AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur


Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Sam 17 Juin 2017, 23:15

- Je suis incapable de te dire ce que je ferais. Je ne le sais pas moi-même.

[ Pousse un soupir et tourne la tête vers Elaïa ]

- Je me doutais que tu voulais faire un truc du genre. Je ne pensais pas que tu les arrêterais à temps, surtout. C'est pour ça que je me demande pourquoi tu l'as fait. Finalement, quoi que tu en dises, tu captes bien les trucs de sentiments je crois.

- Quoi ?! Tu aurais pu faire ça, pour rien, comme ça ?
- Comme Syles l'a dit, on a déjà fait bien pire ensemble. Mais... J'arrive pas à définir si c'était y'a longtemps ou pas. Je veux dire, oui, ça fait plus de deux ans, mais en temps ensemble, ça fait pas tant que ça. Et Syles... il s'est passé quoi au juste ? Tu... as fait une tête bizarre... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Dim 18 Juin 2017, 01:39

Je...

[Soupire, bon ben fallait le dire après tout.]

J'ai imaginer, bien malgré moi, que c'était toi qui était là... Ça as duré qu'une seconde mais... Ben pendant un instant j'avais l'impression d'avoir bouffer du Lynx...

[Comprendrait-elle..?

Il n'en doutait même pas...]

Couteaux, trois, dans le dos pour le premier, décapité le second, troisième et quatrième éventrés, cinquième étranglé...

...Et puis tu sais, moi, 2 ans, c'est ce qui est le plus proche comme souvenirs heureux...

... Je ne sais juste pas si nous avons changés ou non.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Dim 18 Juin 2017, 03:09

D’avoir bouffé du Lynx, hein ?
Kaünis comprit que Syles n’avait pas utilisé cette expression au hasard, et elle ne put s’empêcher d’avoir un sourire en coin. D’autant plus quand il expliqua dans quel état il avait laissé les mecs derrière.
Mais… il avait vu Elaïa comme elle ? Ça c’était relativement étrange… L’Envoleuse tourna le regard vers la jeune fille. Ouais, peut-être qu’il y avait des ressemblances, mais quand même. Déjà, Elaïa n’était largement pas aussi musclée qu’elle, puis elle avait beaucoup plus de gras.
Pas qu’elle était grosse, mais juste que Kaünis était dans une telle forme physique qu’elle n’en avait juste pratiquement plus – et elle se souvenait très bien qu’elle avait dû changer ses brassières parce qu’elle avait même perdu un peu de poitrine en perdant le peu de gras qui lui restait.

- ...Et puis tu sais, moi, 2 ans, c'est ce qui est le plus proche comme souvenirs heureux… Je ne sais juste pas si nous avons changé ou non..
Kaünis leva les yeux vers Syles et poussa un long soupir.
- Malgré tout, je pense que oui.

Oui, ils avaient changé. Après tout, qu’étaient-ils en train de faire, là ? Essayer d’être un couple presque normal, avec de l’exclusivité. Ils ne s’étaient pas arraché de bouts de peau, ils avaient certes baisé, n’empêche que ce n’était largement pas aussi violent que ça l’avait été.
Et pourtant, ça n’en était pas moins bon.
Laaaargement pas.

Alors quoi, oui, ils avaient changé. Ou peut-être pas tant que ça, mais elle, elle sentait qu’elle avait évolué, en fait. Déjà parce qu’elle était quand même vraiment plus stable émotionnellement parlant, parce qu’elle avait pu gagner en plein de choses, maitrise d’elle-même, maitrise de technique de combat, maitrise de sa Greffe. Ça avait du sens, et même Syles qui avait été enfermé et torturé pendant deux ans…
Évidemment que ça l’avait changé. Pour le meilleur, pour le pire, elle ne savait pas. Mais on ne pouvait pas ressortir indemne de quelque chose de pareil. Même si c’était beaucoup plus court, peu importait.

- Euh… Il s’est passé quoi pendant ces deux ans ? Vous vous êtes séparés ?
Le regard à la fois intrigué et méfiant d’Elaïa fit poussa un soupir à Kaünis, qui leva les yeux au plafond.
- Oui. Non. Pas vraiment. Enfin. Ne demande rien de plus là-dessus.
- Désolée…

Kaünis secoua la tête de gauche à droite, avant de hausser les épaules.
-Tu comptes passer combien de temps ici… Elaïa ?
- Euh je sais pas. Je voulais rentrer dans pas trop longtemps à Koll-Ohm. Demain matin ?

L’Envoleuse opina du chef.
- D’accord.


* *


Voilà. Elle était partie.
Kaünis poussa un soupir en faisant un dernier signe à Elaïa qui se retourna pour le lui rendre. Leur rendre.
Un sourire au bord des lèvres, l’Envoleuse releva le menton vers Syles une seconde, avant de poser sa joue sur son épaule.

- Je constate que tu fais toujours tourner la tête à toutes les nanas que tu croises. Beau gosse va.

Elle se mordit la lèvre, avant de se hisser sur la pointe des pieds pour l’embrasser doucement… Mais ça ne lui suffit pas, et elle glissa sa langue sur les lèvres de l’Envoleur, avant de passer ses bras autour de son cou pour s’y pendre et se plaquer encore plus contre lui.

Putain que c’était bon.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Mar 20 Juin 2017, 04:33

[Sourire]

J'y peux rien, toutes les nanas aiment les mauvais garçons et les cicatrices...

[Puis il l'embrasse langoureusement avant de chuchoter.]

Mais y'en as qu'une que je veux faire craquer et elle est à demi Ts'liche...

...T'aurais pas des conseils, par hasard..?

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Mar 20 Juin 2017, 04:41

[Éclate de rire ]
- Je dirais qu'il faut bien t'accrocher, parce qu'elle décoiffe ?

[ Dépose un baiser rapide sur ses lèvres... Puis l'entraîne à l'intérieur pour le jeter sur le canapé ]

- Fais-moi l'amour. Maintenant !

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Jeu 22 Juin 2017, 17:04

Soupire, elle sentait si bon, était si douce, il avait envie d'elle un truc de ouf mais...

Elle demandait un truc plus ''doux'' là, non..?

Et si...

...Et si elle n'aimait pas..?

Il n'avait pas vraiment de pratique après tout, en douceur...

Il était tendu, se dit-il.

Normal, au fond, puisqu'il avait peur de ne pas être à la hauteur.


La douceur je...

...Je sais pas si je suis capable...

...Montre moi...


Il la fixait et si elle fut d'abord surprise, le petit sourire et le regard tendre qu'elle lui envoya le fit fondre sur place.

Sauvage ou civilisée, cruelle ou gentille, dure ou douce, elle était parfaite.


She is wild but she is mellow,
She is strong but she is weak.

She is cruel but she is gentle,
She is wise but she is meek...

Le souffle court, les bras tenant ses épaules à elle, son bassin bougeant avec une lenteur qui aurait put être comparée à de la torture, il quitta ses lèvres un instant pour la fixer.

Ils étaient tout deux couverts de sueur et il savait que Kaünis aussi, était sur le pic, sur la crête de l'orgasme depuis un sacré moment.

Et ni l'un ni l'autre ne donnait le simple coup un peu plus violent que les autres qui auraient poussé leur corps par dessus cette crête.

S'en était presque douloureux, il voyait dans ses yeux qu'elle espérait à moitié qu'il le donne, ce satané coup, et pourtant il n'en faisait rien.

Parce qu'il découvrait que, pratiquée de la bonne manière, la douceur pouvait laisser place à une violence inestimée, une violence qui lui capturait les tripes, qui le faisait trembler, qui criait pour demander qu'il s'enfonce violemment, ne serait-ce qu'une fois, pour atteindre son relâchement.

Il n'en fit rien, mais sentit un peu le léger changement.

Cette brûlure au fond de son torse et du reste de son corps, cette envie d'accélérée qui se décuplait et qu'il repoussait, cette façon qu'elle l'observait, que ses jambes durcissaient dans un genre de spasme nerveux de chaque côtés de lui et autour de sa taille, cette façon dont elle se mordit la lèvre comme pour tenter de résister à quelque chose de trop... Fort.

Puis, dans un mouvement qu'il voulut particulièrement lent pour se retenir de toute violence, le relâchement.

Total.

Il aurait presque crié de plaisir, s'il en avait été capable.

Mais c'était si puissant qu'ils restèrent tout deux complètement silencieux en étant parcourus de spasmes... Et il l'embrassa avec douceur et fermeté tout à la fois.


He is wild but he is mellow,
He is strong but he is weak.

He is cruel but he is gentle,
He is wise but he is meek...

La jeune homme ouvrit un oeil, puis l'autre, et eu le plaisir de voir que Kaünis dormait toujours, la main sur le haut de son torse, la tête contre son épaule, une jambe entremêlée dans les siennes.

Puis son souffle changea un peu, son nez se retroussa une seconde d'une façon qu'il trouva absolument adorable, et elle ouvrit les yeux, rencontrant les siens alors qu'il la fixait avec tendresse.


Alors... J'ai bien appris, prof..?

Petit sourire moqueur.

Bon sang qu'il l'aimait.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Lun 26 Juin 2017, 19:58

Il ne savait pas s'il en était capable ?
Kaünis tiqua un instant. Parce que si, il l'avait déjà montré… Notamment cette fois-là, dans les douches communes, au Domaine, par exemple. Il y avait d'autres fois aussi, elle en était certaine ! Mais elle comprenait bien que ce n'était pas de tout temps dont il parlait, mais bien de depuis ces presque deux ans.
Alors, elle se contenta d'un petit soupir indulgent, en inclinant la tête sur le côté.

* *

- Doucement… Encore..

La tête basculée en arrière, la gorge offerte, Kaünis pouvait sentir toutes les pores de sa peau transpirer, s'élancer dans un ballet de frissons incendiaires pour bondir dans ses veines.
* Oh. Bordel. *
Que c'était bon !

La lenteur toute calculée, la douceur extatique, leurs souffles pourtant courts qui se mêlaient lors de leurs soupirs ; tout concordait à faire absolument tout monter, température et plaisir.
C'était presque de la torture, à côtoyer ce fil invisible, à y jouer dessus sans jamais basculer d'un côté ou de l'autres. Et quand le vide était trop proche, il suffisait de s'arrêter, d'attendre de retrouver un équilibre, de faire baisser les sens avant de recommencer encore plus doucement.

Et plus ils étaient lents et poussifs, plus leurs corps gravissaient l'échelle de la jouissance rapidement. C'était fou et tellement peu conventionnel pour Kaünis ! Mais terriblement, affreusement, plaisant. Chacun de ses muscles bouillait littéralement, elle avait chaud, mais tout n'était que douceur et tendresse, dans la retenue des caresses, cette intensité délicate et explosive pourtant.

Lascive, séduisante tendresse.
Vulnérable, explosive sensation.
C'était exactement ça.

* *

C'était chaud et confortable, sous sa joue. Elle baignait dans l'odeur de Syles, et c'était infiniment ennivrant. S'en délectant encore quelques secondes, elle finit par bouger légèrement le menton pour poser le haut de sa joue sur le bas de son pectoral, pour être encore plus confortable.

- Alors... J'ai bien appris, prof..?
Un sourire amusé étira les lèvres de Kaünis, qui redressa la nuque pour croiser le regard de Syles. Elle lui fit une petite grimace, avant d'attraper son menton et sa barbe entre ses dents et de titiller le tout du bout de la langue. C'était marrant, comme texture ! Levant une main pour la faire glisser sur la barbe assez douce de l'Envoleur, elle joua un instant avec les boucles de cette dernière.

- Il n'en faudra pas beaucoup pour que l'élève ne dépasse le maître en tout cas ! fit-elle, taquine.
Se redressant sur les coudes, elle se hissa suffisamment haut pour l'embrasser une nouvelle fois, avant de pousser un petit soupir de contentement.

- J'ai envie de rester là jusqu'à la fin des temps.
Elle se figea, réalisant ce qu'elle venait de dire. Et la dernière fois qu'elle avait dit un truc comme ça, elle avait clairement fait flipper Syles…

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Jeu 29 Juin 2017, 17:51

Tu finirais par t'ennuyer, crois moi, à la longue je tape sur les nerfs...

...Mais si tu le veux vraiment...

...Suffit de pas bouger.


[Et il la serra contre lui.

Fort.]

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Dim 09 Juil 2017, 04:43

Kaünis ne put s’empêcher d’avoir un petit rire étouffé : elle ne pensait pas pouvoir s’ennuyer. Au final, être avec lui, c’était un peu un rêve éveillé désormais. Elle avait tant imaginé le retrouver, tout ce temps. Parfois pour l’égorger, parfois pour lui tomber dans les bras… Juste, c’était comme vivre un rêve, et c’était affreusement bon d’être là.
Contre lui.

- Mmm mmm.

Et pourtant, elle avait cette boule dans la gorge. Ça piquait, et ça lui donnait envie de pleurer, alors que quelques instant plus tôt elle baignait dans une mer de félicité incroyable.
Là, tout ce qu’elle parvenait à formuler plutôt clairement dans son esprit, c’était qu’elle ne voulait pas le perdre. Plus jamais. Elle ne voulait pas le quitter, et pourtant le chaos dans son esprit était en train de grossir beaucoup trop pour pouvoir être libérateur.

Alors, elle plongea une nouvelle fois son nez sous l’aisselle de Syles.
Une seule larme glissa de son oeil droit pour se réfugier entre sa joue et le torse de l’Envoleur.

Une seule larme.
Silencieuse.

* *


Il faisait noir quand elle se réveilla.
Et Syles n’était plus contre elle. Ou elle n’était plus contre lui. Il s’était levé, et elle ne l’avait même pas senti ni entendu, toujours allongée sur le lit, les jambes emmêlées dans les draps.

Étendue seule, sur le dos, les yeux sur le plafond, elle s’efforça de ne pas se lever tout de suite.
Laissant les émotions de la journée remonter dans son corps et dans ses pensées, elle sentit presque immédiatement sa gorge se serrer une nouvelle fois. Quelques larmes perlèrent à ses yeux alors qu’elle se passait la langue sur les lèvres.

Le noir appelait le noir.

Il y avait quelque chose, là, dans son plexus solaire, qui pulsait. Quelque chose de long, de plaintif, de triste et de… violent à la fois. Et quand elle se concentra dessus en fermant les yeux, cela lui sauta brusquement à la gorge comme un chat apeuré, avant de finir dans un gémissement étouffé par ses mains qu’elle avait amenées en réflexe en bâillon sur sa bouche.

Dans une inspiration tremblante, elle jeta ses jambes par dessus le bord du lit pour se lever, plongeant son visage dans ses mains et se frottant les yeux. Les doigts dans les cheveux, elle prit pourtant encore quelques secondes avant de se lever, se demandant un instant si elle voulait vraiment sortir de là nue… ou…
Non.
Elle enfila un t-shirt large et gris qui lui descendait au dessous des genoux, un pantalon en tissus un peu élastique noir, et elle poussa doucement la porte de la chambre pour essayer de trouver Syles..

Bizarrement, elle avait cet instinct qu’il était dehors.

Alors, elle sortit, prit une inspiration sur le pallier de la maison en levant les yeux vers le ciel.La clarté de la lune pleine et des étoiles était telle qu’on y voyait presque comme en plein jour ; il y avait seulement ce halo argenté qui nimbait l'atmosphère d’un certain mystère apaisant.
Les pas de Kaünis la menèrent derrière la maison, près de la paroi pas très haute qui montait au dessus des arbre. Posant ses doigts sur la roche, elle poussa un petit soupir… Mais ne monta pas immédiatement. Elle avait un besoin bizarre d’apaisement, et amena le plat de son front contre la pierre fraîche. Son souffle se mêla au vent qui jouait dans les interstices rocheux et elle attendit que les battements de son coeur soient parfaitement calmés avant de s’élever.  

Et quand elle arriva en haut, en effet, Syles était là, à contempler le ciel.
Elle ne dit rien : la lune parlait pour elle.
Pour eux.

* Je ne veux pas que tu partes.
Je ne veux pas qu’on soit séparés.
J’ai besoin de te savoir en sécurité.
J’ai besoin de te savoir vivant.
J’ai peur que tu disparaisse. *


Souffle étranglé. A peine perceptible.

* Je m’en veux de ne pas t’avoir assez cherché.
Je suis désolée.
J’ai besoin que tu me pardonnes. *

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Dim 09 Juil 2017, 20:01

* Tu ne veux pas que je partes.
Tu ne veux pas qu’on soit séparés.
T'as besoin de me savoir en sécurité.
T'as besoin de me savoir vivant.
T'as peur que je disparaisse...

* Tu T'en veux de ne pas m’avoir ''assez cherché''...

...Je suis désolé...

..Mais j’ai besoin que tu te pardonnes. *

On pourraient croire que je voudrais torturer l'homme qui m'as garder captif, que je veux le tuer pour me venger...

...Mais en fait, en général, je voudrais le trouver pour le remercier.

Parce qu'il m'as rendu plus fort...


Baisse son regard sur elle, si belle, si forte et pourtant... Si fragile.

Mais je veux lui arracher la langue à mains nues et lui enfoncer dans la gorge parce qu'il as fait quelque chose d'horrible, quelque chose que je ne lui pardonnerais jamais...

...Il t'as fais pleurer.


After all of the stealing and cheating,
You probably think that I hold resentment for you,
But uh uh, oh no, you're wrong.

'Cause if it wasn't for all that you tried to do,
I wouldn't know just how capable I am to pull through...

...So I want to say thank you,
'Cause...

Le frontalier attrapa la jeune femme dans ses bras.

Ils n'avaient pas besoin de parler normalement, se comprenaient, pourtant il sentit qu'elle devait entendre cette phrase là à voix haute.


Je ne t'en veux pas, Kaünis, je ne t'en ais jamais voulu, ce n'est pas de faute, tout ça...

...Alors s'il te plais, pardonne toi...

...Parce que moi, tout ce qui m'importe, c'est que tu sois en vie, que tu sois heureuse, avec ou sans moi...

...Je t'aime, Kaünis.


Et il la sentie se tendre dans ses bras comme la corde d'un arc...

...Avant de relâcher toute la tension, toute la pression.

...Et, peut-être, accepté que le passé était le passé.


'Cause it makes me that much stronger,
Makes me work a little bit harder,
It makes me that much wiser,
So thanks for making me a fighter.

Made me learn a little bit faster,
Made my skin a little bit thicker,
Makes me that much smarter...

...So thanks for making me a fighter..!

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Dim 09 Juil 2017, 20:57

Elle se laissa aller dans les bras de Syles quand il la saisit par les épaules. Elle ne savait plus trop où camper, et son coeur tambourinait fort dans sa poitrine alors que la boule dans sa gorge prenait encore plus de place et lui cisaillait l’oesophage.

- Je ne t'en veux pas, Kaünis, je ne t'en ais jamais voulu, ce n'est pas de faute, tout ça… Alors s'il te plait, pardonnes-toi...

Se pardonner à elle-même ?
De quoi ?

De ne pas avoir fait son maximum pour le trouver ? D’avoir renoncé ? D’avoir pensé qu’il l’avait abandonnée ? De lui en avoir voulu à mort d’avoir disparu ? D’être parvenue à passer à autre chose, plus ou moins, d’avoir cru qu’elle pouvait refaire sa vie sans être affectée par tout ça ? D’avoir renoncé à cet amour qui bouillait pourtant avec autant toujours d’intensité dans ses veines ?

Comment pouvait-elle se pardonner tout ça à elle-même ?
C’était encore pire que d’être un monstre, à vrai dire. Un monstre, ça ressent des émotions, des sentiments. Et elle s’était coupée de tout cela, elle avait tout mis dans une boite et jeté la boite aux ordures pendant un an et demi,  croyant qu’elle serait mieux comme ça.

Est-on vraiment mieux quand on a une boite à laquelle il ne faut absolument pas toucher dans le fond du crâne ?

- Je t’aime…

Jusqu’à ce que la boite explose d’elle-même. Objectivement, ça pouvait ne jamais arriver. Pourtant, dans son cas, c’était clairement pas ce qu’il s’était passé. Déjà, parce que même si elle ne voulait pas ouvrir la boite, elle n’avait pas oublié son emplacement et qu’elle la caressait mentalement chaque jour. Elle avait oublié ce qu’il y avait dedans, elle avait juste eu cette impression prenante que c’était important et beau. Mais elle ne devait pas y toucher.

Jusqu’à ce que la clef s’y glisse.
Jusqu’à ce que ça s’ouvre avec la lecture d’une lettre.
D’une petite phrase.

Kaünis se mordit la lèvre et se dégagea vivement des bras de Syles, plantant son regard dans le sien, une étincelle au fond des yeux.

- Comment tu peux ne pas m’en vouloir ? Je t’ai détesté. J’ai renoncé. J’ai voulu oublier. J’ai renoncé ! Sa voix était si tremblante qu’elle dut fermer les yeux et prendre une inspiration pour se calmer quelques secondes. Au fond, je ne sais pas ce que c’est l’amour, c’est ça ? Comment j’ai pu renoncer à ça, à toi, à nous, si facilement ? Comment j’ai pu croire que c’était mieux comme ça ?

Sa tirade se brisa sur un sanglot qu’elle ravala, enfouissant son visage entre ses mains.
Mais elle tendit une main vers Syles, l’empêchant de la prendre dans ses bras une nouvelle fois.

- Non. Attends. Elle déglutit difficilement, prit une autre inspiration, se passa la langue sur ses lèvres sèches. Je pensais avoir fait un gros et bon travail sur moi-même. Je pensais être au clair avec tout ça. Je pensais être devenue capable d’aimer, mais au final, c’est du vent. C’est toi qui connait l’amour, moi… j’en ai qu’un petit bout. Tout le reste prend encore trop de place…

Elle s’était calmée et désormais son regard était fixé dans le vide, sur les étoiles et la lune.
- Tu es resté séquestré, tu as vécu des choses mille fois plus horribles que moi, et au final, tu sais toujours plus que moi comment aimer. Est-ce que je suis récupérable ?
Oui, je m’en veux de ne pas être capable de t’aimer pour toi. Pour ce que tu es. Pour ce que tu me fais sentir quand on est tous les deux. Sans avoir besoin de conditions, de limites. Je m’en veux de ne pas être capbale de t’aimer, de nous aimer, de…
Elle sentit sa voix se brisa encore une fois. Avant de s’échapper dans un murmure imperceptible. De m’aimer moi-même. D’accepter qu’on m’aime. D’accepter que je peux le mériter…

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Mar 11 Juil 2017, 18:08

Le jeune homme croisa les bras en ferma les yeux, il avait une franche envie de lui en coller une, de lui jeter ses principes à la figure...

Mais resta serein, calme comme pas deux.


Tu sais, Kaü, il y as longtemps j'ai dis un truc à Gil qui était, au final, plus vrai que même moi je ne le savais...

''Tout ce temps, je ne jouais pas au monstre, tout ce temps, moi, je jouais à l'humain''

Et c'est un fait. J'avais peur, peur de ne plus être moi même, peur qu'on ne me reconnaisse plus peur...

...Peur de te perdre.

Donc, je me censurais moi même, j'ais créer Lynx sans même m'en rendre compte pour donner une façon à mes plus profondes pulsions et à mes instincts de s'exprimer...


Il frissonna, il le savait, depuis qu'il était sortit de sa prison, que Lynx avait disparu pour une raison simple...

...Il devait apprendre à vivre sans, ou plutôt, avec. En permanence.

L'intégrer.

Mais il avait peur.


C'est parce que je sais tellement bien comment détester, que je connais le contraire.

Ma haine me permet de savoir que je t'aime.


Pas de si, pas de quand, juste l'aimer.

Comme elle était.

Simplement.

Parfaitement.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Mar 11 Juil 2017, 19:42

- Sauf que moi, je ne sais pas. Je ne sais pas si je joue à quoi que ce soit. J'ai l'impression prenante que mon monde n'est que colère, rage, douleur et...

[ Se tait un instant ]

- Non, c'est pas vrai. Je sais aussi que je t'aime. Il n'y a que toi qui soulève ces élans de tendresse, de tristesse, de peur. Je me sens vivante avec toi. Sans toi, je ne suis qu'une coquille vide qui ne fait que des échos bizarres. Toutes ces émotions, c'est tellement vrai, là, avec toi...

[ Fait une autre pause ]

- Tu as refait un cauchemar ?

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 05:35

Pas depuis que je suis avec toi.

Pas une seule pensée.


Le jeune homme soupira, énervé, il savait ce qu'elle devait se dire.

Et elle avait tord.


Tu dois te dire que j'oublie, hein? Que c'est ''Bien''...

Bien..? NON ce n'est pas bien!

Je ne dis pas que je veux faire des cauchemars, bien sûr que non! Mais si j'oublie, si je tourne la page, je ne serais pas mieux qu'il y as deux ans! Je ne veux pas me dire que j'ai été faible et ''C'est okay, c'est fini''! Je veux devenir plus fort, même si je dois me torturer moi même avec des images mentales..!

Je... Je veux pouvoir te regarder sans avoir l'impression de t'avoir abandonner, je veux pouvoir t'embrasser sans avoir l'impression que je devrais être rester là bas pour te foutre la paix, je veux pouvoir te regarder les yeux et ne pas y voir cette once de protection, ne pas avoir l'impression que j'ai BESOIN que tu me protège pour survivre à la possibilité de rencontrer un mentaï qui veux ma peau..!

Je veux pouvoir me regarder dans le miroir sans avoir honte de l'homme qui me retourne mon regard...


Comment lui expliquer...

...Qu'il se sentait vraiment vulnérable pour la première fois de sa vie..?

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 17:33

- Arrête de spéculer, t'es pas dans ma tête. Et j'ai jamais dit ça. Et on n'oublie pas vraiment. Juste, des fois, le cerveau te cache des trucs pour pouvoir guérir, et quand tu es apte à pouvoir voir la vérité en face, ça te revient dans la tronche.

[ Pince les lèvres ]

- Tu as pas besoin que je te protège, mais c'est moi qui ai besoin de te protéger.  

[ Lui lance un regard bizarre ]

- J'ai l'affreuse impression de vouloir te posséder. Je déteste ça.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 17:35

[Grogne légèrement]

T'as une Ts'liche, tu veux pas m'posséder, tu veux m'bouffer, pas pareil...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 17:38

[ Sourire triste ]

- Ça revient au même, au final.

[ Se prend la tête entre les mains ]

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 17:41

[Lui lève le menton entre deux doigts]

Hep, oh...

...Ça va aller, d'accord?

Je suis là et ne parts pas, je ne disparais pas...

...Et surtout, je t'aime.

Moi, bouffer ou pas, ça me suffit.

Tu sais, la seule chose qui m'as permis de tenir, tout ce temps... C'était de pensée que tu étais là, dehors, quelque part...

...Et l'envie, non, le besoin incroyable de te retrouver...

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 14 Juil 2017, 18:18

- ...Ça va aller, d'accord ?
Non, elle n'en était pas certaine. Les émotions et les sentiments qui se disputaient en elle étaient trop intenses pour qu'elle puisse se dire que ça allait aller. Elle se haïssait elle-même de vouloir garder Syles pour elle, pour elle seule, d'avoir peur de le laisser faire quelque chose seul et qu'il disparaisse de nouveau. Pas parce qu'il n'était pas capable de s'en sortir, mais juste parce qu'après deux ans loin de tout le monde, il avait peut-être besoin de plus de contact sociaux, et qu'au final, elle était loin de pouvoir combler ce besoin-là.
Parce qu'elle n'était que elle, et que finalement, en voguant encore dans le monde, il pouvait très bien se rendre compte que oui, il l'aimait peut-être elle, mais désormais il avait besoin d'un amour différent, d'autres preuves d'amour, peu importait, ou juste que ben finalement elle ne correspondait plus du tout à ce que lui voulait et avait besoin, qu'elle ne comblait plus un seul besoin.
Ne pas couvrir tous les besoins, elle savait que c'était normal et naturel. Mais n'en couvrir aucun, c'était quoi ?  

- Tu sais, la seule chose qui m'a permis de tenir, tout ce temps... C'était de penser que tu étais là, dehors, quelque part… Et l'envie, non, le besoin incroyable de te retrouver…

Elle serra si fort les dents que ses mâchoires claquèrent, et finit par se mordre la langue et la lèvre inférieure à sang.
Il disait ça, et elle, elle avait laissé tomber ses recherches. Elle avait cru qu'il s'était barré sans un mot. Elle ne méritait pas qu'il l'aime à ce point ; ça n'avait pas de sens. Elle était un monstre, comment avait-elle pu croire cela, se convaincre qu'il avait intentionnellement fui toutes les personnes qu'il aimait ?

Parce que je pense pouvoir être capable. M'éloigner de tout le monde, et d'en avoir rien à foutre de comment ils se sentent. De ne pas prendre en compte leurs émotions, parce que si je le fais, c'est pour moi. Parce que si c'était moi qui avait disparu, ne donnant pas de nouvelles à personne, il n'y a que lui qui m'aurait cherchée… Et j'ai la certitude qu'il n'aurait pas abandonné jusqu'à savoir de mes propres mots que je ne voulais plus de lui.
Mais oui, je peux partir, laisser tout le monde comme ça. Et personne ne me cherchera, juste parce que c'est moi, je suis imprévisible, et quand j'ai décidé un truc, à la base, c'est pour moi, et voilà. Les autres n'ont rien à dire dessus. Quand j'ai disparu de la maison, ni Papa ni Maman ne m'ont cherchée, pendant mes mois de voyage vers le Domaine. Quand j'ai eu terminé mon apprentissage, personne ne m'a cherchée pour savoir ce que je devenais, mais c'est moi qui suis allée à la socialisation.
J'ai tué ma meilleure amie, ça m'a faite chier, mais n'empêche que je l'ai fait. Je serai capable de tuer Gil  aussi, si c'était nécessaire. De tuer mes propres parents. De tuer Syles. Je suis déjà arrivée si près de le faire, par le passé ! Et à chaque fois c'était dans un sursaut de conscience que je m'en empêchais. Ou alors avec une volonté de fer, quand c'était à cause de ma Greffe et que je voulais pas.
Je sais pourtant que ce n'est pas normal, tout ça. Un humain normal, ça ne fait pas ça, ça ne pense pas comme ça. Mais pour moi, c'est ça la vraie liberté au final, ne pas être freinée par ses sentiments et ses émotions pour accomplir ce qui est nécessaire ou décidé. J'ai toujours le choix, oui, mais je considère toujours de manière égale tous les choix justement.  
Est-ce que du coup c'est des vrais sentiments ? Non, il n'était clairement pas dans ma tête, sinon peut-être bien qu'il aurait vraiment eu peur de moi, après tout. Même si on sait que l'autre est un monstre. Un monstre, ça a des sentiments. C'est quoi, un humain sans sentiment ? Un sociopathe ?


Elle prit une profonde inspiration, clignant des paupières plusieurs fois.
- Et moi pendant ce temps, je faisais mumuse. J'aurais pu disparaître aussi, Syles. Je suis capable de disparaître sans rien demander à personne, sans en avoir rien à foutre de ce que les gens peuvent ressentir, juste parce que je l'ai décidé, parce que je pense que c'est la solution qui est la meilleure pour moi. Je peux me détacher de tous ces sentiments, de toute cette empathie, juste parce que je l'ai décidé. Sans réfléchir plus loin. Je peux faire abstraction de mon amour pour toi, pour mes parents, pour n'importe qui et tuer si c'est nécessaire.

Elle releva brusquement la tête pour planter son regard étincelant dans celui de Syles.
- Je suis capable de tuer chacun d'entre vous. Et de décider que ça ne me fait ni chaud, ni froid. Elle prit une inspiration sans lâcher les yeux de son compagnon. Regarde, j'ai été capable de torturer et de tuer Kira devant toi, alors que tu étais quand même un peu pris d'affection pour elle et que tu venais de rentrer de subir toutes ces tortures, toi aussi. J'en avais rien à foutre, sur le moment, parce que j'avais décidé qu'elle le méritait. C'est après que j'ai pu me dire que c'était pas une bonne idée, et que ça n'avait pas été très intelligent de le faire si je voulais te préserver… Elle secoua la tête. Et je le regrette pas une seule seconde, même si je sais que je devrais sans doute.

Lâchant le regard de Syles, elle leva le visage vers le ciel et vers la lune.
Prenant une grande inspiration, elle sentit malgré elle un léger poids s'envoler de ses épaules.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Sam 15 Juil 2017, 19:26

[Soupire, puis lance un couteau qu'il porte à sa taille aux pieds de la jeune femme.]

Bah vas-y alors, tue moi.

Non, je blague pas, vas-y, allez, c'est plus simple, comme ça tu es sûre que personne ne peut plus me blesser, ne peux plus nous séparer, c'est l'acte de protection ultime.


[S'approche d'un pas décidé pour lui placer la dague entre les mains et le fil de celle-ci sur sa gorge.]

ALLEZ MERDE! C'ÉTAIT QU'UN BEAU DISCOURS OU QUOI!? TUE MOI! AU FOND TU POURRAS PAS ME PROTÉGER ET TU LE SAIS DONC C'EST TA SEULE OPTION! TRANCHE MA PUTAIN DE GORGE, KAÜNIS!..

[Il la fixa un instant et, dans ses yeux plein d'incertitudes, il lut également une peur sans égal, peut-être d'elle même... Peut-être de lui... Il ne savait pas trop...

Mais elle lâcha la dague et il recula d'un pas.]

Ton choix est donc fait...

...Au final, tu vois, ce qui te fais le plus peur n'est pas de me perdre ou de vouloir me garder pour toi.

Ce qui te fais peur, c'est de savoir que je ne me battrais pas pour t'empêcher de tout me prendre, si tu le tente.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Sam 15 Juil 2017, 19:38

[ D'une voix glacée ]

- Je peux te tuer, Syles. Je ne le veux juste pas, là, et tu le sais très bien. Ton argument n'est pas recevable.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Sam 15 Juil 2017, 19:46

Vas-y, j't'attends.

Mais d'ici là, arrête de prétendre que t'es la seule tarée dans ce couple, si t'étais pas un peu humaine, t'aurais pas tenter de me retrouver, ça t'aurais pas fais mal de ne pas y arriver et quand je suis revenu tu m'aurais juste dis de foutre le camp.

Ou tu m'aurais tué.

Alors rien à foutre de ce que tu grogne, ou du fait que tu me DISE de foutre le camp, tient, tu dis que tu peux me tuer dès que ça te tente? Parfait! On vas jouer au même jeu qu'à notre première rencontre! Moi j'te suis quand j'te trouve, j'fais c'que j'veux, et si jamais t'en as ta claque, faudra que tu me tue, voilà tout.

En attendant va falloir que tu te fasse à l'idée que si tu veux que je sois à toi, alors tu devras être à moi aussi, j'suis pas un chiot qu'on protège, moi, j'suis un loup, et un loup ça as une meute, ça suit sa meute et si jamais c'est pas d'accord avec la meute, ça se bat, ça combat, puis si c'est pas assez fort ça crève.

C'est tout, simple comme ça. Et si t'as un problème avec ça...

...Ben j'te l'ais déjà dis, faudra me tuer, point barre.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Sam 15 Juil 2017, 19:50

[ Sourit, une étincelle dans les yeux ]

- T'es pas un loup, petit chou. T'es bien plus que ça.

[ Pose les poings sur ses hanches en se redressant ]

- Figure-toi que si y'avait pas eu Silhu, je ne serai sans doute même pas venue te retrouver. Et je ne t'ai pas cherché suffisamment longtemps. Et ce n'est pas de ne pas te trouver qui m'a fait mal, mais que tu sois parti sans rien dire. Sans indice. Sans rien.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Jeu 20 Juil 2017, 04:10

Le jeune homme sourit malgré lui.

Tu devrais le savoir, pourtant, quand je pars trop longtemps, je laisse toujours de jolies traces rouge vives à suivre, entre les flammes et les cris...

...Et puis on sais très bien, tout les deux, que je suis un monstre...

...Et putain que j'aime ça.


Le frontalier l'embrassa, fougueux.

Et pour la première fois depuis son retour, il avait une envie pure et folle de carnage...

...Et c'était fichtrement bien, fichtrement bon, mieux que jamais.


What is it like when you pull back the curtain,
And realize every wrong is a right?

Your world is rusted like a dirty razor,
The edge is calling tonight...

...The edge is calling tonight...

Le garçon, haletant, passa une main sur sa lèvre, recueillant une goutte de sang qui y perlait, puis l'observa une seconde avant de sourire de toute ses dents...

...Et de se relancer à l'assaut.

C'était mieux que dans ses rêves les plus fous! Kaünis n'était pas que forte, elle était devenu quelque chose s'approchant d'une déesse du combat!

Avec ce niveau, se dit-il, pas étonnant qu'elle soit passé maître.

Et lui, pas dans un état dans lequel un tel combat aurait été considéré une bonne idée, qui aurait dut, selon toute logique, demander une pause, lui qui revenait de deux ans de tortures intenses, il se lançait corps et âme dans ce combat amical dans lequel personne ne retenait ses coups.

Il adorait ça.

C'était comme si, au fond de lui, un feu grandissait lentement, un véritable brasier qui augmentait d'intensité à chaque secondes, alors même qu'il flirtait avec les attaques de l'envoleuse, alors même qu'il faisait exprès de se prendre un coup pour en porter un autre...

...La raison voulait qu'il arrête.

Pourtant, au fond de lui, un passage vers cette flamme de destruction pure devenait incandescent, craquait de flammes et de lave, gagnait en évidence et en puissance avec chaque seconde.

Ce n'était pas du tout Lynx et il le savait.

Lynx était absolument incapable d'aimer se battre, il aimait le sang, voilà tout, se faire tabasser, ce n'était pas du tout quelque chose qu'il aimait.

Là, il ne cherchait ni la victoire ni le sang...

...Juste la destruction pure et simple.

La mort à son état le plus pur.


...The edge is calling tonight,
The sun is setting, darkness taking over,
A date with chaos and you're dressed to the nines..!

Salt of the earth salting your own fields,
Road to destruction that is true and tried.

You walk the path laid before you,
The call of reason, you refuse to abide...

Un autre coup, il voyait que Kaünis semblait commencer à se demander s'il comptait arrêter, peut-être croyait-elle qu'il mettait à l'épreuve sa capacité de le tuer..?

...Pourtant non, ce n'était pas si simple, il se poussait à bouts, sentait quelque chose gratter sa conscience, mais ce n'était pas vraiment une autre personnalité, comme Lynx, c'était plus familier, quelque chose qu'il lui manquait depuis tout ce temps sans qu'il ne s'en rende compte.

Une partie de lui qui frondait le danger pour s'en nourrir, quelque chose de puissant et dangereux, quelque chose qui pouvait faire face à ses tortionnaires... Qui pouvait pousser Kaünis à reculer d'au moins un pas, même dans son état actuel.

Il devait juste réussir à éveillé ce truc... Et vite.


Necessity is an inventive mother,
Promising sanctum that She cannot provide.

She is the hand that rocks the cradle,
The wind that breaks the bough and leaves you to die...

And there She left you to die

Le garçon siffla entre ses dents en reculant de trois pas, Kaünis ne se contentait plus de riposter, elle avait commencée à viser de points précis, toutes ses attaques ou presque visaient à le mettre K.O.

Et elle n'avait toujours pas eu à bouger d'un seul pas pour éviter toute ses tentatives.

L'envoleur se projeta à nouveau vers elle, remarqua la façon dont son pied glissait, son bras se tendait, elle allait l’assommer avec un grand classique ; Le plat de la main dans la nuque.

Pourtant le monde sembla ralentir alors qu'il touchait enfin la flamme, dans son crâne, la frôlait à peine une seconde.

Seconde qui suffit à placer un coup de poing puissant vers le ventre de sa compagne, qui arrêta le coup en attrapant le poing à une vitesse fulgurante puis écrasa sa main contre l'arrière du cou du jeune homme.

Syles aperçu le sol avant de tomber inconscient.

Et il sourit.

Elle avait reculer d'un pas et demi.


And there THEY left you to die

You'll find slumber when the world comes tumbling down,
Sweet dreams, baby.
Sleep tight..!

Retreat where lesser men lead,
Flee from what you do not see,
Heed the dark within your being,
Turn away...

...Disobey...

Le frontalier se réveilla dans la chambre de la maison, torse nu.

Il était évident qu'elle l'avait non seulement traîné ou porté jusque là, mais aussi qu'elle s'était occupée de ses blessures.

Et il se leva non sans grimacer. Sa nuque aurait bien restée sur l'oreiller duveteux, comme sa tête, d'ailleurs.

Mais il se leva et se dirigea vers la porte une fois son équilibre retrouvé...

...Pour trouver quelque chose qui le surprit au point de le geler sur place mieux que la greffe de Kaünis.

L'envoleuse avait un tablier.

Et elle cuisinait.

Psychopathe et monstre, se dit le jeune homme... Vraiment?

Pourtant, quand il prit place à la table, quand elle lui servit une portion du ragoût qui sentait sérieusement bon, quand elle le regarda avec un air entre le reproche de s'être levé et la tendresse de voir qu'il était toujours aussi dur de tête...

...Dans le sourire qu'il sentit étiré ses lèvres quand il la tira vers lui d'un bras pour l'embrasser longuement en remerciement du repas...

D'une certaine façon, se dit-il, c'en était presque ridicule.

La scène avait de quoi tuer Gil, s'il l'avait vue.

Pourtant il se foutait d'avoir l'air d'un monstre ou d'avoir l'aire normal, même d'avoir l'air de faire partit du ''parfait petit couple'' au besoin.

Il était content.

Même s'il avait cette ombre enflammée au fond du crâne qu'il sentait plus proche qu'avant...

...Même si le ragoût avait eu un traitement au romarin un peu trop fort.

Il ne dit rien sur quoi que ce soit et se contenta de manger.

Ce ragoût était parfait ainsi.

Comme elle, comme eux.

Parfaitement imparfaits.


I'm the end and the beginning,
The faith that feeds the unbelieving,
A tightening knot to staunch the bleeding...
...Say my name...

...SAY MY NAME..!

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaünis Gil'Ozh
Maître Envoleur
avatar

Nombre de messages : 987
Citation : I am a nightmare dressed like a daydream !
Date d'inscription : 31/03/2011

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Greffe: Contact qui glace
Signe particulier: Possède un tatouage entre les seins

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Ven 15 Sep 2017, 23:11

Un soupir s'échappa des lèvres de Kaünis quand elle rattrapa Syles qui s'écroulait sous son coup, dans ses bras. Quelle tête de mule ! Sérieusement !
Mais en même temps, quelque part, au fond de sa poitrine, c'était tout chaud et palpitant. Cette boule glacée et inerte qui s'était formée dans le fond de son esprit, au milieu de sa conscience, était en train de fondre doucement. Elle la sentait suinter en elle, tout comme elle ressentait cette chaleur s'emparer délicatement de tous ses membres.
Ouais c'était délicat.
Un sourire planté sur les lèvres, l'Envoleuse prit une impulsion sur ses jambes pour passer Syles sur son épaule, ventre vers elle, comme un sac de patates, et elle se dirigea sans même tituber vers la maison.

* *

Elle avait ouvert le livre de recettes planqué dans un placard, celui où Grapa marquait toutes ses astuces et ses meilleurs plats. C'était clairement pas à son habitude de faire à bouffer, mais il fallait bien que Syles reprenne des forces et c'était pas en bouffant de l'herbe que ca l'aiderait. Alors elle s'était foutue à tenter de faire ce fichu ragoût de chevreuil.

Et en fait, ça sentait vachement bon !

Elle en avait les papilles qui frétillaient littéralement. Mais, plus important, son ouïe détecta immédiatement le souffle de Syles lorsqu'il passa la porte pour arriver dans la pièce, et elle se tourna vers lui avec une lueur dans le regard.

- Allez, petit chou, assis-toi. Reprends des forces.
Et elle lui servit une bonne grosse plâtrée de ragoût, un air matois sur le visage.. Ne put s'empêcher d'être attendrie par le regard brûlant de l'Envoleur et de se laisser emporter dans le baiser.

Qu'est-ce que c'était niais.
Mais bordel, qu'est-ce que c'était bon !

Elle laissa ses doigts jouer sur l'angle de la mâchoire de l'Envoleur, se glisser dans ses cheveux pour les tirailler un peu, flâner  sur sa barbe doucement. Avant de se séparer de lui brusquement, à bout de souffle, en riant.
- Nan, mange d'abord ! fit-elle en tirant la langue.

* *

Elle s'était foutue à poils, dans un but bien précis.
Sauf que… elle était passée devant le grand miroir en pied, dans le couloir. Et elle s'était figée en découvrant sa silhouette dans la glace. A vrai dire, elle ne devait pas s'être regardée nulle part depuis de très longs mois. Au moins cinq ou six.
Et si elle avait gagné beaucoup de force et de vitesse pendant les deux ans où Syles avait disparu, elle ne s'était à aucun moment rendue compte à quel point elle avait séchée.

Son ventre avait une définition parfaite. Pas des abdos musculeux mais un ventre parfaitement plat et aux contours dessinés. On voyait même l'implantation du transverse sur ses côtes, tandis le que V des ischio-jambiers était lui aussi bien creusé. Ses jambes n'étaient que des masses soulignées par la définition des muscles. Ses seins avaient perdu un peu de volume mais trônaient, rond et haut perché, sur son torse, soulignant la minceur de son décolleté et de son cou.
Elle cligna des yeux plusieurs secondes, se demandant si elle acceptait ce qu'elle voyait. Puis, elle se tourna légèrement, appréciant ainsi la courbe de ses reins, tombant sur ses fesses rondes, et un sourire se dessina sur ses lèvres alors que les muscles de ses épaules roulaient avec une belle visibilité sous sa peau bronzée par les heures passées dehors.

Et soudain, elle réalisa qu'elle aimait ça. Vraiment. Elle se trouvait canon, là. Elle pouvait même carrément comprendre que les mecs trouvent ça canon, et donc… par conséquent la trouvent canon. ELle n'était cependant pas certaine que ça plaise à toute le monde, mais peu importait : elle s'était franchement toujours foutue de ce à quoi elle ressemblait, et si elle s'entraînait c'était pour avoir un corps efficace, endurant, et pas limitant, pas pour avoir l'air canon. Même si du coup, ça pouvait carrément être utile, en fait.
Elle secoua la tête : elle savait très bien ce qu'ils avaient dit, avec Syles, et comptait bien le respecter. Mais flirter pour arriver à avoir des informations ou autre, c'était pas pareil.

L'Envoleuse se secoua brusquement, avant de s'avancer dans la chambre où était Syles.
Un sourire étira ses lèvres, alors qu'elle passait le cadre de la porte, s'appuyant nonchalamment contre la bordure de bois, posant une main sur son déhanché, une étincelle sauvage dans les yeux.

Elle ne put s'empêcher de se mordiller la lèvre.
Frondeuse.

__________________________________________



"She is delightfully chaotic ; a beautiful mess.
Loving her is a splendid adventure
"

Steve Maraboli (alias Syles Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syles Agarest
Envoleur
avatar

Nombre de messages : 769
Citation : ''Je prie sans la foie pour que le temps efface cette rage qui ronge mon esprit...'' ~Florent Mothe (Roi Arthur) Le légende du roi Arthur, Quand l'amour change le cours de l'histoire.~
Date d'inscription : 23/02/2014

Feuille de personnage
Age: 23
Greffe: Paumes magnétiques
Signe particulier: Un tatouage représentant des ailes sous l'oeil droit.

MessageSujet: Re: [-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]   Mer 20 Sep 2017, 05:09

La plupart des gens croient qu'un feu, c'est simple, on l'allume, entouré de roches, puis on espères qu'il ne saute pas la barrière.

Un incendiaire, cela dit, vous parleras d'une chimie compliquée, qu'il faut un ou plusieurs combustibles, une façon stable de l'allumé, un vent propice... Et qu'il faut lentement taquiné le feu, doucement le laissé s'éteindre ici et là sans le laisser s'éteindre, mais sans le laisser prendre trop d'ampleur.

Doucement, lentement le monté dans les niveaux de chaleur jusqu'à être prêt.

Puis à ce moment là, et seulement à ce moment...

...Explosion dans le cris de Kaünis qui atteignait la flambée totale dans un mouvement de reins.

Et dire qu'ils ne faisaient que commencer...


Like fire.
Hellfire.

This fire bruning in their skins.

This burning,
Desire...

...Is turning them...

....To sin...

Une fois n'étant pas coutume, le jeune homme s'éveilla du sommeil poste-ébats avant sa compagne...

...Et réalisa qu'ils auraient à sérieusement lavé les draps pour en sortir le résultat de tout ça.

Et à lavé Kaünis, mais ça bon, elle serait sûrement capable de le faire seule sinon ça finirait encore en...

...Dégâts matériels...

Il sourit malgré lui et se leva, quitta la chambre après avoir passé son des vêtements, sauf sur son torse puisqu'il comptait s'entraîner de toute façon...

...Attrapa une serviette en se préparant à aller se baigner rapidement dans le lac non loin.

Sortit de la maison et s'arrêta en apercevant Voïmakas.

C'était fou combien quelques mots pouvaient vouloir dire tant de choses.

Quelques mots comme ''Il faut qu'on parlent''.


As we walk in a straight line,
Down in the dirt with a landslide approaching,
But nothing could ever stop us,
From stealing our own place in the sun.

We will face the odds against us,
And run into the fear we run from...

...It has begun.

Quand Kaünis sortit de la maison, elle avait l'air un peu secouée, Syles se doutait bien de la raison, il vivait la même chose à chaque réveil, il avait peur que tout n'ais été qu'une illusion, encore, même si ça faisait plusieurs semaines, plusieurs mois.

Et quand elle l'aperçu son regard fut entre la tendresse, le répit...

...Et le reproche.

Encore plus quand elle vu son propre père, non loin, les bras croisés, qui était évidemment à blâmer pour la barre qu'il utilisait pour faire une série d'abdominaux.

Il termina celle-ci alors qu'elle s'approchait et se laissa tomber une seconde après avoir commencer sa phrase.


Pour sa défense...

...J'aurais utilisé une branche, sinon, alors au final...


L'envoleur passa sa serviette, justement tenue sur une branche non loin, autour de ses épaules et retourna son attention vers Voïmakas une fois de plus.

Merci pour avoir tenter de trouver un truc sur mes kidnappeurs, mais ne fouine pas trop, on ne sais pas encore à quel point ce truc est gros.

Je préférerais ne pas les laisser savoir que j'ai pris contact avec quiconque, qu'ils me croient mort dans une clairière, ça rendras mon retour beaucoup plus facile...

...Mais merci.


Il se contenta de hocher la tête... Bon sang que des fois, ce type lui rappelait Gil, se dit-il en soupirant... Et en se tournant vers Kaünis qui semblait définitivement avoir quelque chose à dire.

__________________________________________


Spoiler:
 

Some people's lives are like their love,
A fragile, flickering flame which might burn out...
I want to live my life like my love for you,
A great flame of darkness which engulfs all,
With you at the center of my world,
Controlling all...

Corrupting all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[-18] The lonesome rider's return home... [Kaünis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» 05. return to me
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» FANARTS d'Ekoï! the Return!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Forêt de Barail-
Sauter vers: