AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  RèglementRèglement  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Pacte VS L'Ordre
Bienvenue sur Chaos VS Harmonie !

Tu pourras ici incarner un personnage de ton choix, Marchombre ou Mercenaire, et le faire évoluer dans l'univers du forum.
Cours pour améliorer les capacités de ton personnage, aide en RPG, Hors RPG et jeux, tu ne peux que t'amuser avec nous !

Si tu ne connais rien à Gwendalavir, cela ne t'empêchera pas de te joindre à nous, car un récapitulatif de tout ce qu'il y a à savoir est disponible dans le contexte

En espérant te compter très bientôt dans nos rangs,
L'équipe
Cours Envoleurs
Cours Marchombres
Panneaux
Votez (1)
Votez (2)
Votez (3)
Votez (4)
Tops Sites


Le Pacte des Marchombres VS l'Ordre des Envoleurs
 

Partagez | 
 

 On peut aussi être perdu dans ses sentiments et ses choix [PV Notch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: On peut aussi être perdu dans ses sentiments et ses choix [PV Notch]   Sam 05 Avr 2014, 00:35


Est-ce que l'on peut vraiment trouver un lieu dans lequel on n'est pas sur d'être à sa place ? Est-ce que l'on peut le trouver pensant que l'on ne mérite pas de s'y rendre ? Je soupirais, me retournant des dizaines de questions comme celles-ci dans la tête depuis ce matin. C'était contradictoire, complètement. Je voulais me rendre là-bas, cette Académie pouvait m'apporter tout ce que je cherche, mais au fond de moi je ne pensais pas mériter cela, bien qu'une marchombre m'ait elle même indiqué cet endroit. J'étais en quelque sorte ... un peu perdu, et je détestais cela.

Je sortis de mes pensées et m'adressais au marchand qui avait accepté de me faire parcourir un bout de chemin avec lui en échange de quelques pièces ce matin. En effet, ne possedant pas de monture, je voyageais à pied, m'offrant parfois quelques services. Aperçevant la silhouette d'Al-Chen au loin, je lui demandais de s'arrêter et descendis du chariot, me tournant vers lui avant de me mettre en route.

Merci.
T'es pas le plus agréable compagnon de voyage que j'ai rencontré, mais je t'en pris !

Sans s'attarder, il remit ses chevaux en route et s'éloigna en direction de la ville, sa remarque me tirant un léger sourire. En effet, il se trouvait que je n'étais pas très distrayant. Je ne posais pas de questions, je répondais à celles que l'on me posait vaguement et je n'étais pas du genre à m'extasier sur le paysage. C'est d'ailleurs pour cela que j'étais descendu du chariot avant d'arriver à Al-Chen. Je n'aimais pas les endroits bondés, préférant le calme des sentiers ou encore des petits villages.

Je me mis en route, empruntant la direction qu'il m'avait indiqué pour atteindre le Lac-Chen. Le lac était le seul indice que Yelleen -la marchombre que j'ai rencontré- m'avait donné sur la localisation de cette fameuse Académie, avant de disparaître … il y a de cela presque quatre mois. Je ne m'étais pas résolu à m'y rendre avant un bout de temps, ayant besoin de temps pour me remettre de ce que j'avais vécu et pour retrouver un but à atteindre, une raison de vivre. J'avais finalement réussi à m'en remettre et j'avais même fait quelques rencontres avec lesquelles j'avais discuté. S'il y a bien une chose avec laquelle j'ai encore du mal, c'est de me retrouver au beau milieu d'une foule, ayant l'impression de ne pas devoir me trouver là, en pensant que peut-être j'avais par le passé agéssé un de leur proche, un parent, un ami. Je serrais les mâchoires en sortant de mes pensées, reportant mon attention sur la route à suivre, oubliant tout ça au moins le temps de quelques heures, le temps d'une chasse.

La chasse était une de mes occupations principales, je vendais parfois mes proies ou bien elles me servaient de repas. Dans tout les cas, cela m'était bénéfique. J'aperçus finalement le Lac au loin, bordé de petits bois. Je ne m'arrêtais pas, préférant trouver du gibier pour pouvoir avoir quelque chose à manger ce soir -constatant à la position du soleil que l'on devait être en milieu d'après-midi- me dirigeant entre les arbres qui bordaient les rives du Lac. Je pris tout de même un peu de temps pour admirer cette étendue d'eau, des rayons de soleil s'y reflétant. J’appréciais cette tranquillité, ce calme uniquement rompu par le son du remous de l'eau. Cela me permit d'oublier mes questions et mes préoccupations et, c'est l'esprit tranquille que je me dirigeais vers les arbres.

Je trouvais rapidement un gros rocher sur lequel était perché un groupe d'oiseau, qui avait l'air de comporter pas mal de viande. Je n'étais, de toute manière pas vraiment en position de faire mon difficile, n'ayant pas vraiment bien géré mes provisions. Je me saisis d'une flèche et la mettais en place sur la corde, saisissant cette dernière de trois doigts que j’amenais jusqu'au coin de ma bouche. Expiration, inspiration, lente et profonde. J'étais de nature calme, très calme même, mais quand je chassais, c'était vraiment étrange, cette sensation de tranquillité qui s'emparait de moi, comme-ci plus rien n'existait que ma proie et moi-même.

Juste moi et ma proie ? Non. Les oiseaux s’envolant m'informant d'une nouvelle présence et un bruissement de feuille me le confirmant. Je baissais lentement mon arc, la flèche toujours encochée au cas où. Je me méfiais toujours, ne pouvant deviner de qui il s'agissait, ni de ce qu'il pouvait bien vouloir. Je savais juste que quelqu'un était là, peut-être armé, peut-être mal intentionné. Ou peut-être … rien de tout ça. Mais de toute manière, il avait fait fuir mon potentiel repas ! Je m'avançais, cherchant quelqu'un du regard, ou même quelque chose ...


Dernière édition par Kaïm Ullwin le Sam 12 Avr 2014, 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On peut aussi être perdu dans ses sentiments et ses choix [PV Notch]   Sam 05 Avr 2014, 04:56

Je poussai un juron. J'étais vraiment complètement nul! Les oiseaux si appétissants qui étaient sur ce rocher, juste devant moi, s’étaient envolés. Je ne savais pas chasser, je le savais très bien, et si je savais apprêter un animal, un boucher de mon quartier m'ayant déjà prit sous son aile, je ne savais définitivement pas chasser. Cela était étrange, cela ne devait pas être bien différent que l'assassinat, non? Même que normalement, ce serait plus facile, il me semble… et pourtant, ma proie me repérait. Toujours. Les animaux avaient une ouïe plus fine, un odorat particulièrement développer et des sens beaucoup plus en alerte que ceux de n'importe quel homme des rues d'Al-Far.

J'avais quitté cette ville il y avait quelques jours. Ma rencontre avec Magg, puis avec Éole m'avait troublé beaucoup plus que je ne l'aurais craint. Ces deux femmes avaient ramené à mon esprit et à mon cœur des blessures que je croyais enfouies à tout jamais. Avec Éole, j'avais affronté ces blessures, le courage de la jeune femme m'en ayant donné la force. Je m'étais libre comme je l'avais rarement fait, ayant une étrange confiance en cette jeune étoile. Magg avait éveillé en moi un souvenir torride et grugeant. La jeune femme, cette jeune fille de joie engagée par un criminel d'Al-Far pour satisfaire ses subordonnés, me manquait affreusement, et chaque fois que je pensais à elle, l'idée de devenir marchombre s'imposait à moi. Comme si l'idée d'un jour la libérée de son enfer pour l'avoir pour moi seul dépendait entièrement du fait que je devienne un jour un marchombre.

Magg faisait naitre en moi des émotions si intenses que j'avais de la difficulté à les comprendre et à les gérer. Lorsque je pensais à elle, plus rien d'autre n'avait d'importance et lorsque je la tenais dans mes bras, j'avais l'impression que l'avenir du monde venait naitre dans mes mains. J'ignorais si j'étais amoureux de la jeune femme, mais ce que je savais, c'est que je ne pourrais plus vivre sans elle, plus jamais. L'idée d'être aussi loin d'elle en se moment m'était supportable pour la simple et unique raison que cette distance me permettrait un jour de la retrouver. Elle me manquait. Affreusement.

Un couteau de lancer dans la main, je me dirigeais vers le rocher, attentif. Il y avait quelqu'un qui se tenait devant moi, un arc a la main. Un homme bien étrange, avec la peau d'un faël. Je n'avais jamais vu de faël, cette comparaison me semblant d'un coup complètement stupide, mais la peau de l'homme qui me faisait face était brune. Était-ce un faël? Avec son arc à la main, j'en fus presque convaincu, tant l'attitude du jeune homme me sembla proche du peu que je connaissais du peuple de l'ouest. S'il était en colère, je n'aurais probablement aucune chance. Puisqu'il garda sa flèche encochée, je gardai mon couteau en mai, prêt à réagir s'il faisait le moindre mouvement suspect. Cependant, c'est avec un sourire désolé que je m'approchai de lui.

    — Je suis vraiment un piètre chasseur, je m'en excuse, dis-je d'un ton désolé. Ces proies étaient visiblement les tiennes, qui plus est.


J'étais réellement désolé d'avoir fait fuir son potentiel repas. Si j'avais toujours des bâtons de viande sécher dans mon sac, ce n'était peut-être pas le cas du jeune homme…

    — Ce n'est pas comparable à de la viande fraiche sur un feu, mais j'ai de la viande séché sur moi, si cela peut compenser peu ma maladresse.


L'air marin me fit frémir. Le lac Chen était imposant et je le voyais très bien de ma position, celui-ci s'étalant dans le dos du jeune homme. Nous n'étions pas tout à fait sur le rivage, mais tout de même assez près pour que les effluves de poissons viennent chatouiller mes narines. Me rappelant de mes séances de pêche de mon enfance et de mon adolescence, dans un petit lac près d'Al-Far, un éclair de génie brilla une seconde dans mes yeux.

    — Si tu préfères attendre un peu, je peux aussi nous pêcher du poisson, mais je ne connais pas vraiment l'endroit et j'ignore s'il mordra, dis-je d'un ton amical, souriant.


Je lui désignai la berge avec un sourire, attendant une réaction quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
 
On peut aussi être perdu dans ses sentiments et ses choix [PV Notch]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» perdu dans la forêt !
» Harry J. Potter | «On peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière»
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Perdu dans le désert !
» Perdu dans ses pensées et son manteau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pacte VS L'Ordre :: A l'extérieur :: Le Sud :: Lac Chen-
Sauter vers: