AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 19:42

- Voici la première partie du paiement. Vous aurez le reste quand vous reviendrez avec sa tête. Kaünis leva les yeux au ciel quand la bourse bien remplie - cent cinquante pièces d'or - tomba dans la paume de sa main. N'oubliez pas, ce doit être spectaculaire. Il faut leur faire peur.
Un sourire mauvais étira les lèvres de l'Envoleuse, qui opina du chef. Elle avait une excellente idée.
Machiavélique.
- Vous avez d'autres exigences ou je peux m'amuser ?
Elle vit l'autre être traversé d'un frisson de part en part, et un pli se forma dans sa joue gauche. Mais l'homme avait quelque chose à ajouter apparemment.
- Oui. Il faut que vous veniez à mon bras. Et… apprêtée. Vous aussi, vous pouvez être spectaculaire.
L'Envoleuse fronça les sourcils avant de lever encore une fois les yeux vers le ciel.
Il fallait qu'elle fasse la nana, quoi. Ça lui rappelait étrangement sa première rencontre avec Syles, à la Citadelle. Sauf que cette fois-là, elle n'avait pas fait avec les conventions et ça avait fait son effet - et Syles avait adoré.
- J'ai ceci, pour vous. Se retournant brusquement, Kaünis laissa son regard se poser sur le mec - ouais, il était élégant, mais pas son style. Et puis..

La robe.
D'une blancheur immaculée, aux quelques éclats scintillants d'améthyste. Elle semblait faite d'un tissus lourd et dense, complètement opaque, sauf cette encolure en tulle délicate de la naissance des seins aux contours de sa gorge. La même tulle y faisait écho en triangles transparents sur la taille, l'affinant par trompe l'oeil.
- Hors de question que je me foute ça sur le dos, lâcha-t-elle brutalement.
Cela sembla surprendre l'homme, qui s'attendait sans doute à ce qu'elle soit subjuguée par un tel vêtement. Ça allait surtout être pas du tout pratique ! Quand il vit son regard noir et son air buté, ses yeux naviguèrent entre la robe et la jeune femme, et il finit par pousser un soupir.
- Je vous allonge de trente pourcent et vous pourrez faire ce que vous voulez de vos victimes.
Kaünis leva les yeux au ciel.
Une seconde.
- D'accord.


* *


C'était tellement pas pratique, cette robe longue qui cascadait jusqu'au sol. Et des talons ! Sérieusement. La seule raison pour laquelle elle avait accepté de les mettre, c'était les lames cachées dedans - elle allait pouvoir s'amuser avec.
Un sifflement retentit, ce qui lui fit relever la tête et planter son regard dans celui de son employeur - qui était dans un costume qui était ridicule. Elle aussi, se sentait parfaitement ridicule dans ce bout de tissu pas pratique.
Mais le regard de l'homme en valait la chandelle, et un sourire satisfait étira les lèvres de l'Envoleuse.

- Ça va comme ça ? demanda-t-elle, provocatrice. Et l'autre couillon se contenta de hocher la tête en déglutissant péniblement. C'était magique. Bon alors on va s'amuser ?

Elle attrapa son coude et put percevoir avec  netteté le frémissement du mec. Se passant la langue sur les lèvres, elle se mordit l'inférieure une seconde, et se laissa entraîner vers la grande salle.

Une salle de bal.
Pff, ces riches, qui ne pouvaient pas s'empêcher d'étaler leurs trucs dégueus, bouffe et déco, partout. C'était chargé, à vomir, avec ces tentures rouges et dorées, ces tableaux grotesques de gens en train de danser.
Et surtout, c'était plein de nobles aux apparats burlesques et risibles. Elle avait envie de pouffer dès que son regard tombait sur une de ces robes à armatures qui faisait un cul dégueulasse.
Mais bon, quand ils entrèrent, les conversations cessèrent l'espace d'une seconde, tirant une satisfaction profonde à Kaünis qui leva le menton. Elle savait qu'on ne voyait pas son tatouage, et c'était apparemment le but.

Quelqu'un annonça que la danse allait commencer, et son employeur l'attrapa par la taille… Elle lui refila un regard noir et mauvais, et il ne put s'empêcher de la lâcher.
- Quand tout le monde dansera… murmura-t-il imperceptiblement, et elle se détendit.
Un tango retentit dans l'immense pièce, et des couples se formèrent rapidement pour s'agiter sur le rythme de la musique. Son cavalier commença à lui désigner ses cibles, tous des hommes, au fur et à mesure qu'ils avançait dans la foule dansante. Enregistrant les détails dans sa tête, Kaünis se contentait de suivre le rythme et ses pieds reprirent une vieille habitude.

Oh, elle était parfaitement à l'aise, juste, c'était pas pratique.

La musique cessa, et elle lâcha son partenaire pour se diriger vers sa première victime. Qui tomba dans le piège de ses hanches qui roulaient sensuellement.
- M'accorderez-vous cette danse, mademoiselle ?
Kaünis papillonna des paupières et attrapa la main tendue de l'homme pour se laisser porter.
Une passe, deux passes, trois passes…
Son pied remonta, déclenchant la lame dans son talon aiguille, et elle l'enfonça violemment dans le pied de son "partenaire"....

Hurlement.
Comme un top départ.
Le lâchant, elle tourbillonna, attrapa sa tête pour lui briser les premières cervicales.
Avant que quiconque n'ait pu réagir, elle bondit en avant, attrapa un éventail à la ceinture d'une dame et frappa le second homme avec dans la glotte, qui remonta violemment. S'appuyant sur ses épaules, elle se hissa jusqu'à son visage pour mordre sa lèvre et l'arracher littéralement de ses dents. Le sang gicla sur la tule de sa robe, mais elle tourbillonnait déjà.
Envoyant ses deux pieds dans la poitrine d'un troisième homme, elle planta ses talons aiguilles - talons aiguillés de lame - au milieu de son torse et le bas du tissus se para d'un rouge soutenu contrastant fortement avec sa blancheur immaculée.

Plus qu'un.
Elle le vit écarquiller les yeux et tenter de fuir.
Les gens avaient commencé à hurler, et Kaünis voulut éclater de rire…
Se contenta d'attraper les mains d'un homme, de faire quelques pas de danse, virevolter dans les bras d'un autre, l'entraîner avec elle…
Pour atterrir devant le couard qui tentait de se faire la malle.

Les doigts de l'Envoleuse se refermèrent sur son costume épais, et elle le tira à elle. plaquant ses seins contre lui. Une trainée rouge avait suivi ses pas et tâcha les chaussures de son nouveau cavalier, mais elle attrapa son oesophage entre ses lèvres, glissa sa langue sur sa peau pour en goûter le sel de stress une seconde, avant de planter ses dents dans la chair tendre et les cercles rigides du tuyau organique.
Et de tirer.

Le sang lui gicla dans la bouche, faisant frétiller ses papilles, et elle enfonça ses doigts dans les pectoraux de l'homme pour pousser sa Greffe dans son corps. Avant de lâcher, bondir en arrière, et éclater de rire.
Avant de tourbillonner, le bas de sa robe gorgé de sang éclaboussant autour d'elle, spectacle macabre effrayant.

Un sourire sur les lèvres, elle releva le menton..
Fit un petit geste du bras en s'inclinant en avant devant son public.

- Je crois que vous aimez le rouge ! lâcha-t-elle, en référence à la décoration.
Elle coula un regard vers son employeur, qui lui lança son sac d'or à travers la pièce.

Avant de disparaître.


* *


Sortant du manoir, Kaünis se passa une main dans les cheveux pour les rabattre en arrière.
Avant de pousser un soupir.
Elle ne savait pas si elle devait s'attendre à des représailles, mais quand elle sentit une présence sur sa droite, elle se mit en garde.
Parée à toute éventualité.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )


Dernière édition par Kaünis Gil'Ozh le Sam 17 Juin 2017, 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 21:05

La danse avait commencer, tous semblaient subjuguer par ce balais étrange, tous semblaient s'amuser...

Tous sauf Syles, qui était là par obligation, mission sous couverture, s'il avait su qu'un Mentaï le contacterait pour une telle mission il l'aurait envoyer bouffer l'herbe...

Seulement voilà, le prix offert pour le service était de taille... Un passage gratuit pour trouver celui qui le tourmentait par l'entremise de deux sphères graffes, ou deux pas sur le côté.

Autant dire qu'il n'avait qu'à trouver l'endroit et le visualiser et poof, il y serait.

Il était rare d'être payer pour un travail pour un Mentaï...

Encore plus pour une première mission.

Encore plus en sphère graffes.

Cela démontrait bien le manque d'infiltrateurs compétents avec assez de prestige à la citadelle pour tenir le rôle...

Quand même, il détestait les uniformes, se dit-il en refusant poliment une invitation de danser pour la proposer à un de ses seconds à la place.

D'accord, il avait fière allure avec un uniforme Noir relevé d'or et le léger logo de sa famille broder d'argent sur son épaule... Mais il n'aimait pas ça.

Il l’aperçue à ce moment et se retint de sourire, rappelant l'homme dansant pour demander à tout ses hommes de faire des rondes dehors, s'assurer que tout était bien et sans problème, les éloignant sans qu'ils ne le sachent des problèmes... De Kaünis.

Un des hommes osa un ''Mais Général..!'', mais le simple mouvement qu'était d'élever sa main en signe de silence fit taire l'homme et le remis au garde à vous avant de partir faire ses rondes.

L'homme voulait rester ''le protéger''...

N'importe quoi, il était bien le seul dans tout le périmètre qui était en sécurité, se dit-il en se dirigeant, lentement, vers les escaliers pour descendre du balcon militaire. La première marche marqua le premier cri.

Le frontalier était le seul à ne pas courir dans tout les sens de façon paniquée.

Le seul à arriver en bas des escaliers alors que Kaünis, semblant contente malgré... Et bien malgré sa robe et son maquillage, se dirigeait vers la sortie en rangeant une bourse pleine.

Ses hommes seraient bientôt à la recherche de la jeune femme, se dit-il et levant les yeux au ciel... Et il était supposé être le premier représentant de la loi dans cet endroit, sérieux, quelle connerie...

Il soupira et ricana légèrement, faisant bouger un peu les multiples médailles à son torse, en sortant derrière l'envoleuse...

Pour venir se placer à sa droite et la sentir se tendre un instant, puis se tendre un peu plus en voyant l'uniforme...

Et failli éclater de rire devant sa mine de ''Mais... Mais... Qu'est-ce que tu fou en uniforme..!?''

Lui répondit d'un simple sourire à la ''Bah t'es bien en robe'' avant de prendre la parole.


La carriole avec mes... Nos armoiries, tout droit en sortant, caché derrière un muret de cour. Le chauffeur ne devrait pas être revenu, entre et ne fait pas de bruit, ils ne te chercheront pas là, ce sera l'endroit le plus sûr pour nos deux couvertures et ce sera plus efficace pour faire peur, poof disparue sous le nez des gardes frontaliers...

Je t'y retrouve dans quinze minutes, il y a une bouteille de vin si t'as soif et un peu de boof dans une malle sous le siège dos au chauffeur.


Il lui glissa un baiser avant de s'écarter et de courir dans la direction opposé pour aller voir ce que ses hommes fichaient, ils étaient dans la salle...

En train d'attaquer un type pour aucune raisons.

Bon, d'accord, il avait l'air louche, évidemment, c'était dans ses gênes, se dit le jeune homme en soupirant et en s'approchant à grands pas pour taper sur l'épaule d'un de ses hommes et, dès que celui-ci se retourna, lui foutre un poing par la figure.


BANDE D'IMBÉCILES! SACRÉ TRAVAIL! JE VOUS LAISSENT CINQ MINUTES ET VOUS LAISSER UN ASSASSIN PASSÉ PUIS VOUS ATTAQUER UN HOMME ALORS QU'ON CHERCHE UNE FEMME..!

UN HOMME QUE JE CONNAIS DE PLUS! FOUTEZ MOI LE CAMP ET NE LAISSER PAS LA TUEUSE SE SAUVER OU JE VOUS JURENT QUE JE N'AURAIS PAS BESOIN DE MON POTE ICI PRÉSENT POUR VOUS RETROUVEZ! CE SERA SUR LE BÛCHER SANS PASSER PAR GO ET SANS RÉCOLTER CENT PIÈCES!

ALLER PUTAIN!


Les hommes, se disant qu'il devait s'agir d'un des espions de leur chef, balbutièrent des excusent en courant pour faire les recherches...

Syles, lui, soupira et se retourna vers celui à qui il venait d'éviter une bataille tout aussi inutile que facile, le connaissant comme il le connaissait.


Sérieux, d'abord Kaünis et maintenant toi, Gil... C'est à croire que les Mentaï m'on donner cette mission parce qu'ils savaient que j'étais le seul qui y survivrais.

Bon Kaü était là pour s'amuser, toi tu viens juste pour le vin et le fromage, ou les emmerdes aussi..?

Non, pas ici, allons retrouver Kaünis, on seras plus tranquilles... Pour causer.


Fallait préciser parce que bon... Ça n'aurait pas été la première fois qu'ils faisaient un truc plus privé, tout les trois, hein...

Cette pensée fit sourire l'envoleur qui s'éloigna avec son ancien mentor en leur faisant passer toute les barrières de sécurités sans même répondre à une seule question... Enfin sauf peut-être ''Comment allez-vous, général..?''

Question à laquelle il grognait une réponse mécontente, évidemment que son personnage n'allait pas bien, il avait un meurtre sur les bras.

Lui par contre, il allait très bien, se dit-il en entrant dans la carriole après Gil.


Bon, ici on peux parler... Et on ne risquent pas d'être déranger... Du vin, Gil..?

Lui il allait en prendre hein, c'était un des seuls avantages de cette couverture, le vin de noix de première qualité, la bouffe gratuite et les transports sans questions...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 22:30

[Happy Halloween, les affreux clash]


Gil gigotait, mal à l'aise dans sa tenue de soirée. Il avait eu du mal à trouver un type au moins aussi grand et musclé que lui, et si la chemise dont il avait viré le jabot lui allait parfaitement, d'un pourpre qui faisait ressortir l'éclat de ses yeux dépareillés, le long manteau, lui, le serrait trop. Il n'arrêtait pas de remuer pour lutter contre la sensation d'étouffement qui l'agaçait de seconde en seconde. Les nobles et leurs soirées assommantes... Même Seren et une mission richement récompensée n'aurait pas réussi à l'expédier dans ce genre d'endroit. Il fallait bien que le motif qui valait sa présence soit des plus importants à ses yeux – et ça l'était... Appuyé contre une haute colonne de pierre joliment sculptée, il observait les va-et-vient des invités, suffisamment à l'écart pour qu'on ne vienne pas l'interpeler ou pire, entamer une conversation mondaine. Il ne connaissait rien de pire que les mondanités. A part les sempiternels bavardages de Syles, peut-être... Il suivit des yeux un homme enveloppé d'un manteau noir et eut un rictus. Même la garde du manoir avait sa tenue d'apparat ! Comme c'est touchant. Il soupira, puis regarda les danseurs envahirent le centre de la salle de bal. Enfin ! C'était à lui de jouer, à présent.

Délaissant sa colonne, il se fondit dans l'ombre. Son manteau lui collait à la peau mais il était parfait pour ce genre de sport... Nul ne le vit disparaître dans un couloir, peut-être parce que les yeux venaient de se poser sur la femme à la somptueuse robe blanche... Gil ne la vit pas. Il n'était pas là pour les gens. Ce qui l'intéressait se trouvait à l'étage. Il y parvint sans mal. Le couloir était désert. Il s'y faufila, ouvrit une première porte, jeta un coup d'oeil dans le boudoir féminin, referma le battant pour passer à la pièce suivante. Efficace, et surtout pressé de quitter cet endroit qui ne lui plaisait pas du tout. Déjà, les peintures affichées aux murs étaient moches. Après avoir refermé une troisième porte, il loucha devant un portrait tellement ignoble qu'il faillit sortir son épée pour le retoucher façon SangreLune. S'il n'était pas aussi pressé... Il entra alors dans la quatrième pièce – la bonne. C'était une chambre, mais dès qu'il vit le globe sur la commode, Gil comprit qu'il avait tiré le gros lot. Il s'approcha, attrapa le globe de verre entre ses mains – pas plus gros qu'un poing serré, il était léger et délicat, sa transparence légèrement violine. Il était en train de la fourrer dans sa poche quand les choses dérapèrent.

Dégénérèrent, même. Il y eu d'abord des cris, puis des hurlements. Gil leva la tête. Soit quelqu'un était en train de mettre de l'ambiance dans cette petite fête, soit il y avait un problème. Et en jetant un coup d'oeil à travers la vitre, il pencha pour la deuxième option. Enfer. Il fallait filer ! Des bruits de pas, dans son dos, le firent se retourner à l'instant où une petite floppée de gardes entraient dans la pièce. Gil se redressa aussitôt et réhaussa le col de son manteau. Les soldats marquèrent un temps d'arrêt en le découvrant – drapé de noir dans la pièce obscure, ses cheveux ramenés en arrière et le teint pâle à cause d'un rayon de lune... puis Gil découvrit les crocs en un sourire charmeur. Et faussement bourré.

- Aah, vous voilà ! Je cherchais les lieux d'aisance mais je crois que je me suis trompé et...
- Pas un geste !
- Comment dire, ça va être compliqué avec la vessie que je tiens...
- Pas un geste, j'ai dit !
- Oh, on se calme, papi ! J'ai juste envie de faire pipi !


Papi n'était pas du même avis et Gil soupira. Bon, tant pis, il était temps de changer de sortie ! Il recula sans cesser de sourire et ouvrit la fenêtre.

- Dites, ça vous dérange si je fais ça d'ici, du coup ?

L'air sidéré du garde valait le détour, et dans un éclat de rire, Gil s'élança dans le vide. Le manteau flotta dans son dos. Il atterrit sur ses jambes dans les graviers de la cours, mais alors qu'il pensait se fondre dans l'obscurité de la nuit, une autre troupe débarqua. Bon sang, mais qu'est-ce qu'ils ont ce soir ? s'étonna-t-il, très vite encerclé par une dizaine d'hommes.

- On ne bouge plus !
- Faudrait varier un peu, les gars... Un peu d'imagination, quoi !
- Qui êtes-vous ?


Gil se drapa dignement dans son manteau.

- Ton pire cauchemar... gronda-t-il d'une voix sourde.

Puis il passa à l'action. Il ôta son manteau, tourna sur lui-même et enveloppa du lourd tissu la tête du garde le plus laid (le choix avait été rude, étant donné ce qu'il avait sous les yeux). Il tira dessus, jouant de l'élan donné à l'homme pour lui voler son arme, une épée plus longue mais moins large que la sienne. Il dégaina celle-ci dans le même temps et quand le soldat refit surface, furieux, ce fut pour jauger un homme qui faisait danser ses lames au bout de ses bras. Il en resta coi un instant avant de donner la charge, mais soudain, on lui tapa sur l'épaule. Il tourna la tête juste à temps pour se prendre un monumental coup de poing dans les dents qui l'envoya au tapis – de sorte que, du discours de son supérieur, il n'entendit rien du tout. Gil, en revanche, sursauta en reconnaissant cette voix qui avait mis sa patience à rude épreuve durant trois ans. Pincez-moi, je rêve... en fait non, songea-t-il en frottant son oreille endolorie après le savon sonore passé à toute la troupe. Il ne rêvait pas, il était à moitié sourd... et Syles faisait son manège, déguisé en soldat tout bien pomponné. C'était magnifique. Il se plia en deux, secoué par un fou-rire qui ne dérida pas Syles.

Sérieux, d'abord Kaünis et maintenant toi, Gil... C'est à croire que les Mentaï m'on donner cette mission parce qu'ils savaient que j'étais le seul qui y survivrais.

Bon Kaü était là pour s'amuser, toi tu viens juste pour le vin et le fromage, ou les emmerdes aussi..?


Entre deux hoquets, Gil leva la tête. Kaünis ? Elle était ici ? Voilà qui expliquait tout ce « remue-ménage », pour s'exprimer comme les pingouins de cette horrible soirée ! Il ouvrit la bouche mais Syles l'attrapa par le coude et l'entraîna avec lui d'un pas autoritaire.


Non, pas ici, allons retrouver Kaünis, on seras plus tranquilles... Pour causer.


Incrédule, Gil suivit le jeune homme. Il se mordit la langue pour ne pas éclater de rire à chaque fois qu'un type en uniforme appela Syles « Général », mais il était loin d'imaginer ce qui l'attendait... Une carriole. Il haussa un sourcil en la découvrant et jeta un regard interrogateur à Syles, mais celui-ci lui fit signe d'entrer et l'Envoleur haussa les épaules avant d'ouvrir la portière. Il posa le pied à l'intérieur... et rata la marche. Littéralement. Dans n'importe quelle autre situation cela aurait pu être le pire instant de sa vie, mais en l'occurrence, c'était de loin le plus drôle – car la raison de sa chute se tenait juste devant lui, en robe blanche. Enfin, plus rouge et rose que blanche, mais merde, c'était une putain de jolie robe. Sur une putain de jolie fille. Qui n'était autre que... Gil se laissa tomber sur la marche, mort de rire. Il n'en pouvait plus. D'abord Syles, ensuite Kaünis. Il en pleurait ! C'était bien la première fois de sa vie qu'une telle chose arrivait. Syles dut le pousser à l'intérieur pour entrer à son tour.

Bon, ici on peux parler... Et on ne risquent pas d'être déranger... Du vin, Gil..?

Incapable de répondre, Gil secoua la tête. Il fallait qu'il reprenne son souffle et ses esprits – mais c'était chose presque impossible avec ces deux-là ! Il se pencha en avant et attrapa un bout de tulle entre ses doigts, avant de lever les yeux vers le visage maculé de sang de Kaünis.

- C'est vraiment toi là-dessous ?

Et il repartit d'un rire qui menaçait de le tuer pour de bon. Général Syles et Kaünis déguisée en fille. Je nage en plein délire, mais ne me réveillez surtout pas, j'adore !

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 22:57

Elle vit d'abord l'uniforme, avant que l'odeur de l'homme ne la percute de plein fouet…
Et elle en tituba presque.
Syles ! En uniforme ! A moitié ahurie et à moitié presque ravie - c'était que bordel de merde ça le foutait vachement en valeur avec les épaulettes là ! - il lui fallut quelques secondes pour s'en remettre.


- La carriole avec mes... Nos armoiries, tout droit en sortant, cachée derrière un muret de cour.
L'Envoleuse cligna des paupières. Plusieurs fois.


Nos ? Il venait de dire nos !
* Putain de bordel de merde *
Déglutissant avec peine - c'était quoi pourquoi elle y voyait flou d'un coup ? - elle n'eut pas le temps de rendre son baiser à Syles qu'il faisait demi-tour. Hein ? Quoi ? Qu'est-ce qu'il avait dit déjà ?
S'ébrouant, Kaünis pressa ses doigts contre ses paupières pour en enlever l'eau, et prit une inspiration tremblante. Elle finit quand même par prendre la direction de la carriole - c'était vraiment un sketch cette soirée - et s'y hissa en pestant contre sa robe.


La soulevant des deux mains, elle parvint à s'asseoir en laissant le tissus gorgé de sang s'épandre sur le sol, et s'empressa de chercher quelque chose à manger. Là, il y avait du saucisson, et elle s'en découpa un gros morceau pour le mâcher vivement. Avant de trouver… Du vin de noix !
Un sourire lumineux sur le visage, l'Envoleuse s'en servit un verre, l'avala cul-sec… S'en re-servit un second, pour le descendre à la même vitesse. Puis un troisième.
En terminant le quatrième, une idée folle lui traversa l'esprit et elle gigota sur le banc rembourré pour enlever sa culotte - blanche elle aussi et la poser sur la poignée de la carriole, non sans l'avoir trempée dans le sang par terre avant.


Un sourire étira ses lèvres, alors qu'elle mordait une nouvelle fois dans le saucisson.


Quelques secondes plus tard, la porte de la carriole s'ouvrit et Kaünis eut un sourire triomphant quand sa culotte en question se retrouva dans les doigts de Syles…
Avant que Gil ne se pète la gueule comme un débile.


Levant les yeux au ciel, l'Envoleuse se rendit compte que ça tournait un peu…
- C'est vraiment toi là-dessous ?
Elle éclata de rire, avant de se mordre la lèvre inférieure en coulant un regard vers Syles…
Et d'enfoncer le saucisson qu'elle tenait dans la main droite dans sa bouche, en enroulant sa langue autour… Avant de mordre sauvagement dedans.
Avalant son méfait, elle se lécha consciencieusement les doigts, et croisa une jambe par dessus le genou de l'autre, jaugeant de haut Gil.
- Au moins ma couverture est meilleure que la tienne, patate, lâcha-t-elle d'un ton hautain au possible - parfaitement accordé avec la soirée mondaine qu'elle venait de foutre en l'air.
- Vous faites quoi ici, au fait ? finit-elle par demander, intéressée.


Ça tournait un peu, quand même.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:17

Syles leva les yeux au ciel devant le sous-vêtement...

Et foutu son pied au cul de l'imbécile hilare pour le faire entrer et refermer la porte derrière.

Sérieux pas foutu d'être le moindrement subtil le mec quoi, surtout qu'il était mort de rire en s'asseyant et Syles se plaça à ses côtés, en face de Kaünis, en soupirant.


N'importe quoi serait mieux que sa couverture, Giliwyn von dracula Mc fou rire c'est pas très subtil...

Moi je suis là pour une mission à la con donné par un mentaï à la con, pas ton père parce que bon il est pas si con quand même, du coup ça explique l'unifo-- PUTAIN GIL TA GUEULE!


Et voilà que l'imbécile reparti d'un fou rire encore plus grand, comme un con...

Sérieux et lui qui pensait pouvoir - peut-être - trouver un moyen de sauver sa couverture grâce à eux, Gil était complètement inutile...


Putain mais t'as passer trop de temps avec ta marchombre toi, ça t'as complètement griller le peu de cervelle que t'avais...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:32

- Hahahaaaa... Aaah, désolé...

(S'essuie les yeux et secoue la tête)

Mais merde, vous vous êtes vus tous les deux ? On se croirait dans un roman à l'eau de rose bien glauque ! Et vous ne vous êtiez pas concertés avant... ?

(Lutte pour ne pas rire à nouveau)

C'est dingue. Vous êtes dingues. Ahem. Moi je suis là pour affaires. Y'en a qui bossent pendant que certains... hum, boivent du sang humain... et jouent au Général Dur à Cuire. Et avant que vous ne me sautiez dessus pour m'arracher la langue...

(Il sort de sa poche la boule de verre)

Je suis venu pour ça. Non, ce n'est pas magique et non, rien à voir avec votre mission. C'est un Oeil de Géant. Pas un vrai - je précise -, juste un genre de pierre qui vaut assez cher sur le marché. Celle-ci doit donner dans les trois mille pièces au bas mot.

Ah, et elle appartient à mon père.

Voili voulou !

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:38

- Ton père ? L'est pas mort, celui-là ? Ou alors tu as tellement les neurones grillés que tu sais plus conjuguer tes verbes ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:47

- Ouais, il faut croire qu'on est plutôt increvable dans la famille...

(Une lueur douloureuse traverse brièvement son regard)

Et toi ? Tu ne te pavanes pas dans cet accoutrement pour le plaisir, non ? Qu'est-ce que tu fiches ici ?

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:49

[ Sourire mauvais]

- Je récupère du fric, chéri. Ça t'étonne ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Lun 31 Oct 2016, 23:57

- Moins que cette robe, trésor...

(Il la détaille à nouveau, une lueur moqueuse au fond des yeux, puis soupire profondément et se tourne vers Syles)

Et toi ? Tu diriges vraiment ces types ? Entre nous, il faudrait leur enseigner deux ou trois répliques, qu'ils ne se ridiculisent pas avec la même rengaine...

(Avise la nourriture et le vin de noix, puis le verre vide de Kaünis)

Hum. Vous comptez tenir un siège là-dedans ?

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 00:51

Je dirige ces hommes, plus ou moins...

C'est un poste temporaire, imprévu, mes hommes, les vrais, sont encore à la citadelle, pour la plupart... Certains sont en postes temporaires ici et là, les capitaines foutent un peu ce qu'ils veulent de leur temps libre...

Les 12 divisions sous leur contrôle suivent leurs ordres, que je leur donnent...

Celle sous mon aile... Et bien disons que s'ils étaient là, il aurait été beaucoup plus difficile de tuer qui que ce soit dans cette soirée.

Même s'ils auraient passer à l'acte eux même avec un simple ordre.

C'est joli la loyauté frontalière hein.

Sinon ton père tu cherche ses babioles pour quoi...

Souvenir, retracage, meurtre...

Tellement de choix...


Le jeune homme sourit en pensant à quelque chose

Tient, et si on passaient à la citadelle, bientôt... J'ai toute une compagnie d'espions et d'informateurs sous mes ordres et surtout, Gilou, j'ai quelqu'un à te présenter...

Je suis sûr que vous saurez vous... Appréciez...


Surtout s'il l’amenait au cachot pour les lui présentez tout les deux à la fois, se dit le jeune homme...

Ses pères.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 01:15

Elle ne put s’empêcher de pousser un ricannement qui tirait sur le gloussement quand Gil l’appela trésor, mais cela ne dura pas. Mordant une fois de plus dans sa boustifaille, l’Envoleuse poussa un petit soupir quand Syles expliqua tous les gens qui étaient sous ses ordres… Ben pourquoi il avait rameuté tout ça en fait ? Il comptait faire un siège ou quoi, comme disait Gil ?

Par contre, quand Syles mentionna la Citadelle, elle ne retint pas son froncement de sourcils : pourquoi il voulait y retourner ? Elle croyait qu’il en avait eu sa claque, de cet endroit, alors l’autre couillonne qui avait finie égorgée. Les autres couillonnes. Mais malgré elle, son ventre se réchauffa à la pensée des quartiers de Syles et des souvenirs que ça éveillait dans son crâne.
Mmm.

Elle cligna des paupières : quelqu’un à présenter à Gil ?
Il fallut une seconde pour que Kaünis comprenne de qui parlait l’Envoleur, et elle secoua la tête. Quoi, il voulait faire rencontrer son père ?

Poussant un soupir, elle se resservit un autre verre, puis un second qu’elle descendit vite.
Putain que c’était bon, ce vin de noix. Elle avait envie de s’en empifrer. Mais ça tournait un peu. Fronçant les sourcils pour essayer de se concentrer sur Gil, elle finit par secouer la tête.

- Tu veux faire le siège ou le saucisson, Gilounet ? demanda-t-elle d’une voix provocatrice, en se mordant la lèvre inférieure.
Se penchant en avant, elle fit courir ses doigts sur le genou de Gil, remontant sur sa cuisse, avant de récupérer sa main pour lever les yeux vers Syles.

- Il revient dans combien de temps ton chauffeur ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 02:02

Gil leva les yeux au ciel.

- Une babiole... marmonna-t-il avant de hausser la voix pour répondre à Syles. Non, j'essaie juste de retrouver un type qui a brusquement surgi de mon passé. J'ignore encore si mon père est celui qui cherche à me tuer depuis deux ans, donc...

Il se tut et fronça les sourcils lorsque le jeune homme évoqua quelqu'un à lui présenter. Il ne savait pas pourquoi mais ça ne lui disait rien qui vaille. La Citadelle, hein... Cet endroit non plus, Gil ne l'aimait pas trop. En dehors d'Irhuin – et Syles – et les Frontaliers lui avaient toujours parus hautains et sans aucun intérêt. En outre, ça l'éloignait de son propre « champ de bataille »... une maison en cendres, une Libertée un peu paumée, un passé qui lui revenait en pleine tronche... Sauf que Syles avait l'air un peu préoccupé. De quoi attirer suffisamment son attention ; après autant d'aventures (ou plutôt de mesaventures) ensemble, Gil avait appris à distinguer des signes qui ne trompaient pas. Un regard trop brillant, un sourire trop figé, il y avait du grabuge chez le Général Bavard. Un coup d'oeil en direction de Kaünis confirma cette impression. Il soupira. Ça sentait les ennuis à plein nez – encore...

Kaünis commença à se tortiller sur son siège et Gil prit seulement conscience de l'endroit exiguë dans lequel ils se trouvaient. Il regarda la culotte ensanglantée que Syles avait ramassée, puis l'air soudain affamé de Kaünis, et secoua la tête. Complètement tarés. S'il ne sortait pas d'ici en vitesse, il allait être... La main de la jeune femme glissa sur sa jambe. Elle la retira avant qu'il ne lui brise le poignet. Il ignora la question qu'elle posa à Syles pour attraper la bouteille de vin de noix et boire une gorgée directement au goulot.

- On se calme, poupée. Je ne suis pas là pour ça.

Il s'essuya le menton et tendit la bouteille à Syles.

- La Citadelle, c'est pas vraiment la porte à côté. Tu comptes y aller comment ?

Il ne demanda pas pourquoi ; il n'en avait pas besoin.

Il verrait bien.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 16:43

[Le jeune homme leva les yeux au ciel un moment après la question de son mentor]

Sérieux faut que je te la foute au cul, la carriole, pour que tu réalise à quoi elle sert avec ses six putains de chevaux..?

[Parce que bon, fallait pas être une lumière pour deviner hein... Le frontalier pris une gorgée du vin avant de continuer]

De toute, les gardes cherchent Kaünis et pensent que tu es avec moi, Gil, du coup si tu t'éclipse, ça pourrait paraître louche... Et quant-à notre princesse Ts'liche favorite, ils la cherche partout. Autant dire qu'on es pris pour aller quelque part avec ce moyen de transport et le seul endroit d'où je peux m'assurer de vous faire sortir en douce sans avoir un mentaï pas content de la tournure de la mission sur les bras, c'est à la citadelle...

[Logique, quoi.]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 16:47

- J'devrais pas avoir de soucis avec aucun Mentaï, mais enfin. Moi ça me va. J'aimerais juste... retrouver des vrais trucs à me foutre sur le dos.

[ Pousse un soupir et relève le tissu de la robe sur ses cuisses ]

- Parce que c'est vraiment pas pratique cette connerie.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 21:14

- Joue pas au plus con, crâne de piaf ! Tu sais très bien ce que je veux dire : à moins que ta carriole soit poussée par les deux de l'enfer, on n'atteindra pas la Citadelle avant une pige. Mais bon, c'est toi qui commande, hein, mon Général...

(Détaille un instant Kaünis avec amusement)

Tu sais que ça te va plutôt bien ? Bon, le sang dénature un peu le côté... hum, élégant, mais...

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 21:26

Dit celui avec qui j'ai parcouru la moitié du pay faël à pieds...

Pourquoi, t'as une meilleure idée, Dracula?


[Il en doutait fortement, au dernières nouvelles, il n'était pas plus rapide de voyager sur un seul cheval quand il y avait une telle carriole dans le coin...]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 21:30

[ Sourire à la fois mauvais et ambigü ]

- Genre !

[ Secoue la tête ]

- Dixit celui qui a traversé le Royaume Raï avec moi. J'veux dire, ça sera pas nouveau ! Enfin, juste, si tu veux pas te joindre à nous... Moi j'viens en tout cas, Syles.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 21:36

- Vous avez vraiment de la fiente de Ts'Liche dans les oreilles, tous les deux. Bien sûr que je viens. Sinon je ne serais pas déjà coincé dans ce truc avec vous !

(Remue pour se faire une meilleure place et étendre ses jambes)

Aaah, voilà ! Maintenant on peut partir. Et c'est moi qui gère le vin. Vu ?

(Peu probable, en fait, mais qui ne tente rien n'a rien !)

Genre ouais, Kaünis. Mais le sang commence à attirer les mouches alors si tu voulais bien te changer... Rassure-moi, tu as des vêtements avec toi ?

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 21:47

... Tu parle à Kaünis rappelle toi...

[Le jeune homme caressa un instant l'idée de la laissé à nue pour faire chier Gil...

Mais tira une malle de sous son siège pour l'ouvrir, dévoilant des pantalons, des bottes de cuir et une chemise noires d'un bout à l'autre avec seulement un petit détail argenté sous forme de l'emblème des Agarest, modifié par ses soins mais sans la phrase de ses tatouages.

Voilà, se dit-il, ça lui ferais surement un peu grand, mais ça ferait... Et puis il en avait environ cinq, chemises comme ça, dans cette malle...

L'uniforme qu'il portait avait tendance à se retrouver couverte de sang...]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 22:17

- Rassure-moi, tu as des vêtements avec toi ?
Kaünis ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel - ou plutôt vers le plafond de la carriole en question.  Non, elle ne cachait pas ses vêtements sous sa robe, et tout ce qui lui restait d'à peu près propre… Ben en fait, c'était rien : pas de brassière, sa culotte dans la main de Syles, et sa robe ensanglantée.
- ... Tu parle à Kaünis rappelle toi…

La concernée éclata de rire, se passant une main dans les cheveux. Mais elle s'attendait à ce que Syles ai quelque chose pour elle - il était toujours vachement prévoyant, contrairement à elle.
Elle jaugea vite-fait la chemise noire trop grande et le pantalon, avant de hausser les épaules. Ouais, elle pouvait bien se mettre ça sur le dos, ça irait, elle avait l'habitude des chemises trop grandes, même si ça faisait longtemps maintenant qu'elle avait délaissé la sienne pour son faux-corset.

Se levant en évitant les jambes de Gil, elle glissa ses doigts dans son dos pour descendre la fermeture entre ses omoplates et dégager ses épaules de l'encolure de la robe. Laissant le tissus tomber dans un bruit mat à ses pieds, elle dégagea ses chevilles doucement et s'avança d'un pas souple vers Syles.

Attrapant du bout des doigts le pantalon, elle l'enfila à même sa peau, le boutonnant rapidement, avant de récupérer la chemise.
S'asseyant sur le bord de la carriole, sur une caisse retournée, elle commença à dégrafer les boutons du haut pour pouvoir le passer sur sa peau. Et alors qu'elle faisait ça, les seins à l'air, elle releva le menton un instant.

- Avec des bons chevaux, on devrait en avoir pour une dizaine de jours, non ? Y'a pire quand même.
Ayant terminé de déboutonner la chemise, elle la glissa sur sa peau en frissonnant doucement dans la fraicheur de la nuit. Roulant des épaules, elle n'en referma que quelques uns avant de s'étirer comme un chat.
- On part quand ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 23:14

Gil leva les yeux au ciel – enfin, au plafond de la carriole – à son tour. Bien sûr que non, elle n'avait rien. Cette fille se trimballait avec une robe imbibée de sang et si cela n'avait pas été aussi « inconfortable », elle aurait très bien pu la garder encore longtemps ! Syles marmonna dans sa barbe, mais lui avait toujours un coup d'avance. Voire quatre ou cinq, au vu du nobre de chemises qui se trouvaient dans la malle qu'il tira de sous leur siège. Tout ça faisait partie du mystère Syles : cette mascarade, avec la carriole, les médailles et ce long périple vers la Citadelle... Allait-il en apprendre davantage sur cet énergumène sans cervelle ? Sans doute. Inpossible de dire si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Tout ce qui était certain, c'est que le voyage s'annonçait... mouvementé. Gil laissa ostentiblement traîner ses jambes et Kaünis les évita sans se formaliser. Syles se décala pour lui faire un peu de place et Gil fit de son mieux pour ne pas repartir dans un fou rire en la voyant se démener avec sa robe pour l'ôter. Sans complexe ni chichi, parce que bon, c'était Kaünis. Pas de quoi faire tiquer l'un ou l'autre, puisqu'ils l'avaient déjà vue nue plus d'une fois. Gil en profita pour boire une nouvelle gorgée du vin de noix – fameux !

- Avec des bons chevaux, on devrait en avoir pour une dizaine de jours, non ? Y'a pire quand même.

Gil prit néanmoins le temps de soupeser la chose : trois Envoleurs en fuite, deux sous couverture dont une était légèrement, disons, passée de mode, songea-t-il en regardant ce qu'il restait de la pauvre robe à leurs pieds. Un Empire à traverser, une Citadelle à ralier – avec ce que cela supposait de cohortes Raïs aux alentours. Mmmoui, ça se tente plutôt bien, même. Et puisqu'il n'y avait plus qu'à se laisser conduire... Il s'étira, comme Kaünis, et croisa les mains derrière la nuque, prêt à somnoler un peu.

- On part quand ?
- Maintenant si ça vous va.

Ils sursautèrent, parce que la voix venait de surgir sans crier gare – et puis ils virent le visage d'un homme à travers l'ouverture de la portière. Chapeau haut de forme, veste cintrée, barbe soigneusement taillée... si Gil ne rit pas, c'est uniquement parce que cet homme, en dépit de son accoutrement qui se fondait parfaitement dans le décor, avait une classe folle. Des mèches brunes retombaient devant ses yeux noisette, il avait l'air assez jeune et pourtant, il dégageait un professionnalisme désarmant. Impossible que ce type-là soit seulement conducteur de carriole...

- Bob ! Tu tombes bien, on n'attendait plus que toi.
- C'est Vlad. Vous êtes prêts ?
- Prêt à tout, Bob, et toi ?


Le dénommé Vlad esquissa un vague sourire. Il ne semblait pas embarrassé que Gil s'en prenne à lui de la sorte. Au contraire, il tourna la tête dans sa direction.

- Tout, c'est un risque à prendre, mais on dirait que dans votre cas, le choix est déjà fait depuis longtemps...

Gil hocha la tête. Il lui plaisait bien, ce type, du compte fait. Vlad, après avoir guetté l'accord de Syles, se hissa souplement sur son siège. Un fouet claqua, la carriole s'ébranla et Gil laissa filer un petit rictus désabusé. Nous revoilà partis au-devant des emmerdes, alors...

Son regard passa de Kaünis à Syles et son fameux demi sourire en coin se dessina dans le creux de sa joue.

Comme au bon vieux temps !

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 757
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 23:21

Alors, Gil, la dernière fois que je t'ais vu il me semble que tu cherchais une femme...

Comment t'en es venu à ton père? On a bien le temps, alors raconte.


[C'était toujours drôle, se mêler des affaires de Gil, se dit le jeune homme en regardant la bouteille de vin vide...

Encore heureux qu'il ais fais des provisions, se dit-il en sortant une autre bouteille de qualité d'un compartiment caché.]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 965
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 23:26

- Une femme ou un coup de vent ? Pour quoi faire, t'en débarrasser ou bien l'accrocher ? La baiser peut-être ?

[ Tend son verre pour que Syles le remplisse ]

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giliwyn SangreLune
Maître Envoleur
Créateur de psychopathes
avatar

Nombre de messages : 961
Date d'inscription : 28/03/2011

Feuille de personnage
Age: 38
Greffe: Aiguilles jaillissant du dos de ses poignets, d'une dizaine de centimètres de long
Signe particulier: Son prénom est celui de son père, son nom de famille celui de sa mère. Yeux vairons.

MessageSujet: Re: [-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]   Mar 01 Nov 2016, 23:33

- Tais-toi et bois, Kaü... Syles, j'ai trouvé la femme que je cherchais. Aile de Corbeau. Elle aussi a tenu un certain rôle dans mon passé, figure-toi... C'est elle qui m'a parlé de mon père. Elle a simplement dit qu'il était vivant. Je n'en sais pas plus, ce n'est pas la peine d'essayer de me tirer les vers du nez !

(tend son verre à son tour, le vide cul-sec. Certaines choses sont parfois longues et difficiles à digérer...)

Je pensais qu'il était mort de ses blessures.

__________________________________________

"Elle aura ma peau un jour, cette saloperie de destinée. Abruti de hasard même pas fichu de faire les choses correctement. Un jour... mais pas maintenant."



[Absent du 18/07 au 24/07]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[-21]Let's paint this dance with bloody color [Gil & Syles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bloody London
» Graph' paint
» Pour les grands fans de Paint ^^
» PAINT IT BLACK [01/02, 18:50]
» Délire sur Paint : Spirit en Jambon !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Al-Vor-
Sauter vers: