AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hièlstan Filsèvres
Rêveur


Nombre de messages : 196
Date d'inscription : 10/04/2016

Feuille de personnage
Age: 35
Greffe: Non
Signe particulier: Porte une bure de Rêveur

MessageSujet: Re: EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]   Mar 20 Sep 2016, 21:55

Elle était belle, la femme qui s'approcha d'eux ; elle dégageait quelque chose d'assez particulier, quelque chose de félin. Elle avait cet air doux et réservé... Quelque chose de sensible, aussi, une manière de se déplacer, on aurait dit qu'elle ne faisait qu'un avec le reste. Elle devait avoir son âge, estima-t-il ; mais elle semblait plus jeune. Fine, sans doute musclée, et elle avait de l'esprit. Cavalière ; comme Syndrell, songea-t-il brièvement. Elle se glissa avec souplesse à ses côtés.
Il aurait eu envie de lui faire la conversation ; mais aussi, un malaise s'empara de lui. Ils commençaient à être nombreux, serrés, Kaizo et Aivy débordaient d'énergie, tout le monde parlait à la fois, et lui, pauvre Rêveur qui aimait le calme et la sérénité...

Bien qu'il fut en bonne compagnie, il espéra un instant qu'Ora arrive vite, afin qu'il put se retrouver dans une ambiance un peu plus calme. Oh, il ne doutait pas que les rues étaient très animées à l'extérieur aussi, mais au moins ne serait-il qu'en compagnie d'Ora, et à l'air libre.
Il prit alors une décision, et à peine l'inconnue aux cheveux noirs installés que lui-même se levait.


"Prenez-donc ma place, madame."

Il n'avait pas parlé très fort, car il ne s'adressait qu'à elle, mais une fois debout, ce fut à la tablée entière qu'il s'adressa.

"Eh bien, je vais m'en aller. Mon amie ne va pas tarder à arriver... Peut-être nous recroiserons-nous plus tard ?"

Il termina son verre, fit le tour de la table pour dire au revoir à chacun. Avec Kaizo, il se montra plus familier ; avec Aivy, il se contenta d'une poignée de main, mais se pencha à son oreille pour lui dire au revoir. Dans le brouhaha ambiant, cela ne paraîtrait pas suspect, se dit-il.

"C'est un brave garçon, parole de Rêveur."

En s'éloignant d'elle, il lui dit qu'il espérait qu'elle s'amuse bien, et qu'il serait heureux d'avoir l'occasion de la revoir, en prenant soin d'adopter un ton tel qu'on aurait dit qu'il ne faisait que continuer une phrase banale commencée à l'oreille de la jeune femme. Il tenait à ne gêner personne.
Le brun fougueux et la rousse pétillantes iraient bien ensemble, probablement.
La dernière qu'il salua fut la femme aux cheveux noirs, qui avait dit s'appeler Rilend. Il ne lui parla pas à l'oreille, mais à nouveau, il baissa la voix, car ses mots ne s'adressaient qu'à elle.


"Navré de vous quitter alors que vous arrivez à peine, mais je dois retrouver quelqu'un, et l'ambiance ici commence à se faire étouffante pour un Rêveur solitaire..."

Il se rendit compte, alors, que peut-être elle allait mal interprêter ses propos. Elle s'était montrée discrète et polie ; il ne désirait pas qu'elle croie que sa présence soit "étouffante".

"J'espère vous recroiser un jour, pour que nous puissions faire plus ample connaissance."

Il estima que cette femme aurait assez de jugeotte pour comprendre le sens de ses paroles. Il lui adressa un sourire chaleureux, puis à nouveau, à l'adresse de tous :


"Il y aura des Rêveurs présents tout le long de la fête de l'Eté. S'il y a le moindre problème, demandez-nous, ou un guérisseur... Sur ce, bonne soirée à vous !"

Et sur un signe de la main, il s'en alla ; alors, il faillit rentrer dans Erhan. Ah ! Décidément, la Feuille de Chen semblait être le point de ralliement de toutes ses connaissances ! Il n'y manquait plus que Syndrell... Son coeur se serra, et il se rappela qu'Aivy devait détenir une information ; mais déjà, une deuxième tête familière pointait par dessus l'épaule d'Erhan.


"Ah ! Te voilà ! J'avais peur de ne jamais te retrouver !"

C'était Ora ; voilà que tout le débordait à nouveau. Ora, Erhan, Syndrell, Aivy, il ne savait plus où donner de la tête. Déjà, il entendait Kaizo interpeler Erhan ; Ora le tirait par le bras parce qu'il fallait se dépêcher d'aller voir il ne savait quel clou de la soirée il ne savait où.
Il adressa un sourire maladroit à Erhan, une tappe amicale sur l'épaule.


"A bientôt, j'espère. Passe une bonne soirée !"

Et déjà la foule les séparait.

"Je voulais prendre un verre ici mais je n'arrive même pas à accéder au bar ! Viens, on trouvera autre chose dehors, on reviendra quand ce sera calmé !
- Ah, il fallait te dépêcher, c'était plus calme tout-à-l'heure !
- C'est la fête de l'Eté, Rêveur ! Je ne vais tout de même pas sortir habillée comme une souillon !"


Hièlstan ne répondit pas ; il avait les yeux fixés sur cet homme, accoudé au bar, qu'il avait vu discuter avec le serveur, plus tôt. Il Dessinait ! des petites broutilles, pas grand-chose, comme on aurait gribouillé dans une marge pour s'occuper la main... Il se dévissa la tête pour le suivre des yeux le plus longtemps possible -il rêvait de rencontrer un Dessinateur, et celui-là, Hièl le sentait, Dessinait avec plus d'habileté que la plupart des alaviriens- et leurs regards se croisèrent ; mais déjà, l'instant était terminé.

Il passa par l'embrasure de la porte défoncée - défoncée ?! et la nuit pleine de lumières s'ouvrit à lui.
Que la soirée commence !



[Je pars du principe que Rilend a dit son nom, mais c'est pas obligé ça change rien au rp de toute façon :3
Et Hièlstan vous quitte... Peut-être qu'il reviendra plus tard, je ne sais pas :3 Mais c'était un plaisiiir ! Amusez-vous bien <3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aivy Sil'Lucans
Groupe Furdh
avatar

Nombre de messages : 248
Citation : « Trompe-toi, sois imprudent. Tout n'est pas fragile. N'attends rien que de toi, parce que tu es sacré. Parce que tu es en vie. Parce que le plus important n'est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d'être. »
Date d'inscription : 24/04/2015

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Greffe: Non
Signe particulier: //

MessageSujet: Re: EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]   Mer 21 Sep 2016, 18:01

Dehors, la fête battait toujours son plein, et Aivy commençait à avoir envie d'en profiter un peu. Beaucoup de belles choses étaient encore à voir, et cent fois plus à raconter à Lib, Tsukia, Syndrell et Mia quand elle les reverrait. Peut-être Uranie aussi voudrait-elle entendre ses aventures d'un soir !

D'un petit groupe de quelques personnes moins de deux minutes auparavant, la table était désormais remplie de trois nouveaux venus. Kaünis, elle était partie sans demander son reste, sans doute lassée de la situation et déjà en quête de sensations fortes malgré sa récente blessure, et à sa place étaient apparus Kaizo, son ami Erhan et cette étrange femme aux cheveux noirs. Elle dégageait quelque chose de souple et fort à la fois, profondément ancré dans une gestuelle souple qui n'était pas sans lui rappeler celle de son maître. Etait-il possible que...?


- Eh bien, je vais m'en aller. Mon amie ne va pas tarder à arriver... Peut-être nous recroiserons-nous plus tard ?
-Oh, déjà ?


Malgré le peu de temps qu'elle avait passé à ses côtés, Hièlstan était déjà une personne qu'elle appréciait beaucoup, et souhaiterait revoir avec plaisir. Elle répondit franchement à sa poignée de main et le remercia quand il lui dit personnellement au revoir, souriant à l'évocation de Kaizo. Ce garçon semblait en effet le réceptacle de toute la bonne volonté du monde, et sa petite histoire était sympathique au possible. Le hasard faisait décidément bien les choses, et la petitesse du monde avait au moins le mérite de rassembler les amis.

La nouvelle venue fut accueillir avec un enthousiasme général non dissimulé tandis que le dénommé Erhan s'approchait d'eux en récupérant la chaise laissée vacante par le Rêveur. La musique résonna plus forte dans l'établissement alors qu'une partie des clients se levaient pour aller danser, se faisant voler leur place par la moindre personne qui guettait depuis le comptoir. L'ambiance était à nouveau au beau fixe, pour le plus grand plaisir de tout le monde.


- Je m'appelle Aivy, enchantée, tout le monde !, résuma-t-elle à l'attention de toutes les personnes présentes qui ne le savaient pas encore.

Son regard glissa alors d'une personne à l'autre, toujours le sourire aux lèvres. Il était dommage qu'elle n'ait pas eu le temps d'avertir Hièlstan de l'état de Syndrell - car, de ce qu'elle avait compris, il n'était pas au courant -, mais l'occasion de sociabiliser était trop belle pour qu'elle rumine à ce sujet toute la soirée. Après tout, quand la loutre les avait quittées, elle et Tuskia, à Al-Jeit, elle semblait parfaitement en mesure d'entreprendre un voyage seule... Sans doute finirait-elle par contacter le Rêveur, s'il s'agissait d'un ami proche.

Ce dernier désormais parti pour de bon avec l'amie qu'il attendait, ils n'étaient désormais plus que quatre, mais ce serait sans doute suffisant pour animer une ou deux conversations toute une partie de la soirée. La jeune femme avait envie d'un autre cocktail, et de manger quelque chose de plus consistant, mais sa bourse était relativement limitée en ce moment et il restait encore mille choses à faire dans le coin.


- Donc, résumons la situation, engagea-t-elle d'un ton joyeux, qui vient d'où ? Vous êtes venus seuls, accompagnés ? Vous attendez quelqu'un ?

De son enfance au milieu de la haute, Aivy avait retenu que rien ne valait une ou deux questions en apparence parfaitement banales pour détendre une atmosphère ou rapprocher un groupe de personnes. Il suffisait d'adapter la question et la manière de la poser au public, et le tour était joué... A moins qu'elle ne soit tombée sur un autre groupe de personnes associables, ce qui ne semblait, pour l'instant, pas être le cas du tout.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erhan Arfas
Groupe Kabay
avatar

Nombre de messages : 84
Citation : "Je suis désabusé, fatigué. Car nos efforts semblent invariablement nous conduire vers la même chose : Le Chaos." Ezio Auditore da Firenze
Date d'inscription : 23/06/2016

Feuille de personnage
Age: 21
Greffe: Non
Signe particulier: Cicatrice près du coeur. A des visions de son amie d'enfance. Porte la chaînette de celle-ci autour du cou.

MessageSujet: Re: EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]   Dim 25 Sep 2016, 19:01

Ce cocktail était buvable, mais pas fameux. J’avais peut-être choisi un parfum trop exotique ? Je jetai un regard vers l’entrée de l’auberge ; une foule s’y pressait. C’était incroyable le monde qui venait ici, pour cette fête de l’Eté !

En me tournant vers la table où j’avais aperçu Kaizo, je me dis que c’était bête de rester là à attendre. Il valait mieux que j’y aille, quitte à rester debout.

Je décidai donc enfin de quitter ma place près du bar, mon cocktail à la main, pour tenter une percée dans la foule et rejoindre Kaizo. Je n’eus pas le temps d’arriver à la table que je faillis marcher sur… Hièlstan. C’était donc bien lui. Il partait déjà ?

J’entendis une femme lui adresser des mots derrière moi. Ils se connaissaient sûrement. Je me poussai légèrement pour les laisser discuter sans les gêner. Mais Hièlstan me sourit et me tapa maladroitement l’épaule :

—A bientôt, j'espère. Passe une bonne soirée !

—Merci, toi aussi, Répondis-je en souriant.

Une seconde après, j’entendis quelqu’un m’appeler. Kaizo m’avait vu. Il agitait des brochettes devant lui. Apparemment, il avait faim, encore. Je secouai la tête en souriant, et sans le faire disparaître de mon visage, je pris la place laissée par Hièlstan en posant mon cocktail sur la table. Avant d’accepter une des brochettes en serrant brièvement l’épaule de Kaizo en remerciement.

Je jetai un coup d’œil en direction de la femme aux cheveux noirs. Elle dégageait quelque chose de mystérieux à mes yeux, mais je n’aurais pas su dire quoi précisément. Sa peau pâle contrastait avec ses yeux plus sombres.

La fille aux cheveux d’un roux étonnant, qui s’était présentée sous le nom d’Aivy, prit la parole par-dessus le brouhaha ambiant :

—Donc, résumons la situation, qui vient d'où ? Vous êtes venus seuls, accompagnés ? Vous attendez quelqu'un ?

Voilà de quoi clarifier les choses, bien que je n’aie pas spécialement envie de m’étendre sur qui j’étais, l’ambiance me faisait malgré tout me détendre. Et puis de toute façon, donner ces quelques indications ne me coûtait plus rien. Je n’étais plus un hors-la-loi, les ennemis n’étaient pas partout.

—Je suis venu seul, histoire de voir à quoi ressembler cette fameuse fête. Plutôt pas mal, à ce que je vois !

C’était étrange à quel point un changement d’atmosphère pouvait faire changer mon humeur. Alors qu’un instant plus tôt je rôdai dans les ruelles sombres en me demandant quel était l’intérêt de la fête, j’étais désormais content d’être dans cette auberge. Et puis Aivy avait l’air sympathique. J’étais un peu intriguée par la femme aux cheveux noirs qui n’avait pas encore pris la parole en ma présence, mais il y avait encore le temps, avant de connaître tous ceux qui étaient attablés là.

Je mordis dans ma brochette en jetant un coup d’œil vers Kaizo, amusé :

—Bonnes, ces brochettes. D’ailleurs, pas de blessures graves, depuis notre bagarre de la dernière fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rilend Ansakh
Admin
avatar

Nombre de messages : 716
Citation : ...
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 34 ans
Greffe: Absorption des coups
Signe particulier: Sa dague fétiche, Talisman. Bien dissimulée sous les cheveux, une cicatrice à l'arrière du crâne suite à une commotion cérébrale. Un pendentif rond, en nacre. Elle se transforme en Panthère noire.

MessageSujet: Re: EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]   Jeu 29 Sep 2016, 17:12

Il y eut un instant de flottement, le temps que le plus discret des trois protagonistes se lève et lui propose aimablement sa place. Rilend manqua refuser, puis croisa son regard et esquissa un imperceptible sourire : l'introvertie en elle connaissait et savait reconnaître le besoin de solitude, quand l'ambiance se fait trop étouffante et trop agitée...l'homme confirma bien vite cette hypothèse, quand il haussa la voix pour s'adresser à toute la tablée puis, à nouveau, à elle seule. Rilend l'écouta attentivement et, compréhensive, hocha la tête en lui répondant du bout des lèvres :

"Je pense pouvoir comprendre vos raisons...passez une soirée à votre goût ! Au plaisir de vous revoir également."

Après un dernier regard amène, elle se retourna vers la tablée animée, un léger sourire continuant de danser sur ses lèvres. Ha, comme elle se reconnaissait dans l'échappée de ce jeune homme visiblement déstabilisé par l'activité fourmillante de ses congénères ! Il fallait bien reconnaître que, même avec son départ, l'ambiance demeurait confinée et à la limite de l'étouffant, tous coude à coude dans les odeurs de ripaille et de boisson, dans la chaleur des centaines de souffles qui emplissaient la taverne.
Oui, elle comprenait le pauvre Rêveur et son désir de solitude...
Attirant à elle une brochette, d'un geste de chat qui pioche dans l'écuelle, elle songea au chemin parcouru. Il y avait dix ans de cela, jamais elle n'aurait simplement toléré le contact d'un autre corps, et voilà qu'elle s'installait dans un établissement rempli jusqu'à la gueule, épaule et coude contre coude et épaule, dans la moiteur de la foule et son brouhaha incessant.
Sa sensibilité ne s'était en rien émoussée, pourtant. Simplement, elle apprenait, elle avait appris à recevoir et trier chaque information que lui envoyait obligeamment l'univers sans se laisser submerger, et à travailler sa sérénité.

Un autre jeune homme - d'allure plus jeune que le Rêveur, presque adolescente - se glissa à leurs côtés et Rilend se poussa pour lui faire de la place, se trouvant de ce fait compressée entre deux paires d'épaules. La Panthère au fond d'elle grommela, s'éveilla imperceptiblement, comme humant l'air, mais demeura discrète. Vigilante, simplement.
Rilend apprécia, mais refusait de s'en remettre à son double félin comme gardienne. Elle se suffisait à elle-même, et sa vigilance ne serait pas entamée par la surveillance attentive du grand fauve. 

Aivy, une jeune fille, une rouquine dont l'ancienne Chat de Maraude avait senti le regard inquisiteur sur son dos quand elle s'était approchée, lança alors un tour de table. Elle s'exprimait avec élégance et Rilend nota ses tournures et surtout, son ton qui dénotaient une certaine éducation. La jeune fille paraissait sociable, assez extravertie pour prendre la parole dans une assemblée aussi hétéroclite et éduquée, c'était assez pour que la marchombre pose à son tour un regard serein et curieux sur elle.
Questions banales et ton amène, tout pour engager une agréable conversation !

C'est Erhan, le tout dernier arrivé, qui ouvrit la danse et précisa qu'il était venu seul. Kaizo, ses brochettes à la main, n'avait pas encore répondu, Aivy avait offert son nom et Rilend estima donc que c'était à elle de se présenter.
Alors qu'elle se préparait à prendre la parole, elle hésita sur le nom à leur fournir. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas utilisé son pseudonyme, Astyr. Il lui arrivait encore d'en user, de temps à autre mais, plus sa vie avançait, plus il lui semblait que ce n'était qu'un pis-aller. On ne va pas de l'avant en portant le prénom d'une morte pour lui laisser le droit de vivre et se cacher derrière...

"Je m'appelle Rilend.
J'ai coutume de voyager seule, simplement avec mon cheval - ça compte, comme compagnie ?- alors je n'ai pas fait exception aujourd'hui. Je me trouvais dans le secteur un peu par hasard, et j'ai eu envie de profiter de la fête ce soir. Pour le reste, je suis plutôt vagabonde et on ne peut pas dire que je vienne de quelque part..."



Elle mordit dans un morceau de viande pour ponctuer son discours, et sourit :


"Et si les cocktails sont assez simples, les brochettes sont remarquables, je dois dire."

Ses yeux balayèrent l'assemblée, se fixant une seconde de plus sur Aivy qui l'interpellait sans qu'elle sache l'expliquer, et sur le dernier venu qui parlait bagarre.

__________________________________________

*Parce que la panthère en toi peut être apprivoisée
Parce que le plus grand des trésors est la liberté.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aivy Sil'Lucans
Groupe Furdh
avatar

Nombre de messages : 248
Citation : « Trompe-toi, sois imprudent. Tout n'est pas fragile. N'attends rien que de toi, parce que tu es sacré. Parce que tu es en vie. Parce que le plus important n'est pas ce que tu es, mais ce que tu as choisi d'être. »
Date d'inscription : 24/04/2015

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Greffe: Non
Signe particulier: //

MessageSujet: Re: EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]   Dim 09 Oct 2016, 11:38

[Bon, Kaizo ne répondant pas, je me suis permis de passer son tour pour le coup x') J'ai essayé de n'embêter personne !]


Erhan, Rilend, Kaizo.
Un tour de table fort atypique, rassemblant des personnes à l'aura aussi mystérieuse que reconnaissable. Aivy se l'était demandé plus d'une fois depuis que les quatre personnes s'étaient trouvées réunies : Et si ? La question, pourtant, n'était pas autorisée à l'ennuyer trop profondément aujourd'hui. C'était la fête, et elle ne comptait pas rester ici pour se morfondre à coup de questions existentielles !


- Enchantée, Rilend, répondit-elle d'un ton engageant à la dernière arrivée. Ton cheval a bien de la chance d'être compté comme un compagnon à part entière, je connais beaucoup de personnes qui n'accordent pas tant d'importance à leur monture...

Elle songea à la manière dont Kaünis avait pratiquement crié après sa jument, ce soir-là quelque rues plus loin. Sans doute ne la maltraitait-elle pas, mais leur relation semblait pratiquement chaotique, comme un peu tout ce qui entourait cette fille au caractère si lunatique. La manière dont elle s'était posée à leur table une fois sa blessure refermée avait tout d'une impudence monstre dont elle ne semblait pas se préoccuper le moins du monde. Son attitude avait fini par faire simplement hausser les épaules à la jeune femme. Si elle était heureuse ainsi !

Alors que le dénommé Erhan s'adressait de front à celui qui semblait être son ami, l'attention de l'apprentie se reporta sur l'évocation d'une bagarre, et elle ne put s'empêcher de sourire. Elle aussi commençait à connaître les joies des affrontements improvisés au milieu des tavernes. La plupart du temps, elle n'essayait pas de les provoquer, s'exposant malgré elle à l'hostilité presque animale de rustres ou de prédateurs en manque de sexe facilement gagné.

La fuite était une option presque honorable devant ce genre de cas, mais la présence inopinée d'une tornade guerrière telle Kaünis l'ayant forcée une fois à se battre malgré sa volonté, elle restait désormais sur ses gardes, et n'hésitait pas à quitter un endroit un peu trop mal fréquenté.

L'atmosphère se resserra autour d'elle presque brutalement, et elle se sentit soudainement mal à l'aise au milieu du monde. Etait-ce l'absence de la figure rassurante d'Hièlstan ? Elle l'ignorait, mais une chose était sûre : elle n'allait pas s'attarder ici. La présence des trois personnes était pleine de vie et de diversité, aussi riche qu'un étal de tisserand, et lui apporterait sans doute beaucoup si elle venait à les côtoyer plus longtemps, mais...

Plus tard.


Elle se leva donc doucement, et adressa un petit signe de la main au groupe.

- Je vous remercie de ce joli début de soirée, et j'espère qu'elle continuera de manière agréable pour vous. J'espère vous recroiser très bientôt !

Et, sur ces mots, elle glissa souplement hors de leur champ de vision.

La porte s'ouvrit comme une libération, et, une fois dehors, Aivy prit une longue inspiration. Elle avait même laissé sa monnaie directement sur la table, évitant ainsi la cohue pressée autour du bar. La fête de l'été continuait de battre son plein, entre musique joyeuse et animations en tous genre. L'heure était plus tardive que lorsqu'elle était arrivée, mais la soirée était encore loin de se terminer.


*Peut-être Mia voudra-t-elle venir avec moi, demain.*

Espérant de tout coeur ne pas avoir semblé impolie auprès de ses trois nouvelles connaissances, la jeune femme reprit son chemin au milieu des passants, la tête emplie d'images et de pressentiments.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EVENT - La Fête de l'Eté à Al-Chen ! [Tous les volontaires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [EVENT MELTED - NEON PARTY ♡ ] We shine forever - OUVERT A TOUS
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Chen-
Sauter vers: