AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur


Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Sam 21 Mai 2016, 06:27

Kaünis eut à peine le temps de cligner des paupières que Syles retournait son mouvement pour prendre le dessus. Oho, il voulait mener encore la danse ? A elle, ça lui allait carrément. En fait, elle adorait ça, quand il prenait les devants, finalement. C’était épuisant, arrassant, mais tellement intense !
Se mordant les lèvres, l’Envoleuse fut interrompue par le baiser de Syles. Surprise, elle entrouvrit les lèvres pour laisser passer la langue de l’Envoleur dans sa bouche, se presser dans l’humidité de la sienne, danser avec lui dans la chaleur du baiser.
C’était bon, finalement, d’embrasser. Surtout Syles. Non, en fait, il n’y avait finalement qu’avec lui qu’elle appréciait les baisers, les vrais. Ça faisait un écho dans tout son corps, ça faisait palpiter son coeur, ça brûlait ses sens et envoyait voler des papillons dans son ventre.

Putain, elle avait des papillons dans le ventre quoi !
Un léger tremblement s’empara d’elle alors que Syles se décollait de ses lèvres, elle voulut un instant se dégager mais il la prit de court.
- Vos désirs sont des ordres, oh grande princesse Ts’liche. Elle en resta interdite un instant, se demandant s’il était vraiment sérieux, avant de croiser son regard malicieux. Alors seulement, un sourire en coin étira ses lèvres. Elle avait encore des papillons dans le ventre, mais ils commençaient à prendre feu. C’était plus rassurant, comme sensation. Ça faisait moins peur.

Elle avala littéralement les lèvres de Syles quand il se repencha sur elle pour l’embrasser. Glissant sa langue sur les lèvres du jeune homme, elle les mordit au passage pour éprouver leur texture juste parfaite. La chaleur de sa bouche était exquise, alors que sa main traçait des traits de feu sur tout son corps.
Ses caresses brûlaient sa peau, elle tendit les seins en avant pour affleurer le torse de Syles… Rah, ils avaient encore des vêtements !
Kaünis grogna brusquement, tentant de se redresser sur un coude pour enlever son pantalon et son haut à Syles. Elle voulait sentir la chaleur de son corps entier, s’y vautrer, s’enrouler dedans comme dans une couverture. C’était tellement… apaisant d’être contre sa peau.

Elle pouvait s’envelopper de son odeur, se revêtir de la texture de sa peau, apprécier le rebondit et le dessin de ses muscles. C’était infiniment sécurisant, relaxant même.

Que la suite soit tendre ou violente, c’était pareil.
Elle appréciait tout autant, voire carrément plus, cet instant de “avant”. C’était ça qu’on appelait les préliminaires, finalement. Un truc qu’elle n’avait jamais vraiment… pratiqué. Elle avait en fait jamais compris ce que ça voulait dire. Est-ce qu’elle aurait dû avoir peur ?
Peut-être.
Mais là, elle était juste bien. Elle pouvait écraser sa poitrine contre les pectoraux saillants de Syles. Elle pouvait enfoncer son bassin dans le sien. Elle pouvait enrouler ses jambes autour des siennes. Elle pouvait enfoncer ses doigts dans ses cheveux pour l’embrasser encore.

Tout son corps la brûlait.
Non, ce n’était même plus une brûlure, c’était un brasier. Elle cramait de l’intérieur, littéralement. Son corps était en feu, et pourtant elle continuait de prendre son temps, car elle voulait juste en profiter.
Mais le besoin se faisait de plus en plus pressant.
Contrôle.
C’était difficile de ne pas succomber aux pulsions violentes et brutales. Mais c’était aussi tellement bon de leur résister, ça rajoutait quelque chose d’indescriptible mais d’atrocement intense.

Ses doigts parcouraient chaque fibre de muscle dessinée sous la peau du dos de Syles, avant de finalement descendre dans le creux de ses reins pour attraper ses fesses en y enfonçant ses ongles d’une pulsion incontrôlable.
Poussant sur ses jambes, elle laissa son pubis aller à la rencontre du bassin de l’Envoleur, alors qu’une de ses mains se glissait sur son sexe gonflé, si dur et large, si tendu et long, gestionné de désir brûlant lui aussi.

Alors, elle fit un truc trop bizarre, le pénis de Syles entre les mains, alors qu’elle le guidait vers son sexe pour qu’il la pénètre enfin…
Elle planta son regard dans celui du jeune homme. Envoya ses lèvres à la rencontre de celles de l’Envoleur, une  seconde. Juste avant de murmurer.
- Putain, je t’aime.
Elle bascula le bassin à ce moment-là pour accueillir toute la longueur du sexe de Syles en elle, dans un cri de plaisir qui lui arracha le fond de la gorge brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Mar 24 Mai 2016, 05:35

When I need to be saved,
You're making me strong, you're making me stand.

Never will fall, never will end,
Shot like a rocket up into the sky,

Nothing could stop me tonight.

Le jeune homme ne put s'empêcher de sourire légèrement, amusé, quand Kaünis fit un ''putain je t'aime'' avant de s'empaler sur son membre et qu'ils commencèrent à bouger en même temps, parfait concert établissant le même rythme.

Il attrapa un sein dans sa bouche au passage pour le titiller de sa langue et des dents, les légers tremblements de la jeune femme un parfait remède à ses interrogations et ses hésitations, elle le faisait se sentir accepter, unique, important...

Invincible.


You make me feel invincible,
Earthquake, powerful.

Just like a tidal wave,
You make me brave.

You're my titanium,
Fight song, raising up...

Soufflant un moment, le corps encore bouillant de l'envoleuse contre le sien, tout aussi chaud, le frontalier observa un moment le ciel... Son sperme coulait surement encore de l'intérieur de sa compagne, son corps ayant un peu exagéré sur le dosage nécessaire, mais au moins ils étaient sûrs que ça n'aurait pas de conséquences, se dit-il...

Il se sentait drôlement bien, même s'il avait si chaud qu'il aurait put être fait de charbons ardents. Déposant ses lèvres sur le front en sueur de la jeune femme, il se dit qu'il était tout aussi taré, côté sexe, voir plus, depuis qu'il avait plus de contrôle...


...Like a roar of victory in a stadium.

Un grondement presque animal sortit de la gorge du jeune homme alors qu'il poussait son désir tendu au plus profond de sa partenaire, touchant le fond avec l'envie inhumaine de tenter de se pousser encore plus loin dans son corps, chose totalement impossible, et qu'il jouissait dans cette profondeur ultime pour la seconde fois...

Son endurance, déjà pas mal, avait augmenter en flèche depuis qu'il connaissait Kaünis et il ne ralentit même pas, son sexe tellement habitué qu'il ne ramollit pas, devint plus dur encore, si c'était seulement possible. Génocide sexuel c'était le cas de le dire, car si elle avait été un peu fragile du coeur, l'envoleuse aurait probablement claquer là, à se faire baiser.

Le contrôle qu'il exerçait sur sa vitesse et sa force rendait ça carrément plus violent que quand le monstre l'avait fait, pas le passé. Elle trembla sous lui d'un orgasme pendant lequel il ne prit pas la peine de ralentir, rajoutant même un petit peu de vitesse et de force dans chaque pénétration, rajoutant à la violence des tremblements et des gémissements pendant qu'il lâchait le globe de chair qu'il avait entre les lèvres pour rejoindre celles de sa complice préférée, capturant son souffle et ses gémissements dans un long baiser intense à souhait...

Alors même que sa propre accélération tirait une autre série de jets de semence dans l'orifice occupé par son sexe.


Who can touch me cause I'm,
I'm made of fire.

Who can stop me tonight,
I'm hard wired.

You make me feel invincible...

Moi aussi.

Réponse en retard à son ''Je t'aime'', beaucoup trop en retard pour la plupart des gens...

Mais leurs minutes, à eux, étaient plus longues que celles des autres.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Mar 24 Mai 2016, 19:53

Rub it right up
Against my body
Take my body, make it yours
We're gonna light this room on fire
Yeah you and I will burn it up tonight
The two of us are gonna fuel this fire
No way in hell we're slowing down tonight

Elle tremblait.
Tout son corps était parcouru de spasmes plus ou moins violents, alors qu’elle était là, empalée sur le membre de Syles. Ça la parcourait de bout en bout, jouait avec ses nerfs en saturant ses sens, ses perceptions.
Chaque contact était devenu pire qu’électrique. Ça fourmillait puissance dix dans ses terminaisons nerveuses. Et alors que son compagnon s’enfonçait dans un rythme endiablé en elle, tapant dans le fond de son sexe avec détermination et puissance, elle sentit son corps se remplir bien au-delà des mots.

Il frottait d’une certaine longueur contre son col, s’enfonçait presque dans ses entrailles, poussait sur le fond de son vagin. Elle le sentait remonter en elle, orienté par la légère courbe de son sexe qui le guidait. Sa chair l’engloutissait, répondait à ses mouvements, à ses torsions, à ses spasmes, elle ne contrôlait rien là-bas en bas, ne parvenait qu’à peine à réguler sa respiration.

Then just for fun you take your tongue and run it over my lip
And gotta love the way she does it for the hell of it
We're in positions that most people only say they know
You got hand right on a landmine ready to blow

Son souffle se bloqua quand toutes les sensations se combinèrent, que le plaisir fut trop grand, quand l’orgasme la submergea telle une apocalypse incendiaire.
Impossible de respirer.
Impossible de contrôler ce débordement immense.
Impossible de faire quoi que ce soit pour le réduire. De bouger pour dire à Syles d’arrêter.
Parce qu’il continuait, il y allait plus fort, et que c’était devenu un cercle infernal. Un cercle vertueux ? Le plaisir ne diminuait pas, l’orgasme se prolongeait à l’infini, tellement puissant qu’elle vit des étoiles noires danser devant ses yeux, trait direct entre son sexe, ses seins que Syles malmenait, et son cerveau court-circuité.

But the devil can hear you when you say

C'mon and get up (Get up)
Move your body, use your body
Lose control

Un souffle sur sa nuque. Deux mots qu’elle capta à peine, alors qu’elle reprenait connaissance, écrasée sur le sol par Syles, enroulée dans son étreinte brûlante. Elle venait encore de s’évanouir ? Putain, fallait pas que ça devienne une habitude quand même !
Se mordant la lèvre inférieure, la jeune femme tenta de respirer profondément mais la masse de l’Envoleur sur elle limita son volume d’air. Elle s’en fichait. Elle n’avait pas envie qu’il s’écarte. Elle n’avait pas envie qu’il se retire, même si il n’était plus aussi dur.
Déposant un léger baiser sur la tempe de Syles, elle reposa la tête sur le sol.

S’endormit.

You want me tappin' on your back door
You got me tappin' on your back door, baby
I got you actin' like you want more
Now that I’m tappin' on your back door, baby

Le ressac des vagues, tout comme la lumière du soleil levant, tirèrent Kaünis du sommeil.
Syles avait un peu roulé sur le côté pendant la nuit, n’emprisonnant plus que la moitié de son corps. Elle était bien, mais elle savait que si elle bougeait, elle aurait mal partout. Courbatures, mais surtout position pas très confortable pendant la nuit. Elle s’en fichait. Tournant la tête vers le visage de Syles, toujours endormi, elle eut un petit sourire.
Glissant ses doigts dans ses cheveux, elle déposa un baiser sur ses lèvres pour le réveiller…

Enfin, juste avant de lui mordre la lèvre inférieure.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 01:48

Alors, beauté infernale, tu me dis finalement où on vas ou est-ce que tu ne le sais toujours pas non plus..?

Beauté infernale... Ça correspondait plutôt bien à Kaünis, au fond, et le frontalier, n'ouvrant toujours pas les yeux, se dit que c'était bien elle, une princesse Ts'liche beauté fatale...

Cependant sur le coup il était curieux, parce qu'aller chercher les emmerdes, il était pas forcement contre, mais il préférait savoir d'avance si c'était le cas. Et, surtout, dans quel genre d'emmerdes il se mettait...

S'étirant un moment puis ouvrant les yeux en baillant au corneilles il colla à nouveau sa bouche sur la sienne pour l'embrasser avant de se relever souplement. Qu'elle l'amène chez l'empereur ou à la capitale raï, ils ne pouvaient pas rester là à glandouiller toute le journée, sinon ils n'y seraient jamais, franchement.

Il se coula un peu d'eau sur la tête dans une genre de douche improvisée avant de se rhabiller puis attendit. Que l'envoleuse fasse de même, mais surtout qu'elle lui réponde pour leur destination.

Parce qu'il devait se l'avouer, un instinct lointain lui disait de se barrer, et tout de suite.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 02:15

Un petit sourire en coin étira les lèvres de Kaünis à la question de Syles. Elle avait envie de le surprendre et donc de ne pas lui dire où ils allaient, mais il n’allait sans doute pas trop aimer qu’elle le lui cache alors qu’il la suivait de lui-même. Parce qu’elle savait où elle voulait aller, en fait. Elle venait de se souvenir de ce qu’il y avait là-bas, à encore sans doute une heure ou deux de marche.

Se redressant en même temps que l’Envoleur, Kaünis poussa un petit soupir alors que ses muscles protestaient. Ouais, ça faisait un peu mal quand même, elle était bien courbaturée. Mais elle s’en fichait, et ça allait partir. Bon, par contre, pas de cheval, parce que sinon ça allait être encore pire dans la journée.

Elle s’approcha de la mer pour s’asperger le visage d’eau salée, frottant contre ses yeux et rabattant ses cheveux en arrière. Débarbouillée, elle se tourna vers Syles en haussant les épaules, un petit sourire sur les lèvres.
- Y’a une maison, à deux heures de marche d’ici à peu près je dirai...  Elle tenta de faire durer le suspense, sans y parvenir, alors elle se passa la langue sur les lèvres en haussant les épaules encore une fois. En fait, ma grand-mère y a habité pendant des années, fit-elle du bout des lèvres, soudain beaucoup moins sûre d’elle. S’ébrouant brusquement, elle se secoua intérieurement pour planter son regard dans celui de Syles, la mine sérieuse.

- Je sais qu’on a dit que les maisons, c’était pas notre truc. Mais tu veux bien au moins aller voir ? demanda-t-elle dans un souffle.
Elle avait un peu peur de la réaction de l’Envoleur, en fait. Il pouvait très bien décider de se barrer en courant. Peut-être même qu’à sa place, elle l’aurait fait !

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 02:37

Un grognement. C'est tout ce qui sortit de sa gorge. Un grognement dans le style de ceux que Gil faisait quand son ancien apprenti lui proposait une question ou une moquerie qu'il n'aimait pas.

Parce que ça avait ce goût amer de la mauvaise blague qui était devenue un peu trop réelle, dans son crâne... Une maison, sérieux, ils en feraient quoi? C'est pas comme s'ils établiraient une famille, non seulement c'était vraiment pas leur truc, mais en plus elle en était incapable, alors une maison, au final, c'était quoi? Quelque planches clouées les unes sur les autres.

Prenant les rênes d'Edelweiss, l'envoleur continua de suivre sa compagne sans un mot de plus et sans répondre... Le fait qu'il ne saute pas sur sa jument pour se barrer vite fait était une réponse en elle même, non? Il acceptait de regarder son tas de bois familial, au moins pour l'instant. Il déciderait ensuite s'il se barrait pour s'exiler sur une île quelconque ou non.

Et si non, il devrait rénover. Parce que grand mère ou non, s'il s'installait quelque part il aurait besoin de son petit lot d'espace et de secret... D'un coup il était bien content d'avoir été l'élève de Dil'Duran... Le forgeron aimait tellement les secrets qu'il lui avait apprit quelque trucs pour cacher des choses sans que cela n'y paraisse...

Parce que déjà, s'il avait une maison, il faudrait une cave, avec une chambre de torture tient. C'était à ça que ça servait, une maison, non?

Se sentir chez soi...


Maybe it's a dream,
Maybe nothing else is real,
But it wouldn't mean a thing,
If I told you how I feel...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 03:16

I'm the devil's son, straight out of hell and you're an angel, with a haunted heart.
If you're smart, you'd run and protect yourself, from the demon, living in the dark.
There's nothing to be gained, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness.
I'll never understand my sickness.

Il ne répondit pas, mais lui emboita le pas, à pieds lui aussi.
C’était une réponse en soi, et Kaünis eut un sourire en coin. Une sorte de sourire satisfait et un peu coupable quand même. Pourquoi est-ce qu’elle se sentait coupable, là, au juste ? Parce qu’une maison c’était pas leur truc ?
Ça n’avait rien à voir, en fait.
Elle voulait aller dans cette maison non pas juste pour la montrer à Syles, mais aussi pour trouver des bouts de sa jeunesse qui n’étaient pas souillés.

Et là-bas, c’était du bon.
Du lumineux.

You're the perfect drug, when it hurts like hell, I've never needed, anyone so much
There's no-one else I love and I curse myself, 'cause the right thing is to give you up.
I'm overcome by shame, 'cause I can never change and you can never understand, my sickness.
I'll never understand my sickness.

Elle reconnaissait l’endroit.
La grosse pierre en forme d’ours, les arbres qui avançaient hors de la lisière de la forêt de Barail, le sol qui changeait de couleur… Son regard s’illumina et elle lança un regard à Syles, un sourire sur les lèvres.
Un sourire qui découvrait ses dents. Elle se mit à sautiller sur place telle une gamine. Un petit gloussement franchit ses lèvres une seconde, avant qu’elle n’attrape l’Envoleur par le poignet et se mette à courir.

- Allez, on fait la course ! lança-t-elle en le lâchant, se précipitant en avant. Oh, elle ne doutait pas que s’il voulait, il la doublerait. Il était beaucoup plus grand qu’elle, avait des plus grandes jambes, des plus grandes foulées. Mais elle allongea la sienne, augmenta la fréquence de sa course pour filer comme une flèche alors que Voyage, surprise, se mettait dans un trot très allongé derrière elle, la suivant de loin car elle avait lâché les rênes.

La maison apparut entre les arbres, petite bicoque de bois rapiécée dans tous les sens, avec une immense branche de chêne qui venait s’appuyer sur son toit et donc les feuilles aidaient à la protéger de la pluie tellement elles étaient denses.
L’éclat dans le regard de l’Envoleuse devint brasier et elle accéléra une dernière fois, ultime sprint lui brûlant les jambes et les poumons.
Quand ses doigts tapèrent contre le bois du mur de la maisonnette, elle s’arrêta et sauta sur place en faisant une petite danse de la victoire. Bondissant vivement, elle fit un demi-tour sur elle-même pour attraper les poignets de Syles, tourner sur place en l’entraînant avec elle, avant de le lâcher pour lui sauter dessus en riant.

Une gamine.

Elle l’embrassa à pleine bouche, avant de se dégager brutalement en le repoussant vivement. Son visage était toujours illuminé d’un sourire étrange, et elle se sentait déborder d’énergie là tout de suite. Envie de sauter, de rouler, de bouger, courir ! S’approchant de la porte principale de la maison, Kaünis appuya sur sa poignée, se rendit compte que c’était fermé…
Se mit à taper de toutes ses forces contre le battant.

- Héééhooo !

Quelque chose bougea à l’intérieur, la surprenant et elle se recula d’un pas par rapport à l’encadrement de la porte. Quand cette dernière s’ouvrir brusquement, laissant apparaitre un homme d’au moins soixante-dix ans, le sourire de Kaünis s’étira encore un peu plus.
- C’est quoi ce bordel sérieux ? Vous pouvez pas aller faire chier les écureuils, bande de jeunes dézingués ? ronchonna  l’homme un instant… Avant d’écarquiller les yeux en reconnaissant Kaünis. Kaü ? fit-il, ahuri.
- Mais qu’est-ce que tu fous là ?! Oh, c’est pas grave ! Elle fit volte face pour tenter de croiser le regard de Syles, s’il ne s’était pas encore barré.
- Grapa, Syles. Syles, Grapa… Mon grand père.
Le vieil homme observa encore quelques secondes Kaünis avant de porter son attention sur le jeune homme qui l’accompagnait. Et un sourire moqueur étira ses traits creusés par les années.
- Tiens tiens, enfin quelqu’un qui a quelque chose entre les jambes et dans le cerveau en même temps ? se moqua le vieux. Je m’appelle Artaën, gamin, fit-il en tendant sa main à Syles.

Kaünis se retint d’éclater de rire en plaquant sa main sur sa bouche.
Se mordant la lèvre, elle se tourna vers son compagnon, un immense sourire sur le visage.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 04:06

Si Gil avait vu Kaünis, il serait partit sauter d'une falaise.

Parce que là, elle en était une, une gamine. La course de la jeune femme le fit sourire un instant mais il ne la dépassa pas, n'en avait pas envie. La goût amer dans sa bouche s'installa quand même un instant quand il vit la maison se décrocher du décors, qu'il rejoignit Kaünis qui frappait sur la porte...


My best friend gave me the best advice,
He said ''Each day's a gift and not a given right''

Leave no stone unturned,
Leave your fears behind,

And try to take the path last traveled by,
That first step you take is the longest stride...

Syles Agarest, heureux de faire votre connaissance...

Et pour l'instant, cette Ts'liche ne s'est plaint ni de ce qu'il y a dans mon crâne, ni de ce que j'ai entre les jambes, non plus.


Ouais, il avait traité sa petite fille de Ts'liche devant lui, qu'il s'y fasse, Il n'allait certainement pas se retenir, et puis avec la famille de Kaü, que ce soit le père de Hien ou de Voï, il en avait vu de toutes les couleurs, déjà.

Edelweiss, qui semblait avoir comprise que son cavalier n'avait pas besoin d'elle pour l'instant, s'installa non loin pendant que le jeune homme réajustait un peu son manteau après sa course...

Sacré façon de se présenter au grand père de son amoureuse, avec un manteau foutu en l'air et tout... Ses ancêtres devaient se retourner dans leur tombeau, à la citadelle et cette pensée lui tira un sourire.

Tant mieux, s'il sortait de l'ordinaire, Kaünis n'était pas une fille ordinaire non plus. Le jeune homme eu une envie de poussé l'effronterie d'un cran et attrapa sa compagne sans rien dire pour l'embrasser à pleine bouche en la collant contre lui d'un bras.

Fou? Oui il était fou, fou d'elle aussi. Et l'un comme l'autre n'étaient pas du genre gênés donc...


Well it's midnight,
Damn right,
We're wound up too tight.

I've got a fist full of whiskey,
The bottle just bit me...

That shit makes me bat shit crazy
We've got no fear,
No doubt,
All in balls out

We're going off tonight,
To kick out every light,

Take anything we want,
Drink everything in sight,

We're going till the world stops turning,
While we burn it to the ground tonight.

Alors vous êtes le père de Hien, ou de Voïmakas?

Un ou l'autre j'imagine qu'eux non plus, n'étaient pas très sages, hein?


Le sourire du frontalier s’agrandit alors qu'il parlait au vieil homme. Lui aussi, il devait être spécial! Et franchement, le garçon avait drôlement envie de mieux le connaître, et puis il le remerciait silencieusement en pensées, parce que du coup la maison était occupée, donc ça foutait les plans de visite de sa compagne par la fenêtre et c'était aussi bien.

Il avait beau tenté de se convaincre, il ne pouvait pas s'imaginer qu'ils aient une maison, ensemble. C'était trop étrange pour son cerveau, même s'il savait que si elle y tenait, Kaünis n'allait pas abandonner si facilement et que, du coup, il finirait surement par s'y faire, mais quand même...

Ça serait bizarre qu'ils ais un chez-eux avec cuisine et tout, non? Dans le genre ''Des oeufs pour déjeuner, ça te va? Avec des crêpes? Kesstendis bébé?''

La simple pensée lui donna un frisson. Il n'était vraiment pas convaincu de vouloir voir ce genre de vie.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 04:30

Kaünis ne put s’empêcher de tirer la langue à Syles quand il la traita de Ts’Liche. En fait, elle adorait qu’il ne se gêne pas, qu’il se trouve devant n’importe qui et qu’il ne change rien de ce qu’il était.  Et c’était clair qu’elle n’avait pas de quoi se plaindre, que ce soit dans la tête ou entre les jambes hein !
Un sourire mutin sur les lèvres, l’Envoleuse étouffa encore un rire juste avant que Syles ne la plaque contre lui pour l’embrasser à pleine bouche.
Oh ouais, c’était trop bon ! Se plongeant dans sa gorge elle aussi, elle attrapa son cou entre ses doigts pour y enfoncer ses ongles un instant, sentant la chair résister sous ses sillons. Rah, c’était trop bon, cette chaleur, sa langue sur la sienne, et elle finit par mordre avidement la lèvre de Syles.

- Rah dis donc, ça c’est de la dézinguerie !
- Alors vous êtes le père de Hien, ou de Voïmakas? Un ou l'autre j'imagine qu'eux non plus, n'étaient pas très sages, hein?
Artaën inclina la tête sur le côté, un sourire creusant une profonde ride dans sa joue.
- Voïmakas. Oh, et à votre… hum. Bon, à ton âge, Syles, il était encore à peu près sage. C’est après que ça s’est gâté. Il voulait être Sentinelle, hein !

Kaünis se figea sur place. Elle ne savait pas que son père voulait être Sentinelle ! Observant Grapa quelques secondes, pour être sûre qu’il ne blaguait pas… Elle finit par pousser un soupir. Et hausser les épaules.
- Maman est orpheline de toutes façons. Sans doute pour ça qu’elle avait jamais vraiment su s’occuper d’elle, ou communiquer avec elle, au fond. Maintenant qu’elle y pensait, ça s’expliquait hein !

Captant le regard presque soulagé de Syles, Kaünis eut un petit sourire.
Parce que ça voulait dire qu’il était soulagé, hein, clairement. Mais bon. Si Grapa était là, c’était un signe. Qu’est-ce qu’elle avait espéré avec sa maison sérieusement ? C’était pas fait pour eux, ouais. En fait, elle voyait ça plutôt comme un point de rendez-vous régulier. Mais après tout, quel intérêt, en sachant qu’ils finissaient toujours par se retrouver, hein ? Haussant les épaules, elle mordit celle de Syles un instant, tirant un soupir d’exaspération au vieil homme qui les observait toujours.

- Si tu arrêtais d’avoir le cerveau dans le ventre, gamine, tu pourrais demander des trucs sur ton père. Il cache bien son jeu hein ! Kaünis leva les yeux au ciel.
- Roh tu sais Grapa, il est pas pire que moi. Ses jeux de dominations, c’est de la gnognotte.
Artaën fut secoué d’un petit rire, avant d’ébourriffer les cheveux de Kaünis qui protesta en lui enfonçant ses ongles dans la peau, lui tirant un cri de douleur et de surprise.
- C’est qu’elle devient efficace, la gamine ! T’as raison mon gars, ça devient une vraie Ts’liche !
Kaünis grogna, mais le vieil homme finit par les faire rentrer dans la maison en les invitant à s’asseoir autour de la table principale.
- Bon et qu’est-ce qui vous amène ici, petits monstres ?

L’Envoleuse se mordit la lèvre… Tourna la tête vers Syles, inclinant la tête un instant.
- J’voulais montrer la maison à Syles… Elle vit l’expression de l’un et de l’autre et leva une main pour les empêcher de mettre leur grain de sable. Ta gueule Grapa. Ouais, mauvaise idée. On en reste là. Pas besoin de plus. On est très bien, et puis le monde est chez nous. Voilà.

La cuisine était juste plus grande, et la chambre s’étalait à l’infini.
Voilà.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 15:31

Death is riding into town with armor...

They've come to take all your rights.

Syles ricana devant l'approbation de l'homme pour le surnom qu'il avait donné à Kaünis et ne perdu son sourire que l'espace d'un instant quand elle expliqua leur présence...

Puis, après un petit silence, il éclata de rire, attirant le regard des Gil'Ozh présents dans la pièce.


Ce que Kaünis voulait, au fond, c'était pas une maison...

Le regard légèrement curieux de ses interlocuteurs agrandit son sourire.

C'était une forteresse, un château, une salle du trône. Pour régner sur le royaume de la terre où même l'empereur est notre vassal.

Bon, et une salle de torture, mais une forteresse sans l'équipement propice à l'interrogation musclée, c'est pas une vraie forteresse, hein.


C'était une très petit changement de perspective, une maison, forteresse ou non, restait une maison...

Sauf que s'il ne voulait pas connaître la vie stupide de plus ou moins famille, la vie de roi avec l'envoleuse comme reine, même si ça semblait être une simple question d'adapter la réalité pour qu'elle leur plaisent, ça, c'était un truc pour lequel il était partant.

Parce qu'ils étaient envoleurs, qu'ils étaient prédateurs. Et en tant que tel, ils étaient tout en haut de la chaîne alimentaire. L'empereur n'était qu'une façade, qu'un bouffon à qui ils laissaient le droit de jouer à être puissant.

Car dans ce monde il y avait deux type de personne, les roi et leur monture. Et si la monture devenait plus forte que le roi, elle pouvait prendre sa place et transformer le dit roi en monture.

Et, désormais, il en avait marre, d'être une monture...

Car Kaünis, elle, était reine.

Et lui, désormais, il serait roi.

Un sourire torve apparut sur ses lèvres alors que le frontalier avait cette pensée. Au fond, il l'avait déjà dit à Gil, non?
Eux, ils ne jouaient pas au monstre... Tout ce temps, depuis le début...

Ils jouaient à l'humain.


Hail to the king,
Hail to the one.

Kneel to the crown,
Stand in the sun...

Hail to the king.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Jeu 26 Mai 2016, 19:26

La salle de torture !
L’imagination de Kaünis s’emballa presque immédiatement. Des images délicieuses se glissèrent dans son esprit, une grande salle avec toutes sortes d’instruments et de trucs dingues et dégueulasses. Elle voyait déjà bien un corps complètement désarticulé, gouttant de sang, ouvert de la gorge aux couilles, les entrailles sur le sol… Et un délicieux frisson la traversa de part en part.
Sans oublier de quoi s’amuser avec Syles, dans cette salle, au milieu du sang et des corps inarticulés. Une grille en hauteur, des chaines, tout ça. Voire carrément un lit en plein milieu… Mmm.

Elle se rendit compte qu’elle se mordait la lèvre inférieure frénétiquement quand le regard de son grand-père la transperça de part en part. Ses iris d’un vert émeraude, si perçants… Elle avait toujours cru qu’ils pouvaient lire en elle comme dans un livre ouvert. Ça faisait de très longues années qu’elle ne l’avait pas revu, et pourtant cette impression persistait. Bien plus qu’avec n’importe quelle autre personne, en fait.

Toute sa vie, elle avait appris que personne ne pouvait la comprendre, pas même elle. Que personne ne pouvait savoir les choses à sa place. Qu’elle était de toutes façons trop imprévisible pour qu’on s’attende vraiment à quoi que ce soit. Ses réactions changeaient tellement d’une situation à l’autre, même des situations similaires, qu’elle n’arrivait pas à se cerner elle-même.
Mais Grapa… Grapa, il donnait toujours cette impression de lire en elle. Pas ce qu’elle-même ne savait pas, mais ce qu’elle savait ou avait vécu. Et c’était drôlement perturbant. Il était le seul à lui donner cette impression – et heureusement d’ailleurs, sinon ça l’aurait royalement gonflée !

- Une salle de torture hein ? Bon choix. Faut pas oublier les passages secrets, non plus. Et les cachettes ! Il échangea un regard avec Syles qui étira ses lèvres et ses rides en un large sourire alors que son regard pétillait. Et des cachoteries entre vous, aussi. Ça, c’est la vie. Sinon, l’un peu se servir des trucs de l’autre contre lui ! ajouta-t-il dans un clin d’œil appuyé.
- Ça sent le vécu ! se moqua Kaünis dans une pique audacieuse.
- Oh, tu sais, ta grand-mère était une vraie peste quand elle s’y mettait ! Pas à ta hauteur, mais quand même !

Kaünis éclata de rire. Elle se souvenait qu’elle conspirait régulièrement avec Grama pour surprendre Grapa, mais ça ne marchait jamais vraiment, car il s’y attendait. Ou alors, il était trop habitué et plus rien ne le surprenait.
Mais pour le coup, le vieil homme ne pouvait pas deviner que Kaünis et Syles ne pouvaient pas trop se piquer des affaires. Enfin, si, en fait. Syles pouvait piquer les lames de Kaünis, au fond, avec sa Greffe. Mais elle pouvait geler les siennes. C’était donnant-donnant. Et puis, il ne savait pas exactement que Kaünis et Syles étaient des Envoleurs. Donc ! Et ben voilà.

Elle se tourna vers Syles avec un sourire dans le creux de la joue.
- Tu vas avoir rencontré toute la famille dis-donc… C’est bizarre non ?
Grapa s’étouffa soudain, se tapant sur le torse jusqu’à recracher un bout de pain qu’il avait faillit avaler de travers. Et il éclata de rire.
- Dis donc, c’est sérieux tout ça ! Fais gaffe mon gars. Y’a des trucs que tu ne veux pas savoir. Ou alors, si, mais prépare-toi !
Kaünis grogna, mais n’eut pas le temps d’en placer une…

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Ven 03 Juin 2016, 16:33

Bah avec elle, faut toujours être prêt, non?

Je commence à m'habituer...


[Sourire taquin]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Ven 03 Juin 2016, 20:12

…Elle ne put s’empêcher d’éclater de rire face à la répartie de Syles. Toujours prêt… Elle, elle pensait à pas mal de choses, mais surtout à une allusion clairement sexuelle, là tout de suite. Surtout avec ce sourire absolument génial et prometteur qui illuminait le visage de son amant.

- «  Je commence à m’habituer », ça fait blasé, tête d’oeuf. Si j’te blase, t’as de quoi sans doute trouver quelqu’un de plus intéressant. Oh, ça je doute pas qu’il y en a des nanas plus intéressantes, avec plus de conversation hein ! lâcha-t-elle d’une voix à moitié amusée et à moitié moqueuse.
Ce qui fit lever les yeux à Grapa qui ricana de sa voix basse et rauque.
- Oh, ça c’est même certain. Après, aussi dérangée, c’est une autre histoire. A vrai dire, à part ta mère – et encore, tu la devances carrément – je ne connais personne d’aussi… détraquée que toi !

Kaünis ne put s’empêcher de tirer la langue à son grand-père qui rit encore une fois en secouant la tête. Mais elle se contenta de hausser les épaules : ouais, elle savait tout ça. C’était pas pour autant qu’elle avait envie de changer dans ce sens. Alors peut-être qu’elle n’avait pas beaucoup de conversation, peut-être qu’elle était complètement folle, chaotique, mais c’était ce qui faisait qu’elle était elle, et elle n’avait pas besoin de plaire à tout le monde – en fait, elle n’avait pas besoin de plaire à quiconque.
Elle était comme ça. Point barre.

S’étirant de tout son long, la jeune femme poussa un long soupir.
Parce que bon, même si elle était comme ça, et pas exactement ouverte d’esprit, elle tentait d’améliorer des petites choses qui la faisaient chier quotidiennement. Le contrôle, déjà, le retrouver. Et puis d’autres trucs. Elle se forçait parfois – bon, okay, vraiment pas souvent -  à faire des trucs d’une certaine façon. Par exemple de moins utiliser sa Greffe, pour gagner en technique. C’était dans un but d’amélioration d’elle-même, pas de lissage de sa personnalité, ça n’avait rien à voir ! En tout cas pour elle, ça n’avait rien à voir.

Alors bon, pour se donner raison, et aussi dans un esprit de défi, elle se releva brusquement de sa chaise en la faisant racler sur le sol dans un bruit désagréable. Bondissant, elle déposa un baiser sur la joue ridée de son grand père – parce que ça faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu et qu’elle ne savait pas quand elle le reverrait, si elle le revoyait – avant de passer à côté de Syles pour enfoncer ses doigts dans le haut de son trapèze droit en y plantant les ongles…
Se glissa par la porte en riant doucement, ne laissant derrière elle que l’écho de ce rire.


* *


Voyage se tenait juste là, et Kaünis lui flatta l’encolure en sautant sur son dos souplement. Elle accorda un dernier regard à la maison perdue dans la lisière de la forêt, cachée entre l’ombre et la lumière, avant de presser ses mollets contre les flancs de sa monture qui partit au galop.

Elle crut un instant que la jument de Syles allait la suivre, mais cette dernière se contenta de relever brusquement la tête et de les observer filer à toute allure vers l’Est.
Un sourire étirant ses lèvres, l’Envoleuse ferma les yeux pour profiter un instant du vent cinglant sur son visage, parcourant ses joues.

Elle retrouverait Syles, elle le savait.
Ou peut-être que ça serait l’inverse.


Into the fires of forever we will fly through the heavens
With the power of the universe we stand strong together
Through the forces of power, it will soon reach the hour
For victory we ride, Fury of the Storm !

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: (-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)   Dim 05 Juin 2016, 04:43

Cette fille pourrais nous rendre dingue, si ce n'est déjà fait...

Le sourire que l'envoleur adressa au vieil homme ne dura qu'un instant avant qu'il ne le remercie brièvement pour l'hospitalité et la conversation puis s'étire et ressorte de l'endroit pour retrouver Edelweiss.

Il n'avait pas exagérer, il y avait de bonnes chances pour qu'il ne meurt en partie ou en totalité à cause de Kaünis et il le savait, mais bon. Au fond, il n'y pouvait rien. Ses saletés de sentiments avaient prient le contrôle et il était fou d'elle alors bon...

Et puis il y avait la possibilité qu'ils ne meurs pas l'un à cause de l'autre, minime, comme possibilité, mais elle était là quand même.

Montant sur sa jument en soupirant, le frontalier s'élança dans une direction au hasard en tentant de repousser toutes ses noires pensées...

Il avait vraiment besoin d'un hobby, lui, question de s'occuper l'esprit, un truc qui l'occuperait sans trop l'emmerder pour autant.

Un juron sortit des lèvres du jeune homme alors que sa recherche mentale lui foutu une migraine... Voilà ce qu'il dirait à l'envoleuse, la prochaine fois : ''Quand tu me laisse seul je me ramasse les migraines!''

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(-21) You want a battle? Here's a war. (PV Kaünis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
» Battle of kyuden Tanbo
» Cypher's sisters of battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Vor-
Sauter vers: