêcher de s'abandonner ainsi à son plaisir pour ne pas qu'il y ais de conséquences, bien qu'il portait de moins en moins attention à tout ça.

Il entra de nouveau en elle, grognant son triomphe en trouvant refuge dans le corps chaud et humide, ne perdit pas de temps à se lancer dans un mouvement rude et rapide immédiatement et s'attaquant de nouveau aux seins de l'envoleuse avec ses dents, n'ayant rien de la restreinte qu'il exerçait auparavant. Il était désir. Il entendit la jeune femme prononcer un mot, mais n'y portait pas attention. Que ce soit un ''Stop...'' Ou un ''Plus...'' Il s'en foutait bien, il n'était pas là pour elle, mais pour lui...

Et il était brutal. Il sentit une nouvelle vague de désir déferlé en lui, ce qu'il restait de Syles Agarest, au fond de son crâne, se battait de toute ses forces contre cette bête primale pour regagner le contrôle, ne serais-ce que le temps de s'assurer de ne pas lâcher cette vague à l'intérieur de la jeune femme. Ni l'une ni l'autre des deux parties de son esprit ne voulaient abandonner, il ne lui restait qu'une demi seconde pour réussir à sortir son membre brûlant de désir avant qu'il ne sois trop tard, il devait le faire maintenant...

Maintenant ou jamais...


~~~

Le frontalier revint à lui alors qu'il avait son membre poussé dans la bouche de l'envoleuse, qui était couverte de sperme, et recula aussitôt avec une peur brutale, primale dans les yeux.

Il n'avait pas voulu... Il savait qu'il aurait du abandonner plus tôt, ne pas se pousser à bout comme ça... Mais son foutu esprit de compétition avait prit le dessus... Il remarqua soudain que cela n'était pas le plus important et, tout en détachant la jeune femme et lâchant un petit ''Désoler'' alors que sa voix brisait presque sous l'émotion de savoir qu'il était responsable de son état, posa la question qui roulait dans son crâne à milles à l'heure.


Est-ce que j'ai... Tu sais, avec tout ce sperme... Enfin est-ce que j'ai fait ça... En toi?

Il espérait que non. Elle lui avait parlé d'un souvenir douloureux à ce sujet et il ne voulait pas être responsable d'une autre expérience de ce genre.

* Putain mais t'est vraiment con, Syles, t'aurait pas pu penser un peu plus, non?! *

Il se traitait mentalement de tout les noms alors que la jeune femme recrachait du sperme... Mais bon dieu, combien de fois avait-il... Et voilà, c'était ce qu'il arrivait quand il débloquait cette foutu porte sur ses émotions, il se retrouvait à étrangler un apprenti ou à carrément violé Kaünis... Parce qu'elle l'ais voulu ou non au début, il ne pensait pas qu'il soit possible de ne pas dire ''Non'' à un moment après tant d'abus... Il s'écrasa par terre, se sentant au bord des larmes.

Je... Je suis désolé.

Vraiment...

Il avait été très con.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 03:33

Elle ne s’était pas rhabillée.
Libérée de la brûlure de la corde, tout son corps pulsait avec une violence inouïe. Ça battait dans ses tempes, son cerveau n’avait sans doute plus beaucoup de sang qui l’irriguait parce que ce dernier avait pris toute la place de ses sensations physiques, de tous les contacts, rugueux ou charnels, qu’elle avait, et qu’elle subissait.

Ça pulsait partout, mais elle resta là, à genoux, le regard fixé sur Syles.
Elle avait perçu le changement.
Infime.
Qui avait transformé l’éclat inquiétant et sombre dans son regard en un véritable puits de noirceur. Puits de désirs primaires et violents. Puits de possession à l’état pur ; à l’état le plus brut envisageable. Possible, même.

Kaünis souriait, alors que l’apprenti touchait le fond de lui-même.
Elle souriait quand cette bête, si bien enfoncée dans son crâne, prit le dessus. La prit violemment, puissamment, sans vraiment lui demander son avis.
Pas besoin de lui demander.
Parce qu’avec tout ce qu’elle avait subi, elle n’attendait que cela.
Qu’il lâche tout.
Qu’il la prenne elle, et elle seule.
Parce qu’elle était là, et parce que soudain, elle se sentait exister. Exister, être bien plus vivante qu’à n’importe quel autre moment de sa vie.
Vivante à en avoir mal.

Il défonçait littéralement son vagin, mais la douleur était à la fois bloquante et exquise.
Elle enflait, se propageait dans son ventre ; elle ne pouvait pas bouger, se faisait remplir, bourrer ; oh ouais son corps avait mal mais là c’était sa conscience qui jubilait.

C’était comme ça qu’elle voulait appartenir à quelqu’un. De manière primale, instinctive, rien d’autre ne comptait plus que ce membre qui comblait chacun de ses vides ; qui irritait son clitoris ; qui tapait si fort contre le fond de son vagin, contre le col de son utérus…
Si fort.

Tellement de puissance dans ce coup de rein, tellement d’abandon, de pulsion débridée et enfin libérée.
Tellement de jouissance dans la douleur ; dans ces morsures qui traçaient des marques de dents sur ses seins, et même en faisaient exploser les vaisseaux en suçon devenus violets.
Chaque contact faisait tellement mal.
Chaque contact apportait tellement de satisfaction !

Elle voulait le posséder elle aussi, tout entier.
Elle ne réalisait pas ce qu’il se passait non plus.
Elle n’était plus que sensations.

Plaisirs et souffrances

La peau à vif.
L’âme à nu.

Son sexe sur sa langue, qu’elle happait avec plaisir, alors que même elle n’arrivait plus à avaler sa salive ; alors qu’il venait taper contre le fond de sa gorge, lui baisant littéralement la bouche, montrant par la même occasion qu’elle n’avait aucun réflexe laryngé… En tout cas pas dans un tel état d’excitation.

Quand le liquide chaud vint s’écraser contre le fond de sa gorge, elle voulut déglutir enfin, mais il se retira brutalement d’elle, et elle eut cette impression prenante de vide, qui la ramena elle aussi à la réalité, lui faisant lever les yeux vers Syles.

Elle cligna des yeux quand le jeune homme la détacha brusquement, vacilla un instant, et fronça les sourcils à sa question.

- Euh… Je sais pas, dit-elle doucement, car elle peinait à ramener tous les bouts de son cerveau ensemble pour les réassembler. Mais j’ai des précautions maintenant. Les rêveurs m’ont filé de quoi pallier à ce genre de… problèmes. acheva-t-elle, en se léchant les lèvres parce que le sperme commençait à y sécher en craquelant et que ce n’était pas exactement agréable.

Elle fit rouler ses épaules, déplia ses coudes, observant par la même occasion les traces de brûlures que la corde avait laissé sur sa peau. Sourit fièrement.

- Je… Je suis désolé.

Ramenée au présent par le ton pitoyable de Syles, elle passa ses paumes sur ses poignets pour éprouver leur irritation, mais fronça brusquement les sourcils.
Elle vit clairement les larmes dans les yeux du jeune homme, même si elles ne coulaient pas encore sur ses joues.

- Hé… dit-elle tout doucement, d’un ton infiniment rassurant. Elle piqueta sa joue gauche d’un baiser, remonta doucement sur son œil, qu’elle embrassa aussi, et fit de même avec le droit. Lui sourit tendrement. J’ai… adoré. C’était l’extase absolue, sourit-elle, retenant à grand peine l’engouement et l’émerveillement dans sa voix. Elle avait envie de crier.

Tout son corps pulsait encore, mais c’était une délicieuse sensation de félicité qui l’enveloppait toute entière.

- Tu n’es pas un monstre, commença-t-elle doucement. Soudain, ses pensées se figèrent, et une boule se forma dans sa gorge. Il lui fallut quelques secondes pour comprendre. Pour assimiler. Pour finalement se musser contre le torse de Syles, alors qu’ils étaient encore tous les deux nus, mais sans plus aucune arrière pensée, pour cet instant.
Juste le rassurer…
Lui dire ?
- Ou alors, je suis folle amoureuse d’un monstre. Au pire, c’est pas grave, acheva-t-elle du bout des lèvres.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 04:04

You hope the wound heals
But it never does...
That's cause you're at war with love,
You're at war with love.
Yeah.

~~~

Le souffle de Syles se coupa un instant. Elle n'était pas fâché... Elle ne lui en voulait pas, elle n'avait pas détesté.

Elle avait aimé... Et elle était folle amoureuse? D'un coup, l'apprenti trouva un état dans lequel il n'avait pas été depuis une éternité.

Il n'avait pas à avoir peur. Il n'avait aucune raisons de cacher ses émotions... Elle l'acceptait. Peu importe qu'il soit un monstre, elle l'acceptait. La serrant contre lui, il déposa un baiser sur son front en laissant s'échapper un murmure.


Le monstre et la princesse Ts'liche... Ça prenait au moins ça...

~~~

Lonely days of uncertainty,
They disappear when you're near me.
When you're around my life's worthwhile...
And now I long to see you smile

~~~

L'apprenti sentit un sourire étiré ses lèvres alors qu'il déposait un second baisé sur le front de l'envoleuse, prononçant dans un murmure à peine audible cinq mots.

Cinq petits mots qui voulaient tout dire.

Cinq mots qu'il ne se rappelait pas avoir un jour prononcer.

Trois de ces mots dont il avait ignorer le sens depuis toujours.


Moi aussi, je t'aime.

~~~

Heureusement pour eux, ils avaient trouvé une source d'eau leur permettant de se rafraîchir, mais surtout de se laver, avant de se rhabiller pour continuer. Préparant sa scelle avec une conviction retrouvé et un nouveau sentiment de légèreté, Syles grimpa sur sa monture dans un ensemble presque parfait avec Kaünis...

Quand même, avec l'état de l'herbe, s'ils avaient encore des poursuivants ils n'auraient pas fini de se demander ce qui pouvait bien être arriver dans cet endroit... Et cette pensé tira un sourire au jeune homme. Parce qu'ils ne devineraient jamais. Parce que ce qui était visible n'était que les préalables.

Parce que ce qui était vraiment important était imprimé dans son crâne en lettres de feu.

''Ou alors, je suis folle amoureuse d’un monstre. Au pire, c’est pas grave.''

Il ne savait pas ce que le futur lui réservait...

Mais il se sentait capable d'y faire face, peut-importe ce que c'était...

Parce qu'ils s'aimaient...

Et parce qu'ils étaient libres en tout point, l'un comme l'autre.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 04:42

Le monstre et la princesse Ts’Liche.
Kaünis éclata de rire. Un rire-trille, un rire-merveille, un rire-libre. A gorge déployée.
Syles avait semblé ne pas la croire l’espace d’un instant, et une sorte de masse pleine de piques s’était littéralement glissée dans sa gorge… Elle avait dit une connerie. Il allait partir. Elle paniquait…
Jusqu’à ce relâchement.
Relâchement total des muscles de l’apprenti Envoleur, et cette étreinte, un peu plus forte. Peau contre peau. Vautrés l’un dans l’odeur de l’autre.

Le baiser, sur ses cheveux, tira Kaünis de l’état de demi-sommeil dans lequel elle était en train de plonger. Oui, elle avait terriblement envie de dormir, tout son corps s’était relâché, elle flottait dans une bulle post-coïtale, post-orgasmique, qui la tirait vers les limbes du sommeil.

Murmure lointain.
- Moi aussi, je t’aime.


* *


Elle se sentait légère.
Légère, sur son petit nuage.
Enveloppée d’une douce chaleur.
Cocon de protection.

Elle se sentait bien.
Attractive et sauvage.
Fière et libre.
Bestiale et primale.

Elle coula un regard vers le jeune homme, se demandant s’il ressentait la même chose. Le feu dans son regard lui répondit mieux que des mots, et elle prit une grande inspiration.
Écarta les bras, rejeta la tête en arrière.

Se mordant la lèvre, elle revint à la réalité dans une nouvelle inspiration, et posa son regard sur Syles.

- Tu as rendez-vous avec Gil, non ? commença-t-elle dans une question qui n’en était pas vraiment une. Alors, comme elle n’attendait pas vraiment de réponse, elle continua. Je vais retourner dans mon village natal. Je veux retrouver les parents de Nana, elle ne précisa pas qui était Nana, car Syles comprendrait. Et au pire, s’il ne comprenait pas, il n’avait qu’à poser la question. C’est au nord de la jungle d’Hulm.

Ouais, ils allaient sans doute être séparés pendant plusieurs semaines. Voire plus. Gil ne savait jamais vraiment lui-même où il emmenait ses apprentis, et pour combien de temps, alors forcément elle ne s’attendait pas à voir débarquer Syles de sitôt.

- Rendez-vous au Domaine ?

Murmure du bout des lèvres.
Infime déception.
Regard flamboyant.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 739
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 05:05

Sourire toujours sur les lèvres, l'apprenti écouta la jeune femme alors qu'elle disait qu'elle allait trouver les parents d'une certaine ''Nana'', dont le nom lui disait vaguement quelque chose.

Il ne posa pas de question. Elle était aussi libre que lui et elle avait sa vie. Répondit simplement à sa demi-question.


J'y serai.

Pas de dates, pas même de mois ou d'années. Parce qu'il s'agissait là d'une promesse qui ne s'encombrait pas de telle choses. D'une certitude ancrée au fond de leurs âmes.

La monture du jeune homme se mit au galop rapidement, valsant entre les arbres et disparaissant en quelques secondes.

Il avait un rendez-vous au sud d'Ombreuse et pas énormément de temps pour s'y rendre... L'apprenti écarta les bras, sentit le vent sur son visage souriant.

Il se sentait bien...

Il avait trouvé sa raison pour continuer.


HRP:
 

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Envoleuse
avatar

Nombre de messages : 947
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] Normal is not the norm [ Syles ]   Sam 27 Fév 2016, 19:45

Elle cligna des paupières à la réponse brève de Syles.
Sourit.
Pas besoin de plus, hein ?
C’était comme une promesse. Ils se retrouveraient.

Le monstre et la princesse Ts’Liche !
Elle arrêta Voyage pour le regarder s’éloigner au galop, vers le Sud d’Ombreuse. Où il devrait retrouver Gil. Est-ce que le Maître Envoleur serait un peu à l’heure, finalement, ou pas ?
Si l’Envoleur était à l’heure, elle serait clairement agacée.
Mais bon, son apprentissage à elle était terminé. Peut-être avait-elle contribué, au fond, à l’évolution de Gil ? Elle avait envie d’y croire un peu… Parce que quand même, elle en avait vraiment chié avec lui !

Le cheval et Syles disparurent doucement à l’horizon, petit point éphémère,,,

Elle soupira.
Fit tourner Voyage sur elle-même, et la mit au trot.

Pour repasser du côté Est du Lac Chen, travers les Montagnes de l’Est pour remonter l’affluent du Loutoubre. Retrouver Choke-Al. Retrouver la famille de Nana, et leur expliquer. Ou pas leur expliquer, mais en tout cas les informer…
Elle se demandait réellement pourquoi finalement on avait mis sa tête à prix. Parce que avant tout cela, elle en avait déjà décimé, des gens reliés à l’Empereur, d’une manière ou d’une autre. Nana voulait avoir des informations, et elle était persuadée qu’elle en détenait…
Ce qui n’était pas faux, n’est-ce pas. Kaünis en savait d’ailleurs sans doute plus que plusieurs Maîtres Envoleurs, et surtout beaucoup plus que n’importe quel apprenti, sur le Chaos, son organisation, et surtout ses têtes pensantes de Mentaïs. Mais elle ne délivrerait absolument aucune information…

Un noeuf vint serrer sa gorge, des images balayer son cerveau…
Ébranlant soudain cette certitude.
Se mordant la lèvre, la jeune femme haussa les épaules, les repoussant de sa volonté.

Non, elle ne cèderait pas.

Un sourire mauvais sur les lèvres, elle se dirigeait donc vers son but.
Déterminée.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
[-18] Normal is not the norm [ Syles ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» [Recherche] Safari de type normal.
» Je cherche un pokemon tank de type normal!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Chen-
Sauter vers: