AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 Groupe Geko - Cours n°2

Aller en bas 
AuteurMessage
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Groupe Geko - Cours n°2   Jeu 14 Sep 2017, 16:40

Un long soupir s'échappa des lèvres d'Erwan alors qu'il chevauchait à une allure régulière vers l'Académie. Son regard se posa sur l'horizon, et il apprécia les courbes d'un vert soutenu que les arbres de la forêt environnante offraient, comme autant de contraste avec l'herbe déjà bien jaunie par l'été sec et chaud qui avait posé ses valises sur Gwendalavir.


Cela faisait déjà plus de cinq mois qu'il avait terminé le premier cours de Seth. Il ne l'avait cependant pas laissé voué à lui-même, lui laissant régulièrement des notes, mais il était vrai que cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient plus revus, par la force des choses.
Ces derniers mois avaient été particulièrement compliqués. Et difficiles. Entre la cité des esclaves métamorphes, le noble qui faisait des expériences avec des enfants et adolescents métamorphes, puis ses rencontres avec Lou, et l'état dans lequel il avait retrouvé Libertée… Il avait cette impression d'avoir pris dix ans, et de n'avoir jamais eu autant d'emmerdes de toute sa vie.


Cela avait été intense, et le Marchombre savait pertinemment que ce n'était pas fini. Déjà, parce qu'Ylléna et Lyke étaient revenus à l'Académie, mais la lettre de sa fille avait un ton bizarre qui ne le rassurait pas du tout. Il savait pourtant qu'il ne l'y trouverait pas : non pas qu'elle l'ai dit, mais il le sentait ainsi.
Poussant un soupir, Erwan se passa une main dans ses cheveux blancs, ralentissant Joya en s'asseyant dans sa selle. La silhouette du bâtiment de l'Académie se découpait à travers les arbres, et il mit pied à terre pour désangler sa jument, le temps de faire le dernier kilomètre à pieds.


Il avait prévenu Seth avec une lettre quelques jours plus tôt de ce rendez-vous.
Il y avait quelque chose de très confus, dans son esprit. Une sensation étrange de familier malaise, et cela ne lui disait absolument rien qui vaille.
Et alors que Joya gagnait en enthousiasme parce qu'elle avait reconnu le dernier kilomètre qui amenait jusqu'aux écuries, Erwan avait cette certitude qui se dessinait : quelque chose de grave s'était passé. Il ne savait pas quoi, mais il était de plus en plus persuadé que son apprenti avait besoin d'une grande aide.


Bandant sa volonté, éloignant ses propres interrogations et doutes de l'avant de son esprit, le Marchombre se concentra sur sa respiration, fermant les yeux pendant plusieurs minutes, laissant l'air chaud pénétrer en lui et calmer son coeur qui avait accéléré.


Lorsque la porte ouverte des écuries se découpa, Erwan sauta à terre et continua en laissant Joya s'arrêter brusquement pour l'observer, se demandant d'où venait le danger. Mais le Marchombre se contenta de s'avancer vers l'ouverture béante du bâtiment pour chercher Seth.


Il devait en avoir le coeur net.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Mer 25 Oct 2017, 09:04

La tension était à son comble dans l’arène d’entraînement de l’Académie. Il était particulièrement rare qu’une bagarre éclate entre deux apprentis, mais cette fois-ci, l’un des deux jeunes hommes avait réagi si impulsivement sous le coup de la colère que personne n’avait pu retenir son geste. Et seule l’intervention de Brise parvint à faire entendre raison à Seth. Les mots de l’autre garçon résonnaient encore et encore dans son crâne, alors que la boule douloureuse dans sa gorge qui subsistait depuis plusieurs jours. C’est ça, retourne dans les jupes de ta mère ! Cette phrase qui lui aurait habituellement paru insignifiante, mais la tournure dramatique qu’avaient pris les derniers évènements l’avait mis très à cran. Et s’il était clairement à fleur de peau, le jeune apprenti n’était toutefois pas permis d’extérioriser toute cette douleur et toute cette détresse qu’il gardait enfouies tout au fond de lui.

- « Mais il est malade ce type ! » grogna Khayan, qui tenait son nez ensanglanté.

Seth ne releva même pas le menton pour lui prêter une quelconque attention, tandis que son amie jeta au garçon un regard noir qui le réduisit au silence aussi efficacement que s’il avait été solidement bâillonné. Quelques apprentis curieux s’étaient approchés pour ne pas perdre une miette du triste spectacle qui se déroulait sous leurs yeux, ce qui eut le don d’exaspérer encore plus la jeune Marchombre. Attrapant son ami aux yeux dorés si uniques, si intenses, elle l’entraîna plus loin. Tout en réfléchissant à la raison qui avait bien pu pousser le jeune homme à réagir de la sorte, Brise l’observait du coin de l’œil.

Lui qui arborait toujours un sourire si lumineux et rayonnant, qui débordait de joie et de bonne humeur, il affichait un air sombre et son regard profondément doré s’était drapé d’un voile de tristesse insondable. Une barbe mal taillée lui mangeait les joues et des mèches noires lui tombaient devant les yeux, lui conférant une allure parfaitement sauvage. Il avait pris en muscle aussi, et s’était affiné. Il n’était plus un adolescent désormais, mais bien un homme. La jeune femme se mordit la lèvre inférieure, presque jusqu’au sang ; une puissante certitude pulsa en elle. Il avait dû se passer quelque-chose de vraiment grave ! Mais quoi ? Elle avait bien envie d’essayer d’en savoir plus, afin d’être en mesure de pouvoir aider son ami.

Soucieuse, Brise glissa une main dans son indomptable chevelure de feu, avant de lever les yeux vers Seth, qui s’arrêtait un peu plus loin sur le sentier. Soudain très pâle, le jeune homme s’adossa à un gros tronc d’arbre qui jouxtait l’une des entrées, toute proche, de l’écurie. Tout tremblant, il se laissa glisser au sol en se prenant la tête entre les mains. Il semblait lutter pour essayer de calmer sa respiration, d’inspirer un peu d’air frais. En vain. Inquiète, la jeune Marchombre s’agenouilla près de l’apprenti, pour passer une main réconfortante sur son front. Mais son ami était comme déconnecté du monde, il n’entendait plus rien, ne voyait plus rien, en proie à une crise de panique impressionnante. Il semblait incroyablement fragile ainsi et la jolie rouquine ne savait vraiment plus du tout quoi faire. Elle parlait, d’une voix douce. Passait ses mains sur le visage de Seth. Mais rien n’y faisait ! Elle avait déjà affronté nombre d’adversaires dans sa vie, mais être confrontée à une situation comme celle-là ? Jamais !

Sur le bord de la crise de nerf, Brise leva les yeux en quête de quelqu’un – n’importe qui ! – qui pourrait lui venir en aide. Enfin, venir en aide à Seth surtout ! Il n’arrêtait pas de trembler, respirait avec difficulté, semblait sur le point d’imploser littéralement. Et puis, son regard tomba enfin sur une silhouette familière pour l’avoir aperçue plusieurs fois dans les couloirs de l’Académie. Erwan…

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Jeu 26 Oct 2017, 21:13

A vrai dire, l'apprenti n'était pas loin, et Erwan sentit sa détresse à plusieurs mètres à la ronde. Sans parler du fait que cette jeune fille rousse avait un air perdu et frustré sur le visage, dépité aussi.
Ils avaient besoin d'aide.
Erwan ne savait pas à quoi s'attendre en revenant à l'Académie pour retrouver son apprenti. Libertée lui avait dit que Naïs était décédée, et il n'avait aucune idée de la manière dont réagirait Seth à cette annonce - ou à cette sensation.


Il s'approcha du jeune homme recroquevillé sur lui-même contre le tronc de l'arbre et posa une main rassurante sur son épaule. La tension extrême des muscles de son apprenti lui apprit qu'il devait retenir sa peine trop fort depuis trop longtemps. Qu'il débordait de colère aussi. Et d'incompréhension.
S'accroupissant devant Seth, Erwan jeta un coup d'oeil à la jeune fille en hochant légèrement du menton.



- Seth, respire. Doucement. Inspire. Expire. Encore. Inspire. Expire. Il cadença ses paroles en les répétant pendant un moment, jusqu'à ce qu'il sente que cette litanie rythmait la respiration de son apprenti, même si c'était inconscient.
- Elle ne sera jamais loin. Elle ne l'a jamais été. Parce qu'elle est là… Dans ta tête. Dans ton coeur. Dans tout ce qui t'entoure…
Seth avait cessé de se tendre pour se mettre à trembler de manière incontrôlable, et Erwan put glisser ses bras autour des épaules du jeune homme pour le bercer doucement.

color=cyan]- Tu peux y arriver. C'est ce qu'elle voulait pour toi… [/color] [/center]


[ c'est court mais je ne voulais pas anticiper !]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 10:08

Dans sa panique, Seth sentit une main rassurante se poser sur son épaule. Qui ? Question fugace qui traversa son esprit l’espace d’une demi-seconde. Question à laquelle il s’accrocha, pour tenter de reprendre pied. De calmer sa respiration saccadée. Il distinguait à peine les deux silhouettes qui l’entouraient ; en plus du manque d’oxygène, un rideau de larmes brouillait sa vue. Il tremblait, sanglotait comme un enfant. Cela lui arrivait parfois de se retrouver en proie à une crise de panique, et sa mère avait toujours été là pour le ramener à la réalité, lui chuchoter des mots doux, le rassurer. Mais Naïs n’était plus là. Naïs était morte ! Qui ? Qui serait là pour le rassurer lorsqu’il serait hanté par ses pires souvenirs ? Qui lui assurerait que tout irait bien lorsque ses cauchemars le rattraperaient inexorablement ?

Soudain, une voix s’éleva, à la fois si proche et si lointaine. Douce. Chaude. Familière. Rassemblant toute la volonté dont il était capable, le jeune homme focalisa toute son attention sur ce murmure. Respire. Fermant les yeux un instant, il se força à prendre une profonde inspiration. Puis à expirer, lentement. Et le murmure devint litanie. Inspire, expire. Tout à fait inconsciemment, la respiration de l’apprenti Marchombre se cala sur ce rythme lent et mesuré. Au bout de plusieurs longues minutes – autant dire une éternité – Seth parvint enfin à reconnaître son maître. Erwan avait passé ses bras autour de ses épaules dans un geste protecteur, presque paternel, et il le berçait tout doucement. Avec une extrême délicatesse.

La respiration du garçon s’était calmée, mais pas ses sanglots. Accroché à son maître comme à une bouée de sauvetage, il pleura comme jamais il ne l’avait fait auparavant. Il pleura comme un bébé. Ses larmes exprimaient une tristesse infinie et une détresse trop longtemps refoulée. Les récents évènements se mêlaient à ses vieux démons. Il pleurait pour la mort de sa mère ; il pleurait aussi pour n’avoir pas réussi à protéger son petit frère ; il pleurait pour son frère jumeau arraché à la vie beaucoup trop tôt. Toute cette souffrance, telle un gouffre sans fond, frappa Brise par son intensité. Toute cette douleur lui donna le tournis et la jeune femme recula d’un pas. Elle restait en retrait, sans oser rien dire. Elle ne pouvait qu’offrir sa présence à son ami. Seth croisa brièvement son regard, et alors que ses larmes se tarissaient lentement, il remercia mentalement la rouquine d’être restée. D’être là, tout simplement.

Désormais complètement calmé, le jeune apprenti se sentait complètement vidé. Exténué. Il semblait comme une coquille vide. Il resta là, la tête contre l’épaule d’Erwan encore pendant de longues secondes, juste pour profiter encore un peu de sa chaleur infiniment rassurante. Il se sentait presque bien. Au bout d’un long moment, le jeune homme se dégagea de l’étreinte de son maître pour croiser son regard d’un bleu cobalt profond. Puis, il planta ses yeux dorés dans ceux de Brise, qui l’observait en silence. Baissant le menton, il afficha alors un air complètement penaud.

- « Désolé » bredouilla-t-il d’une voix rauque.
- « Seth… » soupira soudain son amie à la chevelure de feu en s’agenouillant à côté de lui « Tu n’as pas à t’excuser. Tout le monde a le droit de pleurer » dit-elle avec douceur, avant de croiser le regard d’Erwan d’un signe de tête entendu « Je vais vous laisser, je crois que vous avez beaucoup de choses à vous dire » ajouta-t-elle « Seth, tu sais où me trouver. Et si tu veux un petit conseil, tu ne devrais pas garder toute ta souffrance pour toi, ce n’est bon pour personne et surtout pas pour toi » finis-t-elle à l’adresse de son ami.

Tandis qu’il regardait la silhouette de la jeune femme disparaître au loin, Seth s’imprégna de ses dernières paroles. Elle avait entièrement raison, et il le savait très bien. Seulement, il avait grandi entourés de guerriers capables de maîtriser leurs émotions, sans jamais montrer signe de faiblesse. Inconsciemment, il les avait imités dès son plus jeune âge ; ainsi, plutôt que de risquer de rouvrir des cicatrices encore douloureuses, il préférait éviter d’exprimer sa souffrance. Sauf que là, il réalisait que ses jeunes épaules portaient un fardeau beaucoup trop lourd. Se mordant la lèvre inférieure presque jusqu’au sang, l’apprenti releva le menton pour planter son regard dans celui de son maître.

- « Comment as-tu su pour… » commença-t-il, soudain incapable de finir sa question.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 16:23

- Libertée me l'a dit…


[ Secoue la tête ]


- Cependant, je ne l'aurais pas su, je l'aurai vu. C'est une douleur que l'on reconnaît…

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 16:37

- "Oh, Lib. Comment elle va ? Elle n'avait pas l'air bien du tout quand je l'ai vu, juste après la mort de..."

[Serre les dents en laissant la fin de sa phrase en suspens]

- "Maman et elle étaient demi-soeurs"

[Soupire tristement en ramenant ses genoux contre son torse pour poser son menton dessus]

- "Même après des années, ça fait toujours aussi mal... De perdre quelqu'un..."

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 17:14

- Ça va un peu mieux. Ils ont perdu Suviyo quelques mois avant Naïs…


[ Prends une pause ]


- Demi-soeurs ? Ce n'est même pas si surprenant que ça.


[ A un sourire triste ]


- Perdre quelqu'un fera toujours aussi mal, Seth. Simplement, il faut accepter cette douleur ; elle est inévitable. Et vivre en chérissant chacun des souvenirs que tu as. On apprend à vivre avec, elle ne s'en va pas… Mais ça, tu le sais.


[ Lui serre l'épaule ]

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 17:31

- "Quoi ? Suviyo ?"

[Il ouvre de grands yeux surpris, avant de baisser la tête d'un air accablé]

- "C'est tellement injuste !"

[Sa gorge se noue, ses poings se serrent, mélange d'un sentiment d'impuissance et de colère]

- "Ouais, je sais..."

[Soupir triste]

- "Mon frère jumeau est mort. Ca fait quinze ans maintenant. Et j'ai bien failli perdre mon petit frère, récemment. J'ai réussi à le protéger..."

[Se recroqueville encore plus sur lui-même]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 27 Oct 2017, 17:41

- J'ai perdu mon père, j'avais dix ans. C'était tellement violent, émotionnellement, que mes cheveux sont devenus blancs à ce moment-là.


[ Prend une inspiration ]


- J'ai senti la mort de ma mère de l'autre côté de l'Empire… Et pourtant, j'ai été le premier à trouver son corps… C'était il y a plus de dix ans et pourtant je m'en souviens comme si c'était hier…


[ Lâche un soupir tremblant ]


- Et Miss… ma compagne, qui a voulu me protéger en se disputant avec moi, et que j'ai écoutée, comme un con. Et qui y est restée alors que je partais…


[ Sa voix se bloque dans sa gorge. Il ferme les yeux et prend une inspiration. ]


- Oui, la vie est injuste. Elle nous met face à nos faiblesses, à nos points de rupture, mais c'est aussi grâce à cela qu'on acquiert les capacités pour se relever, devenir plus fort, apprendre de ses erreurs et de ses échecs. Et la remise en question…


[ Une sensation lui mord le ventre ]


- Ils sont toujours là, tous. Dans nos souvenirs, dans nos coeurs, dans le cycle de la vie autour de nous.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Lun 06 Nov 2017, 12:53

- " Je suis désolé."

[Affiche un air tout penaud]

- "Je sais que je devrais pas réagir comme ça mais avec tout ce qu'il s'est passé ces dernières semaines, je suis un peu à cran... Entre Mak qui a du être amputé sans que je puisse rien faire et... ma mère... J'ai vraiment du mal à gérer toute ces émotions négatives... "

[Soupire légèrement]

- "Je suis vraiment content de te voir. Et je suis curieux de savoir ce que tu as prévu pour me torturer aussi ! On va voyager ? Ça serait cool... Ça me changerait les idées... "

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Mar 07 Nov 2017, 21:06

- Ne sois pas désolé. Tu réagis comme tu le peux. Comme tu le ressens. Garder ça pour toi n'aidera personne, et surtout pas toi-même. Extérioriser les émotions permet de les reconnaitre, de les accepter, et de les faire siennes pour mieux avancer. Et vivre. Et se construire...


[ Léger sourire ]


- Oui, on va voyager. Alors va préparer ta monture !





__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Mar 16 Jan 2018, 23:54

Durant quelques longues secondes, Seth considéra en silence les sages paroles de son maître. Au fond de lui, il savait d’ores et déjà qu’Erwan avait raison : il devait apprendre à extérioriser un peu plus ses émotions. Ne pas tout garder pour lui. Ses jeunes épaules portaient déjà un poids bien trop lourd à supporter, inutile d’en rajouter encore plus, cela ne pouvait rien apporter de bon. Ni pour lui, ni pour personne. Hochant tout seul la tête, le jeune homme laissa vagabonder ses pensées vers sa mère. La nouvelle de sa mort, survenue bien trop tôt et brutalement, l’avait dévasté c’était certain. Pour autant, le garçon ne voulait reproduire les erreurs de l’Envoleuse – il savait bien trop où la peur de s’ouvrir au monde, la méfiance, la douleur pouvaient conduire.

Soupirant imperceptiblement, l’apprenti se releva d’un geste peu sûr et un chouia vacillant. Il se sentait totalement vidé de son énergie, mais, au final, il était plutôt content de voyager. De voir de nouveaux paysages, rencontrer de nouvelles personnes, continuer de progresser sur sa voie, cela l’empêcherait de ruminer ses idées noires. Tornade releva sa grosse tête, poussant un hennissement strident, alors que son cavalier s’approchait d’un pas quelque peu apaisé. Une ombre de sourire flotta brièvement sur les lèvres tandis qu’il prodiguait une douce caresse sur le chanfrein de la jument. Une réelle complicité régnait entre ces deux-là, c’était indéniable ! Attrapant une pomme bien mûre au fond de son sac de voyage, abandonné au fond du box la veille, lorsqu’il était arrivé à l’Académie, le jeune garçon l’offrit à sa monture, qui n’en fit qu’une seule bouchée.

Avec des gestes rôdés et vifs, il prépara Tornade en un rien de temps. Sans trop réfléchir, il ne s’équipa que du strict nécessaire pour le voyage qui se profilait durant les prochains jours. Le jeune homme sentait une énergie et une détermination toute nouvelle couler dans ses veines. Seth avait toujours eu une certaine soif de vivre, malgré les difficultés qui parsemait son chemin depuis son plus jeune âge. Il connaissait la mort depuis longtemps ; surmonter la perte d’un être cher était toujours aussi rude, mais il la vie continuait. Sa mère avait rendu son dernier souffle, mais son aventure à lui était encore loin d’être finie. Il avait encore tant à faire, tant à découvrir. C’était exactement ça qui faisait la force du garçon : au fond de lui sommeillait une rage de vivre intense, et qui le faisait se relever à chaque fois qu’il vacillait.

Soupirant imperceptiblement, l’apprenti frotta le chanfrein de la jument grise d’un geste affectueux tandis qu’il l’entraînait à sa suite. Erwan l’attendait à l’extérieur de l’écurie et Seth le rejoignit, guettant dans son regard un quelconque indice sur la façon dont il allait le cuisiner ces prochaines semaines. Mais rien ne paraissait dans les yeux clairs du Marchombre. Absolument rien. Seth plongea son regard profondément doré dans celui de son maître ; un léger sourire creusait sa joue. Qu’importait, il aimait le mystère même s’il ne put s’empêcher malgré tout de poser la question qui lui brûlait les lèvres depuis quelques minutes.

- « On va où ? » demanda le jeune garçon, une lueur de curiosité dans le regard.

Seth n’attendait pas vraiment de réponse en réalité. Il se mordillait la lèvre inférieure nerveusement, en se grattant l’arrière du crâne. Il ne savait pas trop comment exprimer sa gratitude envers son maître. Ses paroles lui avaient fait vraiment beaucoup de bien, l’avaient même littéralement apaisé. Il n’avait jamais eu de père mais avait tout de même su se construire grâce à la présence rassurante de son oncle, Atal. Puis, il avait connu Gil, qu’il considérait comme un véritable grand frère. Mais c’était quelqu’un de très torturé, comme tous les membres de sa famille d’une certaine façon. Erwan était radicalement différent : il dégageait une fore sereine, un tranquille équilibre, qui avait mis Seth en confiance dès les premiers instants. En si peu de temps, il avait pris une importance primordiale dans la vie du garçon. Il était un repère, comme un phare dans la nuit noire. Passant une main dans ses cheveux noir en bataille, l’apprenti se racla la gorge un instant.

- « Euh… » bredouilla-t-il en se maudissant intérieurement « Merci… »

Son murmure se perdit dans l’air et Seth se détendit presque immédiatement, relâchant la pression qui s’était emparée de ses épaules presque instantanément.

- « Ca m’a vraiment fait du bien de parler… J’ai pas trop l’habitude en temps normal… »

Baissant le menton, Seth fourra les mains dans ses poches en attendant de savoir ce que le Marchombre prévoyait de faire. Il était grand temps de partir.








[Désolée du temps de réponse]

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Narcos
Admin
avatar

Nombre de messages : 3485
Citation : L'amour c'est l'Harmonie des sentiments
Date d'inscription : 18/10/2008

Feuille de personnage
Age: 37 ans
Greffe: Lames dans le prolongement du cubitus et du radius
Signe particulier: Se tranforme en jaguar ; A une fille avec Miss : Yllena

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Ven 09 Fév 2018, 19:02

[ C'est à moi de m'excuser pour tout ce retard ! Erwan a fait son capricieux, désolée ! ]



Erwan se redressa lentement quand Seth fila pour préparer sa jument. Il était conscient que le jeune homme avait encore beaucoup de chemin à faire, notamment par rapport au deuil. Cependant, rester sur cette perte ne le ferait pas avancer, et le voyage par contre lui permettrait de comprendre que tout ce qu’il avait pu vivre l’avait forgé, que ça avait son important, mais qu’il ne fallait jamais cesser d’avancer, de vivre. Pour soi, avant tout.

Passant les portes des écuries à la suite de son apprenti, le Marchombre s’avança vers la sellerie et attrapa un licol pour aller chercher Joya qui commençait à l’appeler avec un peu plus d’insistance, dans son pré, un peu plus loin. Elle était impatiente de partir elle aussi. Un sourire étira les lèvres d’Erwan quand il alla la chercher et qu’elle l’accueillit en ronflant doucement, avant de frotter sa tête contre son torse.
S’occupant de sa monture avec efficacité mais sans oublier les caresses indispensables – et les endroits où la jument avait besoin de quelques minutes de grattage intense, Erwan harnacha et fit sortir Joya.

Il ne répondit pas à la première question de Seth : déjà parce que s’il avait une idée en tête, ils n’allaient pas nécessairement faire qu’un aller-retour, et ensuite parce qu’un peu de surprise ne faisait de mal à personne. Et surtout, il n’était pas certain que Seth aurait hâte de se retrouver au milieu de Frontaliers.
Le Marchombre sentit le moment de flottement venant de son apprenti, cependant il lui laissa le temps de prendre sa décision.

Et il accepta sa gratitude d’un léger hochement du menton, avant d’adresser un clin d’œil au jeune homme.

- Les mots sont des armes, ils peuvent être doux et aidants ; mais ils peuvent être aussi tranchants qu’une lame. Apprendre à s’exprimer pour en saisir les nuances – des mots, des autres, de soi, surtout – c’est important. C’est ton premier pas, Seth. Continuons sur cette lancée.
Erwan cligna des paupières comme un fauve.
- Ta gratitude me touche, mais je suis là pour ça : t’aider à devenir un meilleur toi. Tu n’as pas à hésiter.
Il posa sa main sur l’épaule de son apprenti, avant de l’inviter à monter à cheval.


* *


Ils avaient échauffé un peu les chevaux avant de les lancer dans un long trot délié qu’ils pouvaient tenir plusieurs heures. Sortir du bois entourant l’Académie ne leur avait pas pris plus de trente minutes, et désormais ils s’étaient engagés sur la route qui reliait le sud de l’Empire à Al-Chen.
Commençant doucement, Erwan vint coller Joya au flanc de la jument de Seth. Il se débrouillait très bien, alors autant passer à la vitesse « supérieure ». Quand l’apprenti lui jeta un coup d’œil interrogatif, Erwan lui adressa un sourire… Avant de pousser Seth du plat de la main sur son épaule droite, d’un coup franc.


- Tu tiens bien à cheval ?

S’amusant de la réaction du jeune homme, Erwan secoua doucement la tête, avant d’attraper dans la sacoche d’arrière de selle deux bâtons pliables qu’il assembla pour les rendre plus longs, et en tendit un à Seth.


- On va essayer de se désarçonner mutuellement. Prêt ?

Il n’attendit pas la réponse, et d’un mouvement circulaire abattit son bâton sur l’épaule de l’apprenti.

__________________________________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Jol
Groupe Geko
avatar

Nombre de messages : 122
Citation : "Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours"
Date d'inscription : 31/12/2014

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Greffe: Non
Signe particulier: Il connaît le Domaine comme sa poche/ Il avait un frère jumeau

MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   Mar 06 Mar 2018, 08:45

Erwan avait laissé sa question en suspens dans l’atmosphère et, apparemment, il n’avait pas l’intention de révéler quoi que ce soit à son jeune apprenti. Haussant un sourcil, ne s’attarda pas plus de quelques secondes à tenter de déceler le moindre indice dans l’attitude de son maître. Mais il fallait bien avouer que c’était peine perdue : tant que le Marchombre aux cheveux blancs restait sur sa décision de ne rien lui dire, Seth ne saurait absolument rien ! En tout cas, il connaissait assez son mentor pour ne pas insister davantage ; et, de toute façon, il se fichait pas mal de connaître leur destination finalement. Cela ne ferait que pimenter l’excitation du voyage.

Le jeune homme s’apprêtait à monter en scelle, lorsque la voix d’Erwan s’éleva dans l’air. Aussi s’arrêta-il dans son mouvement, laissant Tornade poser sa grosse tête sur son épaule. Tout en caressant le chanfrein de sa belle jument à la robe grise, Seth écoutait les sages paroles de son maître. Il prit un certain temps pour s’en imprégner, avant de hocher la tête pensivement. Apprendre à s’exprimer, car les mots sont des armes : Seth songea qu’il était curieux que pour exactement la même raison, il ne parlait jamais vraiment de lui. De ses émotions qui se bousculaient en lui. De ses insécurités. De son passé.

En fait, en y réfléchissant bien, c’était surtout du fait qu’il avait grandi en imitant ses plus proches parents ; même s’ils avaient toujours fait de leur mieux pour se reconstruire après tout ce qu’ils avaient vécu, personne n’était du genre à s’étendre sur leurs sentiments et leurs émotions. Ce n’était sans doute pas pour le mieux, mais c’était ainsi que Seth avait grandi. En même temps, lorsque l’on côtoyait la mort d’aussi près et aussi souvent, il n’existait aucune recette miracle pour surmonter la perte d’un être cher. Tout ce qu’il était possible de faire, c’était alors de continuer à avancer, jour après jour, comme on le pouvait.

Alors qu’il hochait la tête doucement, le regard profondément doré de l’apprenti Marchombre brilla d’un respect infini alors qu’il croisait celui, d’un bleu profond étonnant, de son maître. Un sourire – le tout premier depuis quelques semaines – se dessina sur les lèvres de Seth alors qu’il se hissait souplement à cheval. Même si la mort de sa mère serait sans doute encore bien difficile à accepter et à surmonter, le jeune homme s’apprêtait à repartir sur les routes de l’Empire avec le cœur un peu plus léger. Après tout, la vie ne s’arrêtait pas là. Elle continuait, et il fallait profiter pleinement de chacun des instants qu’elle avait à offrir.




Cela faisait désormais une bonne grosse demie heure que le maître et son apprenti avaient quitté l’Académie. Ils avaient assez rapidement adopté un trot soutenu, pour permettre aux chevaux de ne pas s’épuiser trop vite. S’ils devaient traverser l’Empire, c’était primordial de préserver leurs montures, qui pouvaient être très sensibles aux blessures s’ils n’y prêtaient pas attention. Cela faisait à peine quelques minutes qu’ils étaient sortis des bois, empruntant l’une des routes les plus fréquentées de l’Empire, qui reliait le sud à la cité marchande d’Al-Chen. Quand Erwan s’approcha doucement, et avec ce petit sourire énigmatique, Seth adressa un coup d’œil interrogateur à son maître.

Le jeune homme n’eut cependant même pas le temps de se demander ce que le Marchombre avait en tête, que déjà il poussait son apprenti d’un coup franc du plat de la main sur son épaule. Sous le coup de la surprise, il manqua littéralement de perdre son équilibre et de tomber à la renverse. Médusé, le garçon nota presque immédiatement la lueur d’amusement qui brilla dans le regard de l’homme aux cheveux blancs. Fronçant légèrement les sourcils, Seth attrapa presque machinalement le bâton pliable qu’il lui tendait. Réfléchissant à toute vitesse, le jeune homme n’eut même pas le temps d’apprécier le poids et le centre de gravité de l’arme que déjà son maître assenait un coup puissant sur son épaule droite.

- « Aouch ! » grogna le garçon, avant de se reprendre en moins d’un quart de seconde.

Le premier réflexe de l’apprenti fut de mettre assez de distance par rapport aux coups de bâton impitoyables du Marchombre, ce qui lui permettrait de retrouver un certain équilibre dans un premier temps, puis de pouvoir riposter ensuite. Oh, il ne savait pas vraiment si c’était nécessairement une bonne idée, mais pour le coup, il suivait juste son instinct là. Tornade répondit à son signal et mis juste assez de distance entre son jeune cavalier et son adversaire, le temps de lui permettre de se repositionner, trouver son centre de gravité. Ne surtout pas être désarçonné ! C’était la première fois que Seth était confronté à ce genre de situation – combattre à cheval – et il fallait bien avouer que pour l’instant il donnait un peu des coups dans le vide. C’était beaucoup moins évident qu’il n’y paraissait : garder son équilibre, et dans le même temps ne pas essuyer trop de coups, tout en devant les rendre dans le but de désarçonner son maître. Autant dire, mission impossible !

Cependant, il ne se débrouillait pas trop mal pour une première fois ; s’il ne parvenait pas à éviter tous les coups d’Erwan, et encore à les rendre, il avait réussi à trouver sur sa scelle une position qui lui convenait pour ne pas tomber. C’était déjà ça, et même s’il serait sans doute perclus de bleus avant la fin de la journée, Seth était plutôt content en fait. Même s’il était quand même parfaitement en harmonie avec sa belle jument grise, ce n’était à la base pas chose gagnée. Bon, il ne se faisait pas trop d’illusion tout de même, il lui faudrait sûrement un peu de temps pour maîtriser complètement les subtilités de cet exercice. Mais ça tombait bien, non ? Etant donné qu’ils allaient probablement voyager pendant plusieurs semaines ! Il aurait tout le loisir de progresser encore. Et d’avancer sur sa Voie. Celle qu’il s’était choisie.

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe Geko - Cours n°2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe Geko - Cours n°2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Leenio - Cours n°5
» Groupe Humo - Cours n°3
» Groupe Bizya - Cours n°2
» cours de latin
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Nord :: Citadelle des Frontaliers-
Sauter vers: